Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

Canada

Comprendre notre passé, c'est comprendre ce que nous avons été pour mieux comprendre qui nous sommes aujourd'hui. Chaque soir, Jacques Beauchamp aborde un fait, un événement ou une idée qui a marqué l'histoire, la nôtre ou celle des autres, en compagnie d'un ou de plusieurs invités. Les sujets peuvent être sérieux ou légers. Regards de jeunes, regards empreints d'expérience, regards de femmes, regards d' hommes, regards d' ici et d'ailleurs... l'émission aborde le passé dans toutes ses dimensions : histoire politique, histoire sociale, histoire populaire. Naturellement, les événements liés à l'histoire contemporaine sont illustrés par des extraits d'archives sonores tirés de la collection de Radio-Canada.

Episodes

Le Parrain  

Francis Ford Coppola a hésité avant d'accepter de réaliser le film Le Parrain. C'est son ami et associé George Lucas qui l'a convaincu de se plonger dans l'aventure, ce qui lui permettrait de se renflouer financièrement. Le Parrain va finalement s'avérer l'un des plus grands succès du cinéma américain, tant et si bien que Coppola réalisera ensuite le Parrain II, puis le Parrain III. La critique de cinéma Helen Faradji nous raconte la petite histoire derrière la trilogie.

L'affaire Gerda Munsinger  

Le 11 mars 1966, l'ancien ministre conservateur Pierre Sévigny tient une conférence de presse à Montréal, accompagné de sa femme et de sa fille, pour réagir aux allégations qui pèsent contre lui. On reproche alors à Pierre Sévigny d'avoir entretenu une relation intime avec une allemande aux moeurs légères, Gerda Munsinger, soupçonnée de s'être livrée à des activités d'espionnage pour le compte des soviétiques. Le journaliste Marc Laurendeau nous raconte l'affaire Munsinger, le premier scandale politico-sexuel de l'histoire du Canada.

Indira Gandhi  

C'est en 1966 qu'Indira Gandhi devient première ministre de l'Inde, et elle est la première femme à obtenir ce poste dans ce pays. Et même si elle se définit comme une simple citoyenne indienne ayant accédé aux plus hautes fonctions, il faut savoir qu'Indira Gandhi fait partie d'une grande famille politique. Nehru, son père, a été le premier premier ministre de l'Inde après l'indépendance de 1949. Mathieu Boisvert, professeur au département de sciences des religions de l'UQAM, nous raconte la vie et le règne d'Indira Gandhi.

La criminalisation des drogues  

L'historien Marcel Martel nous raconte l'histoire de la criminalisation de la marijuana au Canada.

La loi 101 (rediffusion)  

À l'occasion de la Journée internationale du français et du 40e anniversaire en 2017 de l'adoption de la loi 101, nous présentons en rediffusion notre émission sur cette importante loi québécoise, enregistrée l'an dernier avec l'historien Éric Bédard.

La relation tumultueuse en Jean-Paul Sartre et Albert Camus  

L'amitié entre Sartre et Camus tourne au vinaigre au moment de la publication par Camus de "L'homme révolté". Si cette querelle amuse ou stimule Sartre, pour Camus, cette rupture est une blessure profonde qu'il va porter jusqu'à sa mort. Jocelyn Maclure, professeur de philosophie, nous raconte l'histoire de cette rupture qui a marqué toute une génération d'intellectuels français de gauche.

J. Edgar Hoover  

J. Edgar Hoover a été à la tête du FBI pendant 48 ans, soit jusqu'à son décès en 1972. La politologue Karine Prémont nous raconte de quelle façon son règne a été marquant aux États-Unis à l'époque.

Les accidents de travail au Québec pendant la révolution industrielle  

À la fin du 19e et au début du 20e siècle, au moment où le Québec s'industrialise, à quoi ressemble la situation des travailleurs au niveau de la sécurité au travail? L'historienne Magda Fahrni dresse un portrait de la situation de l'époque.

Charles Dickens et le monde industriel britannique  

Lire Dickens, c'est regarder l'Angleterre industrielle et victorienne droit dans les yeux et sans complaisance aucune. L'oeuvre de Dickens nous plonge au beau milieu de cette classe ouvrière qui se débat au quotidien pour survivre dans cette Angleterre du 19e siècle. L'historienne Évelyne Ferron nous raconte la vie de Charles Dickens et le monde industriel britannique qu'il a connu.

Le traitement de la déficience intellectuelle au Québec  

Que comprenons-nous de la déficience intellectuelle? De quelle manière sera-t-elle traitée au Québec au cours du 20e siècle? Quelle vision en auront les communautés religieuses qui seront les premières à s'en occuper, et comment se traduira plus tard la prise en charge de la déficience intellectuelle par l'état québécois? L'historienne Lucia Ferretti dresse un portrait de la situation, d'hier à aujourd'hui.

Emma Albani  

Si la cantatrice Emma Albani est aujourd'hui tombée dans l'oubli, il n'en reste pas moins qu'elle est la première chanteuse canadienne à connaître un véritable succès à l'étranger. Elle chantera pendant plus de 20 ans au prestigieux Covent Garden de Londres, en plus de parcourir le monde et de chanter dans les plus grandes maisons d'opéra de la planète. Le musicologue Pierre Vachon nous raconte son histoire.

La révolution russe de 1917  

En février 1917, la révolution russe conduit à la chute du tsar Nicolas II. Quelques mois plus tard, en octobre, Lénine et les bolchéviques arrivent au pouvoir. L'historien André Champagne nous raconte l'histoire de cette révolution.

1975 - Année internationale de la femme  

L'année internationale de la femme est décrétée en 1975 par l'ONU en réponse aux mouvements féministes internationaux. La journaliste et auteure Pascale Navarro nous raconte l'histoire de cette année particulière pour les femmes et l'effet qu'elle a eue sur la suite des choses.

Louis-Hippolyte Lafontaine  

Louis-Hippolyte Lafontaine se fait d'abord connaître comme un farouche nationaliste, avant de s'éloigner graduellement du mouvement des patriotes pour se transformer en défenseur de l'union du Haut et du Bas Canada. L'historien Éric Bédard nous raconte le parcours de ce politicien marquant du 19e siècle.

L'art dégénéré : les nazis et l'art moderne  

L'art moderne est jugé subversif par le régime nazi et n'a pas sa place sous le Troisième Reich. Dès son arrivée au pouvoir, Hitler mènera une guerre sans merci à l'art moderne qu'il va qualifier d'art dégénéré. La haine de cette forme d'art va culminer avec l'organisation d'une grande exposition sur l'art dégénéré en 1937 à Munich, où l'on invitera les allemands à venir se moquer de ces oeuvres. Mais le succès de l'exposition est tel qu'encore aujourd'hui, on se demande comment l'interpréter. Entrevue avec l'historien Carl Bouchard.

Mario Lemieux  

La carrière du hockeyeur Mario Lemieux est remarquable à plusieurs égards. Il se distingue d'abord sur la patinoire avec 690 buts et 39 tours du chapeau en carrière, en plus d'une médaille d'or pour le Canada aux Jeux Olympiques de Salt Lake City, et de deux Coupes Stanley avec les Pingouins de Pittsburgh. Mais sa carrière révèle aussi le courage exceptionnel d'un joueur frappé par la maladie, avec un mal de dos pratiquement chronique et la maladie de Hodgkin. L'historien Laurent Turcot retrace les grands moments de la carrière de Mario Lemieux.

Le populisme aux États-Unis  

L'historienne Marise Bachand nous raconte l'histoire du populisme aux États-Unis, et démontre, comme dans le cas de l'élection américaine de 2016, qu'il peut être partout, à droite comme à gauche.

L'intervention militaire américaine en Somalie  

L'intervention militaire américaine en Somalie en 1993 est l'un des échecs les plus cuisants des États-Unis au 20e siècle. La politologue Karine Prémont nous raconte l'histoire de cette mission et les raisons qui expliquent cet échec.

Les ponts de glace  

Si le pont de glace a longtemps été considéré comme une bénédiction, c'est parce qu'il facilitait énormément la circulation d'une rive à l'autre du St-Laurent, à un point tel qu'à une certaine époque, il devenait carrément plus facile de traverser le fleuve l'hiver que l'été. Plus qu'une simple voie de communication, le pont de glace faisait aussi partie de notre mode de vie, et était même un lieu de sociabilité. Son histoire fait maintenant partie de ce que l'on appelle le patrimoine immatériel. L'historienne Catherine Ferland nous raconte l'histoire des ponts de glace.

Les ponts de glace  

Si le pont de glace a longtemps été considéré comme une bénédiction, c'est parce qu'il facilitait énormément la circulation d'une rive à l'autre du St-Laurent, à un point tel qu'à une certaine époque, il devenait carrément plus facile de traverser le fleuve l'hiver que l'été. Plus qu'une simple voie de communication, le pont de glace faisait aussi partie de notre mode de vie, et était même un lieu de sociabilité. Son histoire fait maintenant partie de ce que l'on appelle le patrimoine immatériel. L'historienne Catherine Ferland nous raconte l'histoire des ponts de glace.

0:00/0:00
Video player is in betaClose