Orient hebdo

Orient hebdo

France

Ce rendez-vous du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient s’intéresse à la vie quotidienne, aux styles de vie et à l’évolution des sociétés de la région : l’actualité par le prisme sociétal, l’occasion de parler télévision, mode, éducation, culture… car la vie dans cette partie du monde ne se résume pas au dernier soubresaut du conflit israélo-palestinien. En studio, un invité, observateur ou acteur un thème abordé, apporte son éclairage. Les journalistes arabophones de Monte Carlo Doualiya et FRANCE 24 livrent également leur expertise sur l’actualité du Proche et du Moyen-Orient. Une double revue de presse du monde arabe et d’Israël est réalisée chaque semaine par les correspondants de RFI au Caire et à Jérusalem. Et aussi : « Le disque du jour » pour découvrir les sons de l’Orient.

Episodes

Le retour difficile des Libanais exilés  

« Exfiltrée du Liban à 9 ans pendant la guerre civile, Nada y revient vingt ans après. Elle se réfugie dans la maison familiale en ruines, à la recherche de ses souvenirs et d’un grand-père idéalisé. » Go Home, qui sort le 7 décembre 2016 dans les salles en France, est un film sur la mémoire, sur le deuil, sur l’identité. Avec la réalisatrice Jihane Chouaib et un commentaire de l’actrice principale Golshifteh Farahani.

Une histoire partagée entre juifs et musulmans au Maroc  

Loin des raccourcis et des clichés, dont l’actualité nous rend prisonniers, nous découvrons avec notre invité Mohammed Kenbib, professeur à l’Université Mohammed V de Rabat, une histoire longue, complexe et profonde qui fait resurgir une réalité judéo-arabe au Maroc. Cela n’enlève rien aux déchirures du contemporain, mais nous montre qu’une autre histoire peut être écrite, au Maroc et ailleurs dans le monde arabe. La revue de presse croisée d'Alexandre Buccianti et Michel Paul      

Rencontres Averroès à Marseille  

- Mer intérieure aux allures d’océan, la Méditerranée est souvent présentée comme une frontière naturelle entre le nord et le sud. Le « Dictionnaire de la Méditerranée » présenté, le week-end dernier, aux rencontres Averroès à Marseille vient battre, en brèche, cet a priori en explorant les innombrables domaines qui, au contraire, rapprochent les deux rives, y compris d’ailleurs dans les conflits armés. Interview de Maryline Crivello, historienne à Aix-Marseille, co-directrice de ce pensum. - La revue de presse croisée Buccianti/Paul.

L’un des mystères des pyramides d’Egypte dévoilé ?  

Voici quelques jours, l’équipe de scientifiques de ScanPyramid qui travaille, depuis plusieurs mois, sur la pyramide de Kheops a présenté ses premiers résultats au ministère égyptien des Antiquités. Des découvertes ont été faites, grâce à une nouvelle technique de fouilles non intrusive, la muographie, qui détecte les anomalies thermiques. Mehdi Tayoubi, codirecteur de ScanPyramid, est l’invité d’Orient Hebdo.  

L’état de la société algérienne en 2016  

Cinquante ans après son accession à l’indépendance, l’Algérie fait face à de nombreux défis : politiques, économiques, sécuritaires, sociétaux. Dans une région troublée, l’apparente stabilité algérienne ne serait qu’une illusion, écrit notre invité Nedjib Sidi Moussa, chercheur associé au Centre européen de Sociologie et de Science Politique, enseignant à l’INALCO à Paris, auteur de « Une société sous tension » dans le dossier « Algérie », du dernier numéro de la revue Questions Internationales.

La renaissance de l'Iran  

Cette semaine: «Iran, les défis d'une renaissance», avec l'historien Bernard Hourcade. Dans l'émission, également : un reportage de Guilhem Delteil sur la marche pour la paix en Israël qui a réuni plus d'un millier de femmes israéliennes. Et deux reportages sur les lieux d'inhumation en Israël et en Egypte, avec Michel Paul et Alexandre Buccianti.  

Etat des lieux du nationalisme palestinien  

1993 est une date-clé dans l’histoire de ce nationalisme : l’OLP devient un parti de gouvernement, et apparaît une opposition politique, un front du refus. S’ensuit un débat sur la question des frontières de la Palestine, la question des Arabes israéliens, et l’incorporation d’un fort courant islamiste porté notamment par le Hamas, capable ponctuellement de faire alliance avec des partis de gauche laïcs. Une mosaïque éclatée, ainsi apparaît aujourd’hui le nationalisme palestinien, écrit le chercheur Nicolas Dot-Pouillard, dans son dernier livre, publié chez Actes Sud.

Une problématique d'accueil d'un migrant syrien  

Un nom, une adresse, et après des semaines, voire des mois d'un périple difficile, on se retrouve perdu dans une ville de province d'un pays dont on ignore tout, sauf qu'il pourrait être celui du renouveau personnel. Le film Soury raconte une telle aventure dans un décor de Provence grandiose et apaisant, au milieu des vignes des côtes du Rhône. Le photographe syrien Alain Homsi en a assuré le montage.

La vivacité du cinéma iranien  

La société iranienne n’est pas autant figée qu’il y paraît. C’est ce que constate la revue trimestrielle «Moyen-Orient», dans son dernier numéro, qui sort ce mois-ci. Certes, on constate une certaine fuite des cerveaux, et la diaspora, très importante, joue un grand rôle. L’Iran est un pays aux identités multiples qui doit faire face à de grands défis économiques. Sa production cinématographique en témoigne. Avec la sémiologue Asla Bagheri, nous parlons de l’évolution de cette société à travers le cinéma iranien et, en particulier, la place qu’il réserve à la femme.  

Situation politique et sociale en Libye  

Le gouvernement d’entente nationale de Fayez el-Sarraj installé et reconnu à Tripoli, la bataille de Syrte contre le groupe Etat islamique menée par les milices de Misrata en l’absence des troupes du général Haftar, lequel préfère s’emparer du croissant pétrolier, une France critiquée pour son attitude qualifiée d’ambigüe, telles sont les questions que nous évoquons avec notre invité, le chercheur à l’Institut Français de géopolitique Ali Bensaad, spécialiste de la Libye, qui en revient. Avec lui, nous parlons également de ce qu’est la vie quotidienne des Tripolitains.  

La répression s’emballe en Turquie  

Jérôme Bastion est de retour en France, après 20 années passées à Istanbul, comme correspondant de RFI. Entre l’islamisation de la société, les restrictions des libertés publiques et d’opinion, et la multiplication des attentats, notre confrère a eu l’impression d’un retour à la case départ qui l’a incité à rentrer. C’était avant la tentative de coup d’Etat du mois de juillet qui ne l’a pas surpris et même, qui était selon lui parfaitement prévisible, voire inéluctable. De fait, une épuration à grande échelle est en action, et elle frappe tous les secteurs de la société turque : les fonctionnaires, les militaires, les magistrats, les enseignants, les policiers, mais aussi les intellectuels : journalistes, écrivains, syndicalistes.

Stratégie d’influence saoudienne sur Internet  

Les internautes saoudiens sont de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux, incitant les autorités saoudiennes à réagir. Parallèlement à l’instauration d’un système de surveillance numérique, et d’une législation répressive, la famille régnante et les autorités religieuses ont mis en place une stratégie d’influence, notamment via le service twitter. Une façon de prendre le pouls d’une population jeune et revendicative.  

Le pèlerinage à La Mecque, l’envers du décor  

Il est l'un des cinq piliers de l'Islam et une source de grande satisfaction pour chaque pèlerin. Le voyage à la Mecque est aussi l'un des plus grands rassemblements humain de la planète, avec ses enjeux, ses querelles de pouvoirs, ses problèmes d'organisation. L'historienne Sylvia Chiffoleau est notre invitée pour parler.

Accueillir en France des étudiants iraniens  

Les sanctions internationales contre l'Iran étant levées, une certaine normalisation peut s'opérer avec Téhéran. C'est pourquoi le chef d'orchestre franco-iranien, Pejman Memarzadeh, propose d'accueillir en France des étudiants iraniens à fort potentiel, déjà diplômés, pour une formation master et au-delà. Une façon de créer un lien étroit dans le monde politique et des affaires. Il lance pour cela un appel aux grandes entreprises françaises, afin de concrétiser son projet.

Qu’est-ce que le wahhabisme ?  

L’Arabie saoudite s’est construite en moins d’un siècle sur une entente entre un clan tribal et un mouvement religieux. Aux Saoud la politique, aux Wahhabites la religion. Il s’agissait d’unir l’ensemble des populations dans la péninsule arabique. Aujourd’hui, et malgré les demandes de la jeunesse de plus de libertés, cet attelage « royauté-wahhabisme » tient toujours, et même plus que jamais face à la poussée du groupe Etat Islamique, nous dit Stéphane Lacroix, chercheur associé à l’Ecole des Affaires internationales de Sciences Po Paris, auteur de Arabie saoudite : un magistère sur l’islam contesté.

Comment le groupe Etat islamique attire les jeunes à lui  

L’ethnologue franco-américain Scott Atran tente de comprendre ce que sont les ressorts psychologiques et sociaux de l’enrôlement d’une certaine jeunesse dans les rangs du groupe Etat islamique. « L’Etat islamique est une révolution » est le titre de son dernier livre, fruit de nombreuses années d’enquêtes de terrain, au cœur même du territoire contrôlé par le groupe armé.

La grande diversité des chrétiens d’Orient  

A deux jours du 15 août, qui marque l’Assomption -le rappel au ciel de la Vierge Marie- chez les catholiques, et aussi la dormition de Marie chez les orthodoxes, il n’est pas inutile de se rappeler que les nestoriens considèrent Marie comme la mère de Jésus, mais en aucun cas la « mère de Dieu ». Ils sont pourtant chrétiens, et encore bien présents en Syrie, en Irak et en Inde. Ils ont été dans le passé l’Eglise d’Orient la plus vivante en Perse et jusqu’en Chine. Les nestoriens sont encore aujourd’hui l’une des nombreuses églises chrétiennes d’Orient, nous dira Jean-Michel Cadiot, auteur d’un lexique sur le sujet.

Les tensions dans le monde musulman  

Djihad, terrorisme, salafisme, ces mots évoquent les tensions qui traversent le monde actuellement, et pas seulement le monde arabo-musulman. Que signifient ces mots ? Quels enjeux géopolitiques cachent-ils ? Et le conflit israélo-palestinien joue-t-il un rôle dans les évènements dramatiques de ces derniers mois ? Notre confrère du magazine Alternatives Economiques, Yann Mens nous propose un éclairage en trente questions essentielles, pour mieux comprendre l’histoire en marche. Un livre publié chez l’éditeur « Les petits matins ».

La Turquie vue par un journaliste  

La Turquie est-elle un pays où il est aisé de travailler lorsqu’on est un journaliste occidental ? Oui et non, répond Jérôme Bastion, de retour en France après 20 années passées en poste à Istanbul. Entre l’islamisation de la société, les restrictions des libertés publiques et d’opinion, et la multiplication des attentats, notre confrère a eu l’impression d’un retour à la case départ qui l’a incité à rentrer.

Les derniers jours du Prophète Muhammad  

Que s’est-il passé dans les jours qui ont précédé, puis suivi le 8 juin 632, date de la mort du Prophète Muhammad dans la ville de Médine ? Cet évènement est vécu douloureusement par les fidèles de la nouvelle religion fondée par le défunt. Avec toutes les précautions d’usage, et en se basant uniquement sur les textes officiels, qu’ils soient de provenance sunnite ou chiite, la chercheuse du CNRS Hela Ouardi, professeure en Littérature française à l’Université de Tunis El-Manar, raconte ces derniers moments du prophète et les enjeux de cet évènement hors du commun.

0:00/0:00
Video player is in betaClose