Orient hebdo

Orient hebdo

France

Ce rendez-vous du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient s’intéresse à la vie quotidienne, aux styles de vie et à l’évolution des sociétés de la région : l’actualité par le prisme sociétal, l’occasion de parler télévision, mode, éducation, culture… car la vie dans cette partie du monde ne se résume pas au dernier soubresaut du conflit israélo-palestinien. En studio, un invité, observateur ou acteur un thème abordé, apporte son éclairage. Les journalistes arabophones de Monte Carlo Doualiya et FRANCE 24 livrent également leur expertise sur l’actualité du Proche et du Moyen-Orient. Une double revue de presse du monde arabe et d’Israël est réalisée chaque semaine par les correspondants de RFI au Caire et à Jérusalem. Et aussi : « Le disque du jour » pour découvrir les sons de l’Orient.

Episodes

Pénurie d’électricité à Gaza  

Déjà rationnés en temps normal, avec deux fois six heures d'électricité par jour, les Gazaouis n’en bénéficient plus que pendant quatre heures toutes les 19 heures. C’est le carburant qui manque, car celui acheté avec des fonds du Qatar et de la Turquie est épuisé. En cause, un différend entre les autorités palestiniennes de Gaza et celles de Ramallah sur les taxes sur l’énergie. Cette question de l'approvisionnement en carburant de l'unique centrale qui fournit de l'électricité aux deux millions d’habitants de Gaza est régulièrement au cœur des débats.

Où en sont les relations entre la France et le Moyen-Orient?  

C’est le thème du nouveau numéro de notre partenaire, la revue Moyen-Orient. Orient Hebdo a choisi d’explorer les liens entre Paris et le Maghreb central, Maroc, Algérie et Tunisie. Des relations différenciées, écrit notre invitée Khadija Mohsen-Finan, politologue, enseignante-chercheuse à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste des relations internationale, notamment Europe-Maghreb.

L’Arabie saoudite est-elle un colosse au pied d’argile?  

C’est l’avis plutôt critique de l’avocat international Ardavan Amir-Aslani, qui conseille de nombreux gouvernements et parlementaires européens (notamment français) et moyen-orientaux. Il l’écrit dans son dernier livre, « Arabie saoudite, de l’influence à la décadence », en pointant l’archaïsme du gouvernement royal, l’absence de libertés fondamentales pour la population, le poids de la religion sur la vie sociale, les erreurs récentes de stratégie (guerre au Yémen), l’attitude paranoïaque face à l’Iran, et enfin, l’ambiguïté vis-à-vis de l’organisation Etat islamique. Pronostic de l’auteur : la chute des Saoud paraît inévitable. Pour en savoir plus sur l'ouvrage « Arabie saoudite, de l’influence à la décadence », publié en mars 2017, au éditions de l'Archipel, cliquez ici.

Les femmes musulmanes et l’égalité des droits avec les hommes  

Asma Lambaret est médecin, directrice du Centre d’Etudes féminines en islam de Rabat, et très engagée dans la recherche de l’égalité hommes-femmes. Elle revendique, en particulier, cette stricte égalité dans la sphère religieuse. Asma Lambaret est l’une des voix majeures de la pensée réformiste en islam. Elle défend également une vraie séparation Etat-Religion dans les pays musulmans. Elle a présenté son dernier essai «Islam et Femmes, les questions qui fâchent», publié aux éditions En toutes lettres, au Salon Livre Paris 2017.

Regard sur l’édition au Maroc, dans sa composante «investigation»  

Malgré les efforts du pays, invité d’honneur du Salon du Livre de Paris cette année, la situation de l’édition au Maroc est difficile : manque de bibliothèques, manque de métiers dans la chaîne de production, piratage via Internet. Hicham Houdaïfa est journaliste, cofondateur de la maison d’édition « En toutes lettres » installée à Casablanca. Pour elle, il a créé la collection « Enquêtes » qui plonge dans les questions de société qui dérangent : l’an dernier, un livre sur la situation des femmes à travers 8 exemples emblématiques. Cette année, un livre sur la radicalisation islamiste « extrémisme religieux » qui raconte comment le radicalisme gangrène certains pans de la société. L’Editeur accompagne le Salon du Livre en organisant une série de rencontres, colloques et signatures d’ouvrages dans des librairies indépendantes parisiennes, ainsi qu’à l’ENS et au New Morning.

Turquie: invention d’une diplomatie émergente  

Pays charnière entre l’Europe et le Moyen-Orient, la Turquie développe depuis vingt ans une diplomatie originale à vocation régionale. Toujours à la recherche de sa cohésion, le pays se choisit des voies bilatérales pour peser sur l’ordre politique oriental, notamment sur la question kurde, nous dit la politologue libanaise Jana Jabbour.

Une femme dans un monde d’hommes  

Fatima Zahra Beraïch est ingénieure, spécialiste en processus industriels et environnementaux. Elle a fondé « Biodome du Maroc », une entreprise innovante qui construit des micro-solutions pour aider les agriculteurs à valoriser leurs déchets en les transformant en biogaz et en fertilisants. Accueillie d’abord avec réticence dans la campagne marocaine, elle fait maintenant l’unanimité. Sa réussite est soutenue par l’UpM, l’Union pour la Méditerranée. La vidéo: Biodôme: créer une énergie renouvelable et de l'engrais.  

Le rôle des musées dans la politique des pays du Golfe  

La multiplication des annonces de musées à forte visibilité internationale, du Qatar à Abou Dhabi, est impressionnante. Ces musées-miroirs n’émergent pas d’un désert culturel : tous les Etats de la rive sud du Golfe persique sont dotés d’au moins un grand musée national. Mais, ce dédoublement du parc des musées n’est pas anodine, elle a une vocation politique, nous dit Alexandre Kazerouni, politologue, spécialiste du monde musulman contemporain.

La vigne et les arts, richesses du Liban  

Yves Morard est vigneron en France, dans le Lubéron. Il a passé trente ans à façonner certains des vignobles les plus prestigieux du Liban, du clos Saint-Thomas au Château Kefraya, qui rivalisent avec les plus grand crus de la planète. La journaliste Randa Sadaka crée, elle, une nouvelle émission sur Télé Liban. Chaque samedi, « 5 de Pic » se consacre aux arts, à l’architecture et à la peinture.

Etre un jeune aujourd’hui à Gaza  

Notre invité Amir Hassan est né à Gaza, en 1990. S’il vit à Paris depuis 2012, il n’a pas oublié cette bande de terre natale aux confins de la Méditerranée orientale. Pour Orient hebdo, il raconte la vie quotidienne ordinaire d’une jeunesse qui s’ennuie. Il raconte des enfances à huis clos, une vie sans plaisirs, sans un carré de chocolat, sous les bombes, une vie rythmée par les coupures d’électricité, le manque d’eau et les distributions de l’aide alimentaire sans laquelle les habitants ne pourraient pas vivre.  

Des revendications de musulmanes au féminisme islamique  

De plus en plus de femmes réclament une meilleure place dans l’islam, une égalité devant le divin. Ces femmes s’estiment complémentaires des hommes, se réapproprient leur corps grâce au port du hijab. Les plus en pointe se définissent comme féministes islamiques, revendiquent une égalité parfaite et réclament d’accéder à l’imamat. Ce courant se développe parallèlement au conservatisme masculin, surtout dans les pays musulmans d’Asie et en Occident, mais il reste minoritaire.

Que pense l'islam de la Science?  

La critique de la science moderne n’est pas chose nouvelle. On peut même dire qu’elle suit pas à pas les découvertes de cette dernière. Mais que reproche précisément un certain islam à la Science ? C’est ce que décortique Alexandre Moatti, dans son dernier livre, publié aux PUF. Il pointe la notion de « concordisme » développé par certains intellectuels musulmans qui imbrique étroitement la science et la religion, et qui remet en cause la démarche scientifique elle-même, la qualifiant « d’occidentale » par rapport à une science islamique qui serait plus vraie. Un discours radical encore marginal dans la communauté scientifique, mais qui se trouve aujourd’hui amplifié par internet et les réseaux sociaux.

Minorités en Iran, entre tolérance et répression  

Berceau de la Perse antique, lieu de brassage d’innombrables civilisations, l’Iran recèle encore aujourd’hui de nombreuses minorités, témoins de ce riche passé parfois houleux. Nous parlons cette semaine des Zoroastriens, un groupe religieux antérieur à l’islam, monothéiste, très présent en Inde mais toléré en Iran. A l’inverse des bahaïs, autre groupe religieux monothéiste mais postérieur à l’islam. Reportage en Iran de Nicolas Falez.  

Menaces sur le patrimoine mondial de l’Humanité  

De Bamiyan à Palmyre, en passant par les mausolées de Tombouctou ou les cités gratte-ciel du Yémen, les sites archéologiques sont les témoins fragiles des civilisations passées. Leur destruction constitue une perte irrémédiable pour l’humanité, écrit notre invité Jean-Pierre Perrin, auteur d’un ouvrage sur les sites détruits et ceux qui sont menacés. « Menaces sur la mémoire de l’Humanité » aux Editions Hoëbeke.

Qu’est-ce que le salafisme ?  

- Quel dogme, quelles pratiques, quel rapport au djihad, comment s’exprime-t-il selon les pays ? Interview d'Haouès Seniguer, professeur à Sciences Po Lyon, auteur d’un focus sur le salafisme au Maroc pour la revue trimestrielle Moyen-Orient. - La revue de presse croisée Israël/Monde arabe.

La liberté d’expression en Turquie  

Les intellectuels sont toujours dans le collimateur des autorités turques. Universitaires, journalistes, syndicalistes, magistrats, écrivains payent un lourd tribut à la liberté d’expression. Le cas de la romancière Asli Erdogan, maintenue près de cinq mois en prison avant d’être libérée fin décembre, est emblématique de cette situation. Son éditeur en France, Timour Muhidine, nous explique les raisons de cette chasse aux sorcières qui n’exclut pas qu'un certain mécontentement puisse malgré tout s’exprimer, y compris dans la rue.

Le Moyen-Orient, de l’Empire Ottoman à nos jours  

La question d’Orient ne peut pas se résumer à la chute de l’Empire Ottoman en 1922. Depuis 1870, les quinze pays qui composent cette région ont développé leurs propres modèles en une mutation rapide aux multiples influences. L’avènement par étapes de la Turquie et de l’Iran, la naissance d’un monde arabe multipolaire et hiérarchisé, la création de l’Etat d’Israël ont forgé ce territoire tel que nous le connaissons aujourd’hui. Notre invité : Philippe Petriat, maître de conférences à Paris1 Panthéon-Sorbonne.

Religions monothéistes: points communs et divergences  

Quels rapports les trois grandes religions monothéistes entretiennent-elles avec la sphère privée et avec la sphère publique ? Quels sont les différences essentielles dans leurs rites respectifs, et y a-t-il des représentations, voire des personnages communs ? Quelles sont leurs prescriptions sur la violence, la place de la femme, l’humour et, actualité oblige, sur le fondamentalisme religieux.  Notre invité : David Vauclair, professeur et spécialiste de géopolitique et d’histoire contemporaine. Pour son livre, Judaïsme, christianisme, islam, publié aux éditions Eyrolles.

L’instrumentalisation politique des fouilles archéologiques  

Le Moyen-Orient est particulièrement riche en sites anciens, de Bamiyan à Palmyre, de Louxor à Shibām. Ces sites sont les témoins de civilisations passées, grecques, assyriennes, babyloniennes, égyptiennes, aussi puissantes que diverses et néanmoins disparues. La question se pose toutefois de l’utilisation à des fins politiques qui peut être faite des fouilles et des découvertes, comme c’est le cas dans la région de Jérusalem.

Le poète palestinien Ziad Medoukh à Paris  

Le Grand Prix de la Poésie francophone 2016 avait été décerné, en avril 2016, au poète de langue française Ziad Medoukh, mais il n’avait pas été autorisé à quitter Gaza pour le recevoir. C’est désormais chose faite. Il a profité de sa venue exceptionnelle à Paris pour parler de ses liens avec la France, de ses projets avec le Centre pour la Paix de son université qu’il coordonne, et pour faire le point sur la situation actuelle à Gaza.  

0:00/0:00
Video player is in betaClose