Episoder

  • Depuis 3 ans, notre podcast "Maintenant Vous Savez" vous donne en moins de 3 minutes les clés essentielles pour comprendre ce qui se cache derrière une actualité, une tendance. En 2021, Bababam lance avec succès la verticale "Maintenant Vous Savez Culture" ! Les deux programmes font partie des podcasts les plus écoutés en 2021, avec 5 millions d’écoutes cumulées !


    Et bien, bonne nouvelle ! Maintenant Vous Savez, existe désormais en livre ! Bababam et les éditions First vous proposent un petit condensé de culture G pour briller en société. 


    Quelle est la définition de ce nouveau mot à la une de l’actualité ? Quels sont les phénomènes et les débats qui agitent notre société ? Quels sont les nouveaux concepts écologiques ou technologiques qu’il faut connaître ? Quels films, livres, œuvres d’art sont devenus des références incontournables ?


    Rendez-vous dans toutes les librairies, pour retrouver le livre "Maintenant Vous Savez", édité chez First ! Bonne écoute, mais aussi... Bonne lecture !


    Merci à la maison d'édition First et à nos auteur.ices Quentin Tenaud, Zineb Soulaimani, Pauline Weiss, Johanna Cincinatis, Thomas Deseur et Jonathan Aupart.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans la prochaine saison de Home(icides), nous allons revenir sur la terrible affaire d’Outreau, digne d’un film d’horreur. Dans le Nord de la France, à Outreau, un énorme réseau pédophile, où se mêlaient personnes défavorisées et notables, aurait abusé pendant des années de nombreux enfants. Cette histoire a fait la une de tous les journaux au début des années 2000. Chaque jour apportait son lot d’informations tragiques, ses révélations macabres. Rendez-vous ce jeudi, sur toutes vos plateformes d’écoute, pour l’affaire d’Outreau, l'histoire d’un terrible fiasco judiciaire. 


    Un réseau pédophile international ?

    L’affaire d’Outreau n’en finit plus de dévoiler son lot d’horreurs. Seize personnes sont derrière les barreaux et l’instruction du juge Burgaud se poursuit. Nous sommes quelques jours après la confrontation de Daniel Legrand fils devant les trois personnes qui l’accusent, lui et d’autres personnes, d’avoir participé aux viols d’enfants. Dans sa cellule, il a réfléchi longtemps avant d’écrire une lettre au magistrat qu’il a aussi envoyé à la chaîne France 3.  Ce courrier va faire l’effet d’une bombe.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Jonathann Daval, l'homme au double visage : la disparition d'Alexia Jonathann Daval, l'homme au double visage : le mari passe aux aveux Jonathann Daval, l'homme au double visage : le mari accuse sa belle-familleJonathann Daval, l'homme au double visage : Maître Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, s'exprime

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Célia Brondeau

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Manglende episoder?

    Klik her for at forny feed.

  • Lancé en 2019, Maintenant Vous Savez est devenu, en seulement quelques années, l’un des podcasts les plus écoutés en France. Et après le succès de sa verticale culture en 2021, en 2022, le podcast s’agrandit encore, avec une 3ème verticale, cette fois autour de la santé. Tout au long de la semaine, nous vous donnerons les clés essentielles pour comprendre le fonctionnement du corps, ses réactions, ses bobos… et toujours en moins de 3 minutes, sur un ton pédagogique et curieux ! Qu’est-ce que la fatigue ? Qu’est-ce que le stress ? Qu’est-ce que le cholestérol ? On vous explique tout. Et après, vous pourrez enfin dire que vous savez !

    Alors, rendez-vous à partir du 17 janvier, sur votre plateforme d’écoute préférée pour retrouver Maintenant Vous Savez Santé. 


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans la prochaine saison de Home(icides), nous allons revenir sur la terrible affaire d’Outreau, digne d’un film d’horreur. Dans le Nord de la France, à Outreau, un énorme réseau pédophile, où se mêlaient personnes défavorisées et notables, aurait abusé pendant des années de nombreux enfants. Cette histoire a fait la une de tous les journaux au début des années 2000. Chaque jour apportait son lot d’informations tragiques, ses révélations macabres. Rendez-vous ce jeudi, sur toutes vos plateformes d’écoute, pour l’affaire d’Outreau, l'histoire d’un terrible fiasco judiciaire. 


    Qui sont les parents Delay ?

    Au printemps 2001, le quartier de la Tour du Renard à Outreau, dans le Nord, est ébranlé. Après une première vague d’interpellations de 10 personnes pour pédophilie suite aux accusations de Myriam Badaoui et de ses fils, les habitants du quartier ne parlent plus que de ça. Et on s’interroge. Comment est-ce possible ? Pourquoi n’a-t-on rien vu ? Qui dit vrai ? Qui dit faux ? Pour l’heure, seuls Myriam Badaoui, Aurélie Grenon et David Delplanque, les voisins de paliers de Myriam et Thierry Delay, ont avoué avoir violé les enfants Delay. Tous les autres nient en bloc, y compris leur propre père, Thierry Delay.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Jonathann Daval, l'homme au double visage : la disparition d'Alexia Jonathann Daval, l'homme au double visage : le mari passe aux aveux Jonathann Daval, l'homme au double visage : le mari accuse sa belle-familleJonathann Daval, l'homme au double visage : Maître Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, s'exprime

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Célia Brondeau

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans la prochaine saison de Home(icides), nous allons revenir sur la terrible affaire d’Outreau, digne d’un film d’horreur. Dans le Nord de la France, à Outreau, un énorme réseau pédophile, où se mêlaient personnes défavorisées et notables, aurait abusé pendant des années de nombreux enfants. Cette histoire a fait la une de tous les journaux au début des années 2000. Chaque jour apportait son lot d’informations tragiques, ses révélations macabres. Rendez-vous ce jeudi, sur toutes vos plateformes d’écoute, pour l’affaire d’Outreau, l'histoire d’un terrible fiasco judiciaire. 


    Le calvaire des enfants Delay

    Au départ de toute cette affaire, il y a véritablement un drame familial, une histoire digne d’un roman de Zola avec comme toile de fond 4 jeunes garçons maltraités et violés par leurs parents, Myriam Badaoui et Thierry Delay, pendant 4 ans. Et il y a surtout un jeune juge d’instruction Fabrice Burgaud qui n’a pas su démêler la vérité de la fable noire qu’on lui a servi. 


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Jonathann Daval, l'homme au double visage : la disparition d'Alexia Jonathann Daval, l'homme au double visage : le mari passe aux aveux Jonathann Daval, l'homme au double visage : le mari accuse sa belle-familleJonathann Daval, l'homme au double visage : Maître Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, s'exprime

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Célia Brondeau

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans la prochaine saison de Home(icides), nous allons revenir sur la terrible affaire d’Outreau, digne d’un film d’horreur. Dans le Nord de la France, à Outreau, un énorme réseau pédophile, où se mêlaient personnes défavorisées et notables, aurait abusé pendant des années de nombreux enfants. Cette histoire a fait la une de tous les journaux au début des années 2000. Chaque jour apportait son lot d’informations tragiques, ses révélations macabres. Rendez-vous ce jeudi, sur toutes vos plateformes d’écoute, pour l’affaire d’Outreau, l'histoire d’un terrible fiasco judiciaire. 

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Bienvenu-e-s dans les coulisses de Home(icides), le podcast faits divers de Bababam !


    Vous êtes de plus en plus nombreux et nombreuses à écouter Home(icides) chaque jeudi. Alors, à l’occasion des 1 an du podcast, l’équipe de Home(icides) a décidé de se réunir en studio pour répondre à vos questions sur la fabrication des épisodes. Caroline Nogueras, hôte du podcast, est accompagnée de Pauline Hayoun, responsable éditoriale du studio Bababam, et de Julien Roussel, monteur son des épisodes. Comment est née l’idée du podcast Home(icides) ? Comment choisit-on les affaires à raconter ? Comment réalise-t-on un épisode ? Et pourquoi raconter ces histoires de meurtres en famille en podcast ? On vous dit tout dans cet épisode spécial coulisses ! 


    Découvrez l’intégralité de la saison précédente “Jonathann Daval, l’homme au double visage” :

    Teaser : Jonathann Daval, l’homme au double visage

    Jonathann Daval, l’homme au double visage : la disparition d'Alexia

    Jonathann Daval, l’homme au double visage : le mari passe aux aveux

    Jonathann Daval, l’homme au double visage : le mari accuse sa belle-famille

    Jonathann Daval, l’homme au double visage : Maitre Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathan Daval, s'exprime


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • L’affaire Daval est certainement le fait divers le plus médiatisé de ces 10 dernières années. Il n’a échappé à personne. Cette affaire, c’est l’histoire de Jonathann Daval, qui a joué la comédie pendant 3 mois devant les caméras en se faisant passer pour un mari éploré avant d’avouer le meurtre de son épouse, Alexia. En nous plongeant dans la lecture de deux livres récemment sortis, aux scénarios radicalement opposés, nous avons découvert de nouveaux éléments, des détails que nous allons vous raconter, dans cette nouvelle saison de Home(icides). 


    Maitre Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathan Daval, s'exprime  

    En octobre 2017, Alexia Daval, 29 ans, disparaissait après être partie faire un jogging à Gray-La-Ville. 48 heures après les faits, Jonathann Daval, son mari, a avoué l’avoir tuée. En novembre 2020, après 3 ans de procédure, Jonathann Daval a été condamné pour le meurtre de son épouse à 25 ans de prison. Cette affaire, en plein mouvement #MeToo avait ému la France entière. De nombreux reportages, papiers, livres ont raconté ce fait divers, certainement l’un des plus médiatisés de ces 10 dernières années. Parmi tous les protagonistes de cette affaire, un homme s’est retrouvé dans la tempête médiatique, c’est Maitre Randall Schwerdorffer. Avec Maitre Ornella Spatafora et Maitre Samuel Esteve , ils ont défendu Jonathann Daval. Il s'exprime à notre micro.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : la découverte macabre L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : une femme insondable L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : le coup de théâtre ou la révélation d'un mensonge L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : victime ou criminelle ? avec Eric Vaillant, avocat général du procès

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • L’affaire Daval est certainement le fait divers le plus médiatisé de ces 10 dernières années. Il n’a échappé à personne. Cette affaire, c’est l’histoire de Jonathann Daval, qui a joué la comédie pendant 3 mois devant les caméras en se faisant passer pour un mari éploré avant d’avouer le meurtre de son épouse, Alexia. En nous plongeant dans la lecture de deux livres récemment sortis, aux scénarios radicalement opposés, nous avons découvert de nouveaux éléments, des détails que nous allons vous raconter, dans cette nouvelle saison de Home(icides). 


    Le mari accuse sa belle-famille

    Depuis 6 mois, Jonathann Daval est derrière les barreaux, placé à l’isolement en détention provisoire pour le meurtre de son épouse Alexia Daval. Après avoir menti à tout le monde pendant 3 mois, il a fini par avouer avoir tué accidentellement sa femme en voulant la maitriser alors qu’elle faisait, selon lui, une crise d’hystérie. Mais pour le juge d’instruction, cette théorie ne tient pas. Pour les parents d’Alexia non plus.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : la découverte macabre L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : une femme insondable L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : le coup de théâtre ou la révélation d'un mensonge L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : victime ou criminelle ? avec Eric Vaillant, avocat général du procès

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • L’affaire Daval est certainement le fait divers le plus médiatisé de ces 10 dernières années. Il n’a échappé à personne. Cette affaire, c’est l’histoire de Jonathann Daval, qui a joué la comédie pendant 3 mois devant les caméras en se faisant passer pour un mari éploré avant d’avouer le meurtre de son épouse, Alexia. En nous plongeant dans la lecture de deux livres récemment sortis, aux scénarios radicalement opposés, nous avons découvert de nouveaux éléments, des détails que nous allons vous raconter, dans cette nouvelle saison de Home(icides). 


    Le mari passe aux aveux

    La découverte du corps calciné d’Alexia Daval, 29 ans, partie faire un jogging le samedi 28 octobre, près de Gray-la-Ville, en Haute-Saône, a ému toute la France. Après les mobilisations extraordinaires de toute part, des courses à pieds, une marche blanche en présence de 8000 personnes, tout le monde attend l’arrestation du meurtrier. Qui a pu commettre un crime aussi odieux ? Aucune information ne circule. Pourtant, dans la plus grande discrétion l’enquête avance à grands pas…


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : la découverte macabre L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : une femme insondable L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : le coup de théâtre ou la révélation d'un mensonge L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : victime ou criminelle ? avec Eric Vaillant, avocat général du procès

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • L’affaire Daval est certainement le fait divers le plus médiatisé de ces 10 dernières années. Il n’a échappé à personne. Cette affaire, c’est l’histoire de Jonathann Daval, qui a joué la comédie pendant 3 mois devant les caméras en se faisant passer pour un mari éploré avant d’avouer le meurtre de son épouse, Alexia. En nous plongeant dans la lecture de deux livres récemment sortis, aux scénarios radicalement opposés, nous avons découvert de nouveaux éléments, des détails que nous allons vous raconter, dans cette nouvelle saison de Home(icides). 


    La disparition d'Alexia Daval

    Nous sommes le 28 octobre 2017, c’est un samedi d’automne paisible à Gray, une petite commune calme de 6000 habitants en Haute Saône, entre Besançon et Vesoul. Ici, tout le monde se connaît, au moins de vue. Un samedi normal si ce n’est ce jeune homme éploré qui se présente à 12H15 à la gendarmerie. Il s’appelle Jonathann Daval, il a 33 ans, il est informaticien et il habite juste à côté à Gray-la-Ville. Il indique que sa femme, Alexia, est partie à 9h30 du matin faire son jogging mais elle n’est toujours pas rentrée...


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : la découverte macabre L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : une femme insondable L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : le coup de théâtre ou la révélation d'un mensonge L'affaire Dominique Cottrez, l'octuple infanticide : victime ou criminelle ? avec Eric Vaillant, avocat général du procès

    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • L’affaire Daval est certainement le fait divers le plus médiatisé de ces dix dernières années. Il n’a échappé à personne. Cette affaire, c’est l’histoire de Jonathann Daval, qui a joué la comédie pendant trois mois devant les caméras en se faisant passer pour un mari éploré avant d’avouer le meurtre de son épouse, Alexia. En nous plongeant dans l'enquête et dans la lecture de deux livres récemment sortis, aux scénarios radicalement opposés, nous avons découvert de nouveaux éléments, des détails que nous allons vous raconter ce jeudi, dans la nouvelle saison de Home(icides). 



    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    Dominique Cottrez a-t-elle tout dit ?

    En 2015, Dominique a été condamnée à 9 ans de prison pour l’assassinat de 8 nourrissons après avoir caché ses grossesses à tout le monde, y compris à son mari et à ses deux filles. Pour sa défense, elle expliquait avoir été violée par son père avant de se rétracter pendant son procès aux Assises de Douai. Après 2 ans de détention préventive et 3 ans de prison, elle a été libérée en 2018. Mais Dominique Cottrez a t-elle tout dit ? C’est une histoire qui soulève de nombreuses questions auxquelles le procès n’a pas réussi à répondre entièrement. Pour approfondir cette affaire, nous sommes avec Eric Vaillant, procureur de la République à Grenoble.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    Un débat et un coup de théâtre

    Après les révélations de Dominique Cottrez sur les viols qu’elle aurait subis par son père, Maitre Franck Berton son avocat, tient sa défense. Dominique a tué à la naissance huit de ses bébés car elle avait peur qu’ils soient le fruit de l’inceste. Au-delà de ses révélations, un sujet fait débat : un procès peut-il avoir lieu étant donné que les meurtres ont tous été commis il y a plus de 10 ans ? Le procureur Eric Vaillant et la défense de l’accusée vont se lancer dans une bataille judiciaire. Et un incroyable rebondissement va avoir lieu. 


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    Qui est Dominique Cottrez ?

    En juillet 2010, à Villers au Tertre, près de Douai, deux petits corps sont retrouvés par un couple au fond du jardin de leur maison. La coupable, c’est Dominique Cottrez, l’une des filles des anciens propriétaires. Elle a avoué avoir tué ses deux bébés à la naissance. Très vite, la mère de famille reconnaît le meurtre de 6 autres nouveau-nés. Huit grossesses cachées, 8 bébés morts, sur une période de 10 ans ! Dominique Cottrez est mise en examen pour l’assassinat et placée en détention provisoire. La justice va devoir faire toute la lumière sur cette affaire. Pourquoi Dominique Cottrez a-t-elle tué ses bébés ? Comment son entourage a-t-il pu ne rien voir ? Qui est Dominique Cottrez ?


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    L'infanticide le plus important connu à ce jour en Europe

    Au-delà du fait divers sordide, c’est l’histoire de cette femme que nous allons vous raconter, et une réalité sociétale peu connue. Voici donc l’affaire Dominique Cottrez, le plus important infanticide connu à ce jour en Europe.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Bababam prépare un épisode coulisses de Home(icides) ! Vous êtes de plus en plus nombreux.se.s à écouter Home(icides). Un épisode spécial sera diffusé prochainement pour vous dévoiler tous les secrets du podcast, des enregistrements à la réalisation en passant par le choix des sujets. Posez vos questions sur l'Instagram ou le Twitter de Bababam, nous y répondrons durant l'épisode !


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • En 1959, le Mexique est sous le choc. Dans la province de Monterrey, au nord-est du pays, les morceaux découpés d’un homme sont retrouvés dans une boîte. Ce crime a été commis par son amant. Dans cet épisode, réalisé en partenariat avec Prime Video, je vais vous raconter l’histoire du coupable, l’amant, Alfredo Balli Trevino. Un personnage si complexe qu’il a inspiré l’un des tueurs en série les plus connus de la culture populaire : Hannibal Lecter, un personnage créé par le romancier Thomas Harris, et qui a surtout fait l’objet d’une trilogie de films devenus cultes. Dont l’un des films “Dragon Rouge’, est disponible sur Prime Video. En effet, à l’occasion d’Halloween, vous pourrez faire le plein d’histoires glaçantes disponibles sur Prime Video. Au-delà du film Dragon Rouge, Prime Video vous propose des films qui mettent à l’honneur des anti-héros qui nous fascinent, nous surprennent ou nous effraient… Un ensemble de fictions pour découvrir les personnages les plus sombres de la culture populaire. 


    Episode réalisé en partenariat avec Prime Video

    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • En 2010, la découverte d’un néonaticide marque les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance, oui, huit nourrissons. Au-delà du fait divers sordide, c’est l’histoire de cette femme que je vais vous raconter et une réalité sociétale peu connue. Alors, rendez-vous jeudi prochain, pour la prochaine saison de Home(icides).  

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Agnès Le Roux, l'héritière disparue

    Une riche héritière qui disparaît du jour au lendemain sur la French Riviera à la fin des années 70. Une guerre des casinos menée par la mafia locale. Et un lourd secret de famille… Sur le papier, cette affaire a tout d’un roman noir. Pourtant, cette histoire est bien vraie. Et elle reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes criminelles françaises. À la Toussaint 1977, Agnès Le Roux, 29 ans, quitte son appartement de Nice. On ne la reverra plus jamais. Sa famille, et particulièrement sa mère, Renée Leroux, s’est toujours battue pour rétablir la vérité, persuadée de la culpabilité d’un homme : Maurice Agnelet.  


    Après trente ans d’enquête, Maurice Agnelet reconnu coupable 

    Voilà 30 années que Renée Leroux se bat pour connaître la vérité sur la disparition de sa fille Agnès. L’ancien amant de sa fille, Maurice Agnelet, a obtenu un non-lieu au milieu des années 80, malgré des éléments déroutants, mais Renée, à l’aube de l’an 2000, l’attaque désormais pour recel de cadavre. Mais, Maurice Agnelet maintient sa version, depuis fin 1977 : il ne sait pas où est Agnès. Il ne l’a pas tuée. Mais un coup de théâtre venant du clan Agnelet va faire basculer toute l’affaire. Un secret de famille va bientôt éclater au grand jour...


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Le massacre de la famille Troadec : une famille qui disparaît du jour au lendemain

    Le massacre de la famille Troadec : des indices qui sèment le doute

    Le massacre de la famille Troadec : le suspect passe aux aveux

    Le massacre de la famille Troadec : une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang


    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Agnès Le Roux, l'héritière disparue

    Une riche héritière qui disparaît du jour au lendemain sur la French Riviera à la fin des années 70. Une guerre des casinos menée par la mafia locale. Et un lourd secret de famille… Sur le papier, cette affaire a tout d’un roman noir. Pourtant, cette histoire est bien vraie. Et elle reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes criminelles françaises. À la Toussaint 1977, Agnès Le Roux, 29 ans, quitte son appartement de Nice. On ne la reverra plus jamais. Sa famille, et particulièrement sa mère, Renée Leroux, s’est toujours battue pour rétablir la vérité, persuadée de la culpabilité d’un homme : Maurice Agnelet.  


    Le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

     En juin 1977, Renée Le Roux a tout perdu : sa fille et son casino. Concernant la disparition de sa fille, Agnès, 29 ans, elle est intimement convaincue que Maurice Agnelet, l’amant, y est pour quelque chose. Il a été placé en garde à vue, mais relâché très rapidement en septembre 1978, presque un an après la disparition. L’enquête piétine, alors Renée va mener sa propre enquête, et tout étudier : le dossier d’instruction, la moindre piste, chaque personnalité liée à l’affaire. Elle y passera toute sa vie et tout son argent s’il le faut mais elle veut connaître la vérité: Qu’est-il est arrivé à Agnès, sa fille? 


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Le massacre de la famille Troadec : une famille qui disparaît du jour au lendemain

    Le massacre de la famille Troadec : des indices qui sèment le doute

    Le massacre de la famille Troadec : le suspect passe aux aveux

    Le massacre de la famille Troadec : une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang


    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.