Folgen

  • Comme elles sont belles ces mères qui allaitent, en fusion avec leur bébé, magnifiques madones nourricières des temps modernes, allaitant partout, tout le temps, relayées à coups de visuels et de campagnes de pub qui démocratisent le sein allaitant. Et c’est tant mieux bien sûr, car pour celles qui ont choisi cette option, l’allaitement est un élément essentiel à l’épanouissement de leur maternité. Oui mais voilà, avant d’en arriver là, il faut parfois batailler. Car mettre un bébé au sein, ça n’est pas forcément aussi simple que sur les photos. Ça peut être douloureux, éprouvant, voire décourageant et l’allaitement peut parfois prendre des allures de torture si la mise en route ne se fait pas dans de bonnes conditions.

    Pauline en a fait les frais. Elle qui voulait allaiter à tout prix, s’est retrouvée avec un bébé qui ne tétait pas bien et qui pleurait beaucoup. Alors elle a décidé de prendre le problème à bras le corps et d’explorer toutes les raisons qui pouvaient mettre en péril son rêve d’allaitement. Elle a fait preuve d’une persévérance hors normes qui a fini par payer. Aujourd’hui elle est donc là pour vous raconter et vous donner les clefs de son combat pour allaiter.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡CLÉMENTINE

  • Pourquoi serait-on obligée de faire comme tout le monde ? Pourquoi ne pas réinventer la fin des contes et dire qu’ils se marièrent et vécurent heureux, juste tous les deux ? Certaines petites filles ignorent leurs poupées, et même en grandissant, elles n’auront jamais envie de jouer au papa et à la maman. Aux États-Unis, on les appelle les childfree, free, comme libre de choisir, libre de casser des codes établis depuis toujours, libre d’assumer. Fiona fait partie de ces femmes nullipares volontaires, qui revendiquent le droit de s’épanouir sans se reproduire, adorer être entourée d'enfants, mais sans avoir à les fabriquer. L’acceptation de son choix n’a pas toujours été facile pour ses partenaires, mais elle, n’a jamais cédé.

    Et puis comme elle est pleine de surprises, et alors qu’on l’imaginerait éviter tout ce qui touche de près ou de loin à la maternité, elle a embrassé la cause de ce qu’elle appelle « la charge maternelle » à travers son compte Instagram « Bordel de Mères », qui dénonce à travers des témoignages écrits, les pressions et les préjugés qui pèsent sur les femmes, mères ou pas. C’est intelligent et nécessaire, et ça exprime tellement de choses. On devrait toutes se faire un shot de Fiona Schmidt régulièrement, je vous en propose un cul-sec, et vous allez-voir, ça fait du bien ;)

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡CLÉMENTINE

  • Fehlende Folgen?

    Hier klicken, um den Feed zu aktualisieren.

  • Quand on y pense depuis toujours, qu’on s’est toujours projetée avec des enfants, quand on sait qu’on est faite pour ça, on se dit qu’on va gérer, forcément. En plus, en général on met le paquet niveau préparation, pour en apprendre encore plus, pour se plonger dans cet univers merveilleux de la maternité auquel on se prépare depuis qu’on joue à la poupée. Oui mais voilà, entre la théorie… et la pratique, il y a un monde. Un monde que Clara s’est pris de plein fouet à la naissance de son premier enfant il y a 8 ans. Ah bon ça fait mal comme ça en fait ? Ah bon dans la salle d’accouchement il se passe ça ? Ah et après en fait on ressent ça… ? Mais enfin, c’était pas écrit dans les livres, et puis personne ne m’avait prévenue en fait… ! Pourtant ces déconvenues ne l’ont pas empêchée de récidiver et d’avoir de nouvelles surprises… Mais aujourd’hui, après avoir cumulé un accouchement sportif, un bon baby blues, une anorexie sévère du nourrisson et du diabète gestationnel, Clara peut revendiquer une connaissance accrue du sujet et une joie totale d’être la très heureuse maman de 3 merveilleux enfants.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡CLÉMENTINE

  • On aura beau lui trouver tous les défauts du monde, on aura beau le malmener et le trouver en dessous de tout, pendant la grossesse notre corps se transforme pourtant en abris pour le plus précieux des trésors. Alors même si on entretient parfois une relation chaotique avec lui, ce corps recèle malgré tout des secrets de transformation insoupçonnables qui permettent quand même d’accomplir une chose hallucinante : fabriquer la vie.

    Quand elle est tombée enceinte pour la première fois, Camille avait déjà mis le sien, de corps à rude épreuve, ne le trouvant jamais à la hauteur et lui faisant subir des régimes draconiens. Et puis, sa grossesse a sonné l’heure d’une certaine réconciliation, la rendant presque fière de ses nouvelles formes. Jusqu’au jour où… Camille a dû lever le pied, pour s’aliter, et ce gros ventre qu’elle chérissait tant s’est transformé du jour au lendemain en un corps défaillant, associé à un champ de vergetures insoutenable … Alors il a fallu accepter de faire le deuil du corps d’avant, pour un nouveau, capable du meilleur, et trouver le plus beau des chemins vers la résilience.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Quand on décide de faire un enfant, et que ça ne vient pas tout de suite … le chemin semble interminable, la montagne infranchissable, et on se retrouve souvent seule avec notre douleur et notre colère. L’avantage quand on est une artiste, c’est qu’on peut transformer cette colère en œuvre. Ça met des mots sur l’impatience et puis ça apaise… un peu. Et finalement, le jour où ça s’accroche enfin, on peut se dire que ce calendrier n’était pas un hasard, et que si c’est le moment que cet enfant a choisi pour arriver, c’est que c’était probablement LE bon moment. Aurélie a subi cette si longue attente, l’impatience, 2 fausses couches trop tardives qui font mal, les larmes, et puis le lâcher prise grâce à la musique évidemment, refuge salvateur, et fondateur de la femme puis de la mère qu’elle est devenue. Elle a ensuite eu l’immense bonheur de mettre au monde non pas 2 filles, mais 2 futures femmes extraordinaires, qui font sa joie et sa fierté. Il me tardait de rencontrer cette figure si inspirante, et je suis très heureuse qu’elle ait accepté de vous livrer aujourd’hui son histoire de maternité.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • On le sait, chaque grossesse et chaque accouchement sont uniques et apportent avec eux leur lot de bonnes et de mauvaises surprises… Anaïs ne le sait que trop bien, car pour elle, ses 3 expériences furent ponctuées d’événements inattendus auxquels elle était loin d’être préparée : un premier bébé sorti brutalement après une expression abdominale traumatisante, un deuxième dans une hémorragie de la délivrance impressionnante, et un tout petit troisième arrivé beaucoup trop tôt, et par césarienne, à cause d’une pré-éclampsie qui aurait pût être fatale. Avec lui, elle a découvert le monde parallèle de la prématurité et s’est transformée en maman kangourou, pour le couver de toutes ses forces.

    A chaque fois, Anaïs a tremblé, a vibré, a aimé plus que tout, et elle a appris que l’expérience de la grossesse est loin d’être anodine, que jusqu’au bout, il peut arriver n’importe quoi et que globalement, rien ne se passe jamais comme on se l’était imaginé.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Puisque la vie peut parfois mettre du temps à vous faire rencontrer la bonne personne, puisque malgré tout ce qu’on voudrait, il n’y a pas de timing précis pour faire un bébé, les planètes peuvent se retrouver alignées un peu plus tard qu’on ne pensait. Mais heureusement ça n’empêche rien, et surtout pas de devenir parents même si tous nos potes le sont déjà depuis un moment. Le principal c’est de le vivre ce bonheur non ? Agathe a bien failli passer à côté, mais heureusement un jour, la magie a opérée. Magie de la rencontre, magie de l’alchimie, qui a finalement fait d’elle une maman à 40 ans. Alors évidemment les grossesses tardives ça ne se vit pas pareil qu’à 30 ans, et même si Agathe pourrait être une publicité pour vanter leurs mérites, elle a quand même dû un peu accuser le coup, avec des post-partums loin d’être évidents et le deuil d’un troisième enfant qu’elle aurait certainement fait si elle avait commencé plus tôt. Mais l’histoire est déjà très belle, et Agathe mesure chaque jour la chance qu’elle a eu de pouvoir vivre tout ça. D’habitude c’est elle qui pose les questions, aujourd’hui, c’est moi, et je la laisse vous raconter SON histoire de maternité.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET SI VOUS VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTAGRAM: @bliss.stories OU SUR LE SITE wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Quand on est deux hommes, qu’on s’aime et qu’on veut faire un bébé… comment ça se passe ? Alors que la Gestation Pour Autrui a toujours été illégale en France, c’est pourtant LA solution pour de nombreux couples homosexuels qui revendiquent eux aussi le droit de devenir parents. On estime d’ailleurs que 200 à 300 bébés nés par GPA arrivent en France tous les ans, c’est donc bien que la motivation de ces couples est plus forte que tout, et que rien ni personne ne les empêche de construire leur famille autrement.

    Seb & Julien ont franchi une par une toutes les étapes de ce véritable parcours du combattant. Par où commencer ? A qui s’adresser ? Comment être sûrs d’avoir les bonnes infos ?? Il a fallu se documenter beaucoup, être patients, infiniment, et puis se laisser cueillir par une rencontre avec une femme dont la personnalité et l’engagement dépassaient toutes leurs espérances. Ils ont vécu grâce à cette mère porteuse exceptionnelle une aventure humaine inouïe, et ils ont accepté de tout vous raconter aujourd’hui.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA: @bliss.stories ou sur le site www.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Il y a des scénarios insoupçonnables, qui bouleversent votre vie en quelques minutes et lui donnent des perspectives bien différentes de ce que vous aviez anticipé. Découvrir le handicap de son bébé le jour de sa naissance en fait partie. Surtout quand « à priori » ce handicap est décelable in utero, on tombe de très très haut. Le jour où Ilaria a accouché de sa deuxième fille, elle a tout de suite senti qu’il y avait quelque chose de différent. Et puis lorsqu’on lui a annoncé une suspicion de Trisomie 21, le sol s’est dérobé sous ses pieds.

    Comment avait-on pu passer à côté de ce chromosome en plus ? Pourquoi ne lui avait-on pas prescrit une amniocentèse ? Comment était-il possible que de telles naissances surprennent encore en 2016 ?? Autant de questions qu’il était légitime de se poser, mais qui ne changeraient plus rien au bouleversement qu’elle était en train de vivre. Alors après le temps de la colère, a commencé celui de l’acceptation. Découvrir le handicap, le digérer, l’apprivoiser, vivre avec et se prendre au passage un énorme shoot d’amour inconditionnel.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA: @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Après la folle aventure d’une grossesse et d’un accouchement, suivi de la période plus ou moins bénie du congé maternité, il existe encore un moment charnière dans la vie d’une jeune maman : celui de la reprise du travail. Parfois attendu, mais le plus souvent redouté, il est ce moment où l’on sort de sa bulle pour retrouver sa vie d’avant. Sauf que dans la vie d’avant, on n’avait pas cette si petite personne qui prend une si grande place dans notre vie.

    Quand Inès, a dû retourner travailler après avoir vécu 10 semaines de béatitude fusionnelle avec sa fille, elle a trouvé ça dur. Dur de ne plus l’avoir près d’elle toute la journée, dur de faire le deuil d’un allaitement qu’elle aurait adorer prolonger, dur de ne pas se sentir comprise par ses collaborateurs. Ce tiraillement est malheureusement vécu par beaucoup (trop) de femmes encore aujourd’hui et certaines, comme Inès, auraient bien besoin d’un congé plus conséquent ou d’un environnement professionnel plus adapté, pour se sentir prêtes, à repartir sereinement dans le monde du travail. Je laisse donc Inès vous raconter son expérience et comment elle a réussi à transformer cette épreuve en force pour se construire une vie professionnelle mieux alignée avec sa vie personnelle.

    >>> SI VOUS AIMEZ CE PODCAST ET VOULEZ QU'IL CONTINUE D'EXISTER, VOUS POUVEZ METTRE 5 ÉTOILES SUR APPLE PODCASTS, ÇA M'AIDE BEAUCOUP!

    >>> SI VOUS NE VOULEZ RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA: @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Je ne sais pas vous, mais moi, les familles nombreuses, je veux dire, très nombreuses, me fascinent. J’admire ces femmes qui réussissent à vivre tant de grossesses successives tout en gérant leur quotidien de mères et de femmes. Je crois qu’on peut se dire qu’à partir de 4-5 enfants ça commence à être vraiment sportif, alors avec 6 enfants… comment font-elles ???

    Miléna a la sagesse et le calme de celles qui savent. Elle sait qu’elle a toujours rêvé d’une famille nombreuse, elle sait que chaque âge est aussi merveilleux qu’épuisant, elle sait que tout passe… alors elle savoure ce rôle qu’elle s’est offert, celui de cheffe d’une tribu de 6 petites personnes qui lui ont fait vivre des expériences de grossesses et d’accouchements très différents. Fausse couche, grossesse extra utérine, accouchement naturel, accouchement dans son salon, péridurale, césarienne, grossesse simples et multiple, oui, Miléna peut se targuer d’avoir (presque) tout vécu. Et comme elle aime partager, je vous laisse découvrir son histoire de maternité.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA: @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Pour beaucoup de mères, l’expérience de la maternité est une révolution, voire une révélation... Révélation personnelle évidemment, sociale aussi, mais elle peut même parfois déboucher sur une révélation professionnelle. Enceinte de sa fille, Tamara a plongé dans un livre offert par une amie, et un nouveau monde s’est ouvert à elle. Un monde où des femmes prennent soin d’autres femmes pendant leur grossesse, un monde où le projet de naissance est central, où les mères sont écoutées, entendues, un monde où la naissance retrouve son caractère sacré et mérite qu’on y accorde toute son attention et son énergie.

    En se documentant sur le métier de doula, Tamara a découvert tous les bienfaits de la présence d’une tierce personne, autre qu’une sage-femme ou un gynéco, pendant et après la grossesse, une personne dédiée au bien-être de la future maman.

    Alors après avoir elle-même expérimenté sa propre maternité, elle a décidé de se former pour intégrer ce cercle très fermé et trop peu connu des doulas, qui mériteraient pourtant d’avoir une place de premier plan auprès des futures mamans. Je vous laisse donc découvrir l’histoire de Tamara, et de sa nouvelle vocation très inspirante…

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA: @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Certaines mères cachent bien leur jeu. Bonne humeur, organisation au cordeau, foyer chaleureux et déco à faire pâlir les magazines. Et puis quand on gratte un peu ce (très) joli vernis, on découvre parfois une histoire personnelle bouleversante, qui met en perspective toute cette perfection. Quand j’ai rencontré Constance, j’ai d’abord admiré son sublime appartement, et puis au fur et à mesure que nous parlions, j’ai admiré la femme et la mère que j’avais devant moi. Une mère meurtrie pour toujours par l’arrêt d’une première grossesse à 5 mois, qui a tenté de se relever en se dédiant corps et âme à sa famille, quitte à s’oublier un peu elle-même. J’ai été profondément touchée par ses mots, intelligents et lucides, et l’approche décomplexée de sa maternité.

    Je suis donc très heureuse de vous faire entendre l’histoire de cette mère louve et fusionnelle avec ses 3 garçons dont elle n’a pas toujours le mode d’emploi, mais sans lesquels dit-elle, elle ne respire plus.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Les pays nordiques sont pour nous, petites françaises, une espèce d’eldorado du baby friendly, et on a un peu tendance à fantasmer sur nos voisins Vikings. Phila est finlandaise, et elle son rêve, c’était de venir habiter Paris. Ça tombe bien, elle est tombée amoureuse d’un petit frenchy, et ils ont même eu 2 enfants. Lors de son premier accouchement elle a vécu ce que beaucoup redoutent : la fameuse péridurale qui ne fonctionne pas : une douleur insoutenable et subie qui lui laisse un goût amer et qui creuse son envie d’informer les femmes sur la grossesse.

    Alors quand elle est enceinte de son 2e bébé, elle décide avec une amie d’écrire le premier « Guide féministe de la grossesse », un livre différent, bourré de bons conseils et d’informations concrètes qui a pour but d’accompagner les femmes mois après mois dans leur folle aventure de maternité. Il ne m’en fallait pas plus pour avoir très envie de rencontrer la plus chaleureuse des filles venues du froid, pour qu’elle me raconte son expérience à elle, et comment sa double culture la nourrie et l’amuse surtout depuis qu’elle est devenue maman.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • C’est fou comme nous sommes conditionnées par des normes sociétales et familiales qui peuvent devenir tellement pressurisantes… C’est fou comme aujourd’hui, décider de n’avoir qu’un seul enfant peut sembler étrange … Pourquoi ? Pourquoi ne pas se satisfaire de regarder une mère heureuse avec son enfant sans lui demander si elle pense au prochain ?

    Sur les réseaux sociaux, un ventre rond est le meilleur accessoire de mode, et la tribu d’enfants deviendrait presque un signe ostentatoire de réussite de sa vie de famille.

    Alors comment résister ?? Et affirmer que pour soi, un seul enfant c’est déjà pas mal, et qu’en fait on est au complet comme ça. Mathilde fait partie de cette catégorie de mères qui ont décidé d’avoir un enfant unique, et elle le revendique, car elle en a assez de devoir sans cesse se justifier. Il était donc évident qu’il fallait lui donner la parole je vous laisse donc écouter son histoire, de maternité.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Devenir Maman c’est devenir responsable, c’est faire passer quelqu’un d’autre que soi en priorité maximale, c’est à la fois vertigineux, puissant et loin d’être évident…

    Et la tâche peut s’avérer d’autant plus complexe quand on a déjà du mal à se gérer soi-même, quand on court après un équilibre difficile à atteindre et que nos vieux démons nous rattrapent, inlassablement. Elsa a dû en chasser pas mal de vieux démons, parce que même si pour elle, l’idée d’être mère était évidente, celles d’arrêter la drogue et d’accéder au bonheur, l’étaient moins. Alors il a fallu batailler, plus que d’autres, pour trouver une stabilité, se mettre sur des rails, et construire une vie de famille « normale » autour de ses deux filles. Elsa dit qu’elle a un énorme cœur et beaucoup d’amour à donner. Je vous confirme que quand on rencontre cette femme, on a envie de lui faire un énorme câlin. Alors je vous laisse en bonne compagnie, dans les bras et les yeux, d’Elsa Wolinski.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Il paraitrait, qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule… il semblerait que dans certaines familles, le bonheur se conjugue au pluriel, et que les bébés arrivent vite et bien… et on dirait bien que Paola a tiré le gros lot, car, elle qui voulait plusieurs enfants depuis toujours, elle en a eu 3, en deux ans. Alors comment fait-on pour gérer un tel changement de vie ? Quelles sont les astuces pour s’organiser avec 3 bébés en bas âge quand on a des boulots passionnants mais très prenants ? Comment fait-elle, Paola, pour garder son humour, et la tête froide en toute circonstance ? Peut-être que le simple fait d’être anesthésiste dans une des plus grandes maternités parisienne, vaccine contre les états d’âmes… ou peut-être qu’elle a juste un tempérament de soldat et un humour à toute épreuve qui fait d’elle une mère inspirante.

    Elle avait peur que son histoire ne soit pas assez forte pour figurer dans cette collection d’histoires singulières, mais moi, à l’inverse, je pense que ça fait du bien d’entendre, aussi, des histoires simples et joyeuses. Je vous laisse donc découvrir Paola et sa belle aventure de maternité.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Il y a des histoires que je préférerai ne pas vous raconter. Et pourtant, il est important que ces histoires soient rendues visibles par ceux qui les ont vécues, pour ceux qui les vivront plus tard, ou tout simplement pour ne pas oublier ce qu’il s’est passé. Parce que c’est bien d’une vie dont on parle, aussi éphémère soit-elle. Quand j’ai découvert l’histoire de Pauline, j’ai été bouleversée par la force de cette mère et l’urgence qui se dégageait de ses écrits. L’urgence de raconter en détails les 9 jours passés avec son petit garçon Elias qui n’a pas survécu à un mal invisible pendant toute sa grossesse. Pauline dit tout, son intuition, ses angoisses, elle dit même ce que certains s’interdisent de dire, parce que quand on vit un drame, on fait avant tout comme on peut. En tout cas elle n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort et c’est bien pour ça qu’elle force l’admiration. Je suis donc très heureuse de vous faire découvrir cette histoire unique, portée par une femme qui l’est tout autant.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • D’habitude, c’est plutôt elle qui observe, croque et interroge grâce à ses dessins gracieux et efficaces de femmes comme nous, avec leurs petits défauts, leurs forces et leurs questionnements existentiels. Mais ce jour-là, c’est moi qui ai cuisinée Margaux, car j’avais envie de savoir quelle histoire de mère se cachait derrière cette artiste pétillante de talent, amoureuse de son homme et de sa vie de famille recomposée. Comment a-t-elle vécu sa grossesse et la naissance de sa fille rapidement suive d’une séparation ? Comment élève-t-on 2 petites filles quasiment du même âge mais qui n’ont pas la même maman ? Margaux Motin est une fille aussi accrocheuse que ses dessins, et je vous propose de vous plonger… dans son album de maternité.

    >>> POUR NE RIEN RATER DE L'ACTU BLISS-STORIES ÇA SE PASSE SUR INSTA @bliss.stories ou sur le site wwww.bliss-stories.fr 🎧⚡💥

    À TRÈS VITE 🧡🧡🧡

  • Laure aurait pu avoir une vie amoureuse toute tracée, rester avec ce garçon avec qui elle était depuis des années, faire un enfant de façon « classique » et vivre une maternité tout à fait traditionnelle. Ça aurait pu être ça… mais c’était sans compter l’arrivée de Noémie dans sa vie. Et quand le coup de foudre vous tombe dessus, peu importe si c’est un homme ou une femme, il balaye tout sur son passage. Tout, sauf bien sûr, l’envie viscérale de devenir mère. Alors comment on fait aujourd’hui, quand on aime une femme et qu’on veut un enfant ? Dans cet épisode, Laure et Noémie vont vous raconter leur LONG parcours du combattant pour avoir leur petite Charlie, et vous allez découvrir, dans les moindres détails, comment s’est passé leur incroyable aventure de PMA entre Paris et Copenhague. Le chemin fut long et jusqu’au bout elles n’auront pas été épargnées mais heureusement, elles ne sont pas du genre à se laisser abattre, et Charlie, encore moins.

    >>> RETROUVEZ TOUTE L'ACTU DE BLISS STORIES SUR INTA: @bliss.stories et sur le site www.bliss-stories.fr pour des photos vintages et des Tips indispensables!