Episodios

  • Le bitume chaud des playgrounds

    Comme les concerts mythiques, il y a ceux qui y étaient et ceux qui n’y étaient pas. Durant les années 90, les playgrounds (terrains urbains) de basket étendent leur toile en France. Dans toute la région parisienne, le bitume est chaud, le verbe haut et le hip-hop coule à flot. La culture street se développe et les marques emblématiques prennent la balle au bond à travers un marketing sportif de masse.École de la vie et rite de passage entre deux crossovers, tout est concentré sur un terrain où il faut assumer son jeu, se faire sa place et « prendre les coups comme tout le monde », comme le résume l’ancienne internationale Diana Gandega. Les matchs sont aussi rugueux que la créativité débridée, et une communauté se fédère autour du culte de la balle orange. Du un contre un sur demi-terrain au « tous pour un » lors des contrôle de police serrés à Stalingrad, la génération « Dream-Team » passe à l’âge adulte.Avec la participation de :- Robert Carman : originaire de Cleveland, aux États-Unis, ancien joueur professionnel en France.- Diana Gandega : ancienne joueuse professionnelle, elle a grandi dans le 18e arrondissement de Paris et a participé aux JO 2008 de Pékin dans l’équipe du Mali.- George Eddy : journaliste franco-américain, a popularisé la NBA en France en devenant le commentateur des matches pour Canal+ à partir de 1985. - Jean-Louis Mendy : membre du club Lapelcha-Goutte d’or Basket-ball et éducateur à l’Espace Jeune de la Goutte d’or.- Julien Müller: a écumé les terrains parisiens, fan de basket NBA et auteur des livres : "Les légendes de la NBA" et "Les rivalités de la NBA".- Samuel Nadeau : ancien joueur professionnel, premier Français à avoir signé au Real Madrid, aujourd’hui éducateur sportif à Sarcelles.- Guillaume Marietta : chanteur et guitariste de rock-psyché sous le nom de Marietta et avec le groupe The Feeling of Love (Born Bad Records)- William Sambin : joueur de club et de playground de l'est parisien (Val-de-Marne)Alexandre Duval, 42 ans. Né à Poitiers. Réalisateur sonore, travaille avec France Culture (Les Passagers de la nuit) et depuis 2005 avec Arte Radio autant pour des documentaires que des essais radiophoniques. Responsable de la filière son du master de création documentaire (Angoulême, Université de Poitiers) entre 2016 et 2019.


    Enregistrements : septembre 2017-septembre 2020 - Réalisation et musiques originales : Alexandre Duval et Samuel Hirsch - Mix : Samuel Hirsch - Voix : Camille Juzeau - Remerciements : Ahmed Doumbia, Karla Mbende, Florent Boni, Tiemoko - Illustrations : Lucie Albrecht - Production : ARTE Radio

  • Le Dieu du basket s'appelle Jordan

    La Jordan-mania est à son comble au niveau mondial. En France, le rêve NBA poursuit sa déflagration dans l’imaginaire des ados. Face aux écrans, sur les terrains, la passion orange rythme les journées et la fascination tourne à l’obsession. Maillot Barkley, Kemp ou Robinson sur le dos, chacun s’invente une autre identité. Certains se la créent vraiment, comme Samuel Nadeau. Avant même le lever du jour, il travaille ses fondamentaux à Sarcelles sur le terrain situé en bas de son immeuble. À l’autre bout de la banlieue, Julien Müller se fait tirer dessus à la carabine à plombs par des voisins pas très fans de son tir à la manière de Scottie Pippen. Si chacun s’imagine faire 2 mètres 05, Paris se fait tout petit quand un jour de septembre 1990, Jordan vient taper la balle dans la salle Géo André. Un moment unique « « difficile à partager, tellement c’était particulier » se rappelle Clarisse Mercier qui a la chance de côtoyer ce jour-là le « dieu du basket ».Avec la participation de :- Robert Carman : originaire de Cleveland, aux États-Unis, ancien joueur professionnel en France.- François Chevalier : basketteur amateur, journaliste à Télérama, co-auteur du livre "Bonnes vacances ! La trilogie du CSP Limoges".- George Eddy : journaliste franco-américain, a popularisé la NBA en France en devenant le commentateur des matches pour Canal+ à partir de 1985. - Jean-Louis Mendy : membre du club Lapelcha-Goutte d’or Basket-ball et éducateur à l’Espace Jeune de la Goutte d’or.- Clarisse Mercier : ancienne joueuse professionnelle, a remporté à 12 ans le concours de trois-points lors de la venue de Michael Jordan à Paris en septembre 1990.- Julien Müller: a écumé les terrains parisiens, fan de basket NBA et auteur des livres : "Les légendes de la NBA" et "Les rivalités de la NBA".- Samuel Nadeau : ancien joueur professionnel, premier Français à avoir signé au Real Madrid, aujourd’hui éducateur sportif à Sarcelles.- Guillaume Marietta : chanteur et guitariste de rock-psyché sous le nom de Marietta et avec le groupe The Feeling of Love (Born Bad Records)- Alexandre Vrac : joueur de club et de playground de l'est parisien (Seine-et-Marne)Alexandre Duval, 42 ans. Né à Poitiers. Réalisateur sonore, travaille avec France Culture (Les Passagers de la nuit) et depuis 2005 avec ARTE Radio autant pour des documentaires que des essais radiophoniques. Responsable de la filière son du master de création documentaire (Angoulême, Université de Poitiers) entre 2016 et 2019.


    Enregistrements : mai 2018-septembre 2020 - Réalisation et musiques originales : Alexandre Duval et Samuel Hirsch - Batterie : Mathias Pontevia - Mix : Samuel Hirsch - Voix : Camille Juzeau - Remerciements :Emmanuelle Ripoche, Lelo Jimmy Batista, Yann Mbaye, Julien Pérez, Natalia Gómez-Carvaja - Illustrations : Lucie Albrecht - Production : ARTE Radio

  • ¿Faltan episodios?

    Pulsa aquí para actualizar resultados

  • Comment la France a chopé la fièvre du basket : stars XXL sur petit écran

    Au milieu des années 80, le sport US arrive à la télé en même temps que la nouvelle chaîne Canal+. Et la Dream Team enfonce le clou aux J.O. de Barcelone 92 avec ses stars XXL : Jordan, Magic, Ewing, Bird, Barkley écrasent la concurrence et marquent les esprits. Du jour au lendemain, tout le monde veut être l’Américain, « celui qui fait la magie dans ta tête » comme le dit Samuel Nadeau qui lance sa carrière en lycée aux Etats-Unis avant de rejoindre le Real Madrid.Une génération découvre alors le frisson de se lever en pleine nuit pour suivre les play-offs en direct sur Canal +, un bol de céréales à la main. On rêve d’avoir des Reebok Pump, un survêt à bouton-pression et d’épater tout le monde en jouant en tirant la langue. Ce sport-spectacle a un prophète : George Eddy, le commentateur des matchs NBA sur Canal+, et ses expressions badaboumesques ! C’est lui qui donne le top départ de ce podcast-fantasme : une conversation entre des amateurs et des pros, des joueurs de la bouillonnante Île-de-France et d’autres perdus dans « le trou du cul du monde de la campagne mosellane », à l’instar du chanteur de rock-psyché Guillaume Marietta. Un jeu de miroir entre des anciens ados fascinés par le même objet et qui ont repeint leur chambre avec les mêmes posters format géant NBA. Archives et jingles a gogo, il est temps de replonger !Avec la participation de :- Robert Carman : originaire de Cleveland, aux États-Unis, ancien joueur professionnel en France.- François Chevalier : basketteur amateur, journaliste à Télérama, co-auteur du livre "Bonnes vacances ! La trilogie du CSP Limoges".- George Eddy : journaliste franco-américain, a popularisé la NBA en France en devenant le commentateur des matches pour Canal+ à partir de 1985. - Jean-Louis Mendy : membre du club Lapelcha-Goutte d’or Basket-ball et éducateur à l’Espace Jeune de la Goutte d’or.- Clarisse Mercier : ancienne joueuse professionnelle, a remporté à 12 ans le concours de trois-points lors de la venue de Michael Jordan à Paris en septembre 1990.- Julien Müller: a écumé les terrains parisiens, fan de basket NBA et auteur des livres : "Les légendes de la NBA" et "Les rivalités de la NBA".- Samuel Nadeau : ancien joueur professionnel, premier Français à avoir signé au Real Madrid, aujourd’hui éducateur sportif à Sarcelles.- Tex Lacroix : spécialiste de la street culture, consultant marketing et DJ.- Guillaume Marietta : chanteur et guitariste de rock-psyché sous le nom de Marietta et avec le groupe The Feeling of Love (Born Bad Records)- Odile Méndez-Bonito : documentariste, co-directrice du Créadoc- Alexandre Vrac : joueur de club et de playground de l'est parisien (Seine-et-Marne)Alexandre Duval, 42 ans. Né à Poitiers. Réalisateur sonore, travaille avec France Culture (Les Passagers de la nuit) et depuis 2005 avec ARTE Radio autant pour des documentaires que des essais radiophoniques. Responsable de la filière son du master de création documentaire (Angoulême, Université de Poitiers) entre 2016 et 2019.


    Enregistrements : mai 18-septembre 20 - Réalisation : Alexandre Duval et Samuel Hirsch - Musiques originales : Alexandre Duval, Samuel Hirsch et Jehanne Cretin-Maitenaz - Mix : Samuel Hirsch - Voix : Camille Juzeau - Source archives : Bballchannel - Remerciements : Gaëtan Conte, Kevin Couliau, Gwenaël Pestel, Pierre Poireau - Illustrations : Lucie Albrecht - Production : ARTE Radio

  • La fièvre du basket en podcast

    Dans les années 1990, la France succombe à la passion du basket américain. Souvenirs persos et parcours de pros, entrecoupés d'archives bondissantes et commentés par George Eddy, le speaker mythique des matches NBA sur Canal+.


    Enregistrements : mai 18-septembre 20 - Réalisation et musiques originales : Alexandre Duval et Samuel Hirsch - Mix : Samuel Hirsch - Voix : George Eddy - Illustrations : Lucie Albrecht - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : jusqu'au bout de la nuit

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 9. Lendemain de fête Des années de carrière, ça laisse des traces.Musiques :- D'Julz - Waiting for visa- DJ Deep - Porte- Sergie Rezza - Envolé- D'Julz - Yo momo- DJ Deep - Porte- Prassay - KrusinLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : entre famille et studio

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 8. Et la semaine vous faites quoi ? Studio, famille, dodo, chaque minute est comptée.Musiques :- D'Julz - Da madness- D'Julz - Silent Drum II- Soha - Les enfants du bled- D'Julz - Serendipity- Deep contest - Sexual behaviour- Sergie Rezza - MaxLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : aux quatre coins du monde

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 7. Voyages, voyages...Japon, Miami, Moscou... le tour du monde en musique.Musiques :- D'Julz - Da madness- D'Julz - Silent drums III- D'Julz - At the end of the day- D'Julz - Silent drums I- DJ Gregory & Gregor Salto - CanoaLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : bien accompagnés vers les sommets

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 6. Demande à mon agentLe rôle et pouvoir de l'agent sur la carrière du DJ.Musiques :- D'Julz - Waiting for visa- D'Julz - Silent drums VI- D'Julz - Just so you know- D'Julz - Houdini- Sergie Rezza - DecalLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : argent, gloire et succès

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 5. Riches et célèbresGérer son succès et rester dans le coup.Musiques :- D'Julz - Waiting for visa- DJ Gregory - Elle- DJ Gregory - Venus (Sunshine people venus)- D'Julz - Silent drums X- DJ Deep - Stressed- D'Julz - Silent Drums VIILes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : galères et bons moments

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 3. Sacrées soirées, soirées foirées Quand les soirées ne se passent pas comme prévu.Musiques :- D'Julz - Da madness- Point G - Braka- Point G - Underwater- DJ Deep - Happy people- Sergie Rezza - TreehouseLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : nuits blanches et dos en compote

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 4. Le clubbing nuit à la santéJet-lag, dos cassé, drogues diverses et petits tracas. Musiques :- D'Julz - Waiting for visa- D'Julz - Silent drums V- Sergie Rezza - Le réveil- Point G - BaléaLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ : les débuts

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 2. Tombé dans la nuit Comment on devient DJ. Musiques :- D’Julz - Da madness- D’Julz - Silent drums IX- Siler - Saint eustacheLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • La vraie vie des DJ

    Vinyles, fiestas et gueules de bois : 3 grands DJs racontent leur drôle de métier. Une vision inédite et articulée d’un mode de vie exigeant au service d’une cause sacrée : faire danser les corps et ouvrir les oreilles. Cyril, Julien et Grégory sont inconnus du grand public, mais ils vous ont sûrement déjà fait danser sous d’autres noms. DJ Deep, D’Julz et DJ Gregory sont parmi les pionniers de la musique électro en France. Ils sont abonnés aux  platines des clubs les plus côtés du monde entier, de Berlin à Ibiza en passant par Moscou ou Miami. DJs professionnels depuis 25 ans, ils parcourent le monde avec une mission : faire danser sur de la house ou de la techno, mais aussi faire découvrir ces musiques et cette culture. Pour eux, passer des disques est une forme d’art. Derrière les clichés du DJ de mariage ou du DJ star, il y a un vrai métier, une exigence, une passion. Décalages horaires, vies de familles sacrifiées, solitudes, doutes et excès... Ce podcast raconte tout, mais il est surtout l’occasion de découvrir la flamme et les valeurs qui animent le disc-jockey. Technopolis est une immersion dans l’ordinaire de la vie extraordinaire de ces garçons, une entrée VIP dans le monde underground et méconnu d’artistes qui font danser la planète depuis leur cabine. 1. DJ c’est un métier Mais il faut d'abord en convaincre ses parents... Musiques :- D’Julz - Da madness- DJ Gregory - Tropical soundclash- Sergie Rezza - Eclipse- Point G - Braka- D’Julz - Acid trix- D’Julz - Silent drums IV- DJ Deep - Swinging with the P- D’Julz - NuageLes intervenants :- DJ Deep : de son vrai nom Cyril Étienne des Rosaies, DJ Deep est considéré comme l’un des pionniers de la musique électronique en France. Producteur, DJ résident du Rex Club à Paris, il est également à la tête du label Deeply Rooted.- DJ Gregory : de son vrai nom Gregory Darsa et aussi connu sous l’alias de Point  G, Gregory est une figure emblématique de la french touch dès la fin des années 1990. Il dirige le label Faya Combo.- D’Julz : DJ et producteur, D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis deux décennies.Les auteurs / le réalisateur :- Antoine Molkhou : DJ, programmateur du Rex Club mais aussi auteur pour la télévision et animateur sur Rinse France, Antoine est à la tête du label house Popcorn Records.  - Julien Veniel : DJ et producteur, Julien alias D’Julz tourne à travers le monde depuis 30 ans. A la tête du label Bass Culture, il est aussi DJ résident du célèbre Rex Club depuis 2 décennies. ​- Arnaud Forest : DJ à ses heures tardives et membre du trio électro « Bécane », Arnaud est l’un des deux réalisateurs permanents d’ARTE Radio.


    Enregistrements : février 20 - Entretiens et montage : Antoine Molkhou et Julien Veniel - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Illustrations : Capucine Mattiussi - Production : ARTE Radio

  • Mariages, cinoche et grosses fiestas : une vie de braqueur

    De belles rencontres et c’est la vie qui bascule du bon côté. Au sortir de prison, Jean-Pierre découvre une société nouvelle, rencontre l’amour sous toutes ses formes, le cinéma, mais surtout la sagesse. Aujourd’hui, à l’âge de 72 ans, le braqueur fait le bilan d’une vie sans regrets. De la cavale à la prison, du flingue au biberon. Et si c’était à refaire ?Jean-Pierre Tagliafferi est un ancien braqueur. Un titi de Paris 13e, un voyou à l’ancienne avec la gouaille d’Audiard qui raconte sa vie, les braquages et les kidnappings, les règlements de comptes et la prison, jusqu’à son mariage avec une femme trans… Un personnage étonnant et délicieux. Il a aussi raconté sa vie à sa femme dans « Je n’ai jamais tué quelqu’un qui ne le méritait pas » de Kristina Dariosecq, éditions Pascal Petiot (2007)


    Enregistrements : octobre-novembre 2019 - Interview et montage : Éric Robin - Réalisation et musique originale : Arnaud Forest - Guitare : Clément Simounet - Production : ARTE Radio

  • Le braqueur s'évade en prison

    Les talents de braqueur de Jean-Pierre s’exportent à l’étranger. Mais dans certains pays, les sommations de la police sont parfois très sommaires. Retour en France à la case prison après 6 mois de coma. L’ordonnance est sévère : quinze piges au placard ! A la Centrale de Poissy, Jean-Pierre découvre le théâtre, le jeux et l’écriture. C’est une révélation, l’évasion est permanente…Jean-Pierre Tagliafferi est un ancien braqueur. Un titi de Paris 13e, un voyou à l’ancienne avec la gouaille d’Audiard qui raconte sa vie, les braquages et les kidnappings, les règlements de comptes et la prison, jusqu’à son mariage avec une femme trans… Un personnage étonnant et délicieux. Il a aussi raconté sa vie à sa femme dans « Je n’ai jamais tué quelqu’un qui ne le méritait pas » de Kristina Dariosecq, éditions Pascal Petiot (2007)


    Enregistrements : octobre-novembre 2019 - Interview et montage : Éric Robin - Réalisation et musique originale : Arnaud Forest - Guitare : Clément Simounet - Production : ARTE Radio

  • Un braqueur à l'ancienne déballe tout

    Années 70 : passage à la vitesse supérieure. Dans une France prospère, l’argent se prend facilement. Les braquages s’enchaînent, banques, fourgons, kidnapping ; l’argent coule à flots. C’est le plein emploi ! Le braqueur est prudent, ne travaille que sur tuyaux. C’est le temps de la fête, de la flambe et des copains. Jusqu’à quand ? Premières arrestations, premiers pas dans les palais de justice, règlement de compte entre voyous. On n'enfreint pas les règles du milieu. Il y a la mort qui rode…Jean-Pierre Tagliafferi est un ancien braqueur. Un titi de Paris 13e, un voyou à l’ancienne avec la gouaille d’Audiard qui raconte sa vie, les braquages et les kidnappings, les règlements de comptes et la prison, jusqu’à son mariage avec une femme trans… Un personnage étonnant et délicieux. Sa vie est aussi racontée à sa femme dans « Je n’ai jamais tué quelqu’un qui ne le méritait pas » de Kristina Dariosecq, éditions Pascal Petiot (2007). 


    Enregistrements : octobre-novembre 19 - Interview et montage : Éric Robin - Réalisation et musique originale : Arnaud Forest - Guitare : Clément Simounet - Production : ARTE Radio

  • Une vie de braqueur à l'ancienne

    Comment entre-t’on dans le grand banditisme ? Jean-Pierre débute sa carrière au sortir de l’enfance. Dans le Paris des années 60, le garçon fait très vite ses premiers pas de travers. Le blouson noir comme uniforme, l’adolescent fréquente les bars et les mauvais garçons. Fascination des aînés, attrait de l’action, de l’adrénaline et de l’argent, il ne lui en faut pas plus pour plonger dans le grand bain. La vocation lui vient très vite, le jeune homme est doué. Mais à l’école du banditisme, on ne badine pas sur la méthode…Jean-Pierre Tagliafferi est un ancien braqueur. Un titi de Paris 13e, un voyou à l’ancienne avec la gouaille d’Audiard qui raconte sa vie, les braquages et les kidnappings, les règlements de comptes et la prison, jusqu’à son mariage avec une femme trans… Un personnage étonnant et délicieux. Sa vie est racontée à sa femme dans « Je n’ai jamais tué quelqu’un qui ne le méritait pas » de Kristina Dariosecq, éditions Pascal Petiot (2007)


    Enregistrements : octobre-novembre 19 - Interview et montage : Éric Robin - Réalisation et musique originale : Arnaud Forest - Guitare : Clément Simounet - Production : ARTE Radio

  • Klaire fait Grr en duo avec Michel Sardou : ça tue

    Klaire fait Grr squatte « Je vais t’aimer », le tube de Michel Sardou qui débarque chez elle sans prévenir, alors que franchement, qui fait ça ? Trop d’hommes. Encore trop. Beaucoup trop.Klaire fait Grr entend des voix. Mais pas n’importe lesquelles : des tubes de la chanson française. Alors, elle se la joue Jeanne d’Arc des bandes FM et répond, coupe et remet le son comme une chanson populaire.Et c’est drôle. Enfin sauf quand ça ne l’est plus du tout.


    Enregistrements : septembre 19 - Réalisation : Arnaud Forest - Texte et voix : Klaire fait Grr - Illustration : Stéphane Trapier - Production : ARTE Radio

  • Klaire fait Grr en duo avec Barbara (et sa mère)

    Klaire fait Grr squatte le tube de Barbara « Dis, quand reviendras-tu ? » et répond fermement : Noël. Elle reviendra à Noël. Dans quinze dodos. Pour les tartines, le cimetière, et les autocars macronistes.Klaire fait Grr entend des voix. Mais pas n’importe lesquelles : des tubes de la chanson française. Alors, elle se la joue Jeanne d’Arc des bandes FM et répond, coupe et remet le son comme une chanson populaire.Et c’est drôle. Enfin sauf quand ça ne l’est plus du tout.


    Enregistrements : septembre 19 - Réalisation : Arnaud Forest - Texte et voix : Klaire fait Grr - Illustration : Stéphane Trapier - Production : ARTE Radio

  • Klaire fait Grr en duo avec Pascal Obispo (comme poète)

    Klaire fait Grr squatte le tube de Pascal Obispo « Lucie », et lâche même deux-trois conseils de séduction, gratos, ce qui fait que vous ne serez pas venus pour rien. Contrairement à Lucie qui elle n’est pas venue du tout.Klaire fait Grr entend des voix. Mais pas n’importe lesquelles : des tubes de la chanson française. Alors, elle se la joue Jeanne d’Arc des bandes FM et répond, coupe et remet le son comme une chanson populaire.Et c’est drôle. Enfin sauf quand ça ne l’est plus du tout.


    Enregistrements : septembre 19 - Réalisation : Arnaud Forest - Texte et voix : Klaire fait Grr - Illustration : Stéphane Trapier - Production : ARTE Radio