Episodit

  • La première fois que j’ai vu Sylvie, elle racontait son parcours devant une assemblée essentiellement féminine, et j’ai senti comme un frisson traverser la salle. Cette vibration collective je l’ai d’abord mise sur le compte du charisme et de l’énergie qui se dégageaient d’elle, mais en fait je pense que ce jour-là, Sylvie m’a surtout profondément touchée, car elle a touché à la fois mon cœur de femme, d’entrepreneuse et de mère. Ensuite, pendant plusieurs mois, son histoire m’est restée dans la tête, jusqu’à ce que je me décide à la contacter pour en savoir plus, et découvrir tous les détails de cette vie tellement atypique qui est la sienne. Cette femme multiple, fondatrice de la maison de parfums « Atelier Cologne » et à la tête d’une famille recomposée de 5 enfants, se partage aujourd’hui entre New-York où vivent ses deux filles aînées, et Paris, où elle travaille et vit avec son mari, ses fils et leur fille. Elle a donc vécu 3 grossesses, avec 2 papas, dans deux pays différents.

    Alors comment se retrouve-t-on à vivre avec un océan qui nous sépare de nos enfants ? Comment trouver la force d’assumer ses choix, ses désirs et ses ambitions, tout en conservant une harmonie familiale fragile et précieuse ? Au-delà d’une histoire de maternité, cet épisode raconte la trajectoire d’une femme amoureuse, responsable et souvent tiraillée par des situations complexes, mais surtout libre et accomplie qui, après pas mal de turbulences, a réussi à trouver un équilibre inspirant, sur deux continents.

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Claire Sarfati

    Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic

  • ⚡ALLEEEEZ LÀ !!! ⚡⁠

    ⁠Je pensait qu'ils n'auraient plus d'inspiration... et finalement... TOUT est inspiration! ;))⁠

    ⁠Juste à temps pour le week-end, Pablo et Thelma reviennent dans un 4e épisode pour raconter leur 3e semaine de confinement à Paris. Ça parle passage à l'heure d'été, symptômes trompeurs du Covid et endroits de rêve pour se confiner. Rien d'angoissant, juste des mots d'enfants🤘🏼 ⁠

    ⁠⁠Faites circuler à tous les kids autour de vous! 🎧⁠

    ⁠On vous embrasse! 🧡Clémentine, Pablo et Thelma⁠. ⁠

  • Puuttuva jakso?

    Paina tästä ja päivitä feedi.

  • A moment exceptionnel, programmation exceptionnelle !

    Je ne pouvais évidemment pas faire comme si de rien n’était face à la situation actuelle, et vu le nombre de messages que vous m’avez envoyé, j’ai bien vu qu’il était urgent de donner la parole à celles qui sont au cœur du réacteur et pour qui ce confinement se synchronise avec une étape cruciale de leur vie. Quand on est sur le point d’accoucher en ce moment, on se pose encore plus de questions que d’habitude, et il faut gérer une préparation psychologique supplémentaire : celle de gérer son accouchement quasiment seule, sans son ou sa partenaire. Alors pour démarrer cette série spéciale, j’ai pu interviewer Laure, à distance, quasiment à sa sortie de la maternité. Elle m’a raconté son accouchement le 1er jour du confinement, dans une ambiance de fin du monde et de grande incertitude collective. Elle qui pensait rentrer très vite chez elle, a dû finalement rester hospitalisée 11 jours seule avec son bébé. Entre le service de néo-nat et ses équipes médicales entièrement masquées, les couloirs déserts, les whatsapp interminables avec son chéri et les quelques nouvelles qui lui arrivaient de l’extérieur, je laisse Laure vous raconter son premier accouchement… en confinement.

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production, enregistrement & montage : Clémentine Galey

    Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic

  • Elle m'avait invitée dans son podcast, à mon tour de la recevoir! 🍊🍊⁠

    Quand elle a eu sa fille Ella il y a 2 ans et demi, Clémentine Sarlat a senti son monde radicalement changer. Ses centres d’intérêts, ses émotions, ses ambitions… toutes les lignes avaient bougé, et tout tournait à présent autour d’une nouvelle pièce centrale : sa maternité. Tiraillée entre un besoin viscéral de materner et les exigences croissantes de son milieu professionnel, Clémentine a essayé de comprendre toutes ces émotions nouvelles qui la traversaient, en tentant d’assimiler quelle femme elle était devenue en devenant mère. ⁠

    Elle a cherché, investigué, s’est beaucoup documentée… et finalement toutes ses interrogations ont trouvé leurs réponses en un seul mot : Matrescence. Ce mot-concept importé des Etats-Unis, qui contracte « maternité » et «adolescence », expliquait à lui seul tous les changements psychiques et physiques que Clémentine vivait depuis la naissance de sa fille... et soudain, tout est devenu plus simple. ⁠

    Dans cet épisode, elle m'a raconté comment cette matrescence a fondamentalement changé sa vision de la maternité, mais aussi sa vie professionnelle, puisqu’elle a décidé de lui consacrer un podcast que je ne présente plus @lamatrescence, pour guider les jeunes parents, comme elle aurait aimé l’être, sur ce long chemin vers une parentalité apaisée. ⁠

    Merci beaucoup @clemsarlat pour ce si bon moment, et plein de bonheur pour cette nouvelle aventure!! (Oups... spoiler 🙊)⁠

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Claire Sarfati

    Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic

  • ⚡LES KIDS PRENNENT LE CONTRÔLE !⚡⁠

    And they are back!

    Juste à temps pour le week-end, Pablo et Thelma reviennent dans un 3e épisode enregistré sur la moquette de leur chambre pour raconter leur 2e semaine de confinement à Paris. Ça parle visite (pas comme les autres) chez le médecin, prévisions pour la rentrée des classes et hauteur de la Tour Eiffel, bref, des vraies questions de fond saupoudrées de pas mal d'innocence et de mignonnerie.

    ⁠Faites circuler à tous les kids autour de vous! 🎧

    On vous embrasse! 🧡Clémentine, Pablo et Thelma⁠. ⁠

  • Elle est une femme sur 7.

    Elle fait partie de ces 10% de femmes françaises à souffrir le martyr en silence, tous les mois, depuis de trop longues années.

    Elle, c’est Manila, dont la vie aurait été bien différente et surtout beaucoup moins douloureuse, si elle n’était pas touchée par l’endométriose depuis ses 12 ans. Cette endométriose qui enflamme chaque mois ses entrailles et se répand dans ses organes, ne lui laissant aucun répit et l’obligeant à adapter sa vie à la douleur.

    Si aujourd’hui elle peut mettre des mots sur ses maux, il n’en a pas toujours été ainsi, et Manila a vécu 17 ans de sa vie sans connaître le nom de ce mal qui la rongeait de l’intérieur. 17 ans à se tordre par terre, à renoncer à ses rêves, à avoir honte, à se dire qu’elle exagérait sans doute un petit peu…  Parce qu’aucun médecin n’était capable de faire le diagnostic qui la sortirait du brouillard. Et puis un jour… la lumière, presque une sorte de soulagement, grâce à ce terme d’endométriose qui fait irruption dans sa vie, en même temps qu’il la condamne à ne jamais avoir d’enfant. Alors, passé le traumatisme, commence un autre combat, celui d’une femme de 29 ans, prête à tout pour devenir mère, qui a après avoir connu un désespoir abyssal, a vu ses rêves s’exaucer, et sa vie comblée par deux petits miracles.

    Samedi prochain devait avoir lieu à Paris, la marche mondiale pour l’endométriose, pour continuer de sensibiliser les esprits sur cette maladie invisible qui touche des millions de femmes, qui met en moyenne 7 ans à être diagnostiquée, et contre laquelle il n’existe à ce jour aucun traitement. La marche n’aura donc pas lieu, mais puisque nous pouvons continuer à libérer la parole, dans cet épisode, Manila vous racontera sans filtre, son combat pour devenir mère, et la réalité de son quotidien de femme, confinée à l’année avec une endométriose de stade 4.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Emilie Drugeon

    Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic

  • ⚡LES KIDS PRENNENT LE CONTRÔLE !⚡⁠

    Devant le succès planétaire du premier épisode et les supplications quotidiennes de la foule en délire, voici un 2e épisode de #radiocorona 💥

    Ça parle applaudissements au balcon, école à la maison et pixels art, bref, c'est 8 minutes de pur confinement, mais avec la légèreté de leurs yeux d'enfants. 

    ⁠Faites circuler à tous les kids autour de vous! 🎧

    On vous embrasse! 🧡Clémentine, Pablo et Thelma⁠. ⁠

  • ⚡LES KIDS PRENNENT LE CONTRÔLE !⚡⁠

    Quand on est confinés en famille, on fait avec ce qu'on a sous la main, et on tente d'occuper le temps au mieux, voire on explore de nouvelles activités, non ? ⁠

    Mes enfants ont eu envie de prendre mes micros et de raconter un peu leur quotidien. Parce que je crois qu'ils ont surtout besoin de mettre des mots sur tout ce qui se passe en ce moment et que ça va mieux en le disant ! ⁠

    Alors voici le premier épisode de cette "Radio Corona" de fortune, excusez les sources pas forcément vérifiées et le son légèrement saturé... je les ai laissés en totale roue libre ! ⁠

    Faites circuler à vos kids si ça les amuse, et on essayera de faire d'autres épisodes si l'envie est là ! ⁠

    On vous embrasse! 🎧💥🧡Clémentine, Pablo et Thelma⁠. ⁠

  • Il est des trajectoires de mères qui ne ressemblent à aucune autre.

    Victimes d’une déflagration qui modifie tout, certaines femmes se retrouvent ainsi à devoir vivre leur maternité en étant obligée de composer avec les résonances d’un choc ; et s’il n’est déjà pas évident de porter la vie, cela l’est encore moins quand on côtoie la mort.

    Aurélie a perdu Matthieu, le père de ses enfants pendant sa deuxième grossesse. Il a été tué par des fous, au Bataclan, le 13 novembre 2015. Enceinte de presque 5 mois à l’époque, elle a donc dû continuer seule et mettre au monde leur petite Thelma dans les débris d’un monde changé à jamais. Alors comment fait-on pour continuer après un tel malheur ? Comment une femme peut-elle scinder son cœur en deux, pour côtoyer les ténèbres d’un côté et de l’autre, mener son corps malgré tout, vers la lumière ? Pour accoucher en paix, en dehors du « ring social » qu’était devenue sa vie, Aurélie est partie s’exiler dans ses montagnes où les médecins ont l’habitude de se heurter à des vies fracassées, et où elle va rencontrer la meilleure âme possible pour la guider vers un accouchement qui la reconnecte au bonheur.   

    Aurélie n’était évidemment pas préparée à réussir ce numéro d’équilibriste, mais elle a trouvé dans l’écriture un endroit pour raconter tout ça. Son livre, « Nos 14 novembre » est une merveille que j’ai découverte récemment et que je vous invite à lire en urgence si ce n’est pas déjà fait. Aujourd’hui elle a accepté de me raconter l’histoire dans l’Histoire, celle d’une maternité endeuillée, où la vie à pourtant fini par triompher.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Astrid Jacob pour Paxine Studio

    Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic

  • On le sait et on ne le répétera jamais assez : une grossesse se déroule rarement exactement comme on se l’était imaginée. Au fil des mois on se voit souvent dire adieu à des images d’Épinal et à des fantasmes qui ont grandi en nous depuis notre plus tendre enfance. Mais figurez-vous que parfois, malgré ces changements de direction, malgré les aléas inhérents à cette période pleine de surprises que l’on vit souvent pour la première fois… on s’adapte. Et on peut même s’adapter en gardant le sourire et en préservant la magie du moment. Quand Mariel s’est retrouvée enceinte de sa fille, elle avait un peu une longueur d’avance : car lorsqu’on est infirmière en soins intensifs, on est équipée contre beaucoup de choses et on sait sans doute relativiser plus vite, que le commun des mortels. Alors quand tombe l’obligation d’un alitement strict à 6 mois de grossesse, suivi d’un accouchement en césarienne d’urgence, Mariel a les codes. Elle sait, elle fait confiance, et réussit toujours à voir le positif, dans tout. Aujourd’hui, forte de cette expérience elle a accepté de raconter son histoire pour infuser en chacune de nous son petit soleil intérieur, et ses astuces pour ne garder que le meilleur...

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Émilie Drugeon

    Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic

  • Un jour on le rencontre, et on se dit que ça va être lui, celui avec qui on va faire un bout de chemin, avec qui on va construire, parce qu’il est solide, avec qui on va rire et pleurer, parce qu’il est bienveillant, et surtout celui avec qui on va essayer de fabriquer d’autres petites vies.

    Quand on le trouve, le GRAND AMOUR, on se sent invincible et surtout on se sent être deux, et plus jamais seule. Oui mais voilà, l’arrivée d’un bébé dans un couple fait forcément bouger les lignes, et redistribue les cartes. Parfois il suffit de quelques ajustements pour retrouver un équilibre, mais parfois, on n’arrive plus jamais à être alignés. Quand Jean-Baptiste est entré dans la vie de Camille, Camille s’est enfin sentie en sécurité. Elle a vu en lui tout ce qu’elle attendait d’un partenaire de vie, et surtout elle a vu en lui le père dont elle rêvait pour ses futurs enfants. Alors, quand elle est tombée enceinte de leur premier bébé, elle ne s’attendait pas DU TOUT à le voir démissionner aussi vite. Dans cet épisode, Camille m’a raconté le désinvestissement total de son amoureux pendant sa grossesse, son incompréhension, ses tentatives pour l’impliquer, sa déception face à la distance qui s’est creusée au fil des mois, et son accouchement qu’elle a bien faillit vivre seule. L’instinct paternel est certes un mystère et on n’est pas tous égaux face au chamboulement que représente l’arrivée d’un enfant, alors je vous laisse écouter l’histoire de Camille, qui a dû sérieusement revoir le schéma idéal qu’elle avait en tête et gérer toute cette aventure quasiment seule.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Astrid Jacob pour Paxine Studio

    Musique originale: Reprise des Spice Girls by The Georges @thegeorgesmusic

  • C’est une scène qui pourrait paraître ancestrale, vécue certainement par la plupart de nos grands-mères, presque oubliée, voire interdite, et pourtant, depuis toujours, les femmes accouchent chez elles, et même si cela concerne moins de 2% des naissances en France, aujourd’hui encore, près de 1500 bébés naissent chaque année à domicile.

    L’accouchement à domicile, ou AAD comme on l’appelle, est bien légal, mais très peu couru, car très onéreux pour les sages-femmes qui acceptent de le pratiquer, et il nécessite en plus que de nombreuses conditions soient remplies pour être réalisé.

    Quand Delphine est tombée enceinte de son 3e et dernier enfant, 12 ans après sa première grossesse, elle a voulu tout mettre en œuvre pour se donner la chance de vivre l’accouchement de ses rêves. Pour elle, rien ne serait plus beau ni plus puissant que de le vivre au cœur du cocon familial, dans son salon, entourée de son mari et de ses deux ainés. Ensemble, ils allaient accueillir ce bébé et ensemble ils l’élèveraient, faisant de cette naissance un souvenir unique qui les unirait encore davantage.

    Mais comment trouver la bonne personne pour être accompagnée dans cette aventure ? Comme se préparer-soi et sa famille- à une telle expérience ? Comment ça se passe en vrai un accouchement à domicile ? Dans cet épisode, Delphine m’a raconté tous les détails de son cheminement et toutes les émotions vécues lors de cette naissance hors du commun.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Claire Sarfati

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Il parait que la vie ne tient qu’à un fil, et certaines épreuves font peser tout leur poids à ces mots. Car pour fabriquer la vie il faut bien un ensemble de fils qui se tissent parfaitement, harmonieusement, pendant 9 mois, jusqu’à une perfection qui soit viable. Mais si tous ces fils ne s’entrelacent pas comme il faut, si par malheur, un lien manque, alors cette vie, on risque de la perdre, et la mince paroi qui sépare les deux mondes donne souvent le vertige quand on s’apprête à devenir mère. Enceinte pour la première fois, Manon a su qu’il y avait un problème, mais sans élément de comparaison et avec un optimisme imparable, elle a toujours relevé le menton, regardé plus loin, gardé espoir. Les diagnostics se sont succédés sans altérer son amour grandissant pour cet enfant, qui malgré les problèmes décelés, pourrait vivre, elle en était certaine. Alors pendant toute cette grossesse, elle a navigué à vue, oscillant entre déni et lucidité. Ignorant l’inquiétude ambiante, et se préparant à un post-partum complexe certes, mais résolument prête à tout affronter pour que son bébé soit tiré d’affaire. Mais ce qu’elle n’avait pas anticipé c’est que tout s’arrête avant même la naissance, et la prive de ce combat, emportant d’un coup la petite vie fragile qui grandissait en elle. Il en faut du courage ensuite pour accepter, et se redresser.

    Il en faut aussi beaucoup pour témoigner, et pourtant, 5 mois seulement après ce drame, Manon se sent prête à raconter l’histoire de son bébé, qui après 9 mois de grossesse, s’est envolé. 

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production & enregistrement: Clémentine Galey

    Montage: Astrid Jacob pour Studio Paxine

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Quel mot atroce, ligature… on dirait de la torture. Mais finalement ce qu’a vécu Charlotte pendant de longues années, pourrait s’apparenter à une certaine forme de torture. Parce qu’elle ne savait pas pourquoi elle avait cette douleur sourde dans le ventre, qu’elle n’était pas allée voir le bon spécialiste, et qu’elle continuait d’avoir cette masse entre les jambes qui la gênait tant, et qui perturbait chaque jour un peu plus sa féminité et sa confiance en elle.

    Il aura fallu qu’elle consulte un angiologue pour pouvoir mettre enfin un nom sur tout cela : celui du syndrome de congestion pelvienne. Ce mal sournois atteint le système veineux de l’utérus pendant ou après une grossesse, entrainant des varices plus ou moins nombreuses, et lorsqu’il est sous sa forme la plus développée, il peut faire des ravages. Comme Charlotte ne supportait plus aucun contraceptif, elle a dû un jour prendre une décision radicale : celle de ne plus jamais risquer de tomber enceinte, et donc de se faire ligaturer les trompes. Dans cette épisode, Charlotte a pris son courage à deux mains, pour vous dévoiler sans filtre ses douleurs les plus intimes, ses questionnements de femme et de mère, à qui on dit à 34 ans qu’il faudra renoncer à une autre maternité. Même quand on est déjà maman, c’est une épreuve d’entendre ça, mais Charlotte a fait ce qu’il fallait et aujourd’hui elle contemple ses filles en mesurant d’autant plus la chance incroyable qu’elle a de les avoir toutes les deux.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Il y en a 8 en France. 8 maisons de naissance, ça fait pas beaucoup hein ? Alors que de plus en plus de femmes recherchent ce type de structure pour accoucher de manière moins médicalisée, et alors qu’elles sont beaucoup plus courantes dans bon nombre d’autres pays, les maisons de naissances ne sont aujourd’hui qu’en phase « expérimentale » en France depuis 2015.

    Mais c’est quoi exactement une maison de naissance ? Comment s’y passe le suivi de grossesse ? Qui y exerce ? Comment on y accouche … ? Débohra a pu intégrer un de ces établissements lors de sa dernière grossesse, pour laquelle elle était bien décidée à ne pas subir un accouchement qu’elle ne maitriserait pas. Car après 2 premiers accouchements très déceptifs, il était temps pour elle de se reconnecter avec ses sensations, et d’explorer toute la puissance que son corps était capable de déployer pour mettre au monde son petit dernier. Et elle n’était pas seule dans cette aventure, puisque son chéri a toujours été ultra impliqué dans sa paternité, et s’est avéré être le meilleur partenaire pour vivre un moment aussi… intense ! Dans cet épisode, Débohra va vous raconter sans aucun lobbyisme, son histoire à elle, et comment au fil de ses trois expériences, elle a fini par vivre le bonheur d’un accouchement sur mesure dans ce lieu rare et précieux qu’est la maison de naissance. 

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Il y a des grossesses imprévues, improbables mêmes, qui défient absolument tout ce qu’on s’était imaginé, à tous les niveaux. Alors le corps et l’esprit doivent réagir, s’adapter, muer pour vivre cette expérience qui arrive en dehors d’une certaine zone de confort. Quand elle a découvert sa grossesse, Soko n’y a pas cru. Mais vraiment pas. Il a fallu que son cerveau admette l’information et sache quoi en faire. Le temps d’acceptation a été long, la grossesse loin d’être idyllique, mais l’envie d’être mère plus forte que tout.

    Soko, l’artiste, la comédienne, la chanteuse, la muse si libre et si anticonformiste, a donc décidé de vivre son accouchement comme elle vit sa vie : entourée d’amies, d’amour, et de musique. Elle a voulu accueillir son bébé Indigo dans la joie et les vibrations de son rire pour lui transmettre toute la confiance possible et lui montrer dès ses premières minutes de vie, que même si sa maman était seule, lui ne le serait jamais. Dans cet épisode, Soko m’a raconté comment, après des mois d’inconfort et de doutes, elle est arrivée à vivre cet accouchement tellement intense et unique, à son image, et à découvrir l’amour radical avec son petit garçon. C’est du pure Bliss, du pure Indigo Bliss. 

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Hyper quoi… ? Hyperémèse. Voilà un terme bien barbare pour raconter les nausées persistantes, la gerbe des premiers mois de la grossesse … ça on connaît bien, ça fait presque « partie du jeu ». Mais là c’est différent, on passe dans une autre dimension. Puisque cela signifie que le calvaire ne dure pas seulement quelques semaines, mais bien l’intégralité de la grossesse. L’hypérémèse gravidique est une vraie maladie qui fait basculer dans l’enfer entre 3 et 5 % des femmes enceintes, mais dont personne ne parle jamais. Pourquoi elles et pas les autres ? Aucune idée. Rien ne prédispose une femme à devoir vivre 9 mois la tête dans un seau à vomit. Ce serait sans doute une maladie hormonale, une réaction violente à l’hormone de grossesse. Quoi qu’il en soit, quand elle frappe, c’est violent, mais ce qui est encore plus violent, c’est l’indifférence encore trop fréquente du corps médical face aux symptômes. Certes, nausées et vomissement font peut-être partie du kit de la grossesse classique mais il n’est écrit nulle part que porter la vie vous fasse vivre le pire moment de votre existence. Flavy revient de loin, elle revient de l’isolement, du confinement, de la tristesse, de la peur et de la dépression vécus pendant les 9 interminables mois qu’aura duré sa première grossesse. Elle qui se réjouissait tant de vivre un moment de plénitude et d’épanouissement, a tout simplement connu l’enfer. Dans cet épisode, elle vous racontera sa longue traversée d’un désert de vie sociale, amoureuse et intime, la difficulté de vivre cette épreuve sans aucune référence ni aucune aide, bref, heureusement qu’à la fin de ce long tunnel de solitude il y avait une magnifique petite fille, car Flavy s’attendait vraiment à tout… sauf à ça. 

    ///////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • On peut mettre très longtemps, trop longtemps à diagnostiquer pourquoi on n’arrive pas à tomber enceinte. Il y a des dizaines de cas de figure, des dizaines d’histoires, toutes uniques, et complexes. Certaines se solutionnent grâce à la fée PMA, mais pour d’autres, il faut plus que ça, car parfois notre propre corps n’a pas les ressources nécessaires pour fabriquer la vie. Après de longues années d’errance, Agathe, a finalement pu mettre un nom sur son impossibilité à tomber enceinte naturellement : elle souffre d’IOP, insuffisance, ovarienne précoce. Cette maladie, lorsqu’elle en est à son stade le plus avancé, déclenche les symptômes de la ménopause de façon prématurée et condamne donc celles qui sont touchées, à l’infertilité. Alors une fois qu’on a ce diagnostic entre les mains, qu’est-ce qu’on en fait ? Il n’y a pas 36 solutions si on veut être mère : soit on lance une procédure d’adoption, soit on a recours à un don d’ovocytes. Dans les deux cas, il faut renoncer à être la mère biologique de son enfant. Cette décision n’est évidemment pas anodine et fait forcément se poser des millions de questions. Agathe elle, après un long cheminement, a fait le choix du don d’ovocytes. Dans cet épisode elle explique toutes les étapes physiques et psychologiques par lesquelles elle est passée, le regard qu’elle porte sur ces femmes qui donnent leurs « petits œufs », et comment ce miracle de la médecine a pu faire d’elle la maman comblée qu’elle est aujourd’hui en lui permettant de vivre un double bonheur inespéré. 

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Soixante Neuf... Épisode… Épique. 

    Certains bébés arrivent comme des fusées qu’on a à peine le temps de réceptionner. Et parfois ça arrive même au cœur de la nuit, sur une route de campagne, dans une voiture. 

    Quand j’ai découvert cette histoire folle sur Instagram, Nina venait donc de la vivre pour la naissance de son 3e enfant. Un accouchement comme il n’en existe que dans les films, celui qui fait le tour d’un réseau social en 24h et qui alimente tous les fantasmes. Du coup, même si je trépignais d’impatience de l’avoir en face de moi pour qu’elle me le raconte , je lui ai quand même laissé le temps de reprendre ses esprits avant de pouvoir l’interviewer. Aujourd’hui, je suis très heureuse de clore cette année fantastique avec elle, car comme toutes les femmes que j’ai eu l’honneur de recevoir à mon micro, c’est encore une sacrée guerrière, qui a utilisé toute sa puissance féminine pour mettre au monde son bébé.

    Alors ouvrez grand vos oreilles, plongez dans cette histoire de dingue que vous allez certainement écouter comme si vous regardiez l’épisode de votre série préférée (moi en tout cas c’est l’effet qu’elle m’a fait!), et découvrez comment Nina a réinventé, la nativité ;) 

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic

  • Parfois, même si la maternité est une priorité, la vie prend des chemins un peu plus détournés qu’on ne l’aurait pensé. Mais trouver la bonne personne, se sentir stable dans sa vie professionnelle, être vraiment prête, tout cela peut prendre plus de temps que prévu. Pour Laurie, c’est finalement arrivé à 38 ans, après avoir surmonté le deuil de son papa, et dans l’intensité d’un emploi du temps professionnel pas vraiment adapté à un début de grossesse. Vous vous souvenez sûrement d’elle sur les marches de Cannes, fraîche et pimpante en train d’interviewer les plus grosses stars du tapis rouge, et bien dites-vous qu’à ce moment-là, elle était au sommet des nausées du 1er trimestre. Et comme si ça ne suffisait pas, il a fallu enchainer sur son enterrement de vie de jeune-fille, et son mariage ! Mais comme Laurie a toujours pris cette grossesse comme un cadeau de la vie, finalement ces petits désagréments semblaient bien peu de chose à côté de la perspective de devenir maman. Dans cet épisode, elle raconte les coups durs qui lui ont fait prendre conscience de la fragilité de la vie, et à quel point la maternité est un moteur qui lui permet de tout relativiser, et de se concentrer sur l’essentiel : fabriquer des souvenirs et voir la vie en Rose. 

    Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Itunes, ça m'aide beaucoup!

    Les Tips de mes invitées et leurs photos vintages sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com

    À très vite! Love & Bliss

    Création originale: Clémentine Galey

    Production: Clémentine Galey

    Enregistrement: Clémentine Galey

    Musique originale: The Georges @thegeorgesmusic