エピソード

  • Que ce soit sur scène ou au niveau de l’écriture, le théâtre français est encore largement imprégné d’une idéologie discriminatoire à l’égard des personnes racisées. Malgré les nombreux débats actuels sur la “diversité” au théâtre et dans la culture de manière générale, la représentation des corps noirs sur les planches reste imprégnée d’un imaginaire colonial et les jeunes auteur·rices non-blanc·hes voient encore leur créativité entravée par des attentes stéréotypées. 

    Par quels mécanismes certain·es comédien·nes issu·es des minorités continuent à avoir des difficultés à monter sur scène ? À quels biais de représentation sont soumis·es les personnes racisées dans l’écriture des pièces ? Comment s’engager pour une meilleure pluralité au théâtre ?

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Penda Diouf, autrice de théâtre et librettiste, pour un épisode enregistré en live à la MC93 (Bobigny) dans le cadre de la manifestation culturelle “Territoires en mouvement”. Née dans une famille qui n’allait pas au théâtre, Penda Diouf se bat pour rendre les lieux de culture plus accessibles aux populations qui n’y ont pas facilement accès.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/combattre-le-racisme-au-theatre-du-pain-sur-les-planches

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Cet épisode a été enregistré à la MC93 à Bobigny. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Communication : Mathis Grosos. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Mariages “séparatistes”, genou à terre des Bleus, hijab, Napoléon… Lors de cette année 2020-2021, comme tous les ans, les polémiques racistes n’ont pas manqué d'essaimer le débat public. Qu’elles soient des politicien·nes, des historien·nes, des éditorialistes ou encore des footballeurs, de nombreuses personnalités se sont illustrées par leurs sorties racistes dans les médias ou sur les réseaux sociaux. Loin d’être de simples “dérapages”, ces déclarations problématiques manifestent une idéologie bien ancrée dans notre société qui semble se répéter à l’infini.

    Comment agir face à des propos racistes ? Comment gérer la polémique lorsqu’on est engagé·e sur les questions raciales dans l’espace public ? De quelle manière l’extrême-droite parvient-elle à imposer des sujets dans les débats médiatiques ? En quoi la pression faite aux personnalités engagées pour prendre position sur tous les sujets est-elle particulièrement orientée ? 

    Dans cet épisode spécial enregistré en live au Wonderland (Paris) lors du Binge Audio Festival, Rokhaya Diallo et Grace Ly présentent les Kiffe d’or, une rétrospective des pires sorties racistes de l’année écoulée.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/les-kiffe-dor-2020-2021-les-pires-sorties-racistes-de-lannee

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Cet épisode a été enregistré en live à Wonderland (Paris) lors du Binge Audio Festival en juillet 2021. Prise de son : Quentin Bresson. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • エピソードを見逃しましたか?

    フィードを更新するにはここをクリックしてください。

  • Que ce soit dans l’espace public, sur les réseaux sociaux ou dans les médias, le racisme anti-asiatique n’a jamais été aussi visible que durant l’année écoulée, révélé par l’arrivée en Europe de la pandémie de Covid19 début 2020. Aux Etats-Unis, le mouvement #StopAsianHate a mis en lumière des violences et préjugés que subissent les différentes communautés asiatiques. Certaines de ces violences sont comparables à celles observées en France.

    En quoi la mort de Chaolin Zhang en 2016 a été un tournant dans la visibilité de la lutte contre le racisme anti-asiatique en France ? Pourquoi une telle obsession sur l’origine des agresseurs lorsqu’il est question de violences perpétrées sur des personnes perçues comme asiatiques ? Et d’où vient ce mythe de la minorité modèle ? La sociologue Ya-Han Chuang aborde ces questions dans l’ouvrage « Une minorité modèle ? », paru à La Découverte (2021), elle est l’invitée de Grace Ly et Rokhaya Diallo. 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/stop-asian-hate

    CRÉDITS

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Parce qu’elles sont à l’intersection des oppressions de race et de genre, les personnes trans noires sont particulièrement touchées par la transphobie. La “réussite” de leur transition étant jugée à partir de critères de beauté occidentaux, elles sont scrutées sur la base de préjugés à la fois hétérosexistes et racistes. Loin du cliché selon lequel la transidentité serait une invention blanche, les transidentités africaines ancestrales, qui étaient socialement acceptées sans être nommées comme telles, ont été enfermées par un cadre occidental et moderne lors de la colonisation, jusqu’à être invisibilisées.

    En quoi la transition de genre peut-elle faire évoluer les perceptions raciales ? Dans quelle mesure le spectre de la suprématie blanche plane-t-il sur la perception des transidentités ? Comment comprendre les rapports de force qui agissent au sein des groupes militants féministes autour du genre et de la race ?

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Michaëla Danjé, rappeuse, beatmakeuse, écrivaine, documentariste et co-fondatrice du Collectif Cases Rebelles. Coordinatrice de l’écriture d’Afrotrans (éd. Cases Rebelles, 2021), elle témoigne sur son parcours de transition, en tant que femme noire trans et lesbienne. Elle évoque notamment la façon dont la validation des transidentités est, encore aujourd’hui, conditionnée par une médicalisation strictement liée à un contexte occidental d’après-guerre.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/noire-et-trans

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Plus de 45 ans après la fin du conflit au Vietnam, la guerre qui a opposé le pays aux États-Unis continue d’empoisonner, littéralement, ses populations. Dans les années 1960, l’armée américaine a déversé 80 millions de litres d’herbicide, dont l’agent orange, sur les terres du Vietnam. Dans l’indifférence la plus totale, les effets mortels de ce défoliant chimique intoxiquent encore aujourd’hui les personnes qui y ont été exposées ainsi que leurs descendant·es. Alors que des dédommagements ont été accordés aux victimes américaines de l'herbicide, les Vientamien·nes n'ont pas obtenu cette reconnaissance auprès de la justice étasunienne. Une différence de regard sur ces crimes, qui trace un continuum des violences coloniales dans la société contemporaine.

    Comment et pourquoi l’agent orange a-t-il été utilisé lors de la guerre qui opposa le Vietnam aux États-Unis ? Quelles sont les conséquences physiques et psychologiques de son épandage aujourd’hui, pour ses victimes ? Quels sont les enjeux politiques du combat pour la reconnaissance de ce crime ?

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Tran To Nga, ex-combattante du Front de Libération du Vietnam décorée de la Légion d’honneur. Née au temps de l’Indochine française, cette ancienne journaliste est le visage du combat contre les injustices et les souffrances causées par l’agent orange. En pleine procédure judiciaire contre 14 fabricants de ce défoliant ultratoxique avec la justice française, elle livre son précieux témoignage de lutte.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/agent-orange-les-relents-toxiques-de-limperialisme

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Afghanistan, Pakistan, Inde, Népal, Bhoutan, Sri Lanka, Maldives et Bangladesh : l'Asie du Sud est une vaste partie du monde qui est, encore aujourd'hui, grossièrement associée aux “Indes” coloniales. En France, les stéréotypes sur les communautés sud-asiatiques sont nombreux, et ils se doublent d’une grande ignorance. Réduites aux seul·es hindou·es, ou violemment surnommées “pakpaks”, les personnes d’origine sud-asiatique sont invisibilisées non seulement par des personnes blanches, mais aussi au sein des milieux militants.

    Comment sont perçues les personnes originaires de l’Asie du Sud en France ? Quelle est l’histoire de l’immigration sud-asiatique dans l’hexagone et les Outre-Mer ? Quelle est la responsabilité des médias français dans la perpétuation des stéréotypes sur les personnes d’origine sud-asiatique ?

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Amanda Jacquel. Journaliste, reporter, vidéaste et photographe, Amanda est née en Inde et a grandi en France, dans une famille adoptive blanche. Elle raconte comment elle a été rattrapée par ses origines à travers le regard des autres, et comment les stéréotypes qui accablent la communauté sud-asiatique ont modelé sa construction identitaire.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références de cet épisode sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/lasie-nest-pas-qua-lest

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le féminisme n’est pas l’apanage des femmes blanches. À l’intersection entre discriminations sexistes, racistes et islamophobes, les féministes d’origine nord-africaine s’opposent à ce préjugé et se battent pour visibiliser la spécificité et la multiplicité de leurs vécus. D’un côté sommées de sacrifier leurs revendications féministes pour ne pas ternir l’image de l’islam et de l’antiracisme, appelées à sortir du silence et à s’écarter de leur communauté pour se libérer de leurs oppresseurs de l’autre, les militantes féministes nord-africaines sont engluées dans des conflits de loyauté au sein même de leurs luttes.

    Comment dénoncer le sexisme intra-communautaire sans prêter le flanc aux préjugés racistes ? Comment lutter à la fois contre l’hypersexualisation des corps des femmes nord-africaines et les préjugés de soumission des femmes qui portent le foulard ? Comment appréhender la question des violences sexuelles intracommunautaires ? 

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Liza, étudiante et co-fondatrice de Nta Rajel ?, un collectif féministe de politique décoloniale de la diaspora nord-africaine. Ce nom pourrait être traduit par “T’es un homme, toi ?” - une expression d’arabe dialectal qui interpelle les hommes sur leur masculinité. Loin des discours médiatiques caricaturaux et à travers une démarche intersectionnelle et inclusive, le collectif Nta Rajel ? s’empare des sujets d’actualité qui les concernent pour apporter un autre regard sur leurs réalités.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références citées dans cet épisode sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/feministes-nord-africaines-echapper-aux-instrumentalisations

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Si elle est née dans les marges de la société étatsunienne des sixties, aujourd’hui la ballroom scene est en vogue. Surtout à Paris, capitale européenne du voguing. Cette culture artistique a été conçue par des personnes racisées et LGBTQIA+ comme un refuge contre le sexisme, le racisme et l’homophobie décomplexés. Mais comme beaucoup de cultures marginales, cette scène a vite quitté les clubs underground pour se retrouver happée par la culture mainstream.

    Comment est née la culture ballroom ? Par quels mécanismes est-elle soumise à l’appropriation culturelle ? Comment les diasporas post-coloniales françaises se sont-elles imprégnées de cette scène artistique ? La reconnaissance de cet art minoritaire par le système capitaliste le condamne-t-il à être vidé de sa force émancipatrice ?

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent la danseuse, chorégraphe et militante féministe et queer Habibitch. Selon elle, la scène ballroom est intrinsèquement politique, car elle est née au carrefour des oppressions de genre, de race et de classe. À travers des initiatives comme la conférence dansante « Décoloniser le dancefloor », elle relie son art au militantisme en explorant les questions d’intersectionnalité et de décolonialité par le discours et le mouvement.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références citées dans l'épisode sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/the-real-paris-is-burning-repolitiser-le-dancefloor

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son et réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans l’univers majoritairement blanc des médias belges et français, des journalistes racisées viennent bousculer la pseudo-neutralité de la profession en pointant l’essentialisation des minorisé·es dans leur traitement médiatique. Et il est indispensable de rendre possible l’expression de leurs voix en tenant compte de leur expérience de femmes non-Blanches.

    #MeToo a-t-il permis aux questions féministes et antiracistes de se frayer un chemin dans les médias mainstream ? Comment se prémunir du cyber-harcèlement qui va de pair avec la visibilité médiatique lorsqu’on est une femme racisée ? En quoi la culture de l’antagonisme et de la joute verbale française, absente en Belgique, empêche un traitement en profondeur des questions raciales ? 

    A l’occasion de l’édition 2021 du Brussels Podcast Festival, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent la journaliste Safia Kessas, fondatrice des Grenades à la RTBF, et Cécile Djunga, comédienne humoriste et animatrice à la télévision et la radio. 

    Plus d’infos sur le Brussels Podcast Festival : www.brusselspodcastfestival.be/

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION 

    Retrouvez toutes les références citées dans l'émission sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/professionnelles-de-linfo

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son : Quentin Bresson et Adel Ittel El Madani. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • L’environnement hostile créé par le racisme systémique produit une souffrance invisible, niée et souvent incomprise : l’impact psychologique. Au-delà des discriminations physiques, verbales ou encore institutionnelles, la charge raciale pèse sur la santé mentale des personnes non-blanches. À force de subir des micro-agressions, d’ajuster leur comportement et leurs propos aux injonctions sociales, ou encore d’absorber les discours qui les désignent comme un problème national, les personnes racisées finissent par s’aliéner. 

    Quels sont les dégâts psychologiques créés par la discrimination raciale au travail ou au sein d’un couple ? À quel point la négation d’appartenance nationale marque la construction identitaire des personnes racisées nées en France ? Quels effets les débats publics peuvent avoir sur la santé mentale des personnes qui s’y sentent conspuées, notamment sur les personnes perçues comme musulmanes ?

    Pour en discuter, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Fatma Bouvet de la Maisonneuve, médecin psychiatre et autrice. Dans son ouvrage Une arabe en France (éd. Odile Jacob, 2017), elle raconte comment ses patient·es non-blanc·hes se retrouvent brisés par les préjugés raciaux. Selon elle, l’énergie dépensée par les personnes racisées pour se conformer à la francité les pousse dans un "no man’s land psychologique". 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/discriminations-le-no-mans-land-psychologique

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • En France, le concept de race sociologique est souvent perçu comme une menace pour celui de classe socio-économique. Parce qu’elle prédominerait sur tous les autres facteurs d’identité, selon certain·es la classe devrait être au premier plan dans les débats médiatiques et les recherches universitaires. Or l’aisance économique ne protège pas du racisme : le caractère systémique de la discrimination raciale fait qu’elle imprègne tous les domaines de la vie des personnes non-blanches, et toutes les couches de la société.

    Comment la question raciale est-elle perçue dans les milieux bourgeois ? Quelle place occupent les études autour de la race à l’université ? En quoi les idées d’ascenseur social et de méritocratie invisibilisent la question raciale ? Comment la race fait-elle classe ? 

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Isabelle Boni-Claverie, réalisatrice, scénariste et autrice. Dans son ouvrage Trop noire pour être française (éd. Tallandier, 2017), ainsi que dans le film documentaire éponyme (diffusé sur Arte en 2015), elle témoigne de l’échec de la promesse républicaine d’égalité des chances. Selon elle, classe et race doivent constamment être pensées comme étant en interaction permanente.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/la-race-nefface-pas-la-classe

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • À l’Opéra National de Paris, sur plus de 150 danseur·ses, seulement 5 sont noir·es ou métis·ses. En octobre 2020, ces artistes ont initié l’écriture d’un manifeste sur les discriminations raciales qui ont cours dans cette prestigieuse institution, un sujet longtemps resté impensé voire tabou. Au cœur de leurs revendications, les nombreux stéréotypes racistes qui traînent encore dans les studios de danse, et dans certaines œuvres du répertoire. Plus encore, la scène du ballet classique peine à s’adapter aux spécificités corporelles des danseur·ses non-blanc·hes (couleur des collants et des chaussons, maquillage ou coiffure, jeux de lumière).

    L’institution de l’Opéra National de Paris a-t-elle toujours été blanche ? En quoi l'idéal d’homogénéité des danseur·ses sur scène peut être discriminant pour les personnes non-blanches ? Comment réinterpréter des œuvres qui véhiculent des stéréotypes racistes à l’aune de notre époque, sans aller jusqu’à les supprimer ? 

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Binkady-Emmanuel Hié. Chef de projet événementiel à l’AROP (Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris), il a participé à la rédaction du manifeste « De la question raciale à l’Opéra de Paris ». Au-delà des revendications évoquées dans ce texte, il invite les artistes racisé·es à prendre connaissance de l’histoire de leurs arts pour valoriser des figures méconnues qui leur ressemblent, et se débarrasser de tout sentiment d’imposture.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/podcast/kiffetarace/les-questions-raciales-entrent-dans-la-danse

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Être perçu·es comme étant de confession musulmane revient à être, aujourd’hui en France, immédiatement associé·e à une catégorie de la population, avec son lot d’assignations et de discriminations : c’est ce qu’on appelle l’islamophobie. Cette notion ainsi que les organisations militantes qui combattent ce type de racisme font souvent l’objet de controverses.

    Quelles divergences imprègnent la lutte contre l’islamophobie en France ? Qu’est-ce qui a conduit à la dissolution politique du CCIF, le Collectif contre l’islamophobie en France ? En quoi l’islamophobie a-t-elle un impact sur la santé mentale des personnes qui en sont victimes ? Quels effets produisent les débats sémantiques au sein des luttes contre les discriminations ? 

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Marwan Muhammad. Cet auteur et ancien porte-parole  du CCIF, également  ingénieur, statisticien de formation et ancien trader, se retrouve souvent au cœur de vives polémiques liées à l’islamophobie. Selon lui, cette question fait vaciller la gauche en la mettant face à des dilemmes auxquels elle ne peut échapper. 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Si la parité progresse sur le petit écran, la représentation des personnes non-blanches laisse encore à désirer, y compris pour les habitant·e·s des Outre-Mer. Et lorsque certain·e·s parviennent enfin à se faire une place sur les plateaux, se pose le problème de l’apparence physique : peau mal maquillée, coiffure “inadaptée”…

    Comment les enjeux de visibilité des minorités sont-ils pris en charge par les chaînes de production télévisuelle ? Comment procède-t-on pour évaluer la représentation de la diversité à l’écran ? Quels sont les modèles de représentativité dans d’autres pays ?

    Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Sébastien Folin, journaliste, animateur et producteur. Originaire de la Réunion et recruté par TF1 en 2001 pour présenter la météo, il fut l’une des premières personnes racisées à apparaître à l’écran lors des pics d’audience. Selon lui, ce n’est pas seulement les plateaux, mais aussi les sphères décisionnelles qu’il faut diversifier.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Alors que l’hôtellerie française joue un rôle essentiel dans l’attractivité du pays, le travail des femmes de chambre, souvent des femmes noires et immigrées, est constamment invisibilisé et méprisé. Le 17 juillet 2019, celles de l’hôtel Ibis Batignolles (Paris, 17e arr.) ont lancé une grève pour réclamer de meilleures conditions de travail, une meilleure rémunération ainsi qu’une meilleure protection contre le harcèlement sexuel. Employées par une société de sous-traitance, elles dénoncent une différence de traitement entre elles et les salarié·es embauché·es directement par l’hôtel.

    Quelles sont les conditions de travail des femmes de chambre ? En quoi la sous-traitance est-elle un moyen d’exploitation ouvrant la voie aux violences sexistes et racistes ? Quelles sont les conséquences de la racialisation du travail ?

    Pour en parler, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Rachel Keke, gouvernante et porte-parole des grévistes de l’Ibis Batignolles. Elle raconte son quotidien au travail, la naissance du mouvement ainsi que les obstacles auxquels elle et ses collègues sont confrontées au cours de leur lutte. À l’intersection des discriminations racistes, sexistes et classistes, Rachel Keke dénonce l’injustice que subissent les femmes noires dans la société, et se bat pour qu’elles soient enfin traitées avec dignité.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références citées sur www.binge.audio

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Nombreuses sont les voix prêtes à affirmer que non, l’art ne peut pas être raciste. Derrière cette posture, un déni - très français - autour du barbouillage (blackface en anglais), de la perpétuation des stéréotypes racistes dans les représentations artistiques contemporaines et de l’invisibilisation des artistes non-Blancs.

    Qu’est-ce que ce déni nous révèle du rapport de la France à son histoire ? D’où provient cette spécificité française de brandir les libertés individuelles face au racisme systémique ? Comment ancrer en France des débats que certain·es estiment “importés des États-Unis” ?

    Après avoir été saisie par l’imagerie raciste d’une fresque d’Hervé di Rosa qui commémore la première abolition de l’esclavage à l’Assemblée Nationale, Mame-Fatou Niang s’est emparée de ce sujet pour dénoncer les angles morts de l’histoire coloniale française. Cette enseignante chercheuse à l’Université Carnegie-Mellon de Pittsburgh est l’invitée de Rokhaya Diallo et Grace Ly. 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Aux racines de l’esclavage, la colonisation et la discrimination raciale, il y a l’idéologie blanche. Pendant des siècles, l’Europe occidentale a fondé son hégémonie sur une doctrine racialiste et raciste, pour justifier ses exactions et son exploitation des peuples non-blancs. Aujourd’hui encore, cette conception reste ancrée dans nos esprits, dans les pays occidentaux et au-delà.

    Quels événements ont ponctué la construction de la pensée blanche ? Comment la blancheur est-elle devenue synonyme de beauté et de réussite sociale partout dans le monde ? Qu’est-ce que l’analyse de l’idéologie blanche permet de comprendre sur le racisme aujourd’hui ?

    Pour répondre à ces questions, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Lilian Thuram, auteur et ex-footballeur. Dans La pensée blanche (2020, Philippe Rey), l’invité remonte le fil idéologique de l’oppression politique, économique et sociale des personnes non-blanches, dont il a lui-même été témoin dès son plus jeune âge. Pour cette figure majeure de la lutte antiraciste, il est nécessaire d’étudier et de déconstruire cette pensée pour démonter le berceau des dominations raciales.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a la tante qui dit n’avoir jamais été victime de sexisme dans sa vie. Il y a la grand-mère qui est répète que les Noir·e·s courent plus vite que les Blanc·he·s et que bon, c’est la nature, hein. Il y a le frère qui n’aime pas trop le mot « féminisme » ou le cousin qui n’a rien contre les gays tant qu’ils ne se montrent pas trop… Alors que faire ? Faut-il répondre, et si oui, comment, aux propos sexistes, racistes et homophobes prononcés autour de la table de fête ?

    Pour vous aider à passer les fêtes de fin d’année et tout autre repas de famille en toute sérénité, Kiffe ta race s’associe à deux autres podcasts de Binge Audio, Les Couilles sur la table et Camille, dans un épisode spécial.

    Que répondre pour que les conversations soient les plus constructives possibles ? Comment éviter certaines impasses de raisonnement ? Quand et comment clore une discussion ?

    Grace Ly, Rokhaya Diallo, Camille Regache, et Victoire Tuaillon ont identifié cinq cas récurrents et vous proposent leurs techniques et parades pour éviter que ces discussions s’enveniment.

    Cet épisode a initialement été diffusé le 19 décembre 2019.

    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

    Retrouvez toutes les recommandations et coups de coeur sur https://www.binge.audio/

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Prise de son : Solène Moulin. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Shkyd. Chargée de production et d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • De la femme « voilée » dangereuse pour la République à la « beurette » hypersexualisée, les clichés qui stigmatisent les femmes nord-africaines s’inscrivent dans une longue histoire d’objectification des corps féminins et colonisés. En plus de les enfermer dans un rapport d’oppression sexiste et raciste, ces stéréotypes enlèvent toute la complexité de leurs identités.

    Comment se construire en tant que femme racisée malgré la violence du regard des autres ? Quelle est l’histoire coloniale de la fétichisation des femmes d’origine maghrébine ? Quel lien entre cet héritage et les polémiques récurrentes autour de la tenue des jeunes filles en milieu scolaire ?

    Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Lisa Bouteldja, actrice et artiste. Exerçant dans la mode, un milieu très blanc et bourgeois, l’invitée a fait du vêtement un outil pour s’affranchir de la honte sociale et revendiquer sa singularité. Elle se nourrit de la réappropriation de l’insulte « beurette » en tant que femme concernée, pour transformer la stigmatisation en résilience.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Toutes les références sont à retrouver sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • En Guadeloupe et en Martinique, 9 personnes sur 10 sont contaminées par le chlordécone, pesticide utilisé pendant plus de 40 ans dans les bananeraies. Présentée comme un remède miracle contre les nuisibles par la science agronomique, cette molécule a provoqué une crise environnementale et sanitaire sans précédent sur ces territoires. Malgré son interdiction française en 1990, le chlordécone fut utilisé jusqu’en 1993 aux Antilles, voire au-delà, avec la complaisance des agences sanitaires et des filières de l’agro-alimentaire. 

    Qu’est-ce que ce scandale environnemental révèle des conflits sociaux, raciaux et économiques aux Antilles françaises ? Quelle place occupe l’État dans cette crise sanitaire ? Comment les victimes combattent-elles ce mal invisible ? 

    Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent Jessica Oublié, scénariste du roman graphique Tropiques Toxiques (2020, Steinkis). L’invitée relie le scandale du chlordécone aux luttes de pouvoir issues d’un héritage colonial encore prégnant.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS 

    Kiffe ta race est un podcast de Binge Audio animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Réalisation : Adel Ittel El Madani. Générique : Shkyd. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Identité graphique : Manon Louvard (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.