エピソード

  • En France, 5 à 10% des enfants sont victimes d’inceste. Et dans 96% des cas, les incesteurs sont des hommes. Le véritable interdit de l’inceste, dans notre société, ce n’est pas de le commettre : ça arrive partout, tout le temps, dans tous les milieux. Ce qui est interdit, c’est d’en parler. 

    L’inceste est banal et courant. Mais chaque cas d’inceste médiatisé est traité comme s’il s’agissait d’un fait isolé. Or, comme le démontre l’anthropologue Dorothée Dussy, l’inceste est en réalité un structurant de l’ordre social, le premier apprentissage de la domination. 

    Directrice de recherche au CNRS, Dorothée Dussy a enquêté durant des années sur le phénomène de l’inceste, comme bénévole dans des associations de victimes, puis en s’entretenant avec des dizaines d’incesteurs condamnés par la justice. Elle en a tiré un livre exceptionnel, dans lequel elle analyse de façon totalement nouvelle l’inceste et ses liens avec le patriarcat : Le berceau des dominations. Introuvable pendant des années, il vient enfin d’être réédité, aux éditions Pocket. 

    Au micro de Victoire Tuaillon, Dorothée Dussy raconte comment s’est déroulé son enquête et ce qu’elle y a appris : comment expliquer le fait que l’écrasante majorité des personnes qui commettent un inceste soient des hommes ? L’inceste n’est-il qu’une question de désir sexuel pour les enfants ? Quels sont les mythes que l’on associe couramment à l’inceste ? Pourquoi lorsque les faits sont révélés, les familles préfèrent toujours exclure les incesté·es que les incesteurs ? Comment sortir du système de silence dans lequel tout le monde est empêtré ?

    CHIFFRES, ÉTUDES, CITATIONS & RÉFÉRENCES CITÉ·ES DANS L'ÉPISODE

    Retrouvez toutes les études et références citées dans l'épisode sur https://www.binge.audio/podcast/les-couilles-sur-la-table/qui-sont-les-incesteurs

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré à Marseille. Réalisation et mixage : Julie Tépé. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Découvrez la bande-annonce du nouveau podcast de Victoire Tuaillon sur nos amours. Le Coeur sur la table est un documentaire sur comment on s’aime aujourd’hui et comment on pourrait s’aimer demain pour réinventer nos relations amoureuses, affectives et sexuelles.

    CRÉDITS 

    Le Coeur sur la table est un podcast de Binge Audio écrit par Victoire Tuaillon. Cette bande-annonce a été enregistrée en janvier 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son et réalisation : Solène Moulin. Musique : Victoire d’Irène Dresel. Production : Diane Jean. Édition : Naomi Titti. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Donald Trump, Jair Bolsonaro, Viktor Orbán et même Emmanuel Macron… Dans la sphère gouvernementale, nombreux sont ceux qui incarnent le pouvoir politique comme un pouvoir prédateur, vertical et viriliste.

    Quels sont les traits d’un leadership de domination patriarcale ? Comment l’exercice du pouvoir politique est-il imprégné par la masculinité hégémonique ? En quoi ce type de gouvernance est-il délétère pour les systèmes démocratiques ? Comment imaginer un pouvoir politique fondé sur l’inclusion, la coopération et la responsabilité collective ? 

    Pour répondre à ces questions, Victoire Tuaillon reçoit Marie-Cécile Naves, docteure en sciences politiques et directrice de recherches à l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques). Dans son essai La démocratie féministe. Réinventer le pouvoir (éd. Calmann Levy, 2020), l’invitée explique en quoi les pensées et les pratiques féministes sont indispensables pour renouveler nos démocraties.

    OEUVRES DE L’INVITÉE 

    Marie-Cécile Naves, La démocratie féministe. Réinventer le pouvoir (éd. Calmann Levy, 2020) 

    Marie-Cécile Naves, Trump, la revanche de l’homme blanc (éd. Textuel, 2018)

    OEUVRES D’ART RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉ

    En plus du poème « Le Roi des Aulnes » de Johann Wolfgang von Goethe qu’elle cite dans son ouvrage La démocratie féministe, Marie-Cécile Naves recommande « Marguerite au rouet », un poème de Johann Wolfgang von Goethe mis en musique par Franz Schubert, d’après la pièce Faust.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré aux studios de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a la tante qui dit n’avoir jamais été victime de sexisme dans sa vie. Il y a la grand-mère qui est répète que les Noir·e·s courent plus vite que les Blanc·he·s et que bon, c’est la nature, hein. Il y a le frère qui n’aime pas trop le mot « féminisme » ou le cousin qui n’a rien contre les gays tant qu’ils ne se montrent pas trop… Alors que faire ? Faut-il répondre, et si oui, comment, aux propos sexistes, racistes et homophobes prononcés autour de la table de fête ?

    Pour vous aider à passer les fêtes de fin d’année et tout autre repas de famille en toute sérénité, Camille s’associe à deux autres podcasts de Binge Audio, Les Couilles sur la table et Kiffe ta race, dans un épisode spécial.

    Que répondre pour que les conversations soient les plus constructives possibles ? Comment éviter certaines impasses de raisonnement ? Quand et comment clore une discussion ?

    Victoire Tuaillon, Camille Regache, Grace Ly et Rokhaya Diallo ont identifié cinq cas récurrents et vous proposent leurs techniques et parades pour éviter que ces discussions s’enveniment.

    Cet épisode a initialement été diffusé le 19 décembre 2019.

    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

    Retrouvez toutes les recommandations et coups de coeur sur www.binge.audio/

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur www.binge.audio/

    CRÉDITS

    Les Couilles sur la table est un podcast Binge Audio animé par Victoire Tuaillon. Cet entretien a été enregistré en décembre 2019 dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production et d’édition : Diane Jean. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • SOS Papa, Urgence Papa, Les Papas = les Mamans… Ces associations dites “de défense des pères” dénoncent une justice aux affaires familiales “misandre”, qui les priverait arbitrairement de leurs enfants en cas de séparation, au bénéfice des mères. Pétri de valeurs humanistes et pour la “coparentalité”, leur discours est régulièrement recueilli dans les médias, sans que leur parole ne soit questionnée ni remise en cause. 

    Quelle est l’influence de ces associations dans notre société ? Quels arguments déploient leurs membres pour prouver qu’ils sont victimes d’injustice ? Quelles sont leurs revendications ? Comment utilisent-ils la figure de l’enfant dans leur discours ? Quelle est leur vision du monde et des relations femmes-hommes ?  

    Pour en parler, Victoire Tuaillon reçoit Edouard Leport, sociologue et auteur d’une thèse sur les associations de pères séparés. Après avoir observé ces groupes pendant plusieurs années, son constat est clair : ces associations au discours pro-égalitaire sont en fait masculinistes, et utilisent la figure du bon père pour réaffirmer la suprématie du pouvoir masculin. 

    OEUVRE D’ART RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉ

    Edouard Leport recommande Vivre ma vie, une autobiographie d’Emma Goldman (2018, L’Échappée)

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 15 septembre 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Solène Moulin et Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pour que les hommes s’investissent davantage dans la parentalité et pour que le travail parental cesse d’être injustement réparti, la volonté des pères ne suffit pas. Il faut aussi que collectivement, on puisse garantir aux parents d’avoir le temps et l’argent nécessaires pour s’occuper de leurs enfants : cette mission revient à l’État, aux politiques publiques.

    Alors que l’allongement du congé paternité à 28 jours, dont 7 jours obligatoires, vient d’être adopté, Victoire Tuaillon reçoit l’économiste Hélène Périvier. Ensemble, elles imaginent le congé de paternité idéal, en décortiquant les dispositifs actuels et les mesures possibles. Quels sont les différents types de congés parentaux ? De quels leviers les politiques publiques disposent-elles pour inciter les pères à plus s’occuper de leurs enfants ? Comment rendre le congé de paternité efficace, pour qu’il encourage à l’égalité entre femmes et hommes ? Quelles leçons peut-on tirer de ce qui a été mis en place dans des pays voisins ?

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    OEUVRE D’ART RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉE

    Hélène Périvier recommande l’opéra Les Noces de Figaro de Mozart, sur un livre de Lorenzo da Ponte. Cette réécriture du Mariage de Figaro de Beaumarchais met, selon l’invitée, l’accent sur des questions de genre, et sur la place des femmes et des hommes dans la société.

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 14 septembre 2020 à l’OFCE. Prise de son : Victoire Tuaillon. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans beaucoup de nos médias, les questions de genre et de sexualité ne sont pas abordées frontalement. Pourquoi une telle réticence ?

    Qui choisit les sujets traités dans les rédactions, et les invité·es des plateaux télévisés ? Quels arguments utilise-t-on pour refuser de traiter, par exemple, un sujet sur le féminisme ou l’homosexualité ? Comment la production médiatique et les critères des bonnes compétences journalistiques sont marqué·es par des stéréotypes masculins et hétérocentrés ?

    Dans un épisode crossover avec le podcast Camille, Victoire Tuaillon et Camille Regache reçoivent Alice Coffin, journaliste pendant 10 ans dans un quotidien national, militante lesbienne et conseillère à la mairie de Paris. Pour l’autrice du Génie lesbien (2020, Grasset), la neutralité journalistique n’existe pas. Alice Coffin propose des alternatives pour renverser rapports de pouvoir dans le journalisme, où les minorités de genre, de sexualité ou de race sont trop souvent écartées.

    OEUVRE DE L’INVITÉE 

    Alice Coffin, Le génie lesbien (2020, Grasset)

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez les références sur https://www.binge.audio/

    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L'INVITÉE

    Performances artistiques de la Barbe, groupe d’action féministe : Alice Coffin paraphrase Ava DuVernay, selon qui les activistes sont des créateur·ices comme les artistes : iels conçoivent un monde qui n’existe pas encore 

    Alice Coffin recommande également le documentaire No Gravity de Silvia Casalino (2011)

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio en crossover avec Camille animé par Camille Regache. Cet entretien a été enregistré en novembre 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pourquoi les pères s’investissent-ils aussi peu dans la parentalité ? Pourquoi est-ce qu’une grande majorité d’entre eux continue de privilégier leurs activités professionnelles au détriment de leur vie de famille ? Quels sont les ressorts, parfois inconscients, de ce renoncement ?

    Pour répondre à ces questions, Victoire Tuaillon reçoit pour la première fois une psychologue, Sylviane Giampino, clinicienne, psychanalyste, spécialiste de l’enfance et de l’articulation entre vie professionnelle et vie familiale. Dans une approche à la fois clinique, thérapeutique et politique nourrie par des enquêtes de terrain, l’invitée formule des analyses peu communes sur l'hostilité paternelle, le désir d’enfant, ou encore l'injonction à la réussite professionnelle des hommes. 

    OEUVRES DE L’INVITÉE 

    Sylviane Giampino, Les mères qui travaillent sont-elles coupables (2000, Albin Michel) ; Pourquoi les pères travaillent-ils trop ? (2019, Albin Michel) 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L'INVITÉE

    Sylviane Giampino recommande la Madonna del Parto, un tableau de Piero della Francesca peint en 1460 et conservé au musée de Monterchi en Toscane.

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 8 juillet 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Prise de son : Thomas Plé. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Changer la couche, donner le bain, gérer les pleurs, préparer le biberon… « C’est pas trop mon truc » rétorquent certains pères. Pourtant, ces tâches relèvent moins du loisir que de la nécessité pratique. Et surtout, elles cristallisent un grand angle mort de l’égalité femmes-hommes : aujourd’hui encore, en France, les hommes s’occupent moins de leurs enfants que les femmes, en particulier lorsqu’ils sont tout petits.

    Un samedi matin de septembre, Victoire Tuaillon a assisté, en spectatrice, à un Atelier du futur papa, animé par Gilles Vaquier de Labaume. Ce père de trois enfants et spécialiste de la petite enfance enseigne toute sorte de techniques, savoirs et pratiques, qui, selon lui, sont indispensables à acquérir avant l’arrivée d’un nourrisson. Que faut-il savoir et apprendre à faire lorsque l’on devient père ? Comment construire un lien avec son enfant ? Qu’est-ce que ça veut dire, s’impliquer ? Comment prendre sa place de père ?

    Pour répondre à ces questions, Victoire Tuaillon et son invité sont de retour aux studios de Binge Audio. Alors, biberon en verre ou en plastique ?

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    RECOMMANDATION DE L’INVITÉ 

    Pour s’accorder un instant d'introspection sur soi, sur la vie, sur ses rapports aux autres, Gilles Vaquier de Labaume recommande, tout simplement, de s’asseoir au bord de la mer et de profiter du spectacle de la nature. 

    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 8 juillet 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Prise de son : Quentin Bresson. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le patriarcat, dans son sens littéral, signifie “le commandement du père”. Des pères, de la paternité, il en sera question dans les prochains épisodes des Couilles sur la table. En France, près de 70% des hommes adultes ont des enfants. Qui sont-ils, que font-ils ? Qu’est-ce que ça veut dire, être père ? Quels sont les liens entre la paternité et les masculinités ? 

    Pour inaugurer cette quatrième saison, Victoire Tuaillon reçoit Myriam Chatot, docteure en sociologie, qui vient de soutenir sa thèse sur les pères au foyer. Elles s’interrogent sur cette impression selon laquelle les pères d’aujourd’hui seraient beaucoup plus impliqués, aimants et tendres, que les pères des générations précédentes. Et sur le poncif des pères qui ne demandent qu’à en faire plus, mais qui en sont empêchés par les institutions de la petite enfance, l’État et les mères possessives. La révolution de la paternité a-t-elle déjà eu lieu ? Comment s’exerce la paternité aujourd’hui ? Ceux qu’on surnomme “les nouveaux pères” existent-ils vraiment ?

    RÉFÉRENCES CITÉES PENDANT L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références citées sur www.binge.audio

    OEUVRES RECOMMANDÉES PAR L’INVITÉE 

    Myriam Chatot recommande premièrement l’épisode 6 de la saison 5 de la série Netflix Lucifer créée par Tom Kapinos : on peut y voir la mise en scène d’un père qui peine à s’occuper de son nourrisson, qui, plutôt que la mère, appelle un ami pour lui donner un coup de main.

    L’invitée recommande également La barbe et le biberon (2020, Marabout) de Tristan Champion, où il livre son témoignage après avoir pris cinq mois de congé parental en suivant sa femme en Norvège.

    CRÉDITS 

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 2 septembre 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Prise de son : Quentin Bresson. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Qu’est-ce qui relie le patriarcat et la catastrophe écologique planétaire que nous sommes en train de vivre ? Il y a-t-il des mécanismes, des causes et des conséquences communes entre la domination masculine et la destruction du vivant ? 

    Jeanne Burgart-Goutal, agrégée de philosophie et professeure de yoga, est l’autrice de “Être écoféministe : théories et pratiques” (éd. L’Echappée, 2020) 

    Elle raconte dans cet épisode une partie de l’histoire et des théories des mouvements écoféministes : comment celles-ci permettent de repenser la masculinité et le patriarcat ? Quelles pistes ouvrent-elles pour repenser la féminité, et donc la masculinité, sans verser dans l’essentialisme ? En quoi les pensées et pratiques écoféministes révèlent-ils l’androcentrisme de notre société, ce monde construit au masculin neutre ?

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références citées sur www.binge.audio

    OEUVRES RECOMMANDÉES PAR L'INVITÉE

    Le film Le Nouveau Monde, de Terrence Malick (2005)… et pratiquer la danse libre.

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e) le 15 juillet 2020. Prise de son: Adel Itel el Madani. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Au-delà des singularités de chaque couple, quels sont les schémas de comportements masculins les plus répandus ? Comment se mettent-ils en place, comment les expliquer ? 

    Jean-Claude Kaufmann, sociologue, analyse depuis trente ans ce qu’est le couple hétérosexuel aujourd’hui. Dans plusieurs de ses ouvrages, il élabore des « idéaux-types masculins », c’est à dire des comportements, des attitudes, des positions caractéristiques de la masculinité. Pas des comportements obligatoires, mais des grandes tendances : par exemple, l’idéal-type de « l’homme-enfant » ou de « l’élève coupable ».

    Son dernier livre, « Pas ce soir », est une enquête sur le consentement sexuel en couple : il montre qu’un schéma dans lequel l’homme a beaucoup plus de désir sexuel que sa conjointe est très répandu, même si bien sûr la situation inverse existe ; toute la question étant de savoir pourquoi, et comment le couple se débrouille avec ce déséquilibre. Qui finit par se forcer ? Qui pense avoir le droit de contraindre l’autre ? Qui se tait ? Comment est-ce qu’on en parle, et surtout pourquoi est-ce que le plus souvent, on en parle pas ?

    Parce que les points de désaccord entre Victoire Tuaillon et Jean-Claude Kaufmann sont nombreux, le ton de cet épisode est assez différent des précédents.

    RÉFÉRENCES CITÉES PENDANT L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références citées sur www.binge.audio

    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉ

    Jean-Claude Kaufmann recommande les poèmes sur la Saint-Valentin signés par Othon de Grandson, poète du 14ème siècle.

    REMERCIEMENTS

    Victoire Tuaillon remercie trois camarades féministes, Sarah Bénichou, Manon Garcia et Camille Froidevaux-Metterie pour leurs remarques, éclairages et réflexions lors de la préparation de cet entretien. Et merci à Caroline de Haas pour les précisions sur les chiffres de l’enquête Nous Toutes.

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 22 juin 2020 dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans cet épisode d’éducation sexuelle, on s’intéresse à l’anatomie et au fonctionnement du pénis, des testicules, de la prostate et du périnée.

    Du côté des vulves, on part de très, très loin dans l’ignorance, même si heureusement ces dernières années les initiatives se multiplient pour mieux connaître l’anatomie et le fonctionnement de l’appareil génital féminin (Connais toi toi-même de Clarence Edgar-Rosa, le livre Notre Corps Nous Mêmes, des comptes Instagram comme @thevulvagallery…). Les organes génitaux masculins restent eux aussi assez méconnus, parce qu’on a souvent la fausse impression qu’ils ont un fonctionnement simple et évident. 

    Pourquoi est-il impossible d’agrandir un pénis ? A quoi ça sert d’entraîner son périnée, et comment faire ? Quels gestes d’hygiène faut-il apprendre aux petits garçons ? La circoncision est-elle une mutilation sexuelle ? Comment comprendre les dysfonctionnements érectiles ? Que faire en cas d’accident (rupture du frein, fracture, paraphymosis…) ? Qu’est-ce que la maladie de Lapeyronie ? Comment éviter d’attraper des condylomes ? Faut-il se faire vacciner contre les HPV ? 

    Pour répondre à ces questions, Victoire Tuaillon s’entretient avec le docteur Marc Galiano, médecin urologue, andrologue et cancérologue.

    Précision : dans cette conversation, en utilisant le terme “hommes” et “garçons”, nous faisons référence aux personnes assignées hommes à la naissance du fait de la forme de leurs organes génitaux (même si, dans le cas des personnes trans, tous les hommes n’ont pas de pénis, et toutes les femmes n’ont pas de vulve.)

    OEUVRE DE L’INVITÉ

    « Mon sexe et moi, Manuel pour comprendre et réparer son pénis » du Dr Marc Galiano et Rica Etienne (éditions Marabout)

    RECOMMANDATION DE L’INVITÉ

    Marc Galiano recommande de se rendre une fois à un spectacle de danse contemporain, particulièrement ceux donnés par la compagnie de Julien Lestel : https://www.compagniejulienlestel.com/fr/company/julien_lestel

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références citées sur www.binge.audio

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré en juin 2020 dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e). Prise de son : Thomas Plé. Réalisation et mixage : Mathieu Thévenon. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pourquoi associe-t-on spontanément la virilité à la consommation de viande ? L’idéologie sexiste - la domination des hommes sur les femmes - a-t-elle des liens avec le rapport de domination que l’humanité entretient avec ce qu’on appelle les animaux, et qui nous permet de trouver normal qu’on tue chaque année des milliards de vaches, cochons, poulets, moutons, poissons pour les manger ?

    Et si oui, quelles convergences établir entre les luttes pour les droits des animaux et des luttes féministes ?

    Pour comprendre, Victoire Tuaillon s’entretient avec les auteurices de l’ouvrage « Pour une solidarité animale : défaire la société spéciste ». Axelle Playoust-Braure a étudié la sociologie à l’Université du Québec et s’intéresse à la théorisation des rapports d’élevage et des catégories humanité/animalité dans une perspective matérialiste, inspirée du féminisme. Yves Bonnardel est philosophe, militant libertaire et égalitariste et l’un des fondateurs en 1991 des Cahiers antispécistes.

    OEUVRE DES INVITÉ·ES

    Pour une solidarité animale : défaire la société spéciste, aux éditions La Découverte, 11 juin 2020 (collection Les Cahiers Libres)

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références mentionnées sur le site www.binge.audio

    OEUVRES RECOMMANDÉES PAR LES INVITEÉ·ES

    Axelle Playoust-Braure recommande le documentaire Maso et Miso vont en bateau, du collectif Les Insoumuses, un documentaire féministe de 1976 qui commente, critique et détourne l’émission spéciale de Bernard Pivot avec Françoise Giroud, secrétaire d’État chargée de la condition féminine… et le documentaire « Miso et Maso » est disponible sur la plateforme Tenk

    Yves Bonnardel recommande la chanson de Ysabel « Les rois de la création ».

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 16 mai 2020 à domicile. Réalisation et mixage : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joë Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Quand il s’agit de cuisiner à la maison, les statistiques montrent que si vous êtes un homme, il est probable que vous passiez moins de temps à cuisiner qu’une femme. Le temps moyen consacré à la cuisine, chez les personnes en couple avec ou sans enfants, est de 50 à 59 minutes pour les femmes, contre 15 à 18 minutes pour les hommes. Mais quand il s’agit de cuisiner au restaurant, de façon professionnelle… comme l’ont formulé le collectif les Insoumuses en 1976, « Les femmes font de la cuisine gratuite, les hommes de la cuisine rentable ». Est-ce toujours vrai aujourd’hui ? 

    Dans la première partie de cet épisode consacré aux liens entre masculinité et nourriture, Nora Bouazzouni, journaliste et autrice culinaire, fait le point sur le genre et le fait de cuisiner. 

    Pourquoi quand on entend « cuisinier », on pense à un chef étoilé, alors que quand on dit « cuisinière », on pense à la dame de la cantine ? Réputé particulièrement misogyne et violent, le milieu de la restauration a-t-il connu son moment #MeToo ? Pourquoi y’a-t-il plus de chefs que de cheffes dans les classements internationaux des meilleurs restaurants ? Le fait d’être élevé comme un garçon créé-t-il une relation différente à la nourriture ? 

    OEUVRE DE L’INVITÉE

    « Faiminisme : quand le sexisme passe à table » de Nora Bouazzouni, publié aux éditions Nourifurtu.

    RÉFÉRENCES DE L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références citées dans l’épisode sur le site www.binge.audio.

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 18 mai 2020 à domicile. Réalisation et mixage : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • La pandémie en cours, au delà de ses effets sanitaires directs, bouscule tout un tas d'aspects de nos sociétés. Si l'on prend, au hasard, le prisme du genre pour regarder la situation actuelle, on s'aperçoit très vite que les femmes et les hommes ne vivent ni la maladie, ni le confinement de la même façon. Comment et pourquoi cette crise inédite met en lumière les inégalités flagrantes qui persistent entre les genres ?

    Victoire Tuaillon et Thomas Rozec, de Programme B, font le point, grâce à une sélection de textes publiés pendant cette période.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez tous les articles cités sur www.binge.audio

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet épisode a été produit en avril 2020 à domicile. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pourquoi en France les hommes sont-ils plus riches que les femmes ? Et pourquoi le sont-ils de plus en plus ? 

    Si les inégalités de revenus sont bien connues, on ignore souvent que les inégalités de patrimoine entre hommes et femmes sont en train d’augmenter en France. L’inégalité patrimoniale entre hommes et femmes est passée de 9% en 1998 à 16 % en 2015.

    Céline Bessière est professeure de sociologie à l’Université Paris Dauphine, Sibylle Gollac est sociologue et chercheuse au CNRS. Elles signent ensemble un livre, Le Genre du Capital, publié aux éditions La Découverte, résultat de quinze ans de recherche passées à fouiller dans les rapports statistiques, s’entretenir avec des notaires, des avocats et des juges. 

    Dans cet épisode, elles expliquent et démontrent les mécanismes qui favorisent l’appropriation masculine du capital et leur lien avec les inégalités entre classes sociales. Il est question de travail domestique, des origines des inégalités de revenus entre hommes et femmes, de pension alimentaire et d’héritage.

    Elles montrent comment le droit est appliqué de telle sorte à ne pas fragiliser les patrimoines masculins. Le fait qu'une famille puisse transmettre sa richesse de génération en génération passe par l'intérêt des pères, des fils et des maris contre celui des mères, des filles et des épouses. La transmission des inégalités de richesse entre classes sociales, de génération en génération, repose sur cette appropriation masculine du capital.

    A la fin de l’épisode, on se demande quelles seraient les politiques publiques à mener pour contrer ces effets, et aussi ce que nous pouvons faire, chacun et chacune à notre niveau, pour tenter d’échapper à ces mécanismes.

    RÉFÉRENCES ET CHIFFRES

    Retrouvez les références et données chiffrées cités pendant l'entretien sur www.binge.audio

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 27 février 2020 dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e), l’introduction et la conclusion ont été enregistrées le 20 avril 2020. Réalisation et mixage : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pourquoi les personnes qui aujourd’hui inventent, codent, designent, programment les logiciels, les algorithmes, les applications, et les machines que nous utilisons tous les jours sont-elles en très grande majorité des hommes ? Qu’y a-t-il de si masculin en informatique ? Comment, alors que l’informatique était un secteur mixte jusque dans les années 80, est-elle devenu un truc de mecs ?

    Quelles politiques efficaces mettre en place pour que que ce domaine devenu indispensable à nos vies devienne enfin mixte ?

    Entretien avec Isabelle Collet, informaticienne, enseignante-chercheuse à l’université de Genève, et autrice de « Les oubliées du numérique » (Le Passeur, 2019).

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références des chiffres, personnalités, rapports et recommandations citées dans l'épisode sur www.binge.audio

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 20 janvier 2020 dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e), l’introduction et la conclusion ont été enregistrés le 18 mars 2020. Prise de son, réalisation et mixage : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans la suite de cet entretien, Iris Brey expose le coeur de sa thèse sur le regard féminin à l’écran : à quoi peut-on le reconnaître ? Qu’est-ce que cela change à notre expérience de spectateurice ? Pourquoi est-ce qu’il ne s’agit pas d’une censure, mais au contraire d’une chance pour l’art cinématographique ?  

    Le female gaze n’est pas l’inverse du male gaze, il peut être produit quel que soit le genre du réalisateur ou de la réalisatrice. Il ne s’agit pas d’objectifier les hommes comme on objectifie les femmes, mais bien de tout réinventer : la manière de filmer, de raconter des histoires, de les évaluer en terme critique… et d’enseigner le cinéma ! 

    LES OEUVRES DONT IL EST QUESTION DANS L’ÉPISODE

    « Titanic »de James Cameron (1997), « Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma (2019), la série « La servante écarlate » par Bruce Miller (2017) pour Hulu, tirée du roman de Margaret Atwood, la série « I Love Dick » par Jill Soloway et Sarah Gubbins pour Amazon Video (2017), tirée d’un livre de Chris Kraus paru en 1997 et traduit en français en 2016 (éditions Flammarion), le film « Madame a des envies » d’Alice Guy (1906), qu’on peut visionner ici : https://www.youtube.com/watch?v=arIMC0qSyHw, « Cléo de 5 à 7 » d’Agnès Varda (1962), « Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce, 1080 Bruxelles » de Chantal Akerman (1975), « A bout de souffle » de Jean-Luc Godard (1960)

    OEUVRES RECOMMANDÉES

    Iris Brey recommande « Wanda » de Barbara Loden (1970) et « Simone Barbès ou la Vertu » de Marie-Claude Treilhou (1980)

    Victoire Tuaillon recommande l’écoute du podcast Mansplaining, du journaliste Thomas Messias et la fréquentation du site Le Genre et l’écran, qui se propose de faire une critique féministe des productions audiovisuelles.

    OEUVRES DE L’INVITÉE

    « Sex and the series » 2016 (éd. L’Olivier)

    « Le regard féminin : une révolution à l’écran » 2020 (éd. L’Olivier)

    LE TEST DU FEMALE GAZE, selon Iris Brey

    1 / Il faut que le personnage principal s’identifie en tant que femme.

    2/ Que l’histoire soit racontée de son point de vue.

    3/ Que son histoire remette en question l’ordre patriarcal.

    4/ Que grâce à la mise en scène, le spectateur ou la spectatrice ressente l’expérience féminine.

    5/ Si les corps sont érotisés, le geste doit être conscientisé.

    6/ Le plaisir des spectateurs ne découle pas d’une pulsion scopique.

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e). Prise de son et réalisation : Quentin Bresson. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans cet épisode, il est question de cinéma et de séries télévisées vues par le prisme du genre. Victoire Tuaillon s’entretient avec Iris Brey, spécialiste de la représentation du genre et des sexualités à l’écran, critique de séries et de cinéma, enseignante à l’université de Californie à Paris, et autrice de « Le regard féminin : une révolution à l’écran » (éditions de L’Olivier). 

    Dans cette première partie, elles discutent de ce qu’est le male gaze, c’est à dire le regard masculin : à quoi est-ce qu’il correspond concrètement, en terme d’esthétique, de choix de mise en scène et de cadrage ? Où en est-on de la parité dans l’industrie cinématographique et pourquoi aujourd’hui encore, la majorité des films produits sont financés et réalisés par des hommes ? 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur www.binge.audio

    CRÉDITS

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e). Prise de son et réalisation : Quentin Bresson. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.