Episodes

  • 20 juin 2024 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Un Nouveau Front Populaire s’est constituĂ© autour de l’extrĂȘme-gauche pour faire barrage au Rassemblement National lors des lĂ©gislatives Ă  venir. Le Parti Socialiste l’a rejoint en dĂ©pit des nombreux dĂ©rapages de LFI pendant la campagne pour les Ă©lections europĂ©ennes.

    C’est l’occasion de rappeler que la gauche n’a jamais Ă©tĂ© immunisĂ©e contre l’antisĂ©mitisme.

    De Proudhon à Rassinier, de JaurÚs à Thorez, en passant par Déat et Doriot, la gauche a aussi su produire des antisémites, et parmi les pires.

    La violence de la campagne Ă©lectorale pour les europĂ©ennes focalisĂ©e sur Gaza, le parti pris grossiĂšrement anti-israĂ©lien, la prĂ©sentation du Hamas comme un mouvement de rĂ©sistance, la participation Ă  des manifestations appelant Ă  la destruction d’IsraĂ«l, la vision d’un antisĂ©mitisme « rĂ©siduel » quand les actes anti-juifs explosent, l’accueil Ă  sa descente d’avion en France de Salah Hamouri (condamnĂ© pour terrorisme en IsraĂ«l), la prĂ©sentation des Juifs comme le peuple dĂ©icide ne sont que quelques illustrations de l’antisĂ©mitisme et de l’antisionisme (qui ne font qu’un) qui se sont ancrĂ©s et banalisĂ©s Ă  gauche.

    Il faut savoir poser les mots sur les maux de notre société : le Nouveau Front Populaire est un Nouveau Front Populiste.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 23 mai 2024 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Le 21 mai 2024, le procureur gĂ©nĂ©ral de la CPI a dĂ©clarĂ© son intention de faire Ă©mettre des mandats d’arrĂȘts internationaux contre Benjamin Netanyahou et Yoav Gallant au mĂ©pris du principe de complĂ©mentaritĂ© de la CPI et ce alors que depuis le dĂ©but du conflit, IsraĂ«l :

    - a fait entrer plus de 500.000 tonnes de nourritures, d’eau, de matĂ©riel mĂ©dical Ă  Gaza ;

    - prévient les civils gazaouis des bombardements pour éviter le maximum de pertes civiles ;

    - Ă©vacue les zones de combats avant de s’y engager ;

    - et rĂ©duit ainsi le ratio combattant/civil tuĂ© Ă  1 pour 1, le taux le plus faible des conflits en zones urbaines dans un contexte oĂč le Hamas se sert de sa population comme autant de boucliers civils.

    Ce ratio Ă©tait de 3 civils pour un combattant tuĂ© en Syrie et en Irak et la CPI n’a pas dĂ©cernĂ© un mandat d’arrĂȘt international contre François Hollande ni contre Bashar el Assad.

    En ignorant ces Ă©lĂ©ments pour mettre sur un mĂȘme plan les dirigeants d’une dĂ©mocratie qui se dĂ©fend dans une guerre qu’on lui a dĂ©clarĂ© et les dirigeants d’une organisation terroriste qui a spĂ©cifiquement assassinĂ©, mutilĂ©, violĂ©, kidnappĂ© des civils, le procureur de la CPI donne une prime au terrorisme. C’est indigne et immoral. C’est surtout dangereux pour la dĂ©mocratie.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • 16 mai 2024 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    A 3 semaines des Ă©lections europĂ©ennes, LFI ne fait campagne que sur IsraĂ«l l’accusant de gĂ©nocide et de colonisation.

    C’est juridiquement et factuellement faux.

    Pour qu’il y est un gĂ©nocide, il faut :

    1/ une volonté

    2/ de détruire en tout ou partie par des actes précisés au Statut

    3/ un groupe national, ethnique, racial ou religieux

    Or si tant est que les palestiniens constituent un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ce qui est par ailleurs remis en cause par Mosab Hassan Youcef, ancien membre du Hamas et fils de l’un des fondateurs du Hamas, il n’y a de toute façon pas d’intention gĂ©nocidaire contre les palestiniens tout simplement parce que IsraĂ«l ne combat pas les palestiniens en tant que tels, IsraĂ«l combat le Hamas.

    Quant au nombre de morts palestiniens sur lequel s’appuie LFI et les autres, ils sont faux, tellement faux que le Hamas lui-mĂȘme est revenu sur ses propres chiffres et que l’UNICEF a Ă©galement rĂ©duit le nombre de morts avancĂ© sans vĂ©rification.

    Pour ce qui est de l’accusation de colonisation de quoi, il convient de prĂ©ciser :

    - qu’il n’y a plus un israĂ©lien Ă  Gaza depuis 2005, sauf les otages malheureusement.

    - Que les kibboutzim ravagĂ©s le 7 octobre Ă©taient en territoire israĂ©lien, Ă  l’intĂ©rieur des frontiĂšres internationalement reconnues ;

    - Que les israéliens assassinés, mutilés, brûlés vifs, violés, kidnappés étaient des pacifistes de gauche qui accompagnaient chaque jour des gazaouis dans les hÎpitaux israéliens et les faisaient travailler chez eux, avec eux.

    S’il y a eu un gĂ©nocide, c’était le 7 octobre. Si IsraĂ«l n'avait pas arrĂȘtĂ© les terroristes, ils auraient continuĂ© Ă  massacrer, Ă  dĂ©truire tout ce qui Ă©tait juif parce que juif. C’est ça un gĂ©nocide.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 2 mai 2024 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Officiellement au soutien des palestiniens, les blocages des universités sont en réalité, volontairement ou non, des manifestations pro-Hamas.

    L'interdiction faite aux professeurs et étudiants Juifs de pénétrer sur les campus, les agressions physiques, les slogans haineux en témoignent.

    Petit rappel de sciences politiques : il y a 2 ans, la Russie envahissait l’Ukraine faisant des dizaines de milliers de morts, en Chine ce sont 1 millions d’Ouighours – des musulmans – qui sont internĂ©s dans des camps de rĂ©Ă©ducation, en Iran, ce sont des centaines d’étudiants et de manifestants iraniens, y compris des mineurs et de nombreuses jeunes femmes, qui ont Ă©tĂ© tuĂ©s, emprisonnĂ©s, torturĂ©s, violĂ©s par le rĂ©gime des mollahs depuis l’assassinat de Mahsa Ahmini, le 16 septembre 2022.

    Aucun de ces mĂȘmes Ă©tudiants n'a bloquĂ© son universitĂ©, interdit l’accĂšs aux Ă©tudiants russes, chinois ou iraniens et exigĂ© la fin des partenariats avec les universitĂ©s amĂ©ricaines.

    Il n’y a qu’IsraĂ«l et, par ricochet, les Juifs qui subissent ce genre de traitement. Pourquoi ? La rĂ©ponse est dans la question.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 18 avril 2024 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Dans la nuit du 13 au 14 avril, l'Iran tirait plus de 300 missiles et drones tirĂ©s sur IsraĂ«l au prĂ©texte de venger l'Ă©limination de plusieurs hauts gradĂ©s des gardiens de la rĂ©volution Ă  Damas le 1er avril dernier. En France, l’extrĂȘme-gauche, prenait immĂ©diatement position contre IsraĂ«l en dĂ©clarant que c'est IsraĂ«l qui avait dĂ©clarĂ© la guerre Ă  l’Iran en bombardant une extension de son consulat.

    C’est faux :

    - d’une part, parce que ce bĂątiment abritait un centre militaire des gardiens de la rĂ©volution et reprĂ©sentait donc une cible opĂ©rationnelle et non une mission diplomatique,

    - d’autre part, parce que Mohammad Zahedi, l’un des gĂ©nĂ©raux tuĂ©s Ă  Damas, a jouĂ© un rĂŽle crucial dans les massacres du 7 octobre, en tĂ©moigne l’hommage qui lui a Ă©tĂ© rendu par le Conseil de la coalition des forces de la rĂ©volution islamique, une organisation Ă©troitement liĂ©e au guide suprĂȘme iranien,

    - Enfin parce que c’est l’Iran qui, dĂšs 1979, s’est jurĂ© de dĂ©truire IsraĂ«l, a crĂ©Ă© le Hezbollah en 1982 pour s’en servir contre l’Etat HĂ©breu et finance depuis des annĂ©es les organisations terroristes palestiniennes comme le Hamas ou encore la milice Houthi au YĂ©men.

    Certains pays arabes ont apportĂ© un soutien tactique et/ou militaire Ă  IsraĂ«l. Peut-ĂȘtre un signe d'une prise de conscience du vĂ©ritable danger dans la rĂ©gion.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 28 mars 2024 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Lundi 25 mars 2024, le conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU a votĂ© une rĂ©solution appelant au cessez-le-feu immĂ©diat Ă  Gaza et Ă  la libĂ©ration inconditionnelle et immĂ©diate des otages. Les États-Unis se sont abstenus. Ça ressemble Ă  une bonne rĂ©solution, ça a la couleur d’une bonne rĂ©solution mais ce n’est pas une bonne rĂ©solution.

    En ne conditionnant pas le cessez-le-feu Ă  la libĂ©ration des otages, ce texte met sur un mĂȘme plan IsraĂ«l, un État dĂ©mocratique qui se dĂ©fend contre une attaque terroriste massive, et le Hamas, une organisation terroriste islamiste.

    Or c’est bien le Hamas qui a dĂ©clenchĂ© cette guerre contre IsraĂ«l.

    C’est le Hamas qui se sert des gazaouis comme de boucliers humains et des hĂŽpitaux comme des bases opĂ©rationnelles.

    C’est le Hamas qui pille l’aide humanitaire dont plusieurs milliers de tonnes attendent Ă  l’intĂ©rieur de Gaza d’ĂȘtre distribuĂ©es par les agences de l’ONU qui ne le font pas.

    Le Hamas ne veut pas la paix avec Israël.

    La seule possibilitĂ© d’un cessez-le-feu durable passe par la destruction opĂ©rationnelle du Hamas et c’est Ă  Rafah que se trouvent les 4 derniers bataillons du groupe terroriste et ses chefs militaires, Yahya Sinwar et Mohamed Deif, et probablement aussi les otages.

    Cette opération à Rafah semble donc inéluctable, peu importe les résolutions de l'ONU.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 14 mars 2024 – Interview Me Oudy Bloch – OJE / RadioJ

    Depuis plus de 3000 ans, les Juifs peuplent la terre d’IsraĂ«l sans discontinuer.

    A partir du 8Ăšme siĂšcle avant notre Ăšre, la terre d’IsraĂ«l a Ă©tĂ© envahie par les assyriens, les babyloniens, les perses, les grecs, les hasmonĂ©ens, les romains, les byzantins, les arabes, les croisĂ©s, les mamelouks, les ottomans et les britanniques.

    Le nom historique de ce que l’on appelle la « Cisjordanie » c’est la JudĂ©e Samarie et « JudĂ©e » vient de l’hĂ©breu « Yehuda » qui signifie « Juif ». Quant au nom de « Palestine », il a Ă©tĂ© inventĂ© et imposĂ© par l’empereur romain Hadrien Ă  la JudĂ©e pour tenter d’effacer tout lien entre le peuple Juif et IsraĂ«l.

    Lorsque l’on prend un peu de recul historique et gĂ©ographique, on se rend compte que ce ne sont pas les Juifs qui ont colonisĂ© la « Palestine » mais au contraire toute une sĂ©rie de peuples qui ont colonisĂ© IsraĂ«l au fil des siĂšcles. Nier cette rĂ©alitĂ© notamment avec le slogan gĂ©nocidaire « From the river to the sea, Palestine will be free », c’est aussi ça la « Cancel culture ». On vous efface, vous n’existez plus. Ce rĂ©visionnisme historique Ă  des fins idĂ©ologiques est un poison qui corrompt tout parce qu’il permet tout. Il permet de faire des Juifs des imposteurs, des voleurs de terres, des empoisonneurs de puits, des tueurs d’enfants, il permet de tout rĂ©Ă©crire et justifie ainsi toutes les violences.

    Mais de la mĂȘme façon que les aborigĂšnes sont les indigĂšnes d’Australie et qu’il ne viendrait Ă  l’idĂ©e d’aucun de ces dĂ©coloniaux de leur dĂ©nier les liens et les droits qu’ils ont sur ce territoire, et bien les indigĂšnes d’IsraĂ«l, ce sont les Juifs et eux aussi ont des liens et des droits sur la terre d’IsraĂ«l.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 29 fĂ©vrier 2024 – Interview Me Oudy Bloch – OJE / RadioJ

    Les belles Ăąmes toujours si sensibles aux malheurs du monde et des palestiniens en particulier (et que l’on n’entend jamais sur les rohingyas, les ouĂŻghours ou les minoritĂ©s chrĂ©tiennes ou hindoues au Pakistan), font preuve d’une sensibilitĂ© hĂ©miplĂ©gique qui exige la protection des civils gazaouis mais pas celle des otages israĂ©liens dont elles n’arrivent toujours pas Ă  appeler Ă  la libĂ©ration inconditionnelle comme elles n’ont pas rĂ©ussi Ă  dĂ©noncer les violences sexuelles abominables du Hamas.

    « IsraĂ©lien » est devenu synonyme de nazi, mĂȘme pour le bĂ©bĂ© Kfir 9 mois et son frĂšre Ariel 4 ans enlevĂ©s avec leurs parents, ou Noya Kalderon, une adolescente autiste de 12 ans et sa grand-mĂšre Carmela, 80 ans, Ă©gorgĂ©es ensemble Ă  Nir Oz.

    Ignorent-ils que le Hamas dĂ©tourne activement et de façon massive l’aide humanitaire destinĂ©e aux gazaouis, que Khaled Mechaal, IsmaĂ«l Haniyeh et Moussa Abou Marzouk, les plus hauts responsables du Hamas, cumuleraient Ă  eux trois plus de 10 milliards de dollars de richesse personnelle, que les dons servent aussi Ă  payer les terroristes du Hamas et des autres groupes terroristes palestiniens ?

    VoilĂ  oĂč passe l’argent de la communautĂ© internationale. VoilĂ  ce que ces belles Ăąmes si sensibles ne veulent pas voir.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 15 fĂ©vrier 2024 – Interview Me Oudy Bloch – OJE / RadioJ

    Le 7 octobre 2023, des centaines de civils palestiniens se sont introduits en Israël à la suite des terroristes notamment pour piller les kibboutz et parfois, comme cela a été le cas de Nili Margalit, une résidente du kibboutz Nir Oz, enlever un israélien pour le revendre ensuite au Hamas.

    Depuis la libĂ©ration d’une partie des otages en novembre 2023, on a appris que plusieurs d’entre eux avaient Ă©tĂ© dĂ©tenus chez des civils puis dans un hĂŽpital et que l’otage russo-israĂ©lien Roni KrivoĂŻ, qui avait rĂ©ussi Ă  s’enfuir, avait Ă©tĂ© rattrapĂ© par des civils qui l’ont livrĂ© au Hamas.

    L’implication de civils gazaouis dans les attaques terroristes et la dĂ©tention d’otages semble donc aujourd’hui parfaitement actĂ©e.

    Dans une sociĂ©tĂ© gazaouie aux mains du Hamas depuis 2007, dans laquelle l’idĂ©ologie antisĂ©mite consubstantielle au groupe terroriste a Ă©tĂ© diffusĂ©e notamment dans les Ă©coles et dans les Ă©missions de tĂ©lĂ©vision destinĂ©es Ă  la jeunesse, cette imprĂ©gnation n’est pas surprenante.

    Il faudra du temps et de la volontĂ© pour dĂ©sidĂ©ologiser toute une partie d’une population Ă  qui on a enseignĂ© la haine des Juifs.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 1er fĂ©vrier 2024 - Interview Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    L'UNRWA est la seule agence de l'ONU dédiée à une seule catégorie de réfugiés : les palestiniens.

    L'UNRWA est la seule agence de l'ONU à octroyer un statut de réfugié trans-générationnel : aux palestiniens.

    L'UNRWA est infiltrée par les groupes terroristes Hamas et Jihad Islamique et la haine des Juifs y est enseignée dans ses écoles.

    L'UNRWA perpétue le statut précaire des palestiniens et un état de guerre contre Israël avec le soutien implicite, volontaire ou non, de ses donateurs.

    L'UNRWA fait partie du problĂšme, pas de la solution.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 11 janvier 2024 - Interview Me Oudy BLOCH - OJE / RadioJ

    Le 29 dĂ©cembre 2023, l’Afrique du Sud a dĂ©posĂ© une plainte contre IsraĂ«l devant la CIJ pour gĂ©nocide contre les Palestiniens de Gaza.

    Une approche objective des faits suffirait Ă  mettre Ă  mal cette plainte ignominieuse.

    Le crime de gĂ©nocide nĂ©cessite d’avoir Ă©tĂ© commis dans l'intention de dĂ©truire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux.

    Or contrairement au Hamas qui assassine, viole, mutile, kidnappe des Juifs parce qu’ils sont Juifs, IsraĂ«l ne se bat contre les palestiniens parce qu’ils sont palestiniens mais contre des terroristes qui se trouvent ĂȘtre palestiniens.

    En outre on a rarement vu un État gĂ©nocidaire laisser rentrer de l’aide humanitaire, avertir la population qu’il allait lancer une opĂ©ration terrestre, lui laisser 3 semaines pour quitter les zones de combat via des corridors sĂ©curisĂ©s, ou encore l’informer des bombardements Ă  venir. Or, c’est ce qu’a toujours fait IsraĂ«l.

    Enfin, cette plainte passe sous silence le fait que le Hamas se sert activement de sa population comme d’un bouclier humain et pille mĂ©thodiquement l’aide humanitaire, aggravant ainsi grandement sa situation.

    Cette accusation infamante de gĂ©nocide ne tient donc pas. Pour autant, chaque annĂ©e l’ONU vote plus de rĂ©solutions contre IsraĂ«l que contre tous les autres pays du monde rĂ©unis, cela doit conduire IsraĂ«l Ă  la prudence.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 28 dĂ©cembre 2023 - Interview Me Oudy BLOCH - OJE / RadioJ

    Une « Lettre ouverte du monde de la culture à Emmanuel Macron pour un cessez-le-feu immédiat et permanent à Gaza » :

    qui ne mentionne ni le Hamas ni les atrocités commises par les terroristes,

    qui appelle "au retour" des otages et non Ă  leur libĂ©ration, comme s'ils Ă©taient partis d'eux-mĂȘmes Ă  Gaza,

    qui accuse Israël d'apartheid en effaçant 20% de la population israélienne, arabe musulmane, chrétienne, druze...

    Une indignation à géométrie variable au mépris de la réalité du terrain.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 14 dĂ©cembre 2023 - Interview Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Lorsqu'Emmanuel Macron enjoint à Israël de trouver un cessez-le-feu et une solution politique, il ignore une certaine réalité.

    12 décembre 2022, Mahmoud Al Zahar : « Nous ne libérerons pas uniquement notre terre (la Palestine), les 510 millions de km2 de la planÚte seront soumis à un systÚme sans sionisme et sans la chrétienté perfide ».

    24 octobre 2023, Ghazi Hamad : « Nous recommencerons l’attaque du 7 octobre encore et encore jusqu’à ce qu’IsraĂ«l soit annihilĂ© ».

    Conclusion : on ne peut pas Ă©changer la paix contre un territoire avec quelqu’un qui ne
    veut ni la paix ni le territoire.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 30 novembre 2023 - Interview de Me Oudy BLOCH - OJE / RadioJ

    Le 7 octobre 2023, les terroristes du Hamas avaient aussi pour instruction de violer les femmes et ils l'ont fait, avec une sauvagerie sidérante.

    En dĂ©pit des preuves mĂ©dico-lĂ©gales et des tĂ©moignages glaçants, en dĂ©pit des condamnations unanimes des viols comme armes de guerre dans tous les conflits, les grandes organisations fĂ©ministes ont fait preuve d'un silence assourdissant et coupable concernant les victimes israĂ©liennes. Certaines de ces "fĂ©ministes" ont mĂȘme niĂ© la rĂ©alitĂ© des exactions commises.

    L'idéologie a pris le pas sur un féminisme qui exclut les seules femmes juives.

    Une honte pour ces activistes et une trahison de ce combat si nécessaire contre les violences faites aux femmes.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 16 novembre 2023 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    Face à l'explosion des actes antisémites en France depuis le 7 octobre 2023 (plus de 1500 en un mois), une grande marche contre l'antisémitisme a été organisée par les présidents du Sénat et de l'Assemblée Nationale le 12 novembre 2023.

    La France Insoumise a refusé d'y participer, y voyant un soutien "au nettoyage ethnique à visée génocidaire en cours à Gaza".

    Un gĂ©nocide Ă  Gaza ? Un mensonge factuel et juridique mais plus rien n'Ă©tonne de la part d'une extrĂȘme-gauche depuis longtemps Ă  la dĂ©rive.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 2 novembre 2023 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    En adoptant une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat en raison des victimes civiles à Gaza :

    sans condamner le Hamas pour le massacre de 1400 civils israéliens, ni pour l'enlÚvement
    de 240 otages, dont des enfants et des bĂ©bĂ©s, sans mĂȘme mentionner le mot « Hamas », sans reconnaĂźtre le droit d'IsraĂ«l Ă  se dĂ©fendre contre le terrorisme en omettant de prĂ©ciser que d’une part, IsraĂ«l ne vise jamais intentionnellement les populations civiles contrairement au Hamas et d’autre part, c’est bien le Hamas qui empĂȘche les civils de fuir les combats et se terre ensuite dans les hĂŽpitaux, les Ă©coles, les quartiers rĂ©sidentiels laissant les gazaouis risquer leurs vies

    l'ONU a, une fois de plus, illustré son insondable lùcheté et une soumission qui est tout à son déshonneur.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • 19 octobre 2023 - Interview de Me Oudy Bloch - OJE / RadioJ

    12 jours aprÚs les massacres du groupe terroriste Hamas contre des civils israéliens.


    Alors que le Hamas accuse IsraĂ«l d’avoir bombardĂ© un hĂŽpital Ă  Gaza, les analyses soulignent la responsabilitĂ© du Jihad Islamique.

    Alors que la communautĂ© internationale appelle IsraĂ«l Ă  la retenue, l’Etat hĂ©breu – en dĂ©pit des abjections du Hamas – incite les gazouis Ă  quitter les zones de combat et les prĂ©vient des frappes Ă  venir. Le Hamas, lui, bloque les routes et utilise sa population comme des boucliers humains.

    Alors que certains tentent de justifier les massacres du Hamas par la « colonisation » et « l’occupation », l’Histoire nous apprend que les pogroms anti-Juifs Ă  JĂ©rusalem en 1920 et Ă  HĂ©bron en 1929 ont eu lieu sans « colonisation » ni « occupation » sans mĂȘme l'existence de l’État d’IsraĂ«l (DĂ©claration d'indĂ©pendance en 1948). Ce n’est pas une question de territoire, c’est une
    question de haine, la haine des Juifs.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • Par Me Oudy Bloch

    La mort tragique de la journaliste Shirin Abu Akleh Ă  JĂ©nine la semaine derniĂšre a fait l'objet, dans la plupart des mĂ©dias, d'accusations hĂątives, sans fondement ni enquĂȘte contre IsraĂ«l.

    Chronique sur l'imprégnation dans les médias d'une doxa anti-israélienne.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • Par Me Oudy Bloch

    Commission d'enquĂȘte internationale sur (contre) IsraĂ«l : l’ONG UN Watch demande la rĂ©cusation de sa prĂ©sidente.

    Suite aux derniĂšres violences entre palestiniens et israĂ©liens en mai 2021, le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU a crĂ©Ă© une commission d’enquĂȘte internationale.

    PrĂ©tendument indĂ©pendante, ses PrĂ©sident et membres prĂ©sentent de lourds passifs anti-israĂ©liens et son mandat pose comme postulat de dĂ©part la culpabilitĂ© d’IsraĂ«l.

    Un processus onusien biaisé, classique et désespérant dont on connaßt par avance le résultat.

    DĂ©cryptage.


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  • Par Me Oudy Bloch

    « Israël Apartheid » : une accusation grotesque faite sous couvert d'une solidarité de façade avec les Palestiniens mais motivée en réalité par une haine obsessionnelle d'Israël.

    En effet, tous les citoyens israĂ©liens, quelle que soit leur culture, couleur, religion, idĂ©es politiques, orientation sexuelle ont les mĂȘmes droits. Des israĂ©liens musulmans, druzes, chrĂ©tiens sont hauts gradĂ©s dans l'armĂ©e ou la police, dĂ©putĂ©s, juges, ambassadeurs. Il y a mĂȘme un ministre arabe musulman islamiste dans le gouvernement actuel, et l’arabe est une langue officielle du pays.

    Chaque annĂ©e, des dizaines de milliers de patients palestiniens sont soignĂ©s en IsraĂ«l et chaque semaine des centaines de milliers de palestiniens vont travailler en IsraĂ«l. 93 % des palestiniens de JĂ©rusalem-Est prĂ©fĂšrent ĂȘtre sous contrĂŽle israĂ©lien que palestinien.

    L’inverse, en revanche, n’est pas vrai. La loi palestinienne punit de mort la vente de terres Ă  des Juifs et, en 2013, Mahmoud Abbas dĂ©clarait qu’aucun israĂ©lien ne serait tolĂ©rĂ© dans un futur État palestinien.

    Alors de quel apartheid parle-t-on ?


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.