Episodes

  • Benjamin Biolay est le nouvel invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde », à l'occasion de la sortie de son nouvel album « Grand Prix ». Le chanteur a répondu depuis son appartement du VIe arrondissement parisien aux questions de la journaliste et productrice Géraldine Sarratia. Benjamin Biolay y évoque son enfance à Villefranche-sur-Saône, l'odeur des merguez aux abords du stade de foot et celle des gitanes filtre qu'il achetait pour sa mère ; son départ pour Lyon et ses années au conservatoire. Il décrit la passion de son père pour la musique romantique allemande ; ses premières compositions à l'âge de 14/15 ans ; son amour alors de la pop anglaise des Beatles à The Smiths. Et revient sur sa rencontre décisive avec Hubert Mounier, le chanteur de L'Affaire Louis' Trio. Il dit son admiration pour les crooners de Sinatra à Jim Morrison, son amour pour Marilyn Monroe ou l'écrivain Scott Fitzgerald. Aborde son rapport à l'Amérique, sa fascination pour les premiers romans de Bret Easton Ellis ou les disques des Strokes ; son statut de chanteur, sa relation à la nuit et pourquoi il a décidé de maintenir la sortie de son premier single en plein confinement. Enfin, se proclamant imperméable au goût des autres, il chante les louanges de Frank Ocean et de Chet Baker, « l'esthète absolu» et dénonce l'obscénité d'une partie de la politique menée par le gouvernement.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Jean Touitou est le nouvel invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Le fondateur de la marque A.P.C. a répondu depuis son appartement du VIIe arrondissement parisien aux questions de la journaliste et productrice Géraldine Sarratia. Jean Touitou y évoque son enfance en Tunisie, son goût de la musique, de la lumière ; son départ pour la France alors que commence la décolonisation ; sa découverte du design sous influence d'un père qui travaille dans le cuir. Dans les années soixante, il se passionne pour Bob Dylan, Samuel Beckett, Guy Debord, se lie avec André, le fils de l'éditeur Jérôme Lindon, et intègre l'Organisation communiste internationaliste. La décennie suivante, il abandonne la révolution par « lassitude », voyage puis intègre Kenzo avant de fonder quelques années plus tard A.P.C. Il décrit l'ambition qu'il avait pour la mode, son rejet de l'esthétique des années 1980 et son acceptation progressive de la laideur. Il décrypte pour finir le goût de l'époque – la célébrité, l'emballage, le marketing – , constate l'absence d'approche radicale et aborde, le temps d'une anecdote savoureuse, son amitié avec le rappeur Kanye West.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Paul B. Preciado est le nouvel invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». En plus de l'épisode traditionnel, le philosophe et essayiste a répondu à distance depuis son appartement du XXe arrondissement parisien aux questions de la journaliste et productrice Géraldine Sarratia sur la pandémie de Covid-19. Paul B. Preciado évoque la manière dont les outils numériques transforment l'espace domestique et s'inquiète de l'universalisation de la violence subie désormais par tous les corps de la société jusqu'à la planète comme corps vivant elle-même. Il revient sur l'influence du fordisme sur l'esthétique de la modernité – valorisation de la surproduction, la surconsommation, la vitesse – et s'interroge sur la nécessité de faire émerger un nouveau désir alternatif pour pouvoir rompre avec le «régime capitaliste patriarco-colonial ». Pour cela, il propose de s'appuyer sur tous les corps minorés qui ont appris à survivre dans un contexte où tout ce qu'ils étaient était nié par la norme. Enfin, il questionne la manière dont la pandémie change notre rapport au corps, la disparition progressive de la peau dans l'espace public, sans visages, notre devenir machine. Il note la montée d'une différenciation corps contaminant / non contaminant qui prend le pas sur celle séparant le masculin et le féminin. Il avance pour finir qu'un nouvel érotisme devrait émerger de cette crise qui en plus d'être sanitaire, politique et économique et tout aussi esthétique, appelant à réinventer nos imaginaires.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Paul B. Preciado est le nouvel invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Le philosophe et essayiste a répondu à distance depuis son appartement du XXe arrondissement parisien aux questions de la journaliste et productrice Géraldine Sarratia, à l'occasion de la sortie prochaine de son livre Je suis un monstre qui vous parle. Paul B. Preciado y évoque son enfance à Burgos, dans l'Espagne franquiste, entre un père garagiste et une mère couturière. Il revient sur son éducation catholique et son initiation à la philosophie, sa filiation avec les écrits de Jean Genet et Michel Foucault, sa libération à Madrid puis à New York à l'occasion de la découverte de la culture queer et d'identités dissidentes, sa transition de femme à homme trans, son admiration pour Annie Sprinkle, Leslie Feinberg et Barbara Hammer qui l'ont aidé à devenir l'homme qu'il est aujourd'hui, la révélation qu'a représenté pour lui le cinéma d'Antonioni et de Pasolini, deux réalisateurs qui ont bouleversé son rapport à l'espace et au corps. Il déconstruit la notion de genre et de bon goût pour appeler à l'invention d'autres esthétiques de vie moins normées.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Florence Loiret Caille est la nouvelle invitée du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». L'actrice a répondu à distance depuis son appartement du XIXe arrondissement parisien aux questions de la journaliste et productrice Géraldine Sarratia, à l'occasion de la diffusion de la saison 5 de la série Le Bureau des légendes sur Canal+. Florence Loiret Caille y évoque ses premières semaines de confinement et les montagnes russes émotionnelles traversées après deux semaines de sidération. Elle revient aussi sur les odeurs de son enfance en l'Indonésie, au Caire en Égypte et dans le Berry où vivait sa grand-mère entre un père géologue, amoureux de la terre, et une mère, prof de français, plus intellectuelle ; sur son installation plus tard à Saint-Germain-en-Laye. Elle raconte sa vocation d'actrice, le choc qu'a représenté pour elle la découverte du théâtre du soleil d'Ariane Mnouchkine, comment Claire Denis l'a convertie au cinéma avec Trouble Every Day. Elle parle de son goût pour la littérature, Marguerite Duras notamment, de la précarité de son métier, de sa fascination pour la marge, de son rôle dans Le Bureau des légendes, de son rapport aux réseaux sociaux. Elle dit son admiration pour Greta Garbo, Marina Foïs, Charlotte Gainsbourg, Léa Drucker, Christophe ou Christiane Taubira. Sa manière de vampiriser les gens qu'elle aime, jusque dans leur façon de s'habiller. Sa manière de s'exprimer masquée en passant inaperçue. Attentionnée à ce qui l'entoure mais dans une forme de solitude.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Kiddy Smile est le nouvel invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Le chanteur et DJ a répondu à distance depuis son appartement parisien à la journaliste et productrice Géraldine Sarratia. Kiddy Smile y évoque ses premières semaines de confinement, son inquiétude pour les mois à venir en tant qu'artiste du spectacle vivant et le DJ set peu apprécié des voisins improvisé sur son balcon. Il revient également sur son enfance «tourmentée et joviale» dans une cité populaire de Rambouillet (Yvelines), les difficultés rencontrées par sa mère formée pour être couturière au Cameroun qui a dû multiplier les petits boulots en France, le refuge qu'a représenté pour lui la musique. Noir et homosexuel, il aborde la question de la représentation, «le nerf de la guerre», notamment à la télévision. L'absence de modèles auxquels s'identifier quand il était plus jeune, l'apparition de Magloire et Vincent McDoom sur le petit écran. Il aborde sa passion pour la danse, pratiquée à La Défense et aux Halles et comment celle-ci l'a amené à découvrir à la fin des années 1990 le musique électronique, un « mouvement qu'il croyait blanc et hétérosexuel qui était en réalité noir et gay », le goût de sa mère pour la soul et les Eagles qui l'a aidé à s'intéresser plus tard aux Beatles, à Tame Impala ou Metronomy. Il aborde le rôle de soutien qu'a pu avoir la chanteuse Beth Ditto (Gossip) sur sa carrière, son admiration pour Naomi Campbell, sa participation à la Fête de la musique à l'Elysée en 2018 avec un tee-shirt «fils d'immigré, noir et PD», l'importance symbolique d'être là en compagnie de personnes trans et non binaires, son style vestimentaire à la croisée du masculin et du féminin, son rapport aux regards des autres. Et résume le bon goût à travailler à répondre à la question : «Qu'est-ce qu'on pourrait faire pour aider les autres ?».

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Marina Foïs, Alex Beaupain, Pierre Hardy, Alain Passard, Ariane Ascaride, Lomepal, Isabel Marant, Emmanuel Perrotin, Pénélope Bagieu, Christian Louboutin, Emmanuelle Devos, Edouard Louis, Laurent Lafitte… Ils sont treize – acteurs, chanteurs, chef, dessinatrice, créateurs de mode, écrivain, galeriste – à s'être livrés pour l'heure à la journaliste et productrice Géraldine Sarratia pour le podcast le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Confinement oblige, nous vous convions pour ce numéro à un épisode spécial choral et gourmand en forme de best of. Il y est question pêle-mêle dé féminisme, de table basse, de la couleur beige, de skate, de garçons manqués ou de la beauté de Monica Vitti.

    Le Goût de M se propose d’interroger la notion de goût. Qu’est-ce qu’avoir du goût ? Qui a bon goût ? Ou mauvais goût ? Comment se forme le goût ? Est-il un héritage, le produit d’une éducation, d’un milieu social ou au contraire le fruit d’une construction personnelle, une mise en scène de soi ? Comment évolue-t-il au cours de l’existence, des rencontres? A quel point est-il le signe d’une époque, que l’on choisisse d’en adopter les codes ou de s’y opposer ? Comment devient-il au final inséparable de ce que nous sommes ? Au micro de Géraldine Sarratia, une personnalité livre tous les quinze jours son histoire personnelle du goût.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Laurent Lafitte est le treizième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». L'acteur recevait début mars, avant la mise en place des mesures de confinement, la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans son appartement du IXe arrondissement à Paris, alors qu’il répétait l’adaptation par Christophe Honoré du Côté de Guermantes de Marcel Proust à la Comédie-Française. Laurent Lafitte y évoque son enfance bourgeoise dans le XVIe et XVe arrondissement à Paris quelque part entre Claude Sautet et Sempé ; sa fascination très jeune pour la culture des années 1950 (Frank Sinatra, Alfred Hitchcock…) ; son peu d’appétit pour les études ; l’épiphanie ressentie sur son premier tournage à 15 ans ; ses débuts dans la série « Classe Mannequin » ; son premier one-man-show ; sa découverte du théâtre de Chéreau et Koltès qui le mènera au Conservatoire puis à la Comédie française ; sa curiosité de comprendre comment les choses fonctionnent ; sa blague à Cannes sur Woody Allen ; le César attribué à Roman Polanski ; sa volonté de jouer de rôles qui amènent le spectateur là où il ne s’attendait pas à aller comme dans « Elle » de Verhoeven ;  son goût des objets bien faits, qui ont eu histoire, pour le caviar ou les Granolas trempés dans le lait et son admiration pour Marina Fois.

     

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

     

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

     

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Edouard Louis est le douzième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». L'écrivain reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia en périphérie de Paris. Edouard Louis y évoque son enfance dans un milieu populaire entre un père obsédé par l'image de la virilité tout en se déhanchant sur les premiers titres de Britney Spears et une mère nostalgique du morceau « Wind of Change » de Scorpions ; sa détestation du football, de la bagarre et aujourd'hui son dégoût de la politique menée par Emmanuel Macron ; sa fascination enfant pour Harry Potter ; les posters de Buffy contre les vampires, Lara Fabian ou Céline Dion qui décoraient sa chambre ; son amour pour la littérature amoureuse (L'Amant, Fragments d'un discours amoureux, Passion simple…) et engagée (Didier Eribon, Toni Morrison, Svetlana Aleksievitch…) ; son admiration pour les cinéastes Gus Van Sant, Jane Campion, Xavier Dolan, la poétesse Anne Carson et la chanteuse Lana Del Rey ; la réinvention de son goût pour coller aux valeurs de la bourgeoisie puis la déconstruction de celui-ci ; et son rapport à la télé-réalité, au vrai, à l'agressivité qui conditionnent son travail d'écriture.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Emmanuelle Devos est la onzième invitée du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». La comédienne, au générique du podcast Le Nuage et bientôt à l'affiche du film Les Parfums reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans sa maison de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Emmanuelle Devos y évoque son enfance dans le 7e arrondissement à Paris ; le goût de ses parents pour la musique (Mozart, Bob Dylan, Brel, Brassens, Dire Straits…) et les vieux films des années quarante aux années soixante ; sa passion très jeune pour la littérature, anglaise notamment ; son admiration pour les écrivaines Jane Austen, Edna O'Brien, Nuala O'Faolain, la langue de Marivaux, le son garage et les Rita Mitsouko ou encore la comédienne Nastassja Kinski ; sa fascination pour l'élégance de Sandrine Kiberlain et Chiara Mastroianni ; sa fatigue des fringues ; sa décoration intérieure de plus en plus marquée par l'enfance ; ses discussion culturelles avec Arnaud Desplechin ou Jacques Audiard ; son implication dans le cinéma français des années 1990 et l'absence de calcul dans ses choix de rôles.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Christian Louboutin est le dixième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Le créateur de chaussures et de sac à main de luxe reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans son appartement à Paris, à l'occasion de l'exposition « L'Exhibition[niste] » que lui consacre le Palais de la Porte dorée du 26 février au 26 juillet 2020. Christian Louboutin y évoque le sens du détail hérité de son père ébéniste à la SNCF ; les vacances monotones passées très jeune en famille entre la Bretagne et le Périgord ; sa passion pour le cinéma indien et égyptien ; comment Tintin lui a donné le goût du voyage ; ses jeunes années au Palace avec Eva Ionesco et Farida Khelfa ; l'influence qu'a eue la danse sur son goût du soulier ; son admiration pour Samia Gamal, Jacques Demy, David Lynch, Oscar Niemeyer ou Sofia Coppola ; sa détestation de l'angle droit ; la création de sa célèbre signature de la semelle rouge et l'amour des femmes pour les chaussures à talon.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pénélope Bagieu est la neuvième invitée du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». La dessinatrice de BD reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans son appartement à Paris, à l'occasion de la sortie de son livre « Sacrées Sorcières », d'après Roald Dahl. Pénélope Bagieu y évoque la passion pour les livres et les disques de ses parents ; sa pratique du jeu de rôle ; son rapport au féminisme ; son attachement viscéral aux illustrations qu'elle possède ; son admiration pour Peggy Guggenheim et Katia Krafft ainsi que pour les BD d'Alison Bechdel, de Julie Delporte, de Brecht Evens, de Cyril Pedrosa et d'Anne Simon ; son goût immodéré du salé et du gras ; et plus globalement son âme de groupie.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Emmanuel Perrotin est le huitième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Le galeriste reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans son appartement à Paris. Emmanuel Perrotin y évoque son enfance dans un pavillon de banlieue ; les vacances passées à sillonner l'Europe en camping car ; sa découverte de la new wave et du monde de la nuit parisienne ; sa passion pour Borges ou Scott Fitzgerald ; ses débuts dans le milieu de l'art contemporain ; son goût pour des artistes aux univers très différents de Murakami à Sophie Calle en passant par Bernard Frize ; sa réconciliation avec la peinture ; la polémique entourant la « banane » de Maurizio Cattelan ; et son admiration pour Cary Grant, Sarah Adelman (les magasins Colette) ou les premiers albums de Philippe Katerine.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Isabel Marant est la septième invitée du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». La créatrice de mode reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans son appartement aménagé dans une ancienne imprimerie du quartier de Belleville à Paris. Isabel Marant y évoque le goût très France traditionnelle de son père et les valeurs plus baba cool de sa mère allemande, elle-même créatrice de mode ; son enfance dans un hôtel particulier de Neuilly ; les repas choucroute ou tartare du dimanche et son amour de la cochonnaille ; sa passion pour la musique, de Patti Smith à Bob Marley, en passant par la new wave ou les débuts du hip-hop ; son aversion pour les mèches ou le melon et son travail autour d'un prêt-à-porter pensé contre l'idée de la femme-objet.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Lomepal est le sixième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». Le chanteur et rappeur reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans l'appartement où il a grandi dans le treizième arrondissement à Paris. Lomepal y évoque son enfance entre culture savante et populaire dans un quartier marqué par une forte mixité sociale, sa passion pour le skate, des souvenirs de sa grand-mère qui lui a inspiré son deuxième album Jeannine, son rejet des codes de la virilité du rap, son angoisse liée à nos modes de consommation, son goût pour les objets qui semblent avoir une âme ainsi que son amour du cinéma de Takeshi Kitano, de la musique de Julian Casablancas et de l'humour de Louis CK.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Ariane Ascaride est la cinquième invitée du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde ». L'actrice reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans sa maison de Montreuil (Seine-Saint-Denis), à l'occasion de la sortie du film « Gloria Mundi » de Robert Guédiguian dans les salles le 27 novembre. Elle y tient le rôle d'une mère courage qui lui valut le prix d'interprétation féminine au dernier Festival de Venise. Ariane Ascaride y évoque son enfance à Marseille entre une mère qui avait gardé des goûts de jeune fille et un père immigré italien, fan de Staline, qui rejetait sa culture d'origine. Elle confie son amour de la littérature et du théâtre, devenu « une partie d'elle-même» ; sa passion pour Romy Schneider, Jean Marais, Patrick Modiano, Françoise Fabian ou Stéphane Hessel ; son rapport aux pâtes et au pain ; sa découverte tardive et complexée du goût bourgeois. Et s'emporte avec passion contre le cynisme qui gagne l'époque.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Alain Passard est le quatrième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde » et présenté par la journaliste et productrice Géraldine Sarratia. L'occasion pour le chef d'évoquer son amour acquis dès l'enfance pour le beau geste, sa sensibilité légumière, le plaisir de la table, son art du collage et son affection pour le travail du saxophoniste Dexter Gordon ou de l'architecte Jean Nouvel.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Après Marina Foïs et Alex Beaupain, Pierre Hardy est le troisième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde » et présenté par la journaliste et productrice Géraldine Sarratia. L'occasion pour le chausseur d'évoquer la vieille jaguar de son père, son plaisir à faire du shopping, la silhouette de Monica Vitti ou son amour du style de David Hockney aux antipodes du sien.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Après Marina Foïs, le chanteur Alex Beaupain est le deuxième invité du podcast Le Goût de M proposé par « M Le magazine du Monde » et présenté par la journaliste et productrice Géraldine Sarratia. L'occasion pour lui d'évoquer son enfance à Besançon, les artistes qui ont guidé sa vocation, sa passion pour « Autant en emporte le vent » et son amour aujourd'hui renié pour les pantacourts.

    Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s'est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d'origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Proposé par « M Le magazine du Monde » et présenté par la journaliste et productrice Géraldine Sarratia, le podcast le Goût de M donne la parole à des personnalités issues de la culture, de la mode, du design, de l’architecture ou de la cuisine, qui racontent leur histoire personnelle du goût.

    Face à elles, le goût de M se propose d’interroger la notion de goût. Qu’est-ce qu’avoir du goût ? Qui a bon goût ? Ou mauvais goût ? Comment se forme le goût ? Est-il un héritage, le produit d’une éducation, d’un milieu social ou au contraire le fruit d’une construction personnelle, une mise en scène de soi ? Comment évolue-t-il au cours de l’existence, des rencontres? A quel point est-il le signe d’une époque, que l’on choisisse d’en adopter les codes ou de s’y opposer ? Comment devient-il au final inséparable de ce que nous sommes, de l’expression d’une personnalité ?

     

    Tous les quinze jours, au micro de Géraldine Sarratia, l’invité(e) du Goût de M racontera ses goûts, les bons mais aussi les honteux, les coupables. Et évidemment ses dégoûts.

    Première invitée du « Goût de M » : l’actrice Marina Foïs.

    Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

    Réalisation : Sulivan Clabaut

    Musique : Gotan Project 

    Retrouvez tous les podcasts du Monde sur https://www.lemonde.fr/podcasts

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.