Episodes

  • C’est un beau voyage auquel nous invitent deux kinésiologues : Christelle Borboux et Véronique Bogaerts. Ensemble elles ont mis sur pied REVEL & SENS . Révèl &Sens s'adresse tant aux professionnels qu'aux particuliers en recherchent d'alignement dans le but de s'équilibrer mentalement comme physiquement et d'ainsi être capable d'aborder toutes difficultés avec sérénité et assurance. Dans cette interview, vous découvrirez REVEL & SENS, mais aussi toutes les facettes de la kinésiologie

    Facebook : https://www.facebook.com/reveletsens.belgique/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

  • Virginie Gourmel est une réalisatrice Belge. En juin 2019 elle nous présentait son premier long métrage : CAVALE . Ce road movie teinté d'humour raconte l’histoire de Kathy, une adolescente secrète et rebelle n’a qu’une idée en tête : fuir l’établissement psychiatrique dans lequel on l’a enfermée. Très vite elle s’en échappe pour retrouver son père, le seul à pouvoir la libérer de « cette prison ». Contre toute attente ses compagnes de chambrée, Nabila et Carole, aussi barges que loufoques, s’invitent dans cette fugue improvisée. Mais rien ne se passera comme prévu...

    CAVALE : https://www.cinevox.be/fr/virginie-gourmel-tourne-cavale-premier-long/ et http://www.artemisproductions.com/fr/films/Cavale

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Vincent Sépult est un agriculteur passionné par son métier. Bien connu dans le monde agricole belge, il est entre autres président de l’asbl « Accueil Champètre en Wallonie » une ASBL qui soutient plus de 500 familles pour pas moins de 850 activités au travers de la Wallonie. Du Tournaisis à la frontière luxembourgeoise, l’ASBL accompagne et encadre tous types de diversifications, avec plus de 600 hébergements touristiques, près de 100 acteurs du circuit-court belge (producteurs, transformateurs, magasins, salles et restaurants), plus de 50 fermes pédagogiques et une centaine d’acteurs d’accueil social.

    Ferme St Martin : www.fermestmartin.be

    Accueil Champêtre en Wallonie : https://www.accueilchampetre.be/

    Vincent Sépult : www.vincentsepult.be

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

  • Une très sérieuse étude menée en France par l'Inserm, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, révèle que la quantité de sucre est tellement importante dans les canettes de soda qu'en boire une a déjà des conséquences néfastes pour votre foie. "Désormais, on sait qu'une consommation de 33 centilitres par jour met en danger votre foie. Avant, nous n'avions que des estimations", affirme Lawrence Serfaty, professeur au CHU de Strasbourg, au Parisien. La nutritionniste France Drion nous explique pourquoi il ne faut plus en consommer

    France Drion : www.francedrion.com
    Infos : https://www.info-pharma.org/dangers-soda-infographie/ et http://news.tremplin.be/les-sodas-a-lecole-cest-bientot-fini/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

  • L’accueil social à la ferme et à la campagne est une diversification agricole à vocation sociale et solidaire. Il s’agit de l’accueil d’une personne dite en difficulté – que ce soit du point de vue social, familial ou de santé - par une structure agricole ou rurale en vue de l’amélioration de son bien-être. Ces bénéficiaires peuvent être porteurs d’handicap, en situation d’isolement, en période de crise, sous dépendance ou encore être des jeunes en décrochage scolaire ou dépendant, comme dans le film « Le jeune Ahmed », d’organisations chargées de la protection de la jeunesse. Pour simplifier, l’accueil social s’adresse à toute personne qui, pour quelque raison que ce soit, ressent un jour le besoin ou la nécessité de retrouver un contact avec la nature ou avec d’autres personnes.

    Lorraine Guilleaume, Chargée de Mission Agriculture Sociale au sein de l’asbl «Accueil Champêtre en Wallonie », nous parle de cet aspect méconnu du monde agricole

    Accueil Champêtre en Wallonie est une asbl qui à pour but d’aider les ruraux et les agriculteurs dans leurs processus de diversification : représentation, conseil, accompagnement individuel et collectif (mise en réseau) pour la mise en œuvre, le suivi, la communication et la promotion de leurs activités. Infos : http://www.accueilchampetre.be

    Photo : Copyright Accueil Champêtre en Wallonie (Utilisation interdite sans autorisation de l'ACW

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • |FAFOUL| ou « bemoeial », « mêle-tout » en dialecte bruxellois, est le projet musical de Gilles Grossen et Renaud Arents.|FAFOUL| est avant tout le fruit d’une amitié entre Renaud et Gilles. Ayant consolidé leur amitié pendant leur enfance dans les Marolles, ils se sont perdus de vue pendant l'adolescence. C’est vers la vingtaine qu’ils se retrouvent et constatent qu’ils ont, chacun de leur côté, suivi le même parcours : des études et un engagement professionnel dans le travail social et ont développé une même passion, la musique. En septembre sortira leur premier album « STOU ! » . Cet Album se veut éclectique et offre un tour d’horizon tant au niveau des thématiques que des styles musicaux. En passant par la pop rock, l’afrobeat, le funk, le hip hop ou encore la valse, l’album aborde des thématiques sociétales et espère ainsi toucher un grand nombre de citoyen.ne.s. La sortie de l’album est prévue pour septembre 2019. « STOU ! » se veut donc accessible et consciencieux tout en promouvant une dimension collective. L’album a été entièrement réalisé sur fonds propres, avec le soutien logistique de l’association « Nomad’s Prod » et en collaboration avec de nombreux intervenants et acteurs du monde associatif et artistique selon les chansons.L'album se veut également social. En ce sens 33% de tous les bénéfices sont donnés à des organisations sociales en lien avec les thématiques abordées.

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …
    2 mots d’explication …
    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • La pensée positive ne se résume pas à se voiler la face. Il ne s'agit pas non plus d'une méthode abstraite qui promet le bonheur éternel. Au contraire, c'est un véritable mode de vie, qui permet de changer sa vision du monde, des autres, et de soi-même. Avoir des pensées positives, devenir positif, le rester… C’est bien beau tout ça mais concrètement comment on fait ? Être positif est en fait quelque chose qui s’apprend ! Comment? Annie Detheux , qui a mis sur pied et développé le concept de l’Habitat Thérapie ® vous explique tout ça en détail dans ce podcast
    Infos : https://anniedetheux.be/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST

    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Anaelle Wiard est une joueuse de football belge née le 23 mars 1991 à Etterbeek en Belgique. Elle débute à l'âge de 16 ans au FCF White Star Woluwé, elle y joue pendant trois saisons. En 2010, elle est transférée au RSC Anderlecht. En juin 2017, elle vient au Standard de Liège. Un an plus tard, elle part à OHL. Elle est aussi internationale belge (wikipedia) . En Belgique, Le football féminin progresse lentement mais sûrement.l’Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association (URBSFA) a recensé quelque 37.000 affiliées en Belgique en 2018
    Infos : https://www.footfeminin.be/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST

    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Les enfants d'aujourd'hui exerceront en moyenne 13 métiers différents pendant leur vie, et 65 % de ces métiers n'existent pas encore. Fou, non ?
    Dans ce monde de demain, la créativité sera un de leurs atouts majeurs, celui qui permettra de s'adapter, d'inventer et d'innover. C'est une capacité qui incarne à elle toute seule la supériorité du cerveau humain - car s'il y a une chose qu'un robot ou un ordinateur ne peut pas faire, c'est avoir des idées nouvelles et originales.
    Bonne nouvelle ! être créatif, ça s'apprend ! LA GRANDE FABRIQUE À IDÉES, c'est une joyeuse invitation à développer sa créativité en s'amusant, grâce à 4 jeux
    Pour chaque jeu, 8 x 8 demi-pages à combiner soit 64 associations possibles pour imaginer une infinité d’idées !

    Infos : https://www.casterman.com/Jeunesse/Catalogue/livres-dactivites/la-grande-fabrique-a-idees

    Site de l'auteur : http://philippebrasseur.be

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Sista MIKA est la pionnière du reggae en Belgique depuis 3 décennies. Sista MIKA, une des rares représentantes féminines du courant dub, reggae en Belgique, a développé un style musical qui lui est propre à travers le roots, le rock et le reggae.Pour Format hors normes, ce huitième album, Sista Mika s’est associée à David Corleone, compositeur et multi-instrumentiste chevronné et à l’ingénieur du son Timour Cardenas, connu pour son travail avec Tonton David et Alpha Blondy. Au programme: 11 titres, tous en français, dont la superbe reprise de Alone In Babylone de Serge Gainsbourg.

    Infos : www.sistamika.com

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Faut il supprimer le sucre de votre alimentation ? C'est la question que Eric Cooper à posé à la nutritionniste France Drion. Le sucre raffiné, qu’il soit blanc ou de coco, en tant qu’extrait de fruit hautement transformé, acidifie l’organisme et fait bien des dégâts sur la santé, du syndrome métabolique, prise de poids, problèmes cardiaques et diabètes. Comme le sirop d’agave il contient trop de fructose concentré (contrairement aux fruits) ce qui est dangereux pour le foie et le pancréas. Il vaut bien mieux manger un fruit de plus que de saturer le goût du plat que vous mangez avec un sucre en poudre. Pas d’ajout de sucre du tout… c’est encore mieux !
    Si vous tenez quand même à ajouter un goût sucré, alors pensez aux dattes et aux raisins secs.

    Infos : www.francedrion.com

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.

    SEUL MAITRE A BORD

    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Le duo Régis Loisel (Scénariste) et Olivier Pont (Dessins) nous offre le 1er chapitre d’une BD dont l’action nous plonge au cœur de la foret amazonienne en suivant l’histoire de Max. La BD « Un Putain de Salopard » est publié aux éditions « Rue de Sevres »

    Photo Régis Loisel à gauche et Olivier Pont à droite (Auteur Photo : Eric Cooper – Licence Creative Commons)

    Infos : http://www.editions-ruedesevres.fr/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Originaire du Pays des Collines en Belgique, Saskia Bricmont est partie à Montréal et à Madrid après avoir étudié Sciences Po à l'ULB (Université Libre de Bruxelles).Pour les prochaines élection Européennes, Saskia figurera en deuxième place derrière l'eurodéputé vert sortant Philippe Lamberts sur la liste Ecolo .En sirotant son café elle m’explique les « combats » politiques (et écologiques) qu’elle veux mener à bien.

    Infos : https://twitter.com/bricmontsaskia - Exki : https://www.exki.be/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)

    Eric

    Site : ericcooperpress.eu

  • Alix est une série de bande dessinée écrite et dessinée par Jacques Martin à partir de 1948, publiée par les éditions Casterman dont les intrigues se déroulent à l'époque de Jules César, principalement à Rome, en Gaule, en Mésopotamie, en Afrique et en Asie Mineure. Le style des dessins est apparenté à la ligne claire. La série porte le nom de son héros, esclave d'origine gauloise devenu citoyen romain et proche de César.
    En février 2019 paraît le premier volume d'Alix Origines : L’Enfance d’un Gaulois, sur la jeunesse du personnage. Le scénario est signé Marc Bourgne et Laurent Libessart assure le dessin et les couleurs.La décision de créer une série explorant l'enfance d'Alix revient à Benoît Mouchart, directeur éditorial bande dessinée des Éditions Casterman, qui souhaitait ainsi renouveler le lectorat et gagner un public jeune (à partir de dix ans) qui ne lit plus Alix. Pour écrire cette nouvelle série, Benoît Mouchard a sollicité Marc Bourgne, qu'il connaît depuis l'adolescence et qu'il sait grand admirateur d'Alix, lequel a proposé que le dessin soit confié à Laurent Libessart, qui avait déjà dessiné une série se déroulant dans la Gaule antique (Le Casque d'Agris). Benoît Mouchard a souhaité s'éloigner graphiquement de Jacques Martin pour trouver un style plus inspiré du manga, tout en insistant sur l'exactitude historique du récit et des dessins (Wikipedia)

    Infos : https://www.casterman.com/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)

    Eric

    Site : ericcooperpress.eu

  • Elsa Grether est une violoniste française, lauréate du Prix international Pro Musicis 2009 à l'unanimité du jury (avec la pianiste Delphine Bardin), qui a fait ses débuts en récital au Carnegie Hall de New York ainsi qu’à Boston en 2012. Elsa Grether commence le violon à l'âge de cinq ans. Elle obtient un premier prix de violon à l'unanimité du jury au CRR de Paris le jour de ses quinze ans. Elle poursuit sa formation à l'étranger, au Mozarteum de Salzbourg avec Ruggiero Ricci, puis aux États-Unis avec Mauricio Fuks à l'Université d’Indiana à Bloomington et Donald Weilerstein au New England Conservatory de Boston. Elle bénéficie également des conseils de Régis Pasquier à Paris. Elle collabore notamment avec les pianistes David Lively, Ferenc Vizi, François Dumont, Marie Vermeulin, Johan Schmidt, Delphine Bardin, ainsi qu'avec Jérémy Jouve (guitare), Régis Pasquier (violon)... Elle affectionne également le répertoire pour violon seul, se produisant dans des programmes très éclectiques.

    Infos : www.elsagrether.com et www.outhere-music.com

    Photo : Klara Beck (https//portraitdefamille.wordpress.com)

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)

    Eric

    Site : ericcooperpress.eu

  • Le vicomte Mark Maria Frans Eyskens, né à Louvain le 29 avril 1933, est un économiste et un homme politique belge. Sa carrière politique à débutée en 1962. En 1981, il a été Premier ministre de Belgique en tant que membre du parti Démocrate Chrétien néerlandophone « CVP « (Aujourd’hui CD&V) dans un gouvernement de coalition CVP-PSC-SP-PS.Il occupera aussi le poste de Ministre des Finances et Ministre des Affaires étrangères. Auteur de 62 livres et de très nombreux articles. Mélomane et peintre de dimanche après-midi. Et depuis sa naissance membre de l’humanité. Son dernier livre « La condition humaine en question ? » , édité par 180° Editions nous invite a nous poser des questions et à être « mélioristes »

    Site internet : http://www.eyskens.com/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Marc Wasterlain, né à Erquelinnes le 29 juin 1946, est un auteur de bandes dessinées belge. La création de Docteur Poche dans Spirou en 1975 en fait un des principaux rénovateurs de la bande dessinée franco-belge d'alors. En 1982, il crée dans le même hebdomadaire Jeannette Pointu. Ne manquez pas l’exposition «Wasterlain Les univers d'un raconteur d'histoires» qui se déroule jusqu’au 15 septembre 2019 au Centre Belge de la Bande Dessinée qui est situé au numéro 20 de la rue des Sables à 1000 Bruxelles (Belgique)
    Le CBBD est ouvert tous les jours de 10 à 18 heures

    Infos :Centre Belge de la Bande Dessinée : https://www.cbbd.be
    /fr/cbbd/en-bref (Téléphone : + 32 (0)2 219 19 80)

    Wasterlain.be : http://www.wasterlain.be/

    Association « L’Univers de Marc Wasterlain » : http://www.wasterlain-asbl.be

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Émilie Landry partage avec sensibilité ses émotions et ses histoires de vie. Cette Acadienne maîtrise à la perfection sa voix et s’accompagne à la guitare sur des airs pop-folk. Auteure-compositrice-interprète originaire de Campbellton, on a pu la voir depuis 2009 dans des évènements prestigieux tels que le Gala de la chanson de Caraquet, les Accros de la chanson, le Festival International de la chanson de Granby, les ECMA d’Halifax. Après un 1er album avec le groupe « Émilie & Les City Folks », elle réalise avec Daran son premier EP solo intitulé « Être social » .Ses chansons « Tomber dedans » et « Embrasse un miroir » sont classées en 5e et 6e place dans le top 40 acadien des chansons les plus jouées dans les radios de l’Atlantique en 2017 (http://phoqueoff.com)

    Infos : http://emilielandry.ca/

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • Né en octobre 1970 en Suisse romande, Christophe Berschy exerce son métier de graphiste pendant huit ans chez Philipp Morris. En 1999, il remporte le concours "Nouveaux Talents" du Festival de Sierre et fait ses débuts en bande dessinée dans le magazine Tchô ! Coup sur coup, il imagine "Jimmy Brocoli", puis "Smax", où il met au point un dessin électronique qui est en passe de devenir sa marque de fabrique. Au début de l'année 2001, le quotidien suisse "Le Matin" accueille les premiers strips d'un diablotin orange particulièrement facétieux : "Nelson". Le trait synthétique et diablement original de Bertschy, pionnier dans l'usage du dessin vectoriel en bande dessinée, conquiert rapidement les lecteurs : c'est le début d'une success story. En 2004, "Nelson" débarque dans le Journal Spirou et en album aux Éditions Dupuis. Depuis lors, le diablotin catastrophe, la jolie Julie et le chien Floyd sont devenus les coqueluches des lecteurs de Spirou. Bertschy est considéré comme l'un des plus talentueux auteur de strips du continent européen, explorant cette veine comique typiquement anglo-saxonne, dans la lignée de Schulz ("Peanuts"), Watterson ("Calvin & Hobbes") ou Scott Adams ("Dilbert). Gagman concis, Bertschy est l'auteur de près 3500 strips de "Nelson", la catastrophe ambulante d'une BD diablement drôle. Infos : https://www.dupuis.com

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi . Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu

  • D’une voix puissante et sensuelle,l’artiste Normande C. Gem revisite avec humilité des grands classiques issus des cultures Francophone et Anglo-saxonne.Son timbre particulier associé à son authenticité saura offrir à vos émotions un voyage marquant à travers l’évolution de la pop, du blues, du jazz et de la soul. Une artiste a découvrir sans plus attendre dans ce podcast.

    Infos : Facebook : https://www.facebook.com/cgemmusic/ - Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=pF3YwaptkFk

    Best Western Plus Lille : https://www.bestwestern.fr/fr/hotel-Lille-BEST-WESTERN-Up-Hotel-93806

    VOUS AVEZ AIMÉ CE PODCAST ? Alors n’hésitez pas à vous abonner pour ne louper aucun épisode. Laissez-moi aussi un commentaire ou un avis, parce que votre opinion est importante pour moi. Merci de partager ce podcast avec vos amis et parlez en sur Facebook, Twitter, Linkedin …

    2 mots d’explication …

    IL Y A PODCAST ET PODCAST
    Pour bien comprendre, quand vous téléchargez un programme de votre radio préférée pour le réécouter (ou pas) c’est du replaying (ou radio de rattrapage). Moi je fais ce que l’on appelle des “Native Podcast” (Podcasts Natifs), c’est à dire une production sonore, créée et élaborée pour être diffusée sur le net sans passer par une radio (même si elles peuvent ensuite entre radios diffusées sans problèmes). Ce qui me motive dans la production de ceux-ci c’est que c’est le partage. Je rencontre des gens qui font des choses que je suis incapable de faire : écrire un livre, peindre, chanter … et ces rencontres je veux les partager. A quoi bon interviewer des stars. Je ne peux rien leur apporter. Mais les inconnus, en quelque sorte je les rends connus.
    SEUL MAITRE A BORD
    En face de l’invité, on est seul maitre à bord. Il faut tout sentir et ressentir pour avoir un son de qualité. Pour produire mes podcasts, je vais sur le terrain. Et là ,je dois avoir tous mes sens en éveil : M’assurer qu’ il reste assez d’énergie dans les piles, que les questions sont prêtes, que le niveau d’enregistrement est optimum, que le compteur tourne, que l’angle du micro est parfait , qu’il n’y a pas de bruits parasites , que l’invité(e) est installé confortablement … Tout faire, tout voir, tout entendre . C’est hyper stressant, mais pour moi c’est que du bonheur. Que devrais-je demander de plus ?
    L’INTIMITE DE LA DECOUVERTE
    Si je devais trouver un qualificatif pour mes podcasts, je dirais “Découverte intimiste”. Découverte, parce que chacun ou chacune de mes invités vous fait découvrir sa passion, son talent, sa création. Intimiste parce que je ne produis pas mes interviews dans le cadre feutré d’un studio, mais je pars sur le terrain et l’auditeur est, en quelque sorte présent a mes côtés. C’est à lui que je pense lorsque je tends mon micro à l’interviewé(e).En se dévoilant, celui ou celle à qui je tends le micro racontent une histoire et bien qu’ils ne se connaissent pas une relation “auditive” se lie entre celui (celle) qui écoute et l’interviewé(e).
    Belle balade en compagnie de vos podcasts que vous pouvez télécharger, partager, utiliser gratuitement (Licence Creative Common)
    Eric
    Site : ericcooperpress.eu