Episodes

  • Aujourd'hui, permettez-moi de vous présenter la cheffe pâtissière et consultante NOA KATZ.

    Petite, elle s'asseyait souvent devant le four à observer les petites bosses des Madeleines se former.

    À l'âge de 18 ans, elle prit la décision d'obtenir un diplôme en commerce en Israël ainsi qu'en pâtisserie, où une révélation lui vint : "Un jour, je serai rémunérée pour ma pâtisserie."


    Décidant de revenir en France pour effectuer son stage de pâtisserie, celui-ci l’amène tout droit chez le Chef Cyril Lignac avec Benoît Couvrand qui décidèrent de la garder pendant 4 ans comme responsable des desserts pour leurs restaurants.


    Maintenant, elle continue de partager sa passion en tant que cheffe d’entreprise pour du consulting pâtisserie et des ateliers pour événements privés.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.


  • " Donne-moi ta haine et je la transformerai en une rage de vaincre ! »Cette introduction est parfaite pour le tout nouveau podcast de Madame La Cheffe.

    Aujourd'hui, j'ai le privilège de vous présenter une femme qui, après avoir exercé des responsabilités dans le domaine de l'événementiel, est devenue vice-championne de France de pâté en croûte en seulement deux ans.


    Elle considère que le pâté en croûte va bien au-delà d'une simple préparation culinaire puisqu'il est le résultat de multiples rencontres, une source d'inspiration pour les autres, devenant même une véritable obsession.

    Aujourd'hui, cette cheffe charcutière, a atteint un tel niveau qu'elle commercialise désormais ses créations haut de gamme auprès de professionnels, grâce à sa société NONAM.


    À l'âge de 28 ans, Manon Montessuit profite pleinement de son métier de charcutière professionnelle, étant donné que sa passion pour la charcuterie triomphe des obstacles et des doutes exprimés par ceux qui remettent en question son projet.


    Je suis Sébastien Meyer, graphiste spécialisé dans la food pour des femmes et des hommes passionnés par les goûts et je vous propose d'écouter MA Madame La Cheffe du jour, Manon Montessuit.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Je m’appelle Sébastien Meyer, directeur artistique en identité visuelle culinaire et je suis le créateur de 2 podcasts.


    Dans le premier qui s’appelle "À Table Chef !", j’ai remarqué que je n’avais pas entendu beaucoup de femmes cheffes.


    Alors, j’ai décidé d’être leur porte voix à ces cheffes gourmandes, pétillantes, curieuses, fonceuses, créatives, ambitieuses et surtout sensibles.


    Ce second podcast, il s’appelle MADAME LA CHEFFE, et il vous raconte l’histoire « de ces drôles de dames cheffes“ qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.


    Je suis ravie de vous les faire découvrir car elles ont franchement appris à assumer leur féminité dans le secteur de la restauration et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.


    A 30 ans, elle décide de tout quitter pour se lancer à corps perdu dans ce métier de passion après avoir fait le job de designer .

    Un CAP de cuisinier et de pâtisserie en poche, elle part travaillé son identité culinaire délicate et généreuse et je rajouterai colorée, dans de magnifiques maisons en passant par Christophe Michalak, Marc Meurin et Eric Delerue, son mentor et ancien chef du Cerisier à Lille.

    C’est Marie-Anne Lacomblez de DELECTAMENTI CULINA (délicieux en latin) qui a accepté mon invitation à réaliser ce nouveau podcast de Madame La Cheffe .


    C’est après avoir été incubée chez Baluchon à Lille, dans un programme d’accompagnement dédié aux métiers de bouche, quelle va prochainement lancer son entreprise de traiteur pour particulier et aussi les professionnels.

    Peu confiance en elle au début de son activité, garder le cap et continuer à apprendre, telle est la devise qu’elle applique tout les jours pour continuer à être épanouie et heureuse.


    Je vous propose maintenant d’écouter le chouette podcast de Madame la Cheffe Marie-Anne Lacomblez.

     

    Photos : Flavien Lhomme


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Salut je m’appelle Sébastien Meyer, graphiste en identité visuelle culinaire et c’est la seconde fois que je fais un podcast qui me tiens très à cœur.


    Dans le premier qui s’appelle “À Table Chef“, après plusieurs épisodes, j’ai remarqué dans toutes mes rencontres avec des passionnés du goût, que je n’avais pas entendu beaucoup de femmes.


    Alors, j’ai décidé d’être leur porte-voix à ces cheffes gourmandes, pétillantes, curieuses, fonceuses, créatives, ambitieuses et surtout sensibles.

    Ce second podcast, il s’appelle "MADAME LA CHEFFE", et il vous raconte l’histoire « de ces drôles de dames cheffes“ qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.


    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.

    Je suis ravie de vous les faire découvrir, car elles ont franchement apprise à assumer leur féminité dans le secteur de la food et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.


    Sabrina Scheuer, c’est notre "Madame la Cheffe" du jour que vous allez écouter dans ce nouveau podcast.


    
Sabrina a comme beaucoup de femmes que j'ai interviewé, cette grande force à se dépasser et à se remettre en question pour avancer.


    D'ailleurs, son trajet scolaire n'avait aucune direction pour des études en relation avec la pâtisserie et un jour, elle décide de retourner à 20 ans, passer son CAP Pâtisserie, son CAP Chocolaterie et un BTP Pâtisserie. Bravo !


    Depuis plus de 5 ans maintenant, c’est au Domaine Mondorf Thermal, 45 hectares de bonheur, santé et de bien-être avec 7 pôles de restauration, où elle seconde son Chef dans une ambiance de travail qui fait d’elle une femme épanouie.


    Même si on sent qu’elle n’est pas à l’aise en interview, je suis certain qu’en l’écoutant, vous serez en admiration pour son histoire et une force à persévérer dans son métier, celui de la pâtisserie qu’elle a dans la peau... sur un tatouage.

    Popotage avec Madame La Cheffe Sabrina Scheuer, c’est maintenant


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Salut je m’appelle Sébastien Meyer, graphiste en identité visuelle culinaire et c’est la seconde fois que je fais un podcast qui me tiens très à cœur.


    Dans le premier qui s’appelle “À Table Chef“, après plusieurs épisodes, j’ai remarqué dans toutes mes rencontres avec des passionnés du goût, que je n’avais pas entendu beaucoup de femmes.


    Alors, j’ai décidé d’être leur porte-voix à ces cheffes gourmandes, pétillantes, curieuses, fonceuses, créatives, ambitieuses et surtout sensibles.

    Ce second podcast, il s’appelle "MADAME LA CHEFFE", et il vous raconte l’histoire « de ces drôles de dames cheffes“ qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.


    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.

    Je suis ravie de vous les faire découvrir, car elles ont franchement apprise à assumer leur féminité dans le secteur de la food et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.


    Pétillante, fonceuse , sensible et autodidacte voilà les mots que j’ai noté à la fin de l’enregistrement de mon nouveau podcast de "Madame la Cheffe" et qui définissent bien la Cheffe Patricia Richer.


    Avec Patricia, on va prendre ses valises si vous le voulez bien, direction la Côte-d’Azur, San José au Costa Rica et Lot-et-Garonne... Hé oui !


    Il faut quand même le faire, voir je trouve avoir du culot pour se lancer dans la restauration comme autodidacte, et pour finir comme la personne la plus réputée sur la cuisine française au Costa Rica en ayant servi des Présidents dans sa salle de restaurant.


    Aujourd’hui, notre cheffe Patricia a trouvé un beau terrain de jeu à Ste-Livrade dans le Lot-et-Garonne en ayant plus de restaurant mais en s’invitant chez ses clients pour leur créer une cuisine provençale d’émotions avec, cela va sans dire des produits locaux.


    Alors, vous êtes prêt à voyager avec notre cheffe nomade disciple d’Escoffier Provence
... Destination le soleil avec Patricia Richer pour son podcast de Madame la Cheffe, c’est parti !


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Salut je m’appelle Sébastien Meyer, graphiste en identité visuelle culinaire et c’est la seconde fois que je fais un podcast qui me tiens très à cœur.

    Dans le premier qui s’appelle “À Table Chef“, après plusieurs épisodes, j’ai remarqué dans toutes mes rencontres avec des passionnés du goût, que je n’avais pas entendu beaucoup de femmes.

    Alors, j’ai décidé d’être leur porte-voix à ces cheffes gourmandes, pétillantes, curieuses, fonceuses, créatives, ambitieuses et surtout sensibles.

    Ce second podcast, il s’appelle "MADAME LA CHEFFE", et il vous raconte l’histoire « de ces drôles de dames cheffes“ qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.

    Je suis ravie de vous les faire découvrir, car elles ont franchement apprise à assumer leur féminité dans le secteur de la food et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.

    Pour ce nouvel épisode de Madame la Cheffe, je vous fais découvrir une bretonne qui s’appelle CHRISTINE LE GAGNE.

    Ancienne couturière, ancienne animatrice commerciale, et ancienne assistante vétérinaire pendant plus de 15 ans, c’est en 2017 que Christine prend la direction d’un nouveau chapitre de sa vie, celui de la pâtisserie.

    Marathonienne pendant ses heures de repos, Christine vit aussi à 100 à l’heure pour son métier car en plus de préparer des commandes, elle se déplace jusqu’à Paris pour y vendre ses propres cookies, elle donne des cours de pâtisserie tout en préparant un nouveau projet dans sa tête, celle de la pâtisserie sportive.

    Voilà une très belle idée qui permet de se différencier.

    Popotage avec Madame la Cheffe CHRISTINE LE GAGNE, une cheffe curieuse, intéressée, humaine, accessible et qui espère un jour que les médias mettront plus en avant la pâtisserie au féminin.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Aujourd’hui go to Lyon pour découvrir notre nouvelle MADAME LA CHEFFE, épisode 19.

    C’est après avoir passé une petite année d’étude difficile pour elle en médecine, que notre cheffe du jour s’oriente vers la pâtisserie en choisissant l’Institut Paul Bocuse à Lyon pour se former à ce beau métier de l’artisanat française.

    Après avoir vécu de belles expériences professionnelles comme chez Bernachon et Cyril Lignac, 2 maisons tout à fait différentes mais riches en expériences et apprentissages pour la suite de son aventure à Lyon.

    13 ans plus tard, elle se retrouve à la tête avec son mari d’une boulangerie pâtisserie qui s’appelle « PAIN-TISSERIE » située au 165 rue Duguesclin dans le 6ème arrondissement de Lyon.

    Pour ce nouvel épisode de Madame la Cheffe, je vous présente Laure Martin avec qui j’ai eu un plaisir à réaliser ce podcast, car en l’écoutant, j’en ai tiré la conclusion que Laure est heureuse dans sa vie de maman, d'épouse, de cheffe d’entreprise et de cheffe pâtissière.

    Popotage avec la Cheffe pâtissière Laure Martin, de la médecine à PAIN-TISSERIE.

    www.culinari.fr/laure-martin-cheffe-patissiere-pain-tisserie-lyon


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Pour cet épisode de Madame la Cheffe, nous avons rdv à Paris, avec la plus jeune cheffe du plus vieux traiteur italien «la Maison d’Avoli ».


    C’est Emilie le QUINQUIS qui à 25 ans seulement, est à la tête d’une brigade de 10 personnes dans sa cuisine.
    Emilie a déjà les épaules d'une bonne cheffe car elle part du principe que du plongeur a son second, toute son équipe est au même niveau et tous les conseils sont bons à prendre pour évoluer ensemble.
    Même si elle envisage de rester toute sa vie en cuisine, Emilie se voit bien grâce à son expérience, gérer un jour dans sa petite boulangerie pâtisserie pour régaler sa clientèle avec du sucré et aussi du salé.
    Popotage avec MaAujourd’hui, rendez-vous à Paris dans le 18ème avec une cheffe « Rock'N Roll » qui a fait ses armes "culinaires" dans de belles maisons de gastronomies comme par exemple Joël Robuchon et Alain Ducasse.

    Une expérience de 3 mois sur un bateau de croisière au milieu de 150 hommes en cuisine, des expériences culinaires à l’étranger , 2 restaurants sur Paris et depuis la COVID, un restaurant de street food, c’est la cheffe Julie Berchoux du restaurant « BERCHOUX cuisine flexitarienne.»

    Même si elle a derrière elle, 27 ans de métier, c’est toujours avec le sourire et la pêche que tout les matins Julie avance dans sa vie avec «culot » comme elle le dit.

    Allez, je vous laisse maintenant tranquille pour écouter Julie Berchoux, une cheffe Rock'N Roll et flexitarienne qui vous expliquera entre autre, pourquoi aujourd’hui, elle s’éclate dans la street food.dame la cheffe Emilie le QUINQUISS, qui je le répète, est une jeune cheffe déterminée à la tête de la cuisine de la Maison d’Avoli.

    Muller, une cheffe gourmande de la vie et de la pâtisserie.

    ire des étudiants du monde entier.


    Travaillant maintenant en tant que cheffe pâtissière indépendante à Perpignan, elle crée des recettes, donne des cours et des ateliers en ligne et en personne, et répond aussi à tous types d'événements.



    Selon moi, elle fait partie des personnes qui ont compris l’importance de la communication digitale pour son métier, car c'est elle-mêmes qui photographie ses propres photos avec une qualité assez poussée.

    C’est Jennifer Pogmore, notre MADAME LA CHEFFE de la semaine qui a accepté na

    Pour cet épisode de Madame la Cheffe, nous avons rdv à Paris, avec la plus jeune cheffe du plus vieux traiteur italien «la Maison d’Avoli ».
    C’est Emilie le QUINQUIS qui à 25 ans seulement, est à la tête d’une brigade de 10 personnes dans sa cuisine.
    Emilie a déjà les épaules d'une bonne cheffe car elle part du principe que du plongeur a son second, toute son équipe est au même niveau et tous les conseils sont bons à prendre pour évoluer ensemble.
    Même si elle envisage de rester toute sa vie en cuisine, Emilie se voit bien grâce à son expérience, gérer un jour dans sa petite boulangerie pâtisserie pour régaler sa clientèle avec du sucré et aussi du salé.
    Popotage avec Madame la cheffe Emilie le QUINQUISS, qui je le répète, est une jeune cheffe déterminée à la tête de la cuisine de la Maison d’Avoli.

    turellement de réaliser son podcast SO LITTEL BRITISCH avec moi et j’insiste beaucoup pour que vous écoutez jusqu’à la fin son histoire car malgré une pause d’un an dû à une maladie, Jennifer nous démontre ce qu’est le mot "PERSÉVÉRANCE" pour son métier de passion la pâtisserie.

    www.culinari.fr/julie-berchoux-une-cheffe-flexitarienne-a-paris


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Pour cet épisode de Madame la Cheffe, nous avons rdv à Paris, avec la plus jeune cheffe du plus vieux traiteur italien «la Maison d’Avoli ».


    C’est Emilie le QUINQUIS qui à 25 ans seulement, est à la tête d’une brigade de 10 personnes dans sa cuisine.
    Emilie a déjà les épaules d'une bonne cheffe car elle part du principe que du plongeur a son second, toute son équipe est au même niveau et tous les conseils sont bons à prendre pour évoluer ensemble.
    Même si elle envisage de rester toute sa vie en cuisine, Emilie se voit bien grâce à son expérience, gérer un jour dans sa petite boulangerie pâtisserie pour régaler sa clientèle avec du sucré et aussi du salé.
    Popotage avec Madame la cheffe Emilie le QUINQUISS, qui je le répète, est une jeune cheffe déterminée à la tête de la cuisine de la Maison d’Avoli.

    Muller, une cheffe gourmande de la vie et de la pâtisserie.

    ire des étudiants du monde entier.


    Travaillant maintenant en tant que cheffe pâtissière indépendante à Perpignan, elle crée des recettes, donne des cours et des ateliers en ligne et en personne, et répond aussi à tous types d'événements.



    Selon moi, elle fait partie des personnes qui ont compris l’importance de la communication digitale pour son métier, car c'est elle-mêmes qui photographie ses propres photos avec une qualité assez poussée.

    C’est Jennifer Pogmore, notre MADAME LA CHEFFE de la semaine qui a accepté na

    Pour cet épisode de Madame la Cheffe, nous avons rdv à Paris, avec la plus jeune cheffe du plus vieux traiteur italien «la Maison d’Avoli ».
    C’est Emilie le QUINQUIS qui à 25 ans seulement, est à la tête d’une brigade de 10 personnes dans sa cuisine.
    Emilie a déjà les épaules d'une bonne cheffe car elle part du principe que du plongeur a son second, toute son équipe est au même niveau et tous les conseils sont bons à prendre pour évoluer ensemble.
    Même si elle envisage de rester toute sa vie en cuisine, Emilie se voit bien grâce à son expérience, gérer un jour dans sa petite boulangerie pâtisserie pour régaler sa clientèle avec du sucré et aussi du salé.
    Popotage avec Madame la cheffe Emilie le QUINQUISS, qui je le répète, est une jeune cheffe déterminée à la tête de la cuisine de la Maison d’Avoli.

    turellement de réaliser son podcast SO LITTEL BRITISCH avec moi et j’insiste beaucoup pour que vous écoutez jusqu’à la fin son histoire car malgré une pause d’un an dû à une maladie, Jennifer nous démontre ce qu’est le mot "PERSÉVÉRANCE" pour son métier de passion la pâtisserie.

    www.culinari.fr/emilie-le-quinquis-la-jeune-cheffe-traiteur-de-la-maison-davoli-a-paris


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Après une formation classique en pâtisserie française au Cordon Bleu à Paris et une expérience en travaillant dans des boutiques de parisiennes, notre cheffe pâtissière freelance, mi-anglaise et mi-française, très curieuse et perfectionniste, se découvre une passion pour l'enseignement avec l’envie d’instru

    Salut je m’appelle Sébastien Meyer, directeur artistique en identité visuelle culinaire et c’est la seconde fois que je fais un podcast.

    Dans le premier qui s’appelle “À Table Chef“, j’ai remarqué dans toutes mes rencontres, que je n’avais pas entendu beaucoup de femmes cheffes.

    Alors, j’ai décidé d’être leur porte voix à ces cheffes gourmandes, pétillantes, curieuses, fonceuses, créatives, ambitieuses et surtout sensibles.

    Ce second podcast, il s’appelle MADAME LA CHEFFE, et il vous raconte l’histoire « de ces drôles de dames cheffes“ qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.

    Je suis ravie de vous les faire découvrir car elles ont franchement appris à assumer leur féminité dans le secteur de la restauration et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.

    Donc n’hésitez pas à en parler autour de vous de mon podcast MADAME LA CHEFFE et de même laisser un vote sur Apple podcast

    Pour cet épisode de Madame la Cheffe, je vous propose de découvrir une cheffe gourmande de la vie et de son métier de pâtissière indépendante, c’est Anne Muller qui tardivement a choisie d’épouser la pâtisserie et de laisse tomber le milieu scientifique.

    C’est dans une petite superficie d’un appartement parisien qu’elle créer divers gâteaux et pâtisseries pour les commandes reçues. Et oui, elle fait du click & collet dans la joie et la bonne humeur.

    J’ai beaucoup aimé ma rencontre “virtuelle“ avec Anne car même si elle est seule à tout faire et qu’elle n’a jamais autant appris étant toute seule, ce petit bout de femme s’en sort à merveille et je suis sur que ces St Honoré doivent être délicieux.

    Popotage avec Madame la cheffe Anne Muller, une cheffe gourmande de la vie et de la pâtisserie.

    ire des étudiants du monde entier.


    Travaillant maintenant en tant que cheffe pâtissière indépendante à Perpignan, elle crée des recettes, donne des cours et des ateliers en ligne et en personne, et répond aussi à tous types d'événements.



    Selon moi, elle fait partie des personnes qui ont compris l’importance de la communication digitale pour son métier, car c'est elle-mêmes qui photographie ses propres photos avec une qualité assez poussée.

    C’est Jennifer Pogmore, notre MADAME LA CHEFFE de la semaine qui a accepté naturellement de réaliser son podcast SO LITTEL BRITISCH avec moi et j’insiste beaucoup pour que vous écoutez jusqu’à la fin son histoire car malgré une pause d’un an dû à une maladie, Jennifer nous démontre ce qu’est le mot "PERSÉVÉRANCE" pour son métier de passion la pâtisserie.

    www.culinari.fr/anne-muller-une-cheffe-patissiere-en-clickcollect-sur-paris


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Après une formation classique en pâtisserie française au Cordon Bleu à Paris et une expérience en travaillant dans des boutiques de parisiennes, notre cheffe pâtissière freelance, mi-anglaise et mi-française, très curieuse et perfectionniste, se découvre une passion pour l'enseignement avec l’envie d’instruire des étudiants du monde entier.


    Travaillant maintenant en tant que cheffe pâtissière indépendante à Perpignan, elle crée des recettes, donne des cours et des ateliers en ligne et en personne, et répond aussi à tous types d'événements.



    Selon moi, elle fait partie des personnes qui ont compris l’importance de la communication digitale pour son métier, car c'est elle-mêmes qui photographie ses propres photos avec une qualité assez poussée.

    C’est Jennifer Pogmore, notre MADAME LA CHEFFE de la semaine qui a accepté naturellement de réaliser son podcast SO LITTEL BRITISCH avec moi et j’insiste beaucoup pour que vous écoutez jusqu’à la fin son histoire car malgré une pause d’un an dû à une maladie, Jennifer nous démontre ce qu’est le mot "PERSÉVÉRANCE" pour son métier de passion la pâtisserie.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Gourmande, pétillante, curieuse, fonceuse, créative, et ambitieuse et surtout sensible, elles sont toutes toute cela à la fois ! Leur passion les anime au fond d’elles. À un point que cela devient de l’amour pour certaines d’elles.

    Bonjour et bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire de ces drôles de dames cheffes qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.



    Avant de tomber dans la pâtisserie, c’est dans la mode qu’elle cherche à exprimer ses talents en se lançant dans des études d’Arts appliqués.

    Mais ayant toujours été attirée par le sucré, notre cheffe revient à sa première passion, déterminée à ouvrir les portes d’une seconde vie reliant ses deux passions, la mode et la pâtisserie.

    MADAME LA CHEFFE que je vous présente aujourd'hui, c’est Cécile Farkas Moritel, formatrice, créatrice et consultante Internationale en pâtisserie et cheffe d’entreprise de CréationsbyCecile depuis 2014.

    Cécile met un point d’honneur à faire de chaque pâtisserie un panel de saveurs où les textures se succèdent en bouche.

    Face à l’admiration des clients, Cécile comprend très vite que la transmission de ses techniques fait également partie de ses besoins. 

Encouragée par les nombreux chefs qu’elle a rencontrés, elle décide de créer, en 2015, toujours avec son mari Nicolas, le Centre de Formation Professionnelle « Créations by Cécile », près de Nîmes. 



    Au programme, des stages, des Masterclass, des cours privés en ateliers ou encore des formations en entreprise qui font de Cécile une coach professionnelle culinaire voyageant dans le monde entier.

    Découvrez sans plus tarder, MADAME LA CHEFFE Cécile Farkas Moritel, un podcast croustillant, fondant, moelleux, pétillant, crémeux…


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • L’histoire que vous allez écouter aujourd’hui, s’est passée en toute convivialité, dans une situation atypique comme je les aime, autour d’un repas avec MADAME LA CHEFFE, Béatrice Fabignon.

    Une cheffe antillaise, spécialisée dans la gastronomie créole en France et à l’International
, à domicile pour une clientèle haut de gamme et dans l’événementiel et une cheffe à l’initiative du TROPHY ART TABLE : un concours des arts de la table dans tous les Outre-mer.

    Mais avant d’être une cheffe incontournable spécialisée dans la gastronomie des Outre-mer, Béatrice est une cheffe d’entreprise qui ne sait absolument pas posée de questions en se lançant, il y a plus de 15 ans maintenant.

    Elle a tout fait seule, comptabilité, communication, commerciale avec son caractère bien trempé et son assurance, parce qu’elle savait ce qu’elle voulait faire : valoriser les cuisines, les produits, les saveurs, un art de vivre et les cultures des Outre-mer.

    Je vous laisse maintenant avec MADAME LA CHEFFE Béatrice Fabignon, une fervente ambassadrice de la cuisine d'Outre-mer.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Bonjour et bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire« de ces drôles de dames ayant réussi à s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    Je suis Sébastien MEYER, directeur artistique en communication food et ma passion est de créer une identité d'émotions appétissantes pour des femmes et hommes passionné(e)s de goût.

    De la persévérance à la reconnaissance, ces cheffes ont accepté mon invitation à nous raconter leur histoires, parcours, et obstacles dans leur travail.

    Aujourd’hui, ce n’es pas une cheffe que je vous présente mais une sous-cheffe qui écoutez bien, a été :

    Meilleurs Apprentis de France 2016 : médaillée de bronze 🥉

    Toques Blanches jeune espoirs 2017 : Lauréate 🥇🏅

    Jeune chef de Roger Vergé 2018 : 🥉

    Demi finaliste Objectif top chef saison 4


    Elle a toute les capacités et la volonté de devenir une grande cheffe…. C’est Solenn Jouin qui même avec son magnifique début de carrière, déteste se reposer sur ses acquis et de ne pas avancer.

    Installez-vous tranquillement et écoutez la belle histoire de Solenn qui exerce un métier de passion pour apporter du plaisir.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Bonjour et bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire« de ces drôles de dames ayant réussi à s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    Je suis Sébastien MEYER, directeur artistique en communication food et ma passion est de créer une identité d'émotions appétissantes pour des femmes et hommes passionné(e)s de goût.

    De la persévérance à la reconnaissance, ces cheffes ont accepté mon invitation à nous raconter leur histoires, parcours, et obstacles dans leur travail.

    Son rêve, s'est devenir une référente pour le CFA de son entreprise afin d'encadrer les jeunes qui veulent exercer un métier dans la restauration pour les élever vers le haut et dévoiler le trésor qui se cachent en eux.



    Quand elle était jeune, son rêve s’était justement d’exercer ce beau métier de passion. Et pourtant lors d’un apprentissage en pâtisserie «dessert à l’assiette » elle a vécu un cauchemar pendant 3 longs mois.

    3 longs mois, où elle a vécu des souffrances physiques et moral d’un chef qui, parce que lui a vécu de la maltraitance en cuisine, jugeait qu’elle aussi devait subir la même chose pour être au TOP.

    

3 longs mois ou considéré comme une merde, enfermé dans un jeu de psychopathe qui aurait pu la conduire à en finir avec sa vie, notre cheffe Barbara Azenha prend la décision, fatiguée, après un mois de 70h/semaine de s’arrêter et de ne plus revenir dans ce restaurant.

    C’est certainement l’un de mes podcast MADAME LA CHEFFE, le plus touchant, et donné des frissons car comment peut-on encore de nos jours au lieu d’être dans la transmission, être un maître de stage "connard".


    Je suis fier de vous présenter le podcast de Madame La Cheffe Barbara Azenha, une femme qui est allé chercher de la fierté en disant "stop".


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Bonjour et bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire« de ces drôles de dames ayant réussi à s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    Je suis Sébastien MEYER, directeur artistique en communication food et ma passion est de créer une identité d'émotions appétissantes pour des femmes et hommes passionné(e)s de goût.

    De la persévérance à la reconnaissance, ces cheffes ont accepté mon invitation à nous raconter leur histoires, parcours, et obstacles dans leur travail.

    Le chef Philippe Conticini dit de cette cheffe : 
qu’elle est une jeune femme étonnante, dynamique et talentueuse. Hormis le fait qu'elle ait fait sienne son expression pâtissière, elle a le talent de faire passer des émotions au travers de ses gâteaux. Ils sont bons, très bons. Qui plus est, elle est d'une incroyable sensibilité et d'une grande humanité.


    Cette cheffe pâtissière-consultante Auvergnate s’appelle Muriel Aublet-Cuvelier


    Candidate en 2017 jusqu’en finale, dans l’émission du Meilleur Pâtissier destinés aux Professionnels de M6, même perdante, Muriel en sort grandie de l’expérience et commence à se faire un nom.

    Chaque semaine, elle est présente sur Youtube, où elle présente une recette avec "Les secrets de Muriel" qui compte plus de 350 000 abonnés.



    De Montréal au Péninsula et jusqu’en mars dernier (date d'enregistrement du podcast) au Grand Colbert, aujourd’hui, la cheffe Muriel prend comme elle le dit son pied pour se faire plaisir dans sa vie de tous les jours.

    Écoutez le podcast de Madame La Cheffe Muriel Aublet-Cuvelier qui vous apprendra que, si vous un rêve, une ambition même si vous ne savez pas comment cela prendra forme, allez-y…mais vous devrez bosser !

    À vos écouteurs... Prêt ?... Pâtissez !


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Bonjour et bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire« de ces drôles de dames ayant réussi à s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    Je suis Sébastien MEYER, directeur artistique en communication food et ma passion est de créer une identité d'émotions appétissantes pour des femmes et hommes passionné(e)s de goût.

    De la persévérance à la reconnaissance, ces cheffes ont accepté mon invitation à nous raconter leur histoires, parcours, et obstacles dans leur travail.

    Aujourd’hui je vous présente justement le portrait d’une cheffe pâtissière gourmande, très pétillante, curieuse, fonceuse, créative et féministe dans l’âme.

    C'est MADAME LA CHEFFE FLORINE BLANC qui a ouvert il y a quelques mois dans un vieux moulin d'une forêt bretonne son laboratoire de pâtisserie "digitale".

    Féministe dans l’âme sans être en colère, elle se pose la question depuis son enfance "Pourquoi dans la gastronomie française, c’est que des histoires de mecs ?"

    
Pour certains, Florine a eu l’idée folle d'ouvrir son entreprise pendant le premier confinement mais avec son instinct déterminé qui est une force en elle, a petite entreprise de pâtisserie digitale « MA VIE DE COOKIE » est tout simplement en train de faire du bruit dans la forêt et de régaler les papilles de ses clients.



    Une très chouette histoire avec une agréable personne humaine que je vous invite à écouter pour le podcast de MADAME LA CHEFFE FLORINE BLANC, une femme qui a suivi son instinct et qui vous donnera certainement l'énergie de réaliser votre rêve.

    https://culinari.fr/florine-blanc-une-cheffe-patissiere-bretonne


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Gourmande, pétillante, curieuse, fonceuse, créative, et ambitieuse et surtout sensible, elles sont toutes toute cela à la fois ! Leur passion les anime au fond d’elles. À un point que cela devient de l’amour pour certaines d’elles.

    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.

Elles ont appris à assumer leur féminité dans le secteur de la restauration et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.

    Bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire de ces drôles de dames cheffes ayant réussi à s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    Après avoir travaillé pendant 10 ans sur Paris avec un rythme de vie élevé, les loyers et l’éloignement de sa famille qui ont eu raison de son enthousiasme, la Cheffe Stéphanie Boreli retourne auprès des siens dans le sud et prend les fourneaux du restaurant l’Inattendu à Marseille.



    Et pourtant quelques année avant, son papa avait essayé de l’en dissuader pour ne pas faire ce métier, pour la dureté du travail, et les sacrifices mais son chemin était déjà tracé dans sa tête puisqu’elle rêve un jour de posséder son propre restaurant où elle vous invitera dans sa bulle pour freiner notre folle vie quotidienne.

    Podcast MADAME LA CHEFFE avec Stéphanie Boreli, une femme dans sa place.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Gourmande, pétillante, curieuse, fonceuse, créative, et ambitieuse et surtout sensible, elles sont toutes toute cela à la fois ! Leur passion les anime au fond d’elles. À un point que cela devient de l’amour pour certaines d’elles.

    De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles de leur travail.

Elles ont appris à assumer leur féminité dans le secteur de la restauration et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.

    Bienvenue dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire de ces drôles de dames cheffes ayant réussi à s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.

    Je suis Sébastien Meyer, créateur d'émotions visuelles appétissantes pour des cheffes passionnées.

    En septembre 2021, elle a ouvert avec son associé Romain Casas, son premier restaurant dans le 11ème à Paris.

    Il s’appelle DEUX avec l'idée d'allier dans votre assiette leur région d'origine : la Savoie et le Sud-Ouest.

    Elle s’appelle Tiphaine Mollard, une cheffe qui après un parcours d’études dans le commerce décide de prendre un virage complet à 180° vers la cuisine en 2016.

    

Comme Tiphaine sait ce qu’elle veut et qu’elle se donne toujours les moyens pour arriver à ses désirs, c’est à l’école Ducasse qu’elle apprend pendant 2 mois Marathon son métier de passion.

    Lauréats il y a quelques mois de la Dotation Jeunes Talents Gault & Millau 2021, Tiphaine et Romain ont décidé de changer leur rôle de chef.fe une semaine sur deux, à la salle comme dans la cuisine. Passant d’un plat à un client, avec l’envie de recevoir d’une façon plus personnelle et chaleureuse.

    Je vous laisse maintenant écouter Tiphaine Mollard, une cheffe reconvertie et heureuse.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Gourmande, pétillante, curieuse, fonceuse, créative, et ambitieuse et surtout sensible, elles sont toutes toute cela à la fois ! Leur passion les anime au fond d’elles. À un point que cela devient de l’amour pour certaines d’elles.

    Et c’est typiquement le cas aujourd’hui, avec une très belle rencontre humaine que j’ai eu la chance de faire avec MADAME LA CHEFFE (Grecque) DINA NIKOLAOU, cheffe de son restaurent Evi Evane à Paris.

    Bonjour, Je suis Sébastien MEYER, directeur artistique en communication food et bienvenue à vous, dans le podcast gourmand de « MADAME LA CHEFFE » qui raconte l’histoire« de ces drôles de dames cheffes qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.



    S'il y a bien 2 sujets que DINA aime parler longuement, c’est Paris, son second pays dont elle est tombée follement amoureuse il y a 20 ans lorsqu’elle y est arrivée pour ses études de cuisine.

    Se reposer, elle n’aime pas, elle est très très active, en plus de son restaurant, ses épiceries, ses livres, la cheffe fait de nombreux A/R Paris - Athènes pour enregistrer des émissions de cuisine à la TV grecque comme 
« Cuisiner avec Dina », « Les saveurs grecques », « Une Table Grecque», et j’en passe car il est grand temps d’écouter maintenant MADAME LA CHEFFE (Grecque) DINA NIKOLAOU, une grecque à Paris.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.