morgan alling

  • 01:00:01

    Morgan Page - In The Air - Episode 379

    · Morgan Page - In The Air

    #ITA379 - @MorganPage Find out tour dates and more: http://www.morgan-page.com Tweet your feedback: http://twitter.com/morganpage Like on Facebook http://facebook.com/morganpage Follow Playlist on Spotify: http://bit.ly/ITAplaylist 1. 00:36 -- Alex Schulz - Keep On Reaching (Danielle Diaz Extended Remix) 2. 05:48 -- L D R U - To Be Free (SNBRN Remix) 3. 09:56 -- Rhannes - Gimme Love 4. 13:06 -- Selena Gomez - Fetish ft. Gucci Mane (Galantis Remix) 5. 16:31 -- San Holo - I Still See Your Face 6. 19:36 -- Avicii ft. Sandro Cavazza - Without You (Merk & Kremont Remix) 7. 23:03 -- David Guetta ft. Justin Bieber - 2U (TUJAMO Remix) 8. 26:56 -- Lost Frequencies & Netsky - Here With You (Mastrovita X Mordkey Remix) [Armada Music] 9. 30:12 -- Kapkano - Madman 10. 33:28 -- Bassjackers vs Breathe Carolina & Apek  - The Fever [Spinnin] 11. 36:40 -- Robert Falcon - F2DB [Skink] 12. 39:17 -- Matisse & Sadko - HNDZ Up [Dim Mak] 13. 41:56 -- Morgan Page feat. Moses Keenan - Fight My Way (Hungry Man Fun Man Remix) [Armada Music] 14. 45:20 -- Syzz & ANG - Donut [Revealed Recordings] 15. 49:04 -- Will Sparks ft. Gloria Kim - Take Me [Spinnin] 16. 53:34 -- Maurice West - Voices In My Head [Mainstage] 17. 56:42 -- Phantoms - Just A Feeling (Love Thy Brother Remix)     New music from: Avicii David Guetta Lost Frequencies Bassjackers  Maurice West  and more   Remix of Fight My Way by    DJ Snake Arc D’Triumphe Provence Shows: UPCOMING DATES Sep 23 The Ritz Tampa, FL TICKETS & MORE Sep 29 Pure Nightclub Sunnyvale, CA TICKETS & MORE Sep 30 Daylight Beach Club Las Vegas, NV   TOTW: Bassjackers vs Breathe Carolina & Apek  - The Fever [Spinnin]   IMPORTANT: Like the mix? Click the [↻ Repost] button above! Make sure to subscribe below so you don't miss an episode!   Subscribe to the podcast on iTunes: http://smarturl.it/ITA   Subscribe on YouTube: http://youtube.com/morganpage   Follow Playlist on Spotify: http://bit.ly/ITAplaylist   Follow Morgan Page on Twitter: http://twitter.com/morganpage   Like Morgan Page on Facebook: http://fb.com/morganpage  

    starstarstarstarstar
  • 00:36:02

    HBW093: Morgan DeBaun on How to Build a Brand for Black Millennials

    · Happy Black Woman Podcast with Rosetta Thurman

    You may never have heard of Morgan DeBaun, but if you’re a black millennial you’ve probably heard of the brand she created: Blavity. Morgan and her co-founder have done an amazing job building a recognizable and influential brand in record time and she is Rosetta’s guest on this episode. You’ll hear her tell the Blavity story, describe how they came to be, and how they are leveraging their platform to build a brand that’s not only profitable, but also influential in the minds of those who follow it. It’s a great conversation between Rosetta and Morgan, on this episode of Happy Black Woman. It’s important to spend the time to build a brand that others will miss if it vanishes. For the entire first year that Blavity was in existence, Morgan DeBaun and her team were busy creating content and resources to make an impact on their following. They weren’t worried about making money or gaining influence, they just wanted to make an impact on those they were serving. Today Morgan says it was that focus that enabled the Blavity brand to stand out and be one that fans would miss if it were to go away. She says that’s the focus every entrepreneur should have and shares how she did it on this episode. Trust your gut and believe in yourself. That’s the best advice I can give. ~ Morgan DeBaun Every episode of Happy Black Woman includes Rosetta’s question to her guest about the best advice they could give someone who wants to build a brand or business of their own. On this episode, Morgan DeBaun says that her best advice is that upcoming entrepreneurs need to trust their gut and believe in themselves. There will be all kinds of reasons for why you can’t do what you want to do. It’s up to you to silence those voices and believe that you not only had the courage to envision what you’re doing but that you’ve also got what it takes to build it. It’s important to be yourself. That’s what creates the brand. ~ Morgan DeBaun It’s easy to think that you need to copy what other successful entrepreneurs are doing in order to be successful. While there is definitely something to be said for learning from those who have gone before you, it’s important to be who you really are. Morgan DeBaun says that YOU are the brand, so you can’t spend your time trying to be like somebody else. It’s YOU that will shape, influence, and maximize your brand so don’t shy away from being all-out you. Move fast. Keep going. That’s what provides the momentum you need to succeed. The Blavity team has done the impossible: They’ve built a nationally recognized brand for black millennials in just under 3 years. How did they do it? Morgan DeBaun, co-founder of Blavity says they didn’t take a lot of time before taking action. They were quick to make decisions and quick to take action on almost everything they did. That’s what enabled them to build momentum and keep it going until they reached the level of success that they couldn’t be ignored. Find out more of the details about Blavity and Morgan’s journey as an entrepreneur, on this episode of Happy Black Woman. Outline of this great episode [0:29] Rosetta’s welcome to this conversation with Morgan DeBaun. [1:85] Morgan’s introduction to Blavity and what they’re doing with the site. [3:00] How Morgan had the idea to start the Blavity website in May 2014.. [6:28] What the Blavity blog and community provides now. [9:54] How Morgan and her team are making money through what they are doing. [13:50] The tipping point that made Morgan realize they could monetize. [16:20] Strategies Morgan DeBaun used to build her brand. [22:06] How to learn to move fast to make your dreams happen. [24:51] How Morgan got connected with the amazing people she has. [27:18] What Morgan does to stay focused and productive. Resources & Links mentioned in this episode Morgan’s website: https://blavity.com/ AfroTech EmpowerHer Conference Morgan DeBaun on Instagram Twenty One Ninety Shadow and Act BOOK: The 21 Irrefutable Laws of Leadership BOOK: How to Win Friends and Influence People BOOK: The Lean Startup Google Calendar Slack Moleskine About Morgan DeBaun Morgan DeBaun started her career in Silicon Valley and is the CEO of Blavity. She is a serial creator passionate about living life to the fullest. Since founding the company, Morgan has led Blavity to become one the fastest growing digital media startups and a top destination for black youth culture. She is one of only 12 Black women to raise over 1 million dollars in venture funding and has been featured on Essence, New York Magazine, Teen Vogue, Nylon, and a finalist for 2016 TechCrunch Founder of the year.  

    starstarstarstarstar
  • 01:06:28

    Morgan Page is God! v.1 (A Tribute Revisited)

    · CLUB KERRY NYC: Vocal Dance & Electronic - DJ Kerry John Poynter

    Originally released in February 2010. Updated with a couple tracks. Subscribe to get Version 2 up soon! FREE Download: iTunes http://bit.ly/iTunesKerry RSSFeed: http://clubkerrynyc.libsyn.com/rss. More links below Get my other tribute DJ sets to Tiesto, Armin, Madonna, Kaskade, Avicii, Nadia Ali, Jonathan Mendelsohn, The Chainsmokers, Freemasons, Loverush UK!, and others... Track List (66:31): 1. Levels In The Air (Morgan Page Bootleg Mix) - Morgan Page vs. Hardwell, Hard Rock Sofa, and Avicii2. Show Me (Morgan Page Remix) - Carolina Liar3. Keep Faith (Morgan Page Remix) - Dresden Johnston4. Miles Away (Morgan Page Remix) - Madonna5. Make It Mine (Morgan Page Remix) - Jason Mraz6. Threads (Morgan Page Remix) - Temposhark7. Empty Girl (Morgan Page Remix Clean) - Tom Geiger8. Fight For You (Beltek Remix) - Morgan Page9. Call My Name (Morgan Page Full Vox Mix) - Morgan Page10. Prisoner (Morgan Page Vox Mix) - Jeffree Star11. Sweet Disposition (Morgan Page Remix) - The Temper Trap12. The Longest Road (Deadmau5 Remix) - Morgan Page feat. Lissie13. End of the World (Morgan Page Pop Mix Extended) - Matt Alber14. Thunder Fight (Morgan Page Bootleg Mix) - Morgan Page vs W&W PREMIUM ACCESS: Listen to all my free DJ sets on my app plus exclusive premium DJ sets (100+) only on my app for $1.99 per month. Unsubscribe at any time. Click to Premium Subscribe! Club Kerry NYC iOS App: http://bit.ly/kerryiosapp Club Kerry NYC Android App: http://bit.ly/AndroidKerry Club Kerry NYC Windows App: http://bit.ly/KerryWindows FREE RSS Feed: http://clubkerrynyc.libsyn.com/rss FREE iTunes Podcast: http://bit.ly/iTunesKerry Choose Your Device: 30 Ways To Listen: http://on.fb.me/GROD86 (Android, iPhone, Nook, iPad, Windows Phone, etc.)

    starstarstarstarstar
  • 00:27:11

    022: Race, Ethnicity, and Urban Land Use Decision-Baltimore Ecosystem Study

    · Infinite Earth Radio – weekly conversations with leaders building smarter, more sustainable, and equitable communities

    Topic: History of an Unlevel Playing Field In This Episode: 01:41 Introduction of Morgan Grove. 02:05 Morgan explains what the Baltimore Ecosystem Study (BES) is. 03:13 Who is participating in the Baltimore Ecosystem Study? 04:07 Morgan shares what his role is on the BES team. 05:06 Morgan describes some of the sub-projects that he’s working on. 07:40 Morgan shares economic and social inequality and diminished access to nature. 15:20 Morgan talks about health disparities and other quality-of-life indicators. 17:42 What have been the most unexpected findings that have emerged from the BES so far? 19:36 Morgan explains how we can overcome the misunderstanding of white people to the persistence of the disempowerment of African Americans throughout history. 23:35 Morgan shares where to learn more about the BES. 24:27 Morgan shares where to find his book, “The Baltimore School of Urban Ecology.” 24:58 Morgan shares one change that would lead to smarter, more sustainable, and more equitable communities. 25:12 Morgan describes the action that listeners can take to help build a more equitable and sustainable future. 25:49 Morgan explains what Baltimore city and the Chesapeake Bay looks like 30 years from now. Guest: Morgan Grove is a social scientist and Team Leader for the USDA Forest Service's Baltimore Urban Field Station. Morgan has worked in Baltimore since 1989, with the Forest Service since 1996, and has been a Co-Principal Investigator in the Baltimore Ecosystem Study (BES) since its beginning in 1997. Learn More about Morgan Here Organization: The Baltimore Ecosystem Study is a long-term ecological research project. It is funded by the National Science Foundation to learn how an urban area works as an ecological system. We want to know the ecological interactions in the whole range of habitats -- from the center city of Baltimore, out into the surrounding rural areas. We are conducting research on the soil, the plants and animals on land and in the streams, the water quality, and condition of the air in and around Baltimore. For that information to make sense, we are also studying how families, associations, organizations and political bodies make decisions that affect ecological processes. In other words, we are treating the whole collection of urban, suburban and rural areas as an ecological system that includes people and their activities. This is a really unusual approach to ecology because it combines with social sciences, physical sciences, and education to understand a big metropolitan area as an ecological system. Saying that an urban area is a system just means that we are concerned with the interactions between wild and domestic organisms, people and their organizations, and the natural and built environment all affect one another. It is these relationships that determine the quality of the environment we experience in the places where we live, work and relax. The research project is long-term, because conditions in the past affect the urban environment we experience now, and we also need to be able to say what environmental effects the things we are doing now in and around our cities will affect the environment in the future. This information can help people, including individuals, families, organizations and government agencies, to make decisions that have the environmental effects that they want. The Baltimore Ecosystem Study (BES) seeks to • Pursue excellence in social-ecological research in an urban system; • Maintain positive engagement with communities, environmental institutions, and government agencies; • Educate and inform the public, students, and organizations that have need of scientific knowledge; and • Assemble and nurture a diverse and inclusive community of researchers, educators, and participants. Take Away Quotes: “Because [the Baltimore Ecosystem Study is] an urban site, we’re interested in studying not only the environmental long-term change of the city but also the social and the economic change of the city. Quite humbly speaking, our goal is to understand Baltimore and its region from 1650 to 2050, building data and understanding and, ideally, tools that can be used to understand how the city has changed, to understand how it’s come to be, and to try to understand where it might be going.” “We need to do three things: we need to look at how we can improve the environmental quality of [disadvantaged] neighborhoods, we need to remove the housing stock that no longer is habitable, and we need to do it in a way where we don’t have greenwashing and people are displaced because of the improvements to the neighborhoods.” “Baltimore was the first city in the United States to use race as a driving factor in local land use and zoning, and this whole pattern of residential segregation really took off from the process Baltimore city put in place in 1917. So it’s really interesting…to hear…it’s still with us…and it’s still framing and shaping life outcomes.” “I think that we need to disabuse folks of the notion that everyone has choice, that we can all live where we want to live, that we all have been able to live where we want to live…Some people weren’t able to live where they wanted to and other people enjoyed privilege, and to help people understand that it hasn’t been always fair and it’s still not fair; and even as we work to make it more and more fair, we have the footprint of history upon us, and it affects not only what we have—the patterns of decline of poor environments and economic situations and of housing—but also affects the way that we can move forward.” Resources: Baltimore Ecosystem Study Morgan’s book, “The Baltimore School of Urban Ecology: Space, Scale, and Time for the Study of Cities” New Approach to Urban Ecology Emerges from Forest Service Research in Baltimore

    starstarstarstarstar
  • 01:02:11

    Morgan Page Is God! v.2 (A Tribute) (v.3 on my app!)

    · CLUB KERRY NYC: Vocal Dance & Electronic - DJ Kerry John Poynter

    GO VOTE Morgan Page! DJ Mag Top 100: http://bit.ly/MPTop100  This is version two of my tribute to one of my fave dj/producers, Morgan Page! My fave sounds of his from the past four years. Check his sounds out on Soundcloud: https://soundcloud.com/morganpage. Track List: (62:13): 1. Your Love (Extended Mix) - Morgan Page ft. The Outfield 2. Body Work ft. Tegan & Sara (Club Mix) - Morgan Page 3. In The Air (Hardwell Remix) - Morgan Page, Sultan & Ned Shepard & BT ft. Angela McCluskey 4. ROTN (Rhythm of the Night) - Morgan Page vs. BASTILLE 5. Carry Me (Extended Mix) - Morgan Page ft. Nadia Ali 6. Just Another Night (Morgan Page Remix) - Icona Pop 7. Against the World (Denzal Park Remix) - Morgan Page ft. Michael S. 8. Bulletproof (Morgan Page Remix) - La Roux 9. Give It Some Time (Morgan Page Remix) - Reuben Keeney ft. Glenn Rosborough 10. Cosmic Love (Morgan Page Bootleg Remix) - Florence + The Machine 11. I've Had Friends (Jean Elan Extended Remix) - Morgan Page ft. Jan Burton 12. Alligator (Morgan Page Remix) -Tegan & Sara 13. The Longest Road (Vicetone 2012 Remix) - Morgan Page feat. Lissie PREMIUM ACCESS: Listen to all my free DJ sets on my app plus exclusive premium DJ sets (100+) only on my app for $1.99 per month. Unsubscribe at any time. Click to Premium Subscribe! Club Kerry NYC iOS App: http://bit.ly/kerryiosapp Club Kerry NYC Android App: http://bit.ly/AndroidKerry Club Kerry NYC Windows App: http://bit.ly/KerryWindows FREE RSS Feed: http://clubkerrynyc.libsyn.com/rss FREE iTunes Podcast: http://bit.ly/iTunesKerry Choose Your Device: 30 Ways To Listen: http://on.fb.me/GROD86 (Android, iPhone, Nook, iPad, Windows Phone, etc.)  

    starstarstarstarstar
  • Morgan Myles: Attitude, Teamwork & Vocal Recording

    · Bridge The Atlantic

    Our guest this week is Nashville based singer/songwriter Morgan Myles. Morgan completed her first solo record in 2009, writing every song and promoting it throughout Europe. Shortly after, she opened for Reba McEntire, and played at the 2010 Olympics in Vancouver. Her most eye-opening moment was performing for US troops departing for Iraq at Camp Shelby Mississippi where she rediscovered the power of music. She also caught the attention of BMI’s Mark Mason and was featured in the Key West Songwriter’s festivals, BMI Buzz showcases, as well as BMI Presents. Morgan’s latest EP received great reviews from the industry including Music Row Magazine, Taste of Country, as well as CMT who aired an exclusive premiere of her music video, “Whiskey Dreaming.” Highlights: - Ross shares how he discovered Morgan on a Spotify Discover Weekly playlist - Morgan shares her experience of being a road musician - In a touring band, you have to treat everyone equally - Being in the background gives you an appreciation for how a band works as a team - Having a bad tour experience has made Morgan more aware of how to treat the musicians she works with - Morgan shares a story about how incredible Reba McEntire treats the musicians she takes on tour - We talk about how a good attitude is a factor in creating a long-term successful career - “If you’re doing something for the wrong reasons, it’s probably not going to last” - Morgan Myles, 2016 - We hear about Morgan’s experience in recording an alternative rock project, and how it’s influenced her writing since - We talk about the beauty of simplicity and stripped arrangements in music - “Soul never ends up going away in any genre” - Morgan Myles, 2016 - We talk about how if a song can stand alone as an acoustic song, it’s a good song! - Morgan tells us about the vocal recording process, and how she prefers to record her vocals - We hear how Morgan’s music ended up in documentaries and film - it’s all about being open to opportunities - Morgan tells us about opening for Rick Springfield and how obsessive his fans are - “We’re on this Earth to be happy, so do what makes you happy” - Morgan Myles, 2016 Advice: - Don’t compare yourself to anybody - Be true to who you are and stay positive about your future - The BS of the music industry has nothing to do with you as a person - We all have a different path, so don’t compare your journey’s to someone else’s Guest Links: - Website: http://morganmyleslive.com/ - Twitter: @morganmyleslive - Instagram: @morganmyleslive - Facebook: /morganmyleslive Sponsors: - Chris Keaton @ Chris Keaton Presents (http://chriskeaton.com) - Christine Infanger @ Thirty Roses (http://thirtyroses.com) - The Rock/Star Advocate (http://therockstaradvocate.com) - Buck Naked Soap Company (http://bucknakedsoapcompany.com) More: For more episodes, visit http://bridge-the-atlantic.com Follow us on Twitter: http://twitter.com/bridge_atlantic Subscribe on iTunes: http://bridge-the-atlantic.com/itunes Support us on Patreon: http://patreon.com/bridgetheatlantic

    starstarstarstarstar
  • 01:00:01

    Morgan Page - In The Air - Episode 299 - Live From Vegas! Part 1

    · Morgan Page - In The Air

    #ITA299 @MorganPage Find out tour dates and more: http://www.morgan-page.com Tweet your feedback: http://twitter.com/morganpage Like on Facebook http://facebook.com/morganpage Follow Playlist on Spotify: http://bit.ly/ITAplaylist Morgan Page - In The Air - Episode 299 - Live From Vegas! Part 1 1. Intro 2. Ummet Ozcan - “Lose Control” [Spinnin] 3. Jack U ft - “Where Are U Now? (Megaphonix Remix) [White] 4. MAKJ & Thomas - “Black” [Protocol] 5. Dimitri Vegas & Like Mike and Ummet Ozcan - “The Hum” [Spinnin] 6. Calvin Harris & The Disciples - “How Deep Is Your Love” (Calvin Harris & R3hab Remix) [Sony/Columbia] 7. Jewelz & Sparks - “I Can Fly” [Musical Freedom] 8. Morgan Page vs Dannic & Sick Individuals - “Addicted To Your Love” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 9. Tritonal - “Gamma Gamma” [Enhanced] 10. W&W vs Eric Prydz - “Rave Generate” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 11. Morgan Page feat The Oddictions & Brit Daley - “Running Wild” (Borgeous Remix) [Nettwerk] 12. R3hab & VINAI - “How We Party” [Spinnin] 13. Morgan Page vs Major Lazer & Quintino - “Light Up The Bodywork” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 14. The Weeknd - “Can’t Feel My Face” (Martin Garrix Remix) [RCA] 15. Carnage ft KSHMR and Timmy Trumpet - “Toca” [Spinnin] 16. Morgan Page feat Lissie - “Open Heart” (Toby Green Remix) [Nettwerk] 17. Tove Lo - “Habits (Stay High)” (The Chainsmokers Remix) [Island] 18. ZHU vs TJR - “What’s Up Faded” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 19. Calvin Harris ft Ellie Goulding - “Outside” (Hardwell Remix) [Sony/Columbia] 20. Sick Individuals - “Drive” [Revealed] 21. Morgan Page vs. Ale Q & Sonny Noto - “Fight For Hiamo” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 22. Dzeko & Torres vs Nom De Strip - “Aliens In The Air” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 23. Showtek feat Vassy - “Satisfied” [Spinnin]

    starstarstarstarstar
  • Max#25: Tim Whitworth, Finance Director – Morgan Cars

    · Maximise Your Potential Podcast

    Morgan Motor Company is Britain's sole surviving car manufacturer, yet far from just surviving, the car company is currently experiencing one of its most successful ever commercial periods and is being increasingly seen as one of Britain's global success stories.Following on from our interview with Head Designer, Matt Humphries, featured on episode 21 and Director of Operations, Steve Morris (episode 23), we now have the pleasure of releasing our interview with the Finance Director for Morgan, Tim Whitworth.Tim Whitworth, Finance Director of Morgan, has the unenviable task of making the numbers balance within this last remaining marquee of British Motoring history.Yet Tim views this responsibility as one of the best challenges he could ever be faced with, due to his clear passion and genuine attachment to the brand.He considers himself to be an unconventional Finance Director, who takes as much interest in the human aspects of the company as the numbers, citing Morgan's collaborative working culture as key to so much of the company's success.This is a great opportunity to go behind the scenes of Morgan and also the man responsible for it's finances, in this very informative and candid interview.Additional notes and resources: FOR HIRE - treat yourself and rent a Morgan for a day, weekend or special event Morgan Motor Company - Official Website Morgan Motor Company - Wikipedia Page Morgan Car News BlogLinks to the other Morgan Motor Company interviews on Maximise Potential: Max 21 - Matthew Humphries, Morgan's Head of Design Max 23 - Steve Morris, Morgan's Director of ProductionJob Advice / Online Career Advice from Jenrick: Daily Telegraph Careers Event featuring Philip FanthomTranscription: Transcript: Tim Whitworth - Finance Director at Morgan Motor Company (Max#25)

    starstarstarstarstar
  • 00:48:25

    Morgan Alling - Vinter 2012

    · Sommar & Vinter i P1

    Skådespelare, regissör och föreläsare Han pratar om de avgörande ögonblicken som förändrar och formar en människa. Om Morgan Alling Har under 20 års tid varit ständigt aktuell på svenska scener. Efter genombrottet på 90-talet med sommarlovsprogrammet Tippen i SVT har han varit 13 år på Dramaten och synts i åtskilliga filmer och tv-serier. Det har blivit många publiksuccéer genom åren, bland annat Let’s Dance, Fullbokat, Kronprinsessan och Kungamordet. Aktuell i julhelgen som Sunes pappa i filmen Sune i Grekland. 2009 fick radiolyssnarna lära känna en annan sida av Morgan Alling. I sitt Sommarprogram då berättade han om den trasiga uppväxten på barnhem och hur han lyckades bryta sitt sociala arv. Programmet resulterade i boken Kriget är slut. Morgan Alling har varit Sommarvärd 2009 och Vintervärd 2012. Producent: John Swartling

    starstarstarstarstar
  • 01:14:29

    LisezLaScience - HS9 - La vie de Nikola Tesla - 2/2 - Dossier pour Podcastscience

    · Lisez La Science

    Tesla: un nom qui en dehors de la marque de véhicules électriques et de l'unité de mesure du champ magnétique, n'est que rarement associé à l'inventeur américain d'origine serbe né au XIXème siècle et qui participa à l'essor du courant alternatif qui est aujourd'hui indispensable à notre monde. Après avoir découvert son ascension jusqu’à la gloire dans l’épisode précédent sur Nikola Tesla, nous allons découvrir dans celui-ci la deuxième partie plus sombre de sa vie et nous débunkerons aussi un certain nombre de fausses idées à son propos. Ce dossier a été réalisé pour Podcastscience et a été présenté en premier lors du live du 21 juin 2016. Vous pourrez aussi le retrouver sur le site de podcastscience. La suite du succès Dans l’épisode précédent nous avons découvert Tesla, son enfance, son éducation, la création du moteur AC polyphasé et son apothéose avec l’utilisation de ses concepts pour dompter les chûtes du Niagara. Nous avons déjà eu l’occasion d’explorer certains mythes autour de Tesla, notamment concernant l’invention du courant alternatif (non il ne l’a pas inventé) et ce qu’il a pu faire autour du moteur à courant alternatif (il a mis au point un moteur et déposé un brevet en premier, mais dans un contexte où l’idée était dans l’air). Après ce succès, Tesla est retourné à son laboratoire pour reprendre ses recherches et notamment sur la transmission d’énergie sans fil, mais pas uniquement. En effet, avec ses conférences en Europe, il a pu intégrer le fait qu’il pouvait aussi transmettre des messages sans fil. Et tout ceci à travers la Terre. Tesla continua des faire des conférences entre fin 1892 et 1893 pour mettre en avant ses recherches et émerveiller le public. A Philadelphie et à Saint Louis aux Etats-Unis il exploitait l’effet de peau pour passer pour un magicien et illuminer des ampoules et des tubes fluorescents ou provoquer la création d’arc électriques … Tesla holding a gas-filled phosphor coated wireless light bulb which he developed in the 1890's, half a century before fluorescent lamps come into use. Published on the cover of the Electrical Experimenter in 1919. Dans la foulée de ces conférences, Tesla repris son système de plaques avec sa bobine de Tesla et fut capable de recevoir de manière intermittente des signaux jusqu’à une distance de 2 kilomètres. En fait il ne comprenait pas pourquoi des fois il captait des signaux et des fois il n’en captait pas. Il semble que comme son générateur électrique n’avait pas forcément toujours la même vitesse de rotation, la fréquence des ondes qu’il générait n’était pas fixe, mais variait. Et comme il avait mis au point son système pour répondre à une fréquence en particulier et bien des fois, il perdait le signal (un peu comme quand sur votre radio vous vous éloignez un peu de la fréquence de la chaîne que vous écoutez). En perfectionnant ses systèmes électriques pour rendre les fréquences plus stables, Tesla aboutit à un système générant des vibrations mécaniques qui pouvait être agréable pour les humains. La sérendipité dont Alan avait déjà eu l’occasion de parler dans des évènements précédents.. Mark Twain que Tesla comptait depuis quelques temps parmi ses amis vint d’ailleurs la tester. L’histoire retient qu’après en avoir reconnu les effets bénéfiques il dût se précipiter aux toilettes pour accomplir ses besoins, la machine ayant provoqué quelques mouvements intestinaux imprévus[1] … La légende voudrait que Tesla ait accroché un oscillateur mécanique équivalent à la structure de son laboratoire des années plus tard et cela aurait provoqué un mini tremblement de terre, même si de forts doutes existent[2]. En fait l’idée derrière ce genre de chose c’est que son oscillateur vibrait en résonance avec la structure du bâtiment et faisait un peu comme pour les soldats marchant au pas à la fréquence de résonance d’un pont jusqu’à ce qu’il s’écroule. A cette époque-là Tesla répétait que les ondes EM n’étaient pas capables de transporter de l’information[3] et pour lui, ces expériences qu’il réalisait démontraient plutôt ses idées de courant à la Terre … Il alla ainsi dans une direction opposée aux autres personnes travaillant sur la radio en tentant de maximiser le courant passant par la Terre et diminuant au maximum les ondes EM pouvant être générées. C’est d’ailleurs à cette époque que Tesla développe son idée de pouvoir pomper un peu d’énergie dans la Terre et en récupérer énormément via la résonance. Conviction provenant de quelques expériences mal interprétées qu’il cherchera à valider expérimentalement les années suivantes. En effet, il avait deux analogies en tête : d’une part il pensait que comme pour un orage, un éclair déclenchant une grande chute de pluie, une petite impulsion pouvait selon lui déclencher un gros résultat. D’autre part, il pensait aussi que la résonance pouvait impliquer des résultats beaucoup plus important que si on ne prenait pas en compte la fréquence propre du système que l’on étudiait. Son idée importante qu’il va ainsi tenter de développer pendant le reste de sa vie est donc la suivante : si l’on envoyait une impulsion à la fréquence de résonance de la Terre, on pouvait arriver à renforcer les impulsions et obtenir à la sortie (un autre point sur la Terre) une quantité importante d’énergie. N. Tesla, Famous Scientific Illusions, “Electrical Experimenter”, Février 1919, p 692-694 Mais revenons aux travaux de Tesla. Après avoir breveté ses inventions (ces oscillateurs), il tenta la même approche que celle qu’il avait entrepris avec Peck et Brown pour le moteur AC. Il chercha à se rapprocher du gratin New Yorkais pour entrer en contact avec des investisseurs et la presse et il y réussit[4]. Ceci lui permettrait de faire parler de ses inventions et trouver des fonds pour les développer[5] …Tesla s’associa ainsi de nouveau à Brown (mais pas à Peck mort en 1890) et à Adams (celui des chutes du niagara). Adams finança la société et tenta de trouver d’autres investisseurs. Mais en 1893 les états-unis était dans une crise financière. Malgré les efforts de Brown et Adams pour trouver des investisseurs et de Tesla pour arriver à en faire parler dans la presse et faire des conférences toutes plus magiques et extravagantes, ce fut un échec[6] cuisant du point de vue business même si Tesla continuait ses recherches. Nouveau labo, Rayons X et bateau commandé à distance Malheureusement tout ce que Tesla avait pu entreprendre dans son laboratoire pris fin prématurément quand un feu se déclara le 13 mars 1895. Il n’avait pas pris d’assurance pour son laboratoire et perdit donc tout l’argent qui avait pu être investi dans son matériel et tout le travail qu’il avait pu réalisé … Suite à cet évènement il emménagea dans un nouveau laboratoire sur Houston Street à New York. En novembre 1895 il entendit parler de la découvert de Roentgen à propos des rayons X. En découvrant ces travaux Tesla fit ce qu’il avait pu faire avec d’autres découvertes dont il avait parlé : il chercha à mieux les comprendre pour tenter de les reproduire et voire l’exploitation commerciale possible. Sauf qu’il comprit rapidement que ce qu’il avait pris pour une erreur dans une photo prise de Mark Twain avec des tubes Geissler était en fait lié aux rayons X. En effet, sur la plaque photographique se trouvait “imprimé” une partie du mécanisme de l’appareil photo et pas Mark Twain…. Certains estiment, comme Margaret Cheney par exemple que c’est la preuve que Tesla aurait ainsi découvert les rayons X en premier. Je ne pense clairement pas que l’on puisse dit que Tesla en fut le découvreur, sinon il en aurait parlé, il aurait publié des choses dans les journaux comme il pouvait le faire sur d’autres sujets, etc. Et selon moi c’est d’autant plus vrai qu’il n’a d’ailleurs jamais réclamé la paternité des rayons X. Par la suite il réalisa d’autres expériences mais les brûlures resenties par les sujets et le fait que peu d’entreprises étaient susceptibles de pouvoir écouler ce type de matériel[7] lui firent arrêter son travail sur les rayons X. A la suite de ces recherches il entreprit de développer ce qu’il appelait la téléautomatique. Il avait depuis longtemps en tête le fait que les humains étaient des automates réagissant à des stimulis externes. Depuis les quelques cours qu’il eut l’occasion de suivre à Prague lors de sa jeunesse en Europe notamment. C’est une idée dont j’ai déjà eu l’occasion de parler dans l’épisode précédent.. Dans la suite d’un cours de Carl Stumpf, qu’il eut lors de son passage à prague, celui-ci enseigna en effet à Tesla le principe de l’esprit en tant que table rase où rien n’est inné et tout n’est que réponse aux stimuli des sens. Ce concept accompagna Tesla tout au long de sa vie et forma son point de vue sur l’Homme en tant qu’automate et ces idées de téléautomatique. Basé sur ces idées et les analogies qu’il avait en tête, il pensait qu’il était possible de développer des robots qui puissent être aussi réalistes que les humains dans leurs réactions. Entre 1897 et 1899 Tesla décida de mettre en place un robot sous forme de bateau sans humain à bord qui pourrait être utilisé comme une torpille dans les guerres. Notamment comme celle qui opposait les états-unis à l’Espagne depuis avril 1898. http://nikolatesla12germain.weebly.com/blog/nikola-tes-who Il en fit diverses démonstrations, notamment à JP Morgan, le fameux homme d’affaires dont la banque est liée aux problèmes des subprimes il y a quelques années, et Hammond un homme d’affaires impliquée dans la marine. Ce dernier souhaita investir dans le développement de cette technologie. Tesla continua ses travaux, en construit un exemple plus grand, et déposa un brevet fin 1898. Il envisagea aussi pour des aspects sécurité de diffuser deux signaux qui, uniquement si ils étaient présents, pouvaient activer le système (une porte logique en somme, même si il ne l’appelle pas comme ça). Il en fit la démonstration en Mai 1898 et la foule fut conquise. Malheureusement, cette invention ne fut jamais développée commercialement. Il semble qu’un certain nombre d’inventeurs aient proposé à l’époque des inventions  à la marine américaine (Edison le fit aussi d’ailleurs), mais peu d’entre elles, voire quasiment aucune ne furent retenue. Ce travail sur la téléautomatique ne l’empêchait pas de continuer ses recherches sur la transmission d’énergie sans fil. Dans la foulée de ses travaux sur le courant à travers la Terre, il cherchait à voir de quelle manière il pouvait fermer, de la manière la plus efficace le circuit électrique qu’il pensait former avec son courant à la terre. Je rappelle qu’il avait vraiment une vision électricienne des choses. Ses travaux sur les tubes fluorescents où il les illuminait en faisant un vide poussé le firent arriver à la conclusion qu’il pouvait utiliser l’air raréfié de la haute atmosphère pour conduire de l’électricité. Afin de poursuivre ses recherches (et oui, tout cela coûtait de l’argent, d’autant plus qu’il avait toujours beaucoup d’idées en même temps) il s’associa au riche homme d’affaires John Jacob Astor (qui possédait notamment l’un des hôtels les plus luxueux de New York le Waldorf Astoria) qui accepta d’investir 100000 dollars dans sa société. By Published on LIFE [Public domain or Public domain], via Wikimedia Commons Tesla devait en effet avancer et mettre en application les recherches qu’ils menaient sur ces différentes sujets. En effet, pendant que Tesla développait ces idées, Marconi en Europe, dans la suite de Hertz, tentait d’utiliser les ondes EM pour envoyer des messages. Et avec succès. Entre 1898 et 1899, Marconi étendit la portée de ses instruments, notamment jusqu’à ce qu’en mars 1899 il arrive à transmettre un message à travers la Manche. Tesla commençait à sentir le vent tourner et entre le dénigrement des travaux de Marconi et des prétentions surréalistes de transmission de message de par le monde, il se lança dans la mise au point d’un système de communication sans fil à l’échelle mondiale. Et ceci se ferait au Colorado. Tesla et Colorado Springs   Building at Tesla's Colorado Springs Laboratory, National Museum of American History Son objectif, avec l’installation qu’il fit en mai 1899 à Colorado Springs, était de s’assurer de sa capacité de transmettre des courants à travers la terre et les faire revenir dans l’atmosphère vers n’importe quel point. La construit qu’il fit réaliser fut d’ailleurs la plus grande bobine Tesla construite avec près de 15m de haut[8]. Durant sa présence à Colorado Springs, Tesla semble avoir découvert pendant un orage des ondes électriques stationnaires dans la croûte terrestre. Ces ondes stationnaires[9] apparaîssent quand deux ondes de même fréquence et même amplitude en sens opposé forment des points fixes dans le temps[10]. By No machine-readable author provided. LucasVB assumed (based on copyright claims). [Public domain], via Wikimedia Commons Tesla pensait que cela pouvait dire que la Terre était un conducteur de taille limitée et qu’avec ce principe il pouvait avoir un rayon d’impact bien plus grand que ce que faisait Marconi. Au cours de ces travaux Tesla pense recevoir en juillet 1899 un signal provenant de l’espace. Histoire de ne pas se ridiculiser, il tente de disqualifier toutes les hypothèses terrestres qu’il peut imaginer, mais au final, il en arrive à la conclusion que ce signale ne peut être terrestre et doit provenir de Mars, présente dans le ciel ce jour-là. Giovanni Schiaparelli [Public domain], via Wikimedia Commons A l’époque Mars était la vedette des planètes. Entre Schiaparelli et ses canaux et Lowell qui avait annoncé qu’il y avait de la vie intelligente sur Mars, cela pouvait faire sens pour Tesla. Vous devez tous vous demander : mais qu’en était-il réellement? Des analyses ultérieures semblent plutôt aller vers l’émission de signaux par Io lors d’un passage dans un anneau de particules chargées autour de Jupiter qui se trouvait à l’époque dans la même zone du ciel que Mars. Tesla a peut-être reçu un signal n’étant en effet pas terrestre, mais il n’avait rien à voir avec Mars … Mais revenons à la tour de Tesla.. Une fois finit d’être construite, il entreprit divers tests de ses concepts. Le problème avec les expériences qu’il réalisé à Colorado Springs, c’est qu’elles se firent majoritairement sans témoin sans témoin direct autre que lui-même[11] et ceci à la différence de Marconi qui faisait toujours des démonstrations en public! En effet, les témoignages de ses assistants semblent pointer vers le fait que Tesla voulait être seul afin de réaliser les observations de sa transmission sans fil en dehors de sa tour et eux devaient opérer les machines dans la tour. Dans le film le prestige il y a d’ailleurs une scène où l’on voit les acteurs devant un terrain où il y a des ampoules qui seraient soi-disant illuminées par le système de Tesla. Malheureusement, comme dit précédemment, les prétentions de Tesla n’ont jamais eu de témoin à part lui-même... http://peswiki.com/images/am1m1mafp3u2sgf9s2kejxjkwop224k3.jpg Christopher Nolan, Le prestige Pour Tesla, à partir du moment où il avait pu tester son principe a courte distance, cela devait forcément fonctionner à longue distance … En passant c’est à cette installation de Colorado Springs qu’il fit en double exposition une des photos les plus célèbres le concernant. See page for author [CC BY 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0)], via Wikimedia Commons Tesla aurait témoigné avoir su produire de la foudre en boule au sein de ses notes le 3 janvier 1900[12]. Malheureusement, d'après Carlson[13], il n’y a pas vraiment consensus, ne serait-ce que sur la possibilité physique qu’il soit possible d’en produire. Point que Steven Novella semble aussi avancer lors de l’épisode de son podcast sur le culte voué à Tesla dans les milieux new age[14]. Toujours est-il que Tesla pensait être arrivé à l’aboutissement de ses recherches, tout du moins de l’obtention de suffisamment de preuves allant dans le sens de ses hypothèses. Pour lui la transmission d’énergie sans fil était possible, vers n’importe quel point du globe, à une vitesse quasi instantanée et sans diminution notable de puissance… On est loin de ce que la science basée sur des faits et reproduite pourrait dire aujourd’hui... Wardenclyffe Comme en 1887 avec son moteur, Tesla voulait trouver des investisseurs pour financer le développement des idées prototypées à Colorado Springs et une entreprise pour acheter son idée. Tesla continuait d’abreuver les journaux de déclarations de plus en plus fantaisistes, que ce soit dans son article plus philosophique, pour ne pas dire autre chose, sur la façon d’augmenter l’énergie de l’Humanité qu’il pu publier dans le magazine Century dont il connaissait l’un des membres influents. Où que ce soit ceux où il expliquait que la glace pouvait permettre de mieux transmettre jusqu’à Londres l’électricité produite aux Chutes du Niagara… Il expliquait aussi pouvoir transmettre des messages à l’autre bout du monde (afin d’attirer des investisseurs) et Marconi réfutait ces affirmations. C’est sur fin 1900 que Tesla pu rencontrer JP Morgan afin de lui parler de ses plans. Entre le potentiel usage que ce dernier pourrait en faire et les arguments de Tesla en terme de brevets, il semble qu’il arriva à le convaincre d’investir. Morgan conclu donc de fournir 150000 dollars à Tesla en échange de 51% des parts dans l’entreprise[15]. Tesla se mis donc à travailler à partir de Novembre 1901 à la construction de sa tour qu’il érigea à LongIsland sur un site qu’il nomma Wardenclyffe. https://thevelvetrocket.com/2010/03/17/nikola-teslas-wardenclyffe-tower-and-laboratory/ Mais la construction ne se passa pas comme prévu. Tesla avait vu trop grand. En effet, pour calculer la puissance de sa tour, il se basa sur les expériences qu’il avait réalisé à Colorado Springs. Et d’après celles-ci il se dit qu’il devait exploiter des ondes stationnaires autour de la Terre à une fréquence proche de 6Hz. Pourquoi est-ce que je vous parle de cela vous allez me dire ? En fait en 1950 un certain Schumann théorisa l’existence d’une fréquence de résonance pour des ondes qui se propageraient entre la haute atmosphère et le sol. En 1960 ces ondes furent observées expérimentalement[16] et on se mit donc à parler de résonance de Schumann. Comme ces ondes ont une fréquence autour de 7-8 Hz certains n’hésitent pas à dire que Tesla avait découvert se phénomène bien avant Schumann... Mais Tesla n’avait pas estimé correctement les coûts induits par une tour à la taille qu’il avait estimé. Ainsi, entre les problèmes d’argent générés par la construction, les équipements nécessaires, les dizaines voire centaines de salariés, où ses relations très compliquées avec Morgan (il y a des lettres que présente Seifer qui sont assez hallucinantes de la part de Tesla), il eu du mal à avancer. Marconi, de son côté, développait son idée de pouvoir transmettre des signaux par delà l’Atlantique. Entre le dépôt de brevets et la construction d’antennes géantes, il arriva à le faire effectivement en décembre 1901 entre le Newfoundland au Canada et l’Angleterre. L’histoire semble avoir cependant effacé une partie du scepticisme de l’époque sur la réalité du message que seul Marconi et son assistant auraient entendu. En effet, peu de personne pensait que les ondes pouvait effectivement voyager entre les deux points à cause de la rotondité de la Terre[17]. Mais la presse et les experts voulaient y croire. D’autant plus que Tesla expliquait à tout va que cela était possible. C’est une seconde démonstration, publique celle-ci, et réalisée sur un bateau qui voyageait d’Angleterre jusqu’en Amérique, qui finit de convaincre de la réalisation de Marconi. On peut dire que d’une certaine manière, toutes les déclarations fantasques de Tesla ont peut être diminué le scepticisme de rigueur qui aurait pu prévaloir lors de la première annonce de son rival Marconi. Tesla, de son côté, était cruellement à court d’argent et il ne cessait d’envoyer des lettres toujours plus pressantes à Morgan pour qu’il continue d’investir. Mais celui-ci décida de mettre un terme à ses échanges avec Tesla en 1893[18]. Malheureusement pour Tesla, ses déclarations toujours plus fracassantes dans la presse ainsi que le fait qu’il ait donné 51% de son entreprise à Morgan ont fait fuir tout les potentiels investisseurs et le plongèrent dans une crise financière profonde. Ces échecs le firent tomber en dépression en 1906 et il dut abandonner ses travaux à Wardenclyffe. En fait il abandonna même à ce moment-là, et pour le reste de sa vie, ses travaux sur la transmission d’énergie sans fil. Les turbines Tesla En récupérant de son nervous breakdown, il chercha à se tourner vers le développement de composants mécaniques et afin de pouvoir satisfaire sa volonté de voler qu’il avait depuis enfant, il voulu développer un nouveau type de turbine. L’idée principe de sa turbine était que la viscosité de l’air (la résistance au déplacement d’un fluide grosso modo) pouvait être utilisée pour faire tourner des disques attaché à l’axe[19]. Par comparaison, dans une turbine classique, ce sont les pales qui sont mises en mouvement par le passage du fluide qui vient les pousser. http://fr.slideshare.net/sougandhs02/a-seminar-on-tesla-turbines Une fois un prototype mis au moins à travers une nouvelles société, il en fit démonstration en 1911-1912, mais ce fut, encore, un échec cuisant. Malgré un faible investissement du fils de JP Morgan en 1913, personne ne vit d’intérêt dans un système qui était de plus incapable de supporter de fortes charges. Alors c’est vrai qu’il y a une ou deux sociétés qui les ont commercialiser, mais cela reste très loin d’une usage à l’échelle industriel ... Nobel, déchéance et la fin de Tesla En dehors du fait que Marconi reçu en 1909 le prix nobel en reconnaissance de ses travaux en lien avec la télégraphie sans fil, c’est une autre affaire étrange qui impliqua Tesla, Edison, et le comité Nobel. Le New York Times prétendit en effet que Tesla et Edison devaient recevoir le prix Nobel en 1909. Mais il s’avéra que ce ne fut pas le cas et il fut décerné aux père et fils Bragg pour l’analyse de la structure des cristaux grâce aux rayons X[20]. Des histoires courent selon lesquelles Tesla et Edison l’auraient refusé car ils ne voulaient pas le recevoir avec l’autre … Mais rien ne semble appuyer cette thèse. En 1916 Tesla reçu la Médaille d’honneur de l’AIEE. Au départ il ne souhaitait pas la recevoir car cette médaille est aussi appelée Médaille Edison, mais le lobbying du président de l’AIEE fit son effet et Tesla accepta de la recevoir. L’histoire notera que peu de temps avant de faire son discours, il disparût de la salle de réception et du bâtiment au grand desarroi des organisateurs. Après quelques recherches aux alentours il ne fut retrouvé que plusieurs minutes plus tard dans un parc non loin de là, entouré de pigeons …. A la même époque Tesla se montrât très suspicieux, pour ne pas dire plus, concernant la théorie de la RG qu’Einstein avait théorisé. Il alla même, quelques années plus tard expliquer qu’Einstein se trompait avec sa notion de courbure de l’espace-temps et que selon lui c’était complètement impossible ... Dans les années qui suivirent, un certain nombre de procès ont été intentés contre Marconi, ou par celui-ci dans le cadre des brevets sur les bases de la radio. Ce n’est pas avant 1935 que la paternité de Tesla fut reconnue par les tribunaux américains. Ne vous méprenez pas. Marconi avait quand même reconnu qu’il utilisait des inventions de Tesla et certes, les brevets de base étaient au nom de ce dernier, mais c’est surtout Marconi et des hommes comme Fessenden et DeForest qui en firent la promotion et le développement économique. Il faut savoir que la société créée par Marconi pour vendre des radios aux U.S.A est devenu RCA par la suite. Société que vous connaissez peut-être de nom.. L’histoire de Wardenclyffe se finit effectivement en 1917 quand la tour fut détruite et en 1921 quand la propriété du terrain fut transmise au propriétaire du Waldorf-Astoria en paiement des notes d’hôtel jamais réglées par Tesla. Toutes ces déconvenues et ses déboires firent de Tesla un reclus. Il ne s’arrêta jamais vraiment de travailler et en 1931, pour son 75eme anniversaire, une fête se tint à laquelle des témoignages de grands noms de la science furent lus(on peut noter Einstein, Lodge, Millikan et d’autres). Chacune des années suivantes, Tesla organisa un évènement du même type. Il s’agissait pour lui à chaque fois d’une occasion pour annoncer de nouvelles découvertes … En 1931 un moteur fonctionnant aux rayons cosmique. En 1934 son fameux rayon de la mort … Il prétendait détruire 10000 avions en vol à plus de 250 miles de distance … Un document semble validé qu’il ait réfléchi à la question, mais toutes les analyses suivantes et notamment celle d’un certain Trumpp (c’est pas le même cherchez pas!) en 1943, tendent à dire que ce système n’était pas à la hauteur des prétentions de Tesla. Tesla semble même avoir donné, en compensation d’une note de 400 dollars, une boîte contenant soi-disant un modèle de son arme (il estimait sa valeur à 10000 dollars), au gérant de l’hôtel où il résidait. Tout en précisant bien qu’il ne devait pas ouvrir la boîte sous peine d’explosion. A postériori il s’avéra que Tesla s’était moqué d’eux et que la boîte ne contenait rien d’autres que des pièces détachées utilisées pour la radio. Certaines déclarations de Tesla tendent à corroborer le fait qu’il fut en contact avec divers gouvernements concernant cette arme jusqu’en 1940 : soviétiques, américains ou anglais notamment, mais rien n’atteste qu’un tel rayon ait été mis au point par quiconque. Nikola Tesla with King Peter of Yugoslavia in Hotel New Yorker on July 15, 1942. Tesla's nephew, Sava Kosanovic, is third from the left. Crédit : http://www.teslasociety.com/tesla_reception.htm A partir de 1942 Tesla passait beaucoup de son temps dans son lit. Entre une diète quasi exclusivement à base de lait et un accident en 1943, sa mémoire semblait flancher complètement. Il voulut même faire envoyer de l’argent à Marc Twain, mort 25 ans plus tôt… Il mourut finalement le 7 janvier 1943 d’une attaque cardiaque. Des témoignages parvinrent de tout les coins du monde pour acclamer son inventivité et le rôle qu’il joua dans l’établissement du courant alternatif dans le monde. Après sa mort ses papiers et une bonne partie de ses notes furent prises par le gouvernement américain (pour les étudier afin de voir si ses prétentions d’arme de fin du monde ou autre étaient vraies) avant d’être restitués à sa famille et de se retrouver dans un musée établi en son honneur dans la ville de Belgrade. Tesla et les mythes Avant de conclure, je voudrais prendre un peu de temps pour parler des mythes qui peuvent exister autour du personnages. Il existe un grand nombre d’histoires étranges ou d’inventions qui sont associées à Tesla. Afin d’essayer d’en débunker quelques unes, j’ai demandé aux membres des groupes facebook “Station des sciences” et “Zététique” les mythes dont ils avaient pu entendre parler à son propos?” En voici quelques uns. Tesla fut un anarchiste à un moment de sa vie. Seifer rapporte dans sa biographie qu’il fut en contact avec des personnes peu recommandables proches du régime nazi après que sa tour de Wardenclyffe fut tombée. Une autre chose qui pourrait tendre à penser qu’il était anarchiste était le fait qu’il voulait fournir gratuitement de l’énergie à tout le monde durant la deuxième partie de sa vie. Ce genre d’annonce pouvait être plutôt mal vues  par les magnats de l’industrie du cuivre (utilisé pour la transmission d’électricité) ou de l’énergie. Mais à priori Tesla n’était pas un anarchiste dans le sens classique du terme. Au contraire, il semble qu’il chercha à s’introduire dans le milieu de la haute société New-Yorkaise et sur la fin de sa vie il tentât de travailler avec divers gouvernements ... L’énergie libre Il y a énormément de choses racontées autour de Tesla et l’énergie libre. Qu’il pourrait extraire de l’énergie de l’ionosphère. On retrouve dans l’auto-biographie de Tesla et dans la bio écrite par Carlson, et dans diverses illustrations qu’il a pu publier dans des journaux, l’idée que Tesla voyait plutôt la Terre comme un conducteur chargé dont il était possible d’extraire de l’énergie. Et non pas de l’atmosphère. Il semble que Tesla voyait la haute atmosphère comme un conducteur à travers lequel il pouvait “fermer un circuit qui serait formé aussi de la terre, d’un dispositif d’émission et d’un dispositif de réception. Il avait une vision très “électricienne” de la transmission d’énergie. Une voiture qui aurait fonctionné à l’énergie libre. Apparemment l’histoire serait plutôt celle d’une voiture de chez Pierce/Arrow qui aurait fonctionné à l’énergie des rayons cosmiques et qu’aurait raconté un faux neveu de Tesla[21]. Toutjours est-il que le vrai neveu de Tesla se serait exprimé à propos de cette histoire de voiture et aurait expliqué que c’était totalement faux[22]. Et si vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette histoire, Dr Goulu en parle dans un billet : http://www.drgoulu.com/2012/08/19/nikola-tesla-genie-mais-connu/ [23] Une chose qui peut aussi être noté c’est que Tesla parlait effectivement d’énergie gratuite. Il semble que tout les conspirationnistes aient surtout fait l’amalgame classique du terme free en anglais. Pour Tesla il s’agissait à priori de free comme “gratuit”. Selon Seifer c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les investisseurs de Tesla ne le suivirent pas sur la voie de la Transmission sans fil[24]. La soucoupe volante de Tesla Certains sites conspirationnistes expliquent qu’il aurait déposé un brevet pour une soucoupe volante et que la NSA l’aurait volé : http://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fyournewswire.com%2Funcovered-teslas-patent-for-worlds-1st-flying-saucer%2F&h=dAQFc_WLe Sauf que comme dit en commentaires de ce fameux billet, entre les anacronismes sur l’utilisation du mot flying saucer, l’usage du symbole copyright ou juste qu’aucune source n’existe pour justifier de l’éventuel dépôt d’un brevet, c’est du délire[25]. Le film le prestige Le film “Le Prestige” de Christopher Nolan sorti en 2006 avec Christian Bale et Hugh Jackman fut aussi l’occasion de découvrir une histoire à propos de Tesla : l’invention de la téléportation. Bon on est ok, c’est du délire. Aucun des livres que j’ai pu lire n’ont avancé une quelconque idée de ce genre… Tesla et les pigeons Un certain nombre de personnes s’interroge sur cette histoire de pigeon et Tesla. Et bien il semble que ce soit relativement vrai. Tout du moins suffisamment établi pour que ce soit une constante dans toutes les bibliographies que j’ai lu le concernant. A la fin de sa vie il était reclus et il devait trouver de la compagnie auprès des pigeons. Il semblait maintenir chez lui une quantité importante de graines pour les pigeons et il raconte lui-même qu’il aurait tissé une relation plus forte notamment avec l’un d’entre eux. Il dit d’ailleurs que cette relation aurait été aussi forte que celle entre un homme et une femme[26]… Il raconte même que le jour où le pigeon allait mourir il serait venu voir Tesla et deux rayons lumineux seraient sorti de ses yeux[27] … Tesla et le radar Plusieurs ouvrage comme ceux de Cheney ou de Cawthorne tendent à colporter l’idée que Tesla aurait inventé le radar parce qu’en 1917 il  aurait décrit un système basé sur des ondes radios qui se réfléchiraient sur des sous-marins et qu’il pourrait, une fois revenues, les afficher sur un écran fluo. Outre que le radar ne fonctionne pas vraiment comme ça et que pour les sous-marins on utilisera plutôt un sonar, il semble que les principes de bases du radar et les premières mises en oeuvre sont au moins plus anciennes de 10 ans. Pour affirmer sa paternité sur le radar, ils mentionnent aussi le fait que Girardeau, un français, se serait inspiré des dires de Tesla pour mettre au point le radar en 1935. Mais des recherches sur le sujet ont été entreprises entre les années 20 et 40 en Angleterre, aux Etats-Unis ou en France. Tesla n’est donc selon moi pas l’inventeur du radar. D’autant plus qu’il n’a pas déposé de brevet sur la question ni construit de système qui aurait peut-être pu justifier cette affirmation... L’invention du courant alternatif Dans le précédent épisode j’ai pu expliqué ce qu’il en était. Le fameux rayon de la mort de Tesla Le sujet a été abordé pendant le dossier. Les communications interplanétaires et Mars Le sujet a été abordé pendant le dossier. Prédiction des ondes de schumann Le sujet a été abordé pendant le dossier. La fameuse page de The Oatmeal sur Tesla La personne derrière The Oatmeal publia il y a quelque temps une illustration dans un ton certes humoristique, mais très “Tesla” groupie. Je ne suis pas forcément en accord avec tout ce qui est dit, d’autant plus que cela semble principalement basé sur la bio de Cheney (qui est moins bien que celle de Calrson selon moi). Il y eu une affaire autour de cette page. En effet, un journaliste de Forbes, fit un article à propos de cette page pour, d’une certaine manière contrebalancer la vision donnée de Tesla par the Oatmeal. Mais cela ne s’arrêta pas là. L’auteur de la page fit une réponse à Forbes en argumentant certaines de ses affirmations avec le même ton humoristique … De mon point de vue, chacun possède une partie de la vérité, mais chacun souhaite pousser les choses dans un sens ou dans l’autre … Ce qui amène en fait à la problématique des bio et autobio ... La problématique des biographies et autobiographies Vous allez me dire pourquoi lire autant de bouquins sur Tesla quand une seule bio suffirait ? Le truc c’est que concernant Tesla, il y a trop de disparité entre les auteurs pour ne se limiter qu’à un seul. Sans parler des histoires les plus délirantes que l’on retrouve un peu partout sur internet et qui sont trop souvent reprises sans réelle vérification. John O’Neill fut la seconde personne a rédiger une biographie de Tesla en 1943 mais le premier après sa mort. Il était un grand admirateur et le connu de son vivant. On pourrait penser qu’il serait possible pour lui d’avoir des informations de première main pour son livre. Mais se basant principalement sur ce que Tesla pouvait lui raconter, le livre est extrêmement partial et l’auteur cherche plus à glorifier l’inventeur (il parle quand même de Superman à son propos tout au long de son livre) qu’à chercher à établir la vérité. Avant la sortie de la bio de Carlson, la biola plus en vogue était celle de Margaret Cheney. Il me semble qu’elle était plus dans l’esprit groupie de Tesla et donc un tantinet impartiale. Ce qui m’a mis mal à l’aise c’est sa propention à vouloir voir dans certaines des inventions de Tesla les prémices d’inventions intervenues plus tard et le créditer de leurs inventions. Parfois même à tort comme pour le radar ou les rayons X. Celle qui faisait référence avance celle de Cheney était celle de Seifer. Celle-ci avait l’avantage d’être riche de témoignages issus de sa correspondance avec ses contemporains comme J.P. Morgan, les Johnson ou d’autres. Mais sur les aspects techniques elle est plutôt approximative et l’auteur raconte même des choses carrément fausses sur son site concernant l’opposition Einstein/Tesla. Et c’est vraiment là où celle de Carlson est très intéressante car elle est techniquement précise et historiquement très sourcée. L’auteur étant un académique de l’histoire des sciences et de l’innovation technique, il dispose des connaissances nécessaires à la compréhension du contexte et à l’analyse des prétentions techniques des inventions et expériences de Tesla. Tout cela pour dire, si vous voulez vous renseigner sur une sujet, lisez plusieurs sources différentes ! Et même si possibles des sources contradictoires ! Pour avoir lu deux livres sur Edison, dont un n’est pas non plus pro Edison, on découvre le peu d’importance de Tesla pour celui-ci. Il doit être cité une seule fois en tout ! Conclusion NIkola Tesla est un homme dont la vie fut inscrite dans une histoire de l’industrie de l’électricité au tournant du XIX et du XX siècle. Il participa à sa construction, mais finalement l’histoire retient relativement peu de son passage et de ses inventions. Cela n’enlève pourtant rien à sa découverte du champ magnétique tournant et la conséquence que fut le principe du moteur AC. Nikola était un showman, et un inventeur qui poursuivit peut-être trop des idées non établiées en se basant sur des analogies comme pour la transmission sans fil. J’espère qu’à travers ce dossier, vous aurez découvert une version moins romantique et fantasmée de Nikola Tesla  et que cela vous aura donné des informations pour réfuter certain des mythes qui existent à son propos. Quote We crave for new sensations but soon become indifferent to them. The wonders of yesterday are today common occurrences. Nikola Tesla, My Inventions Références Livres Wizard: The Life and Times of Nikola Tesla: Biography of a Genius de Marc J. Seifer ISBN : 0806519606 (ISBN13 : 978-0806519609) Auteur : Marc J. Seifer Nombre de pages : 542 pages Date de parution : 01/05/1998 chez Citadel Edition Prix : 19,44€ chez Amazon Inventor of the electric age de Bernard Carlson (meilleure biographie selon moi sur laquelle est basée ce dossier) ISBN : 0691165610 (ISBN13 : 978-0691165615) Auteur : W. Bernard Carlson Nombre de pages : 520 pages Date de parution : 15/05/2015 chez Princeton University Press Prix : 19,26€ chez Amazon Man out of time de Margaret Cheney ISBN : 0743215362 (ISBN13 : 978-0743215367) Auteur : Margaret Cheney Nombre de pages : 400 pages Date de parution : 09/10/2001 chez Touchstone Prix : 10,43€ chez Amazon Tesla: The Life and Times of an Electric Messiah de Nigel Cawthorne ISBN : 078582944X (ISBN13 : 978-0785829447) Auteur : Nigel Cawthorne Nombre de pages : 192 pages Date de parution : 05/04/2014 chez Chartwell Books Prix : 14,46€ chez Amazon Prodigual genius de John J O’Neill ISBN : 1596057130 (ISBN13 : 978-1596057135) Auteur : John J O’Neill Nombre de pages : 336 pages Date de parution : 01/11/2006 chez Cosimo Classics Prix : 11,96€ chez Amazon My inventions de Nikola Tesla ISBN : 1519534477 (ISBN13 : 978-1519534477) Auteur : Nikola Tesla Nombre de pages : 50 pages Date de parution : 26/11/2015 chez Createspace Independent Publishing Platform Prix : 5,65€ chez Amazon Edison: A life of invention de Paul Israel ISBN : 0471362700 (ISBN13 : 978-0471362708) Auteur : Paul Israel Nombre de pages : 560 pages Date de parution : 16/02/2000 aux Editions Belin Prix : 21,59€ chez Amazon et  32,90€ à la Fnac The Wizard of Menlo Park de Randall E. Stross ISBN : 1400047633 (ISBN13 : 978-1400047635) Auteur : Randall E. Stross Nombre de pages : 125 pages Date de parution : 25/03/2008 chez Broadway Books Prix : 13€ chez Amazon et à 12,85€ à la Fnac Nikola Tesla: prophet of the modern technological age de Michael W. Simmons ISBN : 1532867735 (ISBN13 : 978-1532867736) Auteur : Michael W. Simmons Nombre de pages : 242 pages Date de parution : 21/04/2016 aux chez Createspace Independent Publishing Platform Prix : 16,81€ chez Amazon Thomas Edison & Nikola Tesla: The pioneers of electricity de Charles River Editors ISBN : 149234219X (ISBN13 : 978-1492342199) Auteur : Charles River Editors Nombre de pages : 80 pages Date de parution : 05/09/2013 chez CreateSpace Independent Publishing Platform Prix : 10,34€ chez Amazon Altersciences d’Alexandre Moatti ISBN : 2738128874 (ISBN13 : 9782738128874) Auteur : Alexandre Moatti Nombre de pages : 336 pages Date de parution : 17/01/2013 chez Odile Jacob Prix : 23,90 € chez Amazon ou la Fnac Web La page wikipédia à propos de Nikola Tesla (attention quand même) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola_Tesla Sur Tesla chez Oatmeal : La page qui avait été faite originellement par the Oatmeal sur Tesla : http://theoatmeal.com/comics/tesla Un article de Forbes sur la question et qui est pas d’accord : http://www.forbes.com/sites/alexknapp/2012/05/18/nikola-tesla-wasnt-god-and-thomas-edison-wasnt-the-devil/#147cb87c1dbd La réponse de the Oatmeal : http://theoatmeal.com/blog/tesla_response Mon point de vue ? Ben The Oatmeal défend son bout de gras et parfois est un peu trop en mode groupie (et tord un chouilla les choses) et Alex Knapp de Forbes est un peu trop “c’est pareil Edison et Tesla”. La vidéo de Richard Taillet à propos de Tesla : https://www.youtube.com/watch?v=dDn6rlPXb7g Une suite de trois très bons billets de Richard Taillet sur Scilogs.fr : http://www.scilogs.fr/signal-sur-bruit/nikola-tesla-la-promesse-the-pledge-13/ http://www.scilogs.fr/signal-sur-bruit/nikola-tesla-le-tour-the-turn-23/ http://www.scilogs.fr/signal-sur-bruit/nikola-tesla-le-prestige-the-prestige-33/ Une description intéressante du brevet de Tesla sur le moteur synchrone (avec des affirmations plus difficiles à confirmer/informer concernant les résonances de Schumann ou le Radar, etc) https://www.bibnum.education.fr/sciencesdelingenieur/electrotechnique/l-invention-du-moteur-synchrone-par-nikola-tesla Une page sur l’Edison Tech Center (ils sont potentiellement partisans) qui, selon eux, débunke des mythes autour de Tesla : http://www.edisontechcenter.org/tesladebunked.html Mon point de vue ? Ok, ils en débunkent certains (l’invention de l’AC par Tesla, par exemple), mais un certain nombre de choses est avancé sans citer de source spécifiquement par information, et vu la passion de certains sur la question on est en droit de se poser la question de la partialité d’un debunkage de soi-disant mythes à propos de Tesla sur une page créée par un centre au nom d’Edison) http://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/brevet-google-veut-pouvoir-dechirer-ecrans-n51949.html Les brevets qui seraient censés démontrer que Tesla avait inventé les portes logiques ET et OU : Method of Signaling : http://www.rastko.rs/cms/files/books/46c5e785e19f9.pdf System of Signaling : http://www.freepatentsonline.com/0725605.pdf La page wikipedia sur les ondes stationnaires : https://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_stationnaire La page du podcast de Steven Novella en lien avec l’épisode qu’il a fait sur Tesla : https://skeptoid.com/episodes/4345 Le billet du Dr Goulu à propos de Tesla : http://www.drgoulu.com/2012/08/19/nikola-tesla-genie-mais-connu/ La page wikipédia sur son rayon de la mort ou Teleforce : https://en.wikipedia.org/wiki/Teleforce La page wikipédia sur les résonnances de Schumann : https://en.wikipedia.org/wiki/Schumann_resonances La page wikipédia à propos de Marconi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Guglielmo_Marconi La page wikipédia sur William Lawrence Bragg : https://en.wikipedia.org/wiki/William_Lawrence_Bragg [1] Par la suite Tesla ne chercha pas vraiment à développer cette invention (comme pour beaucoup d’autres d’ailleurs) qui semblait pourtant demandé par la médecine de l’époque. [2] Il existe cependant des raisons de douter de l’ampleur des vibrations car d’autres expériences du même type ont été réalisées depuis sans des phénomènes approchant ce que Tesla décrit. [3] Pour lui, le fait qu’elles se propagent dans toutes les directions les rendait vraiment inutilisable et cela le renforça dans l’idée de se concentrer sur la transmission d’énergie via la terre. Il ne savait pas qu’elle pouvaient se réfléchir sur l’ionosphère comme ce fut découvert en 1924 sur une couche de particules chargées nommée couche de Kennelly-Heaviside. [4] Il se rapproche de TC Martin qui l’aida à mettre en place certaines conférences et lui permis de publier un livre sur ses inventions. Martin le mis ensuite en relation avec les Johnsons. [5] Après sa participation au succès des chutes du niagara et sa présence massive dans les jounaux, Tesla reçu de nombreux prix et titres honorifiques en 1893 et 1894 : Médaille Cresson, doctorat honorifique de Colombia ou de Yale, entre autres … [6] De plus, Tesla n’ayant plus la clairvoyance de Peck avec lui, passait trop de temps à peaufiner ses inventions et à faire de la publicité et un peu moins à chercher effectivement à trouver preneur … [7] Cette dernière partie est supputée par Carlson dans son livre. [8] https://en.wikipedia.org/wiki/Tesla_Experimental_Station [9] https://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_stationnaire [10] Cette notion existe en physique et c’est notamment parce qu’elles peuvent avoir un fort taux de pénétration dans l’océan qu’elles sont utilisées entre la terre, l’ionosphère et les sous-marins pour communiquer. [11] C’est d’ailleurs l’un de leurs points marquants: il semble que les prétentions faites par O’Neill dans sa biographie de Tesla à propos de 200 lampes allumées à plus de 26 miles, n’aient en fait aucune base car aucun témoin, ni aucune note ne sont là pour supporter cette affirmation [12] http://www.bibliotecapleyades.net/archivos_pdf/tesla-colorado-JAN.pdf [13] Carlson, p 299 et Dunning : https://skeptoid.com/episodes/4345 [14] https://skeptoid.com/episodes/4345 [15] Selon Carlson l’implication de Morgan était plus d’ordre philantropique dans la mesure où celui-ci investissait clairement plus dans des industries pour les consolider que dans des start-ups. [16] https://en.wikipedia.org/wiki/Schumann_resonances [17] même si la couche de Kennelly-Heaviside pouvait effectivement réfléchir les ondes [18] Pour certains les plan farfelus de Tesla de transmettre de messages et de l’énergie gratuitement étaient clairement contre les intérêt économiques de Morgan. Pour d’autres Morgan ne voyait pas de business plan viable dans la volonté de Tesla de fournir de l’énergie gratuitement. Carlson de son côté explique que Morgan ne souhaitait pas investir dans une industrie encore très instable où une bulle spéculative semblait se développer. [19] Pas comme celles que l’on utilise aujourd’hui encore avec des pales. [20] https://en.wikipedia.org/wiki/William_Lawrence_Bragg [21] On peut retrouver des infos sur la page wikipédia associée. Nikola Tesla avait en effet des idées sur les rayons cosmiques et même si Margaret Cheney essaye de réhabiliter ce que disait Tesla à leur propos, il semblait être à côté de ses pompes… [22] https://en.wikipedia.org/wiki/Nikola_Tesla_electric_car_hoax#cite_ref-3 [23] Par contre, je ne suis pas forcément d’accord avec deux trois trucs dont parle Goulu, mais ça nous en avons discuté ensemble déjà :) [24] Si il y arrivait réellement, ils auraient investi dans quelque chose qui aurait arrêté certains de leurs autres investissement, notamment dans les mines de Cuivre... Comme dit avant, il avait en tête de pouvoir distribuer gratuitement de l’énergie de part le monde ... [25] Si l’on cherche des informations sur cette histoire de soucoupe volante de Tesla, on tombe sur tout une liste de sites avec du charabia qui vont jusqu’à citer des sites comme Occult Ether Physics(et un certain Willian R. Lyne http://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.bibliotecapleyades.net%2Ftesla%2Foccultether%2Foccultether03.htm%23CHAPTER%2520V&h=MAQEyRcv9) ou qui font références aux théories de Tesla sur la gravité qui n’étaient absolument pas fondées et en total désaccord avec les expériences ou avec ce qu’Einstein avait pu expliquer. Pour du bon gros délire, vous pouvez aller voir ici : http://www.bibliotecapleyades.net/tesla/lostjournals/lostjournals06.htm [26] Simmons p 227 [27] Simmons p 228-229

    starstarstarstarstar
  • 00:48:34

    Morgan Alling 2009

    · Sommar & Vinter i P1

    Skådespelare Morgan Allings Sommarprogram handlar om att bryta sig loss från sitt sociala arv och om vad som gjort att han överlevt. Dessutom delar han med sig av glada, roliga och häftiga minnen, men också minnen som sårat honom och om kärleken till konsten som räddat hans liv. - Musiken är allt från sånt jag dansade till i klass tre till texten jag stannade på motorvägen och grät till. Tänker berätta om finkulturen och fulkulturen och föraktet däremellan. Om Morgan Alling Känd för de små redan då han gjorde succé med barnprogrammet Tippen i SVT 1993. Allroundartist - clown, mimare, skådespelare och regissör - som startade den första commedia dell’artegruppen i Sverige. Sedan flera år engagerad vid Kungliga Dramatiska teatern. Har setts i storfilmen Arn och kom på en hedrande tredjeplats i Let´s Dance i TV4, 2009. Morgan Alling har varit Sommarvärd 2009 och Vintervärd 2012. Producent: John Swartling

    starstar_outlinestar_outlinestar_outlinestar_outline
  • 00:58:52

    25 - Morgan Ricks on *The Money Problem,* Financial Regulation, and Shadow Banking

    · Macro Musings

    Morgan Ricks is a law professor at Vanderbilt University and an expert on financial regulation. From 2009-2010, he was a senior policy adviser at the U.S. Treasury Department where he focused on financial stability initiatives. Morgan joins the show to discuss his new book, “The Money Problem: Rethinking Financial Regulation,” which argues that shadow banking institutions create large sums of private sector money through issuing short-term debt. This rapid expansion creates instability to the financial system and to the broader economy. To solve this problem, Morgan proposes that only properly chartered, FDIC-insured banks be allowed to issue short-term liabilities. Although there may be more bureaucracy in insuring the financial system under this proposal, Morgan argues there would be less need for higher capital requirements and other regulations.David’s blog: http://macromarketmusings.blogspot.com/Morgan Ricks’ Vanderbilt profile: http://law.vanderbilt.edu/bio/morgan-ricksDavid’s Twitter: @DavidBeckworthMorgan Ricks’ Twitter: @MorganRicks1Related links:The Money Problem: Rethinking Financial Regulation https://www.amazon.com/Money-Problem-Rethinking-Financial-Regulation/dp/022633032XDavid’s review of The Money Problem in National Review (gated)https://www.nationalreview.com/magazine/2016-09-12-0100/morgan-ricks-the-money-problem“A Simpler Approach to Financial Reform” by Morgan Rickshttp://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2316900“A Former Treasury Adviser on How to Really Fix Wall Street” by Morgan Ricks in The New Republichttps://newrepublic.com/article/98659/wall-street-term-out-panic

    starstarstarstarstar
  • 01:00:01

    Morgan Page - In The Air - Episode 300 - Live From Vegas! Part 2

    · Morgan Page - In The Air

    #ITA300 - @MorganPage Find out tour dates and more: http://www.morgan-page.com Tweet your feedback: http://twitter.com/morganpage Like on Facebook http://facebook.com/morganpage Follow Playlist on Spotify: http://bit.ly/ITAplaylist 1. Showtek feat Vassy - “Satisfied” [Spinnin] 2. Major Lazer - “Lean On” (Tiesto & MOTi Remix) [Mad Decent] 3. O.T. Genesis - “CoCo” (MAKJ Remix) 4. Adele vs Michael Sparks vs Hardwell - “Hello - Locked & Loaded” (The MDH Projekt Edit) [White] 5. Tiesto & Dallas K - “Show Me” [Musical Freedom] 6. Quintino - “Devotion” [Spinnin] 7. ID - “ID” [White] 8. Morgan Page vs. DVBBS & Jay Hardway - “Longest Voodoo” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 9. Late Night Alumni - “Joan of Arc” (Morgan Page Remix) [Arkade] 10. R3hab & Trevor Guthrie - “Soundwave” (Quintino Remix) [Spinnin] 11. Morgan Page vs Tiesto & Martin Garrix - “Only Way Up Is In The Air” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 12. Morgan Page ft The Outfield - “Your Love” [Nettwerk] 13. Dash Berlin ft Emma Hewitt - “Waiting” (Dash Berlin Remix) [Trice] 14. Dimitri Vegas & Like Mike and VINAI - “Louder” [Spinnin] 15. Bass jackers “Bring That Beat” (Morgan Page Edit) [Spinnin] 16. Wolfpack and Warp Brothers - “Phat Bass 2016” [Smash The House] 17. Fatboy Slim vs Marco V vs Hard Rock Sofa - “Praise You Analogital” (Morgan Page Bootleg Remix) [White] 18. MOTi feat Nabiha - “Turn Me Up [Musical Freedom] 19. Dannic - “Fonk” [Revealed] 20. Clean Bandit - “Rather Be” (Cash Cash Remix) [Big Beat] 21. Cedric Gervais vs Odesza - “Say My Name” [Spinnin]

    starstarstarstarstar
  • 00:40:42

    Alling i P1 - Jul i världen med radions Tysklandskorrespondent Daniel Alling.

    · Radiokorrespondenterna

    Tyskt titeltrauma, Merkel-mani och storleksfixering. När radions Tysklandskorrespondent Daniel Alling skickar ett julkort från Berlin handlar det mycket om omvärldens bild av vårt grannland i söder - Ett land som klarat sig bra i den ekonomiska krisen till skillnad från många andra europeiska grannar. Tyskland är ett stort land och det märks för ju större desto mäktigare. Förbundskanslern Angela Merkel har en stor del i denna tillväxt och det har växt i det närmaste en kult kring ledaren. Programmet sänds från en av alla de stora julmarknader i Tyskland och med sig har Daniel Alling författaren och journalisten Lotta Lundberg. Han djupdyker även i den kultur som många svenskar upplever som komplicerad, nämligen hur man titulerar personer i Tyskland. Säger man fel till en person kan det sluta med kärlekssorg eller havererade affärer.

    starstarstarstarstar
  • Alling med skönsång på tyska

    · Nordegren i P1

    Idag bjuder Daniel Alling in några sångarvänner och stämmer upp i toner av Bach och Isaac. Sångare: Sofia Nicklasson, sopran, Eva Wedin, alt, Bengt Arwén, tenor, Daniel Alling, bas Tyskan som sång- och diktspråk diskuteras och med i programmet är också nuvarande och före detta Berlinbor som berättar vad Daniel ska tänka på när han flyttar dit. I Berlinpanelen: Therese Larsson, journalist som bott i Berlin och Caroline Salzinger Wallenholm, Berlinkorrespondent. Det blir också ett samtal om Polen med tidigare östeuropakorrespondenten Kjell Albin Abrahamson. Dessutom i programmet: Hör hur fiskaren Mike Ellis som Daniel Alling träffade i oljekatastrofens Louisiana för ett år sedan har det idag. Och så ringer vi upp fotbollslaget Syrianskas tränare Özcan Melkemichel inför påskhelgens matcher mot Helsingborg och AIK.

    starstarstarstarstar
  • The Henry Morgan Show - It’s Murder In The Copacabanish (12-09-49)

    · Boxcars711 Old Time Radio Pod

    It’s Murder In The Copacabanish (Aired December 9, 1949) One early sponsor had been Adler Shoe Stores, which came close to canceling its account after Morgan started making references to "Old Man Adler" on the air; the chain changed its mind after it was learned business spiked upward, with many new patrons asking to meet Old Man Adler. Morgan had to read an Adler commercial heralding the new fall line of colors; Morgan thought the colors were dreadful, and said he wouldn't wear them to a dogfight, but perhaps the listeners would like them. Old Man Adler demanded a retraction on the air. Morgan obliged: "I would wear them to a dogfight." Morgan later recalled with bemusement, "It made him happy." Later, he moved to ABC (formerly the NBC Blue Network) in a half-hour weekly format that allowed Morgan more room to develop and expand his topical, often ad-libbed satires, hitting popular magazines, soap operas, schools, the BBC, baseball, summer resorts, government snooping, and landlords. His usual signoff was, "Morgan'll be here on the same corner in front of the cigar store next week." Show Notes From The Old Time Radio Researcher's Group and The Digital Deli. THIS EPISODE: December 9, 1949. NBC network. Sustaining. "Uncle Henry" reads the comics to the kiddies, and "Murder In The Club Copacabeamish," a funny whodunit told in gibberish. Henry Morgan, Arnold Stang, Fran Warren, Al Kelly , Pert Kelton, Jack Albertson, John Gibson, Arthur Matelin, Ben Grauer (announcer). 29:32. Episode Notes From The Radio Gold Index.

    starstarstarstarstar
  • The Henry Morgan Show - The Question Man (06-18-47)

    · Boxcars711 Old Time Radio Pod

    The Question Man (Aired June 18, 1947) One early sponsor had been Adler Shoe Stores, which came close to canceling its account after Morgan started making references to "Old Man Adler" on the air; the chain changed its mind after it was learned business spiked upward, with many new patrons asking to meet Old Man Adler. Morgan had to read an Adler commercial heralding the new fall line of colors; Morgan thought the colors were dreadful, and said he wouldn't wear them to a dogfight, but perhaps the listeners would like them. Old Man Adler demanded a retraction on the air. Morgan obliged: "I would wear them to a dogfight." Morgan later recalled with bemusement, "It made him happy." Later, he moved to ABC (formerly the NBC Blue Network) in a half-hour weekly format that allowed Morgan more room to develop and expand his topical, often ad-libbed satires, hitting popular magazines, soap operas, schools, the BBC, baseball, summer resorts, government snooping, and landlords. His usual signoff was, "Morgan'll be here on the same corner in front of the cigar store next week." But he continued to target sponsors whose advertising copy rankled him, and those barbs didn't always sit well with his new sponsors, either. When Eversharp sponsored his show to promote both Eversharp pens and Schick shaving razors and blades, Morgan threw this in during a show satirizing American schools: "They're educational. Try one. That'll teach you."

    starstarstarstarstar
  • 01:14:49

    Jason Zweig and Morgan Housel - Business vs. Investing - [Invest Like the Best, EP.50]

    · Invest Like the Best

    My guests this week are both veterans of the podcast, Jason Zweig and Morgan Housel. They are two of the best in the world at making the complicated simple, and in that spirit, I’ll keep this introduction short. Morgan shifted from public markets to the private markets a year ago when he joined the Collaborative Fund, so we begin with what he has learned about venture capital in his first year on the job.   For comprehensive show notes on this episode go to http://investorfieldguide.com/writers For more episodes go to InvestorFieldGuide.com/podcast. To get involved with Project Frontier, head to InvestorFieldGuide.com/frontier. Sign up for the book club, where you’ll get a full investor curriculum and then 3-4 suggestions every month at InvestorFieldGuide.com/bookclub. Follow Patrick on Twitter at @patrick_oshag   Books Referenced The Devil's Financial Dictionary Modern Monopolies: What It Takes to Dominate the 21st Century Economy Thinking, Fast and Slow Shoe Dog: A Memoir by the Creator of Nike Life and Fate   Online References A Rediscovered Masterpiece by Benjamin Graham Rishi Ganti podcast Small Companies Are Gone, But Should they Be Forgotten (Zweig Column)   Show Notes 1:43 – (First question) – Morgan on why he got disenchanted with the investment industry and shifted to venture capital 4:05 – Jason’s thoughts about investing in the private markets             5:19 - A Rediscovered Masterpiece by Benjamin Graham 7:57 – Morgan’s thoughts on how private market investments differ from public market investments 10:24 – Exploring valuations of businesses and what they say about broader trends in the market 13:21 – How much does Jason think about individual companies when exploring the overall market trends             18:41 – The Devil's Financial Dictionary 19:28 –What does it take to be a successful founder 23:40 – How does Jason look at activities that are work related vs just for pleasure 25:33 – If Jason had to start a business, what would he do 27:22 – What business would Morgan start 29:18 – Problems with the financial planning industry 30:56 -  The role of stress in personal and business development             31:04 – Modern Monopolies: What It Takes to Dominate the 21st Century Economy 38:17 – Are there signs that let you know when to cut and run vs when to keep slogging along with something             42:02 – Thinking, Fast and Slow             44:03 – Shoe Dog: A Memoir by the Creator of Nike 44:20 – Principals to approach learning 50:10 – The idea of keeping your identity small in a world where social media encourages one-upmanship 53:56 – Last significant thing Morgan changed his mind about 55:23 – Why Morgan chooses passive investing with stocks, but as a VC, essentially is a stock picker in private markets             1:00:44 – Rishi Ganti podcast 1:02:14 – What major thing did Jason change his mind about             1:02:30 – Small Companies Are Gone, But Should they Be Forgotten (Zweig Column) 1:06:33 – What was the most interesting idea Jason and Morgan have been tackling and what data helped to spark that interest             1:09:32 – Life and Fate

    starstarstarstarstar
  • 00:42:34

    013 SurpriseSunday · Morgan Cardiff · Documentary Maker & Environmental Scientist

    · Inspiring Adventurer · Daily Outdoor Sports Podcast · Surfing, Climbing, Kayaking, Skiing, Mountain Biking & more

    Morgan Cardiff is an inspiring environmental scientist, a self taught photographer and video maker with a passion for conservation, adventure, documentary production and environmental journalism. Morgan has been traveling to 32 countries in the past ten years, saying “yes” at every opportunity. One of his most stunning adventure films is called the The Penguin Runner Morgan’s Recommended Books Into Thin Air by Jon Krakauer Into The Wild by Jon Krakauer Morgan’s Daily Habits · Goes running as a stress release · Swims a lot when close to the ocean · Being in the mountains as much as possible Morgan’s Quote ‘Do what you want do to.’ Connect with Morgan www.RhysMorganImages.com […] See the original post at 013 SurpriseSunday · Morgan Cardiff · Documentary Maker & Environmental Scientist.

    starstarstarstarstar
  • 00:54:10

    #003 Morgan Ågren - Trummis Del 2

    · Jag Spelar för Livet - Musiker om Musik

    Podcast #003 - Morgan Ågren - Trummis Del 2Morgan blev 2010 prisad som Världens bästa trummis i Modern Drummers Magazine. Efter att ha träffat honom i hans Friggebod på Värmdö så kan han även vara en av de ödmjukaste. Morgan har hela jorden som arbetsplats och en av höjdpunkterna i hans karriär var nog när han som 20-åring blev inbjuden att jamma med Frank Zappa 1988. Vi pratar om inspiration, hur man ska överleva ekonomiskt som musiker i framtiden, , Galna fans i Japan, det långa samarbetet med Mats Öberg och natuligtvis hur han hamnade i Frank Zappas band. Ni kommer upptäcka att Morgan är en storyteller av rang och återger sina storys med stor humor.Morgan har spelat med: Frank Zappa, Steve Vai, Glenn Hughes (Deep Purple), Tony Iommi, Terry Bozzio, Mats/Morgan band, Mike Keneally, Fläskkvartetten, Freddie Wadling, Dweezil Zappa, Crimson ProjeKCt, Bill Laswell, Squarepusher, Devin Townsend m.fl.Citat om Morgan:"The Ingemar Bergman of drums."- Batteur Magazine"They played unbelievably, just unbelievably.”- Frank Zappa"I am stunned, these guys have an extraordinary amount of talent." - Steve VaiLyssna på Morgans spellista på Spotify: https://open.spotify.com/user/martin_frontman/playlist/3Gk40mtIwSDkKNqp6Yt343Producent: Martin FrontmanInspelningstekniker: Morgan ÅgrenFoto: Hasse LindénSignaturmelodi: The Ballroom Band - For the taste of her lipsTack till: Pelle Andersson & Kaj Podgorski

    starstarstarstarstar