Bölümler

  • Il existe de multiples stratégies pour inculquer des valeurs féministes ou queer à son enfant à la maison. Mais que se passe-t-il quand cette éducation est confrontée aux autres ? À l’école, avec les autres enfants et les professeurs, ou le reste de sa famille, sortir des normes hétéro, c’est bien souvent s’exposer aux critiques et aux moqueries. 

    Comment réagir face à l’incompréhension et au jugement des autres sur l’éducation de ses enfants ? Comment lutter contre l’hétéronormativité à l’école ? Comment expliquer à son enfant les désaccords que l’on rencontre avec d’autres adultes ?

    Camille Regache trouve des réponses à ces questions avec Gabrielle Richard, sociologue, qui prépare un livre sur la parentalité queer, en s’entretenant avec des parents non-hétéro.

    POUR ALLER PLUS LOIN

    « Les Argonautes », Maggie Nelson, (éd. du sous-sol, 2018) 

    « Love me tender », Constance Debré (éd. Flammarion, 2020) 

    « Ma maman est bizarre », Camille Victorine, Anna Wanda Gogusey (éd. La Ville Brûle, 2020)

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en janvier 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Lorraine Besse. Edition : Sirine Azouaoui, Naomi Titti et Mathis Grosos. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans une société hétéronormée, sexiste, homophobe et transphobe, il peut être difficile d’imaginer des façons d’éduquer ses enfants à contre-courant. Pourtant, des approches concrètes existent, en termes de réflexions, d’attitudes et de vocabulaire, pour inculquer des valeurs féministes ou queer à son enfant, surtout lorsqu'on est soi-même parent cishétéro.

    Qu’est-ce qui constitue une éducation féministe ? En quoi diffère-t-elle d’une approche queer ? Comment aborder la question des vêtements ou celle de l’amour ? Comment amener son enfant à un positionnement critique face aux rapports de pouvoir qui traversent notre société ?

    Camille Regache évoque ces questions avec Gabrielle Richard, sociologue, qui prépare un livre sur la parentalité queer, en s’entretenant avec des parents non-hétéro. 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en janvier 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Lorraine Besse. Édition : Sirine Azouaoui, Naomi Titti et Mathis Grosos. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Eksik bölüm mü var?

    Akışı yenilemek için buraya tıklayın.

  • Judy Garland, Céline Dion, Mylène Farmer, Cher… Certaines stars, chanteuses ou actrices, deviennent des emblèmes de la culture LGBT+. Les premières icônes gay apparaissent avec les premières vedettes d’Hollywood. Leur rôle et leur implication politique évoluent avec le temps, mais une caractéristique reste : il s’agit très souvent de personnes hétérosexuelles. 

    Qu’est-ce qui fait qu’une personnalité publique devient une icône gay ? En quoi la vie et l’œuvre de ces stars résonnent-elles avec les expériences des personnes LGBT+ ? Quel rôle politique remplissent ces icônes ? 

    Camille Regache en discute avec le journaliste Maxime Donzel, expert en pop culture, réalisateur du documentaire « Tellement gay ». 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en janvier 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Lorraine Besse. Edition : Sirine Azouaoui, Naomi Titti et Mathis Grosos. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • La procréation médicalement assistée existe depuis les années 1980 en France. Alors, pourquoi son extension aux femmes célibataires et aux couples lesbiens pose-t-elle problème ? Ses opposants évoquent plusieurs arguments sociaux et éthiques, mais au fond, le vrai blocage se situe dans le dépassement du cadre hétérosexuel de la PMA. 

    En quoi s’inquiéter de la pénurie de gamètes face à l’extension de la PMA revient à donner la priorité aux hétérosexuels dans leur projet de parentalité ? Pourquoi l’opposition entre « PMA sociale » et « PMA médicale » n’a-t-elle pas lieu d’être ? La loi bioéthique en discussion inclut-elle les personnes trans ? 

    Camille Regache répond à ces questions avec Maëlle Le Corre, journaliste, autrice de « La PMA pour les nuls ». 

    POUR ALLER PLUS LOIN 

    Sur la question du traitement médiatique de l’ouverture de la PMA : https://www.ajlgbt.info/blog/2018/09/26/pma-pour-toutes-ou-sont-les-voix-des-lesbiennes/ 

    https://soundcloud.com/ajlgbti/pma-une-polemique-mediatiquement-assistee  

    AJL : Out l’émission : https://www.youtube.com/watch?v=Pxu36VAaPN4

    « PMA : « Si la loi était passée avant, j'aurais pu avoir un enfant » », Marie Claire 

    https://www.marieclaire.fr/temoignages-pma-si-la-loi-etait-passee-avant-elles-auraient-pu-avoir-un-enfant,1315516.asp  

    « Enceint », documentaire de Clémence Allezard, réalisé par Clémence Gross, diffusé dans Les Pieds sur terre, France Culture 

    https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/enceint  

    « En France, on a complètement mis de côté la filiation des personnes trans », entretien avec l’anthropologue Laurence Hérault, Libération 

    https://www.liberation.fr/france/2019/09/12/en-france-on-a-completement-mis-de-cote-la-filiation-des-personnes-trans_1750723/ 

    Le compte Instagram Matergouinité

    https://www.instagram.com/matergouinite/ 

    « La crise du Covid-19, c'est aussi l'interruption des processus de PMA », Slate 

    http://www.slate.fr/story/190290/pma-confinement-non-urgent-covid-19-arret-traitement-fiv-projet-enfant 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en février 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Lorraine Besse. Edition : Sirine Azouaoui, Naomi Titti et Mathis Grosos. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Aujourd’hui en France, seuls les couples hétérosexuels ont accès à la procréation médicalement assistée. Le projet de loi bioéthique prévoit bien d’étendre la PMA à toutes les femmes cisgenres, mais le texte est toujours en discussion au Parlement. En attendant, les couples lesbiens et les femmes célibataires n’ont pas le droit de recourir à des fécondations in vitro ou à des inséminations artificielles. 

    Quelles sont les règles qui encadrent actuellement la PMA ? Comment ont-elles évolué depuis les premières lois bioéthiques de 1994 ? Quelle différence entre l’infertilité et la stérilité ? La PMA est-elle prise en charge par la Sécurité sociale ? Comment fonctionne le don de gamètes ? 

    Camille Regache pose ces questions pratiques à Maëlle Le Corre, journaliste, autrice de « La PMA pour les nuls ». 

    NOTE

    Les femmes ont leur premier enfant de plus en plus tard au cours de leur vie. Cela peut s’expliquer par de nombreux facteurs, dont une baisse de la fertilité observée chez les hommes comme chez les femmes, liée notamment aux perturbateurs endocriniens , ou encore une entrée plus tardive dans la vie active et des situations de chômage. 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en février 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Lorraine Besse. Edition : Sirine Azouaoui, Naomi Titti et Mathis Grosos. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Les mots de l’identité concernent tout le monde. Homme, femme, cisgenre, transidentité, hétéro, bisexuel·le, lesbienne… Tout le monde peut se définir, et ce n’est pas si compliqué. Il suffit de placer son curseur sur quatre caractéristiques, en fonction du sexe, de l’identité de genre, de l’orientation sexuelle et de l’expression de genre. 

    Quels mots utiliser pour se définir soi-même ? Comment placer le curseur sur ces différents paramètres ? Pourquoi chaque paramètre est-il absolument indépendant des autres ? En quoi ces paramètres permettent-ils une infinité de combinaisons possibles pour se définir ?

    Camille Regache revient à la base pour guider chacun·e à travers cet éventail de mots qui définissent des identités fluides et mouvantes. 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en mars 2021 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Lorraine Besse. Édition : Sirine Azouaoui, Naomi Titti et Mathis Grosos. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans cet épisode spécial, l’équipe du podcast discute avec les auditeurices. Sur Twitch, Camille Regache, Solène Moulin (réalisatrice) et Diane Jean (productrice) ont répondu à vos questions sur les coulisses de ce programme. Avec un point Monospace et Kangoo à la clé. 

    Comment naissent les idées des épisodes de Camille ? Y a-t-il eu des surprises dans les réactions aux épisodes ? Comment l’équipe de Camille s’est constituée ? Quel·le serait l'invité·e de rêve, et sur quel sujet ? Quels sont les épisodes préférés de l’équipe de Camille ? Comment fait-on pour rester hétéro quand on travaille sur le podcast Camille ? 

    Cet épisode a été enregistré dans les locaux de Binge Audio et diffusé en direct sur Twitch. 

    RÉFÉRENCES

    Retrouvez toutes les références de cet épisode sur https://www.binge.audio/podcast/camille/camille-repond-a-vos-questions

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en février 2021 dans les locaux de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son : Quentin Bresson. Réalisation : Mathieu Thévenon. Musique : Solène Moulin. Production : Diane Jean. Édition : Naomi Titti. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a un trouble dans l’hétérosexualité. Cette norme est remise en question à la fois par les mouvements LGBT+ et féministes. En même temps, le mot hétéro n’est pas souvent prononcé par les concerné·e·s. Et c’est justement l’expression d’un privilège, celui d’occuper une place dans la société qui n’exige pas d’être justifiée. 

    En quoi l’hétérosexualité est-elle le fruit d’une histoire politique et sociale ? Quels enjeux se révèlent par le revendication de l’hétérosexualité comme identité ? Comment se traduisent politiquement les questionnements actuels autour de l’hétérosexualité ?

    Pour en parler, Camille Regache reçoit Éric Fassin, sociologue, co-directeur du département d'études de genre de Paris 8 et auteur de « L’Inversion de la question homosexuelle » (éd. Amsterdam, 2005). 

    RÉFÉRENCE CITÉE

    La notion de « vrai sexe » détaillée par Michel Foucault, dans la préface des mémoires « Herculine Barbin dite Alexina B. » (éd. Gallimard, 1978)

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en septembre 2020 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Diane Jean. Edition : Sirine Azouaoui. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le Joker, le tueur de « Psychose » ou Jafar dans « Aladdin »… Au cinéma, les ennemi·e·s des héro·ïne·s sont souvent efféminé·e·s et séducteur·rice·s. La pop culture regorge de méchant·e·s incarnant des clichés LGBT. Cette figure, appelée ‘queer-coded villain’, remonte au Hollywood des années 30, mais elle est loin d’avoir disparu de nos écrans. 

    Pourquoi l’industrie cinématographique s’est-elle mise à créer des méchants féminins et maniérés ? En quoi ces personnages malveillants à l’homosexualité sous-entendue sont-ils hautement problématiques ? 

    Pour répondre à ces questions, Camille Regache reçoit Aline Mayard, journaliste indépendante, spécialiste des représentations LGBTQ+ dans les séries et les films.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE

    « Code Hayes », code d’autocensure du cinéma américain, créé en 1934 par William Hayes

    « Soudain l’été dernier » (Joseph L. Mankiewicz, 1959) et « Un Tramway nommé Désir » (Elia Kazan, 1951), adaptés de l’œuvre du dramaturge américain Tennessee Williams (1911-1983)

    « Rebecca » (Alfred Hitchcock, 1940)

    « Psychose » (Alfred Hitchcock, 1960)

    « La Corde » (Alfred Hitchcock, 1950)

    « Scream Queens » et « Hollywood » (séries de Ryan Murphy, 2015 et 2020)

    « Philadelphia » (Jonathan Demme, 1993)

    « Dallas Buyers Club » (Jean-Marc Vallée, 2014)

    « Les Nuits fauves » (Cyril Collard, 1992)

    « Skyfall » (Sam Mendes, 2012)

    « The Good Wife » (série de Robert et Michelle King, 2009)

    « Joker » (Todd Phillips, 2019)

    « Thor » (Kenneth Branagh, 2011)

    « Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn » (Cathy Yan, 2020)

    « Le Seigneur des anneaux » (Peter Jackson, 2001-2003)

    POUR ALLER PLUS LOIN 

    « The Celluloid closet » (documentaire de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, 1995)

    « Disclosure » (documentaire de Sam Feder, diffusé sur Netflix, 2020)

    I Like that (newsletter de Aline Mayard) 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en juillet 2020 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, musique et réalisation : Solène Moulin. Production : Diane Jean. Edition : Sirine Azouaoui. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Beaucoup de héros très virils, quelques héroïnes, guerrières sexy ou princesses à sauver… Les mondes des jeux vidéo mainstream sont peuplés d’hommes et de femmes façonné·e·s par des stéréotypes bien réels. Dans ces territoires imaginaires, difficile d’incarner autre chose qu’un personnage binaire et hétérosexuel.

    Le neutre existe-t-il dans les jeux vidéo ? En quoi la représentation des héroïnes diffère-t-elle de celle des héros ? Quel rôle les joueu·r·se·s ont-iels dans la création de ces personnages ? Comment dégenrer le jeu vidéo ?

    Camille Regache pose ces questions à Fanny Lignon, maîtresse de conférences en cinéma et audiovisuel à l’université Lyon 1 et coordinatrice de l’ouvrage « Genre et jeux vidéo » (éd. Presses universitaires du Midi, 2015). 

    RECOMMANDATIONS 

    « Qui sont les joueurs de jeux vidéo ? », documentaire en accès libre sur Youtube, sur la chaîne Game Spectrum 

    La chaîne Youtube d'Anita Sarkeesian, Feminist Frequency, et en particulier sa série de vidéos « Tropes vs Women in Video Games » 

    RÉFÉRENCES CITÉES 

    « Frogger », jeu vidéo d’arcade (Konami, 1981)

    « Q*bert », jeu vidéo d’action (Gottlieb, 1982) 

    « Ms. PacMan », jeu d’arcade (General Computer, 1981) 

    « Heavenly Sword », jeu d’action (Ninja Theory et Sony Computer, 2007)

    Le personnage de Lara Croft dans le jeu « Tomb Raider » (Core Design, 2001)

    Dragon Edge, jeu de rôle high fantasy (BioWare, 2009)

    « Les Sims », jeu de simulation de vie (Maxis, 2000) 

    Les personnages Mii, des avatars virtuels créés par Shigeru Miyamoto pour la console Wii de Nintendo en 2006 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en novembre 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique : Solène Moulin. Production : Diane Jean. Edition : Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a la tante qui dit n’avoir jamais été victime de sexisme dans sa vie. Il y a la grand-mère qui est répète que les Noir·e·s courent plus vite que les Blanc·he·s et que bon, c’est la nature, hein. Il y a le frère qui n’aime pas trop le mot « féminisme » ou le cousin qui n’a rien contre les gays tant qu’ils ne se montrent pas trop… Alors que faire ? Faut-il répondre, et si oui, comment, aux propos sexistes, racistes et homophobes prononcés autour de la table de fête ?

    Pour vous aider à passer les fêtes de fin d’année et tout autre repas de famille en toute sérénité, Camille s’associe à deux autres podcasts de Binge Audio, Les Couilles sur la table et Kiffe ta race, dans un épisode spécial.

    Que répondre pour que les conversations soient les plus constructives possibles ? Comment éviter certaines impasses de raisonnement ? Quand et comment clore une discussion ?

    Camille Regache, Victoire Tuaillon, Grace Ly et Rokhaya Diallo ont identifié cinq cas récurrents et vous proposent leurs techniques et parades pour éviter que ces discussions s’enveniment.

    Cet épisode a initialement été diffusé le 19 décembre 2019.

    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

    Retrouvez toutes les recommandations et coups de coeur sur www.binge.audio/

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur www.binge.audio/

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en décembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Musique et prise de son : Solène Moulin. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le soin n’est jamais neutre : il est politique. La médecine française est basée sur les corps d’hommes cisgenres, et certains espaces de soins sont encore réservés aux personnes hétérosexuelles. Alors que les médecins ont la conviction de soigner tout le monde de la même manière, leur pratique est traversée par des biais sexistes et homophobes. 

    Comment proposer une médecine plus inclusive ?

    Camille Regache poursuit son entretien avec le médecin et écrivain Baptiste Beaulieu.

    Cet épisode a également été publié dans le podcast Programme B.

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache. Cet épisode a été produit en décembre 2020. Réalisation : Solène Moulin. Production : Diane Jean et Lorraine Besse. Édition : Lorraine Besse et Naomi Titti. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian).

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le rapport à son·sa médecin est l’un des plus intimes. En période pandémique, plus que jamais, ils·elles rassurent et accompagnent. Mais cette expérience est loin d’être positive pour tou·te·s, notamment pour les personnes qui ne sont pas hétérosexuelles et cisgenres.

    Si les minorités sexuelles et de genre font l’objet d’un mauvais traitement médical, c’est sans doute parce qu’elles n’existent pas dans la formation des soignant·es, si ce n’est sous un prisme pathologisant. Les médecins ont-ils·elles conscience que leur profession est traversée par l’hétéronormativité ? 

    Camille Regache s’entretient avec Baptiste Beaulieu, médecin militant et auteur.

    Cet épisode a également été publié dans le podcast Programme B.

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache. Cet épisode a été produit en décembre 2020. Réalisation : Solène Moulin. Production : Diane Jean et Lorraine Besse. Édition : Lorraine Besse et Naomi Titti. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Adèle Haenel, quittant les César. Alice Coffin, dans une tempête médiatique. Angèle, faisant son coming out sur Instagram. Cette année 2020, misérable sous bien des aspects, aura vu briller sur le devant de la scène des femmes lesbiennes. Militantes, artistes, souvent les deux à la fois. 

    Alors 2020, année lesbienne ? Pourquoi c’est important, et qu’est-ce que ça change ?  

    Camille Regache interroge Lauriane Nicol, animatrice du compte Instagram « Lesbien raisonnable ».

    Cet épisode a également été publié dans le podcast Programme B.

    Les bruits de frottement sont dus au port du masque dans le studio.

    RÉFÉRENCES

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache. Cet épisode a été produit en décembre 2020. Réalisation : Geoffrey Puig. Production : Diane Jean et Lorraine Besse. Édition : Lorraine Besse et Naomi Titti. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Qui a le droit de se dire femme ? Depuis le début de l’année 2020, des militantes TERF, pour « Trans-exclusionary radical feminist », multiplient les tribunes et les déclarations. Selon ces dernières, les femmes transgenres seraient des hommes infiltrés qui mettraient en péril les mobilisations féministes.  

    D’où vient cette inquiétude de certaines féministes face à une « menace » des personnes trans ? En quoi la question biologique, avancée pour nier l’identité des femmes trans, est-elle contradictoire avec la pensée féministe ? Qu’est-ce que veut dire être une femme ? 

    Camille Regache détaille les paradoxes de cette pensée qui exclut les femmes trans des revendications féministes, avec son invité, le sociologue Emmanuel Beaubatie, spécialiste du genre et auteur d’une thèse sur les parcours d’hommes et femmes trans en France. 

    RECOMMANDATIONS 

    « Le manifeste d’une femme trans » (Julia Serrano, éd. Tahin Party, 2014)

    RÉFÉRENCES CITÉES 

    « L'Empire transsexuel », (Janice Raymond, éd. Beacon Press, 1979)

    « L’Ennemi principal » (Christine Delphy, publié en 1970 dans la revue « Partisan », puis réédité en 2013 par Syllepse)

    Tribune « Trans : suffit-il de s’autoproclamer femme pour pouvoir exiger d’être considéré comme telle ? » (février 2020, « Marianne ») 

    https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/trans-suffit-il-de-s-autoproclamer-femme-pour-pouvoir-exiger-d-etre-considere

    Tribune « Nous, féministes, soutenons J.K. Rowling contre le lynchage des activistes trans », publié (juin 2020, « FigaroVox ») 

    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/nous-feministes-soutenons-j-k-rowling-contre-le-lynchage-des-activistes-trans-20200611

    Déclarations de Marguerite Stern sur son compte Twitter

    https://twitter.com/margueritestern?lang=fr

    Discours de la féministe afro-américaine Sojourner Truth, dans lequel elle prononce la phrase « Ne suis-je pas une femme ? », publié dans la revue « The Anti-slavery bugle » en 1851, et repris par la théoricienne féministe Bell Hooks. 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en juillet 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans beaucoup de nos médias, les questions de genre et de sexualité ne sont pas abordées frontalement. Pourquoi une telle réticence ?

    Qui choisit les sujets traités dans les rédactions, et les invité·es des plateaux télévisés ? Quels arguments utilise-t-on pour refuser de traiter, par exemple, un sujet sur le féminisme ou l’homosexualité ? Comment la production médiatique et les critères des bonnes compétences journalistiques sont marqué·es par des stéréotypes masculins et hétérocentrés ?

    Dans un épisode crossover avec le podcast Les Couilles sur la table, Camille Regache et Victoire Tuaillon reçoivent Alice Coffin, journaliste pendant 10 ans à 20 minutes, militante lesbienne et conseillère à la mairie de Paris. Pour l’autrice du Génie lesbien (2020, Grasset), la neutralité journalistique n’existe pas. Alice Coffin propose des alternatives pour renverser rapports de pouvoir dans le journalisme, où les minorités de genre, de sexualité ou de race sont trop souvent écartées.

    OEUVRE DE L’INVITÉE 

    Alice Coffin, Le génie lesbien (2020, Grasset) 

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L'INVITÉE

    Performances artistiques de la Barbe, groupe d’action féministe : Alice Coffin paraphrase Ava DuVernay, selon qui les activistes sont des créateur·ices comme les artistes : iels conçoivent un monde qui n’existe pas encore 

    Alice Coffin recommande également le documentaire No Gravity de Silvia Casalino (2011)

    CRÉDITS  

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache, en crossover avec Les Couilles sur la table animé par Victoire Tuaillon. Cet épisode a été enregistré en novembre 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique : Solène Moulin. Production : Diane Jean. Edition : Naomi Titti. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • « Dead name », « passing », « mégenrer »… Les transidentités et leurs mots ne concernent pas que les personnes transgenres. Pour être un·e bon·ne allié·e, il est nécessaire pour les personnes cisgenres de prendre conscience de leur privilège par rapport aux personnes qui ne s’identifient pas au genre assigné à leur naissance. Il faut ensuite s’éduquer et s’adapter pour éviter les maladresses et les comportements blessants. 

    Pourquoi l’emploi des bons mots, prénoms et pronoms est-il fondamental ? Quelles réflexions faut-il absolument éviter ? Comment agir concrètement pour soutenir les personnes transgenres ? 

    Lexie, qui tient le compte Instagram « Aggressively trans », fait le point avec Camille Regache, pour délivrer un guide essentiel à mettre entre les toutes oreilles. 

    PS : la transidentité est présentée dans l'épisode comme le fait de se « sentir » homme ou femme. L'expression « un homme qui se sent femme » par exemple, est un raccourci pour expliquer une situation qui est plus complexe, non réductible à un « sentiment », et liée à la dimension sociale du genre. Pour mieux comprendre cette idée, des posts sur le compte @aggressivelytrans apportent un éclairage nuancé.  

    RECOMMANDATIONS 

    La bande dessinée « Appelez-moi Nathan » (Catherine Castro et Quentin Zuttion, éd. Payot, 2018)

    La série documentaire « Océan » (Océan, 2019, disponible sur le site france.tv/slash) 

    La série de podcasts « Les transidentités, racontées par les trans » de LSD, la série documentaire (Perrine Kervran et Annabelle Brouard, 2018, disponible sur le site de France culture)

    Le court-métrage « De la terreur mes sœurs » (Alexis Langlois, 2019)

    Les comptes Instagram « Léon Salin Chappuis » et « Bienveillance en spray » 

    Les livres 

    « La Pensée straight » (Monique Wittig, éd. Beacon Press, 1979)

    « Manifeste d’une femme trans » (Julia Serrano, éd. Cambourakis, 2007) 

    « On n'a que deux vies : Journal d'un transboy » (Adel Tincelin, éd. Cambourakis, 2019) 

    « Stone Butch Blues » (Leslie Feinberg, éd. Firebrand Books, 1993, version traduite en français, disponible sur hysteriquesetassociees.org)

    Les travaux de la philosophe féministe américaine Judith Butler et du philosophe français Paul B. Preciado 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en juillet 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Une jupe, une cravate, du rose ou des fleurs. C’est une évidence, le vêtement est un objet politique et genré. De la couleur au motif, en passant par la coupe, chaque détail d’un habit le range dans un des deux rayons : homme ou femme. Et quand une personne transgresse les règles de l’apparence binaire, elle est automatiquement associée à une orientation sexuelle non-hétéro.

    Du corset à l’interdiction de porter le pantalon, quel rôle les vêtements ont-ils joué dans la société patriarcale à travers l’Histoire ? Comment sortir des codes genrés qui régissent nos apparences ? 

    Pour décortiquer la symbolique du vêtement, Camille Regache discute avec Christine Bard, historienne du genre et des féminismes, autrice d’« Une histoire politique du pantalon » (éd. Seuil, 2010) et de « Ce que soulève la jupe: Identités, transgressions, résistances » (éd. Autrement, 2010). 

    RECOMMANDATIONS 

    « Stone Butch Blues » (Leslie Feinberg, éd. Firebrand Books, 1993)

    La version traduite en Français est disponible gratuitement sur le site hysteriquesetassociees.org 

    RÉFÉRENCES CITÉES 

    « Les Garçonnes : modes et fantasmes des années folles » (Christine Bard, éd. Flammarion, 1998) 

    La peintre Rosa Bonheur qui demandait une permission de travestissement pour porter des pantalons au XIXe siècle

    La collection unisexe du styliste américain Rudi Gernreich dans les années 60 et les jupes non-genrées de Jean-Paul Gaultier

    La féministe Madeleine Pelletier, qui prônait la disparition du genre féminin et la virilisation des femmes au début du XXe siècle 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en septembre 2020 à Angers et dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • « Je ne lis plus les livres des hommes, je ne regarde plus leurs films ». Depuis début octobre, cette phrase tirée du livre Le Génie Lesbien d'Alice Coffin, ne cesse d'être commentée, et son autrice sommée de s'expliquer sur sa volonté de déclarer la guerre aux hommes. 

    Une lecture partiale et partielle de son propos, qui s’approche du contresens tout en évitant soigneusement les autres thèmes développés par son livre, notamment la difficulté pour le monde médiatique d'accepter les prises de parole des minorités.

    Pire encore, l'acharnement obstiné avec laquelle on la vilipende, de plateau télé en plateau de radio, tend plutôt à démontrer exactement ce qu'elle tente de nous dire.

    En quoi cette réaction illustre bien le chemin qu'il reste à parcourir ? Dans un épisode crossover avec Programme B, Thomas Rozec et Camille Regache font le point ensemble.

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉPISODE

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache, en crossover avec Thomas Rozec de Programme B. Cet épisode a été produit en octobre 2020. Réalisation : Mathieu Thévenon. Production et édition : Lorraine Besse. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Des pénétrant·e·s et des pénétré·e·s, des passif·ve·s et des actif·ve·s. Le modèle de la sexualité procréatrice et hétéronormée pèse lourd sur nos relations sexuelles, enfermant chacun·e dans des rôles contraignants. Pour se reconnecter à nos corps et à nos envies, il faut donc dépasser ce paradigme, quelle que soit notre orientation sexuelle. 

    Pourquoi est-il important d’abandonner la notion de normalité dans notre désir ? Comment interroger les rôles de genre qui traversent nos relations sexuelles ? Comment s’ouvrir à d’autres pratiques et conceptions des relations sexuelles ? 

    Camille Regache en discute avec Diane Saint-Réquier, éducatrice et formatrice en santé sexuelle, fondatrice du site Sexy Soucis, qui se définit comme le « Google du cul ». 

    RECOMMANDATIONS 

    « B.A.BA du sexe entre meufs et personnes queer » (Allison Moon et KD Diamond, Ed. Goater 2020)

    « Les Plaisirs de l’amour lesbien » (Felice Newman, Ed. Presses Libres, 2004) 

    Le compte Instagram Jouissance Club et le livre « Jouissance Club: Une cartographie du plaisir » (Jüne Plã, Ed. Marabout, 2020) 

    Les comptes Instagram Orgasme et moi, Merci Beaucul, Aventures en orgasmie, Mister orgasme et Sapphosutra

    La plateforme de porno audio féministe Voxxx 

    Les livres de l’écrivaine et performeuse féministe française Wendy Delorme

    Le site sexysoucis.fr de Diane Saint-Réquier. 

    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en septembre 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.