Episodit

  • « La voix des peintres ne s’entend pas, elle se lit Ă  travers leurs oeuvres, et c’est Ă  un rĂŽle d’interprĂšte qu’est vouĂ© celui ou celle qui souhaite les entendre attentivement 
 Les artistes elles-mĂȘmes ont semĂ© beaucoup de petits cailloux pour nous aider Ă  trouver le chemin, de tableau en tableau. »

    La peinture au féminin - Berthe et Mary Cassat - Denise Brahimi - Editions Jean Paul Rocher

    Comme dis lors des deux premiers Ă©pisodes de cette nouvelle saison, le paysage foisonnant de l'impressionnisme rĂ©sonne souvent Ă  travers les noms de Monet, Renoir, ou Degas. Pour ne citer qu’eux.

    En effet, lors de mes recherches, j’ai constatĂ© que les rĂ©cits traditionnels se concentrent frĂ©quemment sur les figures masculines qui ont laissĂ© leur empreinte sur l'impressionnisme.

    Les femmes impressionnistes quand a elles sont souvent occultĂ©es, relĂ©guĂ©es Ă  l'ombre de leurs homologues masculins. On en cite peut-ĂȘtre une ou deux, comme Berthe Morisot et Mary Cassatt.

    Cependant, en creusant un peu plus, nous découvrons qu'elles sont bien plus nombreuses, et c'est précisément ces artistes dont on parle le moins que je souhaite mettre en avant au fil des épisodes de cette saison.

    Vous le savez certainement, si vous suivez le compte Instagram ART au fĂ©minin, j’ai dĂ©cidĂ© lors des futurs Ă©pisodes de partager sur la vie et l’art de :

    Eva Gonzales Mary Cassatt Marie Bashkirtseff

    Lors du prĂ©cĂ©dent Ă©pisode j’ai partage avec vous sur la contribution a l’histoire de l’art et l’histoire de l’impressionnisme d'Eva GonzalĂšs.

    Souvent associĂ©e Ă  Édouard Manet, son mentor, Eva GonzalĂšs dĂ©ploie dans son Ɠuvre une fusion subtile entre la tradition acadĂ©mique et l'audace de l'avant-garde, arrivant ainsi Ă  capturer la vie quotidienne et ses relations humaines, dans une pĂ©riode charniĂšre de l'histoire de l’art.

    Je vous invite a Ă©couter l’épisode 3 en lien avec la saison impressionniste, sous le nom : « Eva GonzalĂšs, lumiĂšre sur une pionniĂšre impressionniste » sur la plateforme de votre choix.

    Vous pouvez aussi aller plus loin en lui laissant 5 Ă©toiles sur votre plateforme d’écoutes et le partager autour de vous. Ça m’aide beaucoup.

    Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de la vie et l’art de Mary Cassatt.

    NĂ©e en 1844 dans une AmĂ©rique en pleine mutation, Mary Cassatt a bravement naviguĂ© dans un monde artistique dominĂ© par les hommes pour devenir l'une des rares femmes Ă  s'imposer dans le monde de la peinture. Son voyage l'a menĂ©e des rives de sa Pennsylvanie natale aux salons parisiens animĂ©s, oĂč elle a Ă©tĂ© profondĂ©ment influencĂ©e par les maĂźtres impressionnistes français et a trouvĂ© sa voix artistique.

    À travers cet Ă©pisode, nous explorerons les multiples facettes de la vie et de l'Ɠuvre de Mary Cassatt, des premiĂšres Ă©tapes de sa formation artistique aux sommets de sa carriĂšre, en passant par les dĂ©fis qu'elle a dĂ» affronter en tant que femme artiste Ă  une Ă©poque de changements tumultueux. Il sera Ă©galement question d’évoquer ses peintures les plus cĂ©lĂšbres, et ainsi plonger dans les dĂ©tails de son style et de son approche de l’art.

    Bonne Ă©coute.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    ⁠⁠Instagram⁠⁠ et ⁠⁠Facebook⁠⁠

    ⁠⁠ART au féminin le site⁠⁠

    ⁠⁠Soutenir ART au féminin ⁠⁠

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin. Je suis Aldjia, la fondatrice de cette chaĂźne de podcast, et je suis ravie de vous retrouver, pour ce tout nouveau Ă©pisode.

    Comme dis lors des deux premiers Ă©pisodes de cette nouvelle saison, le paysage foisonnant de l'impressionnisme rĂ©sonne souvent Ă  travers les noms de Monet, Renoir, ou Degas. Pour ne citer qu’eux.

    En effet, lors de mes recherches, j’ai constatĂ© que les rĂ©cits traditionnels se concentrent frĂ©quemment sur les figures masculines qui ont laissĂ© leur empreinte sur l'impressionnisme. Les femmes impressionnistes quand a elles sont souvent occultĂ©es, relĂ©guĂ©es Ă  l'ombre de leurs homologues masculins. On en cite peut-ĂȘtre une ou deux, comme Berthe Morisot et Mary Cassatt.

    Cependant, en creusant un peu plus, nous découvrons qu'elles sont bien plus nombreuses, et c'est précisément ces artistes dont on parle le moins que je souhaite mettre en avant au fil des épisodes de cette saison.

    Vous le savez certainement dĂ©jĂ  vu, si vous suivez le compte Instagram ART au fĂ©minin, j’ai dĂ©cidĂ© lors des futurs Ă©pisodes de partager sur la vie et l’art de :

    Eva Gonzales Mary Cassatt Marie Bashkirtseff

    Aujourd’hui, c’est donc la contribution d'Eva GonzalĂšs que je souhaite souligner. Souvent associĂ©e Ă  Édouard Manet, son mentor, Eva GonzalĂšs dĂ©ploie dans son Ɠuvre une fusion subtile entre la tradition acadĂ©mique et l'audace de l'avant-garde, arrivant ainsi Ă  capturer la vie quotidienne et ses relations humaines, dans une pĂ©riode charniĂšre de l'histoire de l’art.

    En effet, Eva GonzalĂšs va au delĂ  son statut de simple Ă©lĂšve pour incarner une figure dĂ©terminĂ©e Ă  s'imposer dans un milieu artistique. Un milieu oĂč les femmes Ă©taient souvent relĂ©guĂ©es aux marges.

    Cet Ă©pisode est l’occasion de revenir sur plusieurs points de sa vie, son Ă©ducation artistique, sa transition vers l’atelier de Manet, et l’influence de ce dernier, tout en Ă©voquant son refus d'exposer aux salons impressionnistes malgrĂ© l'influence croissante de l'impressionnisme dans son travail, ses oeuvres bien sur 
 Bref, je vous laisse maintenant Ă©couter l’épisode sur : Eva GonzalĂšs, lumiĂšre sur une pionniĂšre impressionniste.

    Bonne Ă©coute.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    ⁠Instagram⁠ et ⁠Facebook⁠

    ⁠ART au féminin le site⁠

    ⁠Soutenir ART au féminin ⁠

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Puuttuva jakso?

    Paina tästä ja päivitä feedi.

  • « On nous demande, avec une indulgente ironie combien il y a eu de grandes artistes femmes. Eh ! Messieurs, il y en a eu et c’est Ă©tonnant, vu les difficultĂ©s Ă©normes qu’elles rencontrent »

    - Marie Bashkirtseff

    Bonjour et bienvenue sur ART au féminin. Je suis Aldjia, la fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis ravie de vous accueillir pour le lancement de cette toute nouvelle saison, la saison 05.

    Cette nouvelle saison (pour l’autodidacte que je suis) reprĂ©sente pour moi une nouvelle opportunitĂ© d'explorer l'art et l'histoire des femmes artistes, qu'elles aient laissĂ© leur empreinte par le passĂ© ou qu'elles continuent d'inspirer le monde artistique d’aujourd’hui.

    Il y a un mois j’ai partagĂ© avec vous la partie 1 portant le nom de « L’impressionnisme FĂ©minin : Des toiles Ă©clatantes dans l’ombre de l’histoire »

    Le but de cet Ă©pisode Ă©tait de partager sur l’histoire de l’impressionnisme. Et de comprendre, le comment et pourquoi ce moment est nĂ©.

    Ce mouvement artistique, qui a vu le jour en France au XIXe siÚcle, a été une révolution artistique majeure. Né en réaction aux normes académiques rigides de l'époque, portant une vision audacieuse de l'art. Avec des artistes qui ont consciemment choisi de capturer l'instantanéité de la vie quotidienne, la fugacité de la nature et la magie changeante de la lumiÚre.

    Tout au long de cette premiĂšre partie que vous pouvez Ă©couter sur la plateforme de votre choix, j’ai cherchĂ© Ă  comprendre ce qui a motivĂ© la naissance de ce mouvement et les Ă©lĂ©ments qui l'ont façonnĂ©. Et aussi Ă  explorer l'Ă©volution du mouvement Ă  travers les annĂ©es et l'hĂ©ritage prĂ©cieux qu'il a laissĂ© dans le monde de l’art.

    Comme promis, je vous retrouve aujourd’hui pour la seconde partie, qui a pour but de mettre en avant l’impressionnisme du cotĂ© fĂ©minin.

    Car ce qui rend ce podcast particuliĂšrement spĂ©ciale, c'est toujours cette l’envie de mettre en lumiĂšre les femmes artistes souvent passĂ©es sous silence, bien qu'elles aient contribuĂ© de maniĂšre significative Ă  l’impressionnisme.

    Lors de mes recherches pour ce podcast, j'ai constatĂ© que les rĂ©cits traditionnels se concentrent frĂ©quemment sur les figures masculines qui ont laissĂ© leur empreinte sur l'impressionnisme. Les femmes impressionnistes sont souvent occultĂ©es, relĂ©guĂ©es Ă  l'ombre de leurs homologues masculins. On en cite peut-ĂȘtre une ou deux, comme Berthe Morisot et Mary Cassatt.

    Cependant, en creusant un peu plus, nous découvrons qu'elles sont bien plus nombreuses, et c'est précisément ces artistes dont on parle le moins que je souhaite mettre en avant au fil des épisodes de cette saison.

    Vous l’avez compris, tout au long de cette saison, nous allons donc explorer leurs vies, leurs Ɠuvres, et leur contribution essentielle à l'histoire de l’art, l’histoire de l’impressionnisme.

    Bonne Ă©coute !

    Sources :

    Liste livres :

    "Les pionniùres - Femmes et impressionnistes" - Éditions des Fraises. "Histoire de l'art d'un nouveau genre" - Anne Larue - Éditions Max Milo "Pourquoi n'y a-t-il pas eu de grands artistes femmes ?" - Linda Nochlin - Thames et Hudson

    Article :

    "À l'origine, le nu Ă©tait masculin" Par Elsa Mourgues.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    ⁠Instagram⁠ et ⁠Facebook⁠

    ⁠ART au féminin le site⁠

    ⁠Soutenir ART au féminin ⁠

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin. Je suis Aldjia, la fondatrice de cette chaĂźne de podcast, et je suis ravie de vous accueillir pour le lancement de cette toute nouvelle saison, la saison 05.

    Cette nouvelle saison (pour l’autodidacte que je suis) reprĂ©sente pour moi une nouvelle opportunitĂ© d'explorer l'art et l'histoire des femmes artistes, qu'elles aient laissĂ© leur empreinte par le passĂ© ou qu'elles continuent d'inspirer le monde artistique d’aujourd'hui.

    Aujourd'hui, avec ce premier Ă©pisode, qui va se composer de deux partie (la premiĂšre sur l’histoire de l’impressionnisme et la seconde sur la place des femmes impressionnistes), je vous invite Ă  embarquer au cƓur de l'histoire de l’impressionnisme.

    Ce mouvement artistique, qui a vu le jour en France au XIXe siÚcle, a été une révolution artistique majeure. Il est né en réaction aux normes académiques rigides de l'époque, portant une vision audacieuse de l'art. Les artistes impressionnistes ont consciemment choisi de capturer l'instantanéité de la vie quotidienne, la fugacité de la nature et la magie changeante de la lumiÚre.

    Tout au long de cette premiĂšre partie, nous allons chercher Ă  comprendre ce qui a motivĂ© la naissance de ce mouvement et les Ă©lĂ©ments qui l'ont façonnĂ©. Nous allons explorer l'Ă©volution du mouvement Ă  travers les annĂ©es et l'hĂ©ritage prĂ©cieux qu'il a laissĂ© dans le monde de l’art.

    Mais ce qui rend ce podcast particuliĂšrement spĂ©ciale, c'est toujours l’envie de mettre en lumiĂšre les femmes artistes souvent passĂ©es sous silence, bien qu'elles aient contribuĂ© de maniĂšre significative Ă  l’impressionnisme. Partie qui va ĂȘtre dĂ©taillĂ©, Ă  travers un second Ă©pisode.

    Car lors de mes recherches pour ce podcast, j'ai constatĂ© que les rĂ©cits traditionnels se concentrent frĂ©quemment sur les figures masculines qui ont laissĂ© leur empreinte sur l'impressionnisme. Les femmes impressionnistes sont souvent occultĂ©es, relĂ©guĂ©es Ă  l'ombre de leurs homologues masculins. On en cite peut-ĂȘtre une ou deux, comme Berthe Morisot et Mary Cassatt.

    Cependant, en creusant un peu plus, nous découvrons qu'elles sont bien plus nombreuses, et c'est précisément ces artistes dont on parle le moins que je souhaite mettre en avant au fil des épisodes de cette saison.

    Vous l’avez compris, tout au long de cette saison, nous allons donc explorer leurs vies, leurs Ɠuvres, et leur contribution essentielle à l'histoire de l’art, l’histoire de l’impressionnisme.

    Alors 
 Bonne Ă©coute !

    Liste livres :

    « Les impressionnistes » par Corinne Graber et Jean-François Guillou, Éditions Solar. "Impressionnisme" - Karin H. Grimme - Éditions Taschen. "Les pionniĂšres - Femmes et impressionnistes" - Éditions des Fraises. "Le siĂšcle des impressionnistes" - Raymond Cogniat - Éditions Flammarion. "l'ABCdaire de l'Impressionnisme" - Éditions Flammarion.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    ⁠Instagram⁠ et ⁠Facebook⁠

    ⁠ART au féminin le site⁠

    ⁠Soutenir ART au féminin ⁠

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • « C’est par le travail que la femme a en grande partie franchi la distance qui la sĂ©parait du mĂąle; c’est le travail qui peut seul lui garantir une libertĂ© concrĂšte. DĂšs qu’elle cesse d’ĂȘtre une parasite, le systĂšme fondĂ© sur sa dĂ©pendance s’écroule; entre elle et l’univers il n’est plus besoin d’un mĂ©diateur masculin. »

    Simone de Beauvoir - La femme indépendante - Extraits du DeuxiÚme sexe.

    Bonjour et bienvenue sur ART au féminin,

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Toujours en lien avec la saison 4 : « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? ». (qui est aussi le titre du premier épisode de cette saison).

    Épisode, ou j’ai partagĂ© avec vous mes recherches sur cette grande partie de l’histoire, pĂ©riode du renouveau artistique, littĂ©raire et scientifique.

    La pĂ©riode qui s’épanouit sur prĂšs de trois siĂšcles. Symbole d’une rĂ©volution de la pensĂ©e et de tous les champs artistiques.

    À travers l’épisode « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? » je vous ai donc parlĂ© de la place des femmes artistes Ă  cette pĂ©riode tout en Ă©voquant le nom de quelques artistes ayants marquĂ©es cette pĂ©riode de l’histoire. Leur consacrant ainsi un Ă©pisode par artiste.

    Il y a donc eu un Ă©pisode sur :

    Plautilla Nelli Lavinia Fontana Sofonisba Anguissola

    Et enfin

    Artemisia Gentileschi.

    Lors du prĂ©cĂ©dent Ă©pisode (qui devait ĂȘtre le dernier de cette saison), j’ai donc partagĂ© avec vous l’histoire et l’art de Artemisia Gentileschi, fĂ©ministe de la Renaissance.

    Un Ă©pisode, que je vous invite bien sur Ă  Ă©couter et partager, si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait.

    Lors de cette saison, vous Ă©tiez nombreuses a me parler d’une autre artiste de la Renaissance : l’artiste Elisabetta Sirani.

    Suite a vos retours j’ai eu envie de vous offrir cet Ă©pisode « bonus » sur celle qui fut l’une des plus grande artiste de la pĂ©riode de la Renaissance.

    Celle qui malgrĂ© sa courte carriĂšre artistique (car morte trop jeune), a produit plusieurs tableaux, dessins et gravures. Un peux moins de 200 tableaux qu’elle a eu l’intelligence de rĂ©pertorier dans un carnet.

    Celle qui fut formĂ©e dans l’atelier de son pĂšre, consciente de la chance de ce privilĂšge, et a eu envie d’ouvrir sa propre Ă©cole de peinture et former d’autres femmes.

    Celle qui fut Ă  la tĂȘte de l’atelier de son pĂšre 


    Celle qui consacra sa vie pour son art.

    Elisabetta Sirani, Sa vie pour son art ! C’est sur ART au fĂ©minin.

    Bonne Ă©coute !

    La liste des Livres :

    Anne Larue - « Histoire de l’art d’un nouveau genre » - Éditions Max Milo. Émilie Hamon-Lehours - "Elisabetta Sirani - Une artiste emblĂ©matique Ă  Bologne" - Éditions Le manuscrit savoirs. SĂ©verine Sofio - « Artistes femmes - La parenthĂšse enchantĂ©e » - Éditions CNRS.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • « Mon illustre seigneurie, je vais vous montrer ce qu'une femme peut faire. » - Artemisia Gentileschi

    Bonjour et bienvenue sur ART au féminin.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous sur l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Toujours en lien avec la saison 4 : « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? ». ? qui est aussi le titre du premier épisode de cette saison.

    Épisode, ou j’ai partagĂ© avec vous mes recherches sur cette grande partie de l’histoire, pĂ©riode du renouveau artistique, littĂ©raire et scientifique. La pĂ©riode qui s’épanouit sur prĂšs de trois siĂšcles. Symbole d’une rĂ©volution de la pensĂ©e et de tous les champs artistiques.

    À travers l’épisode « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? » je vous ai donc parlĂ© de la place des femmes artistes Ă  cette pĂ©riode tout en Ă©voquant le nom de quelques artistes ayants marquĂ©es cette pĂ©riode de l’histoire.

    Comme :

    Plautilla Nelli Lavinia Fontana Sofonisba Anguissola

    Et enfin

    Artemisia Gentileschi.

    Lors du prĂ©cĂ©dent Ă©pisode j’ai partagĂ© avec vous l’histoire et l’art de Sofonisba Anguissola, star de son Ă©poque.

    Un Ă©pisode que je vous invite bien sur Ă  Ă©couter et partager, si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait.

    Aujourd’hui, je vous parle de Artemisia Gentileschi. Artiste rĂ©putĂ©e de son temps. Et pourtant oubliĂ©e malgrĂ© son talent, avant d’ĂȘtre redĂ©couverte en 1876, au dĂ©triment de son art, suite aux archives en lien avec un procĂšs pour viol. C’est qu’a partir de 1980 qu’on commence a s’intĂ©resser Ă  son travail.

    Artemisia Gentileschi, fĂ©ministe de la Renaissance. C’est sur ART au fĂ©minin.

    Bonne Ă©coute !

    La liste des Livres :

    Artemisia - Alexandra Lapierre - Éditions Robert Laffont Actes d'un procùs pour viol en 1612 : Suivis des lettres de Artemisia Gentileschi - Éditions des femmes Histoire de l'art d'un nouveau genre - Anne Larue - Éditions Max Milo

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Au 02 bis, rue de Gribeauval, Ă  Paris, une exposition est Ă  dĂ©couvrir du 09 mars au 22 avril 2023, sous le nom : « Le royaume invisible, Abstraction - Figures - Astres ».

    La galerie Diane De Polignac propose de dĂ©couvrir pour la seconde fois des peintures de l’artiste Marie Raymond.

    Mais cette fois, c’est sur une autre partie de la vie et l’art de l’artiste peintre. Une pĂ©riode qui s’épanouit sur prĂšs de 25 ans (de 1964 Ă  1989).

    En effet, AprĂšs son divorce avec Fred Klein en 1961, la mort de son fils Yves Klein en 1962, puis son pĂšre un an plus tard, Marie Raymond Ă  besoin de prendre du recule, de s’éloigner de la vie parisienne et faire son deuil.

    Dans le sud de la France, Marie Raymond peint autrement. Cette fois, c’est pour elle qu’elle peint. Et bien que ces productions soient considĂ©rĂ©es comme les plus belles de sa vie d’artiste, elles ont tout de mĂȘme Ă©tĂ© invisibilisĂ©s. Pourquoi ? C’est ce que nous allons dĂ©couvrir en partie Ă  travers cet Ă©pisode.

    Vous l’avez compris, le podcast du jour est sur l’artiste Marie Raymond.

    Et pour nous permettre d’en savoir plus sur cette artiste et l’exposition « Le royaume invisible », Mathilde Gubanski rĂ©ponds Ă  quelques questions.

    Bienvenue sur ART au fĂ©minin. Je suis Aldjia, fondatrice du podcast. Je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous sur l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au féminin

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin.

    Je suis Aldjia, fondatrice du podcast. Je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous sur l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    À l’heure ou j’enregistre ce podcast je suis au 30 rue des Archives Ă  Lille. Ici, se trouve Espace le carrĂ©. Un espace municipal d’art contemporain.

    Au coeur du vieux Lille, cet espace accueille des expositions collectives d’artistes Ă©mergents, dans le domaine de l’art contemporain.

    Depuis le 27 janvier et jusqu’au 19 mars, le lieux prĂ©sente « Format Ă  l’italienne XIII Â».

    L’exposition regroupe les travaux des laurĂ©ats du prix Wicar - RĂ©sidence de crĂ©ation de la ville de Lille Ă  Rome.

    Pour la petite histoire Le peintre et collectionneur lillois Jean Baptiste Wicar c’était Ă©tabli en Italie vers 1800 et y a fait construire Ă  Rome en 1825 un atelier. C’est ainsi en lĂ©guant une partie de sa collection. Que Lille et artistes Lillois peuvent ainsi participer aux rĂ©sidences d’artistes.

    Pour cette 13eme Ă©dition sous le thĂšme de l’Altra Roma, vous avez la possibilitĂ© de dĂ©couvrir les travaux de : Jezy Knez, Anne Emilie Philippe et enfin mon invitĂ© du jour Yosra Mojtehedi. Qui prĂ©sente Ă  l’Espace le carrĂ© deux de ses oeuvres.

    J’avais hĂąte de recevoir Yosra Mojtahedi au micro de ART au fĂ©minin afin qu’elle partage avec nous son art, son parcourt, sur l'Iran et ses installations Ă  l'Espace le carrĂ©.

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous sur l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Toujours en lien avec la saison 4 : Â« Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? Â». ? qui est aussi le titre du premier Ă©pisode de cette saison.

    Épisode, ou j’ai partagĂ© avec vous mes recherches sur cette grande partie de l’histoire, pĂ©riode du renouveau artistique, littĂ©raire et scientifique. La pĂ©riode qui s’épanouit sur prĂšs de trois siĂšcles. Symbole d’une rĂ©volution de la pensĂ©e et de tous les champs artistiques.

    À travers l’épisode « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? Â» je vous ai donc parlĂ© de la place des femmes artistes Ă  cette pĂ©riode tout en Ă©voquant le nom de quelques artistes ayants marquĂ©es cette pĂ©riode de l’histoire.

    Comme :

    Plautilla Nelli Lavinia Fontana Sofonisba Anguissola

    Et enfin

    Artemisia Gentileschi.

    Lors du prĂ©cĂ©dent Ă©pisode j’ai partagĂ© avec vous l’histoire et l’art de Lavinia Fontana, une artiste qui Ă©tait en avance sur son temps.

    Un Ă©pisode que je vous invite bien sur Ă  Ă©couter, si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait.

    Aujourd’hui, je vous parle de Sofonisba Anguissola. Portraitiste de talent, qui a rencontrĂ© Michel-Ange, inspirĂ© Le Caravage, et donnĂ© des conseils de peinture Ă  Van Dyck.

    Sofinisba Anguissola, star de son Ă©poque. C’est sur ART au fĂ©minin.

    Bonne Ă©coute !

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous sur l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Avez-vous Ă©coutĂ© le podcast : Â« Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? Â». ?

    À travers cet Ă©pisode, j’avais partagĂ© avec vous mes recherches sur cette grande partie de l’histoire, pĂ©riode du renouveau artistique, littĂ©raire et scientifique. La pĂ©riode qui s’épanouit sur prĂšs de trois siĂšcles. Symbole d’une rĂ©volution de la pensĂ©e et de tous les champs artistiques.

    À travers l’épisode « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? Â» je vous ai parlĂ© de la place des femmes artistes Ă  cette pĂ©riode tout en Ă©voquant le nom de quelques artistes ayants marquĂ©es cette pĂ©riode de l’histoire.

    Comme :

    Plautilla Nelli Lavinia Fontana Sofonisba Anguissola Artemisia Gentileschi.

    D’ailleurs, lors du prĂ©cĂ©dent Ă©pisode j’ai partagĂ© avec vous l’histoire et l’art de Plautilla Nelli. La premiĂšre artiste de la Renaissance Ă  Florence. RedĂ©couverte en 2006 par Advancing Women Artists. N’hĂ©sitez pas Ă  Ă©couter l’épisode si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait.

    Aujourd’hui, je vous parle de Lavinia Fontana, connue aussi sous le nom de Lavinia Zappi.

    Bonne Ă©coute !

    Article Ă  lire : L'histoire de Antonietta Gonsalvus 

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin, le podcast qui raconte l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Pauline Pavec !

    Pauline Pavec est galeriste et historienne de l'art. 

    C'est en 2018, qu'elle ouvre avec son conjoint l'artiste Quentin Derouet la galerie Pauline Pavec.

    Cet épisode à été enregistré à la galerie Pauline Pavec.

    La galerie se situe au 45 rue Mesley, 75003 Paris.

    À travers cet Ă©pisode Pauline Pavec partage sur l'art et l'histoire de l'artiste Jacqueline Lamba dans le cadre de l'exposition : Jacqueline Lamba - Un arc-en-ciel en pleine nuit, regroupant une sĂ©rie de tableaux  sur le thĂšme du nuage. Et c'est passionnant. 

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin. 

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaine de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un tout nouveau Ă©pisode qui me permets encore une fois de partager avec vous sur l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et aujourd’hui.

    Avez-vous Ă©coutĂ© le podcast : « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? Â». ?

    À travers cet Ă©pisode, j’avais partagĂ© avec vous mes recherches sur cette grande partie de l’histoire, pĂ©riode du renouveau artistique, littĂ©raire et scientifique. La pĂ©riode qui s’épanouit sur prĂšs de trois siĂšcles. Symbole d’une rĂ©volution de la pensĂ©e et de tous les champs artistiques.

    À travers l’épisode « Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? Â» je vous ai parlĂ© de la place des femmes artistes Ă  cette pĂ©riode tout en Ă©voquant le nom de quelques artistes ayants marquĂ©es cette pĂ©riode de l’histoire.

    Comme :

    Plautilla Nelli Lavinia Fontana Sofonisba Anguissola Artemisia Gentileschi.

    Cet Ă©pisode porte sur l’art et l’histoire de Plautilla Nelli.

    L'occasion de vous parler d'elle, et de ses oeuvres redécouvertes en 2006 par Advancing Women Artists. Il y a bien sur tellement de choses à apprendre sur cette premiÚre artiste de la Renaissance à Florence, en écoutant ce podcast.

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin, le podcast qui raconte l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis ravie de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Cécile Guettier !

    DiplĂŽmĂ©e de l’école supĂ©rieure des beaux-arts de Nantes en 2018.

    Elle a déjà participé à plusieurs expositions collectives.

    En 2019, elle connait sa premiùre exposition personnelle - RÉFRACTIONS - a la galerie Marchepied à Nantes.

    Sa seconde exposition personnelle s’est dĂ©roulĂ©e Ă  la galerie BACKSLASH. Sous le nom « You Don’t Own Me Â» du 29 janvier au 26 fĂ©vrier !

    Cerise sur le gĂąteau, CĂ©cile Guettier est la laurĂ©ate du prix Villa Noailles des rĂ©vĂ©lations Emerige. Qui a Ă©tĂ© dĂ©cernĂ© Ă  Toulon Ă  l’occasion de l’exposition des rĂ©vĂ©lations Emerige de 2021. 

    Cet épisode à été enregistré à la galerie BACKSLASH en présence de l'artiste et ses oeuvres.

    la galerie se situe au 29 rue Notre-Dame de Nazareth - Paris 03.

    FondĂ©e en 2010, la galerie spĂ©cialisĂ©e dans l’art contemporain est dirigĂ©e par deux femmes :

    Delphine Guillaud SĂ©verine de Volkovitch

    Ainsi, Ă  travers un bel espace de 250m2, elles mettent en avant l’art des artistes qu’elles reprĂ©sentent et accompagnent. Tout en publiant des monographies en lien avec ces artistes par le biais de BACKSLASH Ă©ditions. 

    À travers cet Ă©pisode l'artiste nous parle de son parcours, son art, et aussi sur la 8eme Ă©dition du prix Emerige - Villa Noailles.

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin, le podcast qui raconte l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitĂ©e du jour est : Barbara PenhouĂ«t ! 

    Barbara Penhouët, est une artiste peintre, illustratrice, et architecte.

    DiplĂŽmĂ©e de l’école supĂ©rieure d’architecture de Rennes en 2013.

    De retour en France, elle vit entre Paris et Marseille, aprÚs avoir passé 5 ans à Berlin.

    À Berlin, elle s'est exercĂ©e au mĂ©tier d’architecte sans mettre de cĂŽtĂ© sa passion : La peinture !

    C'est dans le cadre de sa premiĂšre exposition personnelle « Rayon vert Â» que j'ai rencontrĂ© Barbara PenhouĂ«t.

    L'exposition, « Rayon vert Â» est Ă  voir Ă  la Galerie Laure Roynette du 06 janvier au 06 mars 2022.

    À travers ce Hors-SĂ©rie sous forme d'interview, l'artiste nous parle de l'exposition, de son art, et son parcours. 

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin, le podcast qui vous raconte l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Cathy Weyders !

    Cathy Weyders, artiste plasticienne belge diplĂŽmĂ©e en 2004 de l’Ecole de recherche graphique (Erg) de Bruxelles, façonne le textile dans tous ses Ă©tats. Ses Ɠuvres tĂ©moignent des bouleversements climatiques actuels en explorant les notions de survie, de confort, de nature et de sauvetage. Il est question d’eau, souvent, de voyage, toujours.

    En montant Ă  bord de ses installations et sculptures entourĂ©es de photographies et de tapisseries, vous ĂȘtes invitĂ©s Ă  naviguer Ă  la recherche de personnages Ă©nigmatiques tantĂŽt Ă©voquĂ©s, tantĂŽt figurĂ©s. 

    D’Ɠuvres en Ɠuvres, le rescapĂ© accompagne le visiteur dans la dĂ©couverte du rĂ©pertoire polymorphe de Cathy Weyders.

    L’artiste prĂ©sente une sĂ©rie de tapisseries – fruit d’improvisations libres – rĂ©alisĂ©es avec un mĂ©lange de matiĂšres originales : fibres synthĂ©tiques et naturelles, plastiques, rubans, laine et autres cordages
 Sur celles-ci, des motifs mystĂ©rieux aux couleurs Ă©lectriques s’imbriquent pour former un tout. Leur saturation produit de nouveaux camouflages, des personnages Ă©nigmatiques prennent vie et stimulent l’imagination de celui qui les observe.

    Cathy Weyders vous propose une immersion dans un univers poétique et haut en couleur, un moment de suspension durant lequel vous vous laisserez porter par Le Cri des SirÚnes.

    Une exposition proposĂ©e dans le cadre du Contrat Local d’Education Artistique ; dispositif de sensibilisation Ă  l’art et la culture mise en place par les villes de Roubaix et Tourcoing, la DRAC Haut-de-France, le Rectorat de l’AcadĂ©mie de Lille et la Direction des Services DĂ©partementaux de l’Education Nationale du Nord.

    L'exposition, Le cri des sirÚnes est à voir à la Manufacture de Roubaix, musée de la mémoire et de la création textile, du 05-02-2022 au 20-03-2022.

    À travers cet Ă©pisode, l'artiste nous parle de l'exposition, mais aussi de son parcours et les diffĂ©rents niveaux de lectures de son art.

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin.

    Cathy Weyders

    La Manufacture de Roubaix 

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • Bonjour et bienvenue !

    Je suis Aldjia, crĂ©atrice de ce podcast ! 

    Ici je vous parle de l’histoire et l’art des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% art et 100% féminin.

    Aujourd’hui, je vais partager avec vous mes recherches sur une pĂ©riode de l’histoire que j’adore : La Renaissance !

    À travers cet Ă©pisode je vais donc vous parler de cette grande partie de l’histoire, la pĂ©riode du renouveau artistique, littĂ©raire et scientifique. Grande pĂ©riode de l’histoire qui s’épanouit sur prĂšs de trois siĂšcles. Symbole d’une rĂ©volution de la pensĂ©e et de tous les champs.

    Un Ă©pisode sur cette grande pĂ©riode de l’histoire, qui va servir d’introduction Ă  la question :

    Les femmes ont-elles eu une Renaissance ?

    Bonne Ă©coute !

    ART au féminin.

    N’hĂ©sitez pas Ă  partager et commenter !! ♄

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

    đŸŽ” Musiques : Libres de droit

  • 10 novembre 2021. Italie

    Me voici à la Campo della Carità, Venezia. Devant la jolie façade de la Gallerie dell’Accademia de Venise.

    Mon enthousiasme se traduit par le sourire aux lÚvres, la hùte et la soif de découverte.

    Mon pass sanitaire, mon billet et mon tĂ©lĂ©phone en main. L’envie d’en prendre pleins les yeux, mĂ©langĂ© Ă  la curiositĂ© de connaitre le nombre de femmes artistes exposĂ©es au sein mĂȘme de ce bĂątiment de 1750.

    Un musée rassemblant une importante collection de peintures vénitiennes.

    A votre avis, combien de femmes artistes y sont exposées ?

    Vous écoutez Art au féminin !

    Bonjour et bienvenue !

    Je suis Aldjia crĂ©atrice de cette chaine de podcast. Ici je vous parle de l’art et l’histoire des femmes artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    Ce mercredi du 10 novembre, j’ai donc essayĂ©e de dĂ©couvrir en parcourant ce musĂ©e d’une surface de 12 000 M2 et riche d’environ 800 objects.

    J’en ai recensĂ© 2 ! Deux artistes vĂ©nitiennes ! Pour 5 oeuvres ! Si on s’amuse a faire le calcule en s’attardant sur le nombre d’objects vs les 5 oeuvres cela nous donne 
 0,63% ! Moins d’1% ! Mais oui ! c’est bien ça !

    Ça vous surprend ?

    Visualisez maintenant l’odalisque de Ingres portant un masque de Gorille, l’odalisque revisitĂ© par les guĂ©rilla girls portant le slogan suivant :

    « Do women have to be naked into the Met. Museum ?

    Less than 5% of the artists in the Modern Art sections are women, but 85% of the nudes are female Â»

    « Les femmes doivent-elles ĂȘtre nues pour entrer au Met. Museum ?

    Moins de 5% des artistes dans les sections d'art moderne sont des femmes, mais 85% des nus sont des femmes Â»

    C’était en 1985

    Je disais donc 
 deux artistes vénitiennes,

    Pour commencer :

    Rosalba Carriera : avec 4 oeuvres

    Un autoportrait Un portrait du consul de France Le Blond Un portrait d’enfant Un portrait d’une jeune femme.

    Des pastels sur papier que je vous invite à visualiser sur le compte Instagram ART au féminin.

    Pour ce qui est de l’artiste, je vous parle de sa vie et son art Ă  travers l’épisode 6 de la saison 1 : Les femmes admises Ă  l’acadĂ©mie royale de peinture et de sculpture. Un Ă©pisode de 12 minutes que je vous invite Ă  Ă©couter. Et partager.

    Vous l’avez compris, je ne vais pas vous parler aujourd’hui de Rosalba et de ces 4 pastels. Mais plutît de la seconde artiste : Giulia Lama !

    Une peinteresse, poétesse, brodeuse (par nécessité), qui connut une existence difficile et ce dans un grand isolement.

    Une artiste oubliĂ©e parmi tant d’autres, redĂ©couverte il y a quelques annĂ©es.

    Aujourd’hui, je vous parle de la vie et l’art de cette artiste et aussi de son oeuvre exposĂ©e Ă  la Galerie Dell’Accademia de Venise : Judith et Holopherne.

    Vous ĂȘtes sur ART au fĂ©minin, et je vous souhaite une bonne Ă©coute.

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

  • Bien le bonjour Ă  vous qui Ă©coutez cet Ă©pisode.

    Je suis Aldjia, la créatrice de ART au féminin !

    Le podcast qui parle de l’histoire des femmes artistes, d’hier et d’aujourd’hui.

    Je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Aujourd’hui, Ă  travers un monologue, je vais vous parler de Guda ! L’a connaissez-vous ? Fin ce que je veux dire par la c’est plutĂŽt, avez-vous dĂ©jĂ  entendue parler d’elle ?

    Personnellement, j’ai dĂ©couvert Guda il y a peu de temps, Ă  travers une vidĂ©o, brĂšve mais intĂ©ressante. Suffisamment interessante en tout cas pour piquer ma curiositĂ©, effectuer des recherches pour en savoir davantage sur elle et bien sur 
 partager ça avec vous !

    Guda est une enlumineuse de manuscrit, active au milieu du XIIe siÚcle, elle est surtout connue pour avoir réalisé son autoportrait dans un homéliaire (un recueil constitués de sermon ou de commentaire de passages des évangiles).

    L’autoportrait de Guda est considĂ©rĂ© comme Ă©tant l’un des plus anciens rĂ©alisĂ©s par une artiste dans l’histoire de l’art occidental.

    A travers cette Ă©pisode, je vais donc vous parler de Guda, de ce fameux autoportrait, d’enluminures, des femmes au Moyens Age, 
 mais avant tout revenir sur certaines notions de l’histoire de l’art, notamment la hiĂ©rarchie des genres en peintures.

    Vous écoutez ART au féminin !

    Et je vous souhaite une bonne Ă©coute !

    Sources :

    Guda et Claricia : deux « autoportraits Â» fĂ©minins du XIIe siĂšcle

    OVIDE, METAMORPHOSES, LIVRE III

    Des pigments bleus tĂ©moignent de l’existence de femmes copistes au Moyen Age

    Les coulisses de l'Ă©mission :

    Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin, le podcast qui vous raconte l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui.

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Marianne Le Morvan.

    Marianne Le Morvan, est "Docteur en Histoire de l'art ... et la premiĂšre Ă  s'ĂȘtre intĂ©ressĂ©e au rĂŽle oubliĂ© de la petite galeriste des grands artistes : Berthe Weill." 

    L'oubli de cette galeriste lui semblait injuste. elle a alors fondé les archives Berthe Weill afin de reconstituer la programmation de la Galerie B. Weill.

    C'est en 2011 que Marianne Le Morvan publie sa premiĂšre biographie aux Ă©ditions l'Ecarlate afin de nous raconter l'histoire de Berthe Weill. 

    J'ai beaucoup appris Ă  travers cette lecture, que je recommande. 

    J'ai eu envie d'en savoir davantage sur la galeriste et aussi sur la femme qui est Ă  l'origine de cette biographie afin de partager cela avec vous.

    À travers cet Ă©pisode Marianne Le Morvan, nous raconte son parcours, ses travaux, recherches, ses diffĂ©rents projets, nous donne son avis sur la place des femmes artistes dans le monde l'art, les femmes artistes qui l'inspirent, ... et son histoire avec Berthe Weill, l'histoire de celle qui fut la premiĂšre Ă  vendre des toiles de Picasso, Matisse, ... cette qui fut la seule a exposer Modigliani de son vivant, celle qui a fait en sorte de lancer une multitudes d'artistes, des artistes femmes comme Jacqueline Marval, ...

    C'est sur ART au féminin que ça se passe !

    Bonne Ă©coute !

    En savoir plus sur Marianne Le Morvan 

    En savoir plus sur Berthe Weill

    Le livre : Berthe Weill - La petite galeriste des grands artistes 

    Les coulisses de l'Ă©mission : Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin 

  • Bonjour et bienvenue sur ART au fĂ©minin, le podcast qui vous parle de l'histoire et l'art des femmes artistes d'hier et d'aujourd'hui. 

    Je suis Aldjia, fondatrice de cette chaßne de podcast, et je suis comme toujours heureuse de vous retrouver pour un nouvel épisode 100% Art et 100% féminin.

    Mon invitée du jour est : Jasmine Le Nozac'h.

    Jasmine Le Nozac'h est une artiste peintre qui explore différents thÚmes comme, les femmes, le couple, les rapports humains, et en parallÚle la nature et le respect des environnements.

    Tel un tissu vivant, pour l'artiste tout est liĂ©, les hommes, les espĂšces, l'univers. Elle a ainsi fait de son art sa prioritĂ© lui permettant de donner du sens et de l'intĂ©rĂȘt Ă  toute cette diversitĂ©.

    À travers cet Ă©pisode Jasmine nous raconte son histoire, son art, ses inspirations, ses diffĂ©rentes pĂ©riodes de crĂ©ations, nous Ă©voquons la prostitution et donc aussi la Putophobie. 

    C'est sur ART au féminin que ça se passe.

    Bonne Ă©coute !

    Pour plus d'informations sur l'artiste c'est ici et ici

    Les coulisses de l'Ă©mission : Instagram et Facebook

    ART au féminin le site

    Soutenir ART au fĂ©minin