Episodes

  • Je vous invite aujourd'hui à plonger dans l'histoire incroyable de Bénédicte.

    Au rythme d’une enfance atypique, entre pleine liberté et silences forcés, Bénédicte nous explique le sentiment d’affiliation qui se construit en famille d’accueil, quand une grand-mère adoptive prend la place de la mère biologique.

    Elle nous explique la différenciation de genres qu’elle a vécue, le manque de considération pour les femmes et les violences éducatives qui sont monnaie courante dans la culture vietnamienne.

    Ensemble, on a parlé de la relation entre le corps et l’esprit. Quand le corps décide d’éradiquer volontairement la douleur grâce aux pertes de mémoire et la façon dont il sait aussi recracher la souffrance, par chacun des pores de la peau.

    Bénédicte revient sur son combat contre les formes les plus sévères du psoriasis, et l’acceptation des cicatrices qui ont recouvert son corps au fil des années.

    Et puis bien sûr, elle nous parle de l’entrée dans la maternité et de l’arrivée de son fils Théodore, avec qui, à l’inverse de ce qu’elle a toujours vécu, elle a décidé de ne rien passer sous silence.

    Allez soyez prêts, Mises à Nu ca fait boom boom dans le coeur et tchitcha’ dans la tête !

    Pour découvrir le backstage de Mises à Nu et en savoir plus sur la vie de nos invités, suivez-nous sur : www.mises-a-nu.com
    Instagram : www.instagram.com/mises_a_nu/?hl=fr
    Facebook : www.facebook.com/misesanu/
    Découvrez les autres épisodes et la saison précédente sur notre chaine Youtube : youtu.be/PXvGty39fAI
    Pour profiter de 12€ de réduction sur votre prochaine commande sur cadaence.com et équiper vos bébés en couches belles-à-porter et durables, entrez le code #MISESANU !

  • Je reçois aujourd'hui sur le tabouret de Mises à Nu, Vincent, alias @n0urn0ur5 sur les réseaux sociaux, mari d’Amélie plus connu sous le pseudo insta de @tziganette.

    Avec Vincent, on a parlé de la figure paternelle dans tout ce qu’elle suppose dans notre société occidentale moderne.

    Je lui ai demandé comment il avait vécu la pression exercée par sa femme pour avoir des enfants. On a parlé de sa réticence à devenir père en étant si jeune, sans situation, et donc sans les finances nécessaires pour prendre son indépendance.

    Vincent nous a raconté de ce que l’arrivée successive de 3 enfants a pu engendrer dans son couple, comme tension et comme manque aussi. Il s’est livré sur la façon, dont lui a vécu le cododo, l’allaitement prolongé et ce qu’on appelle plus communément le maternage proximal...

    Cet épisode vous parle d’amour, d’insatisfaction grandissante, d'honnêteté et du poids des concessions qui finit par peser lourd…

    Allez soyez prêts, Mises à Nu ça fait BOOM BOOM dans le coeur et TchiTchaaa’ dans la tête !

    Pour découvrir Mises à Nu en backstage et en savoir plus sur la vie de nos invités, suivez-nous sur : www.mises-a-nu.com
    Instagram : www.instagram.com/mises_a_nu/?hl=fr
    Facebook : www.facebook.com/misesanu/

    Découvrez les autres épisodes et la saison précédente sur notre chaine Youtube : youtu.be/PXvGty39fAI

    >>>> Pour profiter de 12€ de réduction sur votre prochaine commande sur cadaence.com et équiper vos bébés en couches belles-à-porter et durables, entrez le code #MISESANU !

  • Episodes manquant?

    Cliquez ici pour raffraichir la page manuellement.

  • Merci à vous tous de nous rejoindre pour la saison 2 de Mises à Nu, nous vous la promettons riche et décapante.

    Sur le tabouret de Mises à Nu, vous entendrez aujourd’hui Olivier.

    Vous le connaissez surement mieux sous le nom de Papa Chouch. Son humour décalé et ses phrases-choc au sujet de la parentalité sont devenus sa marque de fabrique et ont fait de lui l’un des papas les plus suivi des réseaux sociaux français.

    Dans cet épisode, Olivier a accepté de nous raconter son parcours pour lutter contre l’obésité.

    Au moment de notre rencontre, 8 mois après sa chirurgie gastrique, Olivier a déjà perdu 55 kg et entre tout juste dans une période de stabilisation.

    Il nous explique ne pas avoir vécu la grossophobie, malgré d’autres traumatismes qui ont impliqués la honte et des moments d’humiliation publique... Il revient sur sa déculpabilisation face à la “maladie” et sur la charge émotionnelle qu’il a placée dans la nourriture. Il nous dévoile aussi le rôle crucial de son entourage et de sa femme Sandrine dans sa bataille, et aussi la façon dont il appréhende son nouveau corps... Et bien sur, il nous parle de l’impact qu’a eu l’obésité dans sa paternité avec ses deux jeunes enfants : Jules et Maé, et surtout de ce qu’il s’est promis de ne pas reproduire.

    ___

    Pour découvrir la vie en backstage de Mises à Nu, suivez-nous sur : www.mises-a-nu.com
    Instagram : www.instagram.com/mises_a_nu/?hl=fr
    Facebook : www.facebook.com/misesanu/
    Découvrez les autres épisodes et la saison précédente sur notre chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCYAvqL7a_rNvitizIi8BPBg
    ___

    Pour profiter de 12€ de réduction sur votre prochaine commande sur http://cadaence.com/ et équiper vos bébés en couches belles-à-porter et durables >>> entrez le code #MISESANU !

    Belle écoute !

  • Vous la connaissez peut-être, Julie, c’est la femme inspirante aux manettes du fameux compte instagram @my_happyland,

    Dans le prisme flatteur des réseaux sociaux, on l’imagine avoir une vie de famille parfaite auprès de son mari et de ses 2 enfants Charlie et Marlow.

    Pourtant, derrière les photos polies et les stories flatteuses de son feed, se cache une vie semée d'embûches, une enfance difficile et une construction douloureuse.

    Julie nous livre chaque étape de cette vie rocailleuse avec une authenticité déconcertante.

    Pourquoi, grâce à qui et comment elle s’en est sortie ? Elle nous confie comment elle a fait de son parcours une force de vaincre et de vivre à toute épreuve.

    Elle nous raconte la place du sport, la boulimie passagère, les difficultés de couple, le manque d’appartenance à une famille et la création de son cercle de femmes 2.0...

    Belle écoute !

    Pour découvrir la vie en backstage de Mises à Nu, suivez-nous sur :
    Instagram : https://www.instagram.com/mises_a_nu/?hl=fr
    Facebook : https://www.facebook.com/misesanu/

    Découvrez les autres épisodes de la saison sur notre chaine Youtube : https://youtu.be/PXvGty39fAI

    Retrouvez notre décryptage complet de l’épisode et les références sur : https://www.mises-a-nu.com

  • Vous avez déjà eu envie d’ailleurs ? Moi tout le temps.
    C’est arrivé à Gaëlle aussi. Elle avait son boulot à Genève, son bel appart et ses journées shopping avec ses copines. Et puis un jour, elle décide de tout plaquer. Avec son bébé de 3 mois et Kevin, le papa, ils vont partir sillonner les routes, ils vont vivre nomades, de communautés hippies en éco villages. Ils vont apprendre à vivre… autrement.

    Alors, comment élever un enfant en pleine nature, sans eau courante, sans électricité, sans chauffage ? A quoi ressemble les cercles de femmes au creux des montagnes ? Quel est le quotidien d’une maman bohème, entre cododo prolongé, hygiène naturelle infantile, allaitement exclusif et diversification alimentaire par l’enfant…? Quels sont les risques de l’accouchement naturel à domicile ?

    Pour découvrir la vie en backstage de Mises à Nu, suivez-nous sur :
    Instagram : https://www.instagram.com/mises_a_nu/?hl=fr
    Facebook : https://www.facebook.com/misesanu/

    Découvrez les autres épisodes de la saison sur notre chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCYAvqL7a_rNvitizIi8BPBg

    Si le sujet de la transformation positive et le mode de vie alternatif vous inspire, retrouvez notre décryptage complet de l’épisode, le lexique et les références sur : https://www.mises-a-nu.com

  • A l’occasion de la semaine mondial de l’allaitement, nous parlons aujourd’hui de ce sujet au coeur des préoccupations des jeunes et futurs parents.

    L’allaitement maternel est un sujet beaucoup plus complexe, profond et plus politique que l’on ne le croit. Il implique quasiment toujours le processus de choix, de transmission, d'usage culturel et d’évolution de la NORME. Pour les femmes, c’est aussi souvent une rencontre avec la douleur, la pudeur, l’oscillation entre les doutes de savoir-faire et la volonté de bien-faire.

    Et puis, d’un point de vue plus sociologique, l’allaitement rime parfois avec féminisme, il questionne le rapport à l’Autre, les yeux baladeurs et les regards interrogateurs.

    Emmanuelle est venue nous parler aujourd’hui de son expérience avec le lait infantile et de l’allaitement maternel.
    2 méthodes qu’elle connait bien puisque l’idée d’allaiter son premier enfant ne l’avait meme pas effleuré, alors que quelques années plus tard elle a fait de l’allaitement son cheval de bataille.

    ___

    >>> Cette mise à nu se regarde sur nos comptes Instagram, facebook et Youtube et sur le site https://www.mises-a-nu.com !

    ___

    Si l’épisode vous a plu et que vous aimez le podcast, aimez-nous, suivez-nous et partagez tout !

  • Très tôt Stephanie a ressenti l’envie d être maman. Pendant près de 4 ans, elle et son mari vont essayer, inlassablement. Ils rencontrent des médecins, commencent les injections à heures fixes pour stimuler l’ovulation, et jouent le jeu du sexe programmé tous les mois… et puis la grande nouvelle arrive enfin : Stéphanie est enceinte ! Mais le parcours de l’ultra médicalisation à la française redémarre : l'accouchement naturel dont elle rêvait va se transformer en césarienne au bloc opératoire. Et l’histoire ne fait que commencer…

    Je préfère vous prévenir, cet épisode est très riche en rebondissements.
    On y parle du couple, de la place de l’Autre, celui qui n’a pas porté le bébé.
    On y parle des gens que l’on connaît ou pas, et qui se permettent de nous juger,
    On y parle de la volonté d’une femme en proie aux doutes, d’une mère qui apprend à se faire confiance au fil des grossesses aussi.

    Cet épisode est en quelque sorte un rodéo sur la route de la parentalité.



    _____
    Résumé de l’épisode

    “Ce que je redoutais le plus c’était la césarienne. J’avais déjà pas pu le fabriquer naturellement ce petit bébé, j’allais pas en plus le faire venir au monde comme ca.”

    “Un papa, ou une deuxième maman, ne vit pas ce que celle qui le porte vit. L’autre ne peut pas savoir, il n’est que spectateur, pas acteur. Nous, pendant 9 mois, on l’a porté, nourri, on a assuré sa survie”.

    “Ce test de grossesse, ce n’était pas juste la bonne nouvelle d'être enceinte, il avait un goût de victoire. Celle de me dire que je pouvais enfin faire quelque chose par moi-même.”

    “Le fait de me réapproprier mon corps et la naissance de mon bébé c’était aussi ma propre renaissance [...] l’aboutissement de ce que j’ai toujours rêvé de faire et de ce que j’ai enfin réussi à faire”

    “Cette cicatrice, il a fallu que je l’accepte, j’avais envie de la cacher à mon mari, et puis finalement je me la suis appropriée. Je me suis dit ça ma grande, c’est l’épreuve que t’as surmontée, c’est Léon. Je l’ai intellectualisée cette cicatrice.”

    “L’ultra-médicalisation c’est pas quelque chose qu’on devrait vivre pour une naissance. Ultra-médicalisé ce moment c’est aussi nous l’enlever, nous enlever cette possibilité de pouvoir ressentir les choses.”

  • Hello and welcome to my new parenting podcast : Mises à Nu.

    It’s a French term that stands for revealing, confiding and lay bare in the literal sense as well as the figurative. That’s right, my guests reveal their state of mind - along with their body - to tell their truth and personal experience with parenting.

    In each episode, you would discover my unfiltered and anti-conformist conversations with the guests we hosted at the Mises a Nu lounge. You will find our videos on our website and our Youtube channel.

    About this episode > Carolina is 36, she is from Sweden, and lately she decided to move forward with her strong will to have a baby on her own. After waiting for years to meet the right man, she decided to take her fate into her own hands and she is now seriously considering the IVF option and seems okay with the solo parenting solution.
    This episode is so interesting on many aspects. Having this conversation with Carolina opened my eyes and made me change my mind about assisted reproduction. I also realized that this matter goes beyond the common understanding. If you take it on a political level, it involves feminism, women’s rights, division of roles, social independence and humanistic progress.

    Please comment and share to make the #happyparenting movement grow with us!

  • Fiona, mère de deux enfants et carriériste dans l’âme, décide de revoir ses priorités quand un jour sa fille l’appelle par son prénom, au lieu de l’appeler maman...

    Entre frustration et prise de conscience, Fiona explique comment elle a fait une croix sur sa carrière au profit de sa vie familiale. Elle confie aussi que, contre toute attente, la naissance de son deuxième enfant a été un électrochoc et a finalement sauvé son couple.

    Fiona raconte ses sacrifices et l’importance du couple dans la construction d’une vie de famille équilibrée. Sans embarras, elle avoue pour autant n’avoir aucune envie d’être mère au foyer...

    Cet épisode revisite la répartition des rôles dans le foyer et explore la possibilité d'une distribution plus égalitaire pour une meilleure implication de l’homme dans la vie de famille.

    La mise à nu de Fiona - au sens propre et figuré - se regarde sur mises-a-nu.com et sur notre chaine Youtube : www.youtube.com/watch?v=JY9DU59FQks

    Pour ne pas manquer les prochains épisodes, n’oubliez pas de vous inscrire !

    Merci de partager avec votre entourage, c’est grâce à vous tous que nous pouvons répandre la pensée positive et la bienveillance dont la parentalité a tant besoin.

    Belle écoute,

    MàN

  • Maxime a eu 3 enfants, avec 2 mères différentes. Après avoir construit, déconstruit, reconstruit sa vie, il explore maintenant la monoparentalité et sa nouvelle vie de papa solo.

    Dans cet épisode, Maxime nous parle de la difficulté du rôle de père, du manque de temps pour créer des moments privilégiés avec chacun de ses enfants, de son amour et de sa bienveillance pour les protéger pendant la séparation, et de sa lutte pour ne pas perdre la garde de sa fille.

    On préfère vous prévenir, cet épisode est brut et profondément sincère, il se peut que votre gorge se serre.

    La mise à nu de Maxime - au sens propre et figuré - se regarde sur mises-a-nu.com et sur notre chaine Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=JY9DU59FQks

    Pour ne pas manquer les prochains épisodes, inscrivez-vous !

    Merci de partager avec votre entourage, c’est grâce à vous tous que nous pouvons répandre la pensée positive et la bienveillance dont la parentalité a tant besoin.

    Belle écoute,

    MàN

  • Dans l’intimité, nous donnons la parole à des personnes inspirantes qui acceptent de se livrer - corps et âme - pour nous aider à décrypter les épisodes clés de la parentalité.

    Dans ce premier épisode de la saison, Carole explore le rapport entre parentalité et féminité, nous livre son combat dans la monoparentalité et les désillusions successives qu'elle a traversées. Elle nous a expliqué comment on détresse des liens avec son enfant pour rompre l’exclusivité. Et puis et surtout, elle nous a parlé d’endurance et de fierté...

    Hate de lire vos commentaires sur ce premier épisode de la saison,

    Aidez-nous à faire connaitre ce nouveau podcast autour de vous en partageant ce premier épisode et en nous donnant une pluie d'étoiles.

    Belle écoute,

    MàN