Episodes

  • Danièle a baissé son rideau de fer pour la toute dernière fois, le soir du 30 juin. Elle avait vendu son premier médicament il y a 52 ans. De mai 1968 à la crise du covid-19, l’ancienne pharmacienne a traversé l’histoire, dans sa ville de 70 000 habitants. 

    Elle affirme détenir le record du plus grand nombre de braquages dans sa ville : 36 au total. Dans les années 2000, son magasin est inondé à plusieurs reprises. Finalement, ce sera la pandémie de Covid-19 qui l’aura obligée de fermer.  « J'ai été étranglée financièrement », dit-elle. « Comme je ne vends que sur ordonnance et qu'il n'y avait plus de consultation, les clients étaient très rares… ». A quelques rues de sa boutique, Clawdia Prolongeau a rencontré Danièle Dutremblay chez elle. Elle raconte dans Code source ses débuts, sa vie au service de ses clients, et ses mésaventures.Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Clawdia Prolongeau, François-Xavier Rigaud - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, John Timsit - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Vainqueur de 17 grands chelems, Novak Djokovic n’a rien à envier à ses grands rivaux Roger Federer et Rafael Nadal. Sauf peut-être la popularité. La guerre de Yougoslavie le marque profondément pendant son enfance. Au début des années 1990, il découvre le tennis. Puis, à partir des années 2000, c’est une ascension fulgurante. Il enchaîne les grands tournois et les titres. Sur les courts, le joueur serbe n’hésite pas se mettre en avant. Il fait régulièrement le show avec le public. Mais, son comportement suscite encore un a priori. Il a récemment suscité la polémique pour avoir organisé un tournoi en pleine pandémie de covid-19. Pour essayer de saisir ce personnage, Code source retrace l’histoire du numéro un mondial avec Eric Bruna, journaliste au service Sport du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Stéphane Géneste - Production : Benjamin Boukriche et John Timsit - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : FranceTélévisions, BeinSports, France24, Palmeroids.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Le lundi 6 juillet, peu après 19 heures, le secrétaire général de l’Elysée apparaît sur le perron de l’Elysée. Il dévoile la composition du premier gouvernement de Jean Castex, 55 ans, nommé à ce poste quelques jours plus tôt. Surprises de taille, on y retrouve notamment l’ex-ministre de la Santé Roselyne Bachelot (Culture) et l’avocat Eric Dupond-Moretti (Justice). Gérald Darmanin, lui, remplace Christophe Castaner à l’Intérieur, et l’écologiste Barbara Pompili hérite du ministère de la Transition écologique et solidaire. Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il remercié Edouard Philippe ? Comment a-t-il rendu ses arbitrages ? Cet épisode de Code source est raconté par David Doukhan, chef du service Politique du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste et John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Le Parisien, TV5 Monde, BFM TV. 

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Proche du mouvement des Gilets Jaunes, il s’érige régulièrement en porte-parole du “peuple”. Mais son humour passe de plus en plus mal auprès d’une partie du public. En février 2019 après sa blague narrant le viol d’une patiente par un médecin, le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait reçu 1500 signalements. Aussi populaire que controversé, Jean-Marie Bigard reste le seul comique à avoir rempli le stade de France. Longtemps proche de Nicolas Sarkozy, il n’hésite plus à pourfendre les élites et les politiques. Sur Facebook, devant son million d’abonnés, il multiplie les coups de gueule. Et les critiques envers Emmanuel Macron pour sa gestion du Coronavirus. Ce qui lui a valu un appel de l’intéressé. Jean-Marie Bigard veut-il réellement se porter candidat en 2022 ? Pauline Conradsson, journaliste au service Culture du Parisien et Alexandre Sulzer, journaliste au service Politique du Parisien, l’ont rencontré dans son appartement parisien le 10 juin. Ils l’ont trouvé particulièrement sincère. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste et John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : INA, BFMTV, Sud Radio, Europe1, C8.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Après 14 saisons sur France 2, “On n’est pas couché” s'arrête. Par sa longévité, ses clashs à répétition et ses duos de chroniqueurs emblématiques, le talk-show animé par Laurent Ruquier est devenu une référence du débat public. Plusieurs humoristes y font aussi leurs premières prestations, comme Florence Foresti ou Jonathan Lambert. Lancée en 2006 après le départ de Thierry Ardisson de France 2, l’émission connaît un vrai succès, avant de pâlir en audiences, jusqu’à son arrêt définitif en juillet 2020. Ce dénouement concrétise également la séparation de Laurent Ruquier et de sa productrice Catherine Barma, dont la relation de travail remonte à la fin des années 1990. Pourquoi l’émission a-t-elle connu ce succès ? Comment a-t-elle perduré ? Qui est Catherine Barma ? Réponse dans Code source avec Benoît Daragon et François Rousseau, journalistes Médias au Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, John Timsit - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : TF1, France 2, INA, thierryardisson.fr.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • En mars dernier, l’Ogre des Ardennes avoue le meurtre de la fillette. Disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), Estelle Mouzin hante plusieurs générations de gendarmes, de policiers et d'enquêteurs. Depuis, une question se pose : qu’est-il advenu du corps de la fillette ? Si Michel Fourniret se protège derrière sa mémoire défaillante, le château de Sautou (Ardennes) a récemment fait l’objet de fouilles par la section de recherches de Dijon. Des recherches qui n’ont pas permis de retrouver le corps d’Estelle Mouzin. Michel Fourniret a-t-il dit toute la vérité sur la disparition d’Estelle Mouzin ? Quel rôle a joué sa compagne, Monique Olivier, dans son parcours meurtrier ? Récit de Vincent Gautronneau, journaliste au service Police-Justice du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, et John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - BFM TV, TF1, Europe 1.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • En novembre 2019, L’Express révèle que le Centre du don des corps (CDC), le plus grand centre d’anatomie européen depuis 1953, était en réalité un véritable charnier. Les corps, censés être utiles aux travaux anatomiques, étaient gardés dans des conditions déplorables : empilés dans des chambres froides en panne, emballés dans des sacs-poubelles, ou rongés par des souris. Des organes étaient même vendus discrètement à des laboratoires ou à des industriels, par exemple pour servir à des crash-tests. Après la plainte d’un collectif pour “atteinte du respect dû aux morts”, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. En juin, plusieurs dizaines de familles se sont constituées en association. Elles envisagent de se porter partie civile. Comment les familles ont-elles vécu ces révélations ? Pourquoi dénoncent-elles une opacité du dossier ? Deux familles témoignent aujourd’hui dans Code source au micro de Clawdia Prolongeau. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, et John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian. 

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Depuis 2016, Assa Traoré livre une bataille judiciaire pour démontrer la responsabilité des forces de l’ordre dans la mort de son frère. A la tête du comité “La vérité pour Adama”, elle mobilise régulièrement ses proches et les militants des quartiers. Dans le sillage des manifestations anti-racistes suite à la mort de George Floyd, le combat d’Assa Traoré prend une autre ampleur. Le 2 juin, malgré l’interdiction du rassemblement, elle réunit plusieurs dizaines de milliers de personnes à Paris contre les violences policières. Qui est Assa Traoré ? Comment s’est-elle imposée dans le paysage médiatique en France ? Réponse dans Code source, en deux épisodes, avec deux journalistes du Parisien : Jean-Michel Décugis (service Police Justice) et Maïram Guissé (cellule enquête Île-de-France). Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Miren Garaicoechea, et John Timsit - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : TF1, Le Parisien. 

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Elle n'avait jamais milité mais se voit désormais comparée à une "Angela Davis" française : depuis la mort de son petit frère Adama, Assa Traoré est devenue une figure de la lutte contre les violences policières et le racisme. Toujours vêtue d'un tee-shirt "justice pour Adama", volumineuse coupe afro, la jeune femme de 35 ans est épaulée par un solide "comité" d'une vingtaine de proches et de militants des quartiers. Elle réclame inlassablement "vérité et justice" sur la mort de son frère après son arrestation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) le 16 juillet 2016. Qui est Assa Traoré ? Comment s’est-elle imposée dans le paysage médiatique en France ? Réponse dans Code source, en deux épisodes, avec deux journalistes du Parisien : Jean-Michel Décugis (service Police Justice) et Maïram Guissé (cellule enquête Île-de-France). Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Miren Garaicoechea, et John Timsit - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Le Parisien, AFP. 

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Lancé le 26 juin, l'album « Grand Prix » est jugé réussi par les critiques. L’une de ses chansons « Comment est ta peine ? » dépasse déjà 1,6 millions de vues sur YouTube. Depuis quelques années, Benjamin Biolay, 47 ans, a réussi à se défaire d’une mauvaise qui lui collait à la peau : celle d’un chanteur intello incompris, parfois tête à claque. Benjamin Biolay est né le 20 janvier 1973, à Villefranche-sur-Saône, à une trentaine de kilomètres de Lyon. Très doué pour la musique, il a claqué jeune la porte de ses parents, pour monter à Paris. Emmanuel Marolle et Eric Bureau, du service Culture du Parisien, retracent son incroyable destin. Ils commencent par le succès de Jardin d’hiver en 2000, chanson que Benjamin Biolay a co-écrit avec Keren Ann pour Henri Salvador. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception de l’épisode : Miren Garaicoechea - Production : Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • La Famille compte environ 3000 membres, dans trois arrondissements de Paris, le XIe, le XIIe et le XXe. Cette communauté religieuse, très discrète, existe depuis deux siècles. Les membres de la Famille ne se marient qu’entre eux. Leur vie est guidée par leurs propres textes sacrés. Les femmes, par exemple, n’ont pas le droit d’assister aux enterrements. Ceci n’a rien d’illégal, la liberté de culte étant un principe fondamental en France. Mais des dizaines d’anciens membres de la Famille ont créé un groupe Facebook pour lever le secret sur l’existence de cette communauté. Une dizaine d’entre eux ont accepté de parler au journaliste du Parisien Nicolas Jacquard. Après avoir publié son enquête le 21 juin, il raconte son travail et ce qu’il a appris sur la Famille. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Thibault Lambert, Benjamin Boukriche et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans trois arrondissements de Paris, le XIe, le XIIe et le XXe, une communauté religieuse très discrète existe depuis 2 siècles. Baptisée la Famille, elle compte environ 3.000 membres, qui font tous partie de huit familles différentes. Ils ne se marient qu’entre eux et leur vie est guidée par leurs propres textes sacrés. Il n’y a rien d’illégal à cela, la liberté de culte étant un principe fondamental en France. Mais des dizaines d’anciens membres de la Famille ont créé un groupe Facebook, pour lever le secret sur l’existence de cette communauté. Une dizaine d’entre eux ont accepté de parler au journaliste du Parisien Nicolas Jacquard. Après avoir publié le 21 juin une longue enquête sur ce sujet, il raconte son travail et ce qu’il a appris sur la Famille, dans deux épisodes de Code source. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Stéphane Geneste - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : INA, France Culture.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • La justice allemande affirme que les enquêteurs détiennent des preuves de la mort de la fillette britannique. Ils ont également un suspect : Christian B. un prédateur sexuel déjà emprisonné, en Allemagne dans une autre affaire. Pourtant, au Portugal, une grande partie de l’opinion publique soupçonne toujours les parents de Maddie, Kate et Gerry, comme l’a constaté sur place Timothée Boutry. Journaliste au service police justice du Parisien il couvre cette affaire depuis le début, et il s’est rendu au Portugal à chaque rebondissement de l’enquête. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Stéphane Geneste - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : RMC, SIC, BBC, France 2, RTBF.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Pendant la crise du coronavirus, des médecins et des patients ont raconté leurs difficultés à trouver des sédatifs, des antidouleurs ou des antibiotiques. Ce manque était pourtant prévisible : hors pandémie mondiale, des centaines de médicaments manquent déjà chaque année dans le pays. La raison de cette pénurie ? L’Europe se contente d’assembler des molécules produites à l’autre bout du monde, comme en Chine et en Inde. Florence Méréo, journaliste Santé au Parisien, et le Professeur Rémi Salomon, représentant des médecins de l’AP-HP répondent à Jules Lavie. Crédits : Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian. Archives : Cnews, BFM TV et Europe 1

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • L’attaquant Nicolas Anelka est exclu de l’Équipe de France après avoir insulté Raymond Domenech. Une sanction injuste aux yeux de ses coéquipiers, en désaccord avec les décisions du sélectionneur depuis le début de la compétition. Franck Ribéry, Patrice Evra et d’autres décident de boycotter l’entraînement à Knysna. Dans une lettre, des joueurs s’attaquent aux dirigeants de l’équipe et à la Fédération Française de Football. Christophe Bérard, journaliste au service des sports du Parisien qui était sur place, raconte la suite de ce fiasco pour Code source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Benjamin Boukriche - Production : Miren Garaicoechea et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : SPORT 24, TF1, France Inter, France 2.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • La scène fait le tour de la planète : des footballeurs retranchés dans un bus tricolore, devant des dizaines de journalistes éberlués. C’était le 20 juin 2010 dans la ville sud-africaine de Knysna, en pleine Coupe du Monde. Code source revient sur la pire crise du foot français en deux épisodes, avec Christophe Bérard, journaliste au service des sports du Parisien. Dans cette première partie, l’équipe de France vient d’enchaîner les défaites dès le premier tour de la compétition. Les joueurs ne cachent plus leur désaccord avec Raymond Domenech, leur sélectionneur. L’attaquant Nicolas Anelka est exclu pour l’avoir insulté lors d’un match. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Benjamin Boukriche - Production : Marion Bothorel, Miren Garaicoechea et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Benoît Gillon - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : SPORT 24, Sony Music, RMC, AFP, TF1, France 2

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Mardi 16 juin, des dizaines de milliers de médecins, infirmiers, aide-soignants, d’hommes et de femmes travaillant pour l’hôpital public ont manifesté dans plusieurs villes de France. Leur objectif : rappeler au gouvernement ses promesses prises pendant l’épidémie de Covid-19. 

    Le 20 mai le ministre de la santé Olivier Véran annonçait des changement d’ampleur et des augmentations de salaires. Une concertation, baptisée « Ségur de la santé » par le gouvernement, est en cours. Des mesures devraient être annoncées en juillet. Pour bien comprendre de quoi souffre l’hôpital, depuis de longues années, Code source prend le temps d’écouter aujourd’hui Ysaline, aide-soignante à l’hôpital Henri-Mondor, de Créteil dans le Val-de-Marne. Passé l’élan de solidarité face au coronavirus, elle est sceptique face aux promesses du gouvernement. Témoignage recueilli par Clawdia Prolongeau. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Marion Bothorel, Stéphane Geneste, Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Benoît Gillon - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • A l’automne 2016, la star planétaire est à Paris pour la fashion week. Le soir du 2 octobre, après un défilé Givenchy, elle rentre se reposer au « No Address », une résidence luxueuse et discrète, située à deux pas de l’église de la Madeleine. Un commando de cinq hommes approche. Suite et fin de ce récit, avec deux journalistes du Parisien : Marie Poussel, du service Culture et Damien Delseny, chef du service Police Justice. L’illustration de cet épisode est tirée de la bande dessinée « Les Bijoux de la Kardashian » (Glénat) de Julien Dumond, François Vignolle et Grégory Mardon au dessin. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : E !, Europe 1, Globo, TMZ.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Un coffret Louis Vuitton renfermant un trésor, dont une bague estimée à 4 millions de dollars, une équipe de papys braqueurs, et une icône planétaire, forte de 170 millions de followers sur Instagram… Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, à Paris, un commando a fait irruption dans la résidence de la star, avant de la ligoter et de lui dérober plusieurs bijoux en diamant et en or, dont la pierre de 18,88 carats offerte par le rappeur Kanye West pour leurs fiançailles. Quelques heures après, l’information est reprise dans le monde entier. La brigade de répression du banditisme (BRB) sera chargée de retrouver les braqueurs. Code source vous raconte en deux épisodes l’incroyable braquage de Kim Kardashian, avec deux journalistes du Parisien : Marie Poussel, du service Culture et Damien Delseny, chef du service Police Justice. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : E!, RTL.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Efflanqué, dents meulées, griffes coupées, pelage terne et le regard vide, Jon vivait dans la cage d’un cirque depuis des années, sans lumière naturelle. Le 5 juin, les gendarmes l’ont saisi à Vironvay dans l’Eure, près de Rouen. Intervention probablement impossible sans le travail acharné d’une femme. Muriel Arnal a fondé l’association One Voice, qui lutte contre la maltraitance animale, en 1995. Dans Code source, elle raconte son parcours, son combat, et pourquoi le sauvetage de Jon a pris des années. Témoignage recueilli par Clawdia Prolongeau. Crédits : Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.