Episodes

  • Le Berghain, c’est cette étoile noire de la nuit des années 2000, une boite à l’alchimie incompréhensible si réputée et désirable qui a su placer la techno sur la carte de l’Europe. Son histoire est forcément politique, mystérieuse et sombre. Mais, méfiez-vous des apparences, car derrière l’impressionnant videur pourrait se cacher un laboratoire de la fête, unique et révolutionnaire. Entrons. 


    Berlin, 1989. Dans ce sixième et dernier épisode, Culture Club vous ouvre les portes du Berghain, cette usine à rêves qui échappe encore aux règles de la nuit. Nous voilà, 30 ans plus tôt, dans le fracas des coups de pioche, enterrant le mur de Berlin et le clivage historique de la seconde moitié du XXème siècle. Une nouvelle ère débute, l’Est et l’Ouest réunifiés, les jeunes DJs Marcel Dettman et Ben Klock se rencontrent. Ils partagent une passion commune pour la techno, cette musique qui envahit peu à peu les nuits de Berlin. Elle trouvera son QG dans une ancienne centrale électrique à l’architecture stalinienne, ce sera le Berghain. Un lieu dont la légende se fonde bien évidemment sur une musique, une atmosphère, un lieu hors-normes… Mais aussi un « lieu dans le lieu » : la porte, gardée par le mythologique Sven Marquardt.


    Entrer au Berghain devient rapidement un défi qui va exporter la réputation du lieu bien au-delà des frontières géographiques et musicales. Beaucoup se vantent d’avoir franchi le barrage humain, d’autres rivalisent d’ingéniosité pour espérer découvrir ce qui rend ce lieu si spécial. Mais si pour beaucoup le club berlinois se résume à une porte infranchissable et un videur barbu, pour d’autres c’est un eden de liberté où acceptation de l’autre et ouverture d’esprit sont des valeurs qui transpirent le long des corps en trans. Un parfum unique qui, forcément, rend l’atmosphère si désirable et fragile. Car, cette idée de la fête, quasi-politique, reste dépendante d’un équilibre, que les locaux cherchent à tout prix à protéger face aux hordes de touristes en stan smith que vomissent les avions à l’arrivée des week-ends. Il ne faudrait pas que le Berghain devienne un vulgaire Macumba de Bavière…


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Jack, le média musique de CANAL+, rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s). 


    Écrit et raconté par Jean-Pierre Montal

    Réalisé par Anna Buy

    Mixé par Gilles Paco

    Produit par Mael Buron et Thomas Ducres pour JACK / CANAL+


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Le UFO, c’est quelques mètres carrés de folie psychédélique que l’on aurait tous voulu fouler au moins une fois dans sa vie pour croiser ce jeune groupe nommé… Pink Floyd.


    Londres, 1966. Dans ce cinquième épisode, Culture Club nous transporte dans le tumultueux Swinging London. L’excitation psychédélique commence à bouillir, Joe Boyd et John Hoppy Hopkins décide d’ouvrir un club, ce sera le UFO. Une salle de pub irlandais, banale. Mais, après tout, qu’est-ce que le lieu, quand on possède un atout décisif dans sa manche : les Pink Floyd. Le groupe de Syd Barett vient y donner des lives dantesques, tous les branchés de Londres accourent, les hippies suivront. Le club deviendra un paradis psychédélique, un eden repeint en multicolore par le LSD consommé dans toute la salle. Un lieu absolument mythique qui, en quelques mois, va bouleverser à jamais la culture populaire. Il y avait un avant. Mais surtout, il y aura un après UFO.


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Jack, le média musique de CANAL+, rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s). 


    Écrit et raconté par Jean-Pierre Montal

    Réalisé par Anna Buy

    Mixé par Gilles Paco

    Produit par Mael Buron et Thomas Ducres pour JACK / CANAL+


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Avant de devenir une religion planétaire, le hip-hop devait d’abord trouver son temple. Ce sera le Tunnel, en plein quartier de Chelsea. Et ce sera épique…


    New-York, 1992. Dans ce quatrième épisode, Culture Club nous plonge dans le New-York des années 90, une ville encore dangereuse à l’atmosphère inflammable que le hip-hop saura parfaitement restituer. Le Tunnel accueille alors les soirées « Mecca », initiée par Jessica Rosenblum. La new-yorkaise a de l’expérience et surtout du flair, le hip-hop s’apprête à imposer une esthétique décadente dans le monde entier, enterrant la révolte consumériste. Le club devient un amplificateur de tubes, les DJs soutiennent toute une génération d’artistes : Lost Boyz, Mobb Deep ou NAS se succèdent. Certains titres peuvent passer pendant une heure d’affilée si le public s’enflamme. Des concerts live sulfureux, comme des tremplins, y sont organisés et feront la légende du lieu, à l’instar des prestations Jay Z frisant l’émeute. Car le danger n’est pas étranger au Tunnel, les gangs fourmillent non de là et font leur loi. Mais, l’arrivée d’un certain Rudy Guiliani et sa tolérance zéro changeront à jamais le visage de Chelsea et celui du Tunnel, forcément.


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Jack, le média musique de CANAL+, rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s). 


    Écrit et raconté par Jean-Pierre Montal

    Réalisé par Anna Buy

    Mixé par Gilles Paco

    Produit par Mael Buron et Thomas Ducres pour JACK / CANAL+


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Faire danser, c’est bien. Accueillir et populariser une nouvelle musique aussi. Mais créer un style, être le creuset d’un son inédit, façonner une esthétique, et donner naissance à de nouveaux groupes… très peu de clubs peuvent s’en vanter. L’Haçienda, si.


    Manchester, 1982. Dans ce troisième épisode, Culture Club nous emmène à la découverte de la scène musicale Madchester et son épicentre, l’Haçienda. Fondé par Peter Hook et Tony Wilson, le club affiche une programmation essentiellement rock et new wave, avant de frôler la banqueroute et réussir le coup de génie qui les fera entrer dans l’histoire : être à l’origine de la culture rave. En démocratisant, l’acid house au Royaume-Uni, l’Haçienda attire et séduit. Le monde entier débarque à Manchester afin de comprendre le phénomène, la défonce à l’ecstasy et les soirées avec djs. Une histoire, sombre, grise, parfois violente et surtout très étonnante comme souvent avec les Anglais.


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Jack, le média musique de CANAL+, rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s). 


    Écrit et raconté par Jean-Pierre Montal

    Réalisé par Anna Buy

    Mixé par Gilles Paco

    Produit par Mael Buron et Thomas Ducres pour JACK / CANAL+


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Au Studio 54, jamais la fête n’aura été aussi débridée, décadente, incontrôlable, totale, en un mot : unique.


    New-York, 1977. Dans ce second épisode, Culture Club nous raconte l’histoire sulfureuse du Studio 54, temple du disco jusqu’à l’année 1980. De Andy Warhol à Mick Jagger, toutes les stars du New-York underground de l’époque y sont passées, participant à une certaine idée de la fête, surement plus possible aujourd’hui. Car New-York avait envie de la faire, la fête. La révolution sociale et culturelle des années 60 n’est pas très loin, la guerre du Vietnam s’achève quelques années plus tôt. Alors, Steve Rubbel et Ian Schrager imaginent la recette parfaite, qui fera danser toute la jet-set mondiale au rythme du disco et des drogues.  


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Jack, le média musique de CANAL+, rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s). 


    Écrit et raconté par Jean-Pierre Montal

    Réalisé par Anna Buy

    Mixé par Gilles Paco

    Produit par Mael Buron et Thomas Ducres pour JACK / CANAL+


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Pas plus que l’histoire des mathématiques ne débute avec l’ordinateur, celle du Rex Club ne commence pas avec la musique électronique. Loin de là.


    Dans ce premier épisode, Culture Club nous raconte l’histoire d’un club de dancing, fondé au sous-sol du cinéma Le Grand Rex en 1932, devenu un haut lieu de la techno à Paris. De la vague disco, à la new wave en passant par l’arrivée des musiques électroniques dans les années 90, Le Rex Club a vu défiler des générations de clubbeurs et a su faire entrer la culture des raves en boîtes de nuit. Aujourd’hui encore, le Rex continue à faire vibrer les nuits parisiennes.


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Jack, le média musique de CANAL+, rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s). 


    Écrit et raconté par Jean-Pierre Montal

    Réalisé par Anna Buy

    Mixé par Gilles Paco

    Produit par Mael Buron et Thomas Ducres pour JACK / CANAL+


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Depuis la crise sanitaire, l’heure n’est plus à la fête. Beaucoup d’entre nous sont nostalgiques d’un temps pas si lointain où la nuit était le théâtre de nombreuses révolutions culturelles : que ce soit au Studio 54 en 1977 ou au Berghain au début des années 2000, dans le monde entier, des clubs emblématiques prisés par les noctambules ont participé à l’éclosion de mouvements musicaux tout en étant le reflet de leur époque et de leur ville.


    Culture Club est une série de podcasts narratifs et immersifs qui vous ouvrent les portes des clubs de légende et retracent leur histoire. En attendant que les néons se rallument sur les dancefloors, Culture Club rappelle à quel point nos vies ont besoin de rythme(s).


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.