Episodes

  • Épisode 472 : Pour les vacances d'automne, nous vous proposons un épisode avec toutes les news du moment : WhatsApp se développe, Messenger débarque sur Instagram, Gucci s'allie avec Giphy, ZEvent retourne les réseaux sociaux le temps d'un week-end et Instagram sévit un peu sur les publicités en partenariat avec les influenceurs.

    WhatsApp : Les appels audio et vidéo bientôt disponibles sur desktop

    Ça continue de bouger du côté de l’application de messagerie WhatsApp et notamment en ce qui concerne sa version desktop.

    Vous le savez déjà, WhatsApp propose une version web de son application. Très pratique notamment lorsque vous êtes amené à gérer des conversations de marque. Pratique mais loin d’être parfait et nous sommes nombreux à appeler de nos voeux un certain nombre de fonctionnalités majeures qui sont pour l’instant absentes de la version web.

    C’est le cas notamment des appels audio et vidéo. Aujourd’hui sur WhatsApp en version web je ne peux pas passer d’appel, juste répondre en version texte.

    A l’heure de Zoom et Google Meet ça semble dingue.

    Et bien très bonne nouvelle, les appels audio et vidéo seront très bientôt disponibles sur WhatsApp Web, et donc sur desktop.

    C’est une découverte qui a été faite par le site WABetaInfo dans les fichiers d’installation bêta de WhatsApp. Seraient donc prévus les call audio et vidéo, les appels de groupe… Bref à peu près tout ce qui fait le succès de l ‘application mobile.

    Instagram DM x Messenger

    Ce n’était pas un secret, on a déjà fait un épisode sur l’interopérabilité des messageries privées entre Messenger et Instagram DM : Episode 460 du Super Daily

    Mais il y a eu une nouvelle petite avancé aujourd’hui.

    Facebook, qui explique qu’il y a aujourd’hui plus d’1 milliard de personnes dans le monde qui utilisent Messenger, annonce que ça y est Messenger est disponible sur Instagram.

    L’API de Messenger a été ouverte. Pour le moment seulement certaines marques comme Adidas, H&M ou Séphora ont accès à une version bêta où on peut accéder à Messenger depuis Instagram.

    ChatBot : Possibilité de maintenant avoir des chatbot sur Instagram !

    Cela devrait permettre d’après Facebook aussi d’améliorer la relation client entre une marque et ses consommateurs. D’ailleurs le groupe précise : « Au cours de l’année dernière, le nombre total de conversations quotidiennes entre les particuliers et les entreprises sur Messenger et Instagram a augmenté de plus de 40%. Pour les entreprises, la possibilité de générer des ventes et d’améliorer la satisfaction des clients en ayant des interactions significatives avec le public sur la messagerie Instagram est énorme. »

    Pas de doutes centraliser les échanges clients dans une même messagerie privée devrait grandement aider les marques.

    Si vous souhaitez profiter de cette version bêta voici le lien vers une liste d’attente pour l’obtenir

    Gucci et Giphy lancent des bitmoji très très mode

    Depuis maintenant 2 ans, il existe une mine financière énorme dans les skins. Pas les skin-head, hein ! Rien à voir… Les skins comme « biens virtuels ».

    Tu sais tu es sur Fortnite et tu achètes une nouvelle tenue pour ton avatar.

    En 2020, 2,5 milliards de personnes ont dépensé environ 100 milliards de dollars en biens virtuels. Dingue !

    Et forcément, les marques se disent, tiens si il y a du cash à faire pourquoi pas moi.

    C’est notamment le cas de la marque Gucci qui s’associe à la plateforme Giphy dans une véritable petite usine à fabrication de skins en mode sapper.

    En gros, Gucci propose une application qui ressemble exactement à l’application Bitmoji mais à la sauce Gucci. Tu peux créer ton avatar avec l’intégralité de la collection Gucci : les vestes, les baskets, les pantalons… Une fois que tu as créé ton avatar, tu as la possibilité de l’utiliser comme Bitmoji en mode clavier à peu près partout : en message privé mais aussi pourquoi pas sur les réseaux sociaux…

    Côté Gucci on joue la carte de la transparence en reconnaissant que ce nouveau « produit » s’adresse à une clientèle de GenZ qui cherche à s’exprimer numériquement.

    Jusqu'à présent, les articles continueront d'être gratuits, mais la marque prévoit d'y ajouter une valeur monétaire au cours de l'année à venir.

    L'intégration de l'avatar et des produits numériques permet également à des marques comme Gucci et Giphy de glaner de nouvelles informations sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec leurs avatars et sur les produits numériques vers lesquels ils gravitent ou achètent.

    En gros Gucci va pouvoir aussi travailler ses collections physiques en fonction des usages numériques.

    Plus d'informations

    ZEvent 2020 pour Amnesty International !

    On est obligé d’en parler un peu quand même, c’est même Camille Poignant depuis ses vacances dorées qui m’a supplié pour qu’on en dise un mot.

    En même temps c’était difficile de passer à côté ce week end ! C’était la 4e édition de ZEvent le rendez vous caritatif annuel qui réduit toutes les plus grandes stars françaises du streaming Gaming.

    Les stars ont récolté pas moins de 5,7 millions d’euros pour Amnesty International ! C’est assez incroyable !

    Pendant plus de 50 heures de suite, les stars se sont affrontées sur différents jeux.

    L’événement était relayé sur Twitch sur la chaine officiel de ZEvent mais aussi sur des chaines de Gamer en parallèle !

    J’ai regardé un peu les stats sur leur site
    Il y a des pointes le dimanche soir à plus de 600 000 viewers connectés en simultané, c’est quand même énorme !
    2,5 millions de visiteurs uniques cumulés.

    Sur les réseaux sociaux c’est une vague énorme aussi bien sûr !

    Sur Instagram c’est 48k abonnés

    Le #Zevent c’est plus de 3k publications

    La où c’est très fort c’est qu’ils sont relayés par des steamers avec énormément de fans sur les plateformes :

    Zerator c’est par exemple plus de 700k fans sur Twitter

    Instagram annonce des mesures pour freiner les publicités masquées des influenceurs

    On le sait, tout n’est pas forcément transparent lorsqu’on plonge dans le petite monde de l’influence marketing. Par exemple, il y a un vrai sujet autour des publicités masquées.

    Ce sont ces posts sponsorisés avec un placement de produit subtile ou pas et qui ne font pas l’objet d’un disclaimer par les influenceurs.

    Normalement les influenceurs sont censés utiliser une fonction proposée par Instagram qui permet de préciser en légende du post que celui-ci intervient dans le cadre d’un partenariat rémunéré. Force est de constater que c’est très très rare.

    Très récemment l’équivalent de la répression des fraudes anglaise a lancé une enquête très officielle sur ce sujet, obligeant Instagram à faire davantage pour protéger les consommateurs.

    A ce titre, Instagram prévoit de s'attaquer au problème sur deux fronts:

    Premièrement, Instagram va proposer une nouvelle notification qui obligera les influenceurs à confirmer s'ils ont reçu des incitations pour promouvoir un produit ou un service avant de pouvoir publier leur publication.

    Instagram développe aussi de nouveaux algorithmes pour détecter le contenu publicitaire potentiel. Il cherchera alors à alerter l'entreprise concernée, en l'informant des règles de la plate-forme autour de ces contenus.

    À noter : Instagram a indiqué que les publications avec la mention « partenariat rémunéré » seraient traitées comme des publications organiques, et ne seraient pas pénalisées pour l’affichage dans le feed des utilisateurs.

    Plus d'informations ici

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 471 : C'est la tendance de la fin de l'été, dans cet épisode on vous parle de "Bande Organisée", single de diamant en 38 jours : record dans l'histoire de la musique en France

    Le single de Jul, SCH, Solda, Soso Maness, Elams, Houari, Kofs et Naps vient d'obtenir un record en devenant le single de diamant le plus vite obtenu en France.

    On tente de comprendre comment ce projet est un raz de marée sur les réseaux sociaux, comment il s'inscrit dans la culture web et dans la culture française.

    Le single Bande Organisée

    Après un teasing, un leak, et pas mal de théories, le morceau Bande Organisée a débarqué sur les plateformes de streaming, quelques heures avant que le clip ne soit lui aussi publié sur Youtube.

    Quelques heures après sa sortie le 15 août, le morceau atteignait facilement la première place de tous les classement d'écoute en France, jusqu'à même concurrencer les plus gros mastodontes de la musique dans les charts mondiaux..

    4 jours après la lancement du titre sur Spotify, il rentre dans le top 200 Spotify Monde.

    En seulement 38 jours, le titre Bande Organisée a été certifié single de diamant avec plus de 50 millions d'écoutes.

    Il s'agit d'une première dans l'histoire de la musique en France.

    Aujourd’hui sur YouTube, le clip du single Bande Organisée culmine à 127 millions de vues.

    Album 100% marsaillais

    Dans la foulée lancement surprise d’un album 100% marseillais le 9 octobre

    Gros casting Jul, SCH ou Soso Maness, 13 Organisé réunit également Akhenaton, L'Algerino, Alonzo, Soprano ou Keny Arkana.

    Jul a réuni pour cet album pas moins de cinquante rappeurs marseillais.

    Les morceaux carburent au vocodeur, à la boîte à rythme ou la guitare gitane. Une véritable ode à Marseille, qui parle des quartiers Nord, de trafic, d'argent, de réussite, mais aussi de Covid et de Chloroquine ("Yeah, yeah, à Marseille, ça vend du shit et d'la chloroquine").

    Jul n'a jamais eu besoin des médias pour promouvoir sa musique. 13'Organisé en est une nouvelle fois la preuve. Avant le 15 août, date de sortie du premier extrait de l'album, rien n'avait filtré. L'existence du disque n'était encore qu'une rumeur persistante, sur les réseaux sociaux. En ce 9 octobre, date de sortie de l'album, aucune interview, aucun article dans les médias généralistes.

    Sur les réseaux sociauxSur Instagram

    Le #BandeOrganisée : c’est quasiment 5000 publications

    Le #ZumbaCafew : c’est 2000 publications.

    Le #13Organisé : c’est 2400 publications

    C’est aussi une vague sur Twitter on retrouve énormément de publication sous les mêmes #.

    C’est vraiment un raz de marée sur la culture Marseillaise et Française !

    Lien entre Sport et 13'Organisé

    Il existe un lien évident entre « 13 organisé » et le sport

    Qui a besoin de publicité, quand on a les joueurs de l'OM comme porte-voix ?

    Dimitri Payet a ainsi été filmé en train de chanter à tue-tête dans les vestiaires, "Nique ta mère sur la Canebière", un couplet de Bande organisée, à l'issue d'une victoire face au PSG, en septembre dernier. Les joueurs ont adopté les punchlines du morceau, contribuant sans doute à sa viralité.

    Soso Maness à qui l'on doit le passage en pseudo-brésilien « Et ça fait, zumba, caféw, caféw, carnaval » (à 3'10 dans le clip) devenu un gimmick lui aussi déjà entré au patrimoine du vocabulaire des footeux, repris par les Marseillais sur la pelouse du Parc, et qui devrait ponctuer de nombreux petits ponts et autres reprises de volée sur tous les city-stades dans les années à venir.

    Un label pour l'OM

    Le 24 septembre l’OM annonçait le lancement du label OM Records

    L’Olympique de Marseille va devenir le premier club au monde à avoir son propre label de rap.

    "Marseille est un berceau du rap et du hip hop français. Le club rayonne bien au-delà des terrains, et notamment auprès de la jeunesse marseillaise ».déclare le président Jacques-Henri Eyraud.

    Les parodies

    Là où on voit que c’est un succès qui dépasse les frontières marseillaises et s'étend à toute la France, c’est quand on remarque le nombre de parodies sorties sur les réseaux sociaux du morceau bande organisée du 15 août.

    On retrouve la notamment le FC Touroude qui sort « bande désorganisée », pour la version parisienne. C’est vraiment bien fait ! Et c’est quand même 990 commentaires sur Facebook et Watch donc la vidéo est très solide.

    On a aussi vu une version lyonnaise, s’appelant pas très organisés.
    C’est quand même 250 000 vues sur YouTube en moins de deux semaines.


    Voilà autant vous dire que c’est un morceau qui est rentré dans la culture de manière générale, et qui est en train de devenir l’hymne de Marseille.

    Jul le catalyseur

    
    C’est Jul qui est au centre de ce projet. C’est lui qui a réuni tous les autres rappeurs sur le projet bande organisée.

    Et c’est intéressant de revenir sur la carrière de JUL pour comprendre comment ce projet d’album commun avec quasiment tout Marseille a explosé !

    Jul au départ c’est quelqu’un qui n’est pas vraiment supporter par les médias traditionnels. Il arrive avec une musique particulière, presque un nouveau genre dans le rap, qu’on appelle aujourd’hui « de la JUL ».

    C’est fort parce qu’il invente quelque chose de nouveau et qui n’est pas inspiré du rap américain. Et il fait tout, tout seul. La musique, les paroles, toute la production. Et c’est encore le cas aujourd’hui, il est complètement indépendant. Il sous traite seulement la distribution de sa musique à Believe.

    D'ailleurs on vous invite à écouté l'interview du créateur de Believe qui raconte sa collaboration avec Jul

    Donc JUL a pris d’autres chemins, et notamment celui des réseaux sociaux où il s’est formé une communauté ultra active.

    Sur Facebook c’est plus d’Un millions de fans !

    Sur Instagram c’est 2,3 millions de follower !

    Sur Twitter c’est 1,5 millions de personnes

    Sur Youtube c’est 4,9 millions d’abonnés

    Jul il est à la fois artiste et Community Manager de son propre personal Branding.

    C’est bien souvent lui qui se cache derrière chaque publication et ça se voit au nombre de fautes d’orthographe. Une signature garante de l’authenticité de ses prises de parole.

    Jul passe sa vie en studio et la documente abondamment sur Snap et Instagram. "Il diffuse souvent en story un morceau fraîchement réalisé pour demander l'avis de ses fans"

    Clivant sans le vouloir

    On sait que c’est ce qui fonctionne sur les réseaux sociaux : le clivage.

    Et Jul c’est le mec trop cool, trop gentil, qui fait son truc dans son coin, sans clasher personne, ultra humble alors que c’est le plus gros vendeur de disque de l’histoire de la musique en France.

    Et pourtant il est clivant. Il est clivant parce que son style ne plait pas à tout le monde. Ça se calme avec le temps, mais il y avait beaucoup de haters, qui l’attaquait très frontalement sur les réseaux.
    Ce qui a aussi développé un grosse communauté s’opposant et défendant JUL, le héros marseillais.

    La team JUL

    Sa communauté de fans s’appelle la « Team Jul »

    Sur Instagram c’est 60k publication sous le #TeamJul c’est énorme !

    Si tu tape le hashtag sur Twitter c’est énorme aussi !

    Et je ne dénombre pas les comptes fans qui existe seulement pour parler de l’artiste !

    C’est même eux qui font la pochette du dernier l’album de Jul

    Pour son album « La machine » Jul a invité ses audiences à proposer des créas de pochettes et il en a choisi 2 pour faire la couverture et le dos de l’album.

    JUL ne joue pas la carte du secret et confie ses plans à ses fans. En début d’année, il va jusqu’à publier son planning avec le concept de deux albums gratuits pour deux albums payants. JUL joue le jeu la transparence.

    Le signe Jul

    Le fameux signe de mains de Jul. Tellement visuel et tellement viral.

    Le signe Jul a même fait l'objet d'une pétition sur le site Change.org où plus de 27 000 personnes appelaient à la création d'un emoji signe Jul.

    S'il n'a pas obtenu l'aval du consortium Unicode, seul habilité à valider la création de nouveaux emojis, l'artiste a profité de la sortie de son application pour y intégrer un clavier Jul permettant, après l'avoir téléchargé, d'utiliser des images baptisées "Julmojis".

    Placement de produit

    Jul c’est un media à lui tout seul avec une force d’influence énorme qu’il met à profit de partenariats de marque

    Le clip Bande Organisée est blindé de placements de produit.

    Et côté marque de sape, c’est Décathlon qui tire le gros lot. Pas un clip ou un concert de JUL sans un référence à Quechua ou Décathlon. Pas de placement de produit juste un kiffe de l’artiste qui en place à toutes les sauces.

    Dans l'histoire du rap, il est arrivé fréquemment que des artistes adoptent une marque à la base à mille lieux de leur univers. A l’époque NTM était devenu l’égérie de la très sérieuse marque de vêtements de voile Helly Hansen.

    La fréquence des déclarations d’amour était tellement soutenu que Yan le fameux CM de Décathlon ne pouvait passer à côté. De temps en temps, la marque relai une punchline, un bout de clip ou même fait un post pour souhaiter un joyeux anniversaire au rappeur.

    Tiens et sinon tu savais qu’il y avait maintenant un vrai café torréfié « Zumba cafew ». C’est la marque Hayuca qui a lancé en clin d’œil au single bande organisée un café torréfié

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Épisode 470 : On sait que plus le temps passe sur les médias sociaux et plus la tendance va à la prise de parole de marque vers peu de personnes. On en a déjà parlé, on est passé du « one to many » au « one to few ».
    Et un des outils qui a développé cette tendance est notamment le groupe Facebook.

    On a vu il y a quelques années énormément de groupes Facebook fleurir, exploser sur tout un tas de sujets différents. Ça pouvait même devenir hilarant parfois. Mais aujourd’hui Facebook a voulu donner un nouvel élan à cet outil.
    On va donc découvrir dans cette épisode comment fidéliser ses clients sur un groupe Facebook et comment Facebook est en train de changer les choses au niveau de la gestion des groupes Facebook.

    De client à ambassadeur

    Un client ambassadeur est un client qui recommande et défend activement la marque et ses produits auprès de ses proches.

    En gros un client Ambassadeur c’est un évangéliste de marque. C’est un comportement bien souvent spontané.

    Mais, il peut être encouragé par la marque.

    Pour encourager le comportement du client ambassadeur, la marque peut lui porter une reconnaissance particulière en lui procurant des avantages spécifiques (cadeaux, échantillons, invitations, etc.) et en lui proposant des outils de communication dédiés.

    Et c’est là que les groupes Facebook se révèlent être un outil précieux et puissant pour transformer vos clients en ambassadeurs de marque.

    L’opportunité des groupes Facebook est sous exploité par les marques

    Marmiton

    Marmiton propose 3 groupes Facebook différents : La cuisine du quotidien par Marmiton, Mieux manger c’est Facile et Cuisinez pour moins de 3 euros (311k membres).

    Chacun de ces groupes regroupe plusieurs dizaines de milliers de personnes et surtout chacun de ces groupes correspond à un livre édité par la marque Marmiton.

    Adidas

    Adidas et ses groupes Adidas Runners.

    Adidas Runners Bastille, Adidas Runners Le Sentier

    https://www.facebook.com/search/groups/?q=adidas%20runners

    Aroma-zone

    Le site Aroma-zone.com, une marque spécialisée dans les cosmétiques fait maison et l’aromathérapie.

    Si la page Facebook compte aujourd’hui 170k abonnés elle a créé très tôt (dés 2009) un groupe de clients passionnés qui échange leurs bonnes pratiques et leur recettes de cosmétiques maison. Le groupe s’appelle « Aroma-Zone addicts » et compte aujourd’hui 72k membres qui échangent en moyenne 50 publications par jour.

    https://www.facebook.com/groups/74210493824

    Tupperware

    La marque Tupperware a toujours travaillé de façon poussé ses programmes ambassadeurs. C'est inscrit dans la marque. On pense forcément aux fameuses soirées Tupperware.

    Aujourd’hui la marque Tupperware intervient dans 5 groupes Facebook privés.

    De façon très astucieuse il ya une segmentataion avec un groupe « anti Gasp » » avec 10k membres. Et un groupe » recettes est astuces » rassemblant pour près de 80k membres français. C’est dingue.

    https://www.facebook.com/tupperwarefranceofficiel/groups/?ref=page_internal

    ————

    Enjeu 1 : Rendez votre groupe Facebook facile à trouver pour les clients

    Les groupes Facebook peuvent être un outil précieux pour entretenir les relations avec les clients et inciter les gens à revenir pour plus, mais pour ça encore faut-il que vos clients rejoignent ce groupe.

    La première chose à faire c’est de créer le groupe depuis la page de marque. EN gros ma marque devient administratrice du Groupe.

    Pour permettre aux clients de trouver plus facilement votre groupe, vous pouvez créer une URL personnalisée comme vous le pouvez avec les pages Facebook.

    Attention, Vous ne pouvez personnaliser l'URL de votre groupe Facebook que si votre groupe compte moins de 5000 membres, cela vaut donc la peine de le faire au début de la configuration de votre groupe.

    Une fois que vous avez créé un lien personnalisé, il existe de nombreuses façons d’encourager les clients à rejoindre votre groupe :

    En incluant le lien dans vos e-mails de confirmation d'achat ou dans vos e-mails post-achat.
    En ajoutant le lien aux signatures de courrier électronique de votre équipe.
    En incluant une invitation directement dans le packaging de votre produit.

    ————

    Enjeu 2 : Restreindre l'accès du groupe Facebook uniquement à ses clients

    Lorsque l’on souhaite créer une communauté Facebook de clients ambassadeurs il est important de s’assurer que l’accès à la communauté conserve un caractère exclusif. On souhaite créer un groupe Facebook de clients pas de leads.

    Cela commence par le choix du nom du groupe. Votre groupe à besoin d’un un nom et d’une description clairs. Cela aidera les membres potentiels à savoir à quoi sert le groupe.

    Vous choisissez ensuite la typologie de groupe : Public, privé ou secret.

    Un groupe privé est idéal il constitue un équilibre parfait entre exclusivité et accessibilité. Le groupe est toujours consultable, mais les nouveaux membres doivent envoyer une demande avant de pouvoir accéder.

    Une fois que vous avez choisi le paramètre de confidentialité de votre groupe, vous devez décider comment les nouveaux membres peuvent rejoindre.

    ————

    Poser des questions aux futurs membres pour s’assurer de bien constituer une communauté de clients de la marque

    Facebook vous permet de poser des questions pour valider l'éligibilité d'un membre potentiel, ainsi que de limiter les membres en fonction de leur emplacement géographique.

    Le contrôle de l'accès à votre groupe vous aidera à créer un environnement positif que les membres apprécieront et à les inciter à revenir.

    Le groupe Facebook de la page officielle Peloton limite l'adhésion aux clients existants ou potentiels en demandant si les membres potentiels possèdent déjà un produit Peloton ou sont intéressés à en acheter un.

    ————

    Enjeu 3 : Partagez du contenu exclusif qui améliore l’expérience client

    L’important est de proposer un contenu qui est exclusif. Il ne faut pas que le contenu qu’on trouve dans votre groupe soit le même que le contenu qui existe sur votre page.
    Sinon quel est l’intérêt pour un de vos clients d’entrer dans votre groupe il risque même de ressortir du groupe et de le quitter.
    Donc peu importe quelle marque vous êtes il fait créer un contenu dédier et riche qui n’existe pas ailleurs.

    Partager des documents importants sur l'onglet Fichiers de groupes Facebook

    L'onglet Fichiers de groupes Facebook est un autre outil pour partager du contenu exclusif avec les membres. Accessible à partir du menu principal du groupe, l'outil Fichiers permet aux propriétaires de groupe de télécharger des documents, des images, des vidéos et des fichiers audio.

    ————

    Enjeu 4 : Utilisez votre groupe Facebook comme canal de service client

    Avant d’être un ambassadeur, votre client est un client satisfait, et même fidèle. Cependant, il peut arriver que votre client rencontre un problème au cours de son parcours d’achat.

    Lorsque vos clients ont un besoin d’assistance ils veulent se connecter avec votre marque d'une manière authentique et pratique pour eux.

    ————

    Enjeu 5 : Encouragez le conversationnel client pour nourrir votre marketing et améliorer vos produits et service

    En discutant avec les clients ou en observant leurs interactions les uns avec les autres, vous pouvez tirer parti des informations réelles des personnes qui connaissent le mieux votre marque.

    L'outil Sondage peut également vous aider à faire des études de marché et préciser l’usage, les moments de consommation…

    Facebook renforce encore ses groupes avec des nouvelles fonctionnalités

    En septembre, Facebook a décidé de renforcer les fonctionnalités de son mode groupe.

    Plus de 70 millions d’utilisateurs ont créé et géré des groupes actifs sur Facebook. La plate-forme a donc décidé d’annoncer quatre nouveaux outils pour simplifier l’administration d’un groupe.

    Une fonctionnalité admin assist : grâce à cette nouvelle fonctionnalité vous pouvez établir une liste de mots-clés par exemple qui va automatiquement bloquer une publication.

    De nouveaux sujets : vous pouvez maintenant mieux organiser vos publications, vous pouvez les organiser par sujet avec des hashtags ou alors vous pouvez les épingler pour les mettre en avant.

    Du contenu de marque pour les groupes publics : avec la plate-forme d’influence marketing Brand Collab Manager un influenceur peut gagner de l’argent en parlant des produits d’une marque dans un groupe public.

    Une formation de community managemer : Facebook met à disposition des cours en ligne pour vous aider à savoir comment on peut mieux engager sa communauté ou même mieux créer des contenus.

    De nouvelles choses aussi au niveau de l’engagement

    Des chats : on peut créer des conversations à l’intérieur d’un groupe.

    Des publications collaborative : comme une sorte de conversation on peut partager par exemple des photos sur un sujet spécifique.

    Questions réponses : un espace qui permet aux administrateurs d’organiser une session de questions-réponses par texte facile d’accès pour tous les membres de la communauté. On peut tout à fait imaginer ici que ce ne soit pas l’administrateur qui répondent aux questions mais organiser des questions-réponses avec un spécialiste de quelque chose.

    Personnaliser son profil : on peut maintenant aussi personnaliser sa photo de profil et même ses informations personnelles visible dans un groupe auquel on appartient.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 469 : Avant de créer Supernatifs avec mon pote Rémi, j’ai passé presque 15 années de ma vie à faire des site Web.

    A l’époque du temps jadis, la création d’un site Internet pour une marque ou une entreprise était une mission extrêmement stratégique, un moment fort dans la vie d’une entreprise.

    C’était un moment d’introspection stratégique pendant lequel il n’était pas rare de voir les dirigeants eux-même super investis dans la mission.

    Mais voilà, petit à petit, les usages ont changé. Les réseaux sociaux se sont imposés dans nos quotidiens. Et petit à petit le site Web est devenu une commodité… un truc nécessaire, un peu barbant, qu’on pose là par ce qu’il faut bien….

    A l’heure du web social, a une époque ou nos consommateurs passent le plus clair de leur temps en ligne sur les plateformes sociales on peut même finir par se poser la question : Ai-je réellement besoin d’un site Internet ?

    ——

    Du choix de la bonne vitrine en ligne

    Pendant des années on a comparé le site Internet à une vitrine en ligne. On peut y présenter ses produits ou services rapidement et facilement, ainsi que des offres et promotions.

    Mais ça c’était avant, aujourd’hui votre compte Instagram est devenu la nouvelle homepage et votre grille fait office de vitrine en ligne. Une vitrine en constante évolution et toujours à jour.

    Et puis il y a les stories Instagram qui ont petit à remplacé le blog de marque. Les articles Linkedin aussi permettent de proposer un contenu plus long format et soulignant les actualités de la marque.

    Si le principe du site vitrine a gentiment fait son temps, il en va autrement du site e-commerce.

    Dans une année 2020 compliquée qui a connu un confinement mondial, la demande en création de site e-commerce a explosé. Etre capable de nous seulement présenter ses produits mais en plus de les vendre en ligne est devenu une question de survie pour bon nombre de marques.

    Une étude menée par Yougov auprès de 1000 Français montre que près 30% de la population a acheté davantage sur Internet pendant le confinement.

    L’étude révèle aussi une augmentation de 95 % sur les visites de sites e-commerce. Pour donner un ordre d’idée, le chiffre pour 2019 s’élevait à +7 %.

    https://comarketing-news.fr/la-croissance-du-e-commerce-se-maintient-malgre-le-deconfinement/

    Avec l’avènement du social commerce l’importance du site E-commerce va s’effriter

    Avantage site Internet… mais jusqu’à quand ?

    Depuis plus 2 ans les plateformes sociales comme Instagram, Facebook et Pinterest ont créé des fonctionnalités de shopping qui permettent aux clients de parcourir vos produits dans leur flux social.

    Jusqu’à aujourd’hui, l’acte d’achat ne peut pas se faire sur le spaletfromes mais nécessite un site Internet dédié.

    Oui mais là aussi les choses sont en train de changer.

    Le social commerce est en route et courant 2021 il sera possible d’acheter directement aux d’Instagram.

    Instagram Checkout et Facebook Pay ouvrent déjà la voie et il est vraisemblable que Pinterest et les autres s’y mettent…

    Oui, mais sur mon site Internet je peux offrir plus d’information et de détails que sur les réseaux sociaux

    Nous nous engageons à acheter auprès d'une marque une fois que nous sommes certains des produits et services de l'entreprise. En tant que consommateur, on souhaite savoir comment la marque résoudra mes problèmes et le niveau d'expertise dont elle dispose pour le faire efficacement.

    Le site Internet est idéal pour partager du contenu ressource et renforcer la considération ou la réassurance. Je peux proposer des FAQ, des contenus pdf riches, écrire davantage…

    Ok mais il existe de nombreux autres de démontrer son expertise que les articles de blog riches en texte sur votre site Web. D’ailleurs, on va vous faire gagner du temps, ceux-ci ne sont presque plus lu… EN tout cas pas en entier.

    Les formats truies vidéos sur Youtube ou IGTV ont depuis longtemps pris le lead lorsqu’il s’agit de prouver la qualité d’un produit.

    Les podcast aussi sont un bon moyen de renforcer la considération de marque en proposant un contenu long format, captif et propriétaire ne nécessitant pas de site Internet.

    ——

    Le site Internet ça reste la porte d’entrée numéro 1 vers la prise de contact, non ?

    Euh non en fait.

    Déjà il y a Google My Business et soyez-en sûre bien souvent vos contacts se sont arrêtés à votre fiche GMB. Il y a tout dedans : votre numéro de téléphone, votre adresse et même l’itinéraire Google Maps vers chez vous.

    Et puis en matière d’usage l’évidence montre que tout s’est déplacé vers la facilité d’une prise de contact dans le dark social. En MP sur Instagram, sur WhatsApp, via Messenger…

    Alors du coup c’est mort ? Je n’ai plus besoin de site web en 2021 !

    Attendez, attendez on a jamais dis ça.

    Vous continuez à avoir besoin d’un site Internet.

    Vos concurrents ont un site Internet

    La preuve sociale ça compte

    Le référence naturel

    Et puis surtout le site web c’est un super carrefour vers vos autres points de contacts… sur les réseaux sociaux. ;)

    Oui mais attention, 6 consommateurs sur 10 attendent malgré tout d’une marque qu’elle propose un site Internet propriétaire.

    Et plus de la moitié des consommateurs ont encore le réflexe de se rendre d’abord sur le site de la marque lorsqu’il s’agit d’obtenir des informations sur un produit.

    Des chiffres qui nous viennent d’une étude menée par « constant contact » un outil d’email marketing.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 467 : La vidéo est partout. En post, en stories, sur toute les plateformes.

    Oui, depuis 3-4 ans tout le monde vous bassine avec la vidéo : « il faut en mettre dans votre social media. » Ok, sauf que la vidéo ça coute cher !

    C’est surtout du côté du montage que l’addition peut vite grimper. Un montage pro c’est beaucoup de temps et donc de budget.

    Faire de la vidéo pour les réseaux sociaux ce n’est pas faire de la vidéo pour le cinéma

    Alors oui, quand on se lance dans une production vidéo on a vite fait de se prendre pour Steven Spielberg.

    Sauf qu’à la place d’une caméra de cinéma c’est un iPhone que vous vous trimballez. Sauf aussi que votre master piece vidéo aura sur les réseaux sociaux une durée de vie très très brève.

    Faire de la vidéo pour les réseaux sociaux ce n’est pas faire du cinéma.

    Durée bien souvent courte (une minute)
    Formats mixtes carré, 4:5ème et 9:16ème
    On privilégie souvent les montages un peu clippés. Efficaces et catchy. Finalement très peu les narations complexes de type fictions.
    Et puis encore une fois c’est un contenu social media donc éphémère.

    Soyons honnêtes, ici chez Supernatifs on a la chance d’avoir une équipe dédiée à la production vidéo. Ils savent monter parfaitement, maitrisent la suite Adobe mieux que personne et ne sont pas contre rajouter un peu de motion cool par dessus au besoins.

    C’est un luxe. Pour autant tout ne passe pas par eux.

    Il y a parfois le besoin de faire des montages simples, efficaces et qui attire l’attention. Bref du contenu social media en vidéo !

    Filmic PRo

    40 €/ an
    Là on est sur de l’application professionnelle pour une bouchée de pain. Nous pour être honnêtes, on l’a achetée pour aller sur le terrain et ramener de belles images.
    On est sur une application avec pas mal de réglages très précis, notamment sur la mise au point, l’exposition et la gestion des couleur, des ISo, de la fréquence d’image et de l’audio.

    Si nous on l’a pris en tout premier lieu ce n’était même pas pour ces exceptionnelles capacité vidéo mais parce que c’est l’une des seules applications (on pourrait aussi citer mavic pro) qui propose le monitoring Audio.
    Quand on parle de monitoring audio, c’es tee pouvoir écouter en temps réel dans son casque ce qui est enregistré et ça ce n’est pas permis par les fonctionnalités natives de l’iPhone par exemple.

    Je parlais de la qualité d’image, là on est sur du super Lourd avec notamment la possibilité de filmer en 4K, qualité cinéma. Le stockage de ton iPhone va prendre cher et ton DA te dira sûrement que si beau, si gros c’est un poil too much pour le social media mais franchement ça fait plaisir.

    Le Kit Mojo du CM ambulant

    Petite parenthèse sur le Kit Mojo idéal pour le CM ambulant.
    Le jour où j’ai acheté Filmic, comme je le disais j’avais besoin de monitoring audio pour aller faire des rushs chez un client et d’ailleurs je n’avais pas emmené que ça.
    Idéal et quasi obligatoire pour le format interview j’avais emporté un trépied. Pour le son, pas de miracle, un bon Micro HF sans fil de chez rode avec en complément un micro canon Video Mic Pro de chez Rode, c’est ce qu’il se fait de mieux et le son est vraiment net. Et bien sûr la tripotée de câbles et adaptateurs qui va bien + l’iPhone et le casque pour le monitoring.

    La vidéo est partout. En post, en stories, sur toute les plateformes.

    Oui, depuis 3-4 ans tout le monde vous bassine avec la vidéo : « il faut en mettre dans votre social media. » Ok, sauf que la vidéo ça coute cher !

    C’est surtout du côté du montage que l’addition peut vite grimper. Un montage pro c’est beaucoup de temps et donc de budget.

    Ce matin les ami(e)s on vous donne nos meilleurs tips pour monter des vidéos de façon simple, efficace et surtout très très cool.

    Wave Animatron

    Pas cher : 40 Euros / par mois

    Ahhhh, les fameuses vidéos « à la Brut » !

    Avec une jolie typo qui vient se poser par dessus de la vidéo.

    C’est une application SAAS sur desktop. On est dans un vrai petit logiciel de montage mais ultra simplifié.

    Il y a pleins e temples déjà tout fait et près à être adapté à ton projet vidéo.

    Tu as aussi la possibilité d’uploader tes assets de marque : logos, typos, couleurs de marque pour plus de personnalisation.

    Le trucs vraiment cool c’est qu eau fais ton montage et ensuite tu peux downloader tes créas dans 30 formats différents. Le resize se fait automatiquement.

    https://wave.video/

    InShot

    Tarif 13€/an

    Alors là INshot c’es tee couteau suisse absolu si on veut rester dans l’outil mobile simple et efficace. Dans les fonctions que j’utilise le plus souvent, il y a le redimensionnement de ta vidéo à tous les formats classiques web; 9/16 - 16/9 - 4/3 - Carré … mais aussi 4/5 - 3/4 … bref tout

    En suite tu peux très facilement y ajouter de la musique et gérer tes volumes en 2 clics; Import de sons simplifiés via airdrop ou via ton cloud ou même google drive, idéal quand tu es à distance ou sur le terrain.

    Tu peux aussi y ajouter des trucs Marant comme du texte, des images on des stocker avec des effets d’animation. C’es gadget mais ça peut servir quand on est malin.

    Et derrière tu as tout une palette de petite outils marrants et malins comme l’inversion du sens de lecture, la rotation bien sur, la gestion de la vitesse, le split.

    Moi je l’ai par exemple utilisée pour remonter des Live Instagram en y ajoutant une intro et une fin

    Banque son Facebook

    Quik

    Quik est un éditeur pour monter et partager des vidéos animées réalisées à partir de photos ou vidéos prises sur smartphone.

    C’est une application proposée par GoPro.

    Une pépite méconnue qui permet de sortir des tueries de contenus vidéos.

    Tu choisis tes photos, tes vidéos et la durée souhaitée et l’application te sort un montage tout cuit et presque parfait.

    Franchement c’est bluffant. L’application arrive à capter lez moments importants d’une vidéo et à enchainer vachement bien les transitions.

    L’application repose sur une intelligence artificielle qui analyse chaque éléments vidéos qui lui est fourni et réalise pour vous un montage tout cuit. L’IA repère les passages avec des visages, une rupture de rythme, des patterns communs… Et ensuite utilise tout ça pour faire un montage sur fond de musique.

    Il ya une douzaine de style de montage. Tu peux choisir le format : 4:5, carré, story.

    Utiliser tes propre sons ou la base de son libres de droits de GoPro.

    C’est vraiment l’application idéale pour raconter un moment en vidéo. Faire un résumé d’un event ou d’une journée.

    Bref une tuerie !

    Cut Story

    Petit outil très simple et complètement indispensable pour la découpe Cut Story qui coute une dizaine d’euros par an : Cut Story.
    Avant qu’instaura et Facebook n’intègre une fonction de découpe des stories de plus de 15s, il était indispensable, maintenant je m’en sers plutôt pour faire des carrousel Instagram sur la base de vidéos de plus de 1 min. Il permet de découper équitablement des vidéos en portions de 15s - 30s ou encore une minute.

    Trash

    Une application moitié outil de montage moitié réseau social monté par l’ancienne DG de Vine. Autant dire que niveau vidéo social media il y a un peu de background.

    Ils sont partis du constat que les utilisateurs pouvaient avoir les meilleurs téléphones avec les meilleurs caméra, ils finissaient toujours par dire que le montage était leur point faible. Trop technique, trop difficile.

    La promesse : vous filmez, nous montons.

    Comme Quik l’application repose sur une intelligence artificielle

    En gros Trash te propose de faire des montages abstraits, sans scénarios disons exclusivement illustratifs. Parfait pour faire un mood video sur un event par exemple.

    https://trash.app/

    BigVu

    Le face caméra c’est tout un art. Une application de teleprompteur.

    https://bigvu.tv/

    Du bonus en temps de guerre

    Après n’oublions pas les outils tout bêtes qui sont à notre disposition dans notre téléphone.
    En évènement par exemple, il m’arrive très souvent d’utiliser les fonction de crop d’image et de Cut de séquence natives de l’Iphone. Ça permet aussi de dépanner s’il y a de léger zooms à faire ou de micro ajustements de luminosité, c’es simple et ça dépanne.
    Et parfois même je me suis vu utiliser Imovie pour des exports un peu lourd ou des montages très simples.

    Complément de l'article du jour sur le journal du CM

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 467 : Youpi, c'est lundi ! Au programme, des nouveautés audio sur reels, une fonction d'ajout groupée sur Twitter, Facebook part à la chasse à QAnon, des surprises pour les 10 ans d'Instagram et TikTok vs Insta.

    Instagram ajoute de nouvelles fonctionnalités audio pour les Reels

    Il est encore trop tôt pour présager du succès de Reels, mais Instagram mais les bouchées doubles pour booster le taux de pénétration de ce nouveau format chez ses utilisateurs.

    A ce titre Instagram vient d’annoncer une nouvelle série de fonctionnalités autour de l’audio.

    La possibilité d’enregistrer l'audio - Cela donnera aux utilisateurs la possibilité d'enregistrer des sons dans l'application, qu'ils pourront ensuite utiliser dans leurs propres clips Reels

    Partager des collections audio - Les utilisateurs pourront désormais partager des collections de réels utilisant un son spécifique via DM.

    Rechercher les contenus avec uns on précis - Les utilisateurs pourront rechercher des sons et de la musique, ainsi que les clips Reels qui les utilisent.

    Instagram ne s’en cache pas tout ça est pompé sur TikTok et vient accompagner des usages grandissants autour de la viralité des fichiers audio.

    Mis à part les musiques du moments, on voit de plus en plus d’extraits sons devenir viraux comme des bouts d’audio extraits de films, de la téléréalité ou même de discours politique.

    Pour rappel, la dernière mise à jour date d’il y a à peine 15 jours et permet des Reels plus longs (jusqu'à 30 secondes).

    Twitter Follow all

    Parce que toujours plus, c’est toujours mieux, Twitter vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité qui permettra de suivre plusieurs personnes en un seul clic. Et cela s’applique aux personnes suggérées.

    Le But derrière cette nouvelle brique algorithmique est de faciliter la découverte de comptes à suivre. Aujourd’hui lorsque tu t’abonnes à un compte sur twitter, d’autres comptes te sont suggérés de manière personnalisée en rapport avec tes goûts et le type de contenus qui te plaisent. Et bien maintenant ce sont plusieurs comptes à la fois que tu pourras ajouter.

    Au delà de découvrir des comptes qui pourrait te plaire, cela a vocation à faire grossir ton réseau, puisqu’on le sait chez Twitter le Followback a encore bien sa place.

    Pour le moment, le module n’est mis en test que sur Android
    source BdM

    Facebook muscle sa position contre QAnon et interdit toutes les pages, groupes et comptes liés au mouvement complotiste

    Est-ce que vous connaissez Qanon ? Ce mouvement complotiste américain d’extrême droite qui défend une théorie selon laquelle Donald Trump livrerait une guerre secrète contre des élites implantées dans le gouvernement (Deep State), les milieux financiers et les médias, afin de mettre fin à des crimes pédophiles et sataniques.

    Brefs des bargeots bien flippants qui aimes jouer avec des armes à feux.

    Dans une mesure que beaucoup considèrent comme attendue depuis longtemps, Facebook a annoncé mardi dernier une interdiction totale de QAnon sur Facebook et Instagram.

    "Bien que nous autorisions les gens à publier du contenu qui soutient ces mouvements et groupes, nous limiterons leur capacité à s'organiser sur notre plate-forme."

    A ce titre des milliers de groupes Facebook et de pages ont été supprimé.

    Pourquoi est-ce qui ça a pris si longtemps ? Et pourquoi Facebook revient sur sa position concernant la libre expression ?

    Certains suggère que les récents boycotts publicitaires, mené à la suite du meurtre de George Floyd, ont incité Facebook à examiner de plus près des mouvements comme QAnon.

    D’autres mettent en avant la pression publique exercée par les groupes de défense des droits civiques appelant Facebook à faire plus sur ces sujets.

    Il semble que la pression continue a poussé Facebook à agir, et bien que l'approche préférée de la plateforme soit de laisser ses utilisateurs décider de ce qui est acceptable, il est clair que pour QAnon la digue à fini par céder.

    Instagram : 10 ans et des petites surprises

    Je te parlais lundi des 10 ans des groupes Facebook et figure toi que l’on approche également de la date anniversaire d’Instagram qui aura aussi 10 Ans ! Quand je regarde tout ça, mon premier post sur mon premier compte j’ai l’impression que d’était il y a 10 mois…

    A l’occasion de ses 10 bougies, de nouvelles fonctionnalités sympa sont au menu de la fête d’anniversaire !

    Côté stories

    Un mode calendrier pour parcourir les stories archivées

    Aujourd’hui tes archives de stories, c’est une grille de 9 / 12 images et si tu veux revenir 2 ans en arrière ou chercher une date précise, c’est pas toujours simple. Et bien c’est fini avec cette nouvelle fonctionnalité qui permet de consulter tout ça sous fourme de calendrier clivable.

    Une map pour retrouver tes stories
    idem si je veux retrouver les stories
    publiées pendant min voyage en Norvège en 2017 avec ma chérie, je bascule sur l’option carte, je pointe la Norvège et lieux par lieux je peux trouver les stories créées

    Côté design

    Alors ça j ‘ai adoré ! Insta propose de changer l’icône de son app en retrouvant les vieux modèles, ainsi en mettant à jour votre app, aller dans paramètres, faites glisser la page vers le bas et des icônes apparaissent . Donc depuis ce matin j’ai basculé sur l’icône du 31 Aout 2011

    Lutte contre l’intimidation en ligne

    Plusieurs fonctionnalités ont déjà été mises en place dans l’année qui s’est écoulée qui ont conduites à une diminution des interactions négatives et le combat continue. A l’occasion des 10 ans de la plate forme, 2 nouveaux outils viennent combattre ce fléau :

    Une IA masquera automatiquement les commentaires similaires à ceux signalés précédemmentUne alerte supplémentaire vient d’être créée si un utilisateur essaye d’envoyer un trop grand nombre de messages malveillants

    Ces 2 fonctionnalités sont en test depuis quelques jours et s’appliquent à des commentaires rédigés en français, anglais, espagnol, portugais, russe, arabe et chinois.

    Source Bdm

    C’est officiel, les adolescents américains préfèrent désormais TikTok à Instagram

    Une enquête menée par la banque d’investissement Pieper Sandlers en Octobre. Sur 9800 adolescents américains de la génération Z avec une moyenne d’âge de 16 ans.

    L’étude montre que l’application TikTok vient de passer devant Instagram dans le classement des réseaux sociaux favoris des adolescents américains.

    Oui mais, là surprise, c’est Snapchat qui serait numéro 1.

    Pour rappel, Snapchat c’est 90 millions d’utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis.

    Donc dans l’ordre on a :

    34 % des adolescents choisissent Snapchat comme application préférée.29 % TikTok comme leur application favorite,25 % des adolescents us préfèrent Instagram.

    Concernant les usages c’est un peu différent.

    Selon le rapport, Instagram reste l’application où l’engagement est le plus fort (84 %), suivi de Snapchat (80 %) et TikTok (69 %).

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.
    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 466 : Twitch a bien changé ces derniers mois et il était important de faire un petit détour dans Le Super Daily par cette super plateforme de Gaming. Aujourd'hui on vous présente des Talk-Show sur Twitch qui nous montre que la plateforme est peut-être en train de s'ouvrir au delà du gaming !

    Histoire de Twitch

    Twitch c’est une plateforme de streaming vidéo en direct et en VOD qui a été lancée en 2011 ! C’est même en 2007, puisque c’était à l'époque la catégorie "Jeux Vidéo" du site Justin.tv, et c’est devenue la partie la plus populaire du site, jusqu’à sortir complètement de ce site et devenir « Twitch.tv ». La plateforme a donc déjà 9 ans !

    Début 2012, le cofondateur de Twitch, Emett Shear annonçait 15 millions de visiteurs mensuels.

    Twitch est racheté en 2014 par Amazon pour 970 millions de dollars.

    Et aujourd’hui, c’est 1000 employés dans la baie de San Francisco et surtout une démocratisation du site qui petit à petit s’ouvre à d’autres sujets que les jeux vidéos.$

    Les effets d’un confinement mondial

    Pendant le confinement Twitch a vu son audience mondiale croitre de 50% entre mars et avril 2020 ! C’est fou.
    C’est +101% par rapport à l’année précédente !

    Retrouvez les chiffres ici

    Twitch a attiré un nouveau public

    Par exemple le champion américain d’échec Hikaru Nakamura a crée une communauté qui rassemble aujourd’hui 546k followers !

    La musique se fait une place

    Pendant le confinement Twitch a signé un partenariat avec Soundcloud qui a donné la possibilité à des artistes de faire de concerts virtuels, avec un système de rémunération reposant sur les dons des fans, et un partage de revenus publicitaires !

    Et quand j’ouvre Twitch le premier onglet c’est « Esport » le second c’est « Musique » !

    3 861 696 personnes suivent l’onglet musique.

    Le Sport débarque

    Twitch est l’antre du eSport on le sait. Mais depuis quelque temps Amazon se place sur des événements sportifs pour acquérir les droits de diffusion.

    Et devinez où Amazon compte diffuser ses événements sportifs ? Sur Twitch !

    Attention. On ne parle pas de n’importe quels événements sportifs ! On parle de droit NFL (la ligue de Football Américain), de NBA, de WWE (le catch)... ça c’est pour les États-Unis.

    Mais en Grande Bretagne par exemple, Amazon a acheté des droits sur la Premier League, donc le foot anglais, et Amazon va diffuser 4 matchs gratuitement cette saison via Twitch !

    Même la politique arrive…

    Même Donald Trump c’est monté une chaine pour y diffuser des meetings de sa campagne !

    Bref Twitch se démocratise mais à quel prix ?

    Les Talk-Show

    Il y a aussi une grosse tendance, c’est la catégorie Discussions avec 9 609 545 followers.

    Alors il y a des contenus un peu type Youtubeur de la part de joueurs qui sont des stars de Twitch mais qui ne parle pas exclusivement de jeux vidéos…

    Dans Talkshow & Podcasts on retrouve aussi des émissions de radio généraliste qui prennent place sur la plateforme :

    RMC info Talk Sport avec des débriefing de match de foot

    ou encore Cauet TV

    Talk-Show Twitch qui ne parlent pas Jeux VidéosJean Massiet de Accropolis

    La chaine Accropolis

    « Jean Massiet, 31 ans, stream depuis 5 ans pour t'expliquer autant que possible l'actu et t'aider à t'y retrouver dans ce beau bordel. Bref si la politique te fait chier t'es au bon endroit. Ah et je suis Bronze 3 sur Starcraft II aussi. Je sais ça impressionne. Follow me. »

    Il se présente comme Politologue sur Twitch. Le gars a quand même 52k followers sur Twitch.

    Accropolis c’est sur Youtube en live aussi mais il n’a que 30k abonnés. Au final il a plus de monde qui le suit sur Twitch et que Youtube !

    Il est aussi sur Facebook, sur Twitter…

    Et on est assez loin d’un contenu gaming !

    Par exemple, il a streamé le débat Trump vs Biden il y a 8 jours, c'était ultra intéressant !

    Il fait quand même plus de 10000 vues après le direct. Et il y a aussi du monde en live !

    L’installation est modeste, c’est solo, face caméra, petit micro de podcast bien sympa et casque ! Puis let's go !

    L’ascension de Radio Sexe

    Le Talk Show Radio Sexe est presque un précurseur !

    Aujourd’hui disparu, le talk show explose sur Twitch en 2018.

    Il est animé par des personnalités de la plateforme. Mais c’est une émission de radio libre, un peu comme on peut connaitre sur Skyrock avec Difool pour les plus vieux.

    Des auditeurs sont sélectionnés durant l’émission sur Discord, la messagerie instantanée, et ils viennent raconter leurs problèmes amoureux et sexuels. Les intervenants sur le plateau les aident à résoudre leurs soucis.

    On ne parle pas de gaming on retrouve plutôt des invités généraliste, avec Mister V, avec le chanteur Jok’air, ou encore Alkapote…

    Et c’est marrant parce que dans les premiers épisodes, les présentateurs sont chacun chez eux, en stream, reliés via Discord, et puis ça marche tellement bien, qu’il finisse tous sur un joli plateau tous ensemble pour la saison 2, en 2019 !

    Gambetta TV

    Le Show Rap Gambetta TV

    Et on voulait aussi dire un mot sur les copains de High Lo et de All Eyez On qui ont lancé un talkshow sur le rap. Ils sont 3 à chaque fois à parler rap avec en plus un mec qui gère la régie et le tchat !

    Twitch c’est une plateforme de streaming. Vidéo en direct et en VOD qui a été lancé en 2011 ! C’était en fait même en 2007, c’était la catégorie Jeux Vidéo du site, et c’est devenue la partie la plus populaire du site, jusqu’à sortir complètement et devenir « Twitch.tv ». La plateforme a donc déjà 9 ans !

    Début 2012, le cofondateur de Twitch, Emett Shear annonçait 15 millions de visiteurs mensuels.

    Twitch est racheté en 2014 par Amazon pour 970 millions de dollars.

    Et aujourd’hui, c’est 1000 employés dans la baie de San Francisco et surtout une démocratisation du site qui petit à petit s’ouvre à d’autre sujet que les jeux vidéos.


    Les effets d’un confinement mondial

    Pendant le confinement Twitch a vu son audience mondiale croitre de 50% entre mars et avril 2020 ! C’est fou.

    C’est +101% par rapport à l’année précédente !

    source de l'étude

    Twitch a attiré un nouveau public

    Par exemple le Champion américain d’échec Hikaru Nakamura a crée une communauté qui retourne aujourd’hui 546k followers !

    Le Talk show

    Le géant du streaming Twitch ambitionne de venir concurrencer YouTube avec de nouveaux formats qui pourraient séduire une audience beaucoup plus large.

    La plate-forme d’Amazon a demandé courant Mai à plusieurs entreprises de production de pitcher des idées et notamment des talk shows. Les gamers – le cœur d’activité de la plate-forme – y occuperaient une place centrale, mais cette nouvelle approche permettrait d’aller chercher un nouveau public.

    Twitch a par ailleurs créé une catégorie dédiée aux Talkshow et aux podcats.

    Seulement 5% des contenus proposés sur cette chandelle sont en français.

    Un outil pour connaitre les émissions les plus populaires

    Twitch metrics permet de connaitre le nombre de viewers moyen en direct sur une chaine au cours des 15 derniers stream.

    https://www.twitchmetrics.net/

    ——

    2 heures 2 perdues

    Plus ou moins 1000 viewers en simultané sur le live.

    ——

    DomingoTV et son émission POPCORN

    Domingo sur Twitch

    Une moyenne de 40.000 viewers en simultané pour chaque show.

    Dernier Talk en date une émission avec Big Flo et Oli.

    Les replays sont sur Youtube. La chaine compte 257k abonnés.

    Une chaine pilotée par Pierre-Alexis Bizot. Un français qui a 26 ans.

    Initialement Pierre-Alexis est un gamer spécialisé dans le jeu Call of Duty.

    Après avoir gagné quelques tournois il devient aisé vite présentateur esport notamment sur BeIn Sport où il présente une émission consacrée aux e-sports pendant 2 ans. Il passe aussi par la case NRJ avec une émission Domingo Radio Stream.

    En septembre 2019, il lance sa propre émission de talk-show, diffusée sur Twitch : Popcorn.

    Tous les mardis à 20 heures, Domingo donne rendez-vous aux internautes sur sa chaîne Twitch pour échanger avec des chroniqueurs. Une émission de près de 2 heures autour de sujets de société comme l'écologie, ce qu'il se passe actuellement sur YouTube et Twitch, des sujets plus techniques comme le deepfake, etc ..

    Dernier carton en date pour Domingo son émission Pop Corn qui accueillait BigFlo et Oui et culmine à 248k vues.

    Les replays sont sur abonnement. 4,99 Euros par mois.

    ——

    Un_creatif, le compte switch qui décrypte la publicité et les mécaniques marketing

    Un_creatif

    Je tape sur le marketing pour faire de vous des consommateurs divertis et avertis !

    Un YouTube en passe de reconversion vers Twitch.

    6 heures de stream en 7 jours.

    De quoi on y parle. On retrouve les thèmes qui ont fait le succès d’un créatif sur Youtube.

    Un live sur les vidéos marketings qui décrypte ces vidéos avec tableau blanc qui veulent te vendre des investissent immobiliers. Des jeux pour découvrir ce qu’une pub veut nous vendre. De décryptage de jeux concours Instagram.

    Un live avec les créateurs de la marque Villebrequin pour comprendre le succès.

    20 487 followers

    En moyenne un millier de personne sur chacun de ses lives stream.

    Twitch en mode TalkSHow

    DomingoTv

    Squeeze sur NRJ

    Dupontlematin

    Marionetlesgarcons

    JeanmassietAccropolis

    CauetTv

    Studio Renegade

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 465 : Alors que les plateformes sociales sont acculées dans les cordes, accusées de ne plus maitriser leurs algorithmes et de renforcer les clivages, Pinterest sort de son silence et balance une étude en forme un plaidoyer.

    Oui le positif sur les réseaux sociaux ça peut payer. Oui en faisant du bien on peu faire du bif.

    Que l’on soit dans un contexte sanitaire pas évident, une crise internationale, une période électorale tendue, un climat écologique variable ou dans un contexte économique difficile, une chose est sûre, il faut rester positif dans ses prises de paroles.

    source de l'étude

    Un plaidoyer contre les mécaniques d’engagement par le clivage

    Oui, c’est vrai les clivages créent de l’engagement. Oui aujourd’hui les algorithmes ne tiennent pas compte de la teneur des interactions.

    Bonnes interactions, mauvaises, positives ou négatives… tout ça c’est de l’engagement et donc selon les algorithmes de FB et Instagram de la portée additionnelle !

    Selon Pinterest le positif ça paie

    Pinterest tape du poing sur la table et remet au coeur de la discussion l’impact de l’interaction sur l’image de marque. Si l’environnement est pollué par la négativité, la mémorisation e marque est moindre et le chemin vers l’acte d’achat se complique.

    Dans son Etude Pinterest avance des chiffres inédits qui font pencher la balance du côté clair de la Force :

    6 personnes sur 10 sont plus susceptibles de faire confiance à une marque quand elle la croise dans un environnement positif. En gros… pas sur Twitter ! :)

    Le Positivisme a un impact sur toutes les étapes du tunnel de conversion

    6 personnes sur 10 concèdent que :

    Elles se rappellent mieux d’une marque qui communique positivementElles ont des sentiments positifs vis à vis des marques qu’elles ont rencontré dans un environnement positifElles ont confiance dans les marques qu’elles ont rencontré dans un contexte positifElles achètent plus facilement quand la marque donne une image positive

    60% des adultes interrogés,
    Disent que certaines zones d’internet leur font peur, les inquiètent et que cela va s’intensifier.

    70% des personnes interrogées
    Avouent que dans cette période incertaine, les marques qui placent ouvertement leurs profits avant les personnes perdent leur confiance à tout jamais

    En 2020, les gens en ont marre de se battre en ligne !

    Selon Pinterest, les gens en ont marre de se battre. « Nous entendons distinctement leur besoin d’expériences en ligne plus positives. »

    60% des internautes adultes considèrent en effet que certaine parties d’internet sont inquiétantes et un peu creepy. Notamment par ce que les gens s’entre déchirent en raison de leur conviction et de leur croyances.

    Selon Pinterest, nous tous souhaitons que les RS soient plus inspirants. Et 70% des gens interrogés dans l’étude sont prêts à en tenir les marques pour responsables.

    A ce titre, les recherches en ligne sur le sujet de la positivité sont d’ailleurs en nette progression.
    La recherche « spread positivity » à augmenté de 3x en 2020 et +60% sur « positive mind ».

    Pinterest souhaite être le refuge pour les gens en recherche de plus de positif

    Pinterest a en effet pris des positions très clair en ce qui concerne les publicités politiques en interdisant les publicités politiques sur sa plateforme.

    Par ailleurs, lorsque les gens recherchent sur Pinterest des sujets tels que comment voter ou des candidats à la présidentielle, ils affichent une bannière qui mène à Vote.org , une ressource non partisane où les américains peuvent s’inscrire pour voter.

    Pinterest souhaite aussi souligner son environnement brandsafe

    La plateforme sociale appuie là où sa fait mal et souligne la nécessité croissante pour une marque d’être là où il faut être mais surtout ne pas êtres là où sa notoriété peut être chahuté.

    Selon son étude 2 personnes sur 3 estiment que c'est la responsabilité de la marque de savoir où s’affichent ses pubs. Lorsqu’une pub s’affiche dans un environnement négatif, la confiance vis à vis de la marque peut être fortement atteinte.

    Par ailleurs Pinterest enfonce le clou en rappelant que sur toutes les autres plateformes, les publicités politiques allaient faire grimper massivement les enchères publicitaires. Zero pub politique sur Pinterest signifie que les enchères vont rester à un niveau cohérent…. En gros mettez vos sous chez nous.

    Dans la foulée Pinterest annonce des nouveautés

    Alors oui, vous vous dites : mais Pinterest c’est bien mais c’est pas vraiment un réseau social. En tout cas il n’y a pas beaucoup de place pour l’humain, l’authentique, le conversationnel, le face caméra…

    Voilà on y est le format stories débarque sur Pinterest… Mais à la sauce Pinterest.
    A y est regardé de près ça ressemble à s’y méprendre à Instagram Stories.

    On peut prendre des images, des vidéos, ajouter du texte par dessus. On a le même système de slide vers la gauche pour dérouler les différentes slides de la story. Bref c’est de la story.

    Sauf que Pinterest ne fait jamais rien comme les autres.

    Ici pas de fil dédié au format story sur la plateforme.
    En réalité les stories, sont des épingles comme les autres.

    Elle ne sont pas éphémères et ne disparaissent donc pas au bout de 24h.
    Les stories peuvent être enregistrées dans des tableaux pour plus tard et sont détectables au fil du temps.

    Elles seront également distribuées dans le flux d’accueil et les résultats de recherche.
    Ce qui est intéressant c’est le côté engagement qui va être nettement plus poussé que sur un post classique.

    Les stories à la sauce Pinterest ne seront initialement disponibles que pour certains créateurs aux États-Unis, et d’autres régions suivront dans les mois à venir.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 464 : Il existe des milliers de ressources en ligne qui traitent du sujet du ROI des réseaux sociaux. Quel est le retour sur investissement de vos actions social media ?
    Développement de la notoriété de marque, renforcement de la preuve sociale, fidélisation… évidemment la liste est longue et une présence de marque en 2020 ne serait se résumer à de l’apport de leads.
    Mais, lorsqu’on parle ROI il est bon de revenir aux fondamentaux et de ressortir notre bon vieux principe de l’entonnoir de conversion.
    Aujourd'hui on parle Social Shopping avec les nouveautés d'Instagram qui nous emmène droit vers le Social Commerce !

    Tunnel de conversion

    Le funnel marketing théorise un principe selon lequel on ne conclue pas une vente sans être passé par plusieurs étapes préalables :

    1 - L’awarness / La notoriété de marque

    Faire connaitre la marque.

    2 - La préférence de marque

    Faire en sorte que notre prospect identifie notre marque comme étant à même de résoudre son dilem.

    3 - La conversion

    Fair en sorte qu’il achète les produits et service de ma marque.

    Aujourd’hui les réseaux sociaux ont un impact immédiat et indiscutable sur toute les étapes Top of Funnel : Brand awareness, considération, préférence de marque…

    On a notamment fait l'épisode 445 sur la préférence de marque et la notoriété de marque sur les réseaux sociaux.

    Là où les choses se compliquent c’est sur le sujet de la conversion. Aujourd’hui l’acte d’achat ne peut pas avoir lieu directement dans les plateformes. Ca se passe sur un site e-commerce, un formulaire en ligne ou peut-être même en magasin. Mais pas au coeur même de Facebook, Instagram ou Pinterest.

    Depuis maintenant 2 ans, les plateformes et notamment le groupe Facebook s’appliquent à raccourcir la distance entre préférence de marque et conversion. C’est ce qu’on appel le social shopping. Je fais mon shopping (ma sélection de produits) sur les plateformes et je finalise mon achat quelque part sur un site Internet marchand.

    C’est notamment la mission des fonctionnalités Instagram et Facebook Shopping.

    On va en parler aujourd’hui dans cet épisode.

    Instagram shopping comment ça marche

    Instagram shopping permet de lier facilement un catalogue produits issu de son site e-commerce à Instagram.

    C’est extrêmement simple et ça permet ensuite d’ajouter une fiche produit à une publication organique.

    Lorsque je crée un shoppable post dans instagram, j’ai une icône panier qui s’ajoute à ma publication Instagram et j’ai la possibilité de voir rapidement des informations pertinentes - comme les descriptions de produits et les prix - en un seul clic sans jamais avoir à quitter l'application Instagram.

    Mes clients peuvent ensuite cliquer sur ce post Instagram et arriver directement sur la page correspondante dans le site e-commerce.

    L’énorme carton d’Instagram Shopping

    Une étude réalisée par Ipsos en 2019 sur 21 000 personnes âgées de 13 à 64 ans utilisant Instagram au moins une fois par semaine. Elle montre qu’Instagram joue un rôle clé à chaque étape du processus d’achat.

    Quelques chiffres sur le sujet :

    En France 77% utilisent la plate-forme pour découvrir des nouveaux produits.

    70% prennent leur décision d’achat sur la plateforme.

    39% des personnes interrogées ont effectué un achat en ligne ou en magasin après l’avoir identifié sur Instagram.

    Facebook et shopping et Instagram shopping un développement non stop depuis 2018

    C’est simple depuis 2018 pas un trimestre ne passe sans que le Groupe Facebook ne propose une nouvelle fonctionnalité à ajouter à ses atouts social shopping.

    Facebook a déjà créé sa MarketPlace qui concurrencent le bon coin.

    Puis le groupe Facebook a permis aux marques d’identifier des produits de son catalogue sur des publications Facebook ou Instagram. Des identifications qui permettent d’emmener un utilisateur vers l’acte d’achat sur le site de la marque.

    Aujourd’hui Instagram shopping est disponible dans les posts, dans les stories… Et pour certain compte il est même possible de faire des push shopping dans des lives instagram.

    La menace TikTok

    On sent bien aussi du côté du groupe Facebook, l’envie de ne pas se laisser dépasser par TikTok.

    La plate-forme chinoise a lancé sa propre fonctionnalité de social commerce : « Shop Now ».

    Cette fonctionnalité a été lancé en avril 2020 pour les influenceurs et les marques.

    On voit bien là qu’il y a un enjeu essentiel pour les plates-formes, celui d’attirer les marques et les créateurs de contenu à être présent sur sa plate-forme plutôt que sur une autre.

    Avec ses nouvelles fonctionnalités de shopping sur IGTV et sur Reels, Instagram et le groupe Facebook se donnent toutes les chances de rester encore numéro un dans le domaine.

    Les dernières annonces : Instagram shopping disponible dans IGTV et Reels !IGTV

    Dans un tweets Instagram a annoncé que la fonctionnalité shopping est maintenant disponible dans l’application IGTV.

    La plate-forme vidéo lancée par Instagram en 2018 n’a pas connu le grand boom escompté.

    C’est pour le moment un concurrent timide de YouTube.

    Depuis peu les créateurs peuvent monétiser leurs contenus en laissant de la place à des publicités à l’intérieur.

    Instagram a donc développé ces fameuses publicités. Puisque maintenant quelqu’un qui regarde une vidéo sur IGTV et qui tombe sur un placement de produit monétisé pourra directement cliquer sur le produit pour l’acheter.

    Deux méthodes ensuite en place : Soit c’est un achat intégré dans la plate-forme IGTV et donc le potentiel acheteur pourra effectuer le paiement sur IGTV grâce à Checkout.
    Soit c’est une redirection vers le site de la marque, et là l’achat se fera directement sur le site de la marque.

    C’est une véritable opportunité pour développer une chaîne IGTV.

    C’est une fonctionnalité qui n’existe pas directement sur YouTube, on peut pas acheter depuis la plate-forme.

    Sur ce point là, le groupe Facebook prend de l’avance sur son concurrent YouTube.

    On peut imaginer d’ailleurs que Facebook Watch sera équipé du même procédé.

    Reels

    Justin Osofsky, le COO de Instagram, a parlé aussi de la même fonctionnalité sur Reels. Mais a priori ça ne sera pas pour demain, ça devrait arriver un peu plus tard.

    Un révolution est en marche, celle du social commerce.

    Le social commerce c’est clairement le e-commerce demain demain.

    Aujourd’hui Facebook arrive enfin au bout du processus avec Facebook shopping et Instagram CheckOut. Avec check out on pourra dorénavant payer directement sur la plate-forme social sans même quitter l’application.

    Initialement en test sur 70 marques US? Instagram a annoncé le 25 Aout la génératlisation progressive de Checkout à toutes les marques US. On attend encore les annonces concernant les autres pays mais on a bon espoir que cela intervienne avant fin 2020.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Le pitch :Il y a un problème avec les réseaux sociaux. Oui, mais lequel ?

    Pendant 90 minutes le documentaire réuni une dizaine d’ex employés de Google, Facebook, Pinterest et Instagram et tente de répondre à la question. Quel est le problème exactement ?

    La démonstration que fait The Social Dilema

    Le business modèle des plateformes sociales c’est nous.
    Nous les audiences.

    C’est en affichant de la publicité à des audiences ciblées que les plateformes gagnent leur croute. Ce système est alimenté par notre engagement. C’est ce qui permet d’affiner les données sur nos centres d’intérêt et c’est ce qui permet que notre temps d’écran soit exponentiel.

    A chaque fois que je like ou que je commente un contenu, les algorithmes obtiennent plus d’info sur moi et sont en capacité d’affiner leurs prédictions publicitaires.

    La réponse de Facebook :

    Non, vous n’êtes pas le produit. Le business modèle de Facebook est basé sur les publicité de façon à ce que la plateforme reste gratuite pour toute le monde. Lorsqu’un annonceur achète de la pub sur Facebook il n’a accès a aucune de vos informations individuelles. Nous ne vendons pas vos informations.

    Facebook a répondu ici :

    Le principe de manipulation

    Ca tout le monde le sait déjà. Là où le documentaire va un cran plus loin c’est en décryptant les mécaniques de manipulation qui sont à l’oeuvre.

    Alors forcément le terme manipulation est grandement exagéré. C’est pas de l’envoutement Voodoo quand même mais plutôt d’UX dont il s'agit.

    Et je trouve que c’est ce morceau là qui était le plus intéressant finalement. Comment l’UX des différentes ampli mobile est consciemment conçu pour nous faire revenir systématiquement. Les fameuses notifications, l’envoi d’email par Facebook ou Linkedin quand quelqu’un’ nous tague dans un contenu…

    Le problème des bulles algorithmiques

    Le documentaire pointe du doigt aussi le principe de bulles algorithmiques. Les algorithmes n’ont pas pour vocation d’élargir nos points de vues ou de nous donner la vérité, mais de comprendre ce qui est le plus susceptible de nous plaire et de nous proposer un contenu consommable et immédiatement satisfaisant.

    En résulte des « Rabitt holes ». De terriers comme dans Alice au Pays des Merveilles qui nous font plonger de plus en plus loin dans un contenu clivé.

    Ce n’est pas seulement mauvais pour nous en tant qu'individus mais ce phénomène déchire des sociétés entières.

    Le principe de "Collapsologie digitale"

    Attention, on plonge dans la Psycho.
    Mais est-ce vraiment les algorithmes qui nous dirigent, ou bien les humains qui les manipulent ? A croire les repentis, les algorithmes qu’ils ont fabriqués fonctionneraient maintenant tout seuls.

    La réponse de Facebook :

    Facebook se défend en disant « oui on utilise un algorithme pour un meilleur service. Comme Netflix ! »

    Au sujet de la polarisation des discussions, Facebook explique que le populisme existait bien avant la création des réseaux sociaux.
    La très large majorité des contenus que les gens voient sur Facebook n’est pas politique mais des histoires de tous les jours entre amis et en famille.

    Facebook explique aussi agir depuis déjà longtemps sur ce sujet en ayant modifié plusieurs fois le fonctionnement du feed. En ayant supprimé presque définitivement les contenus sortant baitclic.

    Par ailleurs Facebook se défend en expliquant avoir supprimé 22 millions de posts appelant à la haine raciale sur le deuxième trimestre 2020. 94% de ces posts avaient été signalé par des utilisateurs de la plateforme.

    L’ironie : Ce sont ceux qui ont créé la bête démoniaque qui essaient de nous en sauver

    Le personnage central du film, s’appelle Tristan Harris. Il était UX designer chez Google. Il a quitté son job pour régions éthique.

    Il raconte qu’il à un jour écrit une présentation interne explosive qui a secoué l'entreprise. Il y expliquait que les produits de Google étaient devenus addictifs et nuisibles, et que l'entreprise avait la responsabilité morale de remédier à cela.

    Sa note interne a circulé partout chez Google. Toute le monde lui a dit u’il avait raison. Larry Page lui-même l’a lu et lui a fait des retours. La réponse des Googles semblait unanime : « oui il faut faire quelque chose ! »

    Et puis plus rien…. Rien ne s’est passé.

    La leçon semble assez claire: un changement structurel profond de l'industrie Internet ne viendra probablement pas de l'intérieur.

    Même s'ils comprennent le problème à un certain niveau, les géants de la technologie sont confrontés à des incitations écrasantes pour préserver le modèle commercial qui les soutient.

    La frustration : diagnostiquer le problème ne suffit pas à lancer une «révolution»

    Le film passe 80 minutes à convaincre le spectateur que les médias sociaux détruiront le monde si nous n'agissons pas vite.

    Ce n’est que dans les 10 dernières minutes de façon un peu making off qu’on a quelques bribes de réponses sur le comment. Il est question de responsabiliser les parents. Ok pourquoi pas ?

    Il est question de régulation mais on ne sait pas laquelle.

    C’est frustrant puisqu’on sait déjà que les régulateurs planchent sur le sujet depuis déjà un moment :

    Facebook fait face à une action e l’UE pour situation de monopole

    Le RGP en Europe encadre déjà pas mal de choses. Bien plus qu’aux US.

    Sous la pression populaire les plateformes ont déjà modifié pas mal leur UX.

    Et puis le documentaire se termine avec une petite liste de tips version débutants bien marrante.

    90minutes d’un film entier à expliquer les médias sociaux sont une menace existentielle pour l'humanité, et la solution consisterai à utiliser Qwant plutôt que Google ou à installer une extension Google Chrome?

    Netflix en plein paradoxe

    Netflix n’échappe pas aux modèles algorithmiques décriés dans the Social Dilemma. En 2018, son patron affirmait n’avoir qu’un seul concurrent, le temps de sommeil incompressible de ses usagers..
    Netflix sait ce que nous avons choisi de regarder, à quelle heure nous l’avons regardé, à quel moment nous avons arrêté parce que le spectacle était trop pénible ou ennuyeux…
    Il sait aussi là où nous habitons, notre catégorie sociale si vous êtes un homme ou une femme, joyeux ou déprimé, etc. Et tout cela lui permet d’orienter nos choix à notre insu…

    Un drame social sur fond de crise économique politique et écologique

    Visant le business modèle des réseaux sociaux et de la technologie en général

    Et quid des mouvements sociaux nés sur les Réseaux sociaux ?

    En 90 minutes rien sur #metoo, #blacklivesmatter les révolutions arabes… Dommage… voir même étonnant.

    En conclusion : The Social Dilemma c’est le documentaire parfait pour se faire peur à Halloween.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 462 : Au menu de ce lundi : L'interdiction de souhaiter la mort de Donald sur les réseaux, nouveautés sur les Groupes Facebook, Pornhub "Not my Job", le podcast Code RH, Google meet sondages, algorithme Twitter & fin de l'attribution Facebook ads à 28 jours.

    Il est interdit de souhaiter la mort de Donald Trump sur les réseaux sociaux

    Alors voilà le père Donald Trump a chopé le Covid. Alors qu’Obama et Biden la jouait FairPlay en lui souhaitant un prompte rétablissement, une bonne partie du web social s’est lancé dans une fiesta virtuelle à base de « bien fait ! » « Ca c’est ce qu’on appel le Karma » ou même carrément « j’éspère que tu vas mourrir Donald ! »

    A tel point que Twitter a dû préciser que son règlement interdit de souhaiter la mort de quelqu’un dans les publications. Cette règle est déjà en vigueur depuis avril 2019.

    Pour les tweets qui souhaiteraient la mort de Trump, Twitter peut demander à l’auteur de retirer son pots et bloquer le compte jusqu’à ce que ce retrait soit fait.

    Sur Facebook même chose. Des sanctions peuvent aussi s’appliquer. Une responsable du réseau social a expliqué que sont systématiquement supprimées les publications qui souhaitent sa mort. Et ça vaut aussi pour les commentaires.

    Et sur TikTok, idem. Les publications détectées par la plateforme seront supprimées.

    Alors forcément nombreux ont été les twittos et les personnalités à s’étonner de cet excès de zèle des plateformes. Notamment sur Twitter où on a parfois l’impression que souhaiter la mort de quelqu’un publiquement est quasiment une formule de politesse.

    La démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a par exemple Twitter : « Ah bon ? Donc ça veut dire que vous auriez pu interdir ça depuis longtemps ? »

    source

    Nouveautés de gestion pour les groupes Facebook

    Ils ont très bientôt 10 ans et ne cessent de nous impressionner ce sont les groupes Facebook.

    Au passage, ils seraient utilisés chaque mois par plus d’1,8 milliard de personnes et en septembre, plus de 70 millions d’utilisateurs ont créé et géré des groupes actifs sur Facebook.

    Rappelles toi on parlait des groupes Facebook dans un épisode, comme l’un des derniers paradis du Reach organique. Et bien plus que jamais ils séduisent et Facebook a annoncé il y a 3 jours le lancement de nouveaux outils de gestion pour les groupes Facebook.

    L’objectif de ces nouveautés : « simplifier la découverte de nouveaux groupes, publics ou privés, simplifier la participation des membres à de nouvelles conversations, tout en permettant aux administrateurs de garder le contrôle sur le partage des posts et l’ajout de nouveaux membres. »

    Un nouveau tri des sujets : pour organiser les publications du groupe en fonction des sujets avec des hashtags et des posts épinglés en haut de la page pour les mettre en évidence

    une certification en community management : pour savoir comment créer, développer et encourager ses communautés grâce à un programme de cours en ligne et un examen.

    Voilà, ça ce sont les plus grosses nouveautés, il y a également un paquet de petites fonctionnalités hyper cool mais ça, ça fera l’objet d’un épisode plus approfondi

    Source BdM

    Pornhub et la campagne not my job

    Une campagne brillante réalisée par BETC Paris pour le compte du site PornHub : « Not my job ». La campagne annonce le lancement d’une gamme de sextoys brandés du célèbre site porno.

    Un clip vidéo met en scène des objets du quotidien et légumes du potager parfois détournés de leur fonction première pour être utilisés à des fins sexuelles.

    On y voit des carottes, chaussettes, concombre chanter « It’s not our job, baby »
    source

    À la fin de la vidéo, au moment où le carton Pornhub est livré et déposé sur la table, la carotte s’exclame, la voix remplie d’émotion : « Nous sommes sauvés ! »

    A noter que tous les objets présents dans le film font partie d’histoires vraies débusquées sur les réseaux sociaux.

    « Nous avons fait une quantité incroyable de recherches pour ce projet », a expliqué le Global Creative Director de BETC, David Martin Angelu

    Pornhub propose d’ailleurs un site Internet qui met au défi les visiteurs de trouver d’autres objets ayant utilisé à des fins sexuelles. Sont répertoriés 250 objets insolites et chaque bonne réponse permet d’obtenir un bon de réduction pour la boutique en ligne.

    source : la réclame
    source : pornhub

    LES RH A l’heure des réseaux sociaux

    Je voulais te présenter non pas une actualité, mais un podcast, ou alors une actualité sous forme de Podcast : Code RH !

    Le point de départ de ce podcast, sa raison d’être est que : « l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle est aujourd’hui au cœur des préoccupations des salariés, mais également des entreprises qui œuvrent pour une meilleure qualité de vie au travail. »

    Le podcast CODE RH est proposé par le cabinet d’avocats Fromont Briens, une référence juridique en matière de droit social, et créé en partenariat avec Capital.

    Une première « saison » est sortie débit septembre en 5 épisodes et aborde 5 thèmes d’initiation.
    Il y a notamment un épisode qui est très ben fait :
    Les ressources humaines à l’heure des réseaux sociaux

    Il nous parle entre autre des droits et devoirs du recruteur en matière de réseaux sociaux. Puis-je recaler un candidat si sa prise de parole sur Facebook n’est pas en adéquation avec mon entreprise ?
    80 % des recruteurs le font, mais il faut savoir qu’ils doivent en informer le candidat d’une manière ou d’une autre !
    L’épisode est étayé de chiffres et de cas concrets qui mettent dans l’ambiance !

    Source : capital

    Google Meet lance des sondages et des questions / réponses

    Depuis le confinement les outils de télétravail sont devenus nos meilleurs amis. Zoom, Team et pour notre part Hangout font parti de notre quotidien et petit à petit ces outils de boulot jouent un rôle d’espace de socialisation. Du Dark social en somme.

    Dés le 8 octobre, Google Meet intégrera un outil sondage à ses fonctionnalités.

    L’objectif de ces sondages en temps réel est de faciliter la prise de décision en groupe.

    Celui qui organise la réunion peut paramétrer des questions en avance et lancer les sondages quand il le souhaite lors de l’appel.

    L’organisateur de la réunion a immédiatement accès aux résultats et peut les partager. Les données des sondages (ainsi que les résultats) lui sont aussi envoyés par mail via un document Google Sheet.

    Questions réponses : permet de poser ses questions en direct dans Google Meet

    Les questions réponses permettent d’envoyer toutes les questions du groupe aux organisateurs de la réunion afin qu’ils puissent y répondre de manière structurée. Chacun peut soumettre sa question sans avoir à parler et donc sans déranger l’appel en cours.

    Twitter et l’algorithme d’aperçu de photos

    Je ne sais pas si ça te parle si je te dis « Algorithme d’aperçu de photos ».
    Et bien, depuis 2018, sur Twitter il existe un petit programme qui automatiquement repositionne les photos issues des posts pour créer un aperçu que l’on retrouvera ensuite sur le feed.

    Et bien, récemment ce gentil Algo a fait parler de lui puisque des internautes, après avoir passé plus de 24 heures à le tester cet algorithme se sont rendus compte qu’entre une personne blanche et une personne noire, Twitter mettait plus souvent en avant la personne blanche.

    Il y avait en effet un biais intrinsèque à l’existence même du module : devoir choisir quel élément est le « plus important » d’une image. Selon Twitter, le fonctionnement de son algorithme est basé sur une notion de« prépondérance » : c’est-à-dire « ce qu’il y a de plus important dans une photo ».

    Twitter a annoncé que son algorithme allait tout simplement être abandonné petit à petit. 2 options envisagées:

    Vous laisser choisir la miniatureNe pas du tout cropper l’image

    Source : numerama

    Facebook supprime son modèle d'attribution de 28 jours pour les conversions à partir des publicités

    Facebook a annoncé la suppression de son option de fenêtre d'attribution de 28 jours pour les publicités Facebook.

    Jusqu’à présent vous pouviez choisir votre modèle d’attribution publicitaire et notamment élargir la fenêtre jusqu’à 28 jours. Pendant 28 jours tout ce qui se passe à la suite de vos campagnes publicitaires était traqué. Ce qui était particulière utile dans le cas d’achats nécessitant un long cheminement vers la conversion.

    Concrètement, si je souhaite acheter une paire de skis ça peut prendre du temps. Je croise une pub sur Facebook, je me renseigne, je benchmark en ligne et puis après 3 semaines de recherche et de comparaison je fini par fair un achat en ligne. Dans ce cas, le pixel Facebook était en capacité d’attribuer la vente à la campagne Facebook. En tout cas le modèle d’attribution de Facebook remontait l’info.

    Mais maintenant, cette capacité sera limitée à 7 jours.

    La raison tient vraisemblablement au changement de politique de confidentialité imposé par un certain nombre de navigateurs.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Sur la planète moto européenne, la France est un cas à part. C’est chez nous que l’on compte le plus de motardes et motards et la France est le leader du marché européen. Dingue non ?

    A ce titre on compte pas loin de 3 millions de motards en France titulaires du permis de catégorie A. On peut estimer à plus de 3,5 millions le nombre de 2 roues motorisés en France dont 1/3 de scooters.

    La moto a bien changé et ces dernières années, elle est n’a jamais été aussi tendance. La pratique de la moto est un moyen de s’affirmer, un moyen de rêver et de se sentir libre bien sûr, mais elle est aussi et surtout au coeur des débats sur la mobilité. Elle est à la portée de tous et peut largement concurrencer l’utilisation de la voiture dans de nombreuses situations.

    Et puis la moto c’est aussi une formidable communauté et un univers bien bien rock. Si tu as déjà eu une moto, tu es motard à vie, tu es toujours proche de la rechute.

    En quelques chiffres :
    En France on recense pas loin de 3 millions de motards en France
    En 2019, les femmes représentent 30% des candidats au permis moto

    #motarde 173k publications
    #motard 1,1M de publications
    #moto 17M
    #motorcycle 25,8M
    #biker 11,5M

    Les groupes Facebook au coeur de la pratique de la moto

    En creusant dans les profondeurs de Facebook, j’ai découvert une galaxie de groupes dédiés à la moto et il parait évident que c’est l’outil parfait pour les passionnés.

    Des groupes de mordus

    
Les familles de motards ce sont avant tout de grosses bandes de copains avec une passion commune qui n’hésitent pas à accueillir de nouveaux membres s’ils partagent leurs valeurs .

    Tutos, Méca Harley-Davidson Custom > 4,7 k membres > 20 publications par jour

    Ducati Monster France (officiel) > 4,6 k membres > 60 publications par jour

    Des groupes de balade


    Au delà de l’attachement à une marque ou une pratique en particulier, on retrouve énormément de groupes pour ceux qui aiment faire de belles virées à moto.
    Balades Bretonnes motos (56 35 22 29 44) 🏍 > 6,2k membres > 180 publications par jour

    Balade moto rhone alpes

    Des groupes pour acheter et vendre

    
Comme dans toute passion, il y a aussi ceux qui cherchent des pièces rares, ceux qui rêvent toujours d’en avoir une plus grosse et ceux qui aiment simplement regarder les prix. Et là on retrouve des groupes dédiés à la vente de motos, de pièces ou d’accessoires
    
Le coin de la moto (PETITES ANNONCES) > 330 publications par jour
    
leboncoin des motards > 220 publications par jour

    Les groupes de rencontres amoureuses
Et la dernière typologie de groupes qui m’a bcp fait marron ce sont les groupes de « rencontres ».

    Motards, Motardes et Passagères Célibataires de France / Adopte un Motard ou une Motarde

    Et je passe les groupes de passionnés de sport moto

    La tendance du Cross bitume

    Parmi les disciplines motorisées bien connue comme l’enduro, le trial ou encore le stunt il ya une discipline controversée qui monte très fort : le Cross bitume.

    La discipline vient tout droit des États-Unis. C’est dans les années 1970 que le cross bitume, aussi appelé « rodéo urbain » s’est développé avant de conquérir les motards français dans les années 2000.

    Cette pratique de la moto consiste à réaliser des figures inspirées du stunt mais en milieu urbain. Des roues arrières, de la conduite a une main ou même sans main… Tout ça plein gaz et sur route ouverte…. D’ou la controverse.

    Evidemment si il s’agit bien d’une pratique sportive il n’y a aucune fédération officielle; Tout se passe en sauvage, en groupe à la barbe des forces de l’ordre.

    Le Cross Bitume c’est un peu ce que le skateboard était il y a encore 15 ans en France. Une pratique sujette à polémique mais éminemment influente culturellement. On en voit de partout et notamment dans les clips de rap.

    Les rappeurs sont d’ailleurs les premiers ambassadeurs de cette contre culture. A titre d’exemple le clip de Niska « en leuleu » qui cartonne avec plus de 23 millions de vues sur Youtube.

    Parmi les divers collectifs de Cross-bikers en France, il y a le Dirty riderz Crew.

    Ce sont vraiment des pionniers du cross bitume à la française.

    Ils utilisent les réseaux sociaux comme un territoire d’expression collective mais aussi comme caisse de résonance pour la pratique qu’ils souhaitent contribuer à démocratiser.

    @dirtyriderzcrew

    58,3k followers sur Instagram

    Toujours sur Instagram, le hashtag #crossbitume est just dingue avec 72,7 millions de publications. Par comparaison le hashtag #moto c’est seulement 17 millions de posts.

    Le cross bitume c’est aussi sur TikTok qu’on le retrouve avec des milliers de vidéos.

    8,5 millions de vues pour le hashtag #crossbitume

    Quelques comptes français sortent du lot @bikelife5959

    ou encore @scrapetv qui est une marque de vêtements dédiée au cross bitume. Leur compte Tiktok cache quelques jolies pépites vidéo en mode rodéo urbain et caméra embarquée.

    La moto ce n’est pas du tout que pour les mecsLe Girls Gang Eudoxie

    En 2017, Caroline et Camille, deux passionnées de motos, créent Eudoxie une marque moto aux codes girly et standardisés. L’idée leur est venue d’un voyage à Bali où la moto est au centre de la culture locale.
    Déjà Bikeuses les jeunes femmes ne trouvaient pas de quoi s’habiller pour être stylée et voulaient dégommer les clichés de la « femme objet de la moto » pour lui donner un côté rock et assumé.

    Et pour couronner le tout, pour compléter le tableau, depuis 2 ans, les super nanas d’Eudoxie organisent un road trip estival en bécane au pays basque. Et clairement ça déménage. D’ailleurs si vous avez 2 minutes c’est l’occasion de regarder la jolie vidéo récap de leur dernier road trip

    Le compte Insta Eudoxie Unchained Lady est hyper assumé façon Rock Vintage et liberté avec une pointe de Girly.

    Bon délire, les cover des Highlights composent le mot Eudoxie

    Et sinon pour les fringues, parce qu’on parle de ça à la base, elles sont exactement dans la même veine ! Rock et moto, à porter avec ou sans moto !
    Leur site

    La tendance du néo retro

    Les motos à l’ancienne séduisent toujours par leurs courbes affolantes mais elles ne sont plus au goût du jour pour les autorités.

    Depuis le 1er juillet 2016, les motos immatriculées avant juin 1999 n’ont plus le droit de circuler dans les rues de Paris entre 8h et 20h les jours de semaine. Et le respect des normes environnementales se renforce, d’année en année.

    Ces contraintes poussent davantage le propriétaire de motos vintage à les conserver dans son garage, plutôt qu’à arpenter le bitume, au risque de se prendre une amende.

    Les constructeurs l’ont bien compris. Pour pallier à la situation, ils ont inventé une nouvelle catégorie de deux-roues : les néo-rétro.

    Ca ressemble à du vintage vu de l’extérieur mais côté mécanique c’est 100% aux normes.

    On pense à des rééditions de modèles cultes comme La bullet 500 chez Royal Enfield ou la Scramble Icon chez Ducati.

    Un compte à découvrir côté Pinterest, celui de la marque BAAK Motocyclettes.

    Une marque française d’accessoires sur-mesure pour moto Neo retro ou vintage.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 460 : Avalanche de nouveautés et d’annonces du côté d’Instagram.
    Tout est tombé hier et il y a du très très lourd, avec "la fusion" de Direct Message d'Instagram et Messenger !
    Le groupe Facebook avait annoncé il y a longtemps déjà qu’il travaillait sur un regroupement des leurs messagerie privée Direct Message de Instagram, Messenger de Facebook et WhatsApp.
    On en parlait dans l’épisode 117 du Super Daily déjà en Janvier 2019 !

    Et on en parlait à l'époque comme le grand projet du groupe Facebook pour 2020 !
    Et bien ça arrive !
    La montée du conversationnel en messagerie privée ne devrait pas s’arrêter !

    A commencer par l’annonce de la fusion entre Instagram DM et Messenger.

    Facebook a annoncé hier qu'ils allaient commencer à déployer de nouvelles fonctionnalités qui permettront aux utilisateurs d'Instagram et de Messenger de communiquer entre les applications.

    Pour être concret, sur Instagram, l’icône en forme d’avion située en haut à droite, va être remplacée par le logo de Facebook Messenger. Les deux applications étant désormais connectées, il sera possible d’envoyer des messages et rejoindre des appels vidéo depuis Messenger ou Instagram.

    Le principal changement : les utilisateurs de l’application Messenger ont désormais la possibilité de joindre directement les personnes présentes sur Instagram sans avoir besoin d’ouvrir une autre application.

    ——

    Attention, ce n’est pas tout à fait une fusion

    Même si vous acceptez d'être joignable sur toutes les plateformes, Facebook précise qu'il ne fusionne pas réellement vos boîtes de réception.

    En d'autres termes, vous ne verrez pas tous vos chats Instagram dans Messenger ou vice versa. Les messages des utilisateurs d'Instagram et les appels des amis et de la famille resteront dans l'application Instagram, mais ceux-ci peuvent désormais inclure des messages lancés par un utilisateur de Facebook.

    ——

    Nouvelles fonctionnalités

    Instagram a aussi annoncer une avalanche de nouvelles fonctionnalités concernant sa messagerie.

    C’est de loin l’annonce la plus massive jamais faites concernant les messageries.

    ——

    Les selfie stickers

    Un format un peu à la boomerang ou à la bitmoji, permettant d(intégrer dans un fil de discussion une photo de selfie accompagné de petits effets emojis.

    Le co watching fait son apparition dans Instagram Direct message

    Les utilisateurs d'Instagram pourront également regarder des vidéos ensemble, y compris celles de Facebook Watch et bientôt Reels. La fonctionnalité s’appelle Watch Together.

    Lors d’un appel vidéo sur Instagram DM vous pourrez actionner cette fonctionnalité et parcourir à plusieurs un contenu Instagram ou Facebook.

    Vanish Mode

    Un Vanish Mode permettant de faire disparait des messages privés comme sur Snapchat

    Un mode à activer pour faire disparaître automatiquement les messages une fois qu’ils ont été vus ou lorsque vous fermez le chat, à la manière des Snaps.

    Des effets animés dans ses messages Instagram

    Ça ressemble beaucoup à ce que propose Apple dans les SMS.

    Je peux envoyer une plus de coeur sur le fil de discussion.

    La personnalisation du thème de chaque chat

    C’est une fonctionnalité qui existe déjà dans messenger et qui te permet de modifier la couleur du fond et des bulles.

    ——

    Un account center

    Facebook annonce aussi « un account center » pour pouvoir gérer de façon précise l’inter-opérabilité de ses différents comptes social media

    La société a aussi présenté hier un outil appelé de gestion des comptes.

    On pourra le trouver dans les Paramètres de Facebook, Instagram et Messenger.

    La fonctionnalité vise à donner aux utilisateurs la possibilité de gérer leurs expériences connectées sur les différents applications appartenant à Facebook : Instagram donc mais aussi très rapidement Facebook Pay.

    Les utilisateurs pourront activer ou désactiver l'authentification unique, une option d'authentification qui vous permet d’utiliser les informations de votre compte Facebook pour vous connecter à Instagram ou pour récupérer vos comptes.

    Dans le gestionnaire de compte nous aurons aussi la possibilité de préciser qui de Facebook Messenger peut nous retrouver dans instagram DM.

    ——

    Ok, cool et c’est pour quand ?

    Ces nouvelles fonctionnalités sont disponibles sur Instagram et Messenger « dans quelques pays du monde », avant d’être déployées à l’échelle mondiale.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 459 : Il ne se passe pas une semaine sans qu’éclate un conflit opposant une communauté d’internautes à une personnalité ou une marque bien ciblée. Et au coeur de ses conflits on voit très vite apparaitre des invitations à l’annulation collective, au boycott. C’est ce qu’on appelle la Cancel culture.

    C’est quoi la cancel culture ?

    La Cancel Culture est une pratique née aux États-Unis consistant à dénoncer publiquement, les individus ou les groupes responsables d'actions ou de comportements perçus comme problématiques.

    La Cancel culture si je dois résumer, c’est un moyen de discréditer, de bannir de l’espace public une personne ou même un mouvement par tous les moyens possibles. Même si parfois le lien entre La cible X et le problème Y peut paraître confus »

    Où est né le terme de Cancel Culture ?

    Apparition en 2013 suite au tweet de Justine Sacco directrice d’un service de relations presse. « En route pour l’Afrique, j’espère ne pas attraper le SIDA, je plaisante, je suis banche »
    Immédiatement des twittos ont créé le #hasjustinelandedyet, « Est-ce que justine atteri » ?

    Justine est encore dans l’avion que son patron est déjà en train de condamner publiquement ses propos

    En France on parle aussi de Culture du Boycott.

    Côté US, il faut rappeler que la pratique de la délation ou de la dénonciation est acceptée depuis longtemps aux États-Unis. On y trouve des traces historiques notamment dans les fameuses affiches Wanted des westerns.

    En France on aime pas trop la délation… pourtant, petit à petit on voit la Cancel Culture prendre le dessus.

    Sexiste, raciste, pas suffisamment écolo, non port du masque… La « cancel culture », surveille aujourd'hui le moindre faux pas des marques et de leurs représentants.

    Si je te dis : Loréal, Le Slip Français, Décathlon, HSBC... est-ce que tu peux me dire ce que ces marques ont en commun ? Et bien rien que pour cette année 2020, elles se sont toutes retrouvées accolées au hashtag #boycott sur Twitter.

    La Cancel Culture c’est super violent1. La cancel culture se construit sur la présomption de culpabilité

    Les réseaux sociaux sont, considérés comme un endroit salutaire où la parole des victimes est écoutée alors que ce n’est pas forcément le cas ailleurs.

    C’est bien et ça permet de faire émerger un paquet de sujets graves comme par exemple #metoo.

    Le revers de la médaille, c’est que sur les réseaux toute accusation est considérée comme vraie.

    Rappelons qu’en France comme aux États-Unis, le système judiciaire repose sur la présomption d’innocence.

    2. La cancel culture s’appuie sur un principe d’abstraction

    Ok soyons clairs, ce n’est pas sur les réseaux sociaux qu’il faut chercher pour trouver des débat profonds et dans la nuance. Ce n’est pas non plus le lieu des argumentaires développés. Il faut écrire, simple, efficace et de façon à susciter l’attention.

    L’abstraction remplace les détails concrets par une déclaration plus générique.

    Trop long de raconter qu’une salariée du Slip Français à fait une black face bien conne et déplacée dans son cercle perso. On préfère simplifier en disant que la marque Le Slip Français est une marque de racistes.

    La cancel culture c’est une mécanique dans laquelle tu es 100% ce que tu dis ou fais

    Est-ce que tenir un propos déplacé qui peut être interprété comme sexiste fait de nous des personnes profondément sexistes ?

    Est-ce que quand la marque Zara fait une photo d’un petit enfant noir portant un sweat-shirt marqué « Coolest Monkey in Town » elle est forcément une marque de racistes pour les racistes.

    [rappel du cas Zara]

    ——

    La Cancel Culture : Une nouvelle façon de militer ?

    On le sait les réseaux sociaux sont le territoire d’expression de toutes les récentes luttes sociales.

    Certains revendiquent la cancel culture comme une nouvelle façon de militer.

    Au risque de polariser les débats.

    En plein coeur du mouvement #blacklivesmatter, L’Oréal prend la décision de supprimer les mots "blanchir" ou "blanchissant" dans la présentation de ses produits. Une décision forte, symbolique et finalement très peu communiquée hormis via une déclaration de marque le 27 juin sur Twitter.

    Ce qui aurait pu être considéré comme un acte de marque fort, s’est transformé en bad buzz et l’appel au boycott n’a pas tardé à se faire entendre.

    L’Oréal serait une marque raciste qui profite du mouvement pour se faire de la pub. Dégeulasse !On compte aujourd’hui plus de 75k tweets appelant au boycott de la marque.

    Coup dur pour la marque et forcément impossible de lutter face à la meute numérique.

    ——

    Soyons clair, on ne se remet jamais vraiment totalement d’une crise

    Lorsque la meute se déchaîne ça laisse des traces. Des traces qui restent longtemps.

    Même si la justice devait vous donner raison rappelons que le principe même de la cancel culture réside dans une logique d’annulation sociale globale.

    Reprenant l’adage « il n’y a pas de fumée sans feu ».

    Ok alors comment on s’en sort de tout ça ?

    De l’importance de ne pas prendre à la légère ses annonces de marque

    A ce petit jeu, les personnalités publiques et les marques deviennent les cibles désignées coupable avant même d’avoir bougé.

    D’où la nécessité de marcher sur des œufs lorsqu’il s’agit de sujets potentiellement polémiques et clivants.

    Le point de départ c’est sans doute de connaitre par coeur ses clients, ses audiences. Amis CM vous êtes au coeur de l’action c’est à vous d’humer l’air de la société et de ne pas hésiter à mettre un véto sur les sujets qui vont créer des polémiques incontrôlables.

    ——

    Quelle communication crise lorsque ma marque est visée par une action de Cancel Culture

    Avant toute chose, être en veille permanente et détecter au plus vite un sujet fâcheux

    Mettre en place un système de veille active et en temps réel sur les réseaux sociaux constitue une stratégie efficace d’anticipation. Vous êtes ainsi informé de tous commentaires postés ou tous partages repris visant votre société.

    Agir et s’organiser vite

    Lorsqu’une société ou une marque devient la cible d’une action de cancel culture, une bonne préparation en amont permet de gagner un temps précieux.

    Il faut agir vite pour ne pas se retrouver enseveli par les commentaires et les partages de contenus dégradants votre image de marque.

    Communiquer avant que la presse ne s’en mêle

    La cancel culture devient effective et fortement nuisible dès lors que les journalistes interviennent et reprennent l’événement via leurs médias. Le bad buzz devient officiel et indispensable que votre intervention soit irréprochable.

    Stoppez immédiatement la programmation automatique de vos posts

    Avant tout, déprogrammez tous les posts prévus et suspendez vos actions de communication.

    Il vous faut analyser et élaborer une défense adaptée.

    Préparez votre réponse officielle

    L’important est avant tout rester serein, transparent et authentique. Selon le litige mis en cause, il est attendu de la marque de reconnaître ses erreurs et d’appliquer les sanctions nécessaires.

    Soyons clair il s’agit ici de faire profil bas.

    Si il ya eu bad buzz c’est qu’il y a eu incompréhension

    Quelque part. Et si il y a eu incompréhension c’est que vous avez mal communiqué.

    Même si le bad buzz semble avoir pris une ampleur ingérable sur la toile. Dites vous que celui ci va être repris par l’ensemble des médias et vous n’aurez pas d’autres choix que de communiquer.

    Les maîtres-mots sont : reconnaitre ses torts, informer et rassurer.

    L’importance d’un porte parole qui incarne la marque

    Le rôle de porte-parole revient principalement au dirigeant de l’entreprise. Les médias veulent écouter son point de vue et quelles actions il ou elle souhaite mettre en place pour remédier au problème.

    Le très bon exemple c’est Guillaume Gibaut qui avait pris la parole dans tous les medias suite à l’affaire de la blackface de l’une des collaboratrices du Slip français.

    Coacher ses collaborateurs

    Combien de sociétés sont fustigées pour des propos tenus par leurs collaborateurs à titre privé ?

    Vie privée et activité professionnelle s’entremêlent. Prévenir les membres de son entreprise et les préparer sur les enjeux et les risques de leurs publications, même à titre personnel, devient primordial.

    Analyse philosophique de la cancel culture

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 458 : Et si le plus important ce n’était pas les diplômes ou les compétences techniques mais votre bagout et votre savoir-être.

    Bien entendu, un responsable Social Media doit maîtriser parfaitement les bonnes pratiques de l’écriture Web, du SMO (Social Media Optimization) et connaitre sur le bout des ongles le fonctionnement des algorithmes utilisés par chaque réseau social.

    Mais tout ça ça s’apprend. Plutôt vite d’ailleurs. Et puis, techniquement le social media évolue tellement vite que vos hard skills ont une durée de vie très faible.

    Soft skills vs Hard Skills

    Les hard skills, ses sont des compétences tangibles que vous apportez réellement. Savoir programmer un post social media dans un logiciel, maitriser photoshop, être certifié Facebook Ads. Ce sont des compétences qui exigent que vous développiez un certain niveau de compréhension, de productivité ou d'efficacité pour revendiquer une expertise.

    Les soft skills se sont ces traits de personnalité qui rendent une personne différente d'une autre. Les traits de caractère qui font partie de votre personnalité. La différence est que ceux-ci sont subjectifs.

    ——

    Pour travailler dans le social media, il faut avoir le Le bon mix

    Alors bien entendu il faut aussi des compétences techniques :

    Une bonne maitrise technique du copyrighting
    Connaitre les logiciels
    Savoir faire des stats et les analyse

    Mais il y a aussi un certain nombre de soft skills qui sont totalement indispensables si l’on souhaite travailler dans le social media.

    A ce sujet, ce sont majoritairement elles qui feront pencher la balance en votre faveur lors d’un entretien d’embauche. En effet, beaucoup de recruteurs, notamment dans le marketing, partent du principe qu’il est plus facile et rapide de combler des lacunes sur une compétence technique que de faire évoluer les soft skills d’un candidat.

    ——

    1 - L’empathie

    L’empathie, c’est la capacité à ressentir les émotions de quelqu'un d'autre, arriver à se mettre à la place d'autrui. C’est le soft skill par excellence.

    ET si il y a bien une compétence à avoir quand on souhaite travailler dans le social media c’est l’empathie. C’est presque marqué dans le titre. SOCIAL media.

    ——

    2 - La curiosité

    Tout va tellement vite qu’il n’y a pas de place pour le ronron et la routine.

    Il faut être curieux. Etre en veille constante sur les tendances, les nouveautés et ne pas avoir peur de tester au plus vite.

    Chez Supernatifs par exemple, Nous recherchons vraiment des profils qui sont au fait de l'évolution de la société. Le social media, c’est l'une des industries qui évolue le plus rapidement, et nous souhaitons des filles et des garçons qui ont les yeux et les oreilles bien ouvertes. On souhait qu’ils soient captivés par les évolutions qui se passent dans notre société.

    Si on regarde à quoi ressemblait les réseaux sociaux il y à 3 ans et ce qu’ils sont aujourd’hui, le monde entier à changer… C’est dingue !

    Comment être une personne plus curieuse: 7 conseils pour devenir un apprenant à vie

    ——

    3 - Capacité d’adaptation

    Evidemment quand les choses vont vites il faut aussi savoir s’adapter rapidement.

    Il y a 3 ans, les réseaux sociaux étaient principalement centré autour de contenu textes et images. Et puis tout à coup la vidéo à exploser. Il ya 3 ans, tout était quasiment au format 1§:9ème maintenant il faut revisiter les standards et apprendre à créer du contenu au format vertical.

    C’est génial, passionnant et ça nécessite un gros sens d’adaptation.

    4 - Sens des affaires

    Savoir générer des likes et des partages c’est très bien.

    Comprendre comment les réseaux sociaux s'intègrent à l'ensemble de la stratégie d'entreprise, c'est encore mieux !

    Pour travailler dans le social media il faut avoir le sens du business et avoir une bonne vue d’ensemble des différents leviers pour une marque : comment on fidélise, comment on crée de la préférence de marque,

    ——

    L'exemple de Google

    Ce n'est pas seulement de la théorie. Un paquet de grosses maisons dont notamment Google, prêtent de plus en plus attention aux soft skills.

    En 2017, Google a d’ailleurs publié les résultats d'une étude interne (Project Aristote ).

    Cette étude compare différentes équipes de travail pour déterminer celles qui sont les plus innovantes et les plus productives.

    Ils ont constaté que leurs meilleures équipes n'étaient pas uniquement composées de data scientists et d’ingénieurs. Leurs équipes les plus efficaces étaient des groupes interdisciplinaires d'employés dotés de solides soft skills. Le groupe a d’ailleurs fait ressortit 3 soft skills permettant plus de productivité : l’empathie, le sens de la communication et la force de collaboration.

    Améliorer ses soft skills c’est un travail en continu

    Le développement des soft skills est un processus qui se poursuit tout au long de sa carrière.

    A ce titre, il ne faut pas confondre soft skills et traits de personnalité. La différence, c’est que les traits de personnalité sont immuables. Tandis que les soft skills se travaillent.

    Savoir communiquer, avoir du leadership, ce n’est pas inné. Il ne faut pas perdre confiance si on n’a pas ces soft skills car ce sont des compétences qui se développent.

    Un test d’intelligence émotionnelle en ligne proposé par le chercher Christophe Haag.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 457 : Youpi, c'est lundi et pour bien commencer la semaine, on vous a fait une compil des dernières actus social media toutes fraîches; Au menu : Des nouveautés chez Instagram Reels et Linkedin, le lancement des stories Pinterest, l'expérience anti-fake news de Twitter et la renaissance des Hashtags sur Facebook...

    Instagram Reels, des nouveautés !

    Reels est tout neuf mais voilà que déjà Instagram apporte des modifications à Reels.

    Rappelons le, Reels c’est ce format un peu hybride de vidéos au format 15 secondes. Présenté par tout le monde comme le concurrent de TikTok.

    Des nouveautés donc. Première grosse nouveauté à venir, Instagram permettra désormais aux utilisateurs de créer des reels d'une durée de 30 secondes.

    Il se trouve que sur TikTok, les vidéos peuvent d’ores et déjà durée jusqu’à 1 minute. Le gros des contenus restant entre 15 et 30 secondes.

    Cette modification de la part d’Instagram n’est sans doute pas innocente. L’idée étant d’offrir un moyen aux TikTokeurs de réutiliser leurs clips TikTok plus longs en Reels.

    Plus marginales, Instagram apporte aussi des ajouts sur son micro logiciel de montage.

    Linkedin annonce une volée de nouveautés déjà très attendues

    Plusieurs nouveautés et confirmations ont été dévoilées hier côté Linkedin.
    En effet, une nouvelle mise à jour est en cours avec des changements majeurs.

    1- Pour commencer, un nouveau look -
    e nouveau LinkedIn semble plus lumineux, avec une palette de couleurs pastel sur fond gris et blanc, moins bleu et uni dans l'ensemble.
    Cette nouvelle version se veut plus inspirante et tournée vers l’entraide et l’accompagnement des membres. Un changement graphique qui veut incarner une communauté diversifiée, inclusive, chaleureuse et accueillante.

    SOURCE

    2- la deuxième news et qui fera plaisir au monde entier, c’est le déploiement officiel des stories partout dans le monde.

    Elles ont débordé été testées au cours des derniers mois, avec des utilisateurs au Brésil, aux Pays-Bas, en Australie, aux Émirats arabes unis et en France.

    Au passage, les stories sont maintenant utilisables pour les pages comme pour les personnes.

    3- Une expérience améliorée dans le moteur de recherche. Les résultats de recherche combineront donc à l’avenir des emplois, des personnes, des groupes, des contenus et même des cours.

    4- de nouvelles fonctionnalités pour filtrer, trier et organiser en masse vos messages privés et même une fonction de réponses rapides.

    ——

    Pinterest annonce le lancement de son format story

    Voilà on y est le format stories débarque sur Pinterest… Mais à la sauce Pinterest.

    A y est regardé de près ça ressemble à s’y méprendre à Instagram Stories.

    On peut prendre des images, des vidéos, ajouter du texte par dessus. On a le même système de slide vers la gauche pour dérouler les différentes slides de la story. Bref c’est de la story.

    Sauf que Pinterest ne fait jamais rien comme les autres.

    Ici pas de fil dédié au format story sur la plateforme. EN réalité les stories, sont des épingles comme les autres.

    Elle ne sont pas éphémères et ne disparaissent donc pas au bout de 24h.

    Les stories peuvent être enregistrées dans des tableaux pour plus tard et sont détectables au fil du temps.

    Elles seront également distribuées dans le flux d'accueil et les résultats de recherche.

    Ce qui est intéressant c’est le côté engagement qui va être nettement plus poussé que sur un post classique.

    Les stories à la sauce Pinterest ne seront initialement disponibles que pour certains créateurs aux États-Unis, et d'autres régions suivront dans les mois à venir.

    source

    Twitter et son expérience anti-fake news

    En juin dernier, on en parlait dans le Super Daily, Twitter testait une nouvelle fonctionnalité pour lutter contre la propagation des fake news, le réseau social incitait les utilisateurs qui tentaient de retweeter une information sans l’avoir cliqué à la consulter avant de partager.

    Cela paraître logique, mais les le nombre de partages réalisés sur la base du titre d’un article et non de son contenu sont légions.
    Et c’est bien souvent le point de départ de la propagation des fake news.

    L’idée était bonne mais personnellement j’étais dubitatif et pourtant..

    Twitter a communiqué hier soir sur les résultats de ce test. Et ils sont très positifs :

    40% des utilisateurs ont suivi la suggestion de Twitter et ont été lire l’article.La part de ceux lisant l’article avant de retweeter a augmenté de manière globale de 33%, Un grand nombre de RT ont été abandonné suite à l’ouverture du lien.

    Suite à la réussite de l’opération, twitter annonce que le déploiement sera appliqué à tous les comptes. En terme de fonctionnement, Une fois l’avertissement affiché une fois, il apparaitra plus discrètement les fois suivantes, pour éviter de devenir trop intrusif.

    Et si finalement, les hashtags parvenaient à s’imposer dans Facebook

    Depuis quelques jours, un certain nombre d’utilisateurs Facebook ont constater l’apparition d’une fenêtre de suggestion de hashtags lorsqu’ils composent un texte de statut dans Facebook.

    Comme sur Instagram, Facebook leur propose un certain nombre de hashtags en précisant le nombre d'occurance sur la plateforme.

    Etonnant quand on sait que les hahstags sur Facebook sont considérés pour beaucoup comme une fonctionnalité fantôme et finalement trop peu utilisée pour en valoir la peine.

    Il faut dire que si les hahstags existent sur FB depuis 2015, ils n’ont jamais eu la même popularité que sur Twitter ou Instagram.

    Je suis tombé récemment ur une étude proposée par le podcast Social Media Lab. Ils ont effectué un test sur de nombreux posts avec et sans hashtags pour comparer les performances et figurez vous que les posts avec hashtags ont obtenu un reach supérieur de 4,4%. Ok. Et grosse surprise, l’engagement sur les publications avec hashtags était en moyenne 60.61% plus élevé

    Source

    Alors, voilà, depuis quelques mois, Facebook oeuvre lentement pour démocratiser l’usage des hashtags sur sa plateforme.

    On a pu voir un certain nombre de notifications poussant à leur utilisation « pour améliorer la portée » et aussi des propositions de hashtags basés sur les tendances pour susciter plus d'engagement des communautés.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Qui n’a jamais rêvé de tout plaquer pour partir élever des moutons dans une prairie face au Mont Blanc ? Des pâquerettes au pied d’un vieux saule, du linge en lin suspendu à un fil, une douce brise de printemps et en arrière plan un petit cabanon en bois. Le cottage Core c’est un peu ça. Finalement, c’est un peu comme la petite maison dans la prairie mais sur les réseaux sociaux.

    L’effet #cottagecore si on devait l’expliquer à nos parents, c’est un peu comme si en 2020 tu rediffusais les épisodes de 1991 de La petite maison dans la prairie. Grosso modo il faut retenir que c'est un mouvement esthétique nostalgique vintage : il met l'accent sur la simplicité de la vie champêtre.

    Le #cottagecore c’est l’extrême droite de la slow life, la Mormonisation du monde moderne, la recréation d’une époque révolue, bref c’est bien vintage et très tendance !

    Et le plus étrange c’est que ce paradoxe temporel cartonne sur TikTok dans une année 2020 très instable.

    La tendance cottagecore

    sur Tiktok, c’est 4 Milliards de vues de vidéossur Instagram c’est 757 k publicationsTumblr a noté une augmentation de 153% des posts estampillés "cottagecore"Cottagecore on parle aussi de Farmcore ou de Countrycore.

    C’est une esthétique inspirée d'une interprétation romancée de la vie agricole occidentale. Et paradoxalement (ou pas) on en trouve plein nos feed Instagram et TikTok en ce moment.

    Dans cet épisode on mène l’enquête et on vous explique en quoi cette tendance nous en apprend beaucoup sur notre époque.

    Le Cottage Core ça veut dire quoi ?

    Il est centré sur des idées autour d'une vie plus simple et d'une harmonie avec la nature.
    On y parle aussi d’environnement, de nutrition et de selfcare.

    Le CottageCore c’est l’idéalisation esthétique d’une vie tranquille loin de la ville. Un idéal où la nature, les animaux à poiles long, les fleurs et la cuisine faite maison seraient quotidien !

    On est pas loin aussi de l’univers des comptes de fées ou de Heidi.

    Audrey Tenderheartlamb "l'agneau au coeur tendre"
    37,9 k abonnés
    Audrey, une canadienne ode 21 ans

    Le compte vous plonge dans l’univers d’Audrey, aka « Agneau au coeur tendre » tenderheartlamb.
    LE compte fait l’apogée de la nature et de la pureté, elle s’y présente tout simplement « joues écarlates, taches de rousseur et rubans dans les cheveux ».
    Au milieu de centaines de photos très nature, on la retrouve posant en vêtements blancs très vintage.Sur son compte on retrouve un peu partout des touches de blanc comme pour symboliser la simplicité, la pureté.
    En Story, des vaches dans un pré sur fond de bruits de grillons.
    Sur son compte, c’est clairement le tissus qui nous rappelle l’époque « cottagecore ».

    On retrouve beaucoup de points communs avec le minimalisme notamment dans sa highlight « maison »

    Jetez aussi un oeil au très joli compte de Swann Swann and the berries

    Le cottagecore dans la mode

    Si le confinement a permis au jogging coton de reprendre ses lettres de noblesse, elle a également créer des envies d’ailleurs et de nature chez les instagrameuses mode.

    Bon soyons clair, si tu souhaites être habillé façon cottage core c’est pas chez Jardiland que tu t’équipes. L’inspiration est là, mais on est très loin des travaux d'agriculture et de jardinage.

    • Des robes et des jupes longues, amples et fluides.
    • Des chemisiers boutonné, des manches bouffantes de la dentelle et beaucoup de broderies.
    • De motifs à fleur délavé ou en vichy
    • Les couleurs sont un peu fanés : rose pâle, vert olive, ivoire
    • On trouve aussi le retour d’accessoires qu’on pensait disparus : tabliers, salopettes…

    Jacquemus

    Une allure champêtre et romantique qui a notamment inspiré le talentueux Simon Porte Jacquemus lors de son dernier défilé intitulé L'Amour. Dans un immense champ de blé, le créateur a imaginé une ode à la nature où les robes blanches fluides et asymétriques se mêlent aux blazers en lin et bermudas oversize en coton épais de couleur beige.

    Mais aussi des Lookbooks sur Youtube >
    Anna Shishmanov

    Le cottagecore dans la food

    Il est là aussi le cottagecore: Ca sent bon le pain au banane, la confiture maison et la fricassé de champignon. On se croirait chez Mamie mais en mode plus glamour évidemment.

    Plusieurs centaines de photos de recettes délicieusement vintage. Le photos sont superbes et on retrouve ces petits accessoires qui font l’esthétique CottageCore : les couverts en argent élimés, les nappes en lin naturel, la vaisselle un peu ébréchée…

    Cottagecore food sur Pinterest

    Le goûter champêtre façon #Cottagecore
    Ellen Tyn une russe de 23ans est une référence du cottagecore sur Instagram avec ses 275k abonnés.
    L’un des axes du cottagecore qu’elle explore notamment c’est l’aspect gouter champêtre avec un food design impeccable et un traitement d’image des sous bois. Cueillettes de baies et champignons.

    Le cottage core dans la musique

    On peut aussi constate cet engouement dans la musique…avec Taylor Swift.

    Elle sort un nouvel album qui s’appelle, Folklore, et est numéro 1 des hits depuis sa sortie début juillet.

    Fini la pop énergique. Place aux balades romantiques et très folk.
    Pour l’icono, l’album est accompagné de photos dans la forêt. Et le clip est tourné dans une vieille maison en pleine campagne. Ca sent très très fort le cottagecore.

    Cardigan - Tailor Swift

    Le cottagecore dans l’hôtellerie

    Le domaine de la Pierre Ronde

    Un fan de Tolkien, auteur du Seigneur des Anneaux, a créé un hôtel de charme sur le thème de la « Comté ». Ca se passe dans le Morvan.

    Le principe tu dors dans des maisons de hobbits ou d’elfe.
    Les gens viennent déguiser évidemment et peuvent vivre à fond leur délire Cottagecore.

    ——

    Cottagecore : un paradoxe splendide

    Evidemment tout ça n’existe pas vraiment. Personne ne se coupe vraiment du monde. Personne et surtout pas les influenceuses Cottagecore qui ont un besoin vital de 4G pour remplir leur compte TikTok et instagram.

    Au milieu des vidéos de dance un peu historique, on trouve par exemple sur tiktok un havre de paix sous le hashtag #cottagecore.

    A clothes Horse sur Tiktok
    386K abonnés

    Ici on est clairement à la racine du cottagecore mais sur TikTok cette fois-ci avec un très fort penchant sur le slowmo
    On y voit la plupart du temps cette protagoniste à la belle chevelure rousse marcher ou courir dans la nature en slowmo sur une musique apaisante ou très vintage ?
    Les images sont joliment traitées avec un grain nuageux. Elle utilise les fonctions de tiktok pour ajouter un texte un peu à la manière d’un roman photo avec quelques petites anotations.
    Certaines vidéos pointent à plus de 1.6 millions de vues
    Le compte est lié à un blog http://www.aclotheshorse.co.uk/ qui parle de cette tendance sous toutes ses coutures.

    Ex: Films de plaisir coupable pour les fans de Jane Austen - Comment intégrer le folklore dans la vie de tous les jours
    La tendance du CottageCore nous en dit beaucoup sur notre époque. On est ici dans une recherche d’idéal. C’est un peu une vie de rêve par procuration.

    Le CottagCore vient piocher quelques influences d’une époque d’antan pas toujours facile, l’aire Victorienne, et les relookent, les twistent et les mélangent avec d’autres éléments modernes et fantaisistes.

    Le cottagecore fait polémique

    Le Cottagecore a également été critiqué pour son romantisme simpliste de la vie agricole.
    C’est vrai qu’il y a une tendance à simplifier et sous-estimer souvent le travail des agriculteurs;
    Pas trop de bottes dans la boue de ce côté là…

    Dans les contextes nord-américain et australien, certains parlent même d’une célébration par inadvertance de l'esthétique du colonialisme.

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 455 : Allons enfants du social media, le jour de Gloire est arrivé !
    Facebook met fin à ses restrictions sur le contenu texte dans les images publicitaires Facebook.
    20% de textes pour 200% de galère. Ceux qui ont eu à retravailler totalement des campagnes pour les adapter aux restrictions de Facebook Ads savent de quoi je parle…

    Mais voilà tout ça c’est terminé !

    Oui, oui vous avez bien entendu !

    Vous le savez, jusqu’à aujourd’hui il y avait une limite dans la quantité de contenu texte intégrable dans ses publicités FacebookAvant

    20% max.

    Dans les visuels utilisé pour les pubs Facebook.

    Jusqu’à présent, Facebook précisait que les publicités qui apparaissent sur Facebook, Instagram et le réseau d'audience sont filtrées en fonction de la quantité de texte d'image utilisée dans votre annonce.

    La règle était très claire: les annonces contenant trop de texte dans leurs images ne seraient pas approuvées.

    Facebook a même développé un outil dédié pour vérifier la quantité de texte dans les images des ses annonces et s’assurer qu’on respectait bien la restriction de 20%. Un outil bien pénible qui divisait les images publicitaires avec une grille de 25 rectangles.

    Cette histoire de 20% c’est terminé

    Alors attention, la news est pour l’instant non officielle. Selon une communication interne de l’équipe Facebook : "... nous ne pénaliserons plus les annonces avec des quantités plus élevées de texte d'image dans les enchères et la livraison."

    Mais si Facebook n’a pas encore communiqué officiellement, elle a déjà adapté les pages de sa FAQ.

    Elle précise désormais : « Nous avons constaté que les images comportant moins de 20 % de texte étaient plus efficaces. Nous vous recommandons donc de faire preuve de clarté et de concision afin de véhiculer efficacement votre message. »

    Pourquoi Facebook limitait la quantité de texte?

    Tout simplement par ce que les gens n’aiment pas les pubs dans Facebook. En tout cas pas les pubs avec du texte.

    Initialement, la règle des 20% était stricte. En 2018, il y avait déjà eu un allégement ce qui a permis aux spécialistes du marketing d'inclure plus de texte dans leurs annonces, mais leur portée publicitaire était limitée en conséquence

    Pourquoi on est tenter de mettre du texte sur les images publicitaires ?

    Si vous souhaitez que les internautes interagissent avec votre annonce, vous devez d'abord les faire remarquer.

    Nous avons tendance à remarquer les images et les titres sur une page en premier. Ensuite, nous lisons les mots en gras et consommons les frais agrafes de texte en dernier.

    Pour profiter de notre attrait naturel pour les images, de nombreux annonceurs Facebook ajoutent des CTA à leurs photos publicitaires et des mots convaincants tels que «gratuit», et «offre à durée limitée», sachant qu'ils seront lus plus souvent que le texte du statut.

    Est-ce vraiment efficace de mettre du texte sur ses images publicitaires ?

    Dans une étude, l'équipe de SketchDeck, affirme que plus de texte sur une image publicitaire fait chuter le CTR. Selon eux, les images sans ajout de texte en superposition performent 6 à 7% mieux.

    Deux hypothèses s’imposentL'évolution de l'IA

    L’intelligence artificielle qui gère l’acceptation des publicités Facebook est aujourd’hui en capacité de comprendre le fond d’un texte, et n’est plus seulement capable d’analyser la forme d’un texte.

    Ainsi Facebook n’a plus peur de laisser de la place au message. Car si. C’était interdit avant c’était aussi par peur de voir des messages de haines, ou violent diffuser comme ça sur les images, dans que la plateforme puisse le modérer facilement.

    En interdisant le plus de 20% de textes, elle limitait la possibilité de ces messages.

    Peut-être qu’aujourd’hui elle n’en a plus peur, parce que son IA est capable de repérer facilement ce type de message.

    La tendance de plus d'infos

    Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus sérieux avec de plus en plus d’informations qui sont diffusés dans les contenus ! Et Facebook suit simplement cette tendance en permettant. de diffuser plus de texte donc plus d’infos !

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 454 : Nous pourrions assister à un changement majeur dans les droit d'auteur sur les images sur les plateformes du groupe Facebook !
    Facebook voudrait permettre aux utilisateurs de revendiquer la propriété des images et demander des retraits.
    Facebook a annoncé une extension de son outil Rights Manager, qui détectera désormais automatiquement les violations de droits d'auteur sur les images. Attention, ça risque de changer la donne. On vous explique tout !

    L’outil « rights manager » de Facebook

    Un outil pour aider les créateurs et les éditeurs à gérer leur propriété intellectuelle.

    C’est un outil puissant qui est intégré à la plate-forme Creator Studio de Facebook. Il est conçu pour les personnes qui souhaitent contrôler quand, comment et où leur contenu est partagé sur Facebook et Instagram.

    ——

    Comment fonctionne Rights Manager?

    Pour commencer, vous allez ajouter le contenu que vous avez créé et que vous souhaitez protéger dans une bibliothèque de référence. Rights Manager partira de là, trouvant tout contenu sur Facebook et Instagram qui correspond au vôtre.

    Vous pouvez également ajuster les paramètres pour spécifier si votre propriété doit s'appliquer dans le monde entier ou uniquement à certains endroits.

    Lorsque votre contenu est détecté sur une page ou un profil, vous pouvez choisir son blocage ou l'attribution de crédit via un lien de propriété.

    ——

    ##. Rights manager va désormais intégrer les images

    Initialement Rights manager ne concerne que le contenu audio. C’est notamment vrai cet outil que certains contenus vidéos intégrant de la musique protégée sont en suite bloqué par Facebook ou Instagram.

    Lundi, le Groupe Facebook a annoncé le lancement de Rights Manager pour les Images, une nouvelle version de Rights Manager qui utilise la technologie de correspondance d'images pour aider les créateurs et les éditeurs à protéger et à gérer leur contenu d'image à grande échelle.

    Si une marque comme National Geographic téléchargeait ses photos sur le gestionnaire des droits de Facebook, elle pourrait alors surveiller où elles apparaissent, comme sur les pages Instagram d'autres marques. À partir de là, l'entreprise peut choisir de laisser les images rester en place, d'émettre un retrait

    ——

    Comment protéger ses images sur Facebook et Instagram

    Pour revendiquer ses droits d'auteur, le titulaire des droits d'image télécharge un fichier CSV dans le gestionnaire des droits de Facebook qui contient toutes les métadonnées de l'image.

    Ils préciseront également où le droit d'auteur s'applique et peuvent laisser certains territoires de côté.

    Une fois que le gestionnaire a vérifié que les métadonnées et l'image correspondent, il traitera cette image et surveillera où elle apparaît.

    Si une autre personne ou marque tente de revendiquer la propriété de la même image, les deux parties peuvent aller et venir plusieurs fois pour contester la réclamation, et Facebook finira par la céder à celui qui a déposé la première.

    ——

    Ce nouvel outil devrait sacrément chambouler Instagram

    Cela pourrait potentiellement bouleverser la façon dont Instagram fonctionne aujourd’hui.

    Il n’est pas rare de croiser des comptes partageant la même image et ne marquant le titulaire des droits d'origine présumé que comme crédit. On appelle ça un regram.

    La question des droits d’auteur, avec les images est nettement moins simple qu’avec l’audio

    Quid des mêmes. Après tout ce sont des images.

    Interrogé sur ce point Facebook avoue souhaiter procéder par étape et apprendre en faisant.

    Une partie de ce processus d'apprentissage consistera à déterminer dans quelle mesure une image peut être modifiée, comme un mème, avant qu'elle ne soit qualifiée de «correspondance» avec l'image d'un titulaire de droits. Pas si simple.

    ——

    Le droits d’auteur des images sur les réseaux sociaux est un sujet complexeL’affaire Mashable

    Plus tôt cette année, un tribunal américain a condamné la photographe Stephanie Sinclair, qui avait cherché à poursuivre Mashable en justice pour l'intégration d'une de ses images, qui avait été publiée sur Instagram, dans une histoire de Mashable.

    Le tribunal a statué que, comme Instagram est une plate-forme publique, Mashable avait le droit de réutiliser la publication - mais bien sûr, si Mashable avait utilisé l'image de Sinclair de manière isolée, et non l'intégration d'Instagram, ce serait une violation du droit d'auteur.

    Des célébrités poursuivies par des paparazzi

    Dans le passé, les paparazzi ont également poursuivi des célébrités pour avoir téléchargé leurs photos sur leurs propres comptes.

    Le cas Volvo

    Volvo est accusé d’avoir utilisé des photos d’un compte Instagram sans autorisation.

    On en avait parlé dans l’épisode 435 du podcast Le Super Daily.

    ——

    Est-ce la fin des mèmes ?

    Ok la question peut porter à souri mais pas forcément en fait.

    Il faut savoir que le mèmes est déjà totalement hors la loi, même si il semble bien difficile de la faire applique.

    Concrètement, la création d’un même en prenant comme support une œuvre préexistante nécessite de devoir respecter le droit d’auteur de l’œuvre. Ainsi, il convient de demander le consentement de l’auteur initiale pour l’utilisation de son œuvre dans un même

    Sans cette autorisation d’utilisation, le créateur de l’œuvre peut poursuivre le créateur du Même pour contrefaçon. Les peines encourues sont des sanctions pénales (3 ans d’emprisonnement et 300.000 euros) mais aussi des sanctions civiles, à savoir l’obligation de supprimer le Même sous astreinte financière

    Il est possible que Facebook Right Managers mettent une fin définitive à certains mêmes.

    Oui tu sais le mèmes de Drake que tu as déjà pensé 1000 fois…

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

  • Épisode 453 : Snoopdog qui rap en japonais. Trump qui déclare avoir éradiqué le virus du sida.
    Ma tête à la place de celle de JFK. Non, ce n’est pas Black Mirror. C’est du Deepfake ! Et ce matin on fait le point sur cette technologie complètement folle !

    C’est quoi le DeepFake ?

    DeepFake, ou permutation intelligente de visages, est une technique de synthèse d’image basée sur l’intelligence artificielle. Elle est principalement utilisée pour combiner et superposer des images et des vidéos existantes sur d’autres images et/ou vidéos.

    Une technologie qui s’est très largement démocratisée

    Il y a 2 ans on avait encore l’impression d’être dans une mauvaise série de science fiction. Le Deepfake ressemblait encore à un truc réalisé par des hackers Russes au fin fond d’une cave au Kazastan.

    Le Buzz : Obama vs Trump

    Le gros Buzz qui a fait apparaître les DeepFake au grand publique, c’est quand le media BuzzFeed a partagé la fameuse vidéo de Barack Obama qui insulte Donald Trump.

    C’est le début du Deep Fake qu’on connait aujourd’hui.

    Ça c’était il y a 3 ans, aujourd’hui le deep fake est a porté de tout le monde. Une simple recherche sur Youtube t’offre l’opportunité du choix en matière de tutoriels.

    L’application Reface

    Au départ, ces méthodes nécessitaient des milliers d'images pour créer des modèles informatiques, c'est pourquoi les célébrités étaient la cible des deepfakes. Cependant, la technologie a progressé et maintenant un deepfake peut être généré à partir d'une seule image.

    Parmi les acteurs de la démocratisation on retrouve une application mobile aujourd’hui en pleine bourre. Reface.

    C'est une application ukrainienne qui utilise la technologie deepfake alimentée par l'IA pour permettre aux utilisateurs d'essayer un autre visage. En gros je peux mettre ma tête à la place de Rihanna ou de Jack Sparrow.

    C’est simple comme un filtre Instagram et forcément très fun.

    La techno est franchement impressionnante. Avec un seul selfie, l’application parvient à remplacer votre visage sur une vidéo. Elle ne colle pas la photo sur la vidéo, non, non. Elle crée un vrai deepfake, et entre nous c’est terriblement bluffant.

    Ce matin j’ai mis ma tronche sur le clip d’Angèle, balance ton quoi. Et bien oui, c’était ouf !

    Et forcément Reface cartonne.

    20 millions de téléchargements en quelque mois dans 100 pays différents.

    Elle cartonne tellement que je peux en tant que marque proposé ma vidéo pour que les gens ce deepfake dessus. C’est notamment le cas en ce moment avec une vidéo issue du nouveau clip de Justin Bieber qui poussée comme contenu sponso. Dingue !

    Des risques, forcément bien flippants…

    Evidemment tout ça peut être bien flippant.

    On en avait déjà parlé mais imaginer que quelqu’un puisse prendre mon apparence, ou remplacer le visage d’une vidéo avec la tête de Donald Trump… Ca fait froid dans le dos.

    Rapporté à une personnalité politique majeure, les répercussions d’un deepfake bien ficelé pourrait avoir des répercussions graves.

    A ce titre très récemment un deepfake a été posté par le directeur des médias sociaux de la Maison Blanche, Dan Scavino. Il montre Joe Biden en train de dormir pendant une interview télé. La vidéo a été vue plus d’1 millions de fois avant que l’on réalise que c’était un deepfake.

    Interpeller l’opinion publique

    Oui mais passé les zones de risque peut-on utiliser les deep fake pour communiquer

    Certaines marques et ONG ont d’ores et déjà mis à profit largement technologie Deepfake pour attirer l’attention et marquer les esprits.

    rois associations ont utilisé en 2019 la technique du DeepFake pour sensibiliser l’opinion publique à un sujet en la provoquant avec une fausse vidéo.

    Donald Trump : Le Sida c’est fini !

    C’était le 6 octobre 2019 et dans une vidéo très solennelle, type conférence de presse. Donald nous fait une déclaration incroyable comme il peut en avoir parfois l’habitude :
    « J’ai une grande nouvelle : aujourd’hui, nous avons éradiqué le sida. Dieu merci. Merci Donald Trump. C’est fait. Je m’en suis occupé personnellement. ».

    C’est le buzz directement ! Pourtant à la fin de la vidéo un message avertit :
    « Ceci est une “fake news”. La première “fake news” qui peut devenir vraie si le 10 octobre prochain, les chefs d’Etat s’engagent à rendre les traitements accessibles à tous. ».

    C’est l’association Solidarité SIDA qui réussit un sacré coup d’éclat pour sensibiliser sur cette question ! Derrière c’est quand même 8 millions de vues et 4 millions de retweets !

    Retrouvez la vidéo !

    Mark Zuckerberg : Quiconque contrôle les données contrôle le futur

    Pour Markito, on le découvre dans une vidéo, face caméra, dans un open space, en train de raconter qu’il contrôle : « des milliards de données volées aux citoyens » et que « quiconque contrôle les données contrôle le futur » !

    Evidemment c’est un deepfake, réalisé par un collectif d’artistes engagés contre les géants du numérique.

    En pleine crise autour des données personnelles récoltées par la plateforme Facebook, la vidéo buzz.

    La vidéo est publiée sur le compte Instagram de l’artiste anglais Bill Posters et en quelques heures sur Instagram elle fait plus de 18k vues.

    Facebook est même obligé de réagir officillement et choisi finalement de laisser la vidéo en ligne sur sa propre plateforme Instagram.

    Retrouvez la vidéo

    Sophie Wilmès : Le Covid 19 est lié à la destruction et l’exploitation de l’environnement »

    Cette fois ci c’est la première ministre belge qu’on retrouve en première ligne.

    Nous sommes en pleine crise du Covid 19, le 14 avril 2020, et on retrouve la première ministre dans une vidéo en train de dire que le Covid 19 est dû à une destruction et une exploitation de l’environnement par l’être humain. Elle annonce alors des mesures fortes et une assemblée citoyenne contre ces phénomènes.

    D’un coup la vidéo est coupée avec ce message : « Ces extraits sont tirés d’une déclaration officielle que notre première ministre, Sophie Wilmès, pourrait prononcer »

    Derrière ce coup monté, une organisation écologiste radicale : Extinction Rebellion.

    La vidéo buzz avec en 24h quasiment 7k vues sur Twitter, plus de 1500 sur Instagram, et 80k sur Facebook. Vu l’influence de l’association sur les réseaux sociaux et le nombre d’habitants en Belgique, ce sont de sacrés scores.

    Retrouvez la vidéo

    Une application dédiée : Synthesia

    Retrouvez Synthesia

    David Beckham dans la pub Malaria No More

    La technologie deepfake permet la création de contenu localisé et traduit, et la personnalisation légère sans le coût élevé du tournage de multiples variations.

    Dans le cas de ce clip, il s’agit d’une vidéo de David Beckham parlant 9 langues différentes pour sensibiliser le public au paludisme, la maladie la plus meurtrière au monde.

    ——

    Autre exemple proposé par Sythesia, l’adaptation en langue française d’une vidéo tutorielle initialement en polonais.

    Dans l’industrie de la Mode, le Deepfake donne envie

    Depuis un certain temps déjà, les marques de mode cherchent des moyens d'habiller virtuellement les clients. Le Deepfake permet d’aller plus loin. Plutôt que d'utiliser une image statique, le client peut être placé dans l'annonce vidéo pour avoir une expérience plus immersive avec un produit.

    Des campagnes de communication avec du Deepfake

    . . .

    Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

    Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.