Episodes

  • Derrière son image publique faite d’actions, de discours solennels et de cérémonies officielles, la militante écologique Camille Étienne reste une enfant des montagnes dont le cœur et l’esprit regardent vers l’extérieur, là où le vent souffle sans cesse et où le froid irrite les joues.

    En 2020, elle décide d’embarquer sur un voilier pour rejoindre l’Islande et documenter la fonte de ses glaciers. Elle découvre alors la dure vie à bord, les quarts de nuit glacials, les remontrances du capitaine et la ténacité du mal de mer. Si après l’orage, l’équipage trouve de nouveaux repères, à son arrivée à Reykjavík, les glaciologues n’ont pas de bonnes nouvelles à annoncer…

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh en collaboration avec Nicolas Alberty, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :
    Il a fallu 27 heures de bus à l’activiste écologiste Camille Étienne pour rejoindre le micro de ce dernier épisode de la saison 5 des Baladeurs.

    La veille encore, au Portugal à l’occasion du sommet des Nations Unies pour l’océan, elle vaquait à ses occupations. À savoir, identifier les menaces environnementales urgentes, rassembler des équipes compétentes afin de proposer des alternatives et interpeller les dirigeants pour les mettre face à leurs responsabilités.

    Derrière cette image publique pourtant, faite de discours solennels et de cérémonies officielles, Camille Étienne est tout autre : une enfant des montagnes dont le cœur et l’esprit regardent vers l’extérieur, là où le vent souffle sans cesse et où le froid irrite les joues.

    En 2020, elle décide d’embarquer sur un voilier pour rejoindre l’Islande et documenter la fonte de ses glaciers. Avec Jade et Solal, ses deux amis de toujours, elle découvre alors la dure vie à bord, les quarts de nuit glacials, les remontrances du capitaine et la ténacité du mal de mer.

    Après l’orage, l’équipage trouve de nouveaux repères. Mais à son arrivée à Reykjavík, les glaciologues n’ont pas de bonnes nouvelles à annoncer. Les témoins de la santé de notre planète, ces glaciers millénaires, fondent plus vite que jamais.

  • Jean Le Cam est un marin d’exception. Son palmarès, son expérience et ses exploits en solitaire lui valent d’ailleurs le surnom de “Roi Jean”. Mais le navigateur ne le sait que trop bien, la mer est capricieuse et imprévisible. Sa carrière l’aura démontré de manière implacable à deux reprises.

    Lors du Vendée Globe de 2009, son navire chavire au large du Cap Horn faisant de lui un naufragé. 12 ans plus tard, pour la dernière édition de la compétition, c’est à son tour de recevoir les appels de détresse d’un compétiteur. Une bonne occasion de payer sa dette…

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh en collaboration avec Nicolas Alberty, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran avec une musique additionnelle de Micheal Boga, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Il y a des hommes et des femmes que la terre ferme ne contente pas. Si certains l’arpentent de long en large, les marins eux, n’y mettent les pieds que pour l’escale. Et, à peine à quai, leur regard se tourne déjà vers la mer. Vers le prochain départ, la prochaine course, les prochaines aventures…

    Jean Le Cam fait partie de cette espèce. Bien plus qu’une passion, la voile est avant tout pour lui une affaire de compétition. Son palmarès sur les courses les plus prestigieuses, son expérience et ses exploits en solitaire lui valent d’ailleurs le surnom de Roi Jean.
    À l’arrivée, il n’est pas rare de le voir danser sur le pont de son voilier, pour fêter ses victoires ou remercier l’océan de l’avoir laissé rentrer à bon port. Car le Roi Jean ne le sait que trop bien, la mer est imprévisible et capricieuse.

    Lors du Vendée Globe 2009, son navire percute un iceberg et chavire au large du Cap Horn. Réfugié dans un petit compartiment de son bateau retourné sur l’océan, il dérive en attendant les secours, plongé dans le noir. Et en mer, patience est mère de sûreté.

    Après avoir été sauvé par son concurrent Vincent Riou, Jean Le Cam a repris la mer. En 2020, lors de la dernière édition du Vendée Globe, c’est à son tour de répondre aux appels de détresse de l’un des participants aux large du Cap de Bonne Espérance. Une belle occasion de payer sa dette et de sauver un compétiteur du naufrage.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Baroudeuse accomplie, Mélusine Mallender est l’une des rares femmes à réaliser des expéditions d’envergure à moto. Elle roule à la rencontre des autres, des femmes surtout pour leur poser une précieuse question : c’est quoi, pour vous, la liberté ? Cette démarche la porte sur les pistes brulantes d’Iran. Car derrière les clichés tenaces de ce pays, il se pourrait que la réalité soit tout autre.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh en collaboration avec Nicolas Alberty, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :
    Il est des pays dont les libertés semblent fragiles. Des régions épiées par les puissants, contrôlés par la menace. Pour les peuples qui les habitent, alors, la liberté s’invente. On en dessine les contours, on joue avec l’intitulé des règles pour mieux les transgresser, pour trouver de la place dans leurs interstices

    Au volant de sa moto, Mélusine Mallender a choisi de traverser ces pays aux réputations complexes. Après un premier voyage en solitaire de Paris à Vladivostok, à la découverte d’elle-même, elle a repris sa route pour rencontrer les autres. Les femmes, surtout. Et leur poser une précieuse question : c’est quoi, pour vous, la liberté ?

    Cette démarche la porte vers l’Iran. Sur les pistes brûlantes des déserts, dans les oasis ou au milieu des campements qui bordent les villes, elle espère briser la glace et les stéréotypes. Donner la parole aux principales concernées pour changer son regard et sa vision du monde.

    Car derrière les clichés tenaces de ce pays qui reçoit peu de visiteurs, il se pourrait que la réalité soit tout autre. Et que sous un soleil de plomb, l’ombre côtoie parfois la lumière.

  • En 1978, l’alpiniste Pierre Mazeaud se lance dans une expédition à Katmandou. Son rêve ? Emmener la première cordée française au sommet de l’Everest. À l’époque, le toit du monde est sauvage et risquée. Outre son objectif, le chef d’expédition n’aura qu’une seule promesse ramener son équipe saine et sauve.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode → https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh en collaboration avec Nicolas Alberty, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :
    En 1978, l’ancien ministre des sports et passionné de montagne Pierre Mazeaud embarque pour Katmandou, avec le rêve d’emmener la première cordée française au sommet de l’Everest.


    À l’époque, le toit du monde est sauvage. L’expédition risquée. Sa marche d’approche longue et éreintante. Au-delà du défi physique et mental, Pierre Mazeaud veut faire vibrer les cœurs de tous ceux qui, longtemps, ont cru le chemin inaccessible.

    Mais comment endosser les responsabilités d’un chef d’expédition ? De quoi ce sent-on investit lorsqu’il s’agit d’ouvrir la voie ? Comment promettre à l’équipe que l’on dirige un retour sain et sauf, lorsque le parcours lui-même a connu tant d’échecs ?

  • Après une ascension dans le parc du Yosemite, le guide de haute montagne et grimpeur agité Sam Beaugey a choisi de redescendre d’El Capitan par les airs, en base-jump. Un défi risqué et millimétré qui semble cocher toutes les cases d’une nouvelle folie.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode → https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :
    Au fond d’une vallée californienne, les immenses murs de granit du Yosemite attirent les grimpeurs du monde entier. Ces têtes brûlées s’embarquent pour des ascensions sur une roche au grain minuscule.

    Seuls, les plus aguerris atteindront au prix de longs efforts ces sommets qui trônent sur le parc. Après la célébration, viendra ensuite l’heure de redescendre par le sentier. Le Chamoniard Sam Beaugey a choisi de sauter cette dernière étape en base-jump.

    Ce guide de haute montagne, skieur de pentes raides et grimpeur protéiforme a repoussé les limites de ces disciplines jusqu’à se prendre d’amour pour le base-jump. Des sauts extrêmes dans le vide, à frôler la roche, qui comblent le rêve le plus intime de l’homme : voler comme un oiseau.

    Alors sauter depuis le sommet d’El Capitan, en plein jour, semble cocher toutes les cases d’une nouvelle folie. Défier les lois de la gravité, prévoir un atterrissage millimétré. Avec le risque de se faire attraper par les rangers, ou celui, bien pire, de ne pas gagner la partie…

  • L’autrice de polar Sonja Delzongle s’est échappée au milieu des Highlands afin de comprendre comment un mythe comme celui du Loch Ness façonne une région.
    Sur ses rives encore sauvages, elle a tenté de percer le secret de Nessie en rencontrant ceux qui ont élu domicile autours du lac.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode → https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Sur les eaux glaciales du Loch Ness, flotte depuis des siècles l’espoir du mystère résolu. Autour du lac, les légendes se murmurent dans la pénombre, les énigmes disparaissent dans la brume épaisse.
    Si les contours des esprits d’un autre monde animent les visiteurs de passage, le besoin de certitude, lui, fait rester ceux qui n’ont plus rien à perdre. Quand les remous alertent, leurs yeux fous se rivent sur l’eau grise, espérant pouvoir déceler un indice. Mais souhaitent-ils encore des réponses ?
    Contactée par une maison d’édition pour partir sur les noires terres Écossaise, l’autrice de polar Sonja Delzongle s’est échappée au milieu des Highlands afin de comprendre. Comprendre comment un mythe façonne une région. Comment une légende façonne le monde...
    Sur les rives encore sauvages, elle a épousé l’étrange, en marchant sur les traces de Williamson ou de Steve Feltham, des marginaux du Loch Ness, comme elle les appelle. Car le secret de Nessie se cache peut-être dans les silences de ceux qui ont élu domicile ici pour toujours.

  • Avez-vous déjà ressenti l’urgente nécessité de prendre le départ ? Thibault Dumont s’est retrouvé à ce croisement. Celui où claquer la porte avec un sac sur le dos semble être la seule option. De Paris à Marseille, il a marché 950 km. Il a tenu, tout au long de son parcours de 35 jours, un journal de bord audio. Sur les bandes, le souvenir du voyage. Marcher, raconter, rencontrer, se blesser, s’interroger. Marcher ou guérir ? Marcher pour guérir ?


    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode → https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Depuis quand n’avez-vous pas crié de toutes vos forces, senti les battements de votre coeur au fond de votre poitrine ou été ému aux larmes lors d’une rencontre avec un animal sauvage ? Depuis quand n’avez-vous pas eu l’impression de vivre pleinement ? Avez-vous déjà ressenti l’urgente nécessité de prendre le départ ?

    Thibault Dumont s’est retrouvé à ce croisement. Celui où claquer la porte avec un sac sur le dos semble être la seule option. De Paris à Marseille, il a marché. 35 jours pour parcourir les 950 kilomètres qui séparent les deux cités.

    Jeune médecin, il a tenu, tout au long de son parcours, un journal de bord audio. Sur les bandes, le souvenir du voyage. Marcher, raconter, rencontrer, se blesser, s’interroger. Marcher ou guérir ? Marcher pour guérir ?

    Au rythme de ses pas, le marcheur suspend le rythme et le cours de la vie urbaine. Il fuit les raccourcis, oublie ses horaires, la hierarchie. À travers la France, sa pensée chemine et calme son esprit. Il écoute. Le récit des autres, d’abord. Ceux qui se trouvent sur sa route. Mais de villages en villages, de rencontres en rencontres, il s’apercevra que c’est avec lui-même qu’il a avant tout fait connaissance.

    Une aventure salvatrice, pour laquelle il aura suffit de mettre un pied devant l’autre, de soigner quelques ampoules et de regarder droit devant, dans le sens de la marche.

  • Bloquée dans un épais brouillard au milieu d’un couloir glaciaire de l’aiguille Verte, la jeune alpiniste Gaëlle Cavalié a lutté pour sa survie et prié pour le retour du soleil pendant quatre jours et quatre nuits. Avec l’espoir inépuisable de ne pas voir le piège se refermer sur elle à tout jamais.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Au premier jour, appelée par les sommets du Massif du Mont Blanc, promesse d’accomplissement, promesse de dépassement, Gaëlle Cavalié se dirige seule vers une nouvelle ascension. Celle du couloir Couturier, un magnifique couloir glaciaire qui débouche sur le prestigieux sommet de l’aiguille Verte.

    Mais au milieu de la paroi, la jeune alpiniste de 21 ans se retrouve bloquée dans un épais brouillard, incapable de rejoindre le sommet ni de faire marche arrière. Dans sa prison perchée, les secondes deviennent des heures et les heures des semaines.

    Perdue dans la nuit noire à 4 000 mètres d’altitude, au fond d’un petit trou creusé dans la neige, les regrets laissent rapidement place au froid, à la faim, la soif, la peur...

    Combien de temps reste-t-il avant que ses espoirs ne se transforment en fatalité ? Est-ce qu’une fenêtre météo se présentera pour les sauveteurs ? Et d’ailleurs, ayant caché son départ en solitaire à ses proches, est-ce que quelqu’un la cherche vraiment ?

    Pendant quatre jours et quatre nuits, Gaëlle Cavalié a lutté pour sa survie et prié pour le retour du soleil... avec l’espoir inépuisable de ne pas voir le piège se refermer sur elle à tout jamais.

  • Dans le massif du mont-Blanc, le guide Christopher Baud scrute les montagnes à la recherche de cristaux transparents ou fumés, aux reflets roses, verts ou orangers. Un jour d’automne, sur un immense pilier de granit, ses efforts finissent par être récompensés.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Façonnés par le temps dans les entrailles de la montagne, des cristaux mystérieux patientent à l’abri des regards.

    En apportant leurs éléments minéraux, les sols humides sur lesquels les Alpes sont apparues, il y a 25 millions d’années, ont permis l’apparition de fours à cristaux dans les fissures de ces sommets en formation.

    Depuis des siècles, ces trésors d’altitude attirent ceux qu’on appelle les cristalliers, qui doivent parfois se hisser à plus de 3500 mètres d’altitude, faire confiance à leur instinct et à la force magnétique des sommets vertigineux pour tenter leur chance.

    En guise de récompense, la montagne peut offrir des cristaux transparents ou fumés, aux reflets roses, verts ou orangers. Une fois extrait de la roche, le cristal se révèle pour la première fois dans les rayons du soleil, et promet à celui qui l’a trouvé un émerveillement sans pareil.

    L’alpiniste et guide Christopher Baud fait partie de ces passionnés qui perpétuent la tradition, en scrutant les failles de quartz dans le massif du mont-Blanc. Avec son ami Jonathan Charlet, il explore les falaises qu’il connait depuis toujours. Comme en ce beau jour d’été, où il décident de rejoindre le pilier de granit, sauvage et élancé, observé depuis des mois à la jumelle, à la recherche des pierres tant convoitées.

  • En 2021, Corisande Abiven est partie pour une expédition scientifique sur l’île d’Amsterdam, afin d’étudier une étrange maladie qui touche les populations d’albatros à bec jaune.

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : https://www.lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran accompagné par son frère Igor, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux en duo avec Capucine Lebot.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Ses grandes ailes blanches toutes déployées permettent à l’albatros de fendre les airs et survoler les mers, sur des milliers de kilomètres. Roi de l’azur martyrisé dans les vers de Baudelaire, l’oiseau majestueux s’épanouit dans les TAAF les terres australes et antarctiques françaises à Kerguelen, à Crozet, ou encore sur l’île d’Amsterdam, un sanctuaire de biodiversité au centre de l’océan indien.

    Il n’existe pas, sur cette terre, d’endroit plus isolé. Située à plus de 3 000 kilomètres de tout continent, à mi-chemin entre l’Afrique du Sud et l’Australie, ce caillou volcanique et verdoyant n’héberge qu’une vingtaine d’habitants. Sur ses falaises abruptes en revanche, des immenses colonies d’albatros à bec jaune et fuligineux à dos sombre nichent pour donner vie à leurs progéniture.

    Aujourd’hui, l’oiseau doit faire face à une nouvelle menace. Celle d’un virus ravageur qui pourrait mettre en péril la survie de son espèce.
    Depuis des années, des chercheurs se mobilisent pour tenter de trouver un remède en se rendant à tour de rôle sur place pendant des périodes de 14 mois.

    En 2021, Corisande Abiven a fait partie de cette poignée de scientifiques privilégiés à avoir pu côtoyer le voyageur ailé. Dans une petite cabane au pied des falaises, elle a multiplié les études et les relevés de terrain, pour tenter de sauver l’albatros et de percer son secret.

  • Pour partir loin des autres et de la vie confortable, l’ancien snowboarder suisse Xavier Rosset a décidé de passer 300 jours seul sur Tofua, une île déserte de l’archipel des Tonga.

    Le film "300 jours seul sur une île" disponible sur YouTube →

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épiso de du podcast : lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux.

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Entourée des eaux claires du Pacifique, l’île volcanique de Tofooa, dans l’archipel des Tonga, conserve en son sein un lac d’eau sulfureuse. Au nord, s’échappe la fumée du volcan toujours en activité. 64 km2 de terre, occupées pour la dernière fois dans les années 90.

    Pour partir loin des autres et de la vie confortable, l’ancien snowboarder suisse Xavier Rosset choisit de s’y installer pendant 300 jours, en 2008.

    Dans cette forêt semi-tropicale, entourée de cocotiers et de solitude, la plupart des heures du jour sont consacrées à sa survie : s’abriter, s’hydrater, se nourrir, ne pas mourir.
    Veiller à ne pas trop se dépenser, aussi, car l’énergie est précieuse.

    Un effort de chaque instant jusqu’à s’adapter finalement au rythme de l’île qu’il a décidé d’habiter.

    Mais dans cette quête de l’origine, cette recherche extrême de la communion avec la nature, il a aussi l’apprentissage de soi, la volonté d’arrêter le temps et la perte de repères, qui jadis maintenait à flot... et lentement, peuvent faire plonger dans les méandres de la solitude.

  • Kaboul, Afghanistan. 15 août 2021. Les yeux du monde entier regardent les images de la prise de la capitale afghane par les talibans. À 6.000 kilomètres de là, le snowboardeur français Victor Daviet va avoir un rôle à jouer dans cette histoire : tenter l’exfiltration de 14 jeunes afghans menacés par le régime.

    Pour soutenir les réfugiés afghans : https://www.gofundme.com/f/sos-solidarity-for-afghan-refugee-snowboarders

    🧭 Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode du podcast : lesothers.com/boussole-newsletter

    🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, présenté par Clémence Hacquart, mis en musique par Nicolas de Ferran, mixé par Laurie Galligani, et monté par Chloé Wibaux. ⁠

    🤝 La saison 5 des Baladeurs est soutenue par Columbia.

    Plus de détails sur l'épisode :

    Kaboul. 15 août 2021. Les yeux du monde entier regardent les images de la prise de la capitale afghane par les talibans. Sur nos écrans, l’insoutenable. Des civils désespérés, tentent de s’accrocher aux ails des derniers avions militaires qui quittent le pays. Chaque décollage est un espoir de moins pour ceux restés sur le tarmac, contraints de retrouver chaos, terreur et incertitude. Désormais les femmes, les intellectuels, les artistes, les sportifs voient leurs libertés et parfois leur vie menacés par le régime des combattants islamistes. Et chaque pays fait en sorte d’évacuer ses ressortissants.

    Lorsque son téléphone sonne, à 6.000 kilomètres de là, le snowboardeur français Victor Daviet est loin d’imaginer qu’il va avoir un rôle à jouer dans cette histoire. Rattrapé par les liens qu’il a tissés un an plus tôt, sur des neiges immaculées loin de la guerre et de l’effroi, il se voit confier la plus lourde des responsabilités.

  • On a tellement hâte ! ⁠Rendez-vous le 23 février sur toutes les plateformes d'écoute pour le lancement de cette nouvelle saison 🔥

    Dans une semaine, Les Baladeurs reviennent avec de nouveaux récits d'aventures et de mésaventures en pleine nature.

    Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun épisode : lesothers.com/boussole-newsletter

    Cette cinquième saison est réalisée par Thomas Firh, mise en musique par Nicolas de Ferran, mixée par Laurie Galligani et montée par Chloé Wibaux. Elle sera soutenue par Columbia, la marque outdoor qui équipe les passionné.e.s du monde entier depuis 80 ans.

    Rendez-vous sur notre site pour plus d'aventures : https://www.lesothers.com/

  • Au milieu des grands territoires d’Alaska, Damien Castera a rencontré un chercheur d’or « vieille école », de quoi plonger pendant trois jours un peu plus profond dans l’univers de Jack London.

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Recto Verso, la carte-méthode : https://www.lesothers.com/recto-verso

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]

  • Dans la nature, les rencontres animales réservent souvent de belles surprises. La photographe animalière Sandra Bérénice Michel raconte un moment d’échange avec les chamois.

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Précommandez Recto Verso : https://www.lesothers.com/recto-verso

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]

  • Le chasseur de tornade Tony le Bastard raconte ses souvenirs de la tempête de 1999, événement marquant pour un enfant déjà passionné par les phénomènes météorologiques.

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Recto Verso, la carte-méthode : https://www.lesothers.com/recto-verso-carte-methode-aventure-france

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]

  • Le grimpeur belge revient sur la culture musicale de son partenaire de cordée Sean Villanueva, de son instrument fétiche et des concerts improvisés en paroi.

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Recto Verso, la carte-méthode : https://www.lesothers.com/recto-verso

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]

  • Emmanuelle Périé-Bardout, du collectif Under The Pole, revient sur l’un des plus grands dangers des expéditions polaires : les gelures.

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Recto Verso, la carte-méthode : https://www.lesothers.com/recto-verso

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]

  • En arrivant au Canada, l’écologue Arnoul Mateo a découvert un écosystème forestier moins reluisant que celui qu’on voit à la télé. Dans ce bonus de l’épisode 46 des Baladeurs, il nous détaille ses impressions.

    Retrouvez aussi Arnoul Mateo dans l’épisode 46 des Baladeurs : La promesse des terres brulées. Au Canada, dans les cendres humides de la forêt boréale dévastée par les feux, poussent des champignons de grande valeur : les morilles de feu. Arnoul Matteo part dans l’espoir de trouver ces précieux champignons et de les revendre à bon prix au bord des routes.

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Recto Verso, la carte-méthode : https://www.lesothers.com/recto-verso

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]

  • En 1924, après un périple de 2000 kilomètres, Alexandra David-Néel pénètre dans la cité de Lhassa au Tibet et devient la première Occidentale à fouler ces terres interdites aux étrangers. Cette prouesse, qu’elle retranscrit dans son ouvrage « voyage d’une Parisienne à Lhassa », fait d’elle un véritable exemple de liberté et marque des générations entières d’amoureuses et d’amoureux d’aventure.

    Près de 80 ans plus tard, Priscilla Telmon s’est lancée sur ses pas. En solitaire et à pied, elle parcourt le Vietnam, le Yunnan et l’Inde avant de pouvoir rejoindre les contrées reculées du Tibet, et constater les menaces du monde moderne qui pèsent sur les peuples de l’Himalaya.

    Cet épisode au pays des neiges vient clore la quatrième saison des baladeurs, merci d’avoir suivi ces aventures et d’être parti en balade avec nous !

    Les Baladeurs est une émission du magazine Les Others, co-réalisée par Thomas Firh et Clémence Hacquart.

    La musique originale est signée Nicolas de Ferran. Le mix est l’oeuvre de Laurie Galligani.

    La saison 4 des Baladeurs est soutenue par Orange Bank.

    Les Others : https://www.lesothers.com/

    Recto Verso, la carte-méthode : https://www.lesothers.com/recto-verso

    Une histoire à raconter, une question, une idée ?

    Contactez-nous sur [email protected]