Episodes

  • Avec MarylĂšne Patou-Mathis, prĂ©historienne.

    Cet Ă©pisode a Ă©tĂ© tournĂ© en public Ă  la GaĂźtĂ© Lyrique dans le cadre du Festival "Et Maintenant". L'homme prĂ©historique, c'est quoi ? À priori, c'est une brute chevelue, vĂȘtue de peau de bĂȘte, constamment en proie au froid et Ă  la faim. Quand il n'est pas occupĂ© Ă  se dĂ©fendre contre des fauves fĂ©roces ou Ă  chasser le mammouth la bave aux lĂšvres, il passe le plus clair de son temps Ă  se battre Ă  coups de gourdins. Tous ces clichĂ©s pourraient faire sourire s'ils ne portaient pas autant Ă  consĂ©quence. Car si nos ancĂȘtres ont toujours Ă©tĂ© guerriers, ça veut dire que l'homme est naturellement violent et qu'il serait illusoire d'espĂ©rer le changer. C'est la thĂšse du philosophe anglais Thomas Hobbes, pour qui, Ă  l'Ă©tat de nature, c'est la guerre de tous contre tous. MarylĂšne Patou-Mathis est prĂ©historienne, spĂ©cialiste des NĂ©andertaliens. Pour elle, au contraire, la violence n'est pas une fatalitĂ©. Dans son essai "PrĂ©histoire de la violence et de la guerre", elle affirme que les conflits mortels entre groupes sont apparus trĂšs tard Ă  l'Ă©chelle de l'histoire de l'humanitĂ©. Qu'est-ce que l'archĂ©ologie et la prĂ©histoire peuvent nous apprendre sur la nature humaine ? Depuis quand faisons-nous la guerre ?
    D'oĂč vient la violence ?
    RĂ©fĂ©rences : - Marshall Sahlins, "Âge de pierre, Ăąge d'abondance : L'Ă©conomie des sociĂ©tĂ©s primitives", 1972
    - Jean Jacques Rousseau, "Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes", 1755
    - Pierre Kropotkine, "L'entraide un facteur de l'Ă©volution", 1902
    - MarylĂšne Patou-Mathis, "Une mort annoncĂ©e Ă  la rencontre des bushmen, derniers chasseurs cueilleurs du Kalahari”, 2007 Archives sonores : - La Guerre du Feu - Jean Jacques Arnaud - (1981)
    - 2001 l'odyssée de l'espace - Stanley Kubrick (1968)
    - L'Age de Glace - Chris Wedge (2002) Musique Générique :
    « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. » Rectificatif : la citation de Jean-Jacques Rousseau est bien tirĂ©e du “Discours sur l’origine et les fondements de l’inĂ©galitĂ© parmi les hommes”, (1755) et non de “l’Emile et l’Education”. Nous nous excusons pour cette erreur qui a Ă©chappĂ© Ă  l’équipe.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 2 fĂ©vrier 2024 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Alban Lejeune - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Emma Le Jeune, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique GĂ©nĂ©rique : « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »
  • Avec Bernard Friot, Ă©conomiste et sociologue.

    Je me demande parfois ce que je ferais si j'Ă©tais rentiĂšre. Si j'avais de l'argent qui tombait tous les mois, quoi qu'il arrive. Est-ce que je travaillerais quand mĂȘme, ne serait-ce que par besoin de reconnaissance sociale ? Ou est-ce que j'en profiterais pour faire tout autre chose ? Voyager, lire, boire des cafĂ©s en terrasse. Difficile de savoir
 C'est assez vertigineux d'imaginer un monde oĂč on serait libĂ©rĂ© de la peur du chĂŽmage.
    L'Ă©conomiste et sociologue Bernard Friot travaille depuis des annĂ©es sur une thĂ©orie du salaire Ă  vie. Il dĂ©fend l'idĂ©e d'un salaire inconditionnel qui permettrait de s'affranchir du chantage Ă  l'emploi. Je me souviens de la claque que ça a Ă©tĂ© la toute premiĂšre fois que j'ai rencontrĂ© ses travaux. C'Ă©tait dans son livre “Émanciper le travail” (La Dispute, 2014). Son salaire Ă  vie se veut trĂšs diffĂ©rent dans sa philosophie du revenu universel, qui lui ressemble a priori. Quelle diffĂ©rence entre le revenu universel et le salaire Ă  vie, les gens continueraient- ils Ă  travailler s'ils n'y Ă©taient pas obligĂ©s ? Et si on Ă©tait payĂ© Ă  ne rien faire ?
    Un épisode des Idées Larges avec Bernard Friot, économiste et sociologue. Références : - Bernard Friot, Emanciper le travail entretien avec Patrick Zech, La Dispute, 2014
    - Bernard Friot, Prenons le pouvoir sur nos retraites, La Dispute, 2023
    Archives sonores : - American Beauty - Sam Mendes (1999)
    - Triangle of sadness - Ruben Ostlund (2022)
    - Une stratĂ©gie pour réduire le poids des depenses publiques France StratĂ©gie
    - Good evening Business - BFM Business
    - MinistĂšre du Travail - Spot publicitaire (1981)
    - Mediapart - [Extrait] Emmanuel Macron et les chauffeurs Uber (2016)
    - Être pauvre, est-ce manquer d'argent ? - Les IdĂ©es larges (2022) Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidéo publié le : 19 janvier 2024 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Nicolas Régent - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : Unité société et culture
  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Avec JoĂ«lle Zask, philosophe.

    J'ai longtemps aimĂ© l'idĂ©e d'ĂȘtre une citoyenne du monde. L'idĂ©e de voyager, de rencontrer d'autres cultures, de ne pas ĂȘtre dĂ©finie par mes nationalitĂ©s, de ne pas ĂȘtre bĂȘtement chauvine ou fiĂšre d'une zone gĂ©ographique sous prĂ©texte que j'y suis nĂ©e ou que j'y ai grandi. Pourtant, au fil des annĂ©es, il a fallu le reconnaĂźtre, je me suis aussi follement attachĂ©e Ă  certains lieux. « AttachĂ©e », c'est le mot qui me vient, mais est-ce vraiment un bon terme ? JoĂ«lle Zask est philosophe et dans son dernier livre, "Se tenir quelque part sur la Terre", (Premier ParallĂšle, 2023) elle se demande comment parler des lieux qu'on aime. Comment nommer les Ă©motions que font naĂźtre les endroits qui nous sont chers, sans tomber dans le registre des racines ou de l'appropriation. Peut-on appartenir Ă  un lieu sans que ce lieu nous appartienne ? Quelle diffĂ©rence entre l'Ă©merveillement et l'idĂ©alisation d'un lieu ? Comment parler des lieux qu'on aime ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec JoĂ«lle Zask, philosophe et Maurizio Bettini, philologue et anthropologue. RĂ©fĂ©rences : - Maurice BarrĂšs, Les dĂ©racinĂ©s, 1897- Maurizio Bettini, Contre les racines, Flammarion, 2017- RenĂ©-Antoine Ferchault de RĂ©aumur, MĂ©moires pour servir Ă  l'histoire des insectes, 1737- Romain Bertrand, Le dĂ©tail du monde L'art perdu de la description de la nature, Seuil, 2019 Archives sonores : - Pompoko - Isao Takahata (2006)
    - David Goodhart - Anywhere VS Somewhere (2017)
    - The Wire, Saison 3, Épisode 1, HBO (2004)
    - TF1 - Cérémonie d'ouverture coupe du monde de Rugby 2023
    - Mud - Jeff Nichols (2013) Everest Entertainment - FilmNation Entertainment Musique Générique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 8 dĂ©cembre 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Elias Garfein - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Juliette Volcler, chercheuse et critique sonore.

    On connaĂźt la puissance des images. Leur capacitĂ© Ă  capter notre attention, Ă  nous sĂ©duire et Ă  nous donner envie d’acheter des produits. On connaĂźt un peu moins bien la puissance du son. On sent bien que certaines mĂ©lodies nous dĂ©tendent et que certains bruits nous heurtent, mais je ne me rendais pas compte Ă  quel point une grande partie des sons qui m’entourent ont Ă©tĂ© soigneusement conçus pour produire un effet particulier.

    Juliette Volcler est critique sonore et chercheuse indĂ©pendante. Dans son dernier livre, L'orchestration du quotidien, Design sonore et Ă©coute au 21e siĂšcle (La DĂ©couverte, 2022), elle s’intĂ©resse Ă  tous ces sons composĂ©s et Ă  nos maniĂšres de les percevoir et d’y rĂ©agir.

    AprĂšs l’avoir lu, j’ai commencĂ© Ă  entendre diffĂ©remment les bip-bip de mon lave-linge, le jingle de la sncf et le ding de mon pass navigo. Pourquoi certains sons nous plaisent et d’autres nous agressent ? Jusqu'oĂč peut-on contrĂŽler notre environnement sonore ? Quel pouvoir a le son ?

    Un épisode des Idées Larges avec Juliette Volcler, critique sonore et chercheuse indépendante et Victor Stoichita, ethnomusicologue au CNRS.

    Références :
    - Juliette Volcler, L'orchestration du quotidien - Design sonore et Ă©coute au 21e siĂšcle, La DĂ©couverte, 2022
    - Juliette Volcler, Le son comme arme - Les usages policiers et militaires du son, La DĂ©couverte, 2011
    - Juliette Volcler, ContrĂŽle - Comment s'inventa l'art de la manipulation sonore, La DĂ©couverte, 2017
    - Murray Schafer, The Soundscape - Our Sonic Environment and the Tuning of the World, Destiny Books, 1994
    - Mark Hagood, Hush - Media and Sonic Self-Control, Duke University Press, 2019
    - Yves Citton, Pour une Ă©cologie de l’attention, Seuil, 2021
    - Nicola Di Croce, « Towards a multi‐species sonic ecology », colloque « Réaliser un urbanisme sonique – À l’écoute de la vie non humaine » organisé par Theatrum Mundi et IRIS (EHESS), La Gaîté lyrique, 18 mars 2021
    - Tia DeNora, Music in Everyday Life, Cambridge University Press, 2004
    - Gilbert Rouget, La musique et la transe - Esquisse d'une théorie générale des relations de la musique et de la possession, Gallimard, 1990 (1re éd. 1980)

    Archives sonores :
    - Musique zen relaxante avec sons d'eau, Peder B. Helland, Soothing Relaxation (2019)
    - Puppy enjoying Salmon, DOG ASMR MUKBANG (2023)
    - Ma machine Ă  laver, Tony Maksoud (2013)
    - Annonces SNCF, Benjamin Boutigny, Vu Duo (2011)
    - Depuis quand : Le bruit de Passe Navigo 1/2 / Ep.4, David Castello-Lopes (2021)
    - Samsung Washing Machine Song Live, andermansverenlive (2015)
    - Nouveau jingle Netflix, Actu MĂ©dias (2019)
    - Discreet Music (Remastered 2004), Brian Eno, Virgin Records Ltd
    - The Microsoft Sound, Brian Eno, The Microsoft Corporation (1995)
    - Ah, vita bella !, La Tarentella: Antidotum Tarantulae, Lucilla Galeazzi, Marco Beasley, L'Arpeggiata, Christina Pluhar, Alpha (2002)
    - Magazine D. - Nouveaux trains Paris - Troyes, JT Reims / INA (1971)
    - Simone HĂ©rault, la voix de la SNCF, 20 heures le journal, France 2 / INA (2002)
    - DĂ©parts gare de Lyon, 20 heures le journal, France 2 / INA (2006)
    - Je veux ĂȘtre caissiĂšre. Bip, HĂ©lĂšne Souillard (2014)
    - La La Land, Damien Chazelle, Summit Entertainment / Marc Platt Productions / Impostor Pictures / Gilbert Films / Lionsgate (2016)
    - Murray Schafer, André Leduc
    - Listen, David New, Office national du film du Canada (2009)
    - Paris COVID-19 Lockdown by drone - le confinement Ă  Paris vu du ciel, Alexis Olas, Bertrand Debeuret, AIRbuzz (2020)
    - Friends, Saison 2, Episode 17, Michael Lembeck, NBC (1996)
    - Publicité Casque à réduction de bruit Bose Quiet confort 35, Bose France (2019)

    Musique Générique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 24 novembre 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : Jean-Baptiste Mihout - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Anthony Galluzzo, maĂźtre de confĂ©rences en sciences de gestion.

    Ce sont nos hĂ©ros modernes : Steve Jobs, Mark Zuckerberg ou encore Elon Musk. Ces grands entrepreneurs de la Silicon Valley font l’objet d’innombrables articles, biographies, biopics et documentaires.Anthony Galluzzo est maĂźtre de confĂ©rences en sciences de gestion, et dans son dernier livre, "Le mythe de l’entrepreneur" (Zones, 2023), il aborde ces cĂ©lĂ©britĂ©s sous le prisme du mythe. Le mythe du rebelle innovant, visionnaire et disruptif qui aurait changĂ© le monde.Ces rĂ©cits de gĂ©nies partis de rien et prenant tous les risques sont intĂ©ressants Ă  dĂ©cortiquer parce qu’ils irriguent le grand roman de notre Ă©conomie, ils dessinent l’idĂ©al Ă  atteindre. Comment s’est forgĂ© cet imaginaire ? Les entrepreneurs sont-ils rĂ©ellement ceux qui portent les risques et produisent les innovations ? D’oĂč vient le mythe de l’entrepreneur ? RĂ©fĂ©rences : - Anthony Galluzzo, Le mythe de l’entrepreneur, Zones, 2022- Mariana Mazzucato, L’Etat entrepreneur, Fayard, 2020- Joseph Schumpeter, ThĂ©orie de la destruction crĂ©atrice, 1942- Ayn Rand, Atlas Shrugged, 1957- Malcolm Gladwell, Outliers - The Story of Success, Back Bay Books, 2008 Archives sonores : - Steve Jobs: How a Dreamer Changed the Wolrd, Game Changers, Brian Knappenberger, Bloomberg (2010)- TIME Person of the Year 2021: Elon Musk, TIME (2021)- Macron Says He Wants France to Be a 'Startup Nation', Bloomberg Television (2017)- Facebook Live video, Mark Zuckerberg (2017)- Jobs, Joshua Michael Stern, Five Star Institute / Open Road Entertainment (2013)- Peut-on vraiment quitter sa classe sociale ?, Les idĂ©es larges, Arte (2022) - TEDxSussexUniversity - Mariana Mazzucato - The Entrepreneurial State, TEDx Talks (2012)- NaĂźtre pauvre a Ă©tĂ© ma plus grande chance, Yomi Denzel, Tiktok (2022)- Gym tonic : Ă©mission du 17 juin 1984, France 2- Mad Men, Saison 1, Episode 8, AMC (2007)- The Mike Wallace Interview of Ayn Rand, Newsmaker Production / No Free Lunch Distributors (1959)- The 2021 Atlas Society Gala: Peter Thiel's Speech, The Atlas Society, Ltd. (2022)- Think different, Jennifer Golub, Chiat\Day / Apple (1997)- Lancement de Free Mobile par Xavier Niel Ă  Paris, Mdtmp (2012)- Vague de suicides dans une usine chinoise, France 2 / INA (2010) Musique gĂ©nĂ©rique : « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 10 novembre 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : Jean-Baptiste Mihout - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »
  • Avec Nicolas Da Silva, Ă©conomiste.

    Cet Ă©pisode a Ă©tĂ© tournĂ© en public Ă  la GaĂźtĂ© lyrique. Quand je vois ma famille amĂ©ricaine, j’aime bien leur parler de la SĂ©curitĂ© sociale. La SĂ©cu fait partie de ces choses qui me rendent fiĂšre d’ĂȘtre Française. Je leur explique que chez nous, le systĂšme de santĂ© est public et donc gratuit : si vous allez aux urgences, on ne vous demandera pas si vous avez une bonne mutuelle avant de vous soigner. Je suis donc trĂšs attachĂ©e Ă  la SĂ©cu, et quand on me dit qu’elle est mal gĂ©rĂ©e, au point d’ĂȘtre en danger, cela m’inquiĂšte
 Nicolas Da Silva est Ă©conomiste de la santĂ© Ă  l’UniversitĂ© Sorbonne Paris Nord. Quand j’ai lu son livre, La Bataille de la SĂ©cu (La Fabrique, 2022), je me suis rendue compte que j’avais trĂšs mal compris le fonctionnement de notre systĂšme de santĂ©. A la fois je l’idĂ©alisais et je le sous-estimais. J’ai compris que “la SĂ©cu” en gĂ©nĂ©ral, ça ne veut rien dire : celle d’aujourd’hui n’a plus grand chose Ă  voir avec celle qui a Ă©tĂ© fondĂ©e en 1946. Pour lui, la SĂ©curitĂ© sociale est en excellente santĂ© financiĂšre, et la plus grande menace Ă  laquelle elle fait face n’est pas seulement la liquidation ou la privatisation mais aussi l’étatisation. Étatisation qui est dĂ©jĂ  en cours. Quand et pourquoi ce processus a-t-il commencĂ© ? Quelle est la diffĂ©rence entre le “public” et “l’étatique” ? La SĂ©curitĂ© sociale a-t-elle besoin d’ĂȘtre sauvĂ©e ?
    Références : - Nicolas Da Silva, La Bataille de la Sécu. Une histoire du systÚme de santé, La Fabrique, 2022
    - Richard Titmuss, Essays on the Welfare State, London, George Allen and Unwin LTD, 1958- Thomas Piketty, Les Hauts Revenus en France au XXe siècle, Paris, Hachette, 2001 Archives sonores : - Plateau : François Lenglet, LE 20H, TF1 Actu / INA (2020)- Comptes de la SĂ©curitĂ© Sociale, TĂ©lĂ©matin, 7h30 le journal, France 2 / INA (2010)- Rapport de la cour des comptes sur l'assurance maladie, Soir 3, France 3 / INA (2003)- La situation de la SĂ©curitĂ© Sociale, JT 20H, RTF / ORTF / INA (1970)- Projet de loi en conseil des ministres pour combler le trou du dĂ©ficit de la SĂ©curitĂ© Sociale, TĂ©lĂ©matin, France 2 / INA (1986)- Le dĂ©ficit de la SĂ©curitĂ© Sociale, 19/20, France 3 / INA (1981)- Le trou de la SĂ©curitĂ© Sociale, TF1 13 heures / INA (1994)- Le dĂ©ficit de la SĂ©curitĂ© Sociale, 20H, TF1 / INA (1975)- SĂ©curitĂ© Sociale : diagnostic, 19/20, France 3 / INA (1995)- Histoire de la SĂ©curitĂ© Sociale, Le Journal 20H, France 2 / INA (1995)- 50 ans de la SĂ©curitĂ© Sociale, 12H45, France 3 / INA (1995)- SĂ©curitĂ© Sociale, Antenne 2 Midi, France 2 / INA (1979)- Barre sur la SĂ©curitĂ© Sociale, TF1 ActualitĂ©s 13H / INA (1979)- Marisol Touraine cĂ©lĂšbre les acquis de la SĂ©curitĂ© Sociale, Francis Curta, Benjamin Bouly Rames, FD / AFPTV / AFP (2015)- SĂ©curitĂ© Sociale : un retour vers un budget Ă©quilibrĂ© ?, 20 heures, France 2 / INA (2016)- Edith Cresson, A2 Le Journal de 13H, France 2 / INA (1991)- Plateau : François Fillon, 20 heures, France 2 / INA (2016) Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 13 octobre 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Alban Lejeune - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique GĂ©nĂ©rique : « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »
  • Avec Souleymane Bachir Diagne, philosophe.

    Dans le rĂ©cit biblique de Babel, les premiers ĂȘtres humains parlaient une seule langue, la langue adamique - celle d’Adam et Eve. Mais ils ont fait preuve de vanitĂ© en construisant une tour gĂ©ante qui atteignait le ciel. En guise de punition, Dieu a dĂ©truit la tour et surtout, il a instaurĂ© la multiplicitĂ© des langues afin de semer la confusion entre eux, confusion qui se dit “Babel” en hĂ©breu. Depuis, pour se comprendre, il faut traduire.Souleymane Bachir Diagne est un philosophe sĂ©nĂ©galais qui enseigne Ă  l'universitĂ© Columbia Ă  New York. Dans son dernier livre "De langue Ă  langue" (Albin Michel, 2022), il explore les enjeux politiques et philosophiques que charrie la traduction. Il rejette l’idĂ©e que certains termes ou certains textes ne seraient pas traduisibles, ou pas traduisibles par n’importe qui et il s’appuie sur l’expĂ©rience de la traduction pour penser concrĂštement l’universel. Comment la traduction reflĂšte-t-elle les rapports d’inĂ©galitĂ© qui existent entre les langues ? Peut-elle ĂȘtre un acte de trahison ou d’appropriation ? Peut-on tout traduire ?Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Souleymane Bachir Diagne, philosophe.Produit par Upian et ARTE France. Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences :- Souleymane Bachir Diagne, De langue Ă  langue. L'hospitalitĂ© de la traduction, Albin Michel, 2022- Pierre Bourdieu, L’économie des Ă©changes linguistiques, Langue française, Paris, Larousse, n°34, mai 1977- Antoine Berman, L’épreuve de l’étranger. Gallimard, 1984- Barbara Cassin (dir.), Vocabulaire europĂ©en des philosophies : Dictionnaire des intraduisibles. Seuil, 2004- Casanova Pascale, La Langue mondiale. Traduction et domination, Le Seuil, 2015- Birago Diop, Les contes d’Amadou Koumba, Fasquelle, 1947- Bernard DadiĂ©, Les Contes de Koutou-as-Samala, PrĂ©sence africaine, 1982- Paul Ricoeur, Sur la traduction, Les belles lettres, 2016 Archives sonores : - La Bible, John Huston, Dino de Laurentiis Cinematografica / Seven Arts Productions (1966)- Lost in Translation, Sofia Coppola, American Zoetrope / Elemental Films (2004)- Une soirĂ©e cosmopolite, Apostrophes, Antenne 2 / INA (1986)- Quand Mahomet se faisait traiter d'"exĂ©crable Mahomet" dans la premiĂšre traduction latine du Coran, iReMMO, France Culture (2018)- Camille Bloomfield, Santiago Artozqui, La traduction dans tous ses Ă©tats : une performance-dĂ©bat de l’Outranspo (Ouvroir de Translation Potencial), BnF (2017)- President Obama Speaks at a Memorial Service for Nelson Mandela, The Obama White House (2013)- Barabara Cassin, Les intraduisibles, symptĂŽmes de diffĂ©rences, RĂ©seau CanopĂ© (2016)- Investiture de Joe Biden : la poĂ©tesse Amanda Gorman rĂ©cite un poĂšme, France 24 (2021) Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 29 septembre 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »
  • Avec BĂ©nĂ©dicte Bonzi, anthropologue.

    Tous les jours on croise en ville des personnes assises Ă  mĂȘme le sol avec une pancarte trĂšs simple : “J’ai faim” . Et comme Coluche, on se dit que “ce n’est pas normal que dans le pays de la bouffe il y en ait qui n’en aient pas assez”. L’humoriste avait lancĂ© les Restos du Coeur dans les annĂ©es 80, en pleine crise Ă©conomique. Son idĂ©e Ă©tait de crĂ©er une cantine gratuite fonctionnant grĂące aux dons. Mais ce qui aurait dĂ» ĂȘtre un Ă©phĂ©mĂšre dispositif d’urgence a fini par s’installer dans le paysage comme le mode d’approvisionnement de millions de personnes.

    L’anthropologue BĂ©nĂ©dicte Bonzi a participĂ© entre 2017 et 2022 aux maraudes des Resto du Coeur en Seine St Denis et elle en a fait le terrain de sa thĂšse et de son livre La France qui a faim, Le don Ă  l'Ă©preuve des violences alimentaires (Seuil, 2023).

    Les bĂ©nĂ©voles qu’elle a rencontrĂ©s sont animĂ©s par la volontĂ© d’agir concrĂštement face Ă  l’injustice, mais ils sont aussi les premiers Ă  reconnaĂźtre les limites et parfois mĂȘme la violence que peut charrier le don de nourriture, surtout tel qu’il est organisĂ© aujourd’hui. Pourquoi par exemple l’aide alimentaire devrait-elle forcĂ©ment recycler les invendus des supermarchĂ©s ? Une politique sociale basĂ©e sur le don peut-elle ĂȘtre juste ? A qui profite le don ?

    Un épisode des Idées Larges avec Bénédicte Bonzi, anthropologue.
    Produit par Upian et ARTE France.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE.

    Références :
    - Bénédicte Bonzi, La France qui a faim. Le don à l'épreuve des violences alimentaires, Seuil, 2023
    - Alain Caillé, Anthropologie du don. Le tiers paradigme, La Découverte, 2007
    - Marcel Mauss, Essai sur le don, 1925

    Archives sonores :
    - Inauguration par Coluche du premier restaurant du coeur EDHEC, JT FR3 Nord Pas de Calais / INA (1985)
    - Banque alimentaire, Un jour en France, 20 heures, France 2 (26/11/2022)
    - Faux steaks hachés : 250.000 euros minimum de préjudice subi, selon les banques alimentaires, RTL (2019)
    - Grùce à vos dons, nos bénévoles ont le pouvoir d'agir !, Croix Rouge (2022)
    - Gaspillage : des supermarchĂ©s alimentent les plus dĂ©munis en Ă©change d’une dĂ©fiscalisation, BFMTV (2015)
    - Retour de courses : Resto du Coeur #1, Simplement MylN / Youtube (2022)
    - Ce que donner veut dire. Anthropologie et philosophie du don, Alain Caillé, Cité des sciences et de l'industrie / Universcience (2010)
    - Pierre Desproges et les Restos du coeur, C'est encore mieux l'aprĂšs midi, France 2 / INA (1986)

    Musique Générique :
    « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 15 septembre 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : Jean-Baptiste Mihout - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Flavie Champion, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - « TRAHISON Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions. »
  • Avec HervĂ© Mazurel, historien des sensibilitĂ©s.

    MĂȘme quand on n’a pas lu Freud dans le texte, on se sert souvent de ses notions les plus connues. On se demande ce que son inconscient essaie de nous dire quand on rĂȘve que l’immeuble d’en face s’effondre, ou quand on fait un lapsus
 Mais l’inconscient tel que l’a thĂ©orisĂ© Freud au dĂ©but du XXe siĂšcle, Ă  Vienne, est-il vraiment le mĂȘme que le nĂŽtre aujourd’hui ? HervĂ© Mazurel est historien Ă  l’UniversitĂ© de Bourgogne. Dans son dernier livre, L’inconscient ou l’oubli de l’Histoire (La DĂ©couverte, 2021), il rappelle que, contrairement Ă  ce que prĂ©tendait Freud, les mĂ©canismes psychiques ne sont pas des invariants universels que l’on pourrait comprendre sĂ©parĂ©ment de leur contexte. Nos vies affectives sont indissociables des grandes mutations qui affectent nos sociĂ©tĂ©s. Par quelle voie la sociĂ©tĂ© agit-elle en nous ? D’oĂč vient notre surmoi ? Comment l’Histoire façonne-t-elle notre inconscient ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec HervĂ© Mazurel, historien des sensibilitĂ©s et avec Pierre-Henri Castel, psychanalyste, historien et philosophe au CNRS. Produit par Upian et ARTE France.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - HervĂ© Mazurel, L’inconscient ou l’oubli de l’Histoire, La DĂ©couverte, 2022- HervĂ© Mazurel et Elizabeth Serin, « RĂȘves de confins. Esquisses sur la vie onirique au temps de la Covid19 et du confinement », in Jacqueline Carroy (dir.), « La circulation des rĂȘves », Communications, n° 108, Seuil, mai 2021- Pierre-Henri Castel, « Narcissisme et processus de civilisation. Pour une lecture sociologique », Zilsel, 8, 2021- Georges Didi Huberman, L’invention de l’hystĂ©rie, Macula, 1982- Norbert Elias, La civilisation des moeurs, 1939- Sigmund Freud et Breuer, Etudes sur l’hystĂ©rie, 1895- Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, 1930 Archives sonores : - Fight Club, David Fincher, 20th Century Fox (1999)- Les meilleurs lapsus des politiques Ă  la tĂ©lĂ© en 2021, Le Parisien / BFMTV (2021)- Discours d'Emmanuel Macron au 20 heures de France 2 (16/03/2020)- Freud, passions secrĂštes, John Houston, Universal Pictures (1962)- Augustine, Alice Winocour, Dharamsala / ARP SĂ©lection (2012)- Trouble de la personnalitĂ© borderline : Abigail nous raconte son quotidien, Konbini (2022)- Pinocchio, Hamilton Luske et Ben Sharpsteen, Walt Disney Productions / RKO Radio Pictures (1940)- Lessons in sociology, Abram de Swaan et Paul van den Bos, Fondation Norbert Elias (1975)- La vie est un long fleuve tranquille, Etienne Chatiliez, TĂ©lĂ©ma / MK2 Films (1988) Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 5 mai 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Jacques RanciĂšre, philosophe.

    Quand les Britanniques ont votĂ© pour le Brexit, ou quand les AmĂ©ricains ont votĂ© pour Trump, on a beaucoup entendu qu’ils avaient “mal votĂ©â€, qu’ils s’étaient “fait avoir par les fake news”, et qu’ils Ă©taient “ignorants”. Jacques RanciĂšre est philosophe, professeur Ă©mĂ©rite Ă  l'UniversitĂ© de Paris VIII et il fait partie des penseurs de la dĂ©mocratie qui m’ont le plus marquĂ©e intellectuellement. L’une de ses hypothĂšses les plus puissantes est “l’égalitĂ© des intelligences”, une idĂ©e qui contredit donc complĂštement la tendance actuelle Ă  dĂ©plorer la crĂ©dulitĂ© ou l'irrationalitĂ© des gens. Mais peut-on vraiment dire que tout le monde a la mĂȘme capacitĂ© intellectuelle ? Quelles sont les implications politiques d’une telle affirmation? Et si on arrĂȘtait de prendre les gens pour des cons ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Jacques RanciĂšre, philosophe.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - Jacques RanciĂšre, Le maĂźtre ignorant, Cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle, Fayard, 1987- Jacques RanciĂšre, La haine de la dĂ©mocratie, La Fabrique, 2005- Jacques RanciĂšre, Les trente inglorieuses, La Fabrique, 2022 Archives sonores : - Richard Dawkins on Brexit: No, the British people have NOT spoken (2017), BBC Newsnight- Don Lemon mocks Trump supporters on live TV (2020), CNN- Jeremy Clarkson Slams "Coffin-Dodging Idiots" Who Voted Brexit (2019) LBC- "Deux Heures moins le quart avant JĂ©sus-Christ", Jean Yanne (1982)- Élisabeth LĂ©vy : "Abstention : les Ă©lecteurs ont une responsabilitĂ©" (2022), Sud Radio- Serge Raffy au DĂ©bat National, 24h Pujadas (2019), LCI- Emmanuel Macron, quelle mesures aprĂšs le dĂ©bat ? (2019) BFMTV- Les consĂ©quences de la grĂšves (1995), FR3, INA- DĂ©bat sur conflits sociaux, Place publique (1995), FR3, INA- Sibeth Ndiaye: "Il y a encore de la pĂ©dagogie Ă  faire sur la rĂ©forme des retraites" (2020), BFMTV- François Patriat, prĂ©sident du groupe LREM au SĂ©nat : "Il y a un effort d'explication Ă  faire" (2017), France Info- Un budget pour les riches? Le gouvernement doit faire de la pĂ©dagogie estime Laurent Neumann (2017), BFM Business- Les 150 - des citoyens s'engagent aprĂšs la convention citoyenne pour le climat, Baptiste Rouget-Luchaire (2021), Hope Production / Calt Production / LCP-AssemblĂ©e nationale- Nuit debout, 2016 Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 20 janvier 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Françoise VergĂšs, politologue.

    La scĂšne se dĂ©roule au MusĂ©e du Quai Branly. Le 12 juin 2020, cinq activistes dĂ©nonçant la “dĂ©possession de l'Afrique de ses richesses”, arrachent de son socle un poteau funĂ©raire Bari du XIXe siĂšcle. “Nous avons dĂ©cidĂ© de venir rĂ©cupĂ©rer ce qui nous appartient”, affirment-ils, avant d'ĂȘtre interpellĂ©s par la police. Depuis quelques annĂ©es, les musĂ©es font de plus en plus l’objet de remises en cause, notamment de la part de mouvements antiracistes. Françoise VergĂšs est docteure en science politique et prĂ©sidente de l’association "DĂ©coloniser les arts". Dans son dernier livre, “Programme de dĂ©sordre absolu” (La Fabrique, 2023), elle rappelle la nature profondĂ©ment coloniale des grands musĂ©es universels et rĂ©flĂ©chit Ă  ce que signifierait concrĂštement la dĂ©colonisation des musĂ©es. Quelle est la fonction politique de ces espaces ? Pourquoi font-ils aujourd’hui l’objet de contestations ? Faut-il vider les musĂ©es ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Françoise VergĂšs, politologue.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - Françoise VergĂšs, Programme de dĂ©sordre absolu, DĂ©coloniser le musĂ©e, La Fabrique, 2023- Smirit Lee, Decolonize museums, Or Books, 2022- BĂ©nĂ©dicte Savoy, Felwine Sarr, Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain - Vers une nouvelle Ă©thique relationnelle, 2017- Matt Apuzzo, Constant MĂ©heut, Selam Gebrekidan and Catherine Porter; “Comment une banque française a fait main basse sur HaĂŻti”, The New York Times, 20 mai 2022Archives sonores : - Mwazulu Diyabanza Siwa Lemba rĂ©cupĂšre une statue au MusĂ©e du Quai Branly Ă  Paris, Ziana tv- Art & Rite. Le pouvoir des objets (2021), MusĂ©e L, Louvain-la-Neuve- "Art du BĂ©nin d'hier et d'aujourd'hui" : un vernissage royal, ORTB- Kwakwaka’wakw Traditions & Culture, Lindblad Expeditions-National Geographic, youtube- L'Afrique veut rĂ©cupĂ©rer son patrimoine, JT20H (09/01/2018), France 2 Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 24 mars 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Maurice Godelier et DorothĂ©e Dussy, anthropologues.

    L’affaire Olivier Duhamel a lancĂ© le mouvement MeToo Inceste. La vague de tĂ©moignages a montrĂ© Ă  quel point il s’agissait d’un phĂ©nomĂšne rĂ©pandu, qui touche tous les milieux sociaux. 1 Français sur 10 affirme en avoir Ă©tĂ© victime durant son enfance, alors mĂȘme que c’est censĂ© ĂȘtre un interdit absolu. Un interdit qui serait mĂȘme le propre de l’Homme. Bien sĂ»r, ce n’est pas parce que quelque chose est censĂ© ĂȘtre interdit qu’il n’est pas du tout pratiquĂ©. Mais que dire d’un interdit qui est Ă  ce point bafouĂ© ? J’ai voulu aller voir ce que deux anthropologues pouvaient nous aider Ă  comprendre sur l’inceste : Maurice Godelier, auteur de "L’Interdit de l’inceste Ă  travers les sociĂ©tĂ©s" (CNRS Editions, 2021) et DorothĂ©e Dussy, autrice du "Berceau des dominations" (Marseille, La Discussion, Familles, genres, gĂ©nĂ©rations, 2013). L’inceste est-il vraiment un interdit ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Maurice Godelier, anthropologue, DorothĂ©e Dussy, anthropologue et Anne-Emmanuelle Demartini, historienne.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE.

    RĂ©fĂ©rences : - Maurice Godelier, L’interdit de l’inceste Ă  travers les sociĂ©tĂ©s, CNRS, 2013- DorothĂ©e Dussy, Le berceau des dominations, anthropologie de l’inceste, Marseille, La Discussion, Familles, genres, gĂ©nĂ©rations, 2013 - Anne-Emmanuelle Demartini, Violette NoziĂšre, la fleur du mal. Une histoire des annĂ©es trente. CeyzĂ©rieu, Champ Vallon, 2017- Claude LĂ©vi-Strauss, Les structures Ă©lĂ©mentaires de la parentĂ©, EHESS, 1949 Archives sonores : - Affaire Duhamel, JT 20H, (09/02/2021), FR 2- Claude LĂ©vi-Strauss, rĂ©alisĂ© par Pierre Beuchot (2004), INA / Arte - Cendrillon (1950), Walt Disney Production - Les dossiers de l'Ă©cran: l'inceste, Rembob'INA (1986), INA Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 25 mars 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Jeanne Guien, philosophe.

    Les milliers de tonnes d'ordures jonchant les trottoirs lors de la derniĂšre grĂšve des Ă©boueurs ont mis en lumiĂšre la quantitĂ© spectaculaire de dĂ©tritus que nous rejetons chaque jour. Ces monceaux d'immondices qui s'obstinaient Ă  grossir de jour en jour sous nos yeux nous ont obligĂ©s Ă  regarder en face la contrepartie habituellement invisible de nos modes de consommation. Jeanne Guien est docteure en philosophie et elle travaille sur les questions de l’obsolescence et du consumĂ©risme. Dans ses travaux, elle raconte l’histoire et l’économie du jetable et elle invite Ă  s’interroger sur la notion mĂȘme de dĂ©chet. Que mettons-nous dans nos poubelles ? Pourquoi produisons-nous autant de dĂ©chets ? Pourquoi a-t-on besoin de jeter ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Jeanne Guien, philosophe, et Baptiste Monsaingeon, sociologue.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - Jeanne Guien, Le consumĂ©risme Ă  travers ses objets. Gobelets, vitrines, mouchoirs, smartphones et dĂ©odorants, Divergences, 2021 - Jeanne Guien, Une histoire des produits menstruels, Divergences, 2023- Jeanne Guien, « À prendre ou Ă  laisser ? », EchoGĂ©o, 47 | 2019,- Jeanne Guien, Sale punk, dans Penser avec le Punk, dirigĂ© par Catherine Guesde, Puf/ Vie des idĂ©es, 2022- Baptiste Monsaingeon, Homo Detritus. Critique de la sociĂ©tĂ© du dĂ©chet, Collection AnthropocĂšne, Seuil 2017- Cyrille Harpet, Du dĂ©chet : philosophie des immondices. Corps, ville, industrie, Paris, L’Harmattan, 1998.- Hannah Arendt, La Condition de l’Homme moderne, 1958 Archives sonores : - How to Fold Your Clothes With Marie Kondo | RS Home (2019), Youtube- Marie Kondo explains Spark Joy (2016), Youtube- Toy Story 3, Lee Unkrich, Walt Disney Pictures, Walt Disney Studios Motion Pictures (2010)- Nonsense Song (Titine), Les Temps modernes, United Artists (1936)- Mad men, S2E01, Tim Hunter (2008), AMC- Les 40 ans du BIC, le stylo jetable (1992), FR3PA, INA- Plastic partout ! Histoire de dĂ©chets, Albert Knechtel (2020) Spiegel TV / ZDF / ARTE G.E.I.E.- De l'or dans les poubelles, JT 13H (1974) ORTF, INA- Une grande vague des "emballages perdus", Journal National, (1964), Les ActualitĂ©s Françaises, INA Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 24 mars 2023 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec IrĂšne ThĂ©ry, sociologue.

    Cet Ă©pisode a Ă©tĂ© enregistrĂ© au Studio 104 de Radio France dans le cadre du Festival Et Maintenant. Depuis le mouvement Me Too, une question que je me pose souvent c’est : qu’est ce qui a vraiment changĂ© ? Cinq ans aprĂšs la dĂ©flagration de 2017, au-delĂ  de la prise de conscience, a-t-on assistĂ© Ă  une vĂ©ritable rĂ©volution ? Les comportements des hommes et des femmes sont-ils rĂ©ellement diffĂ©rents ? Ou bien les rĂšgles du jeu sont-elles fondamentalement restĂ©es les mĂȘmes ? IrĂšne ThĂ©ry est sociologue du droit, de la parentĂ© et du genre. Dans son dernier livre “Moi aussi la nouvelle civilitĂ© sexuelle”, elle nous aide Ă  y voir plus clair en inscrivant le moment MeToo dans le temps long. Et c’est ça qui me plait dans son essai : elle aborde les questions des mƓurs sexuelles, des normes sociales, du consentement et du couple pas seulement avec les outils du fĂ©minisme mais aussi avec ceux de la socio-anthropologie et de l’histoire. Et cette approche offre un Ă©clairage extrĂȘmement original sur le sens des bouleversements en cours. Comment ont bougĂ© les frontiĂšres de la sexualitĂ© permise et de la sexualitĂ© interdite ? Comment la notion de consentement a-t-elle Ă©voluĂ© dans le temps ? Quelles sont les nouvelles rĂšgles du jeu sexuel ?
    Un épisode des Idées Larges avec IrÚne Théry, sociologue.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - IrĂšne ThĂ©ry, Moi aussi, La nouvelle civilitĂ© sexuelle, Seuil, 2022- Blandine Grosjean, De la rĂ©signation au consentement, le problĂšme de la « zone grise » entourant les rapports sexuels, Le Monde, 2018 Archives sonores :- Rose McGowan in Detroit, Channel 7 (21/10/2017)- Mesdames les jurĂ©s : GisĂšle Halimi (1978), A2/FR2, INA- ProcĂšs viol Ă  Aix, Journal 20h, A2 (1978), INA- ProcĂšs viol Ă  Aix-en-Provence, Journal 20h, FR3MA (1978), INA- 5 ans aprĂšs #MeToo, les femmes sont-elles mieux protĂ©gĂ©es ? (2022) ARTE Info plus Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 23 dĂ©cembre 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Pierre Monteil, Titouan Oheix et JĂ©rĂŽme Cazamayou - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Marie-Anne Dujarier, sociologue.

    On utilise le mot travail tous les jours. Le matin on repense Ă  un rĂȘve qui nous travaille. On travaille sur nos Ă©motions chez le psy et bien sĂ»r on va tous les jours au travail pour pouvoir payer son loyer. Mais parfois quand on est au travail et qu’on passe des heures dans de longues rĂ©unions inutiles, on a le sentiment qu’on n’a pas eu le temps de vraiment travailler. Alors de quoi parle-t-on ? Tout le monde comprend le mot travail, mais on est bien embĂȘtĂ©s dĂšs lors qu’on nous demande de le dĂ©finir. C’est le point de dĂ©part du livre de la sociologue Marie-Anne Dujarier, "Troubles dans le travail : Sociologie d’une catĂ©gorie de pensĂ©e". Elle y explique que “le travail” n’existe pas en soi, que c’est une catĂ©gorie de pensĂ©e qui a Ă©mergĂ© Ă  partir du XIe siĂšcle, et qui est valorisĂ©e moralement et socialement depuis le dĂ©but du capitalisme. Non seulement le mot travail a plusieurs sens, mais de plus en plus de gens s’interrogent sur le sens qu’a leur travail, et notamment sur son utilitĂ©. Travailler a-t-il un sens, dans tous les sens du terme ?
    Un épisode des Idées Larges avec Marie-Anne Dujarier, sociologue et Thierry Schaffauser, porte-parole du Strass.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE.

    RĂ©fĂ©rences : - Marie-Anne Dujarier, Troubles dans le travail : Sociologie d’une catĂ©gorie de pensĂ©e, Puf, 2021
    - Marie-Anne Dujarier, Le travail du consommateur, La DĂ©couverte, 2008
    - Maud Simonet, Travail gratuit, la nouvelle exploitation ? Textuel, 2018
    - Jocelyne Porcher, Joseph de La Bouere,Travail animal, un autre regard sur sur nos relations aux animaux, Educagri, 2017
    - Bernard Friot, Puissances du salariat, La Dispute, 1998
    - Thierry Schaffauser, Les luttes des putes, La Fabrique, 2014
    - David Graeber, Bullshit jobs, Les liens qui libĂšrent, 2018
    - Marie-Anne Dujarier, Le management dĂ©sincarnĂ©, La DĂ©couverte, 2015 Archives sonores : - Office Space, Mike Judge, (1999)- DANPII - Caisse libre service, François Morency (2020) - Interview de Maud Simonet dans Les IdĂ©es Larges (2022) - Jocelyne Porcher, Les enjeux relatifs aux questions d'Ă©levage, de transport et d'abattage en matiĂšre de bien-ĂȘtre animal, CESE (2019)- Interview de Bill Gates, Quartz (2017)- Johannesbourg : les travailleuses du sexe rĂ©clament la dĂ©pĂ©nalisation de la prostitution (2021), AFP- Appel Ă  dĂ©serter, Remise des diplĂŽmes AgroParisTech (2022)- Interview de David Graeber, Brut (2018) - Bullshit jobs, la Barbe, Nicolas Meyrieux (2015)- Usul, les derniĂšres heures de l’hĂŽpital public, MĂ©diapart (2018) - Les Temps modernes, Charlie Chaplin (1936) Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 25 fĂ©vrier 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Guillaume Lachenal, historien et CĂ©line LefĂšve, philosophe.

    Pendant la pandĂ©mie, des soignants ont affirmĂ© qu’il n’était pas possible d'accueillir tous les malades en rĂ©animation. L’idĂ©e fait froid dans le dos, et pourtant le tri de patients existe depuis longtemps, et constitue mĂȘme une pratique inhĂ©rente Ă  la mĂ©decine. Guillaume Lachenal est historien des sciences au medialab de Sciences Po, et CĂ©line LefĂšve est philosophe de la mĂ©decine et co-directrice de l'Institut la Personne en mĂ©decine (UniversitĂ© Paris CitĂ©). Dans l’ouvrage qu’ils ont co-dirigĂ©, "La mĂ©decine du tri", ils dĂ©crivent la hiĂ©rarchisation des patients comme “un acte médical à la fois indispensable et insupportable, qui sauve et qui sacrifie des vies”. Qui soigner en premier quand on ne peut pas s’occuper de tout le monde ? Certaines personnes mĂ©ritent-elles de vivre plus que d’autres ? Qui dĂ©cide et selon quels critĂšres ? Toutes les vies se valent-elles ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Guillaume Lachenal, historien et CĂ©line LefĂšve, philosophe.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - Guillaume Lachenal, CĂ©line LefĂšve et Vinh-Kim Nguyen, La mĂ©decine du tri, Histoire, Ă©thique, anthropologie, PUF, 2014- Nicolas Belorgey, L’HĂŽpital sous pression, La dĂ©couverte, 2010- Tom Koch, Thieves of virtue, when bioethics stole medicine, MIT Press, 2012 Archives sonores : - Gabriel Attal sur le tri des patients (31/03/2021), ElysĂ©e- Covid au lycĂ©e de Drancy : manifestation devant l'hĂŽpital avicennes (29/03/2021), AFP- Un hĂŽpital militaire pendant la PremiĂšre Guerre mondiale (1917), DAEDU et SCA - Leçon inaugurale de Didier Fassin au CollĂšge de France (01/2020) - Zackie Achmat (2006)- Fin du procĂšs des laboratoires pharmaceutiques contre l'Afrique du sud (19/04/2001), FR3 - Ebola/Liberia: MSF se prĂ©pare Ă  une nouvelle aggravation (27/08/2014), MSF / AFP Musique GĂ©nĂ©rique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 3 juin 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Vinciane Despret, philosophe.

    Il y a une chose qui m'a marquée pendant la pandémie : l'apparition des "enterrements zoom". Les cortÚges funéraires étant réduits au strict minimum, la plupart des proches du défunt devaient suivre la cérémonie de chez eux, à travers un écran, en vidéo. Qu'est ce que cela a produit ? Comment cela a-t-il perturbé le processus de deuil ?
    Quelques annĂ©es avant la pandĂ©mie, la philosophe et psychologue belge Vinciane Despret avait publiĂ© "Au bonheur des morts, RĂ©cit de ceux qui restent" (La DĂ©couverte, 2015), une enquĂȘte sur les maniĂšres dont les gens entretiennent parfois des relations trĂšs vivantes – presque surnaturelles - avec leurs dĂ©funts, plutĂŽt que de se rĂ©soudre Ă  accepter leur disparition. Et si on ne faisait pas son deuil ?

    Un épisode des Idées Larges avec Vinciane Despret, philosophe, et Laurie Laufer, psychanalyste.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE.

    Références :
    - Vinciane Despret, Au bonheur des morts, récits de ceux qui restent, La Découverte, 2015
    - Vinciane Despret, Les morts Ă  l'Ɠuvre, Les EmpĂȘcheurs de penser en rond, 2023
    - GrĂ©gory Delaplace, Les Intelligences particuliĂšres. EnquĂȘte dans les maisons hantĂ©es, Vues de l’esprit, 2021
    - Geoffrey Gorer, Ni pleurs, ni couronnes, E.P.E.L, 1965
    - Le Nouveau Savoir-vivre universel dans toutes les circonstances de la vie, 1881
    - Gilles Deleuze, Sur Spinoza, cours de 1980-1981
    - Bruno Latour, Factures/fractures: de la notion de rĂ©seau Ă  celle d’attachement, In AndrĂ© Micoud et Michel Peroni, Ce qui nous relie, Editions de l’Aube, 1998

    Archive sonore :
    - Gilles Deleuze Ă  la FEMIS, 1996

    Musique Générique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 14 janvier 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Quentin Desclaux - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Fabien Locher, historien.

    La guerre en Ukraine dĂ©truit (aussi) la nature. Depuis le dĂ©but du conflit, le ministre de l'Écologie ukrainien tient d’ailleurs un registre des dĂ©gĂąts Ă©cologiques provoquĂ©s par les affrontements, avec l’intention de traduire la Russie devant la justice pour Ă©cocide.

    Fabien Locher est un historien de l’environnement qui travaille sur le rapport entre la guerre et l’écologie. Ce qui l’intĂ©resse, ce ne sont pas seulement les impacts directs des conflits armĂ©s. C’est aussi comment, mĂȘme en temps de paix, les guerres passĂ©es et l’anticipation des guerres futures influent sur nos choix technologiques et Ă©nergĂ©tiques.

    Comment les conflits passĂ©s façonnent-ils notre environnement prĂ©sent ? Quel rapport entre les mouvements pacifistes et Ă©cologistes ? Comment la guerre intoxique-t-elle le monde ?

    Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Fabien Locher, historien, et Syeda Rizwana Hasan, avocate en droit de l’environnement.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE.

    Références :
    - Edmund Russell, “War and Nature, Fighting Humans and Insects with Chemicals from World War I to Silent Spring”, Cambridge University Press, 2001.
    - Rachel Carson, “Silent Spring”, 1962.
    - Barry Weisberg, “Ecocide in Indochina”, The ecology of war, Canfield Press, 1970.

    Pour aller plus loin :
    - Ben Cramer, auteur de “Guerre et paix et Ă©cologie”, Ed. Yves Michel, 2014
    - Claire Legros, “Le coĂ»t Ă©cologique exorbitant des guerres, un impensĂ© politique”, Le Monde, 10 juin 2022,
    - Katja Doose, Alexander Vorbrugg, “Les politiques climatiques, ces autres victimes de la guerre de Poutine en Ukraine”, The conversation, 7 juillet 2022

    Archives sonores :
    - Reportage en Ukraine, Euronews (2022)
    - Bombardements au napalm (1965), Atelier des Archives - NARA
    - Pluies artificielles au Vietnam, JT 13H RTF / ORTF (1972), INA
    - Film promotionnel DDT Let's Put It Everywhere (1946), Internet Archives
    - Film promotionnel “Doomsday for Pests” (1946)
    - Avion pulvérisateur de DDT, Journal Les Actualités Françaises (1957), INA
    - Essai nucléaire Nutmeg sur l'atoll de Bikini (1958), Lawrence Livermore National Laboratory
    - Women protest at Nevada Atomic Test (1960), Kinolibrary
    - Documentary on the controversy surrounding the publication in 1962 of Silent Spring by Rachel Carson, CBS (1962)
    - Storax-York Nuclear Test Subsidence Crater Formation (1962), Lawrence Radiation Laboratory
    - Film de communication, Portland Cement Association (1961)
    - Highway Hearing, Dow Chemical Company, (1956)

    Musique Générique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 09 dĂ©cembre 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Camille HĂ©lĂ©non - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Julie Neveux, linguiste.

    Dire “je t’aime”, c’est compliquĂ©. La premiĂšre fois on peut avoir l’impression de lĂącher une bombe, mais trĂšs vite l’expression semble galvaudĂ©e. En anglais c’est pire : c’est devenu une espĂšce de formule de politesse automatique.. Juste avant de raccrocher le tĂ©lĂ©phone on peut dire “I love you, bye
”. Bref, ce n’est plus du tout une dĂ©claration d’amour. Julie Neveux est linguiste, maĂźtresse de confĂ©rence Ă  l’UniversitĂ© Paris Sorbonne. Dans son livre Je parle comme je suis (Grasset, 2020), elle raconte ce que notre vocabulaire dit de l’époque. Elle part du principe qu’on parle notre langue autant que notre langue nous parle et elle s’intĂ©resse notamment aux maniĂšres dont on exprime le sentiment amoureux. Comment formule-t-on nos Ă©motions ? Pourquoi le “je t’aime” sâ€˜Ă©puise-t-il si vite? Les mots d’amour perdent-ils leur sens ? Un Ă©pisode des IdĂ©es Larges avec Julie Neveux, linguiste, et Maxime Bertoux, chercheur en neurosciences.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE. RĂ©fĂ©rences : - Julie Neveux, Je parle comme je suis. Ce que nos mots disent de nous, Grasset, 2020- Marc AllĂ©gret, EntrĂ©e des artistes, 1938 - William Shakespeare, Sonnets, 1609- Ferdinand de Saussure, Cours de linguistique gĂ©nĂ©rale, 1916- George Lakoff, Les MĂ©taphores dans la vie quotidienne, 1980- Penelope Brown et Stephen C. Levinson, Politeness. Some universal in language usage, Cambridge UP, 1987 Archives sonores :- Ghost, Jerry Zucker, Paramount Pictures (1990)- Animaniacs, S2E159, Tom Rueggger, Amblin Entertainment, Warner Bros Studio - Quatre mariages et un enterrement, Mike Newell, PolyGram Filmed Entertainment, Channel Four Films, Working Title Films (1994)- EntrĂ©e des artistes, Marc AllĂ©gret, RĂ©gina films, Filmsonor Marceau, Editions RenĂ© ChĂąteau (1938)- Hit Sale, Therapie Taxi ft. RomĂ©o Elvis, Panenka, Wagram, Original Kids, HK Corp (2017)- En mode, Rohff, Foolek Empire, (2005)- Saint Just et la force des choses, Pierre Cardinal (1975)- VidĂ©os tiktok de @williamcommercial, @muatori, @illogicallrecords Musiques :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions
    MYMA (My Music Agency)

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : vendredi 06 mai 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Nicolas RĂ©gent - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, MĂ©lodie Bouchaud - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)
  • Avec Karen Akoka, sociologue.

    Quand les Talibans ont pris Kaboul Ă  l’étĂ© 2021, la France a connu des dĂ©bats enflammĂ©s pour savoir s’il fallait laisser entrer les Afghans fuyant le pays. Finalement, elle a organisĂ© l’évacuation de 2600 Afghans. Ce n’est pas rien, mais quand on pense aux 150 000 boat people fuyant l’ex-Indochine qui avaient Ă©tĂ© accueillis Ă  bras ouvert il y a 40 ans, force est de constater que les choses ont bien changĂ©.

    La sociologue Karen Akoka travaille sur la maniĂšre dont les politiques d’asile ont Ă©voluĂ© dans l’histoire, en fonction de la nationalitĂ© des demandeurs et des besoins politiques du moment. Dans son livre "L’asile et exil", elle revient sur l’histoire de la distinction rĂ©fugiĂ©s/migrants et notamment sur la façon dont s’est construite l’idĂ©e qu’il y aurait des “mauvais” migrants et des "bons" rĂ©fugiĂ©s. Y a-t-il des vrais et des faux rĂ©fugiĂ©s ?

    Un épisode des Idées Larges avec Karen Akoka, sociologue, Eve Shahshahani, avocate en droit des étrangers et Emmanuelle Auriol, économiste.
    Produit par Upian et ARTE France.
    En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.
    Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaĂźne YouTube d’ARTE.

    Références :
    - Karen Akoka, L’asile et l’exil, La DĂ©couverte, 2020
    - L’essentiel sur
 les immigrĂ©s et les Ă©trangers, Insee, 2020
    - Les Européens ont-ils une vision objective des chiffres de l'immigration ? Commission européenne et Institut européen EuroStat, 2018
    - Emmanuelle Auriol, Hillel Rapoport, « L’immigration qualifiĂ©e : un visa pour la croissance », Notes du conseil d’analyse Ă©conomique, 2021/7 (n° 67)

    Archives sonores :
    - Charles Magnien, Débat sur l'accueil des réfugiés afghans, Apolline Matin, RMC (25/08/2021)
    - Des afghanes manifestent pour leurs droits Ă  Kaboul, AFP (21/10/2021)
    - Patrick Poivre d’Arvor, JT 20H, A2 (25/06/1979), INA
    - Apolline Malherbe, Débat sur l'accueil des réfugiés afghans, Apolline Matin, RMC (25/08/2021)
    - Gold, "Plus prÚs des étoiles", Champs Elysées, A2 (22/06/1985), INA
    - Michel Rocard, Soir 3, FR3 (03/12/1989), INA
    - Rétrospective événements Est, Soir 3, FR3 (02/12/1989), INA

    Musique Générique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording,
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.

    Episode vidĂ©o publiĂ© le : 25 fĂ©vrier 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - RĂ©alisateur : David Tabourier - Son : Solange Barnezet, Quentin Desclaux - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, MĂ©lodie Bouchaud - ARTE France : UnitĂ© sociĂ©tĂ© et culture - Musique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas© Delabel EditionsArtiste : VITALIC (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licenceISRC : BEP010400190Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel EditionsTous droits rĂ©servĂ©sMYMA (My Music Agency)