Episodes

  • Vacances riment avec silence. Enfin, vous allez pouvoir éteindre votre réveil, vos notifications sur votre téléphone portable, fuir l’open space et son brouhaha. Grand bien vous fasse, car le silence est vital pour notre cerveau : c’est même ce qui lui permet de se régénérer. 

    Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), le neuroscientifique Michel Le Van Quyen, chercheur à l’Inserm et auteur du livre Cerveau et silence, nous explique ce qu’il se passe et ce qu’on observe dans notre cerveau lorsqu’il est au repos et dans un silence total. 

    Et quand Michel Le Van Quyen parle de silence total, ce n’est pas seulement un silence auditif, mais aussi corporel, et attentionnel - être immobile, ne pas être dérangé dans ses rêveries : “Il n’y a pas que le silence acoustique. Il y a aussi d'autres formes de silence. D'après moi, chacun de ces silences ont des vertus particulières sur le corps et sur l'esprit.” 

    Sandrine Gaussein-Casanova a compris ce besoin de silence pour notre cerveau, et c’est pourquoi elle a créé une agence de voyage qui s’appelle “Out of reach” (”Pas joignable” en français”) qui propose des séjours déconnectés. Si des cadres submergé.e.s par leur travail font appel à elle, elle note que peu sont ceux qui acceptent d’aller passer un séjour en zone blanche et d’être complètement déconnectés. D’ailleurs, selon un sondage de l’agence d’intérim Qapa, 63% des sondés envoient des emails professionnels en vacances. Et pour 20% d’entre eux, c’est parce que tout le monde le fait aussi. 

    Alors n’hésitez pas à partager ce podcast dans votre entreprise : vraiment couper, et baigner dans un silence complet, c’est bénéfique aux cerveaux de tout le monde. 

    Et vous, comment arrivez-vous à déconnecter du travail pendant vos congés ? Ecrivez-nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • En ce moment au travail, dans les open-spaces et à la cantine, des personnes noires sont sur-sollicitées parce que leurs collègues tiennent absolument à avoir leur avis sur les violences policières. Sur George Floyd, cet Afro-Américain mort asphyxié par un policier qui le plaquait au sol en mai dernier, ou sur Adama Traoré, mort dans le Val d’Oise en 2016 après son interpellation par les gendarmes.

    Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), on s’est demandé quel impact ça avait, d’être essentialisé au travail, de se rendre chaque jour dans un endroit qui vous enferme dans une identité restreinte. Et comment répondre aux interpellations pour des débats sans fin, et ce que ça fait, d’affronter au travail des stéréotypes sur qui on est censé être et représenter.

    Vous entendrez le témoignage d’Olivia (son prénom et sa voix ont été modifiés), qui travaille dans le service marketing d’une grande entreprise, et Marie Dasylva, à qui Olivia a fait appel, et qui a un job qu’elle est probablement la seule à faire en France : “coach de survie pour les personnes racisées au travail”. 

    Marie Dasylva a inventé un outil pour faire face aux injonctions à la pédagogie auxquelles font face les personnes racisées au travail : celui des 300 secondes. Selon elle, les personnes racisées ne doivent pas dédier plus de cinq minutes au racisme dans une journée. Donc pas le temps de se lancer dans une pédagogie éperdue, ou de faire des exposés à ses collègues : “Je pense que le temps, c'est le médium par lequel la domination passe. [...] L'idée, c'est de ne pas se laisser embarquer dans des discussions qui, au final, sont mortifères et toxiques.” 

    Si vous aussi, vous vous êtes retrouvé dans des situations où vous avez été essentialisé dans votre travail, écrivez-nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Missing episodes?

    Click here to refresh the feed.

  • Avec la crise économique monstrueuse qui commence, et les vagues de licenciements qui s’annoncent, il y a beaucoup d’interrogation sur la meilleure façon d’adapter son temps de travail pour la surmonter. 

    Pour certains, comme le président du Medef, il faut y mettre du sien et travailler plus. Fin mars, le gouvernement a aussi adopté temporairement une ordonnance qui a fait passer la durée hebdomadaire de travail maximale de 48 à 60 heures dans certains secteurs.

    Bien loin de chez nous, d’autres prônent au contraire la réduction du temps de travail. En Nouvelle-Zélande, la Première ministre Jacinda Ardern voudrait généraliser la semaine de quatre jours payés cinq pour aider notamment les secteurs du tourisme et de l'hôtellerie via la consommation. 

    Alors on s'est demandé, dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), si la semaine de quatre jours pouvait sauver notre économie de la crise. 

    Pour y voir plus clair, vous entendrez dans cet épisode Pierre Larrouturou : économiste de gauche, homme politique européen, il défend la semaine de travail de quatre jours depuis les années 1990. Pour explorer comment cette organisation peut être viable pour les entreprises, vous entendrez aussi Sébastien Antonio, qui travaille depuis 22 ans quatre jours payés cinq chez Yprema, une entreprise qui fait du recyclage de matériaux de BTP, ainsi que Jérémy Clédat, le PDG de Welcome to the Jungle, un média en ligne qui a adopté ce rythme récemment.

    Et vous, quel est votre rythme de travail en ce moment, pour surmonter la crise économique que nous traversons ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Est-ce que vous aussi, pendant cette période de confinement et de télétravail que nous laissons derrière nous avec précaution, il vous est arrivé de travailler une bonne partie de la journée en t-shirt, puis d’enfiler une chemise juste avant une visioconférence avec un client, ou votre patron.ne ? Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), on s’intéresse aux codes vestimentaires plus ou moins explicites qui régissent notre interface avec le monde, la manière dont on s’y présente, lorsqu’on travaille. 

      

    Globalement, 2 salariés sur 3 en France disent ne pas avoir de code vestimentaire imposé au bureau, selon un sondage Opinionway de 2015. Mais en réalité, 60% d’entre eux disent veiller à leur tenue au travail, dans le souci de ne pas nuire à l’image de l’entreprise. Quels sont, au juste, les enjeux qui pèsent sur notre manière de nous habiller au boulot ? Quelle image est-ce qu’on véhicule par nos vêtements, et pourquoi ça compte autant pour les entreprises ? 

    Pour répondre à ces questions, l'historien Jérémie Brucker, qui est spécialiste de l'histoire du vêtement de travail du 19e siècle à nos jours, revient sur l’apparition du vêtement de travail et ses évolutions au cours du temps. Vous entendrez aussi Marie de Tilly, coach en bonnes manières, à qui des entreprises et particuliers font parfois appel au sujet des codes vestimentaires à respecter au travail.

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a d’abord eu l’urgence, la panique des premiers jours. L’annonce du confinement a précipité des milliers d’entreprises dans une crise brutale. Selon l’assureur-crédit Coface, les faillites devraient bondir de 15% en France cette année. Pourtant, malgré les nombreux commerces à l’arrêt, les chantiers interrompus, les salles de concert et les stades déserts, l'activité économique ne s’est pas complètement arrêtée pendant le confinement. Elle s’est poursuivie, à un autre rythme, complètement chamboulé. 

    Dans un système économique féroce où il faut souvent s’adapter pour survivre, Louise Hemmerlé a demandé à six dirigeant.e.s d’entreprise comment il.elle.s avaient traversé cette période, et ce qu’il.elle.s allaient pouvoir en retenir. De l’agroalimentaire au conseil en passant par la cosmétique, il.elle.s racontent comment il.elle.s ont dû revoir des stratégies depuis longtemps en place, inventer de nouvelles manières de fonctionner, et les leçons qu’ils en tirent : sur leurs stratégies commerciales, sur la raison d’être de leur société, sur le télétravail, sur les rapports interpersonnels au travail en temps de pandémie.

    Et vous, quelle leçon tirez-vous de cette période si particulière par rapport à votre travail ?  Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Est-ce que vous aussi, il vous arrive d’avoir l’impression de courir sans arrêt après le temps ? Et en général, de manquer cruellement de temps libre ? 

    Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Adrien Naselli s’entretient avec Jean Viard, sociologue spécialisé sur le temps libre et les loisirs. Auteur du livre Le Triomphe d’une utopie. Vacances, loisirs, voyages : la révolution des temps libres, Jean Viard décortique l’équilibre entre temps de travail et temps libre, et comment celui-ci a évolué au fil des siècles. 

    En réalité, on n’a jamais eu autant de temps libre qu'aujourd'hui : “On travaille à peu près 10% de son existence aujourd'hui, alors qu'il y a un siècle, l'ouvrier et le paysan travaillaient à peu près 200 000 heures dans une vie de 500 000 heures”. (03:58) 

    Comment le temps libre s’est-il installé dans nos quotidiens, comment les structure-t-il, et pourquoi avons-nous encore l’impression d’en manquer ? “On n'arrête pas de courir et on a le sentiment qu'on n'a plus de temps ; et on n'a plus de temps d'abord parce qu'on a tellement d'activités de temps libre !” (15:57) Jean Viard explique aussi que notre temps de travail et notre temps libre sont de moins en moins étanches à cause du numérique, et comment réussir à maîtriser ce mélange des temps.  

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • En 2011, Christian Bourion, docteur en sciences économiques et spécialiste de la gestion du travail, étudie le syndrome du burn out (l’épuisement professionnel par excès de stress et de travail) avec un logiciel du CNRS qui permet de repérer des mots-clés utilisés par les internautes. Un jour il écrit “bore” au lieu de “burn”, et à cause de cette faute de frappe, il découvre que les gens souffrent d’ennui au travail. 

    Selon les études, selon les années, on oscille entre 30 et 45% des salarié.e.s en France qui disent s’ennuyer au travail. Evidemment, là dedans il y en a qui s’ennuient juste un peu, parfois, mais il y en a d’autres qui n’ont quasiment rien à faire et qui sont victimes de “bore out” : le syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui. 

    Dans cet épisode, Marie Semelin s’entretient avec Christian Bourion, auteur du livre le “BORE OUT syndrom - quand l’ennui au travail rend fou”, ainsi qu’avec Jeanne, 28 ans, qui travaille dans l’industrie du luxe, et qui pendant d’interminables mois, n’a eu aucune mission. 

    Et vous, avez-vous déjà connu l’ennui au travail, et comment l’avez-vous vécu ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • En ces temps d’épidémie du coronavirus, on les appelle les “héro.ïne.s du quotidien”. Ceux et celles qui continuent de sortir de leur domicile pour aller travailler, car leur métier remplit une mission d’utilité publique. Dans leur travail, il.elle.s endossent une mission qui les transcende, et qui parfois, les dépasse. 

    Comment vivent-ils leur mission, leur devoir déontologique, alors que la majorité de la population est appelée à rester chez elle pour se protéger ? Dans cet épisode, nous recueillons les témoignages de Fanny Maccagnan, caissière dans un supermarché à Carpentras ; de Matthieu Mondoloni, grand reporter à franceinfo, et de Marie-Solenn, une sage-femme qui est tombée malade du coronavirus. 

    Cette situation les fait évaluer sous une nouvelle lumière l’importance de leur métier, et les risques qu’ils sont prêts à prendre pour l’accomplir : “Je pars du principe que quand je suis dehors, que je vais faire mon métier de journaliste, je risque de propager le virus. […] Est-ce que les reportages valent le coup ?” (10:31) 

    Chacun d’eux a dû faire face à ses doutes et à ses peurs : “J’ai eu des moments très égoïstes où j'avais juste envie de penser à moi, mon mari et mes enfants. […] Et puis il y a quand même une partie de moi qui me dit que je ne suis pas là par hasard et qu’une crise sanitaire comme ça, je n’ai pas envie de la passer chez moi à regarder les choses avec mon téléphone, c'est aussi mon rôle.” (24:24) 

    Et vous, comment vivez-vous votre travail pendant cette crise sanitaire ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello [at] louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thevenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • D’habitude il·elle·s sont presque invisibles. Il·elle·s gagnent des petits salaires, et il·elle·s font des boulots souvent ignorés ou méprisés. Mais depuis le début de la crise sanitaire, on ne parle que d’eux·elles : ceux·elles qui ne sont pas confiné.e.s... parce qu’il·elle·s travaillent. 

    Les travailleur·euse·s de l'hôpital evidemment, ceux·elles des supermarchés, ceux·elles qui traversent la France avec dans leur camion des tonnes de nourriture, ou ceux·elles qui continuent de ramasser nos poubelles. Tous ces travailleur·euse·s, qu’on ne voyait pas forcément hier, nous semblent aujourd’hui indispensables.  

    Dominique Méda, philosophe et sociologue du travail, voit dans cette crise sanitaire un renversement de la valorisation et de la hiérarchie sociale des métiers. Partant de ce constat, Dominique Méda trace, au micro d’Adrien Naselli, les lignes de ce à quoi pourrait ressembler le monde du travail à la sortie de cette crise, et évoque un renversement de la hiérarchie des salaires. Elle prône aussi une reconversion écologique où le travail aurait une place différente : “Avec la reconversion écologique on va avoir besoin de plus de travail humain, de plus d’huile de coude. J’imagine une société avec plus de métiers manuels, [...] une division internationale du travail beaucoup plus réduite et beaucoup plus de métiers finalement aisément accessibles à tous.”

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par Olivier Bodin et la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pour faire face à l’épidémie du coronavirus, toutes les personnes qui peuvent travailler de chez elles sont appelées à le faire. Pour certaines professions, c’est plutôt facile, avec les technologies et les outils de télécommunication actuels, de se mettre au 100% télétravail. Pour d’autres, c’est un véritable casse-tête.  

    Dans cet épisode bonus de Travail (en cours), nous vous proposons les témoignages de deux personnes dont le métier n’est pas du tout adapté au télétravail, mais qui doivent pourtant s’y plier en période de confinement. 

    Géraldine Nguirane est professeur dans une école primaire. Son école a fermé ses portes pour une durée indéterminée, mais elle tente d’assurer, à distance, le suivi pédagogique de ses élèves. Elle nous explique toute la difficulté de sa tâche : “Les familles ne sont pas du tout équipées de la même manière, [...] il y en a qui ont ordinateurs et imprimantes, et il y a des élèves qui n’ont rien. ” (8:30) 

    Loris Mangogna, lui, est kinésithérapeute. Le cabinet libéral dans lequel il travaille a aussi dû fermer, mais il ne veut pas abandonner ses patients : “On a des patients qui sortent d’hospitalisations et de chirurgies, ces gens là si on ne leur fait pas un suivi ils risquent des séquelles”. (01:59) Il nous explique comment il arrive à maintenir le lien avec ses patients, et à continuer à les soigner, à distance.   

    Et pour vous, comment est-ce que ça se passe le télétravail ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par Olivier Bodin et la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le coronavirus et les mesures de confinement ont brutalement précipité de nombreuses entreprises dans le 100% télétravail. Beaucoup goûtent aujourd’hui à marche forcée aux réunions par visioconférence, ou à la transformation de leur table à manger en bureau improvisé. 

    Le travail à distance a toujours été un réservoir à fantasmes, et plein d’entreprises ont longtemps tourné autour, en se demandant si c’était vraiment une si bonne idée que ça. Selon une étude réalisée en 2019 par l’IFOP avec Malakoff Médéric-Humanis, 29 % des salariés des entreprises de plus de 10 salariés télétravaillent, de manière le plus souvent occasionnelle et non contractuelle. 

    On s’est demandé pourquoi, avec les technologies et moyens de communication actuels, on ne télétravaille pas davantage en temps normal - hors période de confinement, quand les choses tournent à peu près rond. Et pourquoi on a l’intuition qu’on ne va pas vouloir prolonger ce télétravail obligatoire plus que de raison, une fois la crise passée.

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. La prise de son a été faite par Bernard Natier, le mix par Olivier Bodin et la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Est-ce que vous aussi, vous vous surprenez parfois à rêver à votre travail idéal ? Peut-être est-ce ce job qui vous permet de partir tous les jours à 17h ? Ou bien ce poste qui vous apporte un certain confort économique ? Très probablement, votre travail idéal combinerait les deux.

    Dans ses différents travaux, la sociologue Dominique Méda explique que les attentes qui sont placées sur le travail sont immenses, et qu’elles s’intensifient pour les jeunes générations. On attend de son travail non seulement un salaire, mais aussi un statut, des droits sociaux, du sens, une utilité, la possibilité d’exprimer sa créativité, de s’épanouir. 

    Dans Travail (en cours), nous allons explorer les bouleversements du travail et sa place dans nos vies. Avant de vous apporter des éclairages et explications d’expert.e.s, de scientifiques, de sociologues, on vous propose dans ce premier épisode une histoire. Celle de Clémence Bodoc, l’ancienne rédactrice en chef de Madmoizelle.com, un magazine féminin en ligne. Au micro de Judith Chetrit, elle raconte toute la difficulté de trouver un travail qui nous convienne, qui réponde à tous nos critères. 

    Clémence Bodoc a exploré les contrastes. Elle a démarré sa carrière dans un travail très stable et bien rémunéré dans le BTP, mais qu’elle quitte finalement après un burn-out. Par la suite elle est embauchée à Madmoizelle.com, un travail précaire mais qui la passionnait. Clémence Bodoc raconte aussi comment ses attentes se sont fracassées contre la violence du monde du travail, et les enseignements qu’elle en tire

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. La prise de son a été faite par Bernard Natier, le mix par Tristan Mazire et la musique est de Jean Thevenin . À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Le podcast qui explore les bouleversements du travail et sa place dans nos vies. À partir du 19 mars, un jeudi sur deux.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.