Oynatıldı

  • Le soin n’est jamais neutre : il est politique. La médecine française est basée sur les corps d’hommes cisgenres, et certains espaces de soins sont encore réservés aux personnes hétérosexuelles. Alors que les médecins ont la conviction de soigner tout le monde de la même manière, leur pratique est traversée par des biais sexistes et homophobes. 


    Comment proposer une médecine plus inclusive ?


    Camille Regache poursuit son entretien avec le médecin et écrivain Baptiste Beaulieu.


    Cet épisode a également été publié dans le podcast Programme B.


    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache. Cet épisode a été produit en décembre 2020. Réalisation : Solène Moulin. Production : Diane Jean et Lorraine Besse. Édition : Lorraine Besse et Naomi Titti. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian).


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Le rapport à son·sa médecin est l’un des plus intimes. En période pandémique, plus que jamais, ils·elles rassurent et accompagnent. Mais cette expérience est loin d’être positive pour tou·te·s, notamment pour les personnes qui ne sont pas hétérosexuelles et cisgenres.


    Si les minorités sexuelles et de genre font l’objet d’un mauvais traitement médical, c’est sans doute parce qu’elles n’existent pas dans la formation des soignant·es, si ce n’est sous un prisme pathologisant. Les médecins ont-ils·elles conscience que leur profession est traversée par l’hétéronormativité ? 


    Camille Regache s’entretient avec Baptiste Beaulieu, médecin militant et auteur.


    Cet épisode a également été publié dans le podcast Programme B.


    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache. Cet épisode a été produit en décembre 2020. Réalisation : Solène Moulin. Production : Diane Jean et Lorraine Besse. Édition : Lorraine Besse et Naomi Titti. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Femmes et violences (1/4) : Passer à l'acte

    Parce que personne n'est à l'abri d'être privé de liberté, et que le système punitif et sécuritaire tend à se diffuser au sein de la société, Un podcast à soi revient avec une mini-série consacrée à la violence, à la colère, à l'articulation entre le genre et la prison. Qu’elles soient prisonnières, proches de prisonniers ou victimes de violences, qu’est-ce que la prison fait aux femmes ?
    Dans ce premier épisode, des femmes autrices de violences racontent leurs parcours avant leur entrée en prison. En donnant à entendre sans tabou ni concession des parcours de femmes violentes, ce premier volet nous invite à interroger la violence au prisme du genre : Eve a poignardé plusieurs conjoints violents et Zineb, jeune délinquante, est devenue proche des réseaux djihadistes. Si elle est avant tout une puissance d'agir pour les hommes, pour les femmes l'usage de la violence est quasiment toujours précédé de violences masculines et/ou économiques, sociales, institutionnelles. Sans déresponsabiliser et, par là même, déposséder les femmes de leurs actes, cet épisode permet d'envisager la construction genrée d’un imaginaire violent dépourvu de femmes.
    Avec :- Eve et Zineb- Coline Cardi, Maîtresse de conférences (Université Paris 8 - Cresppa/CSU), sociologue, spécialiste de la déviance et du genre.- Corinne Rostaing, sociologue, spécialiste du monde carcéral (Université Lyon 2)- Natacha Chetcuti-Osorovitz, sociologue spécialiste des violences de genre, épistémologie féministe et sociologie carcérale- Géraldine Casutt ,doctorante, préparant une thèse sur les femmes djihadistes et leurs rapport à la violence
    Textes :- « Toute rage dehors » Anonyme, infokiosque- « Féroces », Cécilia Colombo- « Deux ou trois choses dont je suis sûre » Dorothy Allison- « Je ne chasse pas sur mon territoire » Astrid Chaffringeon
    Remerciements :Comme toujours, mais en particulier ici, ce documentaire a été réalisé en étroite collaboration avec des chercheuses féministes. Je tiens à remercier tout particulièrement cette fois-ci Coline Cardi et Natacha Chetcuti-Osorovitz pour leur confiance, nos échanges et leurs travaux inspirants qui nourrissent ma réflexion.Merci à Pauline de Smet, de l'Observatoire International des prisonsÀ Krista, Elsa, Gaelle et Sylvia du journal l'EnvoléeÀ Mathilde et Julie du GenepiÀ mes parents qui m’ont accompagnée jusqu’à Bayonne afin que je puisse enregistrer les voix des femmes, tout en restant auprès de mon bébé nouveau né dont je ne souhaitais pas être séparée trop longtemps.
    Ressources :- Femmes en prison et violences de genre, résistances à perpétuité, Natacha Chetcuti-Osorovtiz, La Dispute- Une institution dégradante, la prison, Corinne Rostaing, Gallimard- Penser la violence des femmes, Coline Cardi, Geneviève Pruvost, La Découverte- Femmes détenues, les oubliées, Observatoire international des prisons


    Enregistrements : mars 2021 - Prise de son,montage, textes et voix : Charlotte Bienaimé - Réalisation et mixage : Samuel Hirsch - Musique originale : Samuel Hirsch - Lectures : Laure Giappiconi - Sélection des textes et accompagnement éditorial : Juliette Hamon - Illustrations : Anna Wanda Gogusey - Production : ARTE Radio

  • Adèle Haenel, quittant les César. Alice Coffin, dans une tempête médiatique. Angèle, faisant son coming out sur Instagram. Cette année 2020, misérable sous bien des aspects, aura vu briller sur le devant de la scène des femmes lesbiennes. Militantes, artistes, souvent les deux à la fois. 


    Alors 2020, année lesbienne ? Pourquoi c’est important, et qu’est-ce que ça change ?  


    Camille Regache interroge Lauriane Nicol, animatrice du compte Instagram « Lesbien raisonnable ».


    Cet épisode a également été publié dans le podcast Programme B.


    Les bruits de frottement sont dus au port du masque dans le studio.


    RÉFÉRENCES

    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    CRÉDITS

    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache. Cet épisode a été produit en décembre 2020. Réalisation : Geoffrey Puig. Production : Diane Jean et Lorraine Besse. Édition : Lorraine Besse et Naomi Titti. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • «Je ne compte plus les années de célibat.» Winnie, 31 ans, diagnostiquée haut potentiel, se demande quoi faire pour rencontrer l'amour et l'amitié. «Ce diagnostic est à la fois un cadeau et un fardeau.» Pour une personne surdouée, comment gérer son angoisse dans la périlleuse phase de la drague?
    Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne.
    Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan

  • «J'ai appris avec le temps à moins donner et avoir plus de fierté.» Après plusieurs thérapies et différentes relations toxiques, Marie, 29 ans, a découvert qu'elle souffrait du syndrome de l'infirmière –le besoin inconscient d'aider ou de sauver son ou sa partenaire. Que dit ce syndrome des personnes qui en sont atteintes? Comment se sort-on de ce schéma relationnel? 
    Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne.
    Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan

  • «J'enchaîne les relations avec des hommes qui vivent chez leur parents, ne sont pas autonomes financièrement ou pas assez matures.» Coralie, 27 ans, semble toujours tomber sur le même type d'hommes quand elle cherche à se mettre en relation. Elle se demande comment sortir de ce schéma qui ne lui apporte rien.
    Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne.
    Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Références:


    «Les villes où l'écart entre le nombre d'hommes et de femmes célibataires est le plus grand», Slate.fr

    Les statistiques sur les célibataires à Paris (2017), par François Kraus de l'IFOP, mis en infographie par My Little Paris



    Thread Twitter du responsable de la Fondation Abbé Pierre qui met l'accent sur les personnes seules face au mal-logement

     
    Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan

  • «Je ne sais plus s'il faut se battre pour sauver mon couple et cette future famille.» Floriane, 38 ans, est tombée enceinte et a décidé de garder le bébé contre l'avis de son compagnon. Elle vit aujourd'hui une réelle opposition entre ses désirs et son couple. Quelle place doit-on donner au couple par rapport à nos besoins et nos désirs personnels?
    Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne.
    Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Emmanuelle Ameille est «coach intuitive révélatrice d’Être ». Elle peut être contactée via son site internet: www.emmanuelleameille.com 
    Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan

  • Êtes-vous sensibles à l’odeur des autres ou encore à celle des plats que vous mangez ? Par exemple, il y a t-il un parfum qui vous rend heureux.se ou nostalgique et qui, quand vous fermez les yeux, dessine des bribes de souvenirs et vous transporte ? Comment quelque chose de si impalpable peut susciter des émotions aussi distinctes ? 


    Parfois, souvent même, il est difficile de décrire ce que l’on ressent. Alors quand les mots se taisent, pour délier la parole, nous passons par les sens. Dans cette mini-série en cinq épisodes, nous avons cherché à comprendre ce qui fait de nous des êtres sensoriels. 


    Dans ce deuxième épisode, la journaliste Brune Bottero a interrogé Moustafa Bensafi. Il est directeur de recherche au Centre de recherche en neurosciences de Lyon, spécialiste de la perception olfactive et co-auteur du livre : Cerveau et odorat : Comment (ré)éduquer son nez aux éditions EDP Sciences.


    Et, vous, quelle odeur vous fait voyager dans le temps ? Racontez-le nous en nous écrivant à hello@louiemedia.com


    À lire sur le sujet : 

    - Le Miasme et la Jonquille, d’Alain Corbin.

    - Philosophie de l'odorat, de Chantal Jaquet.

    - Le parfum, de Patrick Süskind.


    Et si cet épisode vous a plu, vous pouvez écouter celui sur la nostalgie, réalisé par Sarah-Lou Lepers.


    Émotions est un podcast de Louie Media. 


    Cet entretien a été mené et présenté par Brune Bottero. Maud Benakcha est chargée de l’édition et de la coordination d’Émotions. La réalisation a été faite par Marine Quéméré. Elle a aussi composé la musique de l'épisode avec Nicolas Vair. Celle du générique est de Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la prise de son et du mix.


    Ce podcast est également rendu possible grâce à Marion Girard, responsable de productions, Maureen Wilson, responsable éditoriale, Mélissa Bounoua directrice des productions et Charlotte Pudlowski directrice éditoriale.


    La retranscription est disponible sur notre site louiemedia.com


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Cet épisode d’Entre nos lèvres raconte l’histoire d’Axel. Axel a 36 ans, et avec lui nous avons discuté des cassettes pornographiques que l’on cache sous le plancher, des orgasmes et des parties de Xbox, d’orgie et de pudeur, des associations Sex-Positive et des carcans, mais surtout, d’apprentissage.

    On vous souhaite une belle écoute !

    Céline & Margaux

    Vous pouvez nous suivre sur :

    www.instagram.com/entrenoslevres

    www.facebook.com/entrenoslevres

    www.twitter.com/entrenoslevres

    Ou sur notre site internet : www.entrenoslevres.fr

    Pour commander le livre : www.entrenoslevres.fr/livre

    Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre super newsletter. Tous les 15 jours, à l’annonce du nouvel épisode, on partage avec vous 5 chouettes recommandations (des livres, des films, des articles, tout ce qui nous a plu ou touché ces derniers temps). Promis, c’est cool.

    Pour vous inscrire : www.entrenoslevres.fr/inscription

    PS. Ah oui, Entre nos lèvres, ce sont des portraits intimes qui racontent les vraies histoires autour de la sexualité (mais pas que). Le premier podcast qui parle de sexe comme on devrait en parler tous les jours, avec honnêteté et bienveillance.

    Réalisation & Production : Entre nos lèvres

    Montage & Mixage : Claire Sarfati

    Musique : Martijn De Boer

  • Dans toute communauté, il y a des règles. Gilles, prêtre et Claire, femme, mère de cinq enfants, paroissienne, l’ont compris dès leur sortie de l’adolescence. Alors, pendant vingt ans, ils n’ont pas questionné leur cadre : c’était trop tabou. Mais quand les règles se confrontent à la réalité, aux sentiments, aux passions, les tabous peuvent parfois exploser. 


    Comment ne pas s’enfermer dans ce que l’on a cru vouloir ? Jusqu’où est-on prêt à aller par amour ? Comment se défait-on de ce que l’on a cru être et qui ne correspond plus à notre bonheur présent ? 


    Passages est un podcast de Louie Media. Si vous avez des histoires personnelles qui vous questionnent, vous émeuvent ou vous amusent, et que vous voulez les partager, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com On vous lira et on vous répondra.  


    Cet épisode a été tourné et monté par Justine Rodier, sous la responsabilité éditoriale de Maureen Wilson. Maud Benakcha est à l’édition et à la coordination de Passages. David Sztanke a composé la musique de cet épisode. Lucile Aussel en a fait la réalisation et Jean-Baptiste a fait le mixage. Le générique de Passages a été composé par November Ultra.


    Ce podcast est également rendu possible grâce à Marion Girard, responsable de productions, Mélissa Bounoua, directrice des productions et Charlotte Pudlowski, directrice éditoriale. 


    La retranscription de cet épisode est disponible ici.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Le temps de fabriquer la suite de cette première saison, la diffusion du Cœur sur la table est mise sur pause pour quelques semaines. Mais on revient très vite : retrouvez-nous dès le 10 juin 2021 pour découvrir le sixième épisode. 


    En attendant, n’hésitez pas à suivre le compte Instagram du podcast @lecoeur_surlatable qui reste actif et sur lequel on continuera de poster des ressources liées aux épisodes, ainsi que les précieux témoignages que vous nous avez transmis. Si vous ne l’avez pas encore fait mais que vous en mourrez d’envie, vous pouvez toujours nous écrire par mail à l’adresse lecoeur@binge.audio. À très bientôt ! 


    CRÉDITS 

    Le Cœur sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet épisode a été enregistré en mars 2020 au studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son, création musicale et réalisation : Solène Moulin. Édition : Naomi Titti. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Mina et sa mère ont une relation pleine de complicité. Océane, sa mère, a toujours été présente, ouverte à la discussion et sans jugement. Mais à 26 ans, lorsque Mina décide de quitter son travail de rédactrice pour devenir travailleuse du sexe, elle ne sait pas comment annoncer ce changement à sa mère. 


    L’ouverture d’esprit s’arrête-t-elle aux portes de la famille ? Comment un changement de métier peut refaçonner une relation ? Et à quel point cet événement peut-il changer les dynamiques de transmission entre une mère et sa fille ? 


    Passages est un podcast de Louie Media. Cet épisode contient des scènes qui parlent de sexualité qui pourraient heurter l’écoute de jeunes auditeur.ice.s.

    Si vous avez des histoires personnelles qui vous questionnent, vous émeuvent ou vous amusent, et que vous voulez les partager, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com On vous lira et on vous répondra.  


    Si la thématique de la transmission de mère en fille vous intéresse, vous pouvez écouter le podcast Filles de Lutte. A chaque épisode, une femme nous parle de sa éducation du féminisme en tant que fille de féministe.


    Cet épisode de Passages a été tourné et monté par Pauline Verduzier. Maud Benakcha était aussi à l’édition et à la coordination sous la responsabilité éditoriale de Maureen Wilson. Charles de Cillia en a composé la musique et a fait la réalisation. Jean-Baptiste Aubonnet a fait le mixage. Le générique de Passages a été composé par November Ultra.


    Ce podcast est également rendu possible grâce à Marion Girard, responsable de productions, Mélissa Bounoua, directrice des productions et Charlotte Pudlowski, directrice éditoriale. 


    La retranscription de cet épisode est disponible sur notre site : louiemedia.com


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.