A VOIX NUE

A VOIX NUE

France

L'itinéraire professionnel et intime d'une personnalité...

Episodes

Françoise Gaspard (5/5) : La République face à la différence  

durée : 00:30:51 - A voix nue - Françoise Gaspard est sociologue, historienne, femme politique et par-dessus tout féministe. Le voile, le genre, l’homosexualité, la parité homme-femme : son engagement militant et intellectuel l’a confrontée aux grands défis d’une société en quête d'égalité, et son regard est précieux.

Françoise Gaspard (4/5) : A l’international : le défi de la parité  

durée : 00:30:33 - A voix nue - Françoise Gaspard est sociologue, historienne, femme politique et par-dessus tout féministe. Le voile, le genre, l’homosexualité, la parité homme-femme : son engagement militant et intellectuel l’a confrontée aux grands défis d’une société en quête d'égalité, et son regard est précieux.

Françoise Gaspard (3/5) : A l’Université : les 'gender studies'  

durée : 00:30:56 - A voix nue - Françoise Gaspard est sociologue, historienne, femme politique et par-dessus tout féministe. Le voile, le genre, l’homosexualité, la parité homme-femme : son engagement militant et intellectuel l’a confrontée aux grands défis d’une société en quête d'égalité, et son regard est précieux.

Françoise Gaspard (2/5) : Au PS : le Courant Femme  

durée : 00:30:48 - A voix nue - Françoise Gaspard est sociologue, historienne, femme politique et par-dessus tout féministe. Le voile, le genre, l’homosexualité, la parité homme-femme : son engagement militant et intellectuel l’a confrontée aux grands défis d’une société en quête d'égalité, et son regard est précieux.

Françoise Gaspard (1/5) : L’éveil à la politique  

durée : 00:30:54 - A voix nue - Françoise Gaspard est sociologue, historienne, femme politique et par-dessus tout féministe. Le voile, le genre, l’homosexualité, la parité homme-femme : son engagement militant et intellectuel l’a confrontée aux grands défis d’une société en quête d'égalité, et son regard est précieux.

Antoine de Galbert, collectionneur marginal (5) : Le mécénat  

durée : 00:28:58 - A voix nue - En 2004, Antoine de Galbert, collectionneur et mécène, ouvrait à Paris La Maison rouge, une fondation d’art contemporain dédiée particulièrement à l’exposition de collections privées, et située près des bords de la Seine. Le succès, immédiat, ne sait jamais démenti depuis lors.

Antoine de Galbert, collectionneur marginal (4) : "Ma résistance excessive à la mode"  

durée : 00:29:03 - A voix nue - En 2004, Antoine de Galbert, collectionneur et mécène, ouvrait à Paris La Maison rouge, une fondation d’art contemporain dédiée particulièrement à l’exposition de collections privées, et située près des bords de la Seine. Le succès, immédiat, ne sait jamais démenti depuis lors.

Antoine de Galbert, collectionneur marginal (3) : La création de La Maison rouge  

durée : 00:29:22 - A voix nue - En 2004, Antoine de Galbert, collectionneur et mécène, ouvrait à Paris La Maison rouge, une fondation d’art contemporain dédiée particulièrement à l’exposition de collections privées, et située près des bords de la Seine. Le succès, immédiat, ne sait jamais démenti depuis lors.

Antoine de Galbert, collectionneur marginal (2) : La constitution d’une collection  

durée : 00:29:31 - A voix nue - En 2004, Antoine de Galbert, collectionneur et mécène, ouvrait à Paris La Maison rouge, une fondation d’art contemporain dédiée particulièrement à l’exposition de collections privées, et située près des bords de la Seine. Le succès, immédiat, ne sait jamais démenti depuis lors.

Antoine de Galbert, collectionneur marginal (1) : Enfant d’une dynastie industrielle  

durée : 00:29:04 - A voix nue - En 2004, Antoine de Galbert, collectionneur et mécène, ouvrait à Paris La Maison rouge, une fondation d’art contemporain dédiée particulièrement à l’exposition de collections privées, et située près des bords de la Seine. Le succès, immédiat, ne sait jamais démenti depuis lors.

Françoise Nyssen : Actes sud ou l’histoire d’un engagement (5) : La construction de la transmission  

durée : 00:30:50 - A voix nue - En 1978, Françoise Nyssen rejoignait son père à Arles pour s’occuper à ses côtés de la maison d’édition qu’il venait de créer : Actes sud. Un pari audacieux pour cette Belge, dans un pays où le milieu littéraire est traditionnellement parisien. Sa réussite ne doit pourtant rien au hasard.

Françoise Nyssen : Actes sud ou l’histoire d’un engagement (4) : La construction d’une logique éditoriale et politique  

durée : 00:30:23 - A voix nue - En 1978, Françoise Nyssen rejoignait son père à Arles pour s’occuper à ses côtés de la maison d’édition qu’il venait de créer : Actes sud. Un pari audacieux pour cette Belge, dans un pays où le milieu littéraire est traditionnellement parisien. Sa réussite ne doit pourtant rien au hasard.

Françoise Nyssen : Actes sud ou l’histoire d’un engagement (3) : La construction d’une vie à Arles  

durée : 00:30:28 - A voix nue - En 1978, Françoise Nyssen rejoignait son père à Arles pour s’occuper à ses côtés de la maison d’édition qu’il venait de créer : Actes sud. Un pari audacieux pour cette Belge, dans un pays où le milieu littéraire est traditionnellement parisien. Sa réussite ne doit pourtant rien au hasard.

Françoise Nyssen : Actes sud ou l’histoire d’un engagement (2) : La construction d’une maison  

durée : 00:30:22 - A voix nue - En 1978, Françoise Nyssen rejoignait son père à Arles pour s’occuper à ses côtés de la maison d’édition qu’il venait de créer : Actes sud. Un pari audacieux pour cette Belge, dans un pays où le milieu littéraire est traditionnellement parisien. Sa réussite ne doit pourtant rien au hasard.

Françoise Nyssen : Actes sud ou l’histoire d’un engagement (1) : La construction d’une personnalité  

durée : 00:30:16 - A voix nue - En 1978, Françoise Nyssen rejoignait son père à Arles pour s’occuper à ses côtés de la maison d’édition qu’il venait de créer : Actes sud. Un pari audacieux pour cette Belge, dans un pays où le milieu littéraire est traditionnellement parisien. Sa réussite ne doit pourtant rien au hasard.

Roland Castro, le lien et le lieu (5) : Le Grand Paris, une utopie concrète  

durée : 00:30:28 - A voix nue - Ancien élève des Beaux Arts, avant la grande réforme de 1968, l'architecte a construit toute sa formation contre les canons de l’académisme puis contre le fonctionnalisme des héritiers de Le Corbusier. Ce qui compte pour lui : retisser le lien social en modifiant les lieux d'habitation.

Roland Castro, le lien et le lieu (4) : Banlieue 89 : écrire un nouveau récit urbain  

durée : 00:30:55 - A voix nue - Ancien élève des Beaux Arts, avant la grande réforme de 1968, l'architecte a construit toute sa formation contre les canons de l’académisme puis contre le fonctionnalisme des héritiers de Le Corbusier. Ce qui compte pour lui : retisser le lien social en modifiant les lieux d'habitation.

Roland Castro, le lien et le lieu (3) : Comprendre mai 68  

durée : 00:30:12 - A voix nue - Ancien élève des Beaux Arts, avant la grande réforme de 1968, l'architecte a construit toute sa formation contre les canons de l’académisme puis contre le fonctionnalisme des héritiers de Le Corbusier. Ce qui compte pour lui : retisser le lien social en modifiant les lieux d'habitation.

Roland Castro, le lien et le lieu (2) : Des Beaux-Arts à Cuba, de l’architecture à la Révolution  

durée : 00:30:58 - A voix nue - Ancien élève des Beaux Arts, avant la grande réforme de 1968, l'architecte a construit toute sa formation contre les canons de l’académisme puis contre le fonctionnalisme des héritiers de Le Corbusier. Ce qui compte pour lui : retisser le lien social en modifiant les lieux d'habitation.

Roland Castro, le lien et le lieu (1) : Né "exterminable"  

durée : 00:31:10 - A voix nue - Ancien élève des Beaux Arts, avant la grande réforme de 1968, l'architecte a construit toute sa formation contre les canons de l’académisme puis contre le fonctionnalisme des héritiers de Le Corbusier. Ce qui compte pour lui : retisser le lien social en modifiant les lieux d'habitation.

0:00/0:00
Video player is in betaClose