Episodes

57, rue de Varenne de François Pérache 5/5 (Saison 2)  

durée : 00:24:58 - Littérature - Dans la première saison de la série " 57, rue de Varenne " (où est sis l'Hôtel de Matignon), Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, devait faire face à une double crise : la disparition inquiétante de son ministre de la santé, Jean-Philippe Belansky, durant un voyage en Afrique et un scandale concomitant autour du logement de fonction du ministre des Finances. Dans cette nouvelle saison, on retrouve notre héros quelques mois plus tard en proie à de nouvelles difficultés. Après une série de défaites lors d'élections législatives partielles, le Premier ministre voit sa majorité vaciller au profit de son principal rival, Pablo Mercadal, le ministre de l'Intérieur. Afin de contrer les ambitions de ce dernier, Pierre-Yves Gerland va chercher à reprendre la main en annonçant un vaste plan d'économies budgétaires tout en laissant fuiter une rumeur de remaniement. Mais la pugnacité de son ministre de l'Intérieur et des révélations sur les conditions crapuleuses de la mort de Jean-Philippe Belansky pourraient bien mettre à mal les plans du Premier ministre. Alternant humour et noirceur, " 57, rue de Varenne " poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d'un locataire de Matignon.

Emilie ou le rôle de sa vie de Noémie Landreau (5/10) : Jeux de rôles  

durée : 00:07:01 - Littérature - On s'amuse comme on peut !

57, rue de Varenne de François Pérache 4/5 (Saison 2)  

durée : 00:24:39 - Littérature - Dans la première saison de la série " 57, rue de Varenne " (où est sis l'Hôtel de Matignon), Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, devait faire face à une double crise : la disparition inquiétante de son ministre de la santé, Jean-Philippe Belansky, durant un voyage en Afrique et un scandale concomitant autour du logement de fonction du ministre des Finances. Dans cette nouvelle saison, on retrouve notre héros quelques mois plus tard en proie à de nouvelles difficultés. Après une série de défaites lors d'élections législatives partielles, le Premier ministre voit sa majorité vaciller au profit de son principal rival, Pablo Mercadal, le ministre de l'Intérieur. Afin de contrer les ambitions de ce dernier, Pierre-Yves Gerland va chercher à reprendre la main en annonçant un vaste plan d'économies budgétaires tout en laissant fuiter une rumeur de remaniement. Mais la pugnacité de son ministre de l'Intérieur et des révélations sur les conditions crapuleuses de la mort de Jean-Philippe Belansky pourraient bien mettre à mal les plans du Premier ministre. Alternant humour et noirceur, " 57, rue de Varenne " poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d'un locataire de Matignon.

Emilie ou le rôle de sa vie de Noémie Landreau (4/10) : Opening night  

durée : 00:06:52 - Littérature - Stress

57, rue de Varenne de François Pérache 3/5 (Saison 2)  

durée : 00:25:02 - Littérature - Dans la première saison de la série " 57, rue de Varenne " (où est sis l'Hôtel de Matignon), Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, devait faire face à une double crise : la disparition inquiétante de son ministre de la santé, Jean-Philippe Belansky, durant un voyage en Afrique et un scandale concomitant autour du logement de fonction du ministre des Finances. Dans cette nouvelle saison, on retrouve notre héros quelques mois plus tard en proie à de nouvelles difficultés. Après une série de défaites lors d'élections législatives partielles, le Premier ministre voit sa majorité vaciller au profit de son principal rival, Pablo Mercadal, le ministre de l'Intérieur. Afin de contrer les ambitions de ce dernier, Pierre-Yves Gerland va chercher à reprendre la main en annonçant un vaste plan d'économies budgétaires tout en laissant fuiter une rumeur de remaniement. Mais la pugnacité de son ministre de l'Intérieur et des révélations sur les conditions crapuleuses de la mort de Jean-Philippe Belansky pourraient bien mettre à mal les plans du Premier ministre. Alternant humour et noirceur, " 57, rue de Varenne " poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d'un locataire de Matignon.

Emilie ou le rôle de sa vie de Noémie Landreau (3/10) : Dix pour cent  

durée : 00:06:32 - Littérature - The show must go on !

L’Amour la gueule ouverte : Hypothèses sur Maurice Pialat de Alban Lefranc  

durée : 00:58:18 - Littérature - Maurice Pialat répliquant aux sifflets de Cannes " Si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus "

57, rue de Varenne de François Pérache 2/5 (Saison 2)  

durée : 00:25:03 - Littérature - Dans la première saison de la série " 57, rue de Varenne " (où est sis l'Hôtel de Matignon), Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, devait faire face à une double crise : la disparition inquiétante de son ministre de la santé, Jean-Philippe Belansky, durant un voyage en Afrique et un scandale concomitant autour du logement de fonction du ministre des Finances. Dans cette nouvelle saison, on retrouve notre héros quelques mois plus tard en proie à de nouvelles difficultés. Après une série de défaites lors d'élections législatives partielles, le Premier ministre voit sa majorité vaciller au profit de son principal rival, Pablo Mercadal, le ministre de l'Intérieur. Afin de contrer les ambitions de ce dernier, Pierre-Yves Gerland va chercher à reprendre la main en annonçant un vaste plan d'économies budgétaires tout en laissant fuiter une rumeur de remaniement. Mais la pugnacité de son ministre de l'Intérieur et des révélations sur les conditions crapuleuses de la mort de Jean-Philippe Belansky pourraient bien mettre à mal les plans du Premier ministre. Alternant humour et noirceur, " 57, rue de Varenne " poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d'un locataire de Matignon.

Emilie ou le rôle de sa vie de Noémie Landreau (2/10) : Entrée des artistes  

durée : 00:07:05 - Littérature - Aujourd'hui est un nouveau jour !

57, rue de Varenne de François Pérache 1/5 (Saison 2)  

durée : 00:24:58 - Littérature - Dans la première saison de la série " 57, rue de Varenne " (où est sis l'Hôtel de Matignon), Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, devait faire face à une double crise : la disparition inquiétante de son ministre de la santé, Jean-Philippe Belansky, durant un voyage en Afrique et un scandale concomitant autour du logement de fonction du ministre des Finances. Dans cette nouvelle saison, on retrouve notre héros quelques mois plus tard en proie à de nouvelles difficultés. Après une série de défaites lors d'élections législatives partielles, le Premier ministre voit sa majorité vaciller au profit de son principal rival, Pablo Mercadal, le ministre de l'Intérieur. Afin de contrer les ambitions de ce dernier, Pierre-Yves Gerland va chercher à reprendre la main en annonçant un vaste plan d'économies budgétaires tout en laissant fuiter une rumeur de remaniement. Mais la pugnacité de son ministre de l'Intérieur et des révélations sur les conditions crapuleuses de la mort de Jean-Philippe Belansky pourraient bien mettre à mal les plans du Premier ministre. Alternant humour et noirceur, " 57, rue de Varenne " poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d'un locataire de Matignon.

Emilie ou le rôle de sa vie de Noémie Landreau (1/10) : Jour de fête  

durée : 00:06:56 - Littérature - Après les péripéties d’"Emilie ou la vraie vie des comédiennes", Diffuséés en Juin 2016, nous retrouvons notre héroïne bien décidée à décrocher le rôle de sa vie.

57, rue de Varenne de François Pérache 5/5 (Saison 1)  

durée : 00:24:45 - Littérature - Résumé : Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, est réveillé en pleine nuit pour apprendre la disparition mystérieuse de son ministre de la Santé pendant un séjour en Afrique, tandis qu'éclate un scandale autour du logement de fonction du ministre des Finances. En suivant dans ses moindres déplacements Pierre-Yves Gerland, 57, rue de Varenne pénètre les arrière-cours de tous les lieux de pouvoir où se croisent jeunes loups de la politique et grands serviteurs de l'Etat. " La seule différence entre la réalité et la fiction, écrivait déjà Mark Twain, est que la fiction doit être crédible ". A l'heure où l'actualité politique est parfois invraisemblable, 57, rue de Varenne propose, au-delà de son intrigue politique, une vision très documentée et sans complaisance ni cynisme de " l'enfer de Matignon ". L'auteur : Dès la fin de sa formation d'ingénieur, François Pérache intègre le secteur politique : une année sabbatique pour travailler auprès du principal lobby - présidé par Valéry Giscard d'Estaing - représentant les collectivités locales auprès des institutions européennes, avant d'effectuer ses obligations militaires au sein des services du Premier ministre. Il y travaille pendant 4 ans comme analyste médias au Service d'Information du Gouvernement où il rédige des synthèses de presse pour le cabinet du Premier ministre (Jospin, Raffarin et Villepin), puis il intègre le département multimédia et devient coordinateur du marketing de l'ensemble des sites internet gouvernementaux. Après un intermède d'un an en agence de communication online, il travaille 18 mois à l'Elysée, pendant la fin du second mandat du Président Chirac, où il met en place le dispositif d'analyse de l'opinion sur le web. En 2007, après des années de pratique amateur, François décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l'Ecole Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, Hugo...) et à la télévision pour France 2, France 3, France 5, Canal+ et Arte ("Engrenages", "Un Village français", "Tunnel", "Les Hommes de l'Ombre"...). Il a également participé à l'enregistrement d'une vingtaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture. 57, rue de Varenne est sa première fiction en tant qu'auteur.

Les mains avides de Kristel Le Pollotec 5/5  

durée : 00:07:33 - Littérature - "Deux frères et une sour. Chacun à leur tour, ils sont interviewés par un journaliste au sujet de leur père disparu peu après son implication dans un scandale financier. Au fil des entretiens, le portrait du père devient de plus en plus complexe, insaisissable, contradictoire même. A moins que ce ne soit ses enfants qui aient des choses à cacher." Kristel Le Pollotec est productrice de documentaires radiophoniques pour France Culture (la Fabrique de l'Histoire, Sur les docks, Surpris par la Nuit, Ville-Monde). Elle est partie vivre à Berlin en 2000, sur les traces de l'ancienne RDA. A son retour, en 2004, elle a publié " Allemagne de l'Est, la frontière invisible " aux éditions Bartillat. Elle travaille régulièrement pour Arte France et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Elle est aussi l'auteure du" Goût de Berlin ", 2008, Mercure de France et du " Goût de l'argent ", 2010, Mercure de France. Musique (générique de fin) : " Bleib " d'Einstürzende Neubauten

57, rue de Varenne de François Pérache 4/5 (Saison 1)  

durée : 00:24:26 - Littérature - Résumé : Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, est réveillé en pleine nuit pour apprendre la disparition mystérieuse de son ministre de la Santé pendant un séjour en Afrique, tandis qu'éclate un scandale autour du logement de fonction du ministre des Finances. En suivant dans ses moindres déplacements Pierre-Yves Gerland, 57, rue de Varenne pénètre les arrière-cours de tous les lieux de pouvoir où se croisent jeunes loups de la politique et grands serviteurs de l'Etat. " La seule différence entre la réalité et la fiction, écrivait déjà Mark Twain, est que la fiction doit être crédible ". A l'heure où l'actualité politique est parfois invraisemblable, 57, rue de Varenne propose, au-delà de son intrigue politique, une vision très documentée et sans complaisance ni cynisme de " l'enfer de Matignon ". L'auteur : Dès la fin de sa formation d'ingénieur, François Pérache intègre le secteur politique : une année sabbatique pour travailler auprès du principal lobby - présidé par Valéry Giscard d'Estaing - représentant les collectivités locales auprès des institutions européennes, avant d'effectuer ses obligations militaires au sein des services du Premier ministre. Il y travaille pendant 4 ans comme analyste médias au Service d'Information du Gouvernement où il rédige des synthèses de presse pour le cabinet du Premier ministre (Jospin, Raffarin et Villepin), puis il intègre le département multimédia et devient coordinateur du marketing de l'ensemble des sites internet gouvernementaux. Après un intermède d'un an en agence de communication online, il travaille 18 mois à l'Elysée, pendant la fin du second mandat du Président Chirac, où il met en place le dispositif d'analyse de l'opinion sur le web. En 2007, après des années de pratique amateur, François décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l'Ecole Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, Hugo...) et à la télévision pour France 2, France 3, France 5, Canal+ et Arte ("Engrenages", "Un Village français", "Tunnel", "Les Hommes de l'Ombre"...). Il a également participé à l'enregistrement d'une vingtaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture. 57, rue de Varenne est sa première fiction en tant qu'auteur.

Les mains avides de Kristel Le Pollotec 4/5  

durée : 00:07:33 - Littérature - "Deux frères et une sour. Chacun à leur tour, ils sont interviewés par un journaliste au sujet de leur père disparu peu après son implication dans un scandale financier. Au fil des entretiens, le portrait du père devient de plus en plus complexe, insaisissable, contradictoire même. A moins que ce ne soit ses enfants qui aient des choses à cacher." Kristel Le Pollotec est productrice de documentaires radiophoniques pour France Culture (la Fabrique de l'Histoire, Sur les docks, Surpris par la Nuit, Ville-Monde). Elle est partie vivre à Berlin en 2000, sur les traces de l'ancienne RDA. A son retour, en 2004, elle a publié " Allemagne de l'Est, la frontière invisible " aux éditions Bartillat. Elle travaille régulièrement pour Arte France et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Elle est aussi l'auteure du" Goût de Berlin ", 2008, Mercure de France et du " Goût de l'argent ", 2010, Mercure de France. Musique (générique de fin) : " Bleib " d'Einstürzende Neubauten

Les mains avides de Kristel Le Pollotec 3/5  

durée : 00:07:33 - Littérature - "Deux frères et une sour. Chacun à leur tour, ils sont interviewés par un journaliste au sujet de leur père disparu peu après son implication dans un scandale financier. Au fil des entretiens, le portrait du père devient de plus en plus complexe, insaisissable, contradictoire même. A moins que ce ne soit ses enfants qui aient des choses à cacher." Kristel Le Pollotec est productrice de documentaires radiophoniques pour France Culture (la Fabrique de l'Histoire, Sur les docks, Surpris par la Nuit, Ville-Monde). Elle est partie vivre à Berlin en 2000, sur les traces de l'ancienne RDA. A son retour, en 2004, elle a publié " Allemagne de l'Est, la frontière invisible " aux éditions Bartillat. Elle travaille régulièrement pour Arte France et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Elle est aussi l'auteure du" Goût de Berlin ", 2008, Mercure de France et du " Goût de l'argent ", 2010, Mercure de France. Musique (générique de fin) : " Bleib " d'Einstürzende Neubauten

La Bataille d’Eskandar de Samuel Gallet  

durée : 00:59:22 - Littérature - Une femme, sur le point d'être expulsée, rêve d’un séisme... la catastrophe advient, rêve ou réalité !?

57, rue de Varenne de François Pérache 2/5 (Saison 1)  

durée : 00:24:37 - Littérature - Résumé : Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, est réveillé en pleine nuit pour apprendre la disparition mystérieuse de son ministre de la Santé pendant un séjour en Afrique, tandis qu'éclate un scandale autour du logement de fonction du ministre des Finances. En suivant dans ses moindres déplacements Pierre-Yves Gerland, 57, rue de Varenne pénètre les arrière-cours de tous les lieux de pouvoir où se croisent jeunes loups de la politique et grands serviteurs de l'Etat. " La seule différence entre la réalité et la fiction, écrivait déjà Mark Twain, est que la fiction doit être crédible ". A l'heure où l'actualité politique est parfois invraisemblable, 57, rue de Varenne propose, au-delà de son intrigue politique, une vision très documentée et sans complaisance ni cynisme de " l'enfer de Matignon ". L'auteur : Dès la fin de sa formation d'ingénieur, François Pérache intègre le secteur politique : une année sabbatique pour travailler auprès du principal lobby - présidé par Valéry Giscard d'Estaing - représentant les collectivités locales auprès des institutions européennes, avant d'effectuer ses obligations militaires au sein des services du Premier ministre. Il y travaille pendant 4 ans comme analyste médias au Service d'Information du Gouvernement où il rédige des synthèses de presse pour le cabinet du Premier ministre (Jospin, Raffarin et Villepin), puis il intègre le département multimédia et devient coordinateur du marketing de l'ensemble des sites internet gouvernementaux. Après un intermède d'un an en agence de communication online, il travaille 18 mois à l'Elysée, pendant la fin du second mandat du Président Chirac, où il met en place le dispositif d'analyse de l'opinion sur le web. En 2007, après des années de pratique amateur, François décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l'Ecole Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, Hugo...) et à la télévision pour France 2, France 3, France 5, Canal+ et Arte ("Engrenages", "Un Village français", "Tunnel", "Les Hommes de l'Ombre"...). Il a également participé à l'enregistrement d'une vingtaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture. 57, rue de Varenne est sa première fiction en tant qu'auteur.

Les mains avides de Kristel Le Pollotec 2/5  

durée : 00:07:33 - Littérature - "Deux frères et une sour. Chacun à leur tour, ils sont interviewés par un journaliste au sujet de leur père disparu peu après son implication dans un scandale financier. Au fil des entretiens, le portrait du père devient de plus en plus complexe, insaisissable, contradictoire même. A moins que ce ne soit ses enfants qui aient des choses à cacher." Kristel Le Pollotec est productrice de documentaires radiophoniques pour France Culture (la Fabrique de l'Histoire, Sur les docks, Surpris par la Nuit, Ville-Monde). Elle est partie vivre à Berlin en 2000, sur les traces de l'ancienne RDA. A son retour, en 2004, elle a publié " Allemagne de l'Est, la frontière invisible " aux éditions Bartillat. Elle travaille régulièrement pour Arte France et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Elle est aussi l'auteure du" Goût de Berlin ", 2008, Mercure de France et du " Goût de l'argent ", 2010, Mercure de France. Musique (générique de fin) : " Bleib " d'Einstürzende Neubauten

57, rue de Varenne de François Pérache 1/5 (Saison 1)  

durée : 00:24:30 - Littérature - Résumé : Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, est réveillé en pleine nuit pour apprendre la disparition mystérieuse de son ministre de la Santé pendant un séjour en Afrique, tandis qu'éclate un scandale autour du logement de fonction du ministre des Finances. En suivant dans ses moindres déplacements Pierre-Yves Gerland, 57, rue de Varenne pénètre les arrière-cours de tous les lieux de pouvoir où se croisent jeunes loups de la politique et grands serviteurs de l'Etat. " La seule différence entre la réalité et la fiction, écrivait déjà Mark Twain, est que la fiction doit être crédible ". A l'heure où l'actualité politique est parfois invraisemblable, 57, rue de Varenne propose, au-delà de son intrigue politique, une vision très documentée et sans complaisance ni cynisme de " l'enfer de Matignon ". L'auteur : Dès la fin de sa formation d'ingénieur, François Pérache intègre le secteur politique : une année sabbatique pour travailler auprès du principal lobby - présidé par Valéry Giscard d'Estaing - représentant les collectivités locales auprès des institutions européennes, avant d'effectuer ses obligations militaires au sein des services du Premier ministre. Il y travaille pendant 4 ans comme analyste médias au Service d'Information du Gouvernement où il rédige des synthèses de presse pour le cabinet du Premier ministre (Jospin, Raffarin et Villepin), puis il intègre le département multimédia et devient coordinateur du marketing de l'ensemble des sites internet gouvernementaux. Après un intermède d'un an en agence de communication online, il travaille 18 mois à l'Elysée, pendant la fin du second mandat du Président Chirac, où il met en place le dispositif d'analyse de l'opinion sur le web. En 2007, après des années de pratique amateur, François décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l'Ecole Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, Hugo...) et à la télévision pour France 2, France 3, France 5, Canal+ et Arte ("Engrenages", "Un Village français", "Tunnel", "Les Hommes de l'Ombre"...). Il a également participé à l'enregistrement d'une vingtaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture. 57, rue de Varenne est sa première fiction en tant qu'auteur.

0:00/0:00
Video player is in betaClose