THEATRE ET COMPAGNIE

THEATRE ET COMPAGNIE

France

Redonner toute leur place aux grandes oeuvres du patrimoine théâtral

Episodes

Bloody Milk, Entretien avec Laure Egoroff  

durée : 00:10:36 - Théâtre et compagnie - Laure Egoroff s'entretient avec Claude Le Pape et Hubert Charuel, les scénaristes qui ont reçu le Grand Prix du public du meilleur scénario du Festival Premiers Plans d'Angers en janvier 2016.

Bloody Milk de Hubert Charuel et Claude Le Pape  

durée : 01:39:05 - Théâtre et compagnie - "Un éleveur agricole doit abattre ses vaches une à une à cause d'une épidémie... " "Pierre est un jeune paysan, et il aime ses vaches laitières. Une épizootie mal connue rôde, et une des vaches de Pierre tombe malade : l'avouer entraînera l'abattage du troupeau, la fin de la ferme, la fin de tout ce que Pierre a toujours connu. Pierre va le cacher mais ses parents sont toujours là. Et sa soeur, sa vétérinaire, le voit."

Scènes mémorables de la guerre et la paix, de Léon Tolstoï 3/3  

durée : 01:58:54 - Théâtre et compagnie - Se fondre dans la lecture de " La guerre et la paix " de Léon Tolstoï, c'est être submergé par une expérience sensible de l'intelligence, où le lecteur captivé serait assis sous un arbre et la sève coulerait à grands flots. De 1866 à 1869 Léon Tolstoï travaille à son roman, ce sont des années de bonheur dans sa vie, bien qu'il ne cesse de se désapprouver. Il a 35 ans, il vit à Iasnaïa Poliana, sa femme Sophie Andréïevna, passionnée, recopie les pages de cette épopée de l'histoire russe étendue dans l'espace et le temps des guerres napoléoniennes, entre 1805 et 1812. Se mêlent ainsi la vie familiale et sociale de ses héros, le territoire de leurs réflexions, de leurs amours, et le grand mouvement des armées, dans la première grande guerre patriotique russe sous le règne du tzar Alexandre 1er. Comment faire entendre La Guerre et la paix de Léon Tolstoï à la radio ? Au départ, cela apparut comme une mission impossible. Puis tout à coup est venue l'idée des " Scènes mémorables ". Au trot et au galop : car la lecture de La Guerre et la paix a imprimé dans le souvenir de chacun, une scène mémorable, des scènes mémorables, et même des phrases mémorables elles aussi, comme si l'élan de Tolstoï, sa force narrative, fut justement d'inscrire le mémorable comme acteur principal du charme inouï de son roman. Des choix ont été nécessaires afin d'entrer dans les deux heures de chaque émission dans les trois parties enregistrées. Ce fut compliqué, ardu parfois dans le découpage. La voix du narrateur et des éclats de scènes, le rythme, la ferveur que donne ce livre, irrigué par le questionnement de Tolstoï, tout ce bonheur de lecture devait être transmis. Hélène Bleskine A l'occasion du centenaire de la mort de Léon Tolstoï, le 20 novembre 1910 (7 novembre dans le calendrier julien).

Scènes mémorables de la guerre et la paix, de Léon Tolstoï 2/3  

durée : 01:58:56 - Théâtre et compagnie - Se fondre dans la lecture de " La guerre et la paix " de Léon Tolstoï, c'est être submergé par une expérience sensible de l'intelligence, où le lecteur captivé serait assis sous un arbre et la sève coulerait à grands flots. De 1866 à 1869 Léon Tolstoï travaille à son roman, ce sont des années de bonheur dans sa vie, bien qu'il ne cesse de se désapprouver. Il a 35 ans, il vit à Iasnaïa Poliana, sa femme Sophie Andréïevna, passionnée, recopie les pages de cette épopée de l'histoire russe étendue dans l'espace et le temps des guerres napoléoniennes, entre 1805 et 1812. Se mêlent ainsi la vie familiale et sociale de ses héros, le territoire de leurs réflexions, de leurs amours, et le grand mouvement des armées, dans la première grande guerre patriotique russe sous le règne du tzar Alexandre 1er. Comment faire entendre La Guerre et la paix de Léon Tolstoï à la radio ? Au départ, cela apparut comme une mission impossible. Puis tout à coup est venue l'idée des " Scènes mémorables ". Au trot et au galop : car la lecture de La Guerre et la paix a imprimé dans le souvenir de chacun, une scène mémorable, des scènes mémorables, et même des phrases mémorables elles aussi, comme si l'élan de Tolstoï, sa force narrative, fut justement d'inscrire le mémorable comme acteur principal du charme inouï de son roman. Des choix ont été nécessaires afin d'entrer dans les deux heures de chaque émission dans les trois parties enregistrées. Ce fut compliqué, ardu parfois dans le découpage. La voix du narrateur et des éclats de scènes, le rythme, la ferveur que donne ce livre, irrigué par le questionnement de Tolstoï, tout ce bonheur de lecture devait être transmis. Hélène Bleskine A l'occasion du centenaire de la mort de Léon Tolstoï, le 20 novembre 1910 (7 novembre dans le calendrier julien).

Scènes mémorables de la guerre et la paix, de Léon Tolstoï 1/3  

durée : 01:59:02 - Théâtre et compagnie - Se fondre dans la lecture de " La guerre et la paix " de Léon Tolstoï, c'est être submergé par une expérience sensible de l'intelligence, où le lecteur captivé serait assis sous un arbre et la sève coulerait à grands flots. De 1866 à 1869 Léon Tolstoï travaille à son roman, ce sont des années de bonheur dans sa vie, bien qu'il ne cesse de se désapprouver. Il a 35 ans, il vit à Iasnaïa Poliana, sa femme Sophie Andréïevna, passionnée, recopie les pages de cette épopée de l'histoire russe étendue dans l'espace et le temps des guerres napoléoniennes, entre 1805 et 1812. Se mêlent ainsi la vie familiale et sociale de ses héros, le territoire de leurs réflexions, de leurs amours, et le grand mouvement des armées, dans la première grande guerre patriotique russe sous le règne du tzar Alexandre 1er. Comment faire entendre La Guerre et la paix de Léon Tolstoï à la radio ? Au départ, cela apparut comme une mission impossible. Puis tout à coup est venue l'idée des " Scènes mémorables ". Au trot et au galop : car la lecture de La Guerre et la paix a imprimé dans le souvenir de chacun, une scène mémorable, des scènes mémorables, et même des phrases mémorables elles aussi, comme si l'élan de Tolstoï, sa force narrative, fut justement d'inscrire le mémorable comme acteur principal du charme inouï de son roman. Des choix ont été nécessaires afin d'entrer dans les deux heures de chaque émission dans les trois parties enregistrées. Ce fut compliqué, ardu parfois dans le découpage. La voix du narrateur et des éclats de scènes, le rythme, la ferveur que donne ce livre, irrigué par le questionnement de Tolstoï, tout ce bonheur de lecture devait être transmis. Hélène Bleskine A l'occasion du centenaire de la mort de Léon Tolstoï, le 20 novembre 1910 (7 novembre dans le calendrier julien).

FICTION  

durée : 01:19:05 - Théâtre et compagnie - Au siège de la Khan Corporation, c'est la panique. La multinationale du divertissement est au bord du gouffre. C'est sans compter avec le talent et l'industrie de sa présidente et tigresse des finances, Miss Khan, laquelle, inspirée par un amour d'enfance pour les contes de Kipling, a racheté au Rajasthan la véritable jungle du Livre pour y ouvrir un parc d'attraction d'un nouveau genre, le premier d'une chaîne mondiale de MondoMowgli. Dans la jungle, polluée, exploitée, réduite à peau de chagrin, les animaux survivent à grand peine, et l'arrivée des nouveaux intrus est le coup de grâce. Parmi les bêtes, une seule s'élève : Jo-Jo, une jeune louve, dont la détermination à chasser les envahisseurs est soudain décuplée le jour où elle entend parler d'un mythique enfant loup qui en son temps aurait régné sur la jungle...

Les évasions de Boris Anacrouse de Pierre Senges  

durée : 00:30:02 - Théâtre et compagnie - Les Évasions de Boris Anacrouse de Pierre Senges Réalisation : Alexandre Plank Il s'appelle Boris, Boris Anacrouse, arrière-arrière-petit-fils de Vladimir, arrière-petit neveu d'Anastasia et cousin d'Adélaïde. Il est l'un des musiciens du prestigieux Orchestre Philharmonique dirigé par le grand chef Karl von Hubert. À l'heure où débute cette histoire, l'orchestre interprète la 93e symphonie de Otto Franz von Glück von Kopf. Cette ouvre magistrale demande beaucoup de doigté et beaucoup de concentration. Mais il faut vous dire une chose : Boris Anacrouse joue du triangle. Alors, évidemment, entre deux coups de triangle, il n'a pas grand chose à faire, il s'ennuie - surtout que la 93e symphonie de Otto Franz von Glück von Kopf, c'est bien beau, mais c'est un peu long. Alors, qu'est-ce que vous voulez qu'il fasse, Boris, entre deux coups de triangle ? Il s'évade, il s'évade en espérant que personne ne le remarque. Pierre Senges. Pierre Senges a publié plusieurs livres aux Editions Verticales, notamment Veuves au maquillage, Essais fragiles d'aplomb, Une histoire de la chute des corps, La Réfutation Majeure, Fragments de Lichtenberg et Etudes de silhouettes qui est à paraître aux éditions Verticales. Il est aussi l'auteur de nombreuses fictions pour France Culture, entre autres Un immense fil d'une heure de temps, feuilleton en cinq épisodes sur la vie souterraine de Radio France, diffusé en octobre 2008.

Bintou et le bal masqué de Koffi Kwahulé  

durée : 01:58:06 - Théâtre et compagnie - Bintou, fleur urbaine et sauvage, à peine éclose et déjà endurcie par la vie. Elle mène un gang, couteau au poing, nombril à l'air. A 13 ans, Bintou affiche une haine farouche pour toute forme d'autorité. Fille d'une banlieue violente et métissée, elle rêve d'une carrière de danseuse du ventre et dirige une bande de garçons décidés à tout pour lui plaire. En l'absence de son père qui se terre dans sa chambre depuis qu'il a perdu son emploi, c'est l'oncle qui voudrait lui imposer sa loi. Mais Bintou n'est pas prête à se soumettre. Il faudra donc faire appel au couteau ancestral pour meurtrir les chairs et enchaîner les âmes.

Hommage à Bruno Bayen (Blandine Masson)  

durée : 00:23:37 - Théâtre et compagnie -

Hommage à Bruno Bayen (Blandine Masson)  

durée : 00:23:37 - Théâtre et compagnie -

Veracruz d'Olivier Rolin  

durée : 01:31:08 - Théâtre et compagnie - Livres à l’écoute Un cycle de trois créations radiophoniques, adaptées de romans ou récits récemment publiés, enregistrées au Théâtre de l’Europe-Odéon et diffusées dans les émissions Atelier Fiction (Mardis 6 et 13 Décembre) et ce Dimanche dans Théâtre & Cie.

Veracruz d'Olivier Rolin  

durée : 01:31:08 - Théâtre et compagnie - Livres à l’écoute Un cycle de trois créations radiophoniques, adaptées de romans ou récits récemment publiés, enregistrées au Théâtre de l’Europe-Odéon et diffusées dans les émissions Atelier Fiction (Mardis 6 et 13 Décembre) et ce Dimanche dans Théâtre & Cie.

Rappel en trouble de Michel Sidoroff  

durée : 01:58:25 - Théâtre et compagnie - Navigation radiophonique, le scénario suit la formation et le parcours d’un groupe de six auteurs, conviés à une résidence sur un cargo à travers la Méditerranée et la mer Noire, de Marseille à Odessa.

Rappel en trouble de Michel Sidoroff  

durée : 01:58:25 - Théâtre et compagnie - Navigation radiophonique, le scénario suit la formation et le parcours d’un groupe de six auteurs, conviés à une résidence sur un cargo à travers la Méditerranée et la mer Noire, de Marseille à Odessa.

Voix D'auteurs - SACD - Soirée autour de 8 auteurs contemporains  

durée : 01:49:23 - Théâtre et compagnie - France Culture - à travers son service des Fictions - et la SACD poursuivent une mission commune : le soutien des auteurs vivants. Lire, repérer, financer, donner à entendre à travers des spectacles ou des créations radiophoniques des textes inédits, ce sont là quelques-unes des actions qui permettent tout au long de l'année de créer un répertoire contemporain et un espace pour que les auteurs vivants soient joués ici et maintenant, entendus par toutes les générations et par tous les publics. " Voix d'auteurs ", cette année, prendra une forme polyphonique et plurielle. Nous avons choisi de vous présenter des auteurs que nous avons lus et aimés, des auteurs dont la langue et le propos nous semblent nécessaires pour les uns, prometteurs pour d'autres, incontestables pour tous. Ils appartiennent à plusieurs générations, et notre choix est bien entendu partiel et partial. Jean Vilar a cherché inlassablement " le poète " jusqu'à sa rencontre avec Lucien Attoun et la création de Théâtre Ouvert en 1971. Michel Deutsch, Serge Rezvani, Hélène Cixous, Armand Gatti, Michel Vinaver, pour n'en citer que quelques-uns, se sont alors fait une place au théâtre à côté de Shakespeare, Molière, Brecht, Kleist. À l'occasion des 70 ans du Festival d'Avignon, il nous a semblé juste de faire entendre la vitalité de quelques auteurs d'aujourd'hui et plus encore de faire porter leurs textes par la jeunesse. Sophie Loubière, administratrice radio SACD et Blandine Masson L'ERAC est un établissement de formation supérieure publique au métier de comédien. Le cursus de trois années est implanté à Cannes pour les deux premiers cycles et à Marseille pour le troisième. Elle fait partie des 12 écoles nationales habilitées à décerner le Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien. Elèves comédiens : Salim-Éric Abdeljalil, Maxence Bod, Johanna Bonnet, Marina Cappe, Klara Cibulova, Leslie Granger, Antoine Laudet, Audrey Lopez, Glenn Marausse, Julien Masson, Pauline Parigot

"J'existe, je me suis rencontré" de Gotlib  

durée : 00:52:39 - Théâtre et compagnie - Cette lecture nous entraine à la rencontre de l'enfance et de l'adolescence de Marcel Gotlib. Toujours avec l'humour et la distance qu'on lui connait, Gotlib nous fait partager des moments pénibles et d'autres hilarants.

J'existe, je me suis rencontré de Gotlib  

durée : 01:05:54 - Théâtre et compagnie - " Mon père s'appelait Ervin et j'aimais bien ce prénom. Dans mon esprit, ça évoquait je ne sais quel héros de récit mythologique, chevalier de conte de fées ou paladin médiéval. Il était né dans cette région d'Europe centrale de langue hongroise appelée Transylvanie, qui faisait la navette de part et d'autre de la frontière séparant la Hongrie et la Roumanie selon les guerres, les traités et annexions diverses. " Marcel Gotlieb " Cette lecture nous entraine à la rencontre de l'enfance et de l'adolescence de Marcel Gotlib où nous croiserons Ervin, le père, juif hongrois, peintre en bâtiment, engagé volontaire dans l'armée française en 39 et arrêté par la police française en septembre 42, sa mère, Régine, couturière, qui espérera très longtemps le retour de son mari. Toujours avec l'humour et la distance qu'on lui connait, Gotlib nous fera partager des moments pénibles et d'autres hilarants dans la ferme de Villeneuve la Bornière où il est caché avec sa sour. Puis il nous livrera les moments les plus heureux de sa vie, ceux qu'il a vécu dans la colonie de vacances du Château des Groux (foyer pour adolescents à Verneuil sur seine, géré par une association juive hongroise), où il sera pensionnaire plusieurs années. C'est là qu'il vivra ses années de formation artistique, littéraire (il découvre Victor Hugo et Dumas) ou musicale (il écoute Mozart, Beethoven, Tchaïkovski et Satie ). Il y fera tardivement, à 14 ans, sa barmitzva et surtout découvrira ses premiers émois amoureux avec la jolie Klara, agée de 12 ans (il en a 14) ! Toujours avec le même humour même pour raconter des choses essentielles .Et nous arriverons aux années 60, années où Marcel a terminé son récit. " Corinne Bacharach

Finir en beauté (Pièce en un acte de décès) de Mohammed El Khatib  

durée : 00:51:10 - Théâtre et compagnie - "J'ai réuni l'ensemble du " matériau-vie " à ma disposition entre mai 2010 et août 2013. Je n'ai pas toujours demandé les autorisations utiles. Je ne me suis pas posé la question de la limite, de la décence, de la pudeur. J'ai rassemblé ce que j'ai pu et j'ai reconstruit. Tout est allé très vite et sans préméditation. Cette fiction documentaire est restituée ici arbitrairement sous la forme d'un livre, de façon chronologique, à peu près linéaire. Il n'y a aucun suspense, à la fin on sait qu'elle meurt et que son fils est très très triste. On sait également que si c'était à refaire, j'agirais sans doute différemment. J'aurais été un fils irréprochable. Les parents se demandent toujours s'ils ont été de bons parents. Mais nous, est-ce qu'on a été de bons enfants ? On a été des enfants au niveau, nous ? On a été des enfants olympiques, nous ?" M. El K.

Finir en beauté (Pièce en un acte de décès) de Mohammed El Khatib  

durée : 00:51:10 - Théâtre et compagnie - "J'ai réuni l'ensemble du " matériau-vie " à ma disposition entre mai 2010 et août 2013. Je n'ai pas toujours demandé les autorisations utiles. Je ne me suis pas posé la question de la limite, de la décence, de la pudeur. J'ai rassemblé ce que j'ai pu et j'ai reconstruit. Tout est allé très vite et sans préméditation. Cette fiction documentaire est restituée ici arbitrairement sous la forme d'un livre, de façon chronologique, à peu près linéaire. Il n'y a aucun suspense, à la fin on sait qu'elle meurt et que son fils est très très triste. On sait également que si c'était à refaire, j'agirais sans doute différemment. J'aurais été un fils irréprochable. Les parents se demandent toujours s'ils ont été de bons parents. Mais nous, est-ce qu'on a été de bons enfants ? On a été des enfants au niveau, nous ? On a été des enfants olympiques, nous ?" M. El K.

Ivo Van Hove : "Le théâtre me permet d'être au monde"  

durée : 01:58:04 - Théâtre et compagnie - A chacun des metteurs en scène invités pour cette série des « Scènes imaginaires », nous demandons de choisir et partager avec nous les œuvres qui ont fondé et jalonné sa vie d’artiste.

0:00/0:00
Video player is in betaClose