Episodes

  • Penser l'économie depuis les Suds à la Gaîté Lyrique

    Episode enregistré le 8 Février 2024


    Dans cet épisode, je reçois Isabelle Guérin et Isabelle hillenkamp, toutes deux socioéconomistes à l'IRD-CESSMA, et autrices de Effervescences féministes, réorganiser la reproduction sociale, démocratiser l’économie solidaire, repenser la valeur, avec une 3ème co-autrice, Christine Verschuur, c’est paru en 2021 aux éditions de l’Harmattan.


    Nous découvrons ensemble des études de cas tirées de leurs terrains de recherche et de ceux de leurs collègues, qui s'intéressent à des collectifs majoritairement féminins, dans plusieurs contextes.

    Et ce que l'on découvre est fascinant car les chercheuses prennent la peine d’observer les individus et les collectifs dans leur dimension de sujets politiques. Isabelle Guérin et Isabelle Hillenkamp décryptent leur stratégies de vie et de subsistance avec une grille d’analyse nourrie de théorie féministe, et de concepts d’économie politique. 

    Elles montrent comment leur initiatives contribuent à « réorganiser et politiser la reproduction sociale », c’est à dire toutes les activités, les institutions, les rapports sociaux nécessaires à la reproduction de la vie.


    Les terrains du Sud nous proposent d'autres manières de pratiquer l'économie et la politique, et c'est véritablement stimulant.


    Bonne écoute !


    Réalisation : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de son : Louis de la Gaîté Lyrique

    Montage : Marie-Yemta Moussanang

    Musique : Amal's Game de Hiba Elgizouli


    Soutenir le podcast

    Recevoir la newsletter

    Assister aux prochaines séances du cycle


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Programmation et billeterie du cycle Penser l'économie depuis les Suds à la Gaîté Lyrique

    Soutenir Afrotopiques et recevoir la Newsletter du podcast.


    Dans cet épisode, je reçois Geneviève Pruvost, sociologue du travail, du genre, chercheuse au CNRS et certifiée de permaculture.

    Nous décortiquons ensemble la perspective de subsistance, et le courant du féminisme de subsistance, présenté dans son livre "Quotidien Politique" (La Découverte, 2021) et surtout les horizons de pensées et de vies ouverts par cette approche.


    Dans cet entretien, nous effectuons un grand arpentage entre les idées, les concepts, on chemine sur les sentiers ouverts par ce courant féministe matérialiste. Et nous prêtons une attention particulière à ce qu’il permet d’éclairer et de comprendre sur nos sociétés contemporaines.

    Nous découvrons des concepts comme le "genre vernaculaire", la "sweat equity", et des théoriciennes féministes telles que Maria Mies, Claudia von Werlhof, ou Veronica Bennholdt Thomsen qui ont pour point commun d’avoir élaboré des critiques de la Modernité, à partir des sociétés du Suds des années 60-70-80, à un moment où l’idéologie du développement et du progrès technique était ultra dominante.


    Je ne vous en dis pas plus, bonne écoute, et à bientôt pour les prochains épisodes !


    Réalisation : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de son : Marylou et Pierre de la Gaîté Lyrique

    Montage : Marie-Yemta Moussanang

    Musique : Amal's Game de Hiba Elgizouli


    Programmation et billeterie du cycle Penser l'économie depuis les Suds à la Gaîté Lyrique

    Soutenir Afrotopiques

    Newsletter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Episodes manquant?

    Cliquez ici pour raffraichir la page manuellement.

  • Chers auditeurs et auditrices,


    J'espère que vous allez bien, j'ai hâte de vous retrouver et j'ai une bonne nouvelle :

    Afrotopiques est de retour pour une cinquième saison en public, à la Gaîté Lyrique !


    Billetterie de la Gaîté Lyrique

    Soutenir la nouvelle saison d'Afrotopiques

    Recevoir la newsletter Afrotopiques


    Un jeudi soir par mois, de Janvier à Juin 2024, je recevrai un-e invitée pour Penser l’économie depuis les Suds.


    Je vous propose de nous rassembler pour explorer la pluralité et la diversité des économies, leur pouvoir de transformation sociale, imaginer ensemble la sortie de l’impasse écologique à partir des sociétés qui ont le mieux résisté à l’industrialisation et au développement… Bref, je vous propose de penser depuis d’autres lieux, et d’entendre d’autres voix.


    Rendez-vous mercredi 10 Janvier à 19h en auditorium, j’ouvrirai cette série de rencontres avec Geneviève Pruvost, sociologue, autrice de Quotidien Politique. On parlera de la perspective de subsistance.


    Merci à toutes celles et ceux qui ont soutenu Afrotopiques dans les précédentes saisons (Merci Merci Merci), et celles et ceux qui soutiendront le podcast cette année. 


    Comme vous le savez, Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par moi-même, Marie-Yemta Moussanang, et j’ai besoin de vous, pour continuer à proposer des épisodes de qualité et des idées qui font des pas de côté. 


    Soutenir la nouvelle saison d'Afrotopiques

    Recevoir la newsletter Afrotopiques


    Merci de votre écoute, bonne année et à bientôt !


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    C’est déjà le dernier épisode de notre série, et le mot de la fin à la brillante Mariama Diallo.


    Mariama Diallo est docteure en anthropologie politique et militante écologiste. Elle a étudié à l’Ecole des Hautes Etudes à Paris, et milité au sein du mouvement citoyen Alternatiba. 

    A son retour au Sénégal, elle a organisé les premiers camps du climat du pays, pour former la jeunesse aux questions écologiques, et elle s’est engagée au sein de Nebeday, une ONG qui a une approche de gestion participative des ressources naturelles par et pour les populations, notamment sur les enjeux de déforestation. 


    Mariama Diallo enseigne aujourd’hui à l’université virtuelle du Sénégal et elle poursuit ses engagements de terrain, et de transmission de connaissance au grand public. 


    Elle appartient à un nouvelle génération d’acteur, qui fait émerger une vision contemporaine de l’écologie africaine, et surtout qui la met en pratique.

    Elle nous permet d’imaginer l’au-delà du modèle productiviste, et une écologie désirable qui se réencastre, réenchasse dans des enjeux économiques, une écologie qui part des réalités et des problématiques de subsistance immédiates, et qui y apporte des réponses viables et durables.

    En fait, sa vision, c’est de penser l’écologie et l’économie ensemble, de penser l’économie de l’écologie. 


    Nous avons enregistré l’entretien à Paris, lors d’un passage de Mariama Diallo, et c’est passionnant.


    Bonne écoute !


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.


    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 

    Merci beaucoup et à bientôt.


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, on rencontre Mariam Sow, elle est la présidente de l’ONG militante ENDA Tiers Monde, qui a été fondée dans les années 70 par des chercheurs du Sud, parmi lesquels, Samir Amin. 


    ENDA TM, c’est une organisation qui se caractérise la démarche de recherche action, et qui s’appuie sur le postulat que ce sont les populations elles-mêmes qui sont le mieux à même d’élaborer leur stratégies de changement, parce que la transformation sociale durable ne pourra provenir que des populations elles-mêmes.

    C’est un peu du community organizing avant l’heure, qui met l’autonomie des communauté au coeur de sa démarche. 

    Et en même temps, cette organisation qui oeuvre auprès des communautés a très tôt tracé des chemins pour concilier préservation et ménagement de l’environnement avec le progrès social et l’amélioration des conditions de vie des communautés rurales et citadines. 


    Enda TM considère l’agroécologie comme un projet de société viable et durable, et elle fédère les paysans et paysannes à un niveau national.


    Mariam Sow a passé plus de 40 ans à Enda, elle connait très bien la maison, et nous a reçu au siège de l’ONG à Dakar. 


    Bonne écoute !


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, réalisation et montage : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 

    Merci beaucoup et à bientôt !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, on va découvrir la recherche populaire avec Emmanuel Ndione.


    Emmanuel Ndione est inclassable, il est à la fois sociologue de terrain, théoricien d’une économie hétérodoxe, et social designer génial. Il a fondé Enda Graf Sahel, un groupe de recherche action qui conçoit et surtout qui déconstruit ses propres approches de la transformation sociale, à partir des terrains et des stratégies des populations locales. 


    Il a contribué à façonner des méthodologies d’accompagnement des processus de changement qui permettent d’envisager la rupture avec le modèle de développement traditionnel.


    Il défend une pratique du développement qui remet les populations au coeur et leur relation à leur environnement.


    Nous l’avons rencontré dans les locaux de Enda Graf Sahel, dans le quartier de Grand Yoff, à Dakar.


    Bonne écoute ! 


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, réalisation et montage : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.


    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 


    Merci beaucoup et à bientôt !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, on parle de la dette et du Franc CFA avec Ndongo Samba Sylla.


    Ndongo Samba Sylla est Economiste du développement, il responsable de programme à la fondation Rosa Luxembourg à Dakar. Son dernier livre s’intitule « L’arme de la Françafrique, une histoire du Franc CFA », co-écrit avec Fanny Pigeaud, publié à la Découverte.


    Il nous explique les mécanismes qui ont conduit de nombreux pays africains à conserver une économie coloniale, depuis les indépendances jusqu’à aujourd’hui. Et la manière dont tout le système pourrait être transformé en profondeur. 


    C’est la doctrine de la souveraineté économique et monétaire. 

    ll fait la lumière sur les articulations manquantes entre les marchés domestiques et les ressources réelles et disponibles des sociétés africaines, avec beaucoup de pédagogie.


    Nous avons rencontré Ndongo Samba Sylla, dans son bureau de la fondation Rosa Luxembourg à Dakar.


    Bonne écoute ! 


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, réalisation et montage : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 

    Merci beaucoup et à bientôt !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, nous recevons Aminata Dramane Traoré.


    Elle nous raconte la naissance du mouvement altermondialiste, et l’éveil des consciences africaines sur la nature du système mondial et les intentions réelles des institutions financières internationales (IFI).


    Aminata Dramane Traoré revient sur la réflexion et les actions qu’elle a menées au niveau local, sous la forme d’activités économiques, pour valoriser les savoirs-faire, les matériaux et les produits locaux, dans une démarche créatrice de richesses et d’emplois. C’est d’ailleurs sur la base de ses expériences qu’elle a été nommée ministre de la culture. 

    La création d’activités locales est importante, mais elle attire notre attention sur la force de traction des imaginaires de la Modernité extravertissants. 


    Nous avons enregistré cet entretien dans à la maison des hôtes Dunanso, qu’elle a fondée à Bamako.


    Bonne écoute !


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 

    Merci beaucoup et à bientôt.


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, nous allons chausser nos lunettes féministes. On reste sur la critique de l’économique du développement, mais cette fois-ci à partir d’une grille d’analyse de genre, avec la flamboyante professeure Fatou Sow. 


    Fatou Sow appartient a une génération pionnières. 

    Enseignante-chercheuse, à Paris 7, et à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. 

    Elle a co-fondé l’institut sur le genre du CODESRIA (le Conseil pour le Développement des Sciences Sociales en Afrique), publié des articles de recherche, dirigé des ouvrages collectifs, notamment « Sexe genre et société » co-écrit avec Aicha Imam et Amina Mama.


    Dans cet entretien, le professeur Fatou Sow nous explique comment la critique féministe s’est progressivement intéressée au développement, à mesure que les politiques économiques ont eu des impacts directs sur la vie des femmes.

    On aborde également la perspective de subsistance, et on prend rendez-vous pour l’année prochaine.


    Nous avons enregistré cet entretien au domicile de Fatou Sow, à Dakar, face à la mer. 


    Bonne écoute !


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 


    Merci beaucoup et à bientôt.


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, on approfondit la critique économique du développement, et nous concentrer sur l’oeuvre de Samir Amin, avec Cherif Salif Sy.


    Cherif Salif Sy est économiste, il a exercé dans la haute fonction publique au Sénégal, et il a dirigé l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rural (ANCAR).

    Aujourd'hui il est responsable du Forum du Tiers Monde et coordinateur du Forum Mondial des Alternatives.

    Il connaît très bien l’oeuvre de Samir Amin, car ils étaient des compagnons de route et des amis. 


    Dans cet entretien, on prend le temps de comprendre "la déconnexion", concept clé, théorisé par Samir Amin, pour sortir de l’impasse du développement capitaliste, et l’on découvre la vision du socialisme africain non productiviste défendue par Samir Amin.


    Le professeur Salif Sy nous a reçu chez lui, à Dakar. 


    Bonne écoute !


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 

    Merci beaucoup !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode, on parle "théorie économique".


    Demba Moussa Dembele nous présente les travaux de 5 théoriciens : Samir Amin, Thandika Mkandawire, Denis Nabudere, Walter Rodney et Yash Tandon.


    L’enjeu, c’est de comprendre le contexte dans lequel la notion de sous-développement s’est imposée pour qualifier les sociétés du continent africain et leurs économies, dès les années 1950, Et comment ce narratif a été critiqué dans un premier temps par des économistes africains.


    On découvre que la controverse scientifique a d’abord porté sur les causes du sous-développement. Et pas tellement sur la critique du concept même de développement.

    Mais je ne vous en dis pas plus.


    Nous avons rencontré Demba Moussa Dembele à Dakar, et enregistré cet entretien dans la bibliothèque populaire du développement, au milieu des livres du fond légué par Samir Amin.


    Bonne écoute ! 


    *Erratum : Walter Rodney est guyanien, du Guyana… bien qu'il a passé une grande partie de sa jeunesse en Jamaïque. 


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • VIDEO de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues !

    NEW Soutenir Afrotopiques sur Tipeee !


    Dans cet épisode, on s’intéresse à quatre expériences politiques post-indépendance, en rupture avec le modèle de développement libéral, c'est Amzat Boukari-Yabara qui nous en parle.


    Amzat Boukari-Yabara est historien, et militant panafricaniste, il est spécialiste des mouvements de libération noire et africaines diasporiques. 


    Il nous raconte comment dans les années 60 à 80, des chefs d’Etat africains ont mené des expériences de rupture avec le modèle de développement économique colonial. 

    Il s’agit de Kwame Nkrumah, au Ghana, Modibo Keïta au Mali, Julius Nyerere en Tanzanie et Thomas Sankara au Burkina Faso.


    Nous avons rencontré Amzat Boukari-Yabara à Bamako, dans la cour de Aminata Dramane Traoré, vous entendrez les moutons, et le bruit des métiers à tisser. 


    Mais bonne écoute quand même !


    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage : Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de soutenir le podcast, avec un abonnement sur Tipeee !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Vidéo de l'épisode à retrouver sur la chaîne Histoires Crépues

    Soutenez Afrotopiques avec un don sur HelloAsso ou Tipeee !


    Dans cet épisode on pose le contexte avec Dialo Diop.


    Comment les jeunesses africaines ont-elles vécu l’époque des indépendances, quels étaient leurs espoirs à la fin de la colonisation ?

    Et comment la critique politique du modèle de société post-colonial s’est-elle structurée et organisée à l’échelle nationale et continentale ? 


    Dialo Diop est sénégalais, médecin, il est l’un des protagonistes flamboyant de cette histoire révolutionnaire. 

    Il a d’abord été un militant marxiste-léniniste à tendance maoïste, avant de devenir militant panafricaniste. Etudiant politisé, il a connu la prison sous Léopold Sédar Senghor pour avoir incendié le Centre Culturel Français. Il est également l’un des frères de Omar Blondin Diop, ce jeune intellectuel assassiné à 26 ans, sous Senghor également, et dont vous avez peut-être déjà entendu parler.


    ✏️ Je partage ici la récente pétition Vérité et Justice pour Omar Blondin Diop que j'ai signée et que je vous invite toutes et tous à signer.

    Avec lui, on revisite toute l’histoire politique africaine et mondiale, et c’est passionnant. 


    Nous avons rencontré Dialo Diop à Dakar, et l’entretien commence avec la question suivante : Comment s’est passé Mai 68 au Sénégal ? Quelle était la critique politique formulée par la jeunesse africaine au lendemain des indépendances ?


    Bonne écoute !


    --

    Afriques Critiques est une série spéciale du podcast Afrotopiques, produite par l'association Génération Afrotopia en collaboration avec la chaine Youtube Histoires Crépues de Seumboy Vrainom €, et le soutien du Campus de l’Agence Française de Développement. 


    Ecriture, Réalisation et Montage Marie-Yemta Moussanang

    Prise de Son : Georges Attino Coulibaly 

    Mixage : Victor Donati

    Musique : de Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    Afrotopiques est un podcast indépendant produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire c’est de contribuer à la soutenabilité du podcast, avec un don sur HelloAsso ou un abonnement Tipeee. 

    Merci beaucoup et à bientôt !


    Instagram

    Facebook

    Twitter


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Chers auditeurs et auditrices,

    Bienvenue dans "Afriques Critiques" !


    Une série documentaire en 10 épisodes, que j'ai réalisée en collaboration avec la chaine Histoires Crépues.

    Tous les entretiens seront disponibles en vidéo, chaque jeudi, pendant tout l'été.


    Cela fait près de 2 ans que nous travaillons sur cette série avec Seumboy Vrainom et Georges Attino Coulibaly 💜


    Ensemble, nous sommes partis à la rencontre de celles et ceux qui nous aident à penser "l'après-Modernité" qui s'invente depuis les mondes africains contemporains, à partir de la critique du développement. Et c'est passionnant.


    Nous sommes immensément reconnaissants d'avoir pu recueillir les paroles et les idées de celles et ceux que l'on entend peu, que l'on ne lira probablement pas, mais qui ont pourtant des choses importantes à nous dire et à nous transmettre... pour nous outiller, et toujours : fabriquer les mondes habitables et les vies désirables dont nous rêvons.


    Vous allez découvrir des entretiens inédits avec Dialo Diop, Amzat Boukari-Yabara, Demba Moussa Dembele, Cherif Salif Sy, Fatou Sow, Ndongo Samba Sylla, Aminata Dramane Traore, Emmanuel Ndione, Mariam Sow et Mariama Diallo.


    Merci à elles et eux, c'était une aventure fabuleuse.


    Afrotopiques est un podcast indépendant, réalisé et produit par Marie-Yemta Moussanang.

    Si vous aimez Afrotopiques, la meilleure manière de me le dire, c'est de contribuer à la soutenabilité du podcast avec un abonnement sur Tipee ! 🙏🏽


    --

    Ecriture et réalisation : Marie-Yemta Moussanang

    Montage et mixage : Victor Donati

    Musique : Eden Tinto Collins

    Graphisme : Clara Brandt


    La série Afriques Critiques a bénéficié du soutien du Campus de l'Agence Française de Développement.

    Afrotopiques est sur Instagram


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Chers auditeurs et auditrices,


    Afrotopiques vous manque ? C'est normal. Cette année, j'ai été occupée par la réalisation d'un autre podcast :)

    Retrouvez-moi dans Modernités Africaines, une série de 6 épisodes avec des chercheurs et chercheuses passionante.es en études africaines.


    Modernités Africaines explore des travaux de recherche contemporaine en économie, science politique, anthropologie, géographie, sociologie, histoire et philosophie… pour présenter ce que l’étude des sociétés africaines nous dit de notre monde, et de notre présent commun. 


    Qu’appelle-t-on les études africaines ?

    Quel est le modèle économique de l'État contemporain ?

    Comment se pose la question de la justice sociale dans les sociétés africaines ? Quelles sont les formes de la démocratie sociale ?

    Pourquoi les villes africaines s’étalent-elles autant ?

    La sorcellerie a-t-elle jamais fini ?  


    Modernités Africaines est un podcast écrit, réalisé et produit par Marie-Yemta Moussanang. Il puise dans les ressources du colloque scientifique du même nom, organisé à l'ENS-PSL, dans le cadre du Programme Suds.


    Bonne écoute et à bientôt !


    Montage et mixage : Victor Donati 


    Musique originale : Ardo Anoma


    Graphisme : Akakir Studio


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Un podcast produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang

    Si vous aimez Afrotopiques, soutenez le podcast avec un don sur HelloAsso.


    Carnets des Ateliers n°5 - "La Peur, le silence et la révolte" avec Michel Agier et Leyla Dakhli.


    C’est le dernier carnet, et j’ai choisi de faire parler Michel Agier de la Peur, sans doute parce que c’est une manière de la conjurer. 

    On se quitte avec de la poésie politique, sur le silence de celles qui sont empêchées, amené par Leyla Dakhli.


    Merci à eux.

    Bonne écoute.

    .

    .

    .


    Ecriture, réalisation, prise de son, montage : Marie-Yemta Moussanang

    Mixage : Victor Donati

    Musique : Hiba Elgizouli


    Pour soutenir Afrotopiques 👉🏽 Les amis du podcast Afrotopiques


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Carnets des Ateliers n°4 - "Politiques de la solidarité : les chemins de l'Etat de demain" avec Nadine Machikou.

    Pour financer Afrotopiques 👉🏽 Les amis du podcast Afrotopiques


    Dans ce carnet, j’ai eu envie de faire un épisode qui marque un véritable temps d’arrêt.

    (pause)

    C’est un peu la « main stage » de cette série, car l’intervention de Nadine Machikou aux Ateliers a fait une grande impression sur moi. 


    Nadine Machikou est professeure de Sciences Politiques au Cameroun, et elle a présenté sa compréhension de phénomènes de solidarité dont nous sommes familiers : à savoir, le fait que dans nos familles africaines et diasporiques, il est commun d’envoyer de l’argent pour subvenir aux besoins de santé, d'étude, etc….des cousins, neveux, tantes, frères et soeurs au pays.


    Mais Nadine a formulé tout cela dans le langage analytique de théorie politique et de la sociologie.

    Et vraiment, la pensée critique c’est puissant, parce que cela m’a fait l’effet d’une révélation.


    Elle nous permet de poser un regard neuf qui historicise et politise des pratiques que l’on considère traditionnellement comme relevant du « culturel ».

    Et ce qui est puissant, c’est que si l’on regarde les pratiques sociales de solidarité sous cet angle, on peut également commencer à envisager de répondre à la demande sociale de manière plus collective, et moins individuelle. Repenser l’Etat, ses fonctions et son rôle, son modèle économique. Je trouve cela absolument passionnant, Nadine Machikou a ouvert de nombreuses pistes de travail et de réflexion dans cet échange.


    Je vous laisse écouter et réécouter cet épisode, déconstruire et reconstruire vos représentations de la solidarité, et du rôle de l’Etat moderne, dans les société ex-anté industrielles, et faire votre propre chemin. Je vous donne rendez-vous plus tard dans la saison, pour approfondir quelques unes de ces pistes.


    Bonne écoute.


    Ecriture, réalisation, prise de son, montage : Marie-Yemta Moussanang

    Mixage : Victor Donati

    Musique : Hiba Elgizouli


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Un podcast produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang

    Si vous aimez Afrotopiques, soutenez le podcast avec un don sur HelloAsso.


    Carnet des Ateliers n°3 - Justice, Réparations, Care... Are we getting there ? - Olivia Rutazibwa, Maboula Soumahoro, Riikka Prattes et Fatou Sow


    Dans ce carnet, j’ai choisi de faire entendre les voix de celles qui questionnent le sens de la Justice, le sens de la communauté, et qui nous rappellent que le Nous n’est pas acquis, car on retrouve toute la violence du monde, à l’intérieur de nos espaces et de nos communautés.


    Vous allez entendre les voix d’Olivia Rutazibwa, Maboula Soumahoro, Riikka Prattes et Fatou Sow. 


    Elles nous parlent de l’exploitation et de la domination qui se perpétue de manière structurelle à l’encontre de certains membres - de certainES membres de la « communauté » et elles proposent des pistes de réflexion pour transformer la situation.


    Qui bénéficie du système établi ? Qui en use à son propre profit ? Qui aurait la possibilité de réparer et ne le fait pas ? Qui se défausse de ses responsabilités ? Qui est le Je du Nous dont on parle ? 


    La matérialité de la domination se confond souvent avec le privilège de l’ignorance. L’ignorance des torts causés, l’ignorance des réparations à effectuer.


    La conversation s’ouvre entre « eux et nous ».

    -

    Si on creuse, on s’aperçoit que le Nous est un parfois suspect. On ne peut pas faire l’économie de l’interroger, et de chercher à savoir si on est vraiment « ensemble ». 

    Maboula Soumahoro, elle, parle de Nous radical. 

    -

    Riikka est une brillante chercheuse autrichienne, qui a travaillé en Australie et aux Etats-Unis. Elle aborde d’abord le sujet de la posture de non prédation épistémique dans la recherche académique, et ensuite, elle présente des pistes de réflexion sur la collectivisation du soin. Elle nous dit en substance que nos sociétés modernes enjoignent les personnes à répondre de manière individuelle à des problèmes collectifs et structurels, et que tout l’enjeu, c’est de trouver des manières collectives et plurielles de partager, répartir équitablement le travail de soin.

    -

    Fatou Sow, elle, nous rappelle que le Nous, là, et bien, n’est tout simplement pas dedans. Que le travail de soin est encore bien loin d’être reconnu comme du travail, et qu’il faudra repartir de l’économie de subsistance, de l’économie politique de subsistance, pour penser une économie du vivant qui porte vraiment son nom.


    Ecriture, réalisation, prise de son, montage : Marie-Yemta Moussanang

    Mixage : Victor Donati

    Musique : Hiba Elgizouli


    Pour soutenir la production du podcast, rendez-vous sur Helloasso : Les amis du podcast Afrotopiques


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Un podcast produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang

    Si vous aimez Afrotopiques, rendez-vous sur sur la page : Les amis du podcast Afrotopiques


    Dans ce carnet, j’ai rassemblé les mots de celles et ceux qui nous ont parlé de ce qui nous tient, de ce qui nous contient, et de ce à quoi nous devrions tenir. 

    Vous allez écouter l’écrivain Wilfried Nsondé, l’architecte Patti Anahory, la professeure de littérature Hanane Essaydi et l’inclassable théoricienne Isabelle Delannoy. 

    Il sera question d’océan, d’oxygène, d’océan encore, d’attention et de transtopie. 


    On commence avec Wilfried Nsondé Wilfried est écrivain, voyageur, et dans sa communication il a parlé de l’air que nous respirons.


    Patty Anahori, est architecte et artiste, elle est basée au Cap-Vert et lors des Ateliers, elle nous a parlé de son île depuis la couleur bleue.

    L’entretien est en anglais - sorry - but I’m sure you’ll get it. 


    On arrive aux difficultés. Et je mets en relation cette question de visibilisation et d’invisibilisation, avec la notion d’attention. 

    C’est Hanane Essaydi, qui en a parlé, et elle revient ici sur le coeur de sa communication.


    Alors, de la manière dont on regarde, à ce qu’il est rendu possible de voir, ce qui se donne à voir, cela fait écho au travail et à la méthodologie d’Isabelle Delannoy. Isabelle Delannoy est théoricienne de l’économie du vivant, elle a découvert et nommé un ensemble de pratiques qui répondent à des principes communs de régénération du vivant, à partir d’une méthodologie d’observation attentive du vivant. Elle l’a appelée l’économie symbiotique. 


    Ecriture, réalisation, prise de son, montage : Marie-Yemta Moussanang

    Mixage : Victor Donati

    Musique : Hiba Elgizouli


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Un podcast produit et réalisé par Marie-Yemta Moussanang

    Si vous aimez Afrotopiques, soutenez le podcast avec un don sur HelloAsso.


    Je vous partage mes carnet sonores, enregistrés aux Ateliers de la Pensée à Dakar, en Mars 2022.

    L'édition de cette année était intitulée « Cosmologies du lien et formes de vie ».


    Petit entretien sur le vif avec Achille Mbembe, co-fondateur des Ateliers de la Pensée.


    Merci à toutes celles et ceux qui nourrissent ces rencontres.


    Amitiés à toutes celles et ceux qui sont éprouvés par les deuils, et les épreuves du terrain non philosophique.


    Merci à l'équipe qui a rendu cette série possible : Emmanuelle Carton, Victor Donati, Hiba Elgizouli 💜


    Bonne écoute.


    Marie-Yemta Moussanang


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.