Riprodotto

  • durée : 00:58:35 - Sans oser le demander - par : Géraldine Mosna-Savoye - Publié en 1943 et traduit dans des centaines de langues, “Le Petit Prince” est un monument de la littérature. Mais pourquoi ? - invités : Tiphaine Samoyault essayiste, traductrice et critique littéraire, directrice d’études à l’EHESS

  • durée : 00:28:57 - Les Pieds sur terre - par : Sonia Kronlund - A 18 ans, Aude rencontre Bertrand et tombe amoureuse de lui, mais il ne se passe rien. Alors, comme elle a la foi, elle décide d'entrer au monastère. Elle n'en sort que pour aller voter et aller chez le dentiste. Mais, au bout de 20 ans, elle commence à trouver le temps long. Et si elle sortait ?

  • Depuis tout petit, Michael voit des mort·es dans son sommeil, ressent leur présence vagabonde dans des lieux anciennement habités. Pourquoi lui ? Il se l’est souvent demandé, à force d’être traité de menteur ou de fou. C’est en découvrant l’existence du CIRCEE (Centre d’Information, de Recherche et de Consultation d’Expériences Exceptionnelles) qu’il a pu trouver une écoute empathique. Entre la peur, l’adrénaline et les insomnies, il raconte comment il vit au quotidien avec ces esprits d’outre-monde.  


    CRÉDITS

    Après la pluie est un podcast de Binge Audio. Cet entretien a été mené, enregistré et monté en octobre 2022 par Olivia Müller. Musique originale : Artuan de Lierrée. Réalisation : Paul Bertiaux. Production et édition : Naomi Titti. Marketing : Jeanne Longhini. Communication : Lise Niederkorn & Justine Taverne. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.



    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Dans la langue comme dans notre société, les hommes sont considérés comme étant la norme. Pourtant, cette façon de mettre le masculin au centre en permanence n’est pas naturelle pour notre cerveau. Parce qu’elle influe sur la manière dont on perçoit la réalité, une langue aussi genrée que le français véhicule des stéréotypes aux effets bien concrets dans nos vies, et participe aux discriminations sexistes. 


    De quelle manière les clichés formulés dans notre langue influencent nos représentations du monde ? Que faire pour déconstruire les stéréotypes de genre ? Quelles pourraient être les alternatives linguistiques au “masculin générique” ? Est-ce élitiste de vouloir rendre la langue plus inclusive ?  


    Pour en parler, Victoire Tuaillon reçoit les psycholinguistes suisses Sandrine Zufferey et Pascal Gygax. Dans leur ouvrage Le cerveau pense-t-il au masculin ? (éd. Le Robert, 2021 ; co-écrit avec Ute Gabriel), les invité·es montrent à travers de nombreuses études et expériences scientifiques comment mesurer les effets de ces pratiques langagières excluantes. Leur but : démasculiniser notre langue, et donc notre perception du monde.

     

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 

    Retrouvez toutes les références citées à la page https://www.binge.audio/podcast/les-couilles-sur-la-table/masculin-neutre-ecriture-exclusive-1-2    


    CRÉDITS  

    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le mardi 11 octobre dans le studio de la webradio Loose Antenna à Pôle Sud (Lausanne, Suisse). Prise de son : Ella Stürzenhofecker, Elys Jones et Camille Evêquoz. Réalisation et mixage : Paul Bertiaux. Production et édition : Naomi Titti. Marketing : Jeanne Longhini. Communication : Lise Niederkorn et Justine Taverne. Générique : Théo Boulenger. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • 🙌🏼 Vendredi dernier, @jins_podcast a eu le plaisir immense d’accueillir, à l’ @institutdumondearabe, les co-fondatrices du Collectif des Hors-la-Loi, @moroccanoutlaws490 : Leïla Slimani et @soniaterrab.


    👩🏽‍🦱 Leïla Slimani, que j’ai déjà reçu dans la 1ère saison de JINS, est autrice, elle publie en 2014 son premier roman, Dans le jardin de l’ogre chez Gallimard. En 2016, son roman Chanson douce obtient le prix Goncourt. Journaliste de formation, elle publie en 2017 un essai sur la vie sexuelle au Maroc, Sexe et mensonges. Elle est, depuis 2017, la représentante personnelle du Président de la République pour la francophonie.

    👩🏽 Sonia Terrab a d’abord été journaliste, puis romancière (deux romans écrits à ce jour) avant de devenir réalisatrice de documentaires. Elle a aussi réalisé deux campagnes pour l’ONU Femmes (@onufemmes) sur les masculinités positives au Maroc. Dans son travail, elle repousse régulièrement les lignes et attire l’attention sur les problèmes de genre et les inégalités sociales.

    ✊🏽 Le Collectif 490 s’est créé au lendemain de l’arrestation de la journaliste marocaine Hajar Raissouni pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage », à la fin de l’été 2019. Elles ont mobilisé des milliers de personnes, dont moi, autour d’un manifeste intitulé le « Manifeste des 490 » en référence à l’article 490 du Code Pénal - qui débute comme ça : « Nous, citoyennes et citoyens marocains, déclarons que nous sommes hors-la-loi ». Le Collectif a été récompensé par le « Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes », en janvier 2020 à Paris.

    🎧 @jins_podcast est un podcast disponible gratuitement sur toutes les plateformes d’écoute : Spotify, Apple Podcast, Deezer, Google Podcasts, Amazon Music, etc.


    Dans le cadre de l’exposition “Habibi•ti : les révolutions de l’amour”, l’Institut du monde arabe et JINS Podcast s’associent pour enregistrer cinq épisodes de la seconde saison de JINS en direct et en public : les Live JINS.

    Live JINS poursuit le projet original du podcast de déconstruire les mythes, de faire l’éloge de la nuance, de faire briller en somme *toutes* les identités.

    Les Live JINS sont présentés en co-production Kikina Studio x Institut du Monde Arabe.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • durée : 00:53:44 - Questions d'islam - par : Ghaleb Bencheikh - Pourquoi la fatwa n'est qu'un avis qui n'a aucune force exécutoire ? - invités : Roland Laffitte Président de la Société d'études linguistiques et étymologiques françaises et arabes et Secrétaire général de la Société des études saint-simoniennes

  • Comment la contrainte à l’hétérosexualité nourrit le patriarcat

    D’où viennent nos désirs ? Comment sont-ils construits ? Comment évoluent-ils ? Quelles possibilités s’offrent à nous pour les découvrir, et les vivre ?
    À travers les récits de femmes devenues lesbiennes après de longs parcours hétérosexuels, cet épisode s’interroge sur ce que l’autrice féministe Adrienne Rich appelle « la contrainte à l’hétérosexualité ». Comment cette orientation sexuelle perçue comme naturelle est-elle en réalité socialement construite et imposée ? Comment participe-t-elle à rejouer les normes de genre, et par là même l’appropriation du corps et du travail des femmes par les hommes ? Que vivent ces femmes qui sortent de l’hétérosexualité ? Comment réinventer l’hétérosexualité pour qu’elle ne soit plus un outil du patriarcat ?
    Avec :- Hélène, institutrice- Sophie, artiste- Christelle Hamel, sociologue- Isabelle Clair, sociologue, autrice du livre : « Les choses sérieuses, enquêtes sur les amours adolescentes » à paraître en mars 2023/Seuil - Ilana Eloit, sociologue
    Textes :- « Ce que je ne veux pas savoir », Deborah Levy, Editions Du Sous-Sol, 2020- « Nous nous sommes assises », Renée Vivien- « À la bien-aimée », Renée Vivien
    Remerciements :- Louise Morel - Audrey Warrington
    Ressources :- La découverte de l’ennui conjugal, Isabelle Clair, Sociétés contemporaines 2011/3- Les jeunes et l’amour dans les cités, Isabelle Clair, Éditions Armand Colin, 2008- Trouble dans le féminisme, Ilana Eloit, 20 & 21. Revue d'histoire 2020/4- Comment devenir lesbienne en 10 étapes, Louise Morel, Éditions Hors d'atteinte, 2022- Se dire lesbienne, Natacha Chetcuti, Éditions Payot, 2021- Amours silenciées, Christelle Murhula, Éditions Daronnes, 2022- Sortir de l’hétérosexualité, Juliet Drouar, Éditions Binge Audio, 2021- Faire famille autrement, Gabrielle Richard, Éditions Binge Audio, 2022- Vivre Fluide, Mathilde Ramadier, Éditions du Faubourg, 2022- Viols et agressions sexuelles en France, les premiers résultats de l’enquête Virage, Population & Sociétés 2016/10


    Enregistrements : novembre 22 - Prises de son, montage, textes et voix : Charlotte Bienaimé - Réalisation, mixage et musique originale : Samuel Hirsch - Lectures : Estelle Clément Béalem - Accompagnement éditorial : Sarah Bénichou - Illustrations : Anna Wanda Gogusey - Production : ARTE Radio

    - Samuel Hirsch

  • Deux fois par mois dans le podcast « Symptômes », un médecin revient sur le cas d'un patient(e) qui l'a particulièrement marqué. Dans le dernier épisode, Alice, une jeune étudiante, raconte la prise en charge d'une femme d'une cinquantaine d'années prise de malaise alors qu'elle se trouvait avec son fils. L'enquête des médecins pour comprendre l'origine de ses troubles va se révéler plus compliquée que prévu et montrer encore une fois l'impact que peut avoir le psychisme sur notre santé.

    Découvrez "Symptômes", le podcast natif RTL qui vous emmène dans le cabinet d'un médecin confronté un jour à un cas mystérieux, à des symptômes parfois jamais vus ailleurs.

  • "T'es dégueu"

    " J'aime pas mon corps"

    " Je ne me supporte pas"

    Dans la poire ! revient dans tous les prochains jours avec un épisode important = l'épisode "MERCI MON CORPS".

    Mais avant de vous le présenter, je vous laisse un aperçu de ce qui vous attend...

    Merci d'écouter Dans la poire !, j'imagine combien votre temps est précieux.

    J'éprouve d'autant plus de gratitude à chaque fois que vous mettez un avis/note sur Apple Podcast ou toute autre plateforme pour participer à l'aventure de ce Podcast qui va sur ses...

    3 ans d'existence !

    ➡️ Inscrivez-vous à la Newsbetter du podcast pour ne rien louper de l'actualité de votre assiette (et des recettes exclusives!)

    ➡️ Restons en contact ! sur le blog (charlesbrumauld.com/podcast), sur Instagram @CharlesBrumauld ou sur TikTok (@letiktoknutri) pour me poser des questions ou me soumettre des thématiques pour un prochain épisode !

    🙏 Merci de votre écoute, de votre attention, de votre temps. Mettez-les au service de votre alimentation !

  • Anne Ghesquière reçoit en exclusivité dans Métamorphose Marie de Hennezel, psychologue clinicienne et écrivaine. La vieillesse n'est pas un défaut ou quelque chose de honteux. Si elle n'est ni sans peurs ni sans maux, elle réserve aussi des surprises et des joies, à condition de ne pas passer à côté. Et de s’y préparer. Connue pour sa manière directe d'aborder les tabous actuels que sont la maladie, la mort et l'avancée en âge, Marie de Hennezel nous invite à considérer que vieillir peut devenir une aventure heureuse, féconde et intéressante. Auteure, animatrice de conférences et séminaires de formation à l'accompagnement de la fin de vie, officier de la Légion d’Honneur, elle nous donne des clés éprouvées et efficaces pour y parvenir dans son dernier livre L’Aventure de Vieillir aux éditions Robert Laffont. Elle nous incite à ne pas attendre pour se préparer à vieillir. Épisode #344


    Avec Marie de Hennezel j'aborderai les thèmes suivants (extrait des questions) :

    Comment est considéré le fait de vieillir aujourd’hui ? Les choses sont-elles en train de bouger ?Dépendance, impuissance, inutilité : quels sont les stéréotypes à déconstruire liés à la peur de vieillir ?Les autres cultures (Japon, Afrique…) ont-elles des choses à nous apprendre sur la vieillesse ?Vieillir s’apprend-il ? Quelles sont les clés de l’art de “bien vieillir” ? Comment développer sa “sécurité de base” quand on vieillit ?Comment devenir un bon compagnon pour soi-même ?Quid de la tendresse et la sexualité des seniors ?

    Qui est mon invitée de la semaine, Marie de Hennezel ?

    Marie de Hennezel est psychologue, psychothérapeute, auteure, animatrice de conférences et séminaires de formation à l'accompagnement de la fin de vie. Elle anime des conférences et séminaires de formation à l'accompagnement de la fin de vie en France et à l'étranger. Son dernier livre "L’Aventure de Vieillir est publié aux éditions Robert Laffont ainsi que nombre de ses ouvrages comme La Mort intime (1995), L'Art de mourir (en collaboration avec Jean-Yves Leloup, 1997) et Le Souci de l'autre (2004).


    Quelques citations du podcast avec Marie de Hennezel :

    "La joie de vivre est une émotion qui n’est pas destinée à vieillir."

    "Vivons pleinement le présent, c’est ce qui nous appartient."

    " Il faut toucher vraiment le fond, être au fond des choses, être complètement impuissant pour pouvoir sentir cette valeur extraordinaire de l’amour."


    Rejoignez-nous sur notre nouveau site Internet et abonnez-vous à notre Newsletter https://www.metamorphosepodcast.com/

    Soutenez notre podcast en rejoignant dès maintenant la Tribu Métamorphose

    Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur Apple Podcast Spotify / Google Podcasts / Deezer / YouTube / SoundCloud / CastBox/ TuneIn.

    Suivez l’actualité des épisodes Métamorphose Podcast sur Instagram, découvrez l’invité de la semaine et des surprises ;-)

    Instagram

    Facebook


    Photo DR


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Malgré leur aspect fantaisiste, certaines théories ont la vie dure. C'est le cas de l'hypothèse selon laquelle la Lune serait creuse. Cette affirmation connaît toujours un certain succès, notamment dans les milieux complotistes.

    Mais quelle est l'origine de cette théorie ? Pour la connaître, il faut remonter à la fin de l'année l969, qui vit les astronautes d'Apollo 12 se poser sur la Lune. C'est, après Apollo 11, la seconde mission lunaire à le faire.

    L'un de ses objectifs était l'installation sur notre satellite d'une station scientifique automatisée, baptisée ALSEP. Elle était équipée d'instruments scientifiques, qui devaient permettre de réaliser un certain nombre d'expériences.

    Parmi les objectifs assignés à Apollo 12, figure ce que les techniciens appellent une "expérience sismique passive". Les astronautes la mettent en œuvre à la fin de leur mission.

    À ce moment-là, en effet, ils décollent à bord du module lunaire et rejoignent le module de service à bord duquel ils doivent regagner la Terre. Là, ils programment le crash du module lunaire sur la Lune.

    Il s'agissait, pour les scientifiques, de mesurer le retentissement d'un tel événement. Ce crash devait en effet dégager une puissance comparable à une tonne de TNT.

    Mais, ce qui surprend les scientifiques, c'est l'ampleur et surtout la durée des vibrations consécutives à ce crash, qu'on peut comparer à un séisme. Sur Terre, de telles vibrations durent, en moyenne, entre 30 secondes et 2 minutes.

    Elles sont beaucoup plus longues sur la Lune, se prolongeant souvent bien plus de 10 minutes. Et les scientifiques eurent le sentiment qu'après ce crash, et ceux qui suivirent, la Lune "sonnait comme une cloche".

    Il n'en fallait pas plus à certains pour prétendre que la Lune était creuse. En réalité, ce n'est pas ce prétendu évidement de la Lune qui provoque de tels phénomènes, mais la rareté de l'eau, seulement présente sous la forme d'une glace très dure.

    Sur la Terre, au contraire, c'est l'abondance de l'eau présente sur notre planète qui explique en grande partie la brièveté des vibrations consécutives aux séismes.
    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

  • Je reçois le psychiatre Christophe Fauré à propos de son dernier livre, "Cette vie... et au delà Enquête sur la continuité de la conscience après la mort"


    Acheter le livre de Christophe : https://www.albin-michel.fr/cette-vie-et-au-dela-9782226475459


    Mots clé : Expérience de mort imminente (EMI), Expérience de fin de vie (EFV), Vécu subjectif de contact avec un défunt (VSCD)… certains phénomènes humains semblent contredire l’affirmation quasi unanime de la communauté scientifique selon laquelle la conscience ne serait qu’une simple production de notre cerveau.


    Nourri des traditions spirituelles (bouddhiste, hindouiste), dont le discours sur la nature de la conscience fait écho aux enseignements de la physique quantique, Christophe Fauré est un de ces médecins qui s’y intéressent et s’interrogent. En unité de soins palliatifs, où abondent les récits de tels phénomènes, il a constaté le réconfort et l’apaisement que ces expériences avaient apporté à la plupart des personnes les ayant vécues. Il a alors entrepris d’étudier tous les travaux scientifiques sur la question.


    Ce livre est le fruit de ses investigations, une enquête aussi troublante que passionnante, apportant des réponses à des interrogations universelles : Qu’y a-t-il après un décès ? Notre conscience perdure-t-elle après la mort physique ? Quelle est la nature de notre conscience ?


    Christophe Fauré, psychiatre, psychothérapeute, est l’auteur de nombreux livres, parmi lesquels Vivre le deuil au jour le jour. Il est spécialiste de l’accompagnement des ruptures de vie.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Assiste-t-on à une révolution des femmes en Iran ? À l’échelle individuelle que pouvons-nous faire ? Et est-ce que cela a un réel impact ? Soutenir la liberté de porter le voile en France, est-ce porter préjudice aux Iraniennes ? Que dire de la récupération politique de ces luttes par l’extrême droite française ?


    Judith Duportail reçoit Suzanne Azmayesh, Asal Bagheri et Léane Alestra.


    CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Alex s’en doute, l’activisme queer n’est pas né hier, pourtant on connaît mal les étapes qui ont mené à la reconnaissance de droits pour les personnes LGBT+. Même si le combat reste long, Manon en profite pour regarder en arrière grâce au chercheur Antoine Idier, auteur d’une histoire des luttes LGBT+. Des années… hum, folles, au pacs, en passant par le nazisme et les ravages du Sida, ce tour d’horizon permet à Alex de découvrir que jadis il n’aurait pas été gay mais… homophile ! Oyez Oh Yeah, un podcast Original Spotify, produit en association avec Encore Productions. Présenté par Manon Bril et Alex Ramires, production Anaïs Carayon, recherche Vincent Girard, rédaction en chef Maxime Donzel, réalisation Alix Lachiver. Learn more about your ad choices. Visit podcastchoices.com/adchoices

  • Chimiothérapie, accident, rééducation… Il peut être surprenant de découvrir tout ce que notre enveloppe corporelle est capable d'endurer et de supporter, grâce à notre mental.
    Il peut aussi s'avérer difficile de comprendre pourquoi nous mettons notre corps à l'épreuve, sans raison apparente. Le dépassement de soi est tout à la fois un tour de force de l'esprit et une contrainte physique. Et parfois, pendant ce cheminement, on a besoin d'aide.
    Myriam ne courait qu'après le bus avant d'être prise d'une drôle de lubie qui l'a forcée à aller chercher des ressources au plus profond d'elle.
    L'histoire de Myriam est racontée au micro d'Astrid Verdun.
    Transfert est un podcast produit et réalisé par Slate.fr, sous la direction de Christophe Carron et Benjamin Saeptem Hours.
    Production éditoriale: Sarah Koskievic
    Prise de son et réalisation: Victor Benhamou
    Montage: Jules Benveniste et Victor Benhamou
    Musique: Arnaud Denzler
    Le texte d'introduction a été écrit par Sarah Koskievic, et lu par Aurélie Rodrigues.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Pour participer au podcast: [email protected]

  • La figure héroïque du père Kolbe est toujours associée à l’enfer d’Auschwitz ; retour aujourd’hui sur l’ensemble de son parcours.

    Mention légales : Vos données de connexion, dont votre adresse IP, sont traités par Radio Classique, responsable de traitement, sur la base de son intérêt légitime, par l’intermédiaire de son sous-traitant Ausha, à des fins de réalisation de statistiques agréées et de lutte contre la fraude. Ces données sont supprimées en temps réel pour la finalité statistique et sous cinq mois à compter de la collecte à des fins de lutte contre la fraude. Pour plus d’informations sur les traitements réalisés par Radio Classique et exercer vos droits, consultez notre Politique de confidentialité.

  • Depuis plusieurs années, il apparaît clairement que le système de santé est à bout de souffle. Dans le cœur de nombreux·ses soignant·es qui ont choisi leur métier par passion et conviction, il y a des questions : est-il encore possible de travailler sans trahir ses valeurs ? Son éthique ? Comment faire pour ne laisser personne au bord du chemin ?


    Du côté des patient·es, nombre de réclamations surgissent également : la volonté de relations moins verticales entre soignant·es et soigné·es, le refus d’être dépossédé·e de son corps, l’instauration d’un vrai dialogue avec le savoir scientifique, etc.


    Face à cet état des lieux est née l’idée du Serment d’Augusta, une série documentaire qui invite à réfléchir ensemble à l’avenir de notre système de santé et qui s’adresse autant aux étudiant·es en médecine et aux professionnel·les de santé qu’aux patient·es.


    Et pour savoir qui est Augusta, on vous invite à écouter l’épisode à ce sujet.


    CRÉDITS : Le Serment d’Augusta est un podcast Binge Audio, un hors-série Programme B coproduit avec Sorbonne Université. Il est écrit par Olympe de Gê, le Professeur Emmanuel Flamand Roze, la participation de Rozenn le Saint, sous la supervision de David Carzon. Il est réalisé par Elisa Grenet et produit par Anaïs Daïkha. Edition : Charlotte Baix et Lorraine Besse. Communication : Jeanne Longhini, Lise Niederkorn, Justine Taverne. 


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Comme dans le monde des images, il existe un corps standard dans le monde du soin : un corps blanc, masculin, jeune, neurotypique, cisgenre et mince. Avoir un corps qui ne rentre pas dans cette norme a pour conséquence d’être moins bien pris en charge.


    Dans cet épisode Olympe de Gê et le Pr Emmanuel Flamand-Roze essaient de comprendre et de repérer les biais grossophobes dans le monde médical, car lorsqu’ils s’expriment chez des soignant·es, ils sont particulièrement destructeurs.


    Comment faire en sorte que les futurs soignant·es prennent conscience de ces biais grossophobes et les déconstruisent ? Quels sont les leviers ? Si une personne grosse va mal, est-ce forcément à cause de son corps ? Ou est-ce aussi et surtout le regard que la société pose sur son corps qui lui fait violence au quotidien ?


    Des professionnel·les de santé, des militant·es et des personnes grosses témoignent.


    Nous remercions Pelphine [email protected], Azilis, Catherine, Mathieu Drouet, Odile, Sara, Lucile, Sibylle et Clémentine pour leurs témoignages, ainsi qu’Irène Frachon, Martin Winkler et Christine Poitou-Bernard pour leur participation.


    Pour aller plus loin et accéder aux ressources utilisées pour cet épisode, rendez-vous sur le site de Binge Audio.


    CRÉDITS : Le Serment d’Augusta est un podcast Binge Audio, un hors-série Programme B coproduit avec Sorbonne Université. Il est écrit par Olympe de Gê, le Professeur Emmanuel Flamand Roze, la participation de Rozenn le Saint, sous la supervision de David Carzon. Il est réalisé par Elisa Grenet et produit par Anaïs Daïkha. Edition : Charlotte Baix et Lorraine Besse. Communication : Jeanne Longhini, Lise Niederkorn, Justine Taverne. 


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

  • Chaque jour en arrivant au bureau, les employés de Lumon Industries oublient tout de leur vie personnelle: ils ne sont plus que des travailleurs concentrés sur leur tâche, grâce à une dissociation de leur esprit en deux parties au moyen d'une puce électronique introduite dans leur cerveau. Cette séparation du moi est volontaire, un clivage artificiel auquel certains d'entre eux ont parfois recours pour oublier un quotidien trop douloureux. C'est évidemment une fiction… une histoire racontée par la série Severance.
    Chez les sujets humains, cet enfouissement d'éléments biographiques peut se faire automatiquement grâce à la collaboration du conscient, de l'inconscient et du préconscient. Jusqu'au jour où un événement vient perturber ce fragile équilibre.
    La naissance de l'enfant d'Andréa devait être le plus beau jour de sa vie. Mais peu après, elle a fait un rêve…
    L'histoire d'Andréa est racontée au micro de Grégory Curot.
    Attention, cet épisode aborde des sujets sensibles. Ceux-ci sont précisés à la fin de ce texte.
    Transfert est un podcast produit et réalisé par Slate.fr, sous la direction de Christophe Carron et Benjamin Saeptem Hours.
    Production éditoriale: Sarah Koskievic
    Prise de son, montage et réalisation: Victor Benhamou
    Musique: Sable Blanc
    Le texte d'introduction a été écrit par Christophe Carron, et lu par Aurélie Rodrigues.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Pour participer au podcast: [email protected]
    Les sujets sensibles abordés dans cet épisode sont le viol et l'inceste.