エピソード

  • Dans les deux derniers épisodes d'Émotions "le deuil, une métamorphose infinie" et "quand la vie accompagne la mort", Agathe Le Taillandier a questionné notre rapport au deuil. Pour apporter encore un peu d'informations, nous voulions partager avec vous une nouvelle partie du témoignage de Magda. Dans cet extrait, elle revient sur l'enterrement de son père : les rites funéraires qu'elle a trouvé strictes, ce que l'on a le droit de dire ou non dans le cadre d'un enterrement et le rire malgré tout.

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu est présentatrice et chargée de production, Agathe Le Taillandier a fait cet épisode sur le deuil. Benoît Daniel s’est occupé de l’enregistrement. Jean-Baptiste Aubonnet était en charge du mixage et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Ce podcast est également rendu possible grâce à Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Nous avons récemment consacré un épisode d’Émotions au deuil et à la difficulté d’aborder la disparition dans une société qui a fait de la mort un tabou. Il s’intitulait : “Le deuil, une métamorphose infinie”.

    Mais pour certains, avant de devoir gérer les étapes de la mort et du deuil, un autre moment peut se révéler difficile à appréhender quand on y est confronté : l’accompagnement à la fin de vie. C’est ce moment si particulier qu’Agathe Le Taillandier a voulu aborder dans l’épisode d’Émotions à emporter que vous allez entendre. 

    Vous retrouverez dans celui-ci son amie Magda et le sociologue Tanguy Châtel qui étaient déjà présents dans l’épisode d’Émotions sur le deuil, et vous pourrez découvrir l’expertise de la mère d’Agathe, qui est médecin et pionnière dans les soins palliatifs.

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidiennes sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. C’est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Agathe Le Taillandier a fait et a monté cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • エピソードを見逃しましたか?

    フィードを更新するにはここをクリックしてください。

  • Depuis la seconde Guerre Mondiale, nos sociétés occidentales ont été peu amenées à faire collectivement l'expérience de la mort et du deuil. La pandémie de la Covid-19 nous y a forcé. Certains d’entre nous sont tombés gravement malade et ont été confrontés à une mort possible qu’ils n’avaient jusqu’ici pas pleinement envisagée pour eux-mêmes, d’autres ont perdu des proches et ont dû apprendre à vivre sans eux, à faire avec leur absence. Pour beaucoup, le deuil est devenu un nouvel état au monde à appréhender, en compagnie, toujours, des disparu.e.s.

    C’est ce nouvel état qu’a voulu aborder Agathe Le Taillandier dans cet épisode d’Émotions. Comment vivre quand on ne peut plus raconter des histoires à l’autre et avoir sa réaction d’emblée ? Comment faire quand on ne peut plus le ou la toucher, le ou la sentir… Comment continuer à vivre avec nos disparu.e.s ? Comment faire son deuil dans une société qui rend taboue la mort et la perte ?

    Pour le comprendre, Agathe a recueilli le témoignage de son amie Magda, qui a perdu son père le 6 décembre 2018 à la suite d’un cancer fulgurant. Elle a aussi discuté avec l’autrice Anne Pauly qui raconte dans son livre Avant que j’oublie sa vie après la mort de son père. Vous entendrez également l'analyse de la psychanalyste et professeure de psychopathologie à l’université de Strasbourg, Marie-Frédérique Bacqué, celle du sociologue spécialisé dans les questions de fin de vie et de deuil Tanguy Châtel et ainsi que celle de la philosophe belge Vinciane Despret, qui a mené une enquête sur les relations qu’entretiennent les vivants avec leurs morts tout au long de leur vie.

    A lire sur le sujet :

    Deuil et Mélancolie, de SIgmund Freud, publié aux éditions PayotL'année de la pensée magique, de Joan Didion, publié aux éditions Livre de PocheSaturne, de Sarah Chiche (roman), publié aux éditions du SeuilJournal de deuil, de Roland Barthes, publié au SeuilSur le chagrin et le deuil, d'Elisabeth Kubler-Ros, publié chez PocketLe rameau d'or, de James Frazer, publié aux éditions Robert LaffontLe deuil, entre le chagrin et le néant, de Philippe Forest et Vincent Delecroix, publié aux éditions Philosophie magazineAvant que j'oublie, d'Anne Pauly, publié aux éditions VerdierAu bonheur des morts, récits de ceux qui restent, de Vinciane Despret, publié aux éditions La découverteSoigner les morts pour guérir les vivants, de Magali Molinié, publié aux éditions Les empêcheurs de penser en rond

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu est présentatrice et chargée de production, Agathe Le Taillandier a fait cet épisode sur le deuil. Benoît Daniel s’est occupé de l’enregistrement, Marine Quéméré a fait la réalisation, Jean-Baptiste Aubonnet était en charge du mixage et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant les fêtes de fin d’année, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d'Émotions. Aujourd'hui, nous vous proposons d’écouter un épisode sur le fait de ne pas ressentir d’émotion. Il a été diffusé le 24 novembre 2019 et a été fait par Paloma Soria Brown.

    Que se passe-t-il quand on ne ressent plus ? Vous est-il déjà arrivé de ne rien ressentir du tout ou de vous retrouver face à quelqu’un qui, dans une situation joyeuse, n’arrivait plus à rire ou à éprouver du plaisir ? 

    Ce phénomène s’appelle l’anhédonie. Il s’agit d’une incapacité à ressentir de la joie ou des émotions positives dans les moments agréables. Cette pathologie complexe est temporaire et peut durer quelques semaines, quelques mois, ou plus. Mais comment naît-elle ? Et comment peut-on s’en défaire ? À travers l’histoire de Mylène, qui en a été sujette, et avec l’aide des psychiatres Patrick Landman et Christine Barois, la journaliste Paloma Soria Brown tente de répondre pour nous à ces questions, dans ce nouvel épisode d'Émotions.

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu est présentatrice et chargée de production, Paloma Soria Brown a fait cet épisode sur la nostalgie. Nicolas Vair a composé la musique et fait la réalisation de cet épisode, Tristan Mazire s’est occupé de l’enregistrement, Jean-Baptiste Aubonnet était chargé du mixage et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant les fêtes de fin d’année, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d'Émotions. Aujourd'hui, nous vous proposons d’écouter un épisode sur l’adulation et sur le fait d’être fan. Il a été diffusé le 6 janvier 2020 et a été fait par Cyrielle Bedu.

    Vous souvenez-vous avoir accroché des posters de votre artiste préféré.e sur les murs de votre chambre quand vous étiez adolescent.e ? Avoir fait la queue pendant des heures, dans le froid, pour assister au concert de votre star favorite ? Vous avez peut-être ressenti, à ces moment-là, un peu de honte et vous avez peut-être même eu le sentiment d’être puéril, en mettant autant d'énergie pour voir une personne qui ne vous connaissait pas du tout, surtout si cela s’est passé quand vous étiez adulte... C’est comme si le fait d’aduler quelqu’un.e et d’y passer du temps ne pouvait appartenir qu’au monde de l’enfance ou de l’adolescence. Comme si le fait d’être fan, était une chose méprisable voire dangereuse... Mais pourquoi ces comportements ont-ils une si mauvaise image ? L’adulation est-elle une émotion qui mène forcément aux dérives ?

    Pour essayer de comprendre cette émotion, Cyrielle Bedu a interrogé Maële Diallo, qui est productrice chez Louie Media. Maële a passé toute son adolescence à être éprise d’artistes que personne d’autre autour d’elle ne connaissait. Nous nous sommes entretenus avec Christophe et Guillaume qui se sont construits en adulant les chanteuses Céline Dion et Mylène Farmer. Enfin, nous avons interrogé la psychopraticienne Aurore Le Moing, le sociologue Gabriel Segré et le psychiatre Clément Guillet qui se sont tous intéressés aux profils des fans, dans leurs domaines respectifs. Et pour comprendre comment et pourquoi l’adulation pouvait parfois aller trop loin et devenir une pathologie, nous avons recueilli le témoignage de Flore, une jeune femme érotomane, qui a été à plusieurs reprises obsédé par des hommes dont elle était persuadée, à tort, qu’ils étaient éperdument amoureux d’elle.

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu a fait cet épisode sur l’adulation. Maële Diallo a participé à sa conception. Nicolas Vair a composé la musique et fait la réalisation de cet épisode, Bernard Natier s’est occupé de l’enregistrement, Jean-Baptiste Aubonnet était chargé du mixage et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant les fêtes de fin d’année, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d'Émotions. Aujourd'hui, Nous vous proposons d’écouter un épisode sur la gratitude qui a été diffusé le 22 juillet 2019 et fait par Adélie Pojzman-Pontay.

    Dans celui-ci, on a voulu explorer ce qui nous aide à aller mieux, à profiter de la vie et de tous ces petits moments. Parmi les choses qui nous font du bien, il y a la gratitude, une émotion que la psychologie a commencé à étudier il y a à peine 20 ans. Depuis le début des années 2000, des chercheurs se sont aperçus que ressentir de la gratitude au quotidien pouvait nous rendre plus heureux.

    Rebecca Shankland, chercheuse en psychologie positive à l’Université de Grenoble et autrice du livre Pouvoirs de la gratitude, nous explique comment se sentir reconnaissant.e au quotidien. Anne-Solange Tardy, autrice du blog Cachemire et Soie et des ateliers de photo Instagratitude nous raconte comment la gratitude a changé sa vie. Grâce à Sariaka Ramarlah, on explore les limites de la gratitude au quotidien. Romain Jourdheuil enfin nous explique comment la gratitude peut-être bénéfique à l’échelle collective –celle d’une entreprise, d’un couple ou d’une famille par exemple. 

    Depuis les découvertes de la psychologie positive, la gratitude est devenue plutôt à la mode. Avec Christine My Better Place, coach en rangement, on s’intéresse à cette pratique inspirée du livre de Marie Kondo, La Magie du rangement, qui consiste à faire le tri dans nos affaires en éprouvant de la reconnaissance pour les choses qui nous ont servies et dont on se débarrasse.

    La gratitude est-elle un outil pour améliorer nos vies ou un effet de mode ?

    Émotions est un podcast de Louie Media. Adélie Pojzman-Pontay a fait cet épisode sur la gratitude. Amel Almia et Ayoub Bel-Hyad ont partie à la conception de cet épisode. Claire Cahut et Nicolas Vair ont fait la création sonore, Jean-Baptiste Aubonnet a fait l'enregistrement et le mixage. Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant les fêtes de fin d’année, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d'Émotions. Aujourd'hui, nous vous proposons d’écouter un épisode sur la nostalgie. Il a été diffusé le 23 décembre 2019 et fait par Sarah-Lou Lepers.

    Est-ce que vous vous souvenez de votre tout premier baiser ? De la première fois où vous avez acheté un CD avec votre propre argent de poche ? Du Noël où vous avez reçu ce fameux cadeau dont vous rêviez tant ? Cet épisode a été enregistré quelques jours seulement avant Noël. Pour tous, les fêtes de fin d’année sont des périodes particulièrement propices à nous faire repenser à des instants de nos vies, bons ou mauvais, pourtant bien révolus. 

    Mais est-ce souhaitable d’être nostalgique ? Est-ce une émotion qui nous bloque uniquement dans le passé et nous empêche d’avancer, ou peut-elle au contraire nous aider à mieux appréhender l’avenir ?

    Dans cet épisode, Sarah-Lou Lepers a disséqué pour nous cette émotion. Elle a eu l’idée de cet épisode en pensant à ses grands-parents, qui lui ont si souvent fait sentir que tout était tellement mieux avant…

    Pour comprendre mieux la nostalgie, Sarah-Lou a rencontré Pauline, une jeune femme qui se fait un devoir de ne jamais repenser au passé, et Romy, son ancienne prof d’allemand, qui organise chaque 9 novembre des soirées “Chute du mur”, afin de se rappeler de la période au cours de laquelle l’Allemagne était divisée en deux. Sarah-Lou s’est aussi rendue dans les locaux de la radio Nostalgie, pour comprendre comment la station faisait naître cette émotion quotidiennement chez ses auditeurs, et elle a rencontré la directrice du laboratoire Mémoire, Cerveau et Cognition Pascale Piolino ainsi que la chercheuse en sciences sociales Sarah Gensburger. 

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu est présentatrice et chargée de production, Sarah-Lou Lepers a fait cet épisode sur la nostalgie. Wendy Le Neillon a participé à sa conception. Nicolas Vair a composé la musique et fait la réalisation de cet épisode, Olivier Bodin s’est occupé de l’enregistrement, Jean-Baptiste Aubonnet était chargé du mixage et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Est-ce qu'il vous arrive de toujours vouloir avoir raison dans des discussions, au point de vous être déjà brouillé.e avec des proches à ce sujet ? Avez-vous déjà mené un projet à bien coûte que coûte, malgré les difficultés, alors que tout le monde vous disait pourtant de laisser tomber ? Vous a-t-on déjà dit que vous étiez têtu.e comme un.e âne.sse ? Si c'est le cas, est-ce que vous étiez obstiné.e à ces moments-là ? Est-ce une bonne chose d'être obstiné.e ou est-ce un défaut qui nous isole ? Et enfin, l'obstination, en quoi est-ce différent de la persévérance et de l’acharnement ?

    Pour le savoir, nous avons confié cet épisode d’Émotions à la journaliste québécoise Maude Petel-Légaré. Maude se définit comme obstinée et malgré la distance qui l'éloignait de nos bureaux parisiens, elle a “tenu son bout” comme elle dit pour faire cet épisode, malgré un confinement lié à la pandémie du coronavirus et un océan qui nous séparait.

    Maude a interviewé plusieurs expert.e.s dont la psychologue clinicienne Amélie Seidah qui est spécialisée dans l’évaluation et le traitement cognitivo-comportemental des troubles anxieux et de l’humeur, le professeur d'histoire et de sociologie des sciences à l'Université du Québec Yves Gingras, avec qui elle a discuté de l’obstination dans le monde scientifique et la professeure d’histoire contemporaine à l’Université du Québec Yolande Cohen qui aborde avec elle l’obstination dans le champ de la politique. Vous entendrez aussi l’histoire de Jason, un homme qui s’est obstiné pendant des années à suivre une filière universitaire coûteuse qui ne lui plaisait pas, ce qu'il a amèrement regretté par la suite.

     

    A lire sur le sujet :

    Le livre L’obstination des philosophes Myriam Revault D'allonnes et Adèle Van Reeth, publié aux éditions PlonLe livre La peur d’avoir peur, co-écrit par la psychologue clinicienne Amélie Seidah publié aux éditions Livre de poche.Le livre Histoire des sciences du professeur d’histoire Yves Gingras, publié aux éditions PufLe livre Sociologie des sciences de Yves Gingras, publié aux éditions PufLe livre Thérèse Casgrain: La gauchiste en collier de perles de Nicolle Forget, publié aux éditions Fides.Le livre Femmes philanthropes de la professeure d’histoire contemporaine Yolande Cohen, publié aux éditions des Presses Universitaires de Montréal (Pum)

     

     

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu est présentatrice et chargée de production, Maude Petel-Légaré a fait cet épisode sur l’obstination. Bastien Lamour du studio Syllabes à Montréal s’est occupé de l’enregistrement, Charles de Cilla a fait la réalisation et la musique, Jean-Baptiste Aubonnet était en charge du mixage et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions.

    Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

    Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site...  

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Est-ce que vous vous souvenez de la première fois où vous avez vu un collage féministe ? De ce que vous avez ressenti ? Est-ce que c’était de l’effroi, de la tristesse, de se retrouver face à ces violences ? Ou est-ce que c’était un sentiment de puissance, de force, lié au fait de se sentir moins seule, aux côtés de ces femmes qui mettent des mots sur notre colère ?

    Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Pauline Boulet s’est intéressée à ces sensations que provoquent les collages féministes qu'elle voit dans la rue. Pour y voir plus clair, elle a recueilli le témoignage d’Eloïse, colleuse, ainsi que les expertises de l'anthropologue urbaine Chris Blache, et de la géographe et urbaniste Camille Sachot. Elles expliquent toutes en quoi les collages féministes abritent de véritables enjeux de pouvoir et permettent aux femmes de se réapproprier un espace public duquel elles sont exclues. 

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidiennes sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. C’est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Pauline Boulet a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis.

    Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Dans le film "Mignonnes" de la réalisatrice Maïmouna Doucouré, Amy, 11 ans, cherche à intégrer un groupe de filles de sa nouvelle école. Ces filles sont belles, populaires et elles cherchent elles aussi à plaire aux autres, filles comme garçons, de leur âge ou plus âgés. 

    Qu’est-ce qui se joue pour ces jeunes filles dans le fait de vouloir plaire à tout prix à tout le monde, quitte à se mettre parfois dans des situations dangereuses ? Pourquoi est-ce si important de plaire à cet âge-là et pourquoi cela reste-t-il primordial dans nos rapports avec nos pairs quand on devient adultes ? Peut-on vivre sans chercher à plaire aux autres ? Jusqu’où le besoin de séduction compulsif peut mener certain.e.s ? 

    Pauline Verduzier s’est interrogée sur la place qu’elle accordait au fait de plaire aux autres, et elle a cherché à comprendre en quoi ce besoin pouvait être construit et nourri par la société.

    Pour cet épisode, Pauline Verduzier a interviewé sa mère, qui a été témoin du besoin compulsif que sa fille avait de plaire aux autres dès son plus jeune âge. Pauline Verduzier a aussi parlé avec Mathias qui a longtemps préféré s’isoler des autres par peur du rejet, le psychologue clinicien canadien Roger Covin, la psychologue Cyrielle Blau et la philosophe et psychiatre Elsa Godart.

    Et vous, comment vivez-vous le fait de ne parfois pas plaire aux autres ? Racontez le nous Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    A lire sur le sujet :

    Le livre The Need to be Liked du psychologue clinicien Roger Covin (en anglais)L’article Social Pain and the Brain:Controversies, Questions,and Where to Go from Here de la chercheuse en psychologie sociale Naomi I. Eisenberger (en anglais)Le livre Je selfie donc je suis, de la philosophe et psychanalyste Elsa Godart, publié aux éditions Albin MichelLe livre Who's That Girl? Who's That Boy?, de la psychanalyste Lynne Layton, publié aux éditions Routledge (en anglais)La bande dessinée Les sentiments du prince Charles de l'autrice Liv Strömquist, publié aux éditions Rackham

    À voir :

    Mignonnes de Maïmouna Doucouré

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu est présentatrice et chargée de production, Pauline Verduzier a fait cet épisode sur le désir de plaire, Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de l’enregistrement et du mixage. La composition musicale est de Nicolas Vair, Marine Quéméré s’est chargée de la réalisation et Nicolas de Gélis a composé le générique d’Émotions. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable...  

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Cette année, à cause de la pandémie du coronavirus, nous passons beaucoup de temps chez nous. Les deux vagues de confinement nous ont forcé à nous être enfermés dans nos lieux de vie, à les apprécier pour certain.es, à les subir pour d’autres…. Nous avons en effet eu le temps de nous rendre compte des choses qui n’allaient pas chez nous et certain.e.s ont imaginé les meilleures façons d’améliorer leur intérieur, en fonction de leurs moyens, pour pouvoir s’y sentir mieux une fois les confinements terminés.

    Il n’a donc pas été étonnant de voir les magasins de décoration et d’aménagement intérieur pris d’assaut à la fin du premier confinement et à la veille du second, créant de longues files d’attente devant certaines grandes enseignes. Car tout ce temps passé chez nous nous a fait prendre conscience du rôle important de nos lieux de vie et de l’impact que ces espaces pouvaient avoir sur notre santé mentale quand on était amené à y passer beaucoup de temps.

    On s’est donc demandé si la décoration et l'ameublement, qui sont souvent perçus comme des disciplines superficielles, étaient plus profondes et importantes pour notre psychisme qu’on aurait pu le croire ? En quoi l’aménagement de notre lieu de vie a-t-il un impact sur notre bien-être et sur notre santé mentale ? À partir de quand a-t-on commencé à accorder de l’importance à nos intérieurs pour s’y sentir bien ?

    Pour répondre à ces questions, Lucile Rousseau-Garcia a interrogé la sociologue et psychosociologue Perla Serfaty qui a consacré sa carrière à étudier les rapports entre la personne et l'environnement bâti. Elle est l’autrice de plusieurs ouvrages dont Chez soi, les territoires de l'intimité publié chez Armand Colin, et elle a contribué à l’émergence d’une nouvelle discipline : la psychologie environnementale. 

    La retranscription de cet épisode d'Émotions à emporter sur la décoration est disponible sur la page de l’épisode sur notre site louiemedia.com, un lien situé en bas de la description vous permettra d’y accéder.

    Si la retranscription d'un autre épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, écrivez-nous à hello@louiemedia.com

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidiennes sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. C’est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu en est présentatrice et la chargée de production, Lucile Rousseau-Garcia a fait cet épisode, Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage et Nicolas de Gélis a fait la musique du générique.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • L’épidémie de coronavirus a rendu beaucoup d’entre nous un peu paranoïaques, pour le meilleur comme pour le pire. À la moindre petite toux, au moindre reniflement, nous sommes beaucoup à avoir nos signaux d’alerte dans le rouge, et des symptômes qui, il y a encore quelques mois, ne nous auraient pas plus alarmé.es que ça, nous paraissent aujourd’hui suspects. 

    Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Clémence Lecart s’est intéressée à l’hypocondrie, et à celles et ceux qui vivent au quotidien avec la peur constante d’être atteint d’une maladie. Qui sont les hypocondriaques ? Est-ce qu’on est nombreux.ses à pouvoir se classer dans cette catégorie ? Pour le savoir, Clémence Lecart a échangé avec Michèle Declerck, psychologue et sophrologue, qui se spécialise dans le traitement de l’hypocondrie depuis une dizaine d’années. A partir des études qu’elle a réalisées, elle dresse le profil type de l’hypocondriaque et évoque les différentes étapes de la spirale dans laquelle il.elle peut s’enfermer. Vous découvrirez aussi dans cet épisode, pourquoi, alors que nous sommes en pleine deuxième vague de la covid 19, les “vrais” hypocondriaques ne placent pas le virus au centre de leurs préoccupations. 

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidiennes sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu et la présentatrice et la chargée de production de ce podcast, Clémence Lecart a fait cet épisode, Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage, la musique du générique est de Nicolas De Gélis.

    Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • L’actualité est très chargée en ce moment. À la pandémie s’est (une nouvelle fois) ajouté le terrorisme, auquel s’est ajouté le confinement, la crise financière et dernièrement des élections présidentielles américaines interminables. L’angoisse, la peur et la résignation font de plus en plus partie de notre quotidien. Mais qu’en est-il du quotidien des enfants ? Comment vivent-ils tout cela et comment faire pour qu’ils aillent bien en ce moment ? Comment aborder avec eux cette actualité toujours plus déroutante ?

    Pour essayer d’avoir des pistes de réflexion sur le sujet, nous avons donné la parole à Brune Bottero. Cette éditrice, mère de trois enfants, a fait la saison 2 du podcast Entre dans laquelle elle a donné la parole sur toute une saison à ses aînés, Lucien qui a aujourd’hui 13 ans et Julie, qui en a 9.

    Ont-ils peur ? Sont-ils angoissés ? Sont-ils satisfaits de la façon dont les adultes leur parlent de l’actualité ? Pour nous aider à décortiquer leurs possibles réactions, Brune Bottero a aussi approché la psychologue scolaire Solveig Ulrich qui travaille dans un établissement parisien. Elle est tous les jours à proximité d’enfants et de parents qui lui posent des questions sur la façon dont il faut penser ce monde qui ne tourne décidément plus rond.

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Brune Bottero a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis.

    Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Alors qu’un deuxième confinement lié à la pandémie du coronavirus a débuté, nous sommes beaucoup à être en colère et à ne pas savoir comment faire face à cette situation sanitaire qui semble sans fin. Nous vous proposons donc de réécouter un épisode d’Émotions sur la colère, diffusé pour la première fois le 13 avril 2020.

    Dans cet épisode Cyrielle Bedu s’est demandée ce qu’est la colère et en quoi elle se distingue de la rage. Elle a voulu savoir si la colère était une émotion dont il fallait se méfier ou si il fallait au contraire l'accepter et la transformer en autre chose (et en quoi ?) ? 

    Pour le savoir, elle a rencontré Sophie qui s’est longtemps considérée comme une personne colérique, la militante féministe Caroline de Haas qui a fait de la colère le moteur de son action politique, le professeur en neuropsychologie de l'émotion Didier Grandjean qui a beaucoup travaillé sur cette émotion, le psychologue Salomon Nasielski qui organise tous les ans des ateliers pour comprendre ce qu'est la colère et le sociologue Eric Gagnon, qui a écrit le livre Éclats : figures de la colère qui s'intéresse aux représentations de la colère dans la littérature, la philosophie, l’art et l’histoire.

    A lire sur le sujet :

    Le livre Éclats : figures de la colère du sociologue Eric Gagnon, publié aux éditions LiberL’article Le bon usage de la colère du psychologue Salomon Niaselski, publié dans le magazine Actualités en analyses transactionnellesLe livre Au bout de la colère. Réflexion sur une émotion contemporaine du philosophe Michel Ermann, publié aux éditions PlonLe livre Le pouvoir de la colère chez les femmes de la journaliste Soraya Chemaly, publié aux éditions Albin Michel

    La retranscription de cet épisode sur la colère est disponible sur la page de l’épisode sur notre site louiemedia.com, un lien situé en bas de la description vous permettra d’y accéder. Si la retranscription de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, écrivez-nous à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu a fait cet épisode sur la colère. Elle l'a également présenté et été en charge de sa production. Bernard Nattier s’est occupé de l’enregistrement, Nicolas Vair a composé la musique et a fait la réalisation de cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet était en charge du maillage et Nicolas de Gélis a composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • L’année 2020 a été éprouvante pour beaucoup d’entre nous. En plus de l’actualité sanitaire qui nous rappelle tous les jours que nous sommes vulnérables, les attentats, les polémiques et le reste des informations souvent négatives nous affectent, que l’on s’en rende compte ou non.

    Jusqu’ici nous étions nombreux à percevoir ce type d’événements comme lointains, peu probables en France. Nous nous pensions à l’abri du chaos du monde sur notre territoire protégé…. Mais aujourd’hui, quand on lit la presse et qu’on prête attention à ce qui nous entoure, on en finit par penser que les probabilités de mourir ou d’être blessé sont nombreuses.

    Antoine Lalanne-Desmet s’est donc demandé l’impact émotionnel que toutes ces nouvelles pouvaient avoir sur nous et il a voulu savoir dans cet épisode d’Émotions à emporter, comment faire pour aller mieux en ces temps difficiles. Pour cela il a interrogé Isabelle, une femme qui a toujours beaucoup suivi l’actualité, Marion Dubois qui est psychiatre à l’unité de prise en charge des psycho traumatisme de l’hôpital de la Conception à Marseille et Cécile Stola, qui est psychologue.

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Antoine Lalanne-Desmet est le journaliste qui a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous déjà rencontré à une soirée une personne qui parlait tout le temps, qui coupait la parole pendant les conversations, qui faisait tout pour être au centre des regards et de l’attention au détriment de personnes plus discrètes que l’on entendait, elles, jamais ?

    Avez-vous déjà été dérangé dans un train par un voisin qui vous racontait sa vie, alors que vous aviez un livre ouvert devant vous, un casque sur les oreilles ou que vous scrolliez votre portable pour lui indiquer clairement que vous ne vouliez pas lui parler ?

    Peut-être avez-vous été agacé par le comportement de ces extraverti.e.s, par leur façon de prendre toute la place, par leur égo qui vous semblait surdimensionné ?

    Si c’est le cas, nous vous proposons, après avoir consacré un épisode d’Émotions aux introverti.e.s, de nous tourner cette fois vers l’autre camp, celui des extravertis. Comment vivent-ils avec ce tempérament ? Est-ce si facile pour eux qu’il le semble ?

    Pour comprendre les extraverti.e.s, nous leur avons donné la parole. Vous entendrez donc dans cet épisode les témoignages de la coach Esther Taillifet et du philosophe Pierre Zaoui, qui se définissent tous les deux comme des extravertis, moyennement pour l’une et pathologiquement pour l’autre. Esther Taillifet et Pierre Zaoui nous parleront de ce que ça fait d’être extraverti, de comment ils vivent le fait de souvent agacer les autres, et ils analyseront leur relation avec les introverti.e.s. Vous entendrez également dans cet épisode l’expertise du psychologue social Martin Storme qui étudie les traits de la personnalités et nous aidera à comprendre le tempérament d'extraversion pour mieux l’appréhender.

    Et vous, êtes-vous extraverti.e ? Si c’est le cas, comment le vivez-vous ? Racontez le nous Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. C’est elle aussi qui a fait l’épisode. 

    Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de l’enregistrement et du mixage. La composition musicale est de Nicolas Vair, elle a été remixée par Charles De Cillia, qui s’est aussi chargé de la réalisation. Nicolas de Gélis a lui composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous l’impression de mieux vous concentrer sur votre travail lorsque votre bureau est décoré avec des plantes ? Vous est-il déjà arrivé d’aller vous promener en forêt ou dans un parc afin d’évacuer le stress de la journée? Plus généralement, avez-vous déjà remarqué être plus apaisé.e au contact de la nature? C’est en tout cas l’expérience que fait très régulièrement Clémence Lecart. 

    Dans cet épisode d’Émotions à emporter, elle s’est intéressée au concept de la biophilie et s’est demandée pourquoi on était si nombreux à tout faire pour se rapprocher d'une manière ou d'une autre de la nature. A-t-elle réellement des effets positifs sur notre santé? Pour le savoir, vous entendrez dans cet épisode la neurologue et docteure en psychologie Thérèse Jonveaux, qui a ouvert en 2010 au CHU de Nancy, un jardin thérapeutique spécialement conçu pour répondre aux besoins des patient.es atteint.es de la maladie d’Alzheimer. 

    Elle nous explique que cette quête de nature est loin d’être une simple tendance globale à l’écologie ou une simple mode de décoration à mettre en avant sur les réseaux sociaux. Cette quête relève en fait d’une attirance innée de l’Homme pour le monde vivant qui l’entoure. 

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. 

    Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Clémence Lecart est la journaliste qui a fait cet épisode. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mix.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Vous est-il déjà arrivé de refuser une invitation à sortir pour rester tranquillement chez vous, en compagnie d’un bon livre et d’une tasse de thé? Ressentez-vous parfois le besoin de vous isoler? Le confinement a-t-il été une expérience plutôt agréable pour vous? Si c’est le cas, vous êtes peut-être introverti·e.

    Pour la journaliste et présentatrice d'Émotions, Cyrielle Bedu, cette pause imposée que fut le confinement a été plutôt appréciable. Mais elle sait aussi que ça n’a pas été le cas de tout le monde; nous n’avons pas tous et toutes le même rapport à la solitude, selon que l’on soit intro ou extraverti·e. En fait, ce trait de personnalité conditionne beaucoup de choses et le psychanalyste suisse Carl Gustav Jung l’a appris à ses dépens. C’est lui qui théorise en premier les concepts d’introversion et d’extraversion dans un ouvrage publié en 1921, alors qu’il est en pleine rupture amicale avec Sigmund Freud, le père de la psychanalyse. Le premier est plus réservé, tourné vers son monde intérieur. Le second est plus ouvert, davantage nourri par les interactions avec le monde extérieur. Et entre les deux, c’est devenu l’incompréhension totale. 

    Pour mieux comprendre, Cyrielle Bedu s’est intéressée à ces deux types de personnalités dans un diptyque. Dans le premier épisode de celui-ci, elle se questionne sur la place de l’introversion dans notre monde actuel. Pourquoi l’introversion n’est-elle pas aussi valorisée que l’extraversion aujourd’hui? Est-ce que les introverti·es sont au fond de grand·es timides, mal à l’aise en société? Ou bien est-ce que c’est la société qui ne leur laisse pas la place pour s’exprimer?

    Cyrielle Bedu a interrogé le psychiatre Patrick Avrane, auteur du livre “Maisons : quand l’inconscient habite les lieux”, qui affirme qu’être introverti·e, ce n’est ni être timide, ni être misanthrope. C’est surtout quelqu’un qui va d’abord passer par soi, avant d'interagir avec les autres, au détriment parfois de l’image qu’il renvoie au groupe, comme met en garde Pierre Zaoui, philosophe et professeur à l’université Paris-Diderot, également interviewé dans l’épisode. On entendra aussi le témoignage de Laura, une jeune femme introvertie qui l’assume aujourd’hui pleinement. Pour elle, accepter son introversion a été synonyme de liberté. 

    Toutes et tous se rejoignent sur un point: même si les introverti·es se font discret·es, ça ne veut pas dire qu'ils ne contribuent pas à la société. 

    Et vous, êtes-vous introverti·e? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    A lire sur le sujet:

    Maisons : quand l’inconscient habite les lieux , du psychanalyste Patrick Avrane, publié aux éditions PUF

    La force des introvertis. De l'avantage d'être sage dans un monde survolté, de la psychanalyste clinicienne Laura Hawkins, publié aux éditions Eyrolles

    The Power of Introverts in a World That Can't Stop Talking, de l'ex-avocate américaine Susan Cain

    La Discrétion ou l'Art de disparaître, du philosophe Pierre Zaoui, publié aux éditions...  

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a peu de temps, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours) pour un épisode spécial sur les émotions dans le monde de l’entreprise. Dans celui-ci, nous avons essayé de comprendre en quoi la prise en compte des émotions peut être bénéfique pour les employés, comme pour les employeurs. Et il s’avère que l’empathie est la principale clef à développer pour que les émotions puissent trouver leur place dans le travail et pour les échanges entre collaborateurs soient facilités.

    Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Marie Semelin a parlé avec la docteure en sciences cognitives et experte en émotions Emma Vilarem, qui a cofondé l'agence de conseil Cog’X, dont l’objectif est d’aider les entreprises à améliorer leurs modes de travail.

    Pour Emma Villarem, l'empathie n'est pas une posture automatique. Il faut parfois faire un vrai travail sur soi pour faire preuve d’empathie, surtout quand on a affaire à des collègues ou des supérieurs avec lesquels on a souvent peu de liens affectifs dans la vie privée. Comment la développer cette empathie dans le cadre du travail ? Marie Semelin et Emma Villarem nous explique cela et beaucoup d’autres choses encore dans Émotions à emporter !

    Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Marie Sémelin est la journaliste qui a fait cet épisode. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé du montage, de la réalisation et du mix. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • On a parfois de bonnes résolutions quand on reprend le travail après les vacances d’été. On se dit qu’on essaiera de mieux s'organiser, de davantage s’affirmer auprès de notre N+1, de tout faire pour arriver à l’heure, pour partir plus tôt ou pour ne pas s’emporter face aux remarques d’un collègue agaçant. On veut tout faire pour ne pas se laisser submerger par nos émotions, parce que le travail est un espace où sont traditionnellement valorisées la productivité, l’absence de conflit et les personnalités en apparence “constante”. Mais est-ce vraiment possible ? Peut-on réussir à laisser nos émotions à la porte de l'open space quand on arrive au travail le matin ?

    Pour le savoir, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours), un podcast lui aussi produit par Louie Media. On a discuté avec des managers qui ont décidé de prendre en compte les émotions de leurs équipes. Quels sont les résultats de leurs initiatives ? 

    Marie Semelin, qui présente Travail (en cours) a interviewé plusieurs personnes comme Stéphane Jacquet, un formateur en management qui raconte quand et comment sa discipline a commencé à prendre en compte les émotions ou Julien Brunet, un chef d’équipe en ingénierie qui tente de mettre en place de nouvelles méthodes pour s’ouvrir à ce que les salariés ressentent, persuadé que ce sera aussi bénéfique pour sa boîte. Vous entendrez aussi le témoignage de Louise Hemmerlé, qui a connu ce type d’initiative côté employé quand elle travaillait dans un grand média, et l’expertise de Emma Vilarem, une docteure en sciences cognitives, qui a cofondé l'agence de conseil, Cog’X, qui aide les entreprises à améliorer leurs modes de travail.

    Et vous, avez-vous le sentiment que vos émotions sont prises en compte de manière saine dans votre entreprise ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de c cet épisode : Cyrielle Bedu et Louise Hemmerlé. Marie Semelin a fait cet épisode. 

    La composition musicale est de Nicolas Vair. Elle a été remixée par Charles De Cillia, qui était aussi à la réalisation. Olivier Bodin était en charge du mixage. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.