Folgen

  • Avez-vous déjà rencontré à une soirée une personne qui parlait tout le temps, qui coupait la parole pendant les conversations, qui faisait tout pour être au centre des regards et de l’attention au détriment de personnes plus discrètes que l’on entendait, elles, jamais ?

    Avez-vous déjà été dérangé dans un train par un voisin qui vous racontait sa vie, alors que vous aviez un livre ouvert devant vous, un casque sur les oreilles ou que vous scrolliez votre portable pour lui indiquer clairement que vous ne vouliez pas lui parler ?

    Peut-être avez-vous été agacé par le comportement de ces extraverti.e.s, par leur façon de prendre toute la place, par leur égo qui vous semblait surdimensionné ?

    Si c’est le cas, nous vous proposons, après avoir consacré un épisode d’Émotions aux introverti.e.s, de nous tourner cette fois vers l’autre camp, celui des extravertis. Comment vivent-ils avec ce tempérament ? Est-ce si facile pour eux qu’il le semble ?

    Pour comprendre les extraverti.e.s, nous leur avons donné la parole. Vous entendrez donc dans cet épisode les témoignages de la coach Esther Taillifet et du philosophe Pierre Zaoui, qui se définissent tous les deux comme des extravertis, moyennement pour l’une et pathologiquement pour l’autre. Esther Taillifet et Pierre Zaoui nous parleront de ce que ça fait d’être extraverti, de comment ils vivent le fait de souvent agacer les autres, et ils analyseront leur relation avec les introverti.e.s. Vous entendrez également dans cet épisode l’expertise du psychologue social Martin Storme qui étudie les traits de la personnalités et nous aidera à comprendre le tempérament d'extraversion pour mieux l’appréhender.

    Et vous, êtes-vous extraverti.e ? Si c’est le cas, comment le vivez-vous ? Racontez le nous Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. C’est elle aussi qui a fait l’épisode. 

    Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de l’enregistrement et du mixage. La composition musicale est de Nicolas Vair, elle a été remixée par Charles De Cillia, qui s’est aussi chargé de la réalisation. Nicolas de Gélis a lui composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous l’impression de mieux vous concentrer sur votre travail lorsque votre bureau est décoré avec des plantes ? Vous est-il déjà arrivé d’aller vous promener en forêt ou dans un parc afin d’évacuer le stress de la journée? Plus généralement, avez-vous déjà remarqué être plus apaisé.e au contact de la nature? C’est en tout cas l’expérience que fait très régulièrement Clémence Lecart. 

    Dans cet épisode d’Émotions à emporter, elle s’est intéressée au concept de la biophilie et s’est demandée pourquoi on était si nombreux à tout faire pour se rapprocher d'une manière ou d'une autre de la nature. A-t-elle réellement des effets positifs sur notre santé? Pour le savoir, vous entendrez dans cet épisode la neurologue et docteure en psychologie Thérèse Jonveaux, qui a ouvert en 2010 au CHU de Nancy, un jardin thérapeutique spécialement conçu pour répondre aux besoins des patient.es atteint.es de la maladie d’Alzheimer. 

    Elle nous explique que cette quête de nature est loin d’être une simple tendance globale à l’écologie ou une simple mode de décoration à mettre en avant sur les réseaux sociaux. Cette quête relève en fait d’une attirance innée de l’Homme pour le monde vivant qui l’entoure. 

    Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. 

    Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Clémence Lecart est la journaliste qui a fait cet épisode. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mix.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Fehlende Folgen?

    Hier klicken, um den Feed zu aktualisieren.

  • Vous est-il déjà arrivé de refuser une invitation à sortir pour rester tranquillement chez vous, en compagnie d’un bon livre et d’une tasse de thé? Ressentez-vous parfois le besoin de vous isoler? Le confinement a-t-il été une expérience plutôt agréable pour vous? Si c’est le cas, vous êtes peut-être introverti·e.

    Pour la journaliste et présentatrice d'Émotions, Cyrielle Bedu, cette pause imposée que fut le confinement a été plutôt appréciable. Mais elle sait aussi que ça n’a pas été le cas de tout le monde; nous n’avons pas tous et toutes le même rapport à la solitude, selon que l’on soit intro ou extraverti·e. En fait, ce trait de personnalité conditionne beaucoup de choses et le psychanalyste suisse Carl Gustav Jung l’a appris à ses dépens. C’est lui qui théorise en premier les concepts d’introversion et d’extraversion dans un ouvrage publié en 1921, alors qu’il est en pleine rupture amicale avec Sigmund Freud, le père de la psychanalyse. Le premier est plus réservé, tourné vers son monde intérieur. Le second est plus ouvert, davantage nourri par les interactions avec le monde extérieur. Et entre les deux, c’est devenu l’incompréhension totale. 

    Pour mieux comprendre, Cyrielle Bedu s’est intéressée à ces deux types de personnalités dans un diptyque. Dans le premier épisode de celui-ci, elle se questionne sur la place de l’introversion dans notre monde actuel. Pourquoi l’introversion n’est-elle pas aussi valorisée que l’extraversion aujourd’hui? Est-ce que les introverti·es sont au fond de grand·es timides, mal à l’aise en société? Ou bien est-ce que c’est la société qui ne leur laisse pas la place pour s’exprimer?

    Cyrielle Bedu a interrogé le psychiatre Patrick Avrane, auteur du livre “Maisons : quand l’inconscient habite les lieux”, qui affirme qu’être introverti·e, ce n’est ni être timide, ni être misanthrope. C’est surtout quelqu’un qui va d’abord passer par soi, avant d'interagir avec les autres, au détriment parfois de l’image qu’il renvoie au groupe, comme met en garde Pierre Zaoui, philosophe et professeur à l’université Paris-Diderot, également interviewé dans l’épisode. On entendra aussi le témoignage de Laura, une jeune femme introvertie qui l’assume aujourd’hui pleinement. Pour elle, accepter son introversion a été synonyme de liberté. 

    Toutes et tous se rejoignent sur un point: même si les introverti·es se font discret·es, ça ne veut pas dire qu'ils ne contribuent pas à la société. 

    Et vous, êtes-vous introverti·e? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    A lire sur le sujet:

    Maisons : quand l’inconscient habite les lieux , du psychanalyste Patrick Avrane, publié aux éditions PUF

    La force des introvertis. De l'avantage d'être sage dans un monde survolté, de la psychanalyste clinicienne Laura Hawkins, publié aux éditions Eyrolles

    The Power of Introverts in a World That Can't Stop Talking, de l'ex-avocate américaine Susan Cain

    La Discrétion ou l'Art de disparaître, du philosophe Pierre Zaoui, publié aux éditions...  

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Il y a peu de temps, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours) pour un épisode spécial sur les émotions dans le monde de l’entreprise. Dans celui-ci, nous avons essayé de comprendre en quoi la prise en compte des émotions peut être bénéfique pour les employés, comme pour les employeurs. Et il s’avère que l’empathie est la principale clef à développer pour que les émotions puissent trouver leur place dans le travail et pour les échanges entre collaborateurs soient facilités.

    Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Marie Semelin a parlé avec la docteure en sciences cognitives et experte en émotions Emma Vilarem, qui a cofondé l'agence de conseil Cog’X, dont l’objectif est d’aider les entreprises à améliorer leurs modes de travail.

    Pour Emma Villarem, l'empathie n'est pas une posture automatique. Il faut parfois faire un vrai travail sur soi pour faire preuve d’empathie, surtout quand on a affaire à des collègues ou des supérieurs avec lesquels on a souvent peu de liens affectifs dans la vie privée. Comment la développer cette empathie dans le cadre du travail ? Marie Semelin et Emma Villarem nous explique cela et beaucoup d’autres choses encore dans Émotions à emporter !

    Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Marie Sémelin est la journaliste qui a fait cet épisode. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé du montage, de la réalisation et du mix. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • On a parfois de bonnes résolutions quand on reprend le travail après les vacances d’été. On se dit qu’on essaiera de mieux s'organiser, de davantage s’affirmer auprès de notre N+1, de tout faire pour arriver à l’heure, pour partir plus tôt ou pour ne pas s’emporter face aux remarques d’un collègue agaçant. On veut tout faire pour ne pas se laisser submerger par nos émotions, parce que le travail est un espace où sont traditionnellement valorisées la productivité, l’absence de conflit et les personnalités en apparence “constante”. Mais est-ce vraiment possible ? Peut-on réussir à laisser nos émotions à la porte de l'open space quand on arrive au travail le matin ?

    Pour le savoir, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours), un podcast lui aussi produit par Louie Media. On a discuté avec des managers qui ont décidé de prendre en compte les émotions de leurs équipes. Quels sont les résultats de leurs initiatives ? 

    Marie Semelin, qui présente Travail (en cours) a interviewé plusieurs personnes comme Stéphane Jacquet, un formateur en management qui raconte quand et comment sa discipline a commencé à prendre en compte les émotions ou Julien Brunet, un chef d’équipe en ingénierie qui tente de mettre en place de nouvelles méthodes pour s’ouvrir à ce que les salariés ressentent, persuadé que ce sera aussi bénéfique pour sa boîte. Vous entendrez aussi le témoignage de Louise Hemmerlé, qui a connu ce type d’initiative côté employé quand elle travaillait dans un grand média, et l’expertise de Emma Vilarem, une docteure en sciences cognitives, qui a cofondé l'agence de conseil, Cog’X, qui aide les entreprises à améliorer leurs modes de travail.

    Et vous, avez-vous le sentiment que vos émotions sont prises en compte de manière saine dans votre entreprise ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de c cet épisode : Cyrielle Bedu et Louise Hemmerlé. Marie Semelin a fait cet épisode. 

    La composition musicale est de Nicolas Vair. Elle a été remixée par Charles De Cillia, qui était aussi à la réalisation. Olivier Bodin était en charge du mixage. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous déjà vécu cette situation où vous vous préparez pour la rentrée, vous l’anticipez, et un élément vous fait perdre vos moyens à la dernière minute? C’est ce qui est arrivé à Agathe Le Taillandier cette année.

    Agathe s’est demandé pourquoi cette journée était si décisive. Pourquoi est-ce que c’est si important de faire bonne impression à la rentrée ?

    Chez Louie Media, on se pose pleins de questions au quotidien sur les émotions et pour y répondre, on a créé un format plus court dans lequel on entend des personnes parler de ces questions et des expert.e.s nous aider à y voir plus clair. 

    Pour ce premier épisode de Émotions à emporter, Agathe a rencontré Alice, une jeune professeure de français dont c'est la première année dans un nouveau collège. Elle raconte sa rentrée, le stress qui monte au moment de rencontrer ses élèves, l’importance de donner une bonne image d’elle à ses nouveaux collègues.

    Dans cet épisode on entend aussi le philosophe Thibault de Saint Maurice qui nous aide à comprendre en quoi la rentrée est importante dans la construction de “l’image de soi”.

    Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Agathe Le Taillandier est la journaliste qui a fait cet épisode. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mix.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous souvent vu les hommes de votre entourage ou de votre famille pleurer ? De joie, de tristesse, d’agacement, de soulagement ? Le journaliste Antoine Lalanne-Desmet n’a pas connu cette expérience. Comme il explique dans cet épisode d’Émotions, il n’a jamais vu son père, son frère, ses amis hommes ou son grand-père pleurer. C’est peut-être pour cela d’ailleurs qu’Antoine ne pleure jamais non plus…

    Il a essayé de comprendre comment ils en étaient tous arrivé là. Pour se faire, Antoine a interrogé plusieurs hommes sur leur rapport aux larmes et plusieurs expert.e.s pour tenter de déconstruire cette rétention émotionnelle.

    Thibault Bérard est écrivain et éditeur. Dans son roman Il est juste que les forts soient frappés, il raconte l’histoire du couple que forment Théo et Sarah dont la vie est bouleversée le jour où Sarah apprend qu’elle a un cancer. Ensemble, ils font face à la terrible maladie. Dans le roman, Théo, ne pleure pas... Thibault, l’auteur du livre, ne pleure pas non plus même quand une personne très proche de lui est morte, les larmes ont eu du mal à monter.

    Laurent, est lui le père du petit Raphaël, âgé de 6 ans. Il nous raconte comment il a été désemparé le jour où il a vu son fils pleurer devant la grille de l’école, le jour de la rentrée.

    Antoine Lalanne-Desmet a aussi interrogé l’écrivain et poète britannique JJ Bola, auteur de l’essai sur les masculinités Mask Off: la masculinité redéfinie, l’historienne des sensibilités Anne Vincent-Buffault, le documentariste Sikou Niakaté et la psychotérapeute, spécialisée dans l’accompagnement des personnes endeuillées Nadine Beauthéac.

    À lire sur le sujet : 

    Il est juste que les forts soient frappés de l’écrivain et éditeur Thibault Bérard, publié aux Éditions de l’observatoire.

    Mask Off: Masculinity Redefined du poète JJ Bola, publié aux éditions Pluto Press

    Histoires des larmes de l’historienne des sensibilités Anne Vincent-Buffault, publié aux édition Payot

    Hommes et femmes face au deuil de la psychotérapeute Nadine Bauthéac, publié aux éditions du Seuil

    À voir sur le sujet : 

    Dans le noir, les hommes pleurent du documentariste Sikou Niakaté

    Merci au sociologue Angelo Soares et à la psychologue Cécile Stola pour leurs conseils précieux.

    Merci à Mena, Hugo, Miraculeux et Théo pour la confiance

    Merci à Brune pour cette belle mise en lien 

    Merci à Constance Léon pour les conseils.

    Merci à Éloïse pour avoir inspiré et guidé le sujet.

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Antoine Lalanne-Desmet est le journaliste qui a fait cet épisode sur les hommes et les larmes. La réalisation est de Marine Quéméré, la musique de l'épisode est de Nicolas Vair et celle du générique de Nicolas De Gélis. Dominique Ledudal s’est occupé de l’enregistrement et Jean-Baptiste Aubonnet du mix. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte...  

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant la pause estivale, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d’Émotions. Cette semaine, nous avons choisi un épisode sur l'hypersensibilité, diffusé le 28 octobre 2019 et réalisé par Cyrielle Bedu. Dans celui-ci, on se demande comment se manifeste cette émotion chez certaines personnes, et s’il est possible d’en faire une force au quotidien. 

     

    Est-ce qu'on vous a déjà reproché d'être un.e écorché.e vif.ve, de prendre les choses trop à cœur, de ne pas savoir maîtriser vos émotions ? C'est peut-être un employeur qui vous a fait cette réflexion, vos parents, ou une personne avec laquelle vous étiez en couple. Si c'est le cas, et que vous vous sentez en effet souvent trop sensible, rassurez-vous, vous n’êtes pas anormal.e, vous êtes peut-être simplement hypersensible. Et vous n’êtes pas seul.e. Car selon le psychanalyste Saverio Tomasella, qui travaille sur la question depuis près de 15 ans, 30% de la population environ aurait ce tempérament, qui implique une sensibilité plus intense et plus variée que la moyenne.

     

    Cette hypersensibilité peut être constante, ou passagère et peut avoir pour conséquence de se sentir plus à fleur de peau dans un monde qui a tendance à dévaloriser, voire humilier les personnes montrant publiquement leurs émotions.

     

    Dans cet épisode, nous avons rencontré plusieurs personnes qui ont elles fait le choix de revendiquer leur hypersensibilité et de la brandir comme une force. C’est notamment le cas de la journaliste Dora Moutot, qui partage tous les jours ses émotions les plus intenses –allant de la joie, à la tristesse, en passant par la colère– sur les réseaux sociaux.

    Et vous, êtes-vous hypersensible ? Et si c’est le cas, comment vivez-vous avec ce tempérament ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant la pause estivale, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d’Émotions. Cette semaine, nous avons choisi un épisode sur l’espoir, diffusé le 24 juin 2019, et réalisé par Iris Ouedraogo. Dans celui-ci, on se demande ce qu’est l’espoir, et dans quelle mesure il représente un moteur, ou un frein, à la réalisation de nos rêves.

    Dans l’Odyssée d’Homère, l’espoir de Pénélope est-il la force qui lui permet de tenir toutes ces années sans savoir si Ulysse, son mari, rentrera un jour ? Ou cet espoir est-il au contraire un poids qui l’empêche de refaire sa vie ? Dans cet épisode, le philosophe Jonathan Daudey nous indique que cette émotion nous prive de trouver des portes de sortie à des situations qui ne nous conviennent pas, au risque de nous rendre même carrément apathiques. De son côté Charles-Martin Krumm, chercheur en psychologie, est beaucoup plus optimiste. Cet ancien boxeur de haut niveau étudie la manière dont l’espoir nous permet ou non de nous réaliser.

    Iris Ouedraogo a également rencontré Laura et Virginie Dedieux, deux femmes pour qui l’espoir ne s’est pas concrétisé de la même manière...

    Et vous, pensez-vous que l’espoir nous porte ou nous immobilise dans la vie ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou hello@louiemedia.com.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant la pause estivale, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d’Émotions. Cette semaine, nous avons choisi un de vous faire (re)découvrir un épisode sur la résilience initialement diffusé le 27 mai 2019 et réalisé par Adélie Pojzman Pontay.

    Dans celui-ci, vous allez rencontrer trois personnes qui ont chacune vécu un traumatisme: Marie-Line Silvert un accident, Nadalette La Fonta Six une opération et Hervé Zabukovec, une agression sexuelle.

    Lorsque certains événements nous tombent dessus, ils sont tellement difficiles à vivre, tellement violents et lourds, qu’il est presque impossible de les comprendre. Que faire, quand de telles catastrophes chamboulent l’ordre de notre vie? Comment dépasser un traumatisme? Qu’est-ce que cette résilience, qui se joue dans les mois ou les années qui suivent ce bouleversement?

    Dans cet épisode, nous comprendrons comment Nadalette La Fonta Six, Hervé Zabukovec et Marie-Line Silvert ont fait pour se relever, au sens propre comme au sens figuré, de leur traumatisme.

    Et vous, avez-vous été amené à faire preuve de résilience dans votre vie ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Pendant la pause estivale, Louie Media vous propose d’écouter ou de réécouter d’anciens épisodes d’Émotions. Cette semaine, nous avons choisi un épisode sur la confiance en soi, diffusé le 18 mars 2019 et réalisé par Adélie Pojzman Pontay. Dans celui-ci, on se demande comment naît la confiance en soi et pourquoi certaines personnes semblent avoir plus confiance en elle que d’autres. 

    Et si on vous disait que la fable de la Fontaine "Le Chêne et le Roseau" pouvait vous aider à comprendre ce qu’est la confiance en soi ? C’est ce que nous apprend François Vialatte, un chercheur en sciences cognitives qui décortique de à l’ESPCI pour nous les mécanismes de la confiance en soi. Les chercheurs Jérôme Sackur de l’EHESS et Jan Stets, de l’université de Californie, nous aident eux à comprendre le rôle que jouent les autres dans la construction, ou la destruction, de notre confiance en nous.

    Adélie Pojzman Pontay a aussi voulu comprendre comment ça se passait dans la tête des gens qui avaient vraiment confiance eux. Vous savez, ceux.celles qui entrent dans une pièce et captent immédiatement l’attention même sans dire grand chose, ceux.celles qu’on écoute toujours et dont la confiance émanent d’eux.elles comme un halo magique. Pour cela, Cyrielle Bedu est parti à la recherche d’une fille qui dégageait énormément de confiance en elle dans son lycée, pour comprendre si elle avait conscience de renvoyer cette image quinze ans plus tôt. Nous discutons aussi dans cet épisode avec Navo, l’auteur, scénariste et réalisateur des séries humoristiques Bref et Serge le Mytho, qui est un homme a la réputation d’avoir énormément confiance en lui. Avec son amie, l’autrice Navie, nous essaierons de comprendre d’où lui vient cette confiance en lui presque inébranlable.

    Et vous avez-vous confiance en vous ? Avez-vous appris à la ressentir ? S’il vous est arrivé une histoire forte en lien avec une émotion, vous pouvez nous écrire sur Instagram, Twitter ou hello@louiemedia.com.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Arrivez-vous à vous déconnecter pendant vos congés ? A faire le vide, à ne pas vous connecter sur les réseaux sociaux ou lire vos mails ? Faites-vous partie de ceux.celles qui réussissent à s’éloigner du tumulte et à apprécier le calme et le silence ? 

    Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être parce que c’est difficile et mal vu de ne rien faire, et que cela peut sembler improductif et inutile. Mais saviez-vous que c’est en fait bon pour notre santé ? Mieux : le silence est vital pour le cerveau, c’est ce qui lui permet de se régénérer. 

    En cette période estivale, pour en savoir plus sur l’importance de la déconnexion pour notre santé mentale et pour nos émotions, nous vous proposons d’écouter un épisode du podcast Travail (en cours) produit lui aussi par Louie Media. Il est présenté par Marie Semelin et explore les bouleversements du travail et sa place dans nos vies.

    Dans cet épisode de Travail (en cours), vous entendrez le neuroscientifique Michel Le Van Quyen, chercheur à l’Inserm et auteur du livre Cerveau et silence expliquer ce qui se passe dans notre cerveau quand il est au repos, dans un silence total. Vous entendrez également Sandrine Gaussein-Casanova, fondatrice de l’agence de voyage “Out of reach” (”Pas joignable” en français) qui propose des séjours déconnectés, très populaires auprès des cadres submergé.e.s par leur travail.

    Et vous, arrivez-vous à couper et à ménager vos émotions pendant vos vacances ? Racontez-le nous en nous écrivant à hello@louiemedia.com

    Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Êtes-vous déjà devenu.e un.e total.e étranger.ère à la suite d’une rencontre amoureuse? Guidé.e par des coups de tête, vous avez soudainement teint vos cheveux pour plaire? Vous vous êtes mis à sortir tard et dans des endroits inusités? Et si la rencontre amoureuse nous changeait complètement? 

    D’un point de vue philosophique, la rencontre est une rupture dans le temps qui change notre vie du jour au lendemain. Mais pourquoi? C’est le paradoxe de la rencontre : c’est un moment heureux... et en même temps, la rencontre déstabilise.

    Pour décrypter l’Amour dans ce troisième et dernier épisode de notre minisérie d’été sur la rencontre amoureuse, Maud Ventura a fait appel à l’expertise du professeur de philosophie et autrice Marie Robert. À travers les concepts philosophiques, elle analyse le coup de foudre de Claire pour David. 

    Et, vous, avez-vous déjà été amoureux.se d’une personne à l’opposé de vous? Racontez-le nous en nous écrivant à hello@louiemedia.com

     

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Maud Ventura est la journaliste qui a fait cet épisode sur l’Amour. La création sonore et la composition des musiques de l’épisode sont de Nicolas Vair, la musique du générique a été faite par Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet du mixage. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Penchez-vous quelques minutes sur le profil de toutes les personnes dont vous êtes tombé.e. amoureux.se : font-ils.elles parti.e.s de cercles sociaux similaires aux vôtres ? Ont-ils.elles un style de vie proche de celui de vos ami.e.s ? Vous sentez-vous socialement valorisé.e.s en étant en couple avec eux.elles ? Si c’est le cas, nous avons une autre question pour vous : pensez-vous que les rencontres amoureuses sont le fruit du hasard ou qu’elles sont construites par notre milieu? En d’autres termes, vous reconnaissez-vous plutôt dans l’adage “les opposés s'attirent” ou celui “qui se ressemble s’assemble” ?

    Pour aborder cette question dans le deuxième épisode de notre minisérie d’été sur la rencontre amoureuse, Maud Ventura a fait appel à l’expertise du professeur de sociologie à l'Université Paris-Descartes, et chercheur au Centre de Recherche sur les Liens Sociaux, Christophe Giraud. Pour appuyer sa réflexion sur l’Amour et nous permettre de comprendre si nos environnements sociaux et culturels influent sur nos relations amoureuses, il analyse tout au long de l’épisode notre rencontre fil rouge de l’été : celle du coup de foudre de Claire pour David.

    Et, vous, avez-vous déjà été amoureux.se d’une personne à l’opposé de vous ? Racontez-le nous en nous écrivant à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Maud Ventura est la journaliste qui a fait cet épisode sur l’Amour. La création sonore et la composition des musiques de l’épisode sont de Nicolas Vair, la musique du générique a été faite par Nicolas De Gélis. Tristan Mazire s’est occupé de l’enregistrement et Jean-Baptiste Aubonnet du mixage. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous déjà eu l’impression que votre cerveau s’était mis à frétiller en croisant le regard d’un.e total inconnu.e? Vos jambes sont soudainement devenues molles, un bouillonnement a pris d’assaut votre ventre, et vous avez perdu tout contrôle? Qu’est-ce qui se passe dans notre cerveau quand on a un coup de foudre?

    Pour décrypter l’Amour, nous avons décidé de faire une minisérie en trois épisodes sur la rencontre amoureuse autour d’une seule et même histoire : celle du coup de foudre de Claire pour David. 

    Dans chaque épisode, nous analyserons cette rencontre d'un point de vue différent: allant des neurosciences, à la sociologie, en passant par la philosophie… pour tenter de comprendre pourquoi on ressent ce qu’on ressent quand on rencontre quelqu’un.

    Et pour en savoir plus sur ce qui se passe dans nos cerveaux quand on tombe amoureux, la journaliste Maud Ventura a rencontré pour notre premier épisode le médecin et professeur de biochimie et de biologie moléculaire à la faculté de médecine de Lille Bernard Sablonnière, qui a notamment écrit le livre La Chimie des Sentiments.

    Et, vous, avez-vous déjà été frappé.e d’un coup de foudre? Racontez-le nous en nous écrivant à hello@louiemedia.com

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Maud Ventura est la journaliste qui a fait cet épisode sur l’Amour. La création sonore et la composition des musiques de l’épisode sont de Nicolas Vair, la musique du générique a été faite par Nicolas De Gélis. Tristan Mazire s’est occupé de l’enregistrement et Jean-Baptiste Aubonnet du mixage. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Parler de sujets sensibles, même avec vos propres ami.e.s vous met mal à l’aise? Ou à l’inverse, peut-être êtes-vous capable d’aborder les sujets les plus intimes de votre vie, devant des inconnus, sans aucune gêne? Vous êtes terrifié.e par la nudité, le passage obligé aux vestiaires, en allant à la piscine ou à la salle de sport ? 

    Qu’est-ce que la mise à nu d’un corps ou d’une émotion révèle vraiment de nous ? La pudeur est-elle une vertu ou un mal-être? Et est-ce un sentiment universel ou une construction sociale ?

    Dans cet épisode d'Émotions, la journaliste Agathe le Taillandier se questionne sur les fondements de la pudeur. Pour comprendre d’où vient cette émotion, elle a interrogé son compagnon Saïd qui nous parle de sa pudeur et de la façon dont elle s’est développée dans son enfance. Elle a aussi rencontré la comédienne Céline Milliat-Baumgartner qui interroge sur scène notre lien à la nudité et à la naissance du désir en expérimentant le nu au théâtre.

    Agathe a également interrogé le philosophe Eric Fiat qui a co-écrit un livre sur le sujet avec Adèle Van Reeth ainsi que la docteure en psychanalyse José Morel Cinq-Mars qui a travaillé longtemps dans un service de protection maternel et infantile de la région parisienne.

    Et vous, êtes vous pudiques ? Si oui, comment se manifeste votre pudeur? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    À lire sur le sujet : 

    - Quand la pudeur prend corps, de la psychanalyste José-Morel Cinq Mars, publié aux éditions PUF Le Monde

    - La pudeur, des philosophes Eric Fiat et Adèle Van Reeth, publié aux éditions Plon/France Culture

    - Histoire de la pudeur, de Jean-Claude Bologne, publié aux éditions Fayard/Pluriel

    - Je selfie donc je suis, de la philosophe et psychanalyste Elsa Godart, publié aux éditions Albin Michel

    - En tenue d'Eve : féminin, pudeur et judaïsme, de la rabbin Delphine Horvilleur, Grasset

    - Qui a tué mon père?, de l’écrivain Edouard Louis, publié aux éditions du Seuil

    - Retour à Reims, du philosophe et sociologue Didier Eribon, publié aux Flammarion (collection Champs Essais)

    - Chroniques d'un pays natal, de l’écrivain, poète et essayiste James Baldwin, publié aux éditions Gallimard

    -

  • Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous étiez si souvent attiré.e.s par les grands bruns ténébreux ? Ou pourquoi, comme tant de personnes, vous avez eu envie d’acheter ce nouveau smartphone à la mode, alors que le vôtre fonctionnait encore ? Et vos désirs sont-ils révélateur d’une personnalité unique, de vos goûts ou plutôt de la société dans laquelle vous évoluez ?

    Dans cet épisode d'Émotions, la journaliste Iris Ouédraogo se questionne sur les fondements du désir. Pour comprendre d’où vient cette émotion, elle a rencontré Anaëlle qui nous parle de son premier amour et de sa grossophobie intériorisée, Théo étudiante en master de sociologie du genre qui, en changeant de milieu, a découvert qu’elle était aussi attirée par les femmes et Robin, qui a décidé de se créer de nouvelles normes, pour pouvoir vivre pleinement son désir.

    Elle a aussi interrogé le psychologue Claude Coquelle, le docteur en sciences de la gestion Joël Brée, la maîtresse de conférences en physiologie et neurosciences Sylvie Thirion, l’autrice Stéphanie Arc ainsi que la psychologue et sexologue à Coraline Delebarre, qui ont toutes et tous voulu comprendre ce qui se cache derrière le désir.

    Et vous, quand avez-vous ressenti du désir pour la dernière fois ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    À lire sur le sujet : 

    Le travail de Claude Coquelle qui témoigne dans l’épisode et qui a écrit Mes désirs sont-ils à moi?L’autrice Stéphanie Arc qui témoigne dans l’épisode et qui a écrit Identités lesbiennes : en finir avec les idées reçues publié aux éditions Cavalier BleuLe travail de la romancière, théoricienne et militante féministe lesbienne française Monique Wittig qui a écrit La pensée straight publiée aux éditions AmsterdamLe philosophe Michel Foucault qui a écrit L’histoire de la sexualité publiée aux éditions GallimardL’article L'hétérosexualité a-t-elle toujours été la norme ? de Chloé Rébillard publié dans la revue Sciences Humaines

    Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Iris Ouédraogo est la journaliste qui a fait cet épisode sur le désir. La création sonore et la composition des musiques de l’épisode sont de Nicolas Vair, la musique du générique a été faite par Nicolas De Gélis. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de l’enregistrement et du mix. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous vous êtes senti fier.e ? D’un.e proche, d’un.e ami.e, de votre pays ? Et c’était quand la dernière fois où vous avez été fier.e de vous-même ? Si vous avez ces instants de fierté en tête, pourquoi à votre avis les avez-vous ressenti à ces moments-là ? Et qu’est-ce que le fait d’éprouver cette fierté dit de votre rapport à vous-même, de votre éducation ou de la société dans laquelle on vit ?

    Dans cet épisode d’Émotions, Sarah-Lou Lepers nous aide à comprendre ce qu’est la fierté en étudiant son origine, souvent liée à des valeurs de conformité et de traditions, et en analysant la fonction salvatrice qu’elle peut avoir aujourd’hui pour certaines communautés.

    Pour ce faire, elle a interrogé le professeur d’histoire médiévale Florian Mazel, le docteur en histoire contemporaine Cheikhna Wagué, la psychologue Valérie Saada, la sociologue Laura French Bourgeois, l'ancien professeur de psychosociologie Donald Taylor et Norah, une femme qui a mis du temps à assumer son homosexualité et à en être fière.

    Et vous, c’est quand la dernière fois que vous avez été fièr.e et seriez-vous capable d’analyser pourquoi ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com

    A lire, voir et écouter sur le sujet : 

    Le travail de Norah, qui témoigne dans l’épisode, et son podcast “Comment devenir lesbienne ?”, porté par le Collectif Archives LGBTQILe chercheur Florian Mazel et ses travaux sur les mentalités chevaleresques dans Féodalités (880-1180), publié aux éditions BelinLe chercheur Cheikhna Wagué et ses publications sur les soninkés, Penser et écrire la société soninké aujourd’hui, publié aux éditions L’HarmattanLa chercheuse Laura French Bourgeois, et sa thèse sur le rôle des sanctions sociales dans les comportements de voteLe chercheur Michel Dorais, auteur de De la honte à la fierté, 250 jeunes de la diversité sexuelle se révèlent, publié aux éditions VLBLe sociologue Didier Eribon, auteur de l'ouvrage d'auto-analyse Retour à Reims (qui traite de la fierté de soi, de son identité sexuelle, de son origine sociale) publié aux éditions FayardLe réalisateur David Frances, auteur du documentaire The death and life of Martha P. Johnson, sur les émeutes de Stonewall en 1969 (disponible sur Netflix)L’écrivain et homme politique Aimé Césaire, auteur du recueil de poèmes Cahier d’un retour au pays natal, publié aux éditions Présence AfricaineLa chercheuse Maboula...  

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Avez-vous déjà entendu parler du syndrome de la cabane ? C’est un état émotionnel observé pour la première fois au début du 20ème siècle quand, après des mois passés enfermés dans leurs cabanes, les chercheurs d'or américains étaient angoissés à l’idée de revenir à leur mode de vie d’avant confinement.

    Cette peur de retourner à la civilisation a ressurgi depuis le déconfinement lié à la pandémie du coronavirus. Alors que certain.e.s se sont empressé.e.s de revoir leurs ami.e.s et leurs proches dès le confinement levé, d’autres ont préféré rester chez eux et éviter les sorties, par peur d’attrapper le covid-19 ou par simple confort, parce qu’ils s'étaient habitués à voir moins de monde et à avoir une vie sociale réduite pendant le confinement. C’est le cas de la journaliste Géraldine Dormoy. Elle est l’autrice du livre Un cancer pas si grave qu’elle a écrit après avoir vaincu un cancer du sein. Dans une de ses récentes newsletter qu’elle a intitulé “Rester en soi”, elle écrivait être la première étonnée que les relations virtuelles lui suffisent. “Le confinement me rappelle que je peux aussi être casanière. Je l’avais déjà perçu lors de mon congé maladie, puis m’étais de nouveau laissé distraire une fois guérie”, confiait-elle.

    Pour avoir une idée de l’impact du confinement sur nos relations aux autres et sur nos modes de vie, nous avons contacté l’anthropologue Fanny Parise, qui réalise actuellement une enquête en ligne pour avoir une idée de ce à quoi pourraient ressembler nos vies après. Nous avons aussi interrogé la psychotherapeute Stéphany Orain-Pelissolo qui a tenu pendant le confinement la plateforme téléphonique d’aide psychologique CovidEcoute. Elle a eu l’occasion de parler à des gens, inquiets de ne pas avoir envie de sortir après le déconfinement.

    Équipe de production :

    Présentation : Cyrielle Bedu

    Chargée de production : Cyrielle Bedu

    Mixage : Jean-Baptiste Aubonnet

    Musique : Nicolas de Gélis

    Responsable de production : Marion Girard

    Responsable éditoriale : Maureen Wilson

    Direction des productions : Mélissa Bounoua

    Direction éditoriale : Charlotte Pudlowski 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

  • Après avoir dû respecter un confinement de près de deux mois pour éviter la propagation du coronavirus, nous vivons depuis quelques jours un déconfinement.

    En voyant dans les médias des images montrant des écoles s’organiser pour accueillir au mieux les enfants pendant cette pandémie, nous nous somme rendues compte que nous n’avions pas parlé des enfants jusqu’à présent dans nos épisodes d’Émotions confinées. Qu'en est-il pour eux ? Comment appréhende-t-on une situation sanitaire aussi inédite que celle que nous vivons actuellement quand on est tout petit ?

    Pour le savoir, nous avons demandé à Léna comment sa fille de 5 ans, Anaïs, a vécu le confinement. Nous avons aussi contacté la psychologue Florence Millot, qui est spécialisée dans l'accompagnement thérapeutique des émotions des enfants, et la pédopsychiatre Adèle Assous qui participe au dispositif Ma Cabane, une plateforme téléphonique créée avec plusieurs psychiatres, psychologues et orthophonistes pour répondre aux souffrances psychiques des enfants et de leurs parents pendant le confinement et maintenant le déconfinement.

    Équipe de production :

    Présentation : Cyrielle Bedu

    Chargée de production : Cyrielle Bedu

    Interview : Caroline Yon

    Mixage : Jean-Baptiste Aubonnet

    Musique : Nicolas de Gélis

    Responsable de production : Marion Girard

    Responsable éditoriale : Maureen Wilson

    Direction des productions : Mélissa Bounoua

    Direction éditoriale : Charlotte Pudlowski 

     

    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.