Bölümler

  • Ecoutez la suite du récit consacré à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986. Cinq heures après l’explosion, alors que les pompiers luttent contre un incendie impossible à éteindre, des particules radioactives s’échappent du réacteur en fusion et contaminent l’atmosphère. Personne n’a encore pris la mesure du drame qui est en train de se jouer.  Après son arrivée à Pripyat, la commission gouvernementale est divisée en 4 groupes : le premier travaille sur les causes de l’accident, le deuxième part faire des mesures de radioactivité dans Pripyat, le troisième travaille sur un plan d’évacuation des civils, et le quatrième, auquel appartient le chimiste soviétique Valery Legasov, travaille aux mesures à prendre pour limiter les dégâts, éteindre l’incendie et nettoyer la zone. Dans ce deuxième épisode de la mini-série Tchernobyl du podcast "Au cœur de l'Histoire", l'historienne Virginie Girod raconte les premières réactions à l'accident de la centrale à différentes échelles : celle du gouvernement, mais aussi celle des scientifiques envoyés sur place pour trouver des solutions.Sujets abordés : KGB - politique de Glasnost - catastrophe nucléaire Tchernobyl - Mikhaïl Gorbatchev - histoire de l'URSS - parti communiste Union Soviétique - superpuissances Guerre Froide - bloc de l'Est. 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale Vladimir Illitch Lénine explose, causant le plus grand des accidents technologiques de l'Histoire : Tchernobyl. Les dirigeants soviétiques doivent improviser des solutions pour limiter la fuite de particules radioactives dans l’atmosphère, et sécuriser le site pour empêcher une seconde explosion qui rendrait l’Europe inhabitable. Valery Legasov, chimiste soviétique membre de l'Académie des sciences de Moscou, fait partie de la commission gouvernementale de scientifiques formée en urgence pour tenter de limiter les dégâts de la catastrophe nucléaire. Dans ce premier épisode de la mini-série inédite consacrée à Tchernobyl du podcast "Au cœur de l'Histoire", l'historienne Virginie Girod raconte les origines de ce drame qui a marqué l'histoire à jamais.Sujets abordés : Catastrophe nucléaire Tchernobyl - Mikhaïl Gorbatchev - histoire de l'URSS - parti communiste Union Soviétique - Guerre Froide - bloc de l'Est - superpuissances  
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Eksik bölüm mü var?

    Akışı yenilemek için buraya tıklayın.

  • INTERVIEW - A l'occasion du Festival d'Angoulême qui célèbre chaque année le 9e art, Virginie Girod reçoit Sébastien Bordenave, spécialiste de la bande dessinée à Europe 1, pour retracer l'histoire de la BD, des illustrés à la création de la BD moderne avec des héros comme Tintin entre la fin du XIXe siècle et la Première Guerre mondiale. Le chroniqueur radio s'appuie sur l'ouvrage "La bande dessinée à la belle époque de 1880 à 1914" de Thierry Groensteen (Editions Les Nouvelles impressions) pour raconter les débuts de la BD, avec les premières "histoires en images" que l'on trouvait dans les journaux, puis comment Hergé a inventé le personnage mythique de Tintin, ou encore la représentation des femmes dans les dessins des BD du début du XXe siècle. "Quand on lit des BD de la Belle époque, on a l'impression d'être sur une autre planète. On peut tomber sur des dessins d’un racisme, d’un machisme, d’un antisémitisme hallucinants...", décrypte Sébastien Bordenave.Sujets abordés : histoire de la bande dessinée - histoire du livre - caricatures dessin - BD satyriques - littérature belle époque - Hergé - Tintin

  • Découvrez la suite du récit historique consacré à Marie Bonaparte, la descendante de Napoléon qui a marqué l’histoire de la psychanalyse et de la sexologie en France. Marie Bonaparte s’est mariée au prince Georges de Grèce, dont elle découvre qu’il est homosexuel après leur union. Marie Bonaparte, qui se met à collectionner les amants, se pose des questions sur la sexualité au féminin. Elle a toujours rêvé d’une carrière dans la médecine, mais au XXe siècle, les femmes de la haute société ne travaillent pas. Et la sexologie est un domaine masculin… Comment va-t-elle révolutionner les croyances de l’époque et rencontrer Sigmund Freud ? Dans ce nouvel épisode du podcast « Au cœur de l’Histoire », l’historienne Virginie Girod raconte les travaux de Marie Bonaparte.Ce récit est une production Europe 1 Studio. Retrouvez Virginie Girod dans Madame Figaro en kiosques le 11 novembre avec un récit inédit. https://madame.lefigaro.fr/
     
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Ecoutez l’histoire de Marie Bonaparte, princesse pionnière de la psychanalyse et de la sexologie aux XIXe et XXe siècles. Marie Bonaparte est l’arrière-petite-nièce de Napoléon Bonaparte. Héritière de la fortune de sa mère, mais mal aimée de sa famille pendant son enfance, puis mariée à prince de Grèce qui est en réalité homosexuel, elle est l’illustration parfaite de la "petite fille riche malheureuse". Pour donner du sens à sa vie et satisfaire son insatiable curiosité, Marie Bonaparte se lance dans les années 1920 dans une étude sur la sexualité des femmes qui va révolutionner la connaissance de l’époque. Comment en est-elle arrivée à se pencher sur le sujet du plaisir féminin ? Dans ce nouvel épisode du podcast "Au cœur de l’Histoire", l’historienne Virginie Girod raconte la jeunesse de Marie Bonaparte. Ce récit est une production Europe 1 Studio. Retrouvez Virginie Girod dans Madame Figaro en kiosques le 11 novembre avec un récit inédit. https://madame.lefigaro.fr/
     Biographie : Marie Bonaparte, Sigmund Freud, correspondance intégrale, Flammarion, 2022.
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Écoutez la suite de l’histoire de l’empereur romain Néron, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. La mère de Néron, Agrippine la Jeune, a tout fait pour porter son fils au pouvoir. Pour atteindre son but, elle a épousé son oncle puis elle l’a tué. Elle s’est entourée du philosophe Sénèque et du préfet de la garde prétorienne Burrus pour trouver des appuis dans l’aristocratie et chez les militaires. Au départ, Néron apprécie ce que sa mère fait pour lui mais Sénèque et Burrus le poussent à la rébellion. Désormais, il veut régner seul mais sa mère n’est pas d’accord. Néron ne voit plus qu’une solution pour se débarrasser d’elle : la tuer. L’idée germe alors que sa mère est accusée de monter un complot contre lui… Ce récit est une production Europe 1 Studio.Sujets abordés : Rome - empire romain - Néron - Antiquité - Minerve - Agrippine - Caligula - Britannicus - Claude - Brutus - Sénèque 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Écoutez l’histoire de l’empereur romain Néron, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. Le nom de l’empereur romain Néron est très connu à cause des péplums et des bandes dessinées. Il évoque la tyrannie, la démesure et, pire que tout, le matricide. Mais à bien y regarder, les choses sont plus nuancées que ça. Néron a bien été un enfant gâté taillé pour gouverner par une mère toute-puissante. Mais il était aussi un artiste qui avait une vision esthétisante du pouvoir. Ce goût de la démesure l’a fait passer pour un tyran aux yeux des Romains qui ont fini par lui faire payer ses excès. Ce récit est une production Europe 1 Studio.Sujets abordés : Rome - empire romain - Néron - Antiquité - Minerve - Agrippine - Caligula - Britannicus 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • INTERVIEW - Pour creuser les vraies raisons de la chute de l’Empire romain, Virginie Girod reçoit Dimitri Tilloi-d'Ambrosi, agrégé et docteur en histoire romaine. Il est l’auteur de "24 heures de la vie sous Néron" (Presses universitaires de France). Au fil des siècles, la chute de l'Empire romain est devenue une sorte de mythe. C'est un peu le maître-étalon de la mort des civilisations. Les causes de cette chute sont nombreuses : elle commence par une crise politique qui cause, en domino d'autres crises économiques, sociales, migratoires, religieuses, morales. L'historien américain Kyle Harper, auteur du livre Comment l'Empire romain s'est effondré, évoque deux autres causes qui auraient provoqué la chute de Rome : les changements climatiques et les pandémies. Qu’en est-il vraiment ?Quelle a pu être l’influence du climat ? "Ce que Harper définit comme l'optimum climatique romain est une période qui est comprise entre le IIᵉ siècle avant Jésus-Christ et jusqu’à la dynastie des Antonin, qui est traditionnellement considérée comme un âge d'or pour l'Antiquité romaine. Cette période correspond, d'un point de vue géopolitique, effectivement à une expansion de l'Empire sans se place au IIᵉ siècle avant Jésus-Christ. C'est l'époque de la victoire sur Carthage, de l'expansion en Orient. Cette période d'expansion et d'apogée de Rome correspond à des conditions climatiques particulièrement favorables pour le monde romain, avec des températures plutôt chaudes, une humidité et donc une pluviométrie suffisante et évidemment, ce qui est fondamental pour l'agriculture et donc évidemment des conditions naturelles favorables à un essor économique et également pour la production de nourriture".Quelle est la situation en Egypte dans l’Antiquité, dans cette civilisation où la crue du Nil est si fondamentale ? Et comment analyser ce que dit Grégoire le Grand, l'un des Pères de l'Église au VIᵉ siècle, qui considère que les catastrophes climatiques qu'il constate notamment en Italie, annoncent la fin du monde ?Sujets abordés : Rome - Italie -Empire Romain - Jules César - Egypte - Antiquité - climat - sécheresse - Nil - Grégoire Le Grand - épidémie - peste - Jésus-Christ - Nouveau testament

  • Virginie Girod reçoit Laure Machu, historienne et maîtresse de conférence, spécialiste de l’histoire du droit du travail et des mouvements sociaux, auteure de "Le Travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930" (Presses universitaires de Rennes). Peut-on vraiment dire que la grève est une spécificité française ? Quelle a été la place des femmes dans les mouvements de grève pendant la Première Guerre mondiale ? Quelles sont les revendications des manifestants au moment du Front populaire en 1936 et pourquoi les appelle-t-on les "grèves de la joie" ? Et en quoi Mai 68 est-il un mouvement de grève très particulier dans l’Histoire ? "Il y a eu plusieurs mouvements de grève qui ont eu une dimension européenne, où la France n’était pas isolée", précise Laure Machu.La première grande série de grèves du XXᵉ siècle a lieu pendant la Première Guerre mondiale. "L'une des spécificités, ce qui fait le caractère inédit des grèves de 1917 en France, c'est la présence féminine puisque jusque-là, les femmes étaient beaucoup moins représentées que les hommes dans les mouvements de grève pour un certain nombre de raisons, parce qu'elles étaient notamment dans des emplois ou dans des secteurs où il était moins facile de faire grève et qu'elles étaient relativement marginalisées dans les organisations syndicales. Et puis le fait de faire grève pour une femme était considéré comme moins légitime que pour un homme. Or, les grèves de 1917 sont incontestablement des grèves féminines. Cette participation massive des femmes s'explique par leur place dans l'économie de guerre. Il y a deux mouvements de grève féminins en 1917 : celui des midinettes, c'est-à-dire des ouvrières de la couture parisienne, et celui des munitionnaires, c'est-à-dire des femmes qui travaillent dans les usines d'armement, à la place des hommes notamment, par exemple chez Renault ou chez Citroën. Et ces femmes franchissent un double interdit, commettent une double infraction : d'abord, celle de faire grève en tant que femmes. Ensuite, celui de faire grève en temps de guerre".1968, les grèves qui deviennent un mouvement de contestation de la société. "On peut dire que les grèves de 1968 s'inscrivent dans un mouvement contestataire, dans le sens où, dans les grèves, il y a une remise en cause des formes d'autorité, celle du patron de l'usine, mais aussi celle des organisations syndicales. Et là, on voit une jonction avec d'autres mouvements sociaux, avec celui des étudiants et avec celui aussi des femmes. Ensuite, dans les années 70, il y a une articulation entre les autres formes de mobilisations pour bouleverser les traditions et les mœurs. Il y a des acquis sociaux, des augmentations de salaires, des nouveaux droits sociaux, la création de la section syndicale d'entreprise. Mais fondamentalement, ces acquis sociaux ne répondent qu'en partie aux aspirations des grévistes. Et notamment, il n'y a pas de remise en cause de la rationalisation de l'ordre disciplinaire à l'intérieur des usines".Sujets abordés : grève - Histoire - France - Première guerre mondiale - munitionnettes - Front populaire - Mai 68

  • Découvrez la suite du récit historique consacré à Christophe Colomb, l’explorateur qui, en cherchant à ouvrir de nouveaux chemins vers l’Asie, a débarqué en Amérique. Grâce au soutien financier de la reine de Castille Isabelle la Catholique, il est parvenu à arriver aux Bahamas. Mais alors qu’en janvier 1493 vient le temps de rentrer en Espagne pour annoncer la nouvelle de la découverte d’un territoire plein de richesses, Christophe Colomb est toujours persuadé d’avoir trouvé un accès vers les Indes…
     "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Ecoutez l’histoire de Christophe Colomb dans un récit historique proposé par l’historienne Virginie Girod. Avec ses quatre voyages à travers l’Atlantique, Christophe Colomb a révolutionné la connaissance de la géographie au XVe siècle. Né en 1451 dans l’Italie actuelle, il est l’aîné d’une famille de tisserands. Son père l’envoie acheter des teintures dans différents pays pour colorer sa laine. C’est ainsi que Christophe Colomb prend, très jeune, le goût de la mer, et qu’il saisit l’importance des routes commerciales maritimes, dont dépend l’Europe… 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Écoutez la suite de l’histoire de la jeunesse de Colette, qui est est devenue célèbre en écrivant la série des Claudine, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. Àprès une jeunesse iconoclaste en Bourgogne, à 20 ans, Colette se marie avec Willy, un auteur à succès et grand amateur de femmes. Il l’initie à l’amour et à la vie mondaine. Et elle se console de ses infidélités en commençant à écrire tout en s’initiant au libertinage… Après avoir dédaigné le manuscrit de Claudine à l’école, Willy se rend compte de son potentiel. Ce récit est une production Europe 1 Studio.Sujets abordés : Colette - littérature - Claudine - journalisme - Moulin Rouge - Sidonie Gabrielle Colette - Willy - femme écrivain 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Écoutez l’histoire de Colette, et plus particulièrement la jeunesse de l’une des plus grandes figures de la littérature du XXe siècle, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. Colette est devenue célèbre en écrivant la série des Claudine, puis elle s’est illustrée sur scène et dans le journalisme. On lui doit une soixantaine de livres et plus de 2 000 articles. Son œuvre est si importante qu’elle a été la première femme française à recevoir des funérailles nationales ! Et dans sa jeunesse, elle a su s’affranchir des codes de la société du 19ème siècle et s’affirmer comme écrivain… Ce récit est une production Europe 1 Studio.Sujets abordés : Colette - littérature - Claudine - journalisme - Moulin Rouge - Sidonie Gabrielle Colette - Willy 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • INTERVIEW - Pour évoquer le cinéma et les actrices sous le IIIe Reich face à Hitler dans l’Allemagne nazie, Virginie Girod reçoit Isabelle Mity, docteure en études germaniques et agrégée d’Allemand, auteure "Des actrices du IIIe Reich, splendeurs et misères des icônes du Hollywood nazi" (Editions Perrin). Moins connu qu’Hollywood, on a oublié que l’Allemagne a été un grand pays de cinéma pendant la République de Weimar, avec l’UFA "qui est la plus ancienne des sociétés de production allemandes, créée en 1917 pendant la Première guerre mondiale pour faire des films de propagande déjà à l’époque". "C’est la Mecque des films européens, c’est ce qu’il se fait de mieux après Hollywood", résume Isabelle Mity. C’est à cette époque que sortent des films qui sont entrés dans l’histoire du cinéma comme "Métropolis" de Fritz Lang ou "L’Ange Bleu" avec Marlene Dietrich. L’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir, cinéphile à sa façon, va transformer radicalement cette industrie et la vie des artistes, acteurs, réalisateurs en Allemagne, avec l’avènement du IIIe Reich. Avec Goebbels, "ils veulent instrumentaliser le cinéma pour faire passer des messages, pour édifier le peuple. Cela étant, ça ne doit pas être fait de manière trop transparente et trop visible", ajoute Isabelle Mity.Sujets abordés : Leni Riefenstahl - Adolf Hitler - nazisme - propagande - Deuxième guerre mondiale - cinéma - Berlin - Dr Joseph Goebbels - Marlene Dietrich - Fritz Lang

  • Écoutez la suite de l’histoire de Ramsès II, le plus grand pharaon d’Égypte, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. Ramsès II a été préparé à régner sur l’Égypte par son grand-père et son père. Il prend la suite de leur politique destinée à rétablir la prospérité de son royaume. Il décide de s’attaquer aux Hittites, le royaume voisin, pour le contrôle du Proche-Orient. La bataille de Qadesh a failli mal tourner pour les Égyptiens qui réussissent finalement à repousser les Hittites. Mais pas question pour Ramsès de raconter à son peuple ce qui n’est qu’une demi-victoire. C’est ici que va commencer à s’écrire sa légende… Ce récit est une production Europe 1 Studio.Sujets abordés : Ramsès II - pharaon - Egypte - Nil - pyramide - Egyptologie 
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Écoutez l’histoire de Ramsès II, le plus grand pharaon d’Égypte, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. Le règne de Ramsès II a duré 67 ans, ce qui en fait le plus long de l’Histoire après ceux de Louis XIV en France et d’Élisabeth II au Royaume-Uni ! Ramsès II est né en 1304 av. J.-C. Il appartient à la XIXe dynastie du Nouvel Empire, une famille militaire originaire du Delta du Nil. Général victorieux, bâtisseurs de monuments, époux de 200 femmes et père d’une centaine d’enfants, Ramsès va devenir le souverain des superlatifs… Ce récit est une production Europe 1 Studio.
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

    Sujets abordés : Ramsès II - pharaon - Egypte - Nil - pyramide -

  • Écoutez la suite de l’histoire de Leni Riefenstahl, la plus grande cinéaste de propagande du IIIe Reich, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. En 1935, alors qu’elle a déjà plusieurs réalisations faites à la demande de Adolf Hitler à son actif, Leni Riefenstahl s’apprête à réaliser un film sur les jeux Olympiques de Berlin qui se préparent. Mais pour cela, elle veut collaborer avec un certain Willy Zielke, un grand cinéaste lui aussi mais qui a déjà été deux fois censuré par le Reich. Leni Riefenstahl décide alors d’organiser une projection de film en présence de Willy Zielke et de Joseph Goebbels, le ministre de l'Éducation du peuple et de la propagande du IIIe Reich. Quand la guerre se termine, la question de juger Leni Riefenstahl se posera… Ce récit est une production Europe 1 Studio.
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • Écoutez l’histoire de Leni Riefenstahl, qui est à la fois un génie du cinéma et la plus grande cinéaste de propagande du IIIe Reich, racontée par l’historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. Leni Riefenstahl est une réalisatrice audacieuse qui a révolutionné le film documentaire et ciselé la lumière comme personne. Tout en se défendant d’être nazie elle-même, elle a aussi été une intime de Hitler. Danseuse de formation, Leni Riefenstahl voit cette première carrière brisée après une chute, jusqu’au jour où elle tombe sur une affiche de cinéma qui va changer le cours de son destin. C’est en février 1932 qu’elle assiste à un premier rassemblement nazi. Un an et demi plus tard, Adolf Hitler demande à Leni Riefenstahl de filmer le rassemblement du parti nazi à Nuremberg… Ce récit est une production Europe 1 Studio.
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

  • INTERVIEW - Pour évoquer les uniformes à l’école à travers l’Histoire, Virginie Girod reçoit l’historienne, Laurence de Cock, docteure en sciences de l'éducation et auteure "D'une journée fasciste. Elise et Célestin Freinet, pédagogues et militants" (Editions Agone). Cette spécialiste le précise immédiatement : l’uniforme à l’école est une tradition née en Angleterre jusqu’aux images véhiculées par l’univers d’Harry Potter par exemple, mais les questionnements autour de l’école sont quant à eux "liés à l'histoire proprement française de l'éducation et en particulier à la mainmise pendant très longtemps de la religion sur cette éducation". Si l’on remonte dans l’Histoire, l’uniforme "n'a pas une vocation à uniformiser. Il a une vocation à distinguer, en l'occurrence distinguer la masse des incultes, d’une forme d’élite", précise encore Laurence de Cock qui cite d’abord l’importance des lycées sous Napoléon puis la rupture créée par Mai 68 et l’abandon de la "blouse". "Mai 68, c'est une libération des corps et l'uniforme et la blouse pouvaient être considérés comme une forme de discipline des corps, de soumission à un ordre", analyse encore cette historienne.Sujets abordés : uniforme - éducation - école - Napoléon - Harry Potter - Mai 68

  • Découvrez la suite du récit dédié à l'histoire de Frida Kahlo, l'influente peintre mexicaine du XXe siècle. Suite à un grave accident de ka route, la vie de Frida Kahlo bascule. Alitée pendant plusieurs mois, elle consacre son temps à la peinture, qu'elle commence à voir comme un moyen d'exprimer sa douleur. Elle entame une relation avec Diego Rivera, peintre muraliste, mais il ne tarde pas à la tromper avec sa sœur. Pendant ce temps-là, Frida Kahlo essaye de présenter ses œuvres dans des galeries américaines, mais ses toiles avant-gardistes sur l'avortement et la naissance sont mal reçues. En effet, blessée par Diego Rivera, ses peintures se font de plus en plus féministes… Comment va-t-elle réussir à se faire un nom ? Dans ce nouvel épisode du podcast "Au cœur de l’Histoire" produit par Europe 1 Studio, l'historienne Virginie Girod raconte l'ascension de Frida Kahlo sur la scène artistique, puis sa fin tragique due à la maladie.
    "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio. Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin